La Tribune

Marine Le Pen ressort la sortie de l'euro devant les petits patrons

Copyright Reuters
Copyright Reuters
Fabien Piliu  |   -  589  mots
Invitée par la CGPME à présenter ses mesures en faveur des PME, la candidate FN a proposé de créer une small business act et de taxer les grands groupes pour soutenir le financement des PME.

Marine Le Pen n'a pas hésité. Conviée par la CGPME à présenter son programme économique en faveur des PME, la candidate du Front national a réussi en quelques minutes une jolie performance. Juste après avoir déclaré qu?elle simplifierait radicalement l?environnement réglementaire et fiscal des entreprises, elle a martelé une nouvelle fois l?un de ses principales propositions en matière économique, à savoir la sortie de l?euro. Une disparition de la monnaie unique à laquelle la CGPME s?oppose très fermement.

« La sortie de l?euro est inéluctable. Il faut que la France reprenne le contrôle de sa monnaie pour pouvoir se désendetter rapidement et restaurer une grande partie de la compétitivité prix que l?appréciation de l?euro face au dollar et aux monnaies des pays émergents a, selon elle, grandement effritée.

Un emprunt de 100 milliards ... de francs

Si elle accède au pouvoir, Marine Le Pen compte émettre 100 milliars de francs d?emprunts, pour se désendetter, s?acquitter du service de la dette et mettre en place une politique de vigueur, clairement opposée à la rigueur en cours en France en en Europe. Reste à savoir quel accueil les marchés financiers peuvent réserver à une telle décision, et surtout, quelle sera la valeur du franc à ce moment-là.

« La France est confrontée à un dumping monétaire et à un dumping social qui sont d?une puissance inédite. Comme Bruxelles est incapable de trouver des réponses à ces problèmes, préférant contraindre le commerce au sein même de l?Europe plutôt que de le fluidifier, il faut tirer les conclusions qui s?imposent : sortir de l?Europe pour reprendre la main sur notre politique économique », a-t-elle développé.

Pour tenter de séduire ceux qu?elles appellent les « petits patrons qui investissent leurs propres deniers, qui prennent des risques », et qu?elle oppose aux « patrons commis qui sont élevés en batterie dans les grandes écoles, qui se co-optent entre eux, Marine Le Pen a rappelé quelques unes des propositions contenues dans son programme.

Elle souhaite que l?Etat donne l?exemple en donnant aux PME un accès réellement privilégié à la commande publique. « Même si l?Europe ne le permet pas, il faut créer une Small business administration comparable à celle existant aux Etats-Unis. Pourquoi La Poste achète?t-elle des scooters taïwanais pour ses postiers ? Alors que l?industrie française est en pleine déliquescence, ce manque de bon sens est incompréhensible », a-t-elle déclaré.

Les grands groupes doivent participer à l'effort national

Pour réduire à la fois le coût du travail et stimuler le pouvoir d?achat des salariés, la candidate FN propose que l?Etat prenne en charge 200 euros de la part salariale des cotisations sociales. « Ce serait un moyen efficace de donner de l?oxygène aux entreprises et aux salariés », a-t-elle précisé. Pour financer cette mesure, Marine Le Pen prévoit de mettre en place une contribution sociale à l?importation.

Enfin, pour fluidifier le financement des PME, Marine Le Pen compte mettre les grandes entreprises à contribution. Comment ? En taxant à hauteur de 15% les plus grosses capitalisations boursières. « Attention, ce n?est pas une nouvelle taxe, pas un nouvel impôt. C?est un investissement de la part des grands groupes. Il est juste et sain que ces derniers participent à l?effort national », a-t-elle expliqué, estimant à 12 milliards d?euros le produit de cet « investissement ».
.


 

Réagir

Commentaires

Gilles1  a écrit le 07/04/2012 à 16:15 :

L'Euro doit être réservé à un nombre restreint de pays. C'est tout. Comme l'UE d'ailleurs qui n'a cessé de s'étendre sans aucun consentement populaire voire même à l'encontre du refus de certains peuples.

AWI1  a écrit le 04/04/2012 à 15:26 :

L'accueil réservé à Marine Le Pen n'est pas fait pour surprendre qui connaît l'état d'esprit de nombre de dirigeants de PME,TPE et autres artisans.

AWI1  a écrit le 04/04/2012 à 15:26 :

L'accueil réservé à Marine Le Pen n'est pas fait pour surprendre qui connaît l'état d'esprit de nombre de dirigeants de PME,TPE et autres artisans.

eurofini  a écrit le 04/04/2012 à 14:10 :

L'Allemagne se prépare à sortir de l'Euro, regardez le taux Espagnol d'aujourd'hui ! Tout cela ne tiend qu'a bout de bras et évidement pour les élections, la machine à VOUS (moi je souhaite en sortir) expliquer que l'Euro n'est plus une bonne idée se mettra en route bientôt et les plus fans seront demain les mêmes qui dirons "oui c'est vrai l'Euro franchement pourquoi !" Quand au prix des matières qui explosera si on sort de l'Euro j'ai un peu du mal à y croire, il suffit de regarder le prix à la pompe et d'ailleurs TOTAL est Français !

Eddie Constantine  a écrit le 04/04/2012 à 14:02 :

Pour retrouver la compétitivité il faut diminuer le coût des produits soit en baissant la valeur de la monnaie, soit en baissant les coûts du travail, c'est à dire les salaires et les charges... Mon choix est vite fait !

explorer  a répondu le 06/05/2012 à 12:10:

il y a une différence entre baisser la valeur de la monnaie ou baisser le coût du travail (salaire). c'est que la baisse de la valeur de la monnaie ne modifie pas (ou peu) le ratio revenu/endettement pour les dettes contractées sur le marché intérieur, ce que provoque la baisse des salaires. cette dernière est une politique criminelle a l'égard des ménages.

Byebye  a écrit le 04/04/2012 à 13:17 :

Que vaudra l'Euro une fois la France sorti? Elle perdra de sa valeur face aux autres monnaies et pour ne pas y perdre l'Allemagne la suivra et tout s'effondrera... pour la monnaie unique et le paiement de la dette. Vive le monnaie commune!

zozo  a écrit le 04/04/2012 à 12:09 :

L'alternance est nécessaire par contre pour le deuxième tour il serait plus interessant d'avoir Mr Melanchon et Mme Lepen leurs propositions marquent plus une rupture ....

TREBOR56  a répondu le 04/04/2012 à 12:51:

ERREUR SI IL DEVIENT PRESIDENT LES LEGISLATIVES LUI DONNE UN RAZ DE MAREE MODEM !!

CQFD

franck  a écrit le 04/04/2012 à 1:34 :

marine a quand la peine de mort ? merci

minouche  a répondu le 04/04/2012 à 3:08:

C'est un autre débat..Mais il est vrai que le père d'un islamiste assassin peut lui insulter les victimes, leurs parents et la France en voulant porter plainte pour son fils tueur d'enfants et d?innocents. Cela vous choque t'il ?

HADA  a écrit le 03/04/2012 à 21:26 :

En réponse à Gaston Fouichon , par respect à la France et au peuple francais , monnaie de singe NON mais monnaie Francaise OUI Les citoyens Francais , par référendum ont dit NON à 55% à Maastrich , NON leurs votes non pas étés entendus , ni pris en compte . Ce Monsieur Gaston , ferait mieux de répondre au téléphon , plutot que d'injurier les Francais . Retournons à nos vraies valeurs , à nos valeurs qui ont fait la grandeur de notre pays avant que celui ci ne tombe dans les mains des financiers et des technocrates de Bruxelles ainsi que du genre de guignol et d'irresponsable comme Gaston ......dirng dring !!! tiens Gaston te voilà du boulot

minouche  a répondu le 04/04/2012 à 3:05:

Le Franc oui, mais seulement s'il est corrélé à l'or, comme avant 1973, et la privatisation de la monnaie papier, sans réelle valeur, par les banquiers avec l'accord de tous les pays, et le résultat que l'on connait aujourd'hui.

minouche  a répondu le 04/04/2012 à 12:11:

Certes mais il en reste 2400 tonnes (si les chiffres sont vrais), et la France se place au 8 eme rang mondial en terme de stock d'or.

explorer  a répondu le 06/05/2012 à 12:11:

8ème c'est pas mal, il faut ajouter le stock d'or privé.

gaston fouichon  a écrit le 03/04/2012 à 20:07 :

On se demande pourquoi Marine le Pen veut à tout prix ruiner les épargnants français en revenant à une monnaie de singe...tant qu'à faire pourquoi ne pas choisir carrément le dollar du zimbawe

Hub  a répondu le 03/04/2012 à 21:37:

Ce qui est marrant c'est que certe elle n'est pas prix Nobel d'économie; mais ceux qui critique y connaissent pas grand chose et y rajoute une sacré dose de mauvaise Foi ! Tout ceux qui vote devraient connaître le B-A ba en économie.

minouche  a répondu le 04/04/2012 à 3:02:

à "gaston". D'aprés vous est ce que la Livre sterling, le Franc Suisse, le Zloti Polonais, le Dollar singapourien, canadien ou australien sont ils des monnaies de singe ? Tous ces pays connaissent une croissance, avec une fiscalité bcp moins importante qu'en France . Qu'est ce qui vous permet de dire que le retour du Franc n'est pas crédible. La seule condition que je mettrais est qu'il faudrait que celui ci soit étalonné à de l'or, comme toutes les monnaies avant 1973, et la confiscation des richesses créés à cause de la fausse monnaie papier sans réelle valeur, et le dernier né, l'Euro, et les dégâts qu'il déjà occasionné.

Relisez l'histoire des papiers monnaies non corrélées à l'or et vous verrez l'avenir qui nous attend avec votre Euro.

kiki  a répondu le 04/04/2012 à 3:13:

C'est par pour demain vu le niveau d'endoctrinement bolchévique dés le collége en France..L'idéologie collectiviste est largement préférée aussi bien à l'école, que à la télé. Je rappelle que 90% des journalistes sont officiellement déclarés de gauche (source INSEE), l'ensemble des politiciens, ou presque, les services dits "publics", etc...C'est donc impossible dans la France actuelle, il fausrait qu'elle tombe vraiment pour que ca change, peut etre..

Diland  a écrit le 03/04/2012 à 19:48 :

Vous titrez : "Marine le Pen ressort la sortie de l'Euro devant les petits patrons" , comme si vous en étiez étonnés : sous-entendu, elle ose continuer à parler de sortie de l'Euro devant ces petits patrons !
Il ne manquerait plus que ça qu'elle change de discours devant eux !
Mais non, avec Marine ce genre de chose n'arrive pas, car elle reste toujours honnête, cohérente et courageuse c'est certain.
TOUT lui donne raison depuis nombreux mois et chaque jour qui passe davantage encore. Pour moi, elle a raison sur toute la ligne et elle est bien la seule à proposer des mesures différentes pour tenter de sauver ce qui peut l'être.

folo  a écrit le 03/04/2012 à 18:51 :

je vais vous dire l'euro nous a mis a tous les pays une merde de surendettement colossale donc li faut sortir de l'euro revenir en franc la ou sa marché tres bien on bossé plus et tout le monde était satisfait ......

minouche  a répondu le 04/04/2012 à 3:10:

Oui mais une monnaie, toute nouvelle quelle soit, sans étre étalonnée à l'or n'a de toute façon qu'une durée de vie limitée, ruinant au passage les épargnants, l'économie et les citoyens. Alors le Franc oui, mais corrélé à l'or, comme avant 1973.

folo  a écrit le 03/04/2012 à 18:47 :

pour moi je voterais un changement c'est a dire marine le pen car la droite ou la gauche ne parle que des mensonges et y a n'a marre des menteurs pourquoi ils critiquent le pen et ils ont peur aussi ils savent que Madame Le Pen fait de bon choix et fait la réalité en sanctionnant les chose comme il le faudra.

MAINTENANT OUI LA FRANCE A BESOIN D'ELLE ET LES FRANCAIS AUSSI VIVE LE PEN

Florent de perigueux

ale  a répondu le 04/04/2012 à 0:27:

je suis d accord

Francois  a écrit le 03/04/2012 à 17:58 :

Plus on l'attaque et plus je voterais pour elle. Si elle dérange tant que ça c'est bon signe.
Franchement l'euro coule c'est un fait. Faudrait vraiment etre idiot pour continuer.
Vous verrez que dans peu de temps, SarkoHollande va nous faire quitter l'euro en nous disant "Compte tenu de la conjoncture actuel il est préférable.... blablabla".
Mais j'adore toujours voir l'UMPS attaquer le FN car avec eux fini les petites magouilles entre copains

Yop!  a répondu le 23/04/2012 à 20:34:

L'espoir fait vivre...

denis la malice  a écrit le 03/04/2012 à 17:29 :

la sortie de l'euro est inéluctable ne pas le pressentir revéle de l'economie myopa notre survie en dépend nos prix ne sont plus competitifs a l'international voulons nous finir comme les grecs les italiens les espagnols ?

gg  a répondu le 04/04/2012 à 14:21:

lA SORTIE DE QUI ?????
La vérité c'est que la France restera sans doute dans l'euro !
Mais les allemands eux partiront !

diiscovery1  a écrit le 03/04/2012 à 17:14 :

Marine le pen est juste une lumière ! c'est l'espoir de la France !

gg  a répondu le 04/04/2012 à 14:21:

Heu ! Binnn ! Heuuu ! NON

yop!  a répondu le 23/04/2012 à 20:32:

Marine Le Pen une lumière, on aura tout vu...

belphégor  a écrit le 03/04/2012 à 17:04 :

50 années d'UE + 10 d'EURO on voit bien le résultat . mais avec les lumières qui essaient de gérer le pays ,il ne faut surtout pas changer ,hein miro ,on coule mais ne faisons rien

miro69  a écrit le 03/04/2012 à 15:53 :

MLP est vraiment une lumière en matière economique, son genie égale sa betise c'est l'effet BOF

ptitpère  a répondu le 03/04/2012 à 16:10:

Son programme économique est juste celui que défendait le seul prix Nobel d'économie français, mais j'imagine en bon français que vous êtes que vous avez des leçons à donner à Maurice Allais.. Quant à l'euro de toute manière il est déjà mort et enterré car la quasi totalité des pays de la zone au bout d'à peine 10 ans sous cette monnaie sont au bord de la faillite. Et ça m'étonnerait fort que l'Allemagne qui ne se porte pas beaucoup mieux que les autres continue d'accepter encore longtemps la politique de la BCE et les aides à fond perdu aux pays les plus en difficulté. Après allez voter pour ceux qui nous ont mené le pays à la ruine depuis 40 ans si ça vous chante, moi je m'en moque d'ici la fin du mois je quitte le pays et je n'ai quasiment rien en euro :)

yes  a répondu le 03/04/2012 à 16:29:

vasy "ptitpére" , on va pas te retenir ! Va donc aux zimbabwé , las bas tu sera milliardaire !

GTS  a répondu le 03/04/2012 à 16:59:

Sortir de l'euro de concert avec d'autres pays oui mais surtout pas seul. Si l'on sort seul c'est un suicide et si l'on reste dans l'euro c'est la mort à petit feu. L'idéal c'est bien sûr de quitter la zone euro pour ceux qui le peuvent. L'euro c'est le Titanic bis.

philippe10  a répondu le 03/04/2012 à 17:59:

Elle a entièrement raison , et l'avenir nous le dira rapidement . Je comprends que ce soit difficile d'imaginer la fin de l'Euro pour le commun des mortels , mais compte tenu de ce qui se passe en Grece , au Portugal , en Espagne , puis bientôt en Italie , je crois qu'il va falloir se préparer à des lendemains difficiles !

Minos  a répondu le 03/04/2012 à 18:08:

@Au regard du sondage de la tribune, il semble qu'une majorité se dessine pour que la France sorte de l'euro (+ de 54 %). Il faudrait que le nouveau candidat s'engage à effectuer un nouveau referendum sur le sujet. SARKOZY ayant honteusement trahit le résultat du scrutin.