Patrick Devedjian annonce 150.000 emplois pour l'année 2009 grâce au plan de relance de l'économie

 |   |  267  mots
Ministre en charge de la mise en place du plan de relance de l'économie - qui était ce vendredi à l'ordre du jour du conseil des ministres -, Patrick Devedjian a indiqué attendre de ce plan "150.000 emplois pour l'année 2009" et un impact sur l'économie de "100 milliards".

Le ministre chargé de la Relance Patrick Devedjian a indiqué vendredi que le plan de relance de l?économie du gouvernement devrait permettre de "créer 150.000 emplois pour l'année 2009" et avoir un impact sur l'économie de "100 milliards". Il a également indiqué que "75% des 26 milliards" engagés dans le plan seraient dépensés "dès 2009".


Le plan comporte "quarante-quatre mesures économiques très ciblées, très ponctuelles, avec en plus la volonté d'avoir un effet multiplicateur", a-t-il expliqué. L'objectif est que "quand l'Etat engage un euro, il veut entraîner trois euros, soit des collectivités locales, des entreprises publiques ou des entreprises privées".

"Si on réussit, ça fait 100 milliards d'impact économique", a-t-il affirmé à l?issue du conseil des ministres qui a examiné ce vendredi matin plusieurs textes contentant certaines mesures du plan de relance. Ces textes, parmi lesquels un projet de loi de finances rectificative 2009 qui inclut tous les éléments budgétaires contenus dans le plan, seront soumis dès le 5 janvier à l'Assemblée nationale.

"On espère gagner de l'ordre de 1% (de croissance) puisqu'on injecte plus de 1% d'investissement et de trésorerie dans les entreprises, ou d'anticipation sur le RSA", a pour sa part souligné son collègue du Budget, Eric Woert.

Après une progression de 0,1% au troisième trimestre 2008, l'Insee a prévu vendredi un effondrement de 0,8% du produit intérieur brut (PIB) au dernier trimestre 2008, suivi d'un nouveau recul de 0,4% au premier trimestre 2009.

Malgré ces chiffres, la ministre de l'Economie, Christine Lagarde, a indiqué qu'elle tablait toujours sur une croissance française comprise entre 0,2% et 0,5% en 2009.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
et pendant ce temps la lagourde croit toujours en sa fourchette et elle table sur une croissance positive alors que les sirenes d'alarme hurlent dans les rues !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
enfin c'était simple finalement
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Il faudrait enregistrer les promesses "en l'air" de nos politiques et les virer définitivement si leurs annonces ne sont pas réalisées à la date indiquée, qu'ils soient de gauche ou de droite ou ..... de nulle part !!!

