Moscovici croit le compromis possible entre Hollande et Merkel

 |   |  330  mots
Pierre Moscovici, ancien directeur de la campagne de François Hollande. Copyright Reuters
Pierre Moscovici, ancien directeur de la campagne de François Hollande. Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Pierre Moscovici, ancien directeur de campagne de François Hollande, a exprimé samedi 12 mai sa confiance dans des "compromis" entre Paris et Berlin sur la manière de lutter contre la crise dans la zone euro.

"L'amitié franco-allemande, on le sait, transcende les alternances politiques... C'est pas toujours facile, il faut trouver, bâtir des nouveaux compromis, mais ça sera le cas je l'espère, comme toujours", a déclaré M. Moscovici, interrogé par BFMTV sur les déclarations de la chancelière allemande Angela Merkel affirmant croire à un partenariat stable avec le président tout juste élu François Hollande, à trois jours de leur premier entretien. "Je pense que l'important c'est qu'ils se rencontrent, qu'ils se parlent, qu'ils se parlent franchement, qu'ils échangent et puis qu'on avance", a ajouté le député socialiste, dont le nom circule pour un poste de premier plan au gouvernement, peut-être au Quai d'Orsay.

Un rendez-vous Hollande-Merkel le 15 mai à Berlin

M. Hollande, qui prendra ses fonctions mardi à l'Elysée, doit rencontrer Mme Merkel l'après-midi même à Berlin. Un dîner de travail et une conférence de presse sont au programme de cette première rencontre bilatérale sur fond de crise aiguë dans la zone euro. Le nouveau président français veut rouvrir les négociations sur le pacte de discipline budgétaire pour y ajouter des mesures de croissance, ce à quoi l'Allemagne s'oppose fermement.

Michel Sapin a donné raison à Angela Merkel sur les dangers de la relance de la croissance

Sur un point, les positions seraient néanmoins plus proches que ne le laissent penser les slogans: Michel Sapin, chargé du projet présidentiel dans l'équipe Hollande, a donné raison jeudi à la chancelière sur les dangers de relancer la croissance en aggravant les déficits et la dette. Interrogée samedi 12 mai dans une vidéo diffusée par la chancellerie sur un "possible partenariat stable avec le nouveau président français", Mme Merkel a répondu: "Oui, c'est ce que je crois, car nous savons depuis la création de la République fédérale d'Allemagne qu'une bonne relation franco-allemande est tout simplement très importante, pour les deux pays."


Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/05/2012 à 14:42 :
un compromis est toujours possible, du moment que chacun regarde la réalité en face et malheureusement, celle-ci est tenace : y a plus de sous, les allemands ne veulent plus payer pour les autres, et après, Merkel veut bien dévreter toute la croissance qu'on veut... mais pas à ses frais !
Réponse de le 13/05/2012 à 18:26 :
faudrait savoir que l'allemagne était le meilleur gagnant en Europe et vivait bien grâce aux clients de l'europe ...l'euro surrévalué les sert - ça bouge aussi en allemagne : tous les allemands ne sont pas ok avec Merkel! affaire à suivre...
Réponse de le 13/05/2012 à 19:38 :
oui mais comme la croissance ne se décrète pas, faudra bien faire qqchose..
a écrit le 13/05/2012 à 12:26 :
Et bien voilà, sapin prépare le terrain pour les futurs époux merkoland. Rien de neuf sous le soleil .
a écrit le 13/05/2012 à 12:07 :
Mais bien sur qu'ils vont s'entendre !Il y aura comme dans toutes négociations ou renégociations des phrases qui vont apparaitres et d'autres disparaitres .
a écrit le 13/05/2012 à 11:04 :
Moscovici croit encore au Pére Noél alors......croire a un compromis entre Hollande et Merkel c'est une fiction pour demeurés !
Réponse de le 13/05/2012 à 11:38 :
NON NE CROYONS PAS AU PÈRE NOËL!!!!!!.
Réponse de le 13/05/2012 à 20:48 :
bien sur qu'il y aura un compromis. pensez qu'il n'y en aura pas est une ânerie. Les Allemands sont ultra dépendant de l'Europe et donc de la France.
a écrit le 13/05/2012 à 10:48 :
Hollande va se faire envoyer bouler et il fera croire au peuple qui de toute facon ne comprend rien qu il a reussit avec le support de tous ses copains journaleux...

Croire que l on puisse resoudre le surendettement en empruntant encore plus est au mieux de la betise profonde
a écrit le 13/05/2012 à 0:56 :
Faut faire attention car les allemands comprennent seulement la force..Si F.Hollande n'a pas d'arguments solides et une forte personnalite il sera balaye par la puissance de l'economie allemande de Merkel..meme avec une ligne Maginot..
Réponse de le 13/05/2012 à 10:49 :
Rien de nouveau. A l'international, seule compte la force ! Les Allemands, les Américains, les Chinois ne font pas exception !...
a écrit le 13/05/2012 à 0:05 :
le con-promis ...la seule promesse qui sera tenue !!!
Réponse de le 13/05/2012 à 10:47 :
Nul !
a écrit le 12/05/2012 à 21:57 :
Ca sent déjà la peur panique face à l'échec annoncé des promesses de campagne illusoires. Décidément, ce quinquennat va être plaisant à observer... de loin.
Réponse de le 13/05/2012 à 8:54 :
il y aura de toutes façons un compromis.l'allemagne va lacher un peu de lest aux autres pays,le temps de réorienter ses exportations ailleurs,et alors elle sortira de la zone euro mais pas de l'europe
Réponse de le 14/05/2012 à 9:50 :
En effet, on la voit mal se délocaliser en Océanie .
a écrit le 12/05/2012 à 21:19 :
La Pologne vient de ratifier le pacte budgétaire! La France veut le renégocier. c'est de l'amateurisme.
Dans les affaires, on ne fait pas de sentiment.Quel compromis F Hollande veut il? Faire de la croissance à crédit ?. l'Allemagne ne va pas financer les promesses électorales et les dépenses excessives des gauchistes
La Banque de France est confrontée à la flambée des dettes à la Bundesbank allemande et à d?autres banques centrales dans l'Eurosystème comme les investisseurs étrangers qui tirent de grosses sommes sur des comptes français.
Les effets de cette fuite de capitaux refont surface sur les livres de la Banque de France en vertu du schéma appelé « Target 2 » de la Banque centrale européenne, un réseau de paiement de la BCE.
Nous ne vivons pas au pays des bisounours!

Réponse de le 13/05/2012 à 9:31 :
souvenez-vous: qui a dit la politique ne se fait pas à la Bourse? Prenez un peu de recul, la Banque de France est estimable mais elle ne gouverne pas..et gouverner ce n'est pas " être ds les affaires" .
Réponse de le 13/05/2012 à 20:53 :
Lorsque le général a prononcé cette phrase, la bourse n'était pas dématérialisée, les agents de change négociaient les actions autour de la "corbeille", il n'y avait pas le CAC 40 c'était à l'époque ou la France était souveraine, une époque ou l'économie était planifiée par l'état, ou nous n'étions pas à la merci des créanciers, dans la situation actuelle, les états se sont endettés dans une monnaie incontrôlable et nous sommes pieds et poins liés aux marchés, si nous voulons retrouver notre indépendance il faudra faire les réformes et des économies pour rembourser au plus vite notre dette.
Réponse de le 13/05/2012 à 20:55 :
Oups "Elonore"> Eleonore
a écrit le 12/05/2012 à 19:36 :
faut que merkel flechisse ou encore il faut la faire abdiquer, le protectionisme allemend quelle le mette dans sa poche avec un mouchoir parn dessus . si elle inversait les roles que demanderait elle . la gauche en avant toute en sagesse force et beautee . de toutes facons la situation peut etre bloque (pas grave) car bientot il y aurra des elections en allemagne . faut y aller.
Réponse de le 12/05/2012 à 19:47 :
Encore un qui croit au miracle socialiste. Marx écrivait que la religion était l'opium du peuple. Aujourd'hui, on pourrait dire que c'est sa propre doctrine, le marxisme, qui l'est devenue !
Réponse de le 12/05/2012 à 19:55 :
Et en quoi la position allemande n'est pas une bonne position? Sans l'Allemagne il n'y a pas deurope... Et pourquoi les allemands ont ils pendant 10 ans fait les réformes et les sacrificies et que nous nous ne voulons pas faire ? Nous sommes français ont veut juste que vous nous donniez votre argent et surtout en échange nous on ne fait pas d'effort !!! C'est du n'importe quoi ! Et même si Merkel n'est pas réélue de toute façon toute l'Allemagne est de son coté et c'est bien logique. Donc fh mardi quand il ira vour Merkel sont banquier il ne va pas faire le malin bien longtemps. Et à son retour il va falloir se mettre au boulot et prendre les décisions qui taillent dans les dépenses ... La y en a beaucoup qui vont déchanter
Réponse de le 13/05/2012 à 8:58 :
l'allemagne est maintenant isolée dans la zone euro.elle ne décidera rien seule.et flamby va se servir des accords avec angela pour revenir a une politique de reduction des dépenses ,ce qu'il avait toujours prévu de faire malgré ses discours.tout ce cirque est bien huilé
Réponse de le 13/05/2012 à 13:19 :
Je n'ai jamais dit que hollande n'allait pas tailler dans les dépenses. Si lui avait encore l'espoir d y échapper, mardi ses illusions font s'envoler. Et toute la clic du PS qui ne pense qu'à leur poste de ministre vont vite déchanter. Enfin ce sont les français qui ont voté pour lui qui vont se prendre une très très belle claque
a écrit le 12/05/2012 à 19:04 :
va y avoir un compromis; les francais vont arreter de couler leur pays, et angela va accepter de generer de la croissance via l'investissement ;-).......... et sinon? la france va couler tte seule
Réponse de le 13/05/2012 à 9:00 :
c'est quoi la croissance via l'investissement?les trottoirs refaits tous les ans,de nouveaux aeroports,de nouveaux palais pour collectivités locales?l'embauche de dizaine de gardiens pour les parcs de stationement payants dans les villes?
a écrit le 12/05/2012 à 18:24 :
Le même accord qu en 1997 une solution pour éviter de perdre la face mais sur le fonds rien ne changera pour les nouveaux locataires du pouvoir
a écrit le 12/05/2012 à 18:04 :
Hollande va passer une période durant laquelle il va se faire jeter. Les Allemands ont des problèmes électoraux que nous n'avons plus. Etre dur sur la scène internationnale est une attitude bien connue qu'avait lui aussi adopté Hitler pourtant poussé dans ses pires tourments. La suite vient sans se presser, servie par l'Histoire.
Réponse de le 12/05/2012 à 19:56 :
Quelle culture ... Rapprocher Allemagne et hitler pour parler de politique actuelle .. Fallait oser
Réponse de le 13/05/2012 à 1:34 :
il a raison corso, l'Histoire est un éternel recommencement,
les casques à pointes sont de retour

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :