Bandeau Présidentielle

Olivier Buquen nouveau délégué interministériel à l'intelligence économique

 |   |  308  mots
Le conseil des ministres a nommé, ce mercredi, Olivier Buquen aux nouvelles fonctions de délégué interministériel à l'intelligence économique. Comme Alain Juillet, à qui il succède dans un poste reconfiguré, ce proche de Brice Hortefeux vient du secteur privé.

La création du poste de délégué interministériel à l'intelligence économique avait été annoncée le 16 septembre par le porte-parole du gouvernement, Luc Chatel. Ce dernier avait expliqué qu'il s'agissait de "renforcer l'efficacité de l'Etat" en la matière et de "fournir aux acteurs de l'économie les outils leur permettant de maîtriser et protéger l'information stratégique qui concerne leur activité".

Rattaché hiérarchiquement à la présidence de la république et placé auprès du ministère de l'Economie, Olivier Buquen sera notamment chargé de "proposer la politique de l'Etat en matière d'intelligence économique et d'en coordonner la mise en oeuvre", ainsi que d'exercer une "fonction de veille sur les évolutions scientifique, technologique et économique sur le plan international". Il a aussi pour mission de "protéger les secteurs économiques stratégiques pour notre pays", "le patrimoine scientifique, technologique et économique de l'Etat comme de l'ensemble des entreprises".

Avant cette nomination, Olivier Buquen avait débuté dans le groupe Bolloré, puis passé douze ans chez BNP Paribas et huit ans dans le groupe Plastic Omnium dont il est devenu directeur du développement. En 2004, il avait été nommé directeur général de la Compagnie Signature, filiale de Burelle SA. Breton, Olivier Buquen, 45 ans, a aussi été élu local en tant que conseiller régional de Bretagne et maire de Carnac. Ce proche de Brice Hortefeux, ministre de l'Intérieur, est un ancien élève de Sciences Po Paris, de l'Essec et de Harvard.

Avant la création de ce nouveau poste, l'intelligence économique était confiée à un haut fonctionnaire placé sous l'autorité du Secrétariat général de la défense nationale (SGDN), un service du Premier ministre. Le poste a été occupé de 2003 à mai 2009 par Alain Juillet, ancien directeur du renseignement de la DGSE et ancien dirigeant d'entreprises.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/01/2010 à 9:01 :
Gilles GRAY serait le prochain délégué interministériel à l'IE?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
encore une nomination de haut fonctionnaire pour un bazar fumeux , celà devient de pire en pire , bientot meme la femme de menage sera nommée a un role gouvermental , assez , celà frole un niveau politique tres bas , il faut toujours plus de conseillers ici ou là , apres le ministre de la relance , a quand le ministre du desespoir ?..
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
mais bon sang pourquoi critiquer avant de voir..........le connaissez vous au moins........laissez lui au moins le benefice du doute
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
C'est une vrai richesse que d'avoir Mr Buquen au gouvernement Français!!
Il ne faut pas juger sans connaitre! Cette nomination est mérité et je souhaite à Monsieur Buquen de réussir dans cette nouvelle aventure humaine incroyable .

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :