La Tribune

La grève des contrôleurs aériens affectera davantage Orly que Roissy

(Crédits : Reuters)
latribune.fr  |   -  184  mots
La DGAC prévoit l'annulation de 20% des vols à Roissy-CDG et de 50% à Orly. Le trafic aérien risque en outre d'être affectés par des perturbations orageuses. Cinq syndicats de contrôleurs aériens ont appelé à cesser le travail de mardi soir à jeudi matin.

Le 21 juillet s'annonce difficile pour tous ceux qui ont prévu de prendre l'avion. La Direction Générale de l'Aviation Civile (DGAC) a demandé aux compagnies aériennes d'annuler une partie des vols programmés du mardi soir au jeudi matin pour faire face à l'appel à la grève lancé par cinq syndicats de contrôleurs aériens. La situation s'annonce particulièrement compliquée pour les passagers qui ont prévu de prendre un vol qui part d'Orly ou qui y arrive. La DGAC annone que 50% des vols y seront annulés.

A Roissy, les compagnies aériennes devraient gérer plus facilement les suppressions de vols demandées par la DGAC. Au total, elles représenteront 20% de la programmation prévue durant la période. Au manque de personnel, devrait s'ajouter des perturbations orageuses susceptibles d'entraîner des retards.

Air France prévoit d'ores et déjà d'assurer 100 % de ses vols long-courriers, 80% de ses vols court et moyen-courriers à Paris-Charles de Gaulle et 50% de ses vols court et moyen-courriers à Paris-Orly. Mais la compagnie nationale n'exclut pas d'avoir à annuler des vols au dernier moment.
 

Réagir