La Tribune

Laurent Wauquiez se félicite de la bonne tenue de l'emploi saisonnier

latribune.fr  |   -  357  mots
Le secrétaire d'Etat à l'Emploi Laurent Wauquiez a estimé ce lundi que l'emploi saisonnier avait "très nettement démarré" cette saison. Il a fait l'éloge, à Villers-sur-Mer dans le Calvados, d'un établissement qui loge à prix réduit les saisonniers et apprentis.

Pour le secrétaire d'Etat à l'Emploi Laurent Wauquiez, l'emploi saisonnier "a très nettement redémarré. Par rapport à la saison dernière, on a un redémarrage à la hausse qui est très intéressant." "C'est aussi un signe qui est un peu avant-coureur pour nous de ce qu'on espère être l'évolution du marché de l'emploi", a-t-il déclaré alors qu'il visitait une maison pour le logement des saisonniers, à Villers-sur-Mer dans le Calvados.

Cet établissement propose une vingtaine de F1 pour des saisonniers des apprentis, sur une durée de 11 mois maximum. Le loyer mensuel est de 290 euros charges comprises, bien en-deça des prix du marché, qui grimpent en cette époque estivale sur la côte normande et découragent la venue de saisonniers qui gagnent, pour la plupart d'entre eux, le smic (1.055 nets par mois).

"Utiliser le grand emprunt"

"Il existe peut-être une vingtaine de maisons de ce type en France, mais celle-ci est l'une des rares à s'ouvrir à la fois aux travailleurs saisonniers et aux apprentis. C'est vraiment son 'plus' et par conséquent un modèle à suivre [...]"."On a intérêt à développer ce genre de résidence [...]. Notre idée est d'utiliser le grand emprunt" lancé par le gouvernement, a-t-il déclaré.

"L'emploi saisonnier c'est 600.000 emplois en France, souvent des jeunes pour lesquels c'est un tremplin, qui vont avoir un CDI ou valoriser cette expérience sur un CV", a-t-il également déclaré.

Les saisonniers et apprentis peuvent également bénéficier de l'aide personnalisée au logement (APL). Une aide que ne pourront toutefois pas réclamer ceux dont les parents bénéficient déjà d'une demie part fiscale pour enfant à charge, ainsi que l'a annoncé le gouvernement début juillet dans le cadre des mesures de diminution des déficits publics.

Selon l'Observatoire européen des relations industrielles, la France comptait 2 millions de saisonniers en 2008. La CFDT les estime à 800.000 dans l'agriculture et à 400.000 dans l'hôtellerie-restauration. Chaque année, la fédération syndicale fait un "tour de France" des droits des saisonniers pour alerter les jeunes des abus fréquemment commis par les employeurs indélicats.

Réagir