RAS LE BOL de cette "irresponsabilité" politicienne.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
devedjian prend ses reves pour une realite
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Tiens en voilà un qui a une boule de cristal et qui ne la partage pas avec les copains...
Pour ce qui est d'engager aussi les collectivités locales encore faut il qu'elles en aient les moyens..vu que quasi rien ne redescend de l'Etat...Facile de dire que l'Etat diminue les impôts quand c'est les collectivités qui doivent pomper d'avantage les citoyens pour compenser les carences Etatiques
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Merlin l'enchanteur ou méthode Couet...M.Devedjian en illusionniste, que dira-t-il dans quelques semaines quand ce plan de relance aura fait plouf..Les caisses sont vides, la dette abyssale. Les poches des Français sont désespérément vides. La relance pour qui, les "cadeaux" fiscaux pour qui...Travailler plus...on connait la chanson. Le président du "pouvoir d'achat" a en berné plus d'un. C'est tristement désespérant. Attention, que la justice sociale ne se règle pas dans la rue...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
comme il est mignon ! quel menteur ! quel tricheur ! quel voleur ! Mes chers concitoyens ouvrez les yeux. Quelles entreprises vont creer 150.000 emplois ? Elles sont toutes moribondes ou en train de delocaliser les emplois que nous avons eu tant de mal a preparer ou a creer nous meme. devedjian en tant que nouvel arrivant a envie de se faire mousser en nous racontant des idioties plus laides que lui et c'est pas peu dire. Je vous donne mon pronostique : Emplois crees = peau de balles et prelevements financiers = maximum sur vos revenus mes chers concitoyens...eh oui, il faut bien que noel se passes et ils ont besoins de gros revenus nos "ministres".
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
mesdames et messieurs les economistes de La Tribune, pourriez vous nous eclairer sur les chiffres qu'annonce devedjian et qui semble sortis tout droit de son cerveau malade ?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
heureusement que Devedjian n'est pas economiste...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Ne pas perdre d'emplois serait déjà un exploit, alors en créer 150000??? Il faut arréter de divaguer ou bien alors argumenter sérieusement. Un peu de réalisme et de responsabilié SVP.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
À quoi cela sert un ministre de la relance, est ce que Fillion n'aurait pas pu s'en occuper, sut été trop simple,et pas assez coûteux. Rien que pour payer Ce monsieur, les sbires qui vont le satélisé, les locaux hyper classés tout est fait pour nous prendre pour des imbéciles.
Moi qui suit de "droite", je le déplore, alors il ne faut pas s'étonner, si ceux d'extrême gauche se mettent en colère et casse tout.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
300% de rendement sur ce plan économique ! Et dire qu'on traite Maddoff d'escroc !!! Après les milliards qui sortent des caisses vides, ils devraient vraiment monter une troupe de magie. Enfin, bientôt nos banques et nos constructeurs automobiles seront renfloués et après avoir bien dégraissé sur le dos de la crise, chacun pourra reprendre ses petites magouilles bien tranquillement et amasser ces fameux 100 milliards, mais quelquechose me dit que les français devront se contenter de pièces en chocolat...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Info: Patrick Devedjan est le producteur de josephine l'ange gardien, il va sortir 150 000 emplois de son sac à main!!! Dire qu'on attendu tout se temps pour rien!! Merci PATOU!!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
La toute puissance du pouvoir uniformise ses valets et courtisans et anesthésie ou culbute ses quelques détracteurs. Le krach financier gigantesque qu'on subit démontre la dévastation que produit la réduction des peuples à un vaste troupeau de moutons de Panurge.
Le panurgisme ministériel ne fera pas autrement avec ses incantations vocalisatrices de prétoire ; mais le pouvoir de plus en plus envahissant devra s'époumoner pour faire semblant d'être écouté.
Ainsi va nôtre monde !!!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Devedjian et Lagarde devraient s'associer avec Maddof !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Comment çà ! Et Merlin l'enchanteur ,alors ? Merlin non plus n'était pas un économiste ! Dans nos chaumières, il y a encore des pauvres gens qui croient à la magie !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
certains se permettent d'insulter devedjan sur son honneteté. ils pourraient réfléchir et se demander s'il ne serait pas plus judicieux sans haine bien sur d'interpeller leurs camarades Huchon, Dray pour leur honneteté ou le cogneur Gremetz, la tricheuse Aubry, celle qui masque son patrimoine Royal. Devdejan est une personne qui a son franc parler certes mais qui ne magouille pas ni ne se prend pour Zorro. A bon entendeur..
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Profitez de la purge pour une autre croissance.
Ne consommez plus, investissez:
Comme les entreprises rentabilisez vos achats, misez sur la qualité, exploitez vos réseaux sociaux, louez ce que vous n'utilisez que rarement, formez vous pour plus d'indépendance, faites votre bilan carbone.
Si vous faites comme eux, l'offre s'adaptera, mais il est une erreur à éviter c'est d'épargner car ce n'est pas la meilleure façon de faire fructifier vos économies, bien au contraire...
Faites les travailler vous même.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Et voilà encore un Sarkozy qui nous refait un coup à la tchernobyl. La crise est grave partout, mais heureusement la France sera épargnée... Et dire qu'on ose appeler ça de l'information...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
A quoi reconnait-on un ministre et plus largement un homme politique ? Au fait qu'il se croit obligé de prendre les citoyens pour des c.... !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Devant tant d'interogation, je vais tenter de vous expliquer ce formidable tour de magie réalisé par l'Union des Magiciens Politiciens (UMP pour les intimes). Tirer de votre chapeau une somme astronomique afin de détourner l'attention des concitoyens (46mds d'euros de quoi donner le tournis qd le salaire moyen est de 1500 euros). Pendant que tous le monde focalisent sur cette somme, consulter discretement les statistiques de l'ANPE (ANPE= centre de statistique de l'emploi, n'y allez pas pour trouver un emploi, la dernière personne ayant trouvé un emploi grâce à l'ANPE étant aujourd'hui en retraite). Calculer rapidement le nombre de chômeurs qui vont sortir du systeme, annoncez 150000 créations d'emploi. Attendre six mois que les chiffres de l'ANPE soient communiqués. Voila comment, on va nous faire croire à un plan de relance efficace.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Il a déjà commencé à en créer un, le sien !!!
Le 2ème sera déjà beaucoup plus difficile, pour les autres, il faudrait qu'il installe son ministère à Lourdes
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
quand j'ai vu le titre de cet article je n'ai pu m'empécher de sourrire... quelle balgue
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
comment mr devedjian peut il se permettre de dire autant de betises avec cette annonce de creations d'emplois alors que l'on se trouve en recession et qu'un grand nombre de plans sociaux sont annoncés.Dommage que les politiques comme lui ne soient pas sanctionnés comme le sont les salariés autrement cela ferait longtemps que l'on n'entendrait plus parler de lui et ça ne serait pas plus mal.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Mr DEVEDJAN a peut-être des compétances mais surtout pas celles d'un économiste!Envisager 150.000 emplois crées dans la période de 2009 est complétement dingue!Peut-etre 150.000 emplois aidés ce qui veut dire encore plus d'assistanat et pour lesquels SARKOZY dans sa campagne électorale était contre.Il est vrai que SARKOZY a dit tout et le contraire de tout,qu'il fait tout et le contraire de tout.Qu'il fasse raconter ce genre de conneries à DEVEDJAN lui permettra de dire au moment du constat d'échec que c'est la faute à DEVADJAN.Le Chef n'a jamais tord.!!!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Arrêtons les effets d'annonces, personne sait actuellement la fin de ce raz-marée économique, tous les jours un détail, une conséquence, sort de la pochette cadeau. Alors , Messieurs qui maniaient si bien, la cuillère de bois, arrêtaient de nous faire croire que le père Noël passera le 24 , pour l'année 2009.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Une mesure facile à mettre en oeuvre :
Annulez la remise en cause du dispositif de "départ en retraite anticipée pour ceux qui ont commencé à travailler à 14,15,16 ans " qui ont déjà cotisé 42 ans et que l'on oblige à travailler un an de plus.

10 000 auraient pu partir dés ce 31 décembre et 50 000 durant l'année 2009 = 60 000 emplois !

Des 'emplois QUI EXISTENT et qui vont être gelés. Leurs titulaires pouvaient partir "à jour de cotisation" et être remplacés, on préfère indemniser les chômeurs et essayer de leur "inventer" des emplois bidons
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
150.000 emplois crées et 200.000détruits cherchez l'erreur! il serait temps que ce gouvernement arrête de nous prendre pour des billes.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
les promesses n'engagent que ceux qui y croient...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Voilà on est content d'annoncer ce chiffre déjà annocé, et avec 50 milliards celà fait 300 000 emplois en + qu'est ce que vous attendez, et M trichet doit encore baisser les taux trés vite. a+
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
allons ! allons !! un peu de calme on va tous mourir de toute façon à quoi ça sert de sénerver..MDR, c l'anarchie et la foutaise qui règnent en France, g jamais compris pk ça ne bougeait pas sous les chaumières, manifestons nous faubourg saint honoré!!ya trop de gaspillages abusifs là bas!!!!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Un plan de relance ? Mais la presse nous dit que sur ces 26 MdEUR il n'y en a que 4 qui sont nouveaux, les autres étant des sommes déjà affectées. Donc, pas d'argent frais, pas de nouveaux emplois ! Dans les trois mois, ce sont 150.000 emplois qui seront perdus : on va éviter de les perdre avec ce plan ?
En fait voyez-vous, notre Devedjian (qui est tout sauf un démocrate, en tant qu'ancien d'organisations d'extrême droite) a déplu à l'UMP et on lui confie le bâton merdeux de la relance, sur lequel il va se planter !!
Comme ça il disparaîtra une bonne fois pour toutes (il a tout de même pas loin de 65 ans !!) et l'UMP sera bien reprise en main par l'exécuteur des basses oeuvres de son excellence lumineuse le préseident élu des français, j'ai nommé Xavier Bertrand.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
un bon journaliste est un journaliste qui rectifie les propos (volontairement) menteurs des hommes politiques!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Il est dans les nuanges Monsieur le Minstre. Le cadre macro économique est-il attractif et sécurisé pour pourvoir relancer l'investissement productif pour prétendre à une quelconque création de l'emploi. Mon cher Mr. le Ministre vous devez comprendre que l'environnement économique actuel qui ombragé par l'incertitude appelle à une gestion conventionnelle des problèmes économiques et non une gestion par décret tel que vous semblez vous y plaire. Cette époque est revolue PRIVILIGEZ LA CONCERTATION LE DIALOGUE ECONOMIQUE AVEC LES CREATEURS DE RICHESSES ET d'EMPLOIS qui sont actuellement axphysiéspar une fiscalité budgetaire en place pour finacer le train de vie continuellement en hausse de l'Etat français alors qu'ils s'attendent à un fiscalité de développement. Un provrbe de chez nous au cameroun dit je cite"ONE NE FAIS PAS AVANCER LE CHAR EN TUANT LE CHEVAL". A méditer Mr. le Ministre
JJ SE DLA CAMEROUN
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Le ministre n'a jamais montré dans le passé des compétences économiques. Il prouve une nouvelle fois que les différents postes qui lui ont été "offerts" sont exclusivement politiques, tout comme Mme LAGARDE et autres ministres qu'ils soient d'ailleurs de droite ou de gauche.Si la France est constamment malade je crois que les politiques en sont à 90% la cause.
Vivement AU REVOIR M. LE MINISTRE.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Le plan comporte "quarante-quatre mesures économiques très ciblées, avant de dire n'importe quoi faite au moins l'effort d'étudier les mesures après vous pourrez écrire ,enfin pour ceux qui ont vraiment quelque chose à dire .

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :