Téléchargez
notre application
Ouvrir

La grève des contrôleurs aériens affectera davantage Orly que Roissy

(Crédits : Reuters)
latribune.fr  |   -  184  mots
La DGAC prévoit l'annulation de 20% des vols à Roissy-CDG et de 50% à Orly. Le trafic aérien risque en outre d'être affectés par des perturbations orageuses. Cinq syndicats de contrôleurs aériens ont appelé à cesser le travail de mardi soir à jeudi matin.

Le 21 juillet s'annonce difficile pour tous ceux qui ont prévu de prendre l'avion. La Direction Générale de l'Aviation Civile (DGAC) a demandé aux compagnies aériennes d'annuler une partie des vols programmés du mardi soir au jeudi matin pour faire face à l'appel à la grève lancé par cinq syndicats de contrôleurs aériens. La situation s'annonce particulièrement compliquée pour les passagers qui ont prévu de prendre un vol qui part d'Orly ou qui y arrive. La DGAC annone que 50% des vols y seront annulés.

A Roissy, les compagnies aériennes devraient gérer plus facilement les suppressions de vols demandées par la DGAC. Au total, elles représenteront 20% de la programmation prévue durant la période. Au manque de personnel, devrait s'ajouter des perturbations orageuses susceptibles d'entraîner des retards.

Air France prévoit d'ores et déjà d'assurer 100 % de ses vols long-courriers, 80% de ses vols court et moyen-courriers à Paris-Charles de Gaulle et 50% de ses vols court et moyen-courriers à Paris-Orly. Mais la compagnie nationale n'exclut pas d'avoir à annuler des vols au dernier moment.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :