"L'économie française a besoin de 10 millions d'immigrés d'ici à 2040"

 |   |  546  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : DR)
Alors que les craintes de flux d'immigrés en provenance du Maghreb enflent, un ouvrage fait de l'immigration la planche de salut de la France.

Dans votre ouvrage, pourquoi faites-vous du recours massif à l'immigration la clé de voûte de votre plan de secours de l'économie française ?

Karine Berger : certes, avec un peu plus de deux enfants par femme, la France est la championne d'Europe de la fécondité. Mais cette performance permet seulement de retarder le vieillissement de la population. Selon nos calculs basés sur des projections de l'Insee, 26 % des Français auront plus de 65 ans en 2040 si on ne modifie pas notre politique d'immigration.

Combien de personnes arrivent chaque année en France?

Valérie Rabault : officiellement, 100.000. Beaucoup plus si on prend en compte les clandestins. L'idée est d'envisager plutôt un flux de 300.000 immigrés par an, soit 10 millions de personnes d'ici 2040 qui, selon nous, sont indispensables pour régénérer la population, permettre à notre économie de conserver sa capacité d'innovation et pérenniser notre système de protection sociale.

Mais la France est-elle toujours attractive ?

K. B. : tout est là ! Dans les années 1960-1970-1980, la France pouvait se targuer d'accueillir les cerveaux du monde entier et les populations en souffrance. Depuis les années 1990, les premiers préfèrent partir aux États-Unis, et les secondes tentent désespérément d'arriver en Grande-Bretagne où, estiment-elles, elles auront une véritable chance de prendre un nouveau départ.

V. R. : l'exemple de Tidjane Thiam, le directeur général du premier assureur britannique Prudential, ancien ministre de Côte d'Ivoire que nous citons dans notre ouvrage est évocateur. Pourquoi ce polytechnicien n'est-il pas resté en France, un pays qu'il adore ? Parce qu'il a toujours eu l'impression que sa couleur de peau était un handicap dans sa vie professionnelle.

K. B. : pour les mêmes raisons, l'écrivain d'origine libanaise Wajdi Mouawad a dû s'exiler au Canada car il n'arrivait pas à obtenir une carte de séjour en France. Il lui a fallu patienter quinze ans pour obtenir le précieux sésame qui lui permet aujourd'hui de travailler avec les compagnies de Chambéry et d'avoir été l'artiste principal du festival d'Avignon de 2009.
 

Comment intégrer ces 10 millions d'arrivants alors que la France a déjà tant de mal à le faire avec les enfants d'immigrés ?

V. R. : nous ne sommes pas naïves. La tâche ne sera pas facile. Un des moyens les plus efficaces pour intégrer ces immigrés est de mettre à bas la ghettoïsation. Selon une étude réalisée par des chercheurs américains, le coût de la ghettoïsation représente 3,8 % du PIB des États-Unis. Rapporté au PIB français, toutes choses égales par ailleurs, on frôle les 80 milliards d'euros. On pourrait faire beaucoup de choses pour stopper ce phénomène.
 

Mais il n'y a pas que l'argent qui compte !

K. B. : il faut que les immigrés aient des modèles, qu'ils soient persuadés que l'ascenseur social n'est pas bloqué au rez de chaussée pour eux. Les arrivées au gouvernement de Rama Yade, de Fadela Amara, de Rachida Dati furent très positives. Mais ces exemples sont peu nombreux. Combien y a t il de personnes issues de l'immigration à la tête d'entreprises du CAC 40 ? Aucune.?

"Les Trente Glorieuses sont devant nous", édition Rue Fromentin, 20 euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/09/2016 à 20:15 :
Propos d'économistes, qui n'envisagent le monde qu'au travers de ce qu'ils ont laborieusement appris dans leurs facs d'éco, et qu'ils restituent comme d'autres vomissent.
Etre stupide à ce point, doit être confortable, pas de questions existentielles, des tableaux avec des chiffres dans des colonnes comme guide de vie, et voilà la solution, fatalement, inévitablement et uniquement économique.
Pour tous ces diplômés à la cervelle creuse, l'humain n'est qu'une variable d’ajustement. Misère.
a écrit le 17/09/2016 à 12:46 :
Ces femmes sont complètement folles et déconnectées de la réalité.
a écrit le 16/09/2016 à 10:07 :
L'économie française a-t-elle vraiment besoin de 10 millions d'immigrés d'ici à 2040?
Alors qu'il y a y a près de 3 millions de chômeurs en France?
Et près de 25 millions de chômeurs en Europe?
Et que ce nombre est pratiquement en augmentation constante?
Et que l'économie française est en stagnation depuis une décennie?
Allons, allons, réfléchissons un peu avant d'écrire...
a écrit le 14/09/2016 à 21:54 :
L'économie française a-t-elle vraiment besoin de 10 millions d'immigrés d'ici à 2040?
Alors qu'il y a y a près de 3 millions de chômeurs en France?
Et près de 25 millions de chômeurs en Europe?
Et que se nombre est pratiquement en augmentation constante?
Et que l'économie française est en stagnation depuis près d'une décennie?
Allons, allons, réfléchissez un peu avant d'écrire...
a écrit le 13/09/2016 à 15:13 :
Il faut donc pourrir la vie des citoyens français en leurs imposant un changement total de culture avec des migrants massivement inemployable qui sont et seront à la charge des contribuables!
Nous avions des droits assortis de devoirs… au fur et à mesure que l’on leurs rétrocède des droits ( sans devoirs… bien sûr!) il ne nous reste que les devoirs…
Alors que nous n’avons pas d’emplois, pas de logements… ils se contenteront de consommer ce qui nous aura été volé par l’Etat!
Une politique agressive de natalité aurait été plus juste ou bien de « remigration »…. Les USA ont plus de 102 millions de personnes en âge de travailler qui n’ont pas d’emploi… favorisons le retour des anciens migrants originaires de notre pays…ou à tout le moins européen! Ce sont des gents formés de même culture… moins de problèmes, pas d’assimilation à l’envers, moins de prisons, moins de besoins de juges et policiers!
a écrit le 13/09/2016 à 14:43 :
Officiel et prouvé :
"Nouveau rapport sur les migrations de remplacement publié par
la Division de la population des Nations Unies" (remplacement=génocide)
http://www.un.org/esa/population/publications/migration/pressfr.htm
Pourquoi ces femmes écrivent-elles celà ? Dogmatisme mondialiste ou trahison ? Notons les noms des gens à qui nous demanderons des comptes s'ils nous amènent la guerre civile et le génocide de notre peuple millénaire.
Et petit détail : nous ne voulons pas qu'on nous impose la présence de ces gens sans nous consulter (référendum et application). La majorité ne veux pas de ces gens, et c'est son droit.
a écrit le 12/09/2016 à 9:24 :
Mais naturellement tous ces calculs sont basés sur le fait que la France resterait attractive avec ses avantages actuels, ses us et coutumes. Naturellement les changements que cela supposent à terme ne sont pas pris en compte.Quand la France que nous connaissons aura disparue que croyez vous qu'il arrivera ? Quand les us et coutumes, gestions et productions françaises tels que nous les connaissons auront changé radicalement croyez vous que notre pays aura le même aspect ? Dans ce cas les rédactrices seront où ?!...
a écrit le 11/09/2016 à 14:06 :
Mieux de ne pas faire trop de pub a un ouvrage qui visiblement ne prend en compte que le problème des retraites et laisse de cote tout le reste... Pourquoi n'y a-t-il pas de personnes issues de l'immigration a la tete des entreprises du CAC40?? Précisément parce que l'école républicaine est dénigrée des le départ par ces mêmes personnes issue de l'immigration Africaine. Nous auront surement un PDG CAC40 issue de l'immigration asiatique et ce sera une bonne chose..Parce que quand la France gagne un match de foot, c'est le drapeau tunisien qui flotte, ni le drapeau français, ni le drapeau vietnamien. Comment donner une chance en France a ces personnes? Cet ouvrage est récurant des autres ouvrages qui cultivent la culpabilité du "blanc". Parce que, contrairement aux USA ou a la majorité des pays, on a pas vraiment besoin de travailler ni d’étudier dans des pays européens qui préfèrent l'assistanat a l'entrepreuneurialisme. Les retraites? C'est justement pour payer pour les aides sociales que nos caisses sont vides et notre déficit abyssal...
a écrit le 10/09/2016 à 14:13 :
Et pourquoi alors que des immigrés musulmans africains majoritairement ? Pourquoi pas des immigrés d'Asie ou pays de l'est de l'Europe ? Dans l'ancienne URSS il y a la misère et c'est des travailleurs PAS DE GROS FEIGNANTS QUI ATTENDENT QUE LES ALLOCATIONS majoritairement chrétiens QUI VONT SASIMILER SANS SOUCIS ! Pourquoi on veut à tout prix exterminer les européens ? !
Réponse de le 11/09/2016 à 18:08 :
Elle raconte 'importe quoi cette bonne femme,100000 immigrés,c'est le chiffre du regroupement familial,à celàil faut ajouter 200000 immigrés "légaux"et nous y sommezs aux 300000 par an,je passe aussi le chiffre des clandestins sous silence,puisque nous sommes censés ne pas connaître leur nombre!!!
Réponse de le 11/09/2016 à 18:10 :
Elle raconte 'importe quoi cette bonne femme,100000 immigrés,c'est le chiffre du regroupement familial,à celàil faut ajouter 200000 immigrés "légaux"et nous y sommezs aux 300000 par an,je passe aussi le chiffre des clandestins sous silence,puisque nous sommes censés ne pas connaître leur nombre!!!
Réponse de le 11/09/2016 à 18:10 :
Elle raconte 'importe quoi cette bonne femme,100000 immigrés,c'est le chiffre du regroupement familial,à celàil faut ajouter 200000 immigrés "légaux"et nous y sommezs aux 300000 par an,je passe aussi le chiffre des clandestins sous silence,puisque nous sommes censés ne pas connaître leur nombre!!!
Réponse de le 11/09/2016 à 18:10 :
Elle raconte 'importe quoi cette bonne femme,100000 immigrés,c'est le chiffre du regroupement familial,à celàil faut ajouter 200000 immigrés "légaux"et nous y sommezs aux 300000 par an,je passe aussi le chiffre des clandestins sous silence,puisque nous sommes censés ne pas connaître leur nombre!!!
a écrit le 09/09/2016 à 11:29 :
Il s'agit d'une vision purement comptable, économique de la France. L'auteure ne semble pas se rendre compte qu'il y a bien d'autres paramètres à prendre en considération. L'identité de la France, son histoire, sa civilisation ne sont certes pas chiffrables dans un bilan, un compte de résultat ou une balance des paiements mais balayer d'un revers de la main ces aspects essentiels conduira le pays à la catastrophe. Je ne sais pas si Karine Berger se rend bien compte que la France - mais aussi l'Europe occidentale - est déjà au bord de la rupture et que les gens sont malades de l'immigration. Les peuples ne sont pas interchangeables comme ça. Pour moi il s'agit tout simplement d'un délire.
Réponse de le 10/09/2016 à 9:55 :
Je suis marocain et je suis entièrement d'accord avec vous,la france est belle pour ce qu'elle est et avec l'immigration ca va changé, et c malheureux,ici au maroc il ya de plus en plus d'immigrés subsahariens et des réfugiés de toutes qui en attendant de passer en europe qeqont sedentarisé ici et j'avoue ca deviens lourd, pour nous citoyen, et pour l'Etat qui ne trouve pas de solution
a écrit le 09/09/2016 à 9:06 :
10 millions "d'arrivants" à intégrer ? Et nous faisons quoi des 10 millions qui sont déjà sur place et qui n'ont pas d'emploi (décompte réel, ne tenant pas compte des statistiques truquées). L'économie n'a certainement pas besoin de 10 millions d'immigrés, nous en avons déjà trop, mais des conditions nécessaires pour arrêter la catastrophe actuelle qui est directement liée aux traités européens que nos élus ont entérinés sans en connaître exactement le contenu, sans en avoir mesuré les conséquences et, cerise sur le gâteau, sans et avoir reçu mandat du peuple. La libre circulation des biens, des personnes et des marchandises, la concurrence "libre et non faussée" sont les pièges destructeurs dans lesquels nous sommes tombés. Le but caché est le fédéralisme européen dirigé par une poignée de technocrates non élus tout puissants, la destruction des nations souveraines . Les peuples se retrouverons à l'état proche de l'esclavage pour le plus grand profit d'un tout petit nombre, lequel est responsable des dégradations en tous genres de la planète, pour le fric.
a écrit le 09/09/2016 à 8:16 :
il faut que les immigrés est des modèles (les trente glorieuse sont devant nous )
pour les modèles ont a les chibanis de Perpignan et d'ailleurs
bienvenue pour reconstruire la France pendant les trente glorieuses et méprisé ensuite

ces futurs immigrés seront méprisé des le départ ,et d'autant qu'ils sont conscient de ce mépris
ascenseur social ,l'égalité des chances elle n'a jamais existé et encore moins ces dernières années ou le vivre ensemble s'éloigne ,
a écrit le 19/09/2015 à 6:56 :
On peut se dire aussi que dans le contexte d'austérité actuel, les immigrations (ceux qui pourront travailler) vont permettre aux dirigeants de pouvoir recruter et payer une main-d'oeuvre le prix qui leur conviendra : c'est dire que ce sera une manne pour ces dirigeants...et en conséquence, les "autres", s'il reste des emplois, devront s'adapter à ces salaires...
a écrit le 28/08/2015 à 12:23 :
D´ici 2040, la terre sera détruite par notre reproduction, notre économie et notre pollution insensée
a écrit le 31/03/2015 à 18:58 :
Mais c'est poutant vrai , d'autant qu'en France , il n'y en a presque pas , et que surtout , ils ne posent aucun problème et adorent ce pays . On s'en aperçoit tous les jours malgré tous les efforts de désinformation des médias de gauche .
a écrit le 25/12/2014 à 17:03 :
Une petite pensée pour le néo-clergé, nos journalistes, ce cousin pauvre du PDG et du député, de l'argent et du pouvoir.
a écrit le 25/12/2014 à 16:59 :
Les grandes entreprises d'aujourd'hui sont les planteurs de Saint-Domingue et les armateurs de Nantes d'hier. Et les députés UMPS jouent le rôle de la monarchie absolue. Leur parole est divine, et le "maraud", pardon, je veux dire "citoyen", baisse la tête devant ses nouveaux seigneurs. C'est la division scientifique du travail chez les riches, c'est-à-dire l'argent pour les uns, le pouvoir pour les autres. Mon papa PDG, mon fils député.
a écrit le 17/11/2014 à 23:06 :
Elles n ont pas assez des européens. Deux collégiennes inconséquentes en folie.
a écrit le 17/11/2014 à 14:41 :
ben voila, on y arrive au grand remplacement
a écrit le 06/10/2014 à 14:24 :
LA FRANCE A BESOIN DE NOUVEAUX CERVEAUX QUI L ASSISTE A AFRONTER LA CONCURRENCE DE SES VOISINS. ESSAYES DE VOIR LES SECTEURS DU LAIT ET BOVIN? MEME L INDUSTRIE M2CANO EN FRANCE. CES CR2NAUX SOUFFRENT DE LA CHERET2 DE LEURS COUTS DE PRODUCTION. JE SUIS 1 EXPERT EN LA MATI7RE. Algerien
a écrit le 06/10/2014 à 14:19 :
je suis economiste qui a la magie de redresser une entité en difficulté. j ai la capabilité en plus vers la performancemais je chaume en algerie.
Réponse de le 09/05/2016 à 21:17 :
et bien écoutes, apprends déjà à écrire et puis on verra après
a écrit le 14/12/2013 à 19:34 :
Pour l'instant, tous ces immigrés qui devaient payer les retraites de nos anciens pointent en fait à la CAF, bénéficient de toutes les aides possibles et ce sont au contraire nos anciens qui cotisent pour que ces gens puissent continuer à squatter notre pays. On continue la supercherie ou on arrête ?
Réponse de le 31/05/2014 à 20:31 :
On va arrêter; très bientôt !
Peut-être même avant l'échéance...
Réponse de le 08/01/2015 à 21:31 :
La solution c est qu'il faut arrêter de donner les aides, surtout rsa
a écrit le 14/12/2013 à 17:19 :
Je pense qu'on va devoir réformer nos école quand on voit les crétins qui en sortent chaque année, ca cest la vision à courte portée. ailleurs on fait une politique pro natalité qui incite, et cela fonctionne très bien. Avec un chomage aussi violent, pour entretenir les populations immigrées on tape fiscalement sur les ménages, les hauts diplomés remettent à la saint glinglin le fait d'avoir un enfant car ils n'arrivent pas à trouver une bonne situation. Etc etc... Et si vous alliez voir si par hasard cette politique que l'on fait depuis des années n'avait pas un impact sur la démographie des natifs. Auriez vous envie de faire un enfant, aujourd'hui en France... ? Galère pour les crèches, pour les écoles, pour le job. Délinquance à gogo. Et si nous avons besoin de 10 millions d'immigrés, c'est... pour ??? sachant que dans les lieux à forte concentration on arrive à 50% de chomeurs sur les actifs.... Pathétique.
a écrit le 14/12/2013 à 16:58 :
2 tondues de plus à la libération
a écrit le 13/12/2013 à 15:02 :
Karine Berger, économiste ? de qui se moque t'on ! elle est député socialiste et haut fonctionnaire de carrière !!!!!
a écrit le 13/12/2013 à 12:27 :
Mais on est vraiment en plein délire .... !! S'ils font importer des chômeurs, allons-y. Comme si faire des bébés était la réponse à la crise qui secoue la France !! Elles sont complètement tombées sur la tête, les économistes.
a écrit le 12/12/2013 à 13:09 :
Foutaise que tout cela !
a écrit le 20/09/2013 à 6:19 :
C'est vraiment n'importe quoi, je fais remarquer qu'on vivait beaucoup, beaucoup mieux dans les années 1950 et 60, on n'a surtout pas besoin d'obéir aux USA et de faire venir des esclaves pour les TP, l'agriculture et l'industrie, c'est le type d'emplois qu'on leur réserve ou pire c'est nous qui allons assurer ces emplois pour eux. On a seulement besoin de développer notre robotique. Nous sommes un petit pays qui n'a pas de place pour être dévaster par la surpopulation.
a écrit le 19/09/2013 à 19:44 :
encore du grand n'importe quoi et raciste anti blanc quand ces harpies parlent de "régénérer "le peuple Français,c'est peut être leur cas pas le mien,elles veulent la disparition de notre peuple.La terre pour laquelle mes ancètres se sont battus et ont versé leur sang serait offerte gracieusement a des gens qui nous imposeraient leurs lois,leur religion leurs manières de vivres alors que la crise systémique actuelle n'est en rien résolue et que nous sommes incapables de donner des emplois à nos compatriotes,tout ça pour des retyraites qui de toutes façon n'existeront plus ,n'existent déjà plus,c'est de la folie suicidaire .Il faut faire le distingo entre taux de fécondité français de souche et immigrés ce n'est pas deux mais respectivement 1,2 et 4,5!nous assistons a une immigration de peuplement
Réponse de le 13/12/2013 à 19:17 :
Je crois qu'ils ne vivent pas dans le même pays que nous pour dire des âneries pareil. Tu as totalement raison.
Réponse de le 13/09/2016 à 14:34 :
http://www.un.org/esa/population/publications/migration/pressfr.htm
"Nouveau rapport sur les migrations de remplacement publié par
la Division de la population des Nations Unies"
a écrit le 21/10/2011 à 21:04 :
Tout a fait Lecteur..

Le problème la dedans c'est que personne ne trouvera de travail .. donc il demanderons des aides, donc en fait il ne vont rien payer de plus et cela ne sert strictement a rien.. on est déjà trop dans le pays, pas assez de boulot entasser dans les grandes villes et il faudrait encore plus de monde... encore plus de chômeur et moins de place.. je comprend pas ^^
a écrit le 16/07/2011 à 8:03 :
Nos économiste auraient peut être raison, si nous étions sous un régime de plein emploi, le taux de chomage actuel fait que fait que la tendance migratoire devrait plutot être inversée
a écrit le 02/05/2011 à 20:46 :
* Le constat de départ:
Comme la durée de vie augmente, le nombre des passifs dépassera bientôt celui des actifs. Ce déséquilibre sera fatal au système actuel.


* La solution:
Que nous proposent alors ces lumières de l'économie? d'augmenter le nombre d'actifs pour compenser le déséquilibre! C'est le principe de la vente pyramidale, les derniers arrivants (ici les nouveaux actifs) payent pour les anciens (les passifs).
Or la vocation de chaque actif est de devenir passif. Ainsi lorsque les 10 millions de nouveaux actifs "basculeront" dans la passivité, ils grossiront d'autant, le rangs des passifs. Il faudra donc faire venir 10 millions d'actifs qui payeront ce qu'eux payaient auxquels devront s'ajouter d'autres millions d'actifs qui payeront pour peux.

Le système est exponentiel par définition.
La France devra avoir une population de 80 millions d'habitants, puis de 100 millions, puis de 150 millions, puis de 300 millions, etc... il y a pourtant une limite, la population totale de la terre.

* Conclusion :
Bref, bravo aux Madoffs démographiques qui nous pondent des idées comme celles-ci !
Réponse de le 19/09/2013 à 18:26 :
Certes, il faudrait toujours au moins le même nombre d'actifs pour garder cet équilibre qu el'on nous présente mais vous faites abstraction d'une chose pourtant si simple. La limite n'est pas la population totale de la terre mais tout simplement leur mort. Les passifs ne sont pas éternels. :)
a écrit le 08/04/2011 à 6:31 :
Cet article vaut son pesant de cacahuètes et je vais le conserver précieusement comme celui de France-Soir d'il y a douze ans dont je vous livre un extrait :
"France-Soir" du 10 mars 1999 : "CONJONCTURE. Un entretien avec Jean Boissonnat.
"Nous allons vers une pénurie de main-d'oeuvre".
Pour ce journaliste économique, ancien président de la commission emploi du Commissariat au Plan, la France est à la veille d'un véritable retournement de tendance sur le front du chômage.
Propos recueillis par Thierry CHANNAC
FRANCE-SOIR. -Votre article paru dans "Le Monde" jeudi dernier a fait l'effet d'une bombe. Notamment à cause de son titre : "La fin du chômage en 2010"..."
a écrit le 31/03/2011 à 7:54 :
merci de cette précision éclairante : voilà qui permet de savoir à quoi s'en tenir concernant le "futur programme" du PS au chapitre "immigration", une "chance pour la France" qu'il va falloir exploiter encore plus! Cette affirmation est d'autant plus facile que les medias, La Tribune y compris contrairement à ce qui a été répondu plus avant à Bellini, censurent toute tentative visant à démonter l'inverse dans les commentaires à ce genre d'article. Par deux fois j'ai subi cette censure en réponse à celui-ci, sans que j'aie contrevenu aux règles (ou alors l'honnêteté serait de m'expliquer en quoi, mon mail étant fourni)
Réponse de le 03/04/2011 à 17:45 :
« Chacun de nous sait bien que plus de trois fois par jour, il pense, mais il ne courra pas le risque de dire, des choses qui tombent sous le coup de la loi ? en tout cas de la loi nouvelle telle qu?elle est interprétée par les nouveaux tribunaux ecclésiastiques. Il s?éloigne de nous à tire-d?aile, l?heureux temps où les opinions étaient libres et où seules les actions étaient jugées. Et il est revenu, le temps de l?inquisition des pensées, cette fois au nom des droits de l?homme. »
a écrit le 31/03/2011 à 4:30 :
Une petite information que nos amies ont oublié de nous communiquer...
Karine Berger est membre du Conseil national du Parti socialiste français depuis 2005...
C'est un tout petit peu différent de l'image de technicienne sans a priori, non?
a écrit le 29/03/2011 à 18:29 :
Cela fait maintenant 3 fois que mon texte saute et disparaisse sans que je puisse apporter la controverse aux stupidités qui sont énoncées, comme un dogme. Merci
Réponse de le 30/03/2011 à 5:08 :
Le journaliste doit être amoureux de l'une d'elles! C'est pour ça!
a écrit le 28/03/2011 à 14:08 :
Quand , je vous dit que ces economistes c'est de la masturbation intellectuelle....

C'est ni injurieux , ni raciste , ni insultant mais simplement la vérite
a écrit le 28/03/2011 à 12:06 :
« Il est important de souligner que les immigrés apportent une contribution bénéfique à l?économie nationale, en particulier en période de croissance »
« Les tendances démographiques de long terme demeurent quelle que soit l?ampleur des difficultés économiques actuelles. Ces dernières ne devraient pas servir d?argument pour imposer des barrières excessives à l?immigration. Il est important de conserver une perspective de long terme en matière de politique migratoire. »
« La naturalisation est un des déterminants majeurs des bons résultats sur le plan de l?emploi et, à terme, de l?intégration des immigrés. Les immigrés remplissant les conditions d?accession à la nationalité de leur pays d?accueil devraient être encouragés à la demander?Dans l?intervalle, les pays devraient envisager d?aplanir les obstacles à la naturalisation comme la limitation de reconnaissance de la double nationalité ou la rigueur excessive des critères d?admissibilité. » le Secrétaire général de l?OCDE, Angel Gurría.

« Depuis trente ans, on a multiplié les lois de plus en plus restrictives pour limiter l?immigration. Cela n?a eu comme seules conséquences que de transformer les immigrés - qui viendront de toute façon, quelle que soit la législation - en immigrés clandestins, donc fragilisés et surexploités. 
Je suis pour le libre droit de circulation, de séjour et d?installation.
Les immigrés vivent en France, certains depuis fort longtemps ; ils contribuent à la production des richesses, paient des impôts, participent à la vie associative et aux grands élans populaires.Pour moi, les immigrés ne sont pas un problème. Le problème, c?est le racisme, la xénophobie et les discriminations. Et la solution, c?est l?égalité des droits ! Je suis pour une conception de la citoyenneté dégagée de la nationalité : en clair, le droit de vote et d?éligibilité pour tous les habitants, quelle que soit leur nationalité. « Besancenot
OCDE BESANCENOT meme combat ! interressant non?
Réponse de le 06/04/2011 à 19:12 :
ne pas confondre emigres travailleurs et tireurs aux flans
Réponse de le 06/04/2011 à 19:14 :
ne pas confandre emigres et tireurs aux flans
a écrit le 28/03/2011 à 10:54 :
« La France a besoin de main-d??uvre, c?est une donnée démographique, qu?elle soit qualifiée ou non qualifiée. Sans les salariés étrangers, une grande partie de l?économie s?arrêterait... Nous devons cesser de considérer l?immigration comme un problème. C?est un atout . » DRH de Veolia Propreté, Pascal Decary
Réponse de le 21/10/2011 à 22:58 :
Vous avez raison! Cela permet d'avoir des salariés moins gourmands qui acceptent des salaires inférieurs... essayez d'avoir une augmentation de salaire ! On vous répond... si t'es pas content... y'en a des milliers à la porte!
a écrit le 28/03/2011 à 9:44 :
pourquoi les integristes de l'imigration( ps droite et autres ) ne se mobilisent pas et avec leur propre deniers offrir a ceux qu'il defendent gite et couvert
a écrit le 28/03/2011 à 6:35 :
Il y a deux sortes de libre échange: celui de droite pour les marchandises et les capitaux, mais aussi celui de gauche pour les hommes: le sanspapiersrisme de la gauche bobo qui désespère autant le peuple que celui de la droite. Le sanspapierisme de gauche, soutenu en douce par la droite, a pour effet la stagnation des salaires des non qualifiés depuis 20 ans. Les nouvelles élites bobos ( ces deux dames) font la synthèse. C'est la révolte des élites contre le peuple beauf tant méprisé et la préférence pour l'immigration, mais c'est la réussite garantie pour Marine Le Pen
a écrit le 27/03/2011 à 20:47 :
Dans la France de 2011, le débat sur l'immigration est interdit.

Ceux qui transgressent cet interdit sont aussitôt accusés du péché mortel de "racisme", puis condamnés à passer le restant de leurs jours à tenter en vain de se justifier.

Donc, tout le monde se tait, sauf bien sûr ceux qui "luttent contre le racisme".

Question à Karine Berger et Valérie Rabault :

D'après vous, il faudra à la France 10 millions d'immigrés supplémentaires avant 2040. Bien. Mais s'il en arrive 20 miilions, 30 millions, ou plus encore, on fait quoi ?
a écrit le 27/03/2011 à 16:52 :
merci pour la censure
Réponse de le 27/03/2011 à 19:09 :
Aucune censure sur le site Internet de La Tribune mais pas de publication des commentaires illégaux comprenant des propos diffamatoires, racistes, sexistes ou injurieux. Choisissez une autre formulation - vous avez le droit de contester des propos mais pas d'insulter son auteur, par exemple - et vous serez publié.
Réponse de le 27/03/2011 à 21:44 :
Quand on cite des auteurs avec des guillemets où est la diffamation?
a écrit le 27/03/2011 à 11:31 :
Amis lecteurs de tous les bords, n'avez-vous donc pas compris que ces dames se sont livrées à la pro...pro... provocation rémunérable ?
Est-il utile de répliquer par de saines argumentations ?
Réponse de le 27/03/2011 à 13:26 :
Oui, il faut répliquer car on ne peut laisser dire des âneries pareilles qui pourraient semer le trouble chez des personnes trop occupées par ailleurs pour analyser la problématique. La France est déjà un pays surpeuplé dans le sens qu'elle n'arrive déjà plus à être autosuffisante sur un plan alimentaire. Elle est surpeuplée dans le sens ou 58 centrales nucléaires n'arrivent plus à assurer l'approvisionnement électrique. L'optimum de la population française serait de 45 à 50 millions de personnes, pas plus. Une régulation urgente s'impose si nous ne voulons pas mourir sous l'action des déchets mortifères de toutes sortes. Et que l'on ne vienne pas me dire qu'il faut plus de naissances pour arriver à payer nos retraites,car c'est de l'intox pure et dure, des solutions existent, à commencer par donner du travail à tous et à aménager le travail des plus âgés.
Réponse de le 27/03/2011 à 15:39 :
Oui une regulation des naissances s'impose comme vous le dites si bien EIFFEL -
Réponse de le 27/03/2011 à 21:28 :
avec des si on mettrait Paris en bouteille!!
nous serons 73 millions en 2040; merci donc de bien vouloir nous donner vos solutions sur cette base réaliste et non pas sur un monde idéal qui malheureusement n'existe pas!
Je vois d ailleurs avec interet que vous pronez un recul de la retraite (seule solution réaliste je vous l'accorde) et etre sur ce point précis en total désaccord avec le FN qui veut revenir aux 40 annuités!
Y'a t'il quelqu'un qui vote pour le FN qui a pris le temps de lire les mesures du programme que ce parti propose????
a écrit le 27/03/2011 à 10:49 :
@ turtle crazy

Dans les années 50 et 60 que j'ai connues, il m'est arrivée de rencontrer à plusieurs reprises des cultivateurs qui avaient une orthographe déplorable pour l'époque (aujourd'hui ils seraient bien au-dessus du panier). Je me souviens que très gênées ces personnes m'expliquaient qu'elles n'avaient pas été à l'école, ayant été obligées de travailler très tôt (sous-entendu "à la ferme"). Même petite fille je ne pouvais pas ne pas remarquer le regret qu'ils éprouvaient de ne pas avoir été à l'école plus longtemps et l'admiration qu'ils éprouvaient également envers moi qui, bien avant 10 ans écrivait sans faire une seule faute d'orthographe (il faut savoir qu'à mon époque à partir de la 6ème les dictées disparaissaient, nous connaissions parfaitement la grammaire et les fautes d'orthographe étaient rarissimes). Et leur orthographe je le répète était bien meilleure que tout ce que je peux voir actuellement sur internet.
a écrit le 26/03/2011 à 16:30 :
Je ne vois pas mon commentaire !

Cet article est un article de propagande !
L'immigration massive que nous subissons par le bais du regroupement familial 85 % (immigration de peuplement), non productrice de richesse pour notre pays mais très consommatrice des aides sociales, (sans compter qu?une partie de ces aides financières retournent sous formes de mandats dans les pays concernés) constitue une véritable pompe aspirante de l'immigration aujourd'hui en France.
Seulement 5 % viennent pour travailler, les 10 % restant sont les étudiants étrangers et les demandeurs d'asile. Il est donc urgent de modifier la loi sur le regroupement familial.
Je vous recommande vivement la lecture du livre « les yeux grands fermés » de Michèle Tribalat démographe, chercheuse à l'Institut National d'Etudes Démographiques.
Les statistiques révèlent surement mieux les coûts et les incidences de l?immigration qui pèsent sur l?économie du pays que le cynisme des oligarchies affairistes mondialisées de Droite et de Gauche du patronat français et européen (soutenu par l'idéologie des élites bobos de la Gauche caviar tiers-mondiste).
a écrit le 26/03/2011 à 13:19 :
"Selon une étude réalisée par des chercheurs américains, le coût de la ghettoïsation représente 3,8 % du PIB des États-Unis. Rapporté au PIB français, toutes choses égales par ailleurs, on frôle les 80 milliards d'euros."
Et donc un coût de la ghettoïsation encore bien plus élevé si on considère l'importance du coût de des transferts sociaux vers les populations du ghetto qui existent en france (indemnités chômage, rmi-rsa, allocations logement, allocations familliales etc) qui existe en france et pas en Amérique.
Qu'on vienne pas nous dire après que toutes alternatives au sytème sont forcément démagogiques avec de tels fonds disponibles pour la financer (même si ce n'est pas forcément ce que ces dames imaginent, dames charmantes au demeurant; selon toutes vraisemblances tout à fait intelligentes et pleines de bonne volonté, et c'est peut-être là le hic: trop pleines de trop de bonne volonté).
Réponse de le 26/03/2011 à 16:26 :
Fred la ghettoisation aux Etats Unis est majoritairement le fait d une population noire qui se trouve dans le pays depuis 200 ans...
L immigration n a donc rien a voir, ce que vous dénoncez c'est la grande pauvreté et le cercle vicieux qui l'entoure. Sur ce point la on est tous d'accord!
a écrit le 26/03/2011 à 11:32 :
Personnellement, je ne suis pas d?accord sur cette proposition même si l?étude peut avoir des bases justes. (il nous manque juste 0,2 point de plus de naissances pour être en équilibre)
POURQUOI ?
Aujourd?hui, ce n?est pas de nombre d?habitants en plus que l?on a besoin, mais de travailler plus. Le revenu de chaque personne ne suffit pas à payer toutes les dépenses de l?état.
Réduire trop les dépenses de l?état en ce moment, serait également catastrophique, car cela produirait en plus une diminution des emplois, de la croissance?

ALORS COMMENT FAIRE ?

Augmenter les durées de travail et d?activité par une loi, car le marché à lui seul ne sait pas y arriver. Le constat existe avec plus de 30 années de déficit.
Mettre en place rapidement les 40 heures et une durée de travail proportionnelle à la durée de vie, sont les seules solutions pérennes et rapides pour revenir à une France compétitive, positive, sans chômage, sans dette annuelle avec une remontée très forte des revenus et du niveau de vie par le bas.
Cela permettrait aussi de faire reconnaître aux gens que ce n?est pas spécialement la faute des gouvernements si nous nous trouvons dans cette situation, mais à l?allongement de la durée de vie. 22 années depuis la guerre (7h1/2 de+ chaque jour). Encore que les diminutions de durée de travail qui pouvaient sembler sociales, sont devenues au fur et à mesure des années complètement antisociales, ayant entraînées une forte diminution du niveau de vie, l?accélération du chômage et de notre endettement.
Livres-daniel-moinier.com
4ème livre sorti en 2011: « Le meilleur parcours pour ne jamais être au chômage »
a écrit le 26/03/2011 à 8:45 :
Je reviens. Vous donnez des voix au FN, c'est bien ! Vous êtes comme les nazis qui voulaient régénérer l'Allemagne, vous n'inventez rien. Si on arrêtait les interruptions de grossesses, aider ces jeunes femmes dans la détresse morale, sociale.
Réponse de le 26/03/2011 à 13:05 :
Vive le PC...l'ex Urss...le communisme...
a écrit le 26/03/2011 à 6:44 :
Merci Mesdames, les chômeurs français en fin de droit vous remercient et ne manqueront pas de vous garder en mémoire...
a écrit le 26/03/2011 à 3:23 :
Et en suivant les conclusions de ces deux dames, il faut que la population monte à combien ? 100 millions, 120 - 150 - 200 millions ?
Et on les fera bouffer comment ces gens ? Où on les logera, comment on les chauffera ? Il serait pas temps d'arrêter les conneries, non ? Et les minarets il en faudra combien ?
La bonne pyramide des âges c'est ... un cube !
Et prendre en charge le budget manquant sur les finances de l'Etat.
Réponse de le 26/03/2011 à 6:59 :
Eddie...l etat c est vous!
Posez vous deux minutes la question de ce que serait un etat avec une pyramide des ages en cube: si vous avez autant de retraités que d actifs, cela veut dire que les actifs ont une grande partie de leur salaire ponctionné pour supporter les retraites... C est d une logique implacable malheureusement!
Alors etes vous pret a contribuer a hauteur de 50 60% de votre salaire au financement du systeme? Il faudrait rajouter a cela bien entendu les autres impots...
Réponse de le 30/03/2011 à 9:41 :
Nous perdons l'équivalent d'un département de terre arable tous les 7 ans, alors il convient de ne pas mépriser la question de @Eddie Constantine
a écrit le 25/03/2011 à 23:01 :
L'économie française avant de faire venir des gens d'ailleurs ferait déja bien de penser à employer tous les jeunes sans emploi qui en ont marre de se prendre des portes dans le nez. Jeune femme sans emploi tous ce qu'on propose comme emploi aux jeunes se sont des boulots de merde, ou quand une porte s'ouvre elle se referme aussitôt alors qu'on vous sort que vous avez le profil, pensez donc d'abord avant de citer les cerveaux d'ailleurs à citer les jeunes de toutes les classes populaire et moyenne qui ne possèdent pas de pisston ni de passdroit
Réponse de le 26/03/2011 à 6:54 :
Voila un vrai sujet; quel est votre profil et le type d emploi que vous recherchez? Dans quelle region ets vous? Je pense que l orientation en France est catastrophique et est grandement responsable de la situation catastrophique des jeunes...
a écrit le 25/03/2011 à 21:21 :
Chers Français, nous avons délocalisé tout ce qui était possible. Mais maintenant que nos profits stagnent à cause de la concurrence du nouveau monde, nous devons trouver de nouveaux gisements de profits. C'est pourquoi nous avons décidé que nous n'avions plus besoin de vous; restez au chomage et au RMI, on a tout ce qu'il faut pour vous remplacer. Par contre, soyez gentils et solidaires avec les nouveaux arrivants; pas de xénophobie SVP. Veuillez partager vos richesses et celles que vous ont léguées vos parents. Vous serez priés de leur payer les soins gratuits, l'éducation de leur nombreuse progéniture, leurs logements, leurs mosquées et bien d'autres broutilles. A plus long terme, si la place et les ressources manquent, vous aurez l'obligeance de partir. Au besoin on vous donnera un coup (de pouce...).
a écrit le 25/03/2011 à 21:09 :
on pourrait essayer de diversifier pour une fois, il y a les polonais, les ukréniens, les Russes, les Roumains les tcheques et d'autres d'Europe de l'est qui demandent qu'a
venir.
a écrit le 25/03/2011 à 21:00 :
Et hop là....
Encore quelques voix de plus pour Marine !
Continuez ! Continuez Mesdames....
a écrit le 25/03/2011 à 21:00 :
A tous ceux que cette idée terrorise, voila a mon sens LE chiffre qui devrait plutôt vous faire trembler:
France 2007: 14 millions de retraites, 26 millions d actifs.
France 2060: 25 millions de retraites, 27 millions d actifs. Situation insoutenable et cela bien avant 2060 (et encore, les projections de l INSEE prennent des hypotheses d ?espérance de vie qui risquent d être en deçà de la réalité).

La vraie question est donc de savoir comment on paye les retraites A COURT TERME. Quelques pistes:
- Augmentation de la base d?actifs via l immigration.
- Hausse enorme des impots et des cotisations sociales.
- Baisse des retraites, allongement de la durée de cotisation.
- Fixation d une ?durée de vie maximale? au delà de laquelle on arretera de soigner les gens pour ?limiter? les coûts des soins et les retraites.

Alors êtes vous sur que la solution de l immigration est la plus effrayante de toutes les possibilités??
Quelle est la solution miracle du FN sur ce sujet?

La cause principale de nos difficultes n est pas l immigration ou les immigres, c est un probleme structurel lie a une situation que l histoire de l humanite n a jamais connu auparavant: l'explosion de l esperance de vie.
Alors plutot que de montrer certains du doigt, reflechissez plutot a la meilleure ou plutot la moins mauvaise des solutions pour resoudre ce probleme!
a écrit le 25/03/2011 à 20:57 :
avec les idées de ces dames , c'est la guerre civile assurée .
a écrit le 25/03/2011 à 20:50 :
Mais quel ramassis de conneries !
Pourquoi publier un tel concentré de mensonges ?
au secours .....
:(
a écrit le 25/03/2011 à 20:45 :
il est proprement incroyable que ces deux auteurs (femmes de surcroit) n'envisagent pas un baby boom national; si la moyenne passait à 3 ou '4 enfants par femme française (à condition d'une vraie politique familiale et non sociale) il n'y aurait pas besoin de recourrir de manière aussi massive à l'immigration; les données un tant soit peu consolidées montrent qu'à moin d'un coup de baguette magique la paupérisation de ces populations (donc les problèmes d'intégration induits) est croissante : cette population loin d'etre une chance devient un fardeau. Nous sommesune fois encore face à un conflit entre des theoriciennes (partant vraisemblablement d'un postulat dogmatique: l'immigration massive est une chance, trouvons pourquoi) et ce que vivent les peuples (pas que les français voyez en Allemagne et meme dans les pays nordiques si tolérants jadis !)
a écrit le 25/03/2011 à 20:27 :
Non, ce n'est pas 10 mais 100 millions d'immigrés qu'il faudrait ! La France n'est pas l'Amérique : le poids social ne permet pas d'innover et les grands groupes préfèrent voir ailleurs.
a écrit le 25/03/2011 à 19:55 :
venez venez de l'afrique et d'ailleurs, et nos salaires iront plus vers la bas- pourquoi en suisse les salaires sont multipliés par trois par rapport à la france, c'est grace à un contrôle de 'limmigration- il n'y a que 3 pour cent de chomeurs par contre il n'y a pas d'allocations comme en france- les travailleurs suisses ont priorité pour le travail , les logements- une tension sur le marché de l'emploi est maintenue pour tirer les salaires vers le haut et oblige à faire des choses à grosses plus values qui ne sont pas en concurence avec la chine.
a écrit le 25/03/2011 à 18:46 :
Trop tard... On a dejà donné .
a écrit le 25/03/2011 à 18:16 :
10 millions d'immigrés qui aiment la France, pourquoi pas!
mais il va falloir très sérieusement sélectionner .
et pour contrôler l'immigration, il faut revenir au contrôle des frontières , tous le reste n'est que foutaises.
a écrit le 25/03/2011 à 18:11 :
Le problème est qu'actuellement, 95% des immigrés viennent sans contrat de travail (chiffre véridique) Ce qui signifie que la majorité vivent de l'assistanat et sont au final un fardot pour la société plus qu'un remède.
En en accueillant 10 millions supplémentaire on ne fait qu'aggraver le problème.
a écrit le 25/03/2011 à 18:10 :
Bon en tout cas, elles sont bien mimi les deux minettes, sur la photo. Et on comprend vite qu'elles ne savent pas ce que c'est de trouver un boulot en province quand on a passé la quarantaine !
a écrit le 25/03/2011 à 18:05 :
c'est sure que les grands patrons seront content d'avoir de la main d'?uvre pas cher, il ni y a qu'a voir tout les clandestins qui travaillent dans le bâtiment, restauration, agriculture etc payé trois fois rien. mais l'état et ces "économistes" sont complice tant que cela rapporte. essayez de vous faire embaucher comme plongeur ou cuisinier sur paris par exemple c'est quasi impossible si vous êtes déclaré !!! une honte.
a écrit le 25/03/2011 à 17:57 :
C'est stupide : lesFrançais et Françaises peuvent faire des enfants si ils y sont un minimum encouragés....Notamment en freinant les délocalisations dont certaines sont d'ailleurs économiquement non rentables.
a écrit le 25/03/2011 à 17:57 :
en gros, on aura besoin de 10 millions de travailleurs.... mais que des élites!!!!!
a écrit le 25/03/2011 à 17:53 :
Des immigrés pour travailler avec des salaires de misère, pris en charge par le contribuable. Le bonheur des patrons ! Sans parler des problèmes liés à la démographie du pays : besoins de logement (du beton) d'énergie (des centrales) de transporst (des autoroutes) ... douce France ...
a écrit le 25/03/2011 à 17:48 :
Vous rêvez, éveillés .?
Ou
Vous prenez vos désirs pour des réalités.?
Ou
Vous êtes soudoyés ?
Ou
Vous êtes corrompus ?
a écrit le 25/03/2011 à 17:45 :
Oui, une bonne idée pour pousser d'avantage les salaires à la baisse. Le MEDEF et les entreprises multinationales vous disent merci. Quelle honte !
a écrit le 25/03/2011 à 17:44 :
En résumé, il faut plus de travieurs immigrés pour financer les retraites des seniors inactifs. Ce raisonnement ne tient que pour une génération, car les travailleurs d'aujourd'hui sont les retraités de demain. Alors, en 2040, ces dames réclamenront encore 10 millions d'immigrés en plus ?
Cette fuite en avant n'a aucun sens. Il faut maintenir l'équilibre actifs/retraités sans avoir besoin d'immigration. C'est à dire qu'il faut rallonger la vie active proportionnellement à la vie tout court.
Réponse de le 25/03/2011 à 18:36 :
limpide
Réponse de le 25/03/2011 à 20:40 :
Où quand le bon sens l'emporte.
Réponse de le 26/03/2011 à 7:10 :
Ok
On fait comment pour expliquer au pays que la retraite doit etre repoussée a 70 ou 75 ans dans les 3 années qui viennent? Quan on voit les difficultés pour augmenter la regle a 62 ans (niveau ne garantissant pas le financement des retraites). L esperance de vie prend 4 mois par an, donc il faudrait que l age de la retraite soit réévalué de la meme maniere.
Restera a trouver comment faire pour adapter le monde du travail a une population active plus agée: celà peut poser quelques soucis dans certains métiers physiques (force de l ordre, batiment, infirmiers, etc...)
a écrit le 25/03/2011 à 17:43 :
Évidemment. Vous n'avez qu'à demander à nos millions de chômeurs, du boulot la France en a plein à proposer. Du grand n'importe quoi.
a écrit le 25/03/2011 à 17:40 :
Plutôt de nous raconter des salades et de rire de bêtement, qu'elles lisent le rapport d'un expert du FMI concernant la France!!!
RÉSUMÉ
Les immigrés et leurs descendants directs représentent une population de 10,2 millions (près de 17 % de la population métropolitaine). Les personnes originaires des pays tiers (Maghreb et Afrique noire à titre principal) sont au nombre de 6,2 millions. Les immigrants et leurs descendants des pays tiers disposent de faibles revenus initiaux qui sont majorés par une vigoureuse politique de redistribution sociale. Cette politique se traduit par une détérioration des Finances publiques et des comptes sociaux : l?immigration des pays tiers se solde par un déficit annuel de 50 milliards d?euros qui représente 84 % du déficit global de l?État (60 Mds en 2004). Au niveau du Produit Intérieur brut, les caractéristiques socioéconomiques de l?immigration des pays tiers entraînent en 2004 une moins-value de 67 milliards d?euros, ce qui représente annuellement une perte de 1.100 euros par habitant et de 4.400 euros pour une famille de 4 personnes (28.860 FF). En définitive, cette immigration appauvrit l?économie française au lieu de contribuer à son développement.
Alors retour à l'école pour les deux petites personnes et on bosse cette fois!Si on en est à 1600 milliards d'Euros de dettes en 2011, ce n'est pas le fruit du hasard et arrêtons d'interviewer n'importe qui!
Réponse de le 26/03/2011 à 7:20 :
Source de ce fameux rapport?
Aucun economiste digne de ce nom n a pu prouver statistiquement l impact positif ou negatif de l immigration, je serais donc interesse de connaitre les sources que vous avancez...
J imagine que l'analyse prend en compte l impact sur la consommation de ces 10 millions de francais. Assez d analyses simplistes et de chiffres sortis du chapeau de Marine!
a écrit le 25/03/2011 à 17:37 :
La France compte 10 millions de chomeurs qui ne demandent qu'à travailler pour peu qu'ils soient surs de vivre mieux avec un salaire qu'avec des allocs.
Alors pourquoi importer 10 millions de chomeurs ?
Augmenter les salaires couterait moins cher et rapporterait plus aux français.
L'ump et le ps ne savent pas le faire;j'espére que le fn ,lui, saura le proposer et le faire.
a écrit le 25/03/2011 à 17:31 :
Globalement ok avec ce qui est dit ci-dessous. N'oublions surtout pas le plus illustre de nos immigrés N. Sarko soit même. C'est pas une réussite çà ?
a écrit le 25/03/2011 à 16:56 :
En effet pour tirer les salaires vers le bas il faut un minimum de chomeurs, et pour cela on fait venir de la main d'oeuvre de l'extérieur- pénurie de main d'oeuvre: salaires vers le haut et c''est pas bon pour les marges
a écrit le 25/03/2011 à 16:29 :
il y a d'autres pays que l'Afrique pour l'immigration
Réponse de le 25/03/2011 à 17:44 :
L'Afrique n'est pas un pays ignorant
Réponse de le 26/03/2011 à 16:30 :
l'afrique n est pas un pays mais un continent!
a écrit le 25/03/2011 à 15:52 :
Pas de personnes issues de l'immigration à la tête d'entreprises du CAC ? C'est faux, et Carlos Ghosn alors ?
a écrit le 25/03/2011 à 15:12 :
o Cette étude comporte à mon sens plusieures failles .La première est de ne pas parler de l'expatriation qui est la réciproque de l'immigration. La seconde est de ne pas évoquer la double mise en concurrence des individus et des nations, dans les besoins nécessitant une immigration. car l'occident a non seulement le même problème de vieillissement, mais aussi le même besoin de recrutement de compétences
o Ne prendre en compte que l'âge est une vue réductrice du problème, comme celle de prendre pour exemple la couleur de peau ou la réussite des personnes issues du Maghreb Entre le maçon et le patron du CAC 40 il y a une marge qui est celle des gens diplômés ou non que nous saurons attirer ou pas en ayant un pays attractif.
o Enfin parler du cout de la ghettoïsation enfonce le clou de cette étude apparemment mal faite.
o Affirmer que l?immigration du futur est une nécessite due au vieillissement est une vue partielle du problème. Celle-ci sera liée à la mondialisation des emplois
a écrit le 25/03/2011 à 14:58 :
Angélisme quand tu nous tiens....
On a besoin de travailleurs qualifiés, pas forcément immigrés , et surtout pas de charges supplémentaires.
Et à propos des gens issus de l'immigration à la tête du CAC40 , comptez aussi le nombre de fils d'ouvriers ou de gens de conditions modestes, il n'y en a pas non plus.
Élucubrations d'universitaires formatés !
a écrit le 25/03/2011 à 14:06 :
D'accord ,à une condition que toutes ces personnes payent leurs charges et impôts ,soient déclarés et ne profitent pas de notre système social qui coûte plus cher à la société donc aux contribuables .Ces personnes qui font des rapports n'analysent pas tous le reste et le coût global .Il faut vraiment d'abord reformer tous ces économistes qui ne sont que des mauvais conseils ...........
a écrit le 25/03/2011 à 13:31 :
J'aimerais que l'on nous dise sur quel scénarion économique ces "économistes" se basent pour réclamer 10 millions d'immigrésde plus dans 10 ans ?? Et combien cela va couter de former, loger, soigner, transporter, etc ... ces 10 millions d'illétrés (ou presque) et où l'on va trouver l'argent pour cela. Voyez ce que nlous coute déja l'Education Nationale pour produire des économistes de ce calibre !
Réponse de le 25/03/2011 à 17:53 :
A mon avis, les mêmes qu'utilisait je ne sais plus quel ministre en 2000 (je crois que c'était le premier ...) pour nous expliquer qu'en 2010 avec la démographie il n'y aurait plus de chomage .................
a écrit le 25/03/2011 à 13:14 :
La France n'a surement pas besoin d'économistes pareil !!! Il faut vraiment être déconnecté de la réalité pour faire de telle analyse.
Réponse de le 25/03/2011 à 18:09 :
les deux soit disantes economistes auron bien méritée leurs stock option, car pour ecrire de telle conneries il faut certainement recevoir un très gros cheque.
a écrit le 25/03/2011 à 12:13 :
Je n'ai rien contre les immigrés - surtout les immigrés français à qui nous devons une bonne partie de notre confort actuel et que nous avons si mal remerciés - mais à condition qu'ils ne viennent pas nous imposer leurs standards et qu'ils acceptent les notres sans discuter
a écrit le 25/03/2011 à 11:43 :
Et quand ces 10 millions d'immigrés auront vieilli, on fera quoi? Ce genre de solutions qui ne voient pas plus loin que le bout de leur nez discrédite les économiste et la science économique.
Réponse de le 25/03/2011 à 12:42 :
En effet, plutôt que de déraciner des immigrés en les faisant venir en France à raison d?un soit disant manque de main d??uvre à terme, ne serait-il pas plus simple de :
-a°) inciter sérieusement la main d??uvre actuellement disponible et sans emploi à en retrouver un (via une formation rémunérée sérieuse, de 12 à 24 mois, adaptée aux besoins actuels des entreprises, suivie d?une réduction très considérable des indemnités et allocations diverses, pour ne pas dire leur suppression totale). Il y a en France plusieurs centaines de milliers d?emplois non pourvus ce qui est un véritable scandale quand dans le même temps on compte plusieurs millions de chômeurs !
- b°) la réduction du chômage induite par la première phase aurait pour conséquence une possible baisse des cotisations correspondantes. La marge de man?uvre ainsi dégagée pourrait être redéployée au profit d?une politique familiale forte. L?avantage de celle-ci consiste dans le fait que, par hypothèse, les enfants de familles déjà installées en France seront parfaitement assimilés ce qui ne serait pas le cas des immigrés que l?on ferait venir dans les trente prochaines années. Or pour assimiler cette main d??uvre étrangère dans de bonnes conditions il faudra accepter des coûts d?insertion qui pourraient être avantageusement remplacés par une meilleure formation des jeunes nés en France.
Qui plus est, pour conclure, on sait qu?une très grande majorité de travailleurs étrangers qui travaillent en France dans des emplois subalternes procède à des transferts financiers vers l?étranger en qualité de soutien de famille. Loin de moi l?idée de critiquer cette solidarité familiale large et généreuse, toutefois j?observe que c?est autant d?argent qui n?est pas dépensé en France donc de manière induite : moins de TVA, moins d?emplois etc?.
Réponse de le 25/03/2011 à 17:56 :
Et les gens quand il sont heureux, que font ils ?

Des enfants, bien sûr !
a écrit le 25/03/2011 à 11:34 :
font-elles, en ce moment, les salons de l'emploi pour trouver du travail ? un de mes voisins étudiant en recherche d'emploi me disait que pour approcher le stand de la bnp (salon emploi) ou d'une autre banque, il fallait faire plus d'une 1/2 heure de queue. Les entreprises reçoivent 300 ou 400 cv pour une annonce.... Les pré-retraites devaient servir à l'embauche de jeunes ou de moins jeunes (50 ans), malheureusement rien ne s'est produit, chômage galopant... Il faut donner déjà du travail à ceux qui en cherchent... Je ne vois pas, même en ce moment, comment font les nouveaux immigrés pour trouver du travail, peut être par relation.....les nouveaux immigrés devront avoir de très serieuses connaissances et compétences... immigrés instruits.
a écrit le 25/03/2011 à 10:19 :
En 60 ans on n?a déjà pas su intégrer les migrants de nos anciennes colonies
Toujours peu ou prou laissés pour compte. Alors 10 millions d?immigrés en plus
En 2040 . Il faut dès maintenant lancer un véritable plan « marshall » dédié
A la formation . Avec toutes les suppressions de poste actuelles dans l?enseignement
On est mal parti.
Réponse de le 25/03/2011 à 11:07 :
Dans les années 60/70, l'Education Nationale avait 30% d'effectif en moins qu'aujourd'hui avec 30% d'élèves en plus. Le niveau culturel était bien meilleur qu'aujourd'hui. Chercher l'erreur. En outre, aujourd'hui, 512 087 fonctionnaires de l'EN sur 1 300 000 n'enseigne pas, c?est-à-dire environ 40% du total. Conclusion : Peut mieux faire pour beaucoup moins cher.
Réponse de le 25/03/2011 à 12:13 :
> Dans les années 60/70, l'Education Nationale avait 30% d'effectif en moins

Vous avez des sources pour étayer ce que vous avancez ?

> qu'aujourd'hui avec 30% d'élèves en plus.


Mais bien entendu !
Avec une population bien moins nombreuse qu'aujourd'hui et une majorité des éleves qui quittaient l'école après
l'obtention du brevet d'étude pour rejoindre les usines, 30% de plus, c'est évident !

> Le niveau culturel était bien meilleur qu'aujourd'hui.


Ca, ç'est vrai; au cours du passage du brevet on vérifiais que vous saviez lire, écrire et utiliser un soc et une charrue.
La *culture*, en effet.


> chercher l'erreur.

Fantasmes et foutaises.
Réponse de le 25/03/2011 à 14:52 :
Un petit tour sur le site http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2010/11/06/01016-20101106ARTFIG00002-1959-le-certificat-d-etudes.php devrait vous convaincre qu'un bachelier d'aujourd'hui serait incapable de passer son certificat d'études de 1959 (désolé, je n'ai pas trouvé les épreuves du certif de 1965 que j'ai passé avec succès à l'âge de 9 ans).
a écrit le 25/03/2011 à 9:52 :
ECONOMISTE ?
On a vu ces fameux économistes se tromper pour les crises recentes.
Alors il faut trouver autre chose pour vendre un livre et en faire du fric.
a écrit le 25/03/2011 à 9:29 :
l'économie a besoin d'immigrés.... oui,peut être. mais elle a surtout besoin de compétences ! Le problème de l'immigration pour la France, est que la sélection de l'immigration est faite en fonction de l'origine de ces immigrés (anciennes colonies), et non sur les besoins qui pourraient motiver l'accueil de ces immigrés, comme le font tous les pays du monde.. (encore une fois, la France se démarque en ne voulant pas faire comme les autres !)
Une des conséquences de cette pratique, est que cette population immigrée ne peux répondre aux besoins économiques qui font dire que l'on a besoin d'immigrés pour répondre aux besoins de l'économie française...
La solution prônée et apportée pour répondre à la vraie question du besoin de population immigrée n'est pas la bonne, et ne fait qu'empirer le problème.

En effet, les deux principaux arguments développés sont de rajeunir la population vieillissante de la France, et d'apporter des compétences et de la mains d'?uvre à l'économie française. Les critères actuels de sélection de l'immigration ne répondent absolument pas à ces deux problèmes et ne font que les aggraver:
- rajeunissement de la population: effectivement la population est vieillissante. est -ce un handicap? avec une retraite à 50 ans, et une qualité de vie qui fait que l'on est encore parfaitement capable de travailler jusqu'à 60 ou 65 ans, le fait d'avoir 60 ans n'est pas un handicap majeur. Faire participer les anciens à la vie économique serait un meilleur choix pour contrer les effets d'une population vieillissante sur l'économie. La population immigrée rajeunie effectivement la moyenne d 'âge, mais est ce un atout ou une charge? lorsque la majeure partie de cette population immigrée ne trouve pas de travail car en correspondant pas aux besoins de l'économie, elle se trouve être à la charge de la société, elle constitue donc un handicap.
- apport de compétences et de main d'?uvre : les critères de sélection de l'immigration ne sont pas en fonction des besoins de l'économie, mais en fonction des origines des populations: anciennes colonies, et/ou devant maitriser le français.

Le résultat de cette pratique totalement inadaptée est la présence d'une population immigrée qui est vue comme une charge pour la population active, et stigmatise contre elle l'origine de tous les maux et difficultés rencontrées. La faute à cette réactin ne revient pas aux français que l'on qualifie rapidement de xénophobe, mais bien aux choix des autorités, qui ne sont pas les bons choix.
Enfin, pourquoi Tidjane Thiam se sent il mieux en Grande Bretagne qu'en France?, et pourquoi Mr Wajdi Mouawad préfère le canada à la France ? la cause aux politiques d'immigrations très sélectives de ces pays ! Obtenir le sésame pour le canada ou la grande Bretagne est lié à des conditions très strictes de compétences recherchées et de moyens financiers apportés. IL en est de même pour tous les pays anglo-saxons. L'Australie allant jusqu'à imposer des critères de conditions physique et des critères de sexe, une préférence étant donnée aux femmes.

Alors, arrêtons d'ouvrir tout grandes nos frontières, sous prétexte que l'économie Française souffre d'une population vieillissante, sans sélectionner les personnes dont on a vraiment besoins, car nous allons recueillir toute la misère du monde, attirée plus par les avantages sociaux, ce qui constitue pour la majeure partie de cette population, un ascenseur social extraordinaire, que par la perspective de faire une place respectable dans la société par la force de son travail.
Réponse de le 25/03/2011 à 10:14 :
Que du bon sens et des vérités qui manquent cruellement à nos pseudo élites scuicidaires
a écrit le 25/03/2011 à 8:00 :
Le problème de l'émigration est un problème d'émigration qualitative, on exporte très bien nos bac +5 et on importe la misère du monde attiré par des avantage sociaux; Il faut changer la formule. L'autre question est de savoir si la France n'a pas intérêt a favoriser une politique nataliste et familiale forte ce serait plus simple et très apprécié de nombreuses familles qui souhaiteraient plus d'enfants mais qui ne se sentent pas soutenu.
Réponse de le 25/03/2011 à 9:01 :
100% d'accord avec Peterjones887. J'ajouterai seulement qu'en plus d'une politique familiale favorisant les naissances (comme après la dernière guerre) au lieu de favoriser les avortements (remboursés systématiquement par la Sécu comme une maladie) et de pénaliser les familles moyennes qui ont beaucoup d'enfants, il faudrait favoriser l'immigration qui apporte des plus-values et qui soit INTEGRABLE (valeurs semblables aux nôtres) au lieu qu'elle nous impose ses valeurs.
Réponse de le 25/03/2011 à 11:20 :
Pour faire des bébés il faut croire en l'avenir et se dire que l'enfant devenu grand trouvera un job or les jeunes adultes ont beaucoup de mal à s'insérer dans le monde du travail..........ne parlons pas des plus de 45 ans virés du privé
alors faire venir des immigrés .... comme l'a dit un commentateur plus bas cet article donne toute sa raison aux theses du FN
a écrit le 25/03/2011 à 4:03 :
avec un livre comme ça le FN va cartonner en 2012
a écrit le 24/03/2011 à 20:34 :
La forte natalité française est dûe aux allocs. La suite ? Des constructions de villes nouvelles avec plein de RMISTES aux fenêtres qui brûlent des voiture dès la tombée de la nuit en faisant des rodéos face à une police de plus enplus apeurée ! Des constructions de centrales nucléaires pour éclairer très fort ces villes nouvelles qui sont dangereuses !
Réponse de le 25/03/2011 à 4:05 :
Très fine analyse. Ca donne un peu envie de vous tordre le coup et puis finalement, on pense à autre chose et la vie continue
Réponse de le 25/03/2011 à 7:32 :
Et la vie continue oui, mais comme au Japon dans un environnement de plus en plus dégradé par l'homme et ses installations mortifères. Le Japon est un pays surpeuplé qui a toujours été un modèle pour la politique de l'UMPS qui veut densifier la population (voir les directives officielles) au détriment du bien-être général.
Réponse de le 25/03/2011 à 9:53 :
Bonjour EIFFEL.
Votre réponse est frappé des Coins de la Sagesse et de la Vrai Réalité de notre PAYS.

HIAWATHA
Réponse de le 25/03/2011 à 10:56 :
vrai EIFFEL ils font des rodeos la nuit etc.... sans compter toutes les agressions meme le jour -
a écrit le 24/03/2011 à 20:27 :
Voilà bien d'excellents ministrables pour un futur gouvernement de gauche! N'a t'on pas pas assez de "plombier polonais" ? Quand on sera 0,5 % de demandeur d'emploi peut être cela sera t-il nécessaire. Il faudrait surtout inciter les entreprises françaises et étrangères à venir et revenir sur notre sol. Là ce serait un réel enrichissement pour la communauté. (hausse du PIB, hausse des rentrées fiscales, hausse de la consommation etc....)
Réponse de le 24/03/2011 à 21:51 :
Et pour faire revenir les entreprises il faudrait baisser l'IS et les charges sociales mais pas seulement le temps d'un mandat électoral.....car les tergiversations en matiere de fiscalité perturbent les décideurs
a écrit le 24/03/2011 à 19:00 :
Ce ne sont pas des blondes,c'est terrible de voir la bétise de certaines personnes,en plus elles y croient!!!!!
Réponse de le 25/03/2011 à 9:59 :
Bonjour mom16500.

Effectivement, c'est très grave, mais il faut Positiver.....
C'est une aubaine pour MARINE LE PEN et le FN.....

HIAWATHA
a écrit le 24/03/2011 à 14:32 :
L'économie française a besoin de 10 millions d'immigrés d'ici à 2040.
Mais desquels ? car tous les immigrés ne sont pas tous les mêmes, par exemple si on pourrait calculer l'apport des immigrés d'origine extra-européenne en france (moins le cas des asiatiques qui est à part) à celui des immigrés est-européens en grande bretagne (c'est à dire si les statistiques "ethniques" étaient autorisées en france) on pourrait certainement voir se confirmer ce qui est évident à oeil nu : que cela n'a vraiment rien à voir, l'immigration du type que celle qu'on a en france est une immigration qui coute beaucoup plus qu'elle n'apporte alors que c'à pourrait être l'inverse si seulement on le décidait ainsi.
Pour que la france soit gagnante à l'immigration il faudrait un sérieux recadrage : priorité à l'immigration de travail légale sur toutes les autres ( soit l'inverse de ce qui se fait actuellement) et un certain nombre de pare feu pour s'assurer que cette immigration soit profitable à coup sur :droit de la nationalité beaucoup plus sélectif, restriction des prestations sociales auxquelles ont droit les immigrés pour être sur que ce ne soit pas pour çà qu'ils viennent en france, et "assurance du droit de se tromper quand aux immigrés qu'on acceuille en france", c'est à dire que non seulement ce ne serait pas pour avoir droit quasi automatiquement à la nationalité française, mais au contraire avoir le droit d'un retour quasi-automatique dans le pays d'origine pour les immigrés qui coutent à la france ( que ce soit de l'assistanat la déliquance ou la violence ...)
A ces conditions là surement que 10 millions d'immigrés (voire plus) profiterait à la france d'ailleurs il y a beaucoup de francais qui ne sont pas 100 pourcent de souche et cà ne pose pas de problême ( même pour le front national voire les nom de leurs candidats présent ou passé en ez i ski etcetera) .
Seulement je n'ai pas cru comprendre que ce soit ce que ces dames proposent, au contraire elles vont chercher des exemples ultra-minoritaires pour faire comme si l'immigration telle que l'on la connait est "une chance sur la france"
Réponse de le 24/03/2011 à 23:28 :
Ce qu il vous faut en gros c est des esclaves quoi!
J imagine le comportement de patrons vis a vis de ces personnes... Et que fait on si ils ont des enfants? On leur donne pas la nationalite francaise non plus? Peut etre peut on meme leur interdire d avoir des enfants!!!
Il y a un principe fondateur de notre belle republique : les citoyens sont libres et egaux en droit. Je trouve preoccupant que certaines personnes puissent si facilement envisager de passer outre...
Réponse de le 25/03/2011 à 11:53 :
Qui garde les petits? qui fait les livraisons? Qui est à la caisse des superettes? Qui est au fourneaux? Qui nettoie votre merde? Qui balaie à côté de chez vous? Qui travaille dans le bâtiments? Les informaticiens ils sont comment? les urgentistes ils sont comment????
Réponse de le 25/03/2011 à 12:17 :
@ Wama: et la dégradation de nos valeurs et de notre société en général elle est comment ?
Réponse de le 25/03/2011 à 18:04 :
La dégradation ? Elle est palpable et pathétique. Qu'est donc une nation qui s'abreuve de résultats de foot ou de cantonnales, tandis qu'une autre risque de se faire irradier ? Moutons de Panurge qui attendent leur tour, inconscients...
Réponse de le 26/03/2011 à 10:42 :
A Yann j'écris une chose et vous en comprenez une autre, si j'aurais écris quelque chose du genre " avant d'avoir une nouvelle immigration supplémentaire rentabilisons l'immigration que nous avons déja, par exemple en prenant exemple sur la manière dont les pétro-monarchies arabes traitent leurs immigrés, auquel cas nous nous donnerons les moyens de rendre cette immigration effectivement trés rentable" vous auriez été fondé à m'accuser de proner l'esclavage mais je me suis relu et je suis obligé de convenir que ce n'est pas moi qui ne sait pas ce que j'écrivais dans mon post précédent mais de me demandez si c'est vous qui savez ce que vous lisez .
Quand au problême de l'esclavage en france qui est un vrai problême; voire les filles sur les trottoirs ou dans les bois, ou les chinois clandestins qui travaillent dans les ateliers de la sueur pour un salaire dérisoire qui passe entièrement à rénumérer leurs passeurs, précisément quand je parle de privilégier l'immigration de travail légale , pour expliciter mon propos je ne pense pas seulement à la privilégier au détriment de l'immigration d'assistanat-peuplement mais aussi à l'immigration esclavagiste illégale que l'on pourrait éradiquer quasiment du jour au lendemain si on s'en donne les moyens :donner une situation légale en france aux victimes qui témoignent contre leurs bourreaux et au besoin, à leurs familles restées au pays si dans un tel cas elles seraient elles aussi menacées par les réseaux, çà ferait peut-être un petit pic d'immigration momentanée (encore que dérisoire par rapport à tout le reste) mais àprés se serait fini parce que les réseaux ne feraient plus passer des esclaves clandestins si c'est pour qu'ils témoignent contre eux et les envoient en prison, ils continueraient à le faire dans les pays ou ils pourraient continuer à le faire à peu près dans une complère impunité : vous voyez que non seulement je ne suis pas pour l'esclavage mais même que je suis contre, et comme je n'entends jamais parler de telles positions je me demande si je ne suis pas bien minoritaire.....
Réponse de le 27/03/2011 à 16:56 :
Fred : c?est effarant de voir que vous ne vous rendez pas compte de la portée de vos propositions : quand vous proposez une « assurance du droit de se tromper quant aux immigrés qu'on accueille en France", cela revient à accepter de priver une part importante de la population sans droits et mettre ces personnes dans une situation de grande faiblesse par rapport à leurs employeurs : c?est là la définition même de l?esclavagisme !
Effets pervers attendus ? Toute sorte d?abus de la part des employeurs qui auraient droit de vie ou de mort sur eux (conditions de travail dangereuses, abus sexuels, acceptation de salaires très bas, etc?) exactement les problèmes dont souffre la population immigrée au Moyen-Orient et qui renforce encore plus le pouvoir des petits patrons qui trouvent là une main d??uvre corvéable à merci qu?ils mettent en concurrence avec la population nationale.
Quant à envisager un « retour au pays » pour le cas où la personne conduirait des actes violents, c?est une idée en contradiction complète avec notre droit constitutionnel qui veut que chaque personne soit traitée de manière équitable et égale sans distinction de race, sexe, nationalité ou religion. Le mettre en place reviendrait à créer une classe de citoyens de seconde zone, et rappelons-nous ce que cela à pu donner par le passé?
a écrit le 24/03/2011 à 12:47 :
Ce genre d'article montre bien la nocivité de petits spécialistes, "économistes" ou démographes, qui tranchent de tout à partir de leur tout petit domaine de (in?)compétence. Evidemment, la vie est dure et il leur faut se placer dans le sens du vent (du pouvoir économique).
a écrit le 24/03/2011 à 11:56 :
Ce genre de délire farfelu est une vraie provocation, qui pourrait stimuler la discussion en temps ordinaire, mais qui est malvenue en plein essor du vote Le Pen et alors que le chômage est au plus haut. Commençons déjà à intégrer et conserver les jeunes formés en France et maîtrisant la langue française (dont beaucoup sont des fils d'immigrés d'ailleurs) ! Par ailleurs, les 30 Glorieuses ne reviendront jamais, au contraire, les prochaines décennies verront la baisse de notre niveau de vie à cause de la raréfaction des ressources naturelles.
a écrit le 24/03/2011 à 10:42 :
On a le taux de natalité le plus haut d'Europe depuis 2000. Je préfère que l'on éduque ces enfants aux futurs métiers qui se préparent.... il en va de nos retraites. Il y a aussi plein de chômeurs qui voudraient se reconvertir aussi, pourquoi ne pas les aider en les orientant sur des marchés d'avenir ? Moins de chômeurs = moins de retenus sur salaire !!
Réponse de le 25/03/2011 à 10:38 :
Nous avons deja bcp trop de chomeurs en France donc je ne vois vraiment pas pourquoi faire venir des immigres
Réponse de le 25/03/2011 à 11:14 :
Sinon pour piller nos services sociaux !
Réponse de le 27/03/2011 à 15:47 :
Exacte
a écrit le 24/03/2011 à 10:07 :
Et non dans le meilleurs des mondes si la croissance était la, ce serait possible mais faire venir des immigres ne relancera pas la croissance. Le monde se voile la face mais l economie mondiale est proche du chaos. Tous les évènements récents renforcent une chute apres un tres timide redemarrage. Les capitaux ne savent plus ou etre investis pour ne pas etre depreciés.... a vous de mediter
Réponse de le 24/03/2011 à 14:52 :
entre 2 seances de meditation, on fait quoi concretement?
c'est bien de dire que rien ne va, mais c est encore mieux de PROPOSER.
Réponse de le 24/03/2011 à 16:37 :
Les américains nous entrainent droit dans le mur et les pays europeens surrendetes suivent de pres.
On devrait copier la rigueur budgetaire des anglais et des allemands et éviter de faire les fanfarons trop longtemps en libye. C'est à dire ne pas éviter de toucher la tête du fada et sa succession pour l'emmener à un proces dont il se moque éperdument et tres loin de son referentiel.
Réponse de le 25/03/2011 à 18:07 :
A Yann. Pour comencer, arrêtez de voter ! Y a urgence. Tant que vous voterez, les guignols continueront leur passe à 10 sur notre dos.
Le jour ou tout le monde dira stop, il faudra bien qu'émerge autre chose !
a écrit le 24/03/2011 à 9:48 :
Un article de Michèle TRIBALAT, la Directrice de recherche de l'Institut National d'étude Démographique, sur l'immigration en France, qui recadre les présupposés de Karine Berger et Valérie Rabault :

http://www.librementvotre.net/2010/10/07/les-yeux-grands-fermes-michele-tribala

Merci.

a écrit le 24/03/2011 à 9:43 :

http://www.librementvotre.net/2010/10/07/les-yeux-grands-fermes-michele-tribala

Un article qui démonte, chiffre à l'appuie, leurs bêtises.
a écrit le 24/03/2011 à 8:51 :
ET NON!! Il nous faut réinventer une société quine trouve pas son équilibre dans le toujours plus. Toujours plus de voitures, toujours plus de consommation, toujours plus d'habitants...
Des megapoles de 20, 30 40 millions d'habitants qui deviennent ingérables., la nécessité d'aller chercher le gaz de schiste et après on ne sait quoi, alors que l'énergie nucléaire et la fusion ouvrent peu l'avenir. Les perspectives sur les matières premières, les ressources agricoles, l'eau, l'énergie sont problématiques et on nous propose encore ce genre de solution!!
IL FAUT INVENTER AUTRE CHOSE!!
Réponse de le 25/03/2011 à 9:41 :
effectivement, le principe de croissance infinie ne peux fonctionner en vase clos ! si 'on' ne prends pas un autre modèle économique, basé sur les biens durables, et non plus sur la consommation, ce choix nous sera imposé à tous, dans la douleur et le chaos
a écrit le 24/03/2011 à 6:47 :
merci pour la censure. m Lenglet est au courant?
a écrit le 24/03/2011 à 4:34 :
un point important qui n'est pas expliciter dans cet article:
la nature même de l'immigration ainsi que les conditions du marché de l'emploi vont dramatiquement évoluer dans les années à venir:
cette immigration sera qualifiée (médecins, cadres, artisans) et viendra en réponse à une forte demande du marché de l'emploi... leur intégration sera donc bien plus facile que celle de la population d'origine immigrée qui souffre avant tout d'un déficit de diplôme... il n'y a qu'a voir les offres faites aux médecins d'europe de l'est et d'afrique par certains hopitaux de province à l'heure actuelle pour s'en persuader!

A noter aussi que dans 20 ou 30 ans, la société sera composée de personnes personnes ayant grandies dans une France multi-culturelle (25% des mariages aujourd