La Tribune

Soutenu par l'interim, le marché de l'emploi s'améliore légèrement

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)
latribune.fr  |   -  293  mots
Selon l'Insee, il y a eu davantage de créations que de suppressions d'emploi dans le secteur privé au troisième trimestre. Cette amélioration est à mettre au compte du secteur tertiaire et notamment de l'interim dont la croissance est cependant en légère baisse.

Signe de bonne santé ou simple preuve d'une reprise toujours fragile ? Les dernières statistiques sur l'emploi salarié dans le secteur privé publiés ce mardi par l'Insee montrent que l'emploi salarié marchand a progressé de 0,3% en France au troisième trimestre 2010 par rapport au trimestre précédent. Au total, l'institut national des statistiques a recensé au trimestre passé 44.600 créations d'emplois nettes dans le secteur privé.

Sur un an, la hausse atteint 0,6%, soit 98.600 créations nettes. A la fin du troisième trimestre, l'effectif des salariés des secteurs marchands s'établissait à 15.958.400 personnes dont 3.291.900 dans l'industrie, 1.427.300 dans la construction et 11.239.400 dans le tertiaire  dont 566.200 dans l'intérim.

L'emploi a continué de diminuer dans l'industrie (-0,3%) à un rythme cependant moins soutenu qu'au deuxième trimestre (-0,5%). L'industrie a ainsi perdu 8.900 postes au troisième trimestre, et 82.400 sur un an. Dans la construction, l' Insee annonce 3.100 pertes d'emplois (-0,2%, après -0,4% au deuxième trimestre) et 19.300 sur un an.

L'emploi dans le tertiaire a en revanche progressé grâce au soutien de l'intérim où les effectifs ont augmenté de 3% (+16.200 emplois) après une hausse de 5,3% (+27.600 postes) au trimestre précédent. Sur douze mois, les créations nettes d'emplois intérimaires ont progressé de presque 30%. Les salariés intérimaires sont comptés dans le tertiaire, même s'ils effectuent une mission dans un autre secteur.

Au total, l'emploi dans le tertiaire augmente au total de 0,5% au troisième trimestre (+56.700 postes) après une hausse de 0,4% au trimestre précédent (+47.400 postes). Sur un an, le secteur tertiaire enregistre 200.500 créations nettes de postes.

L'Insee a enfin confirmé le chiffre du deuxième trimestre (24.000 créations de postes sur la période) soit une hausse de 0,2% par rapport au premier trimestre.

 

Réagir