Téléchargez
notre application
Ouvrir

Économie

Sur le même sujet

"Historiquement, le marché pétrolier a toujours fortement réagi à la géopolitique mais, dans un contexte où le déséquilibre entre l'offre et la demande est manifeste, on voit mal comment le Yémen pourrait à court terme provoquer un changement de la donne pétrolière", a constaté Christopher Dembik, analyste chez Saxo Bank. Energie 

Le pétrole rechute lourdement

latribune.fr 10

Le baril de "light sweet crude" (WTI) et le cours du baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mai ont chuté de 4,7%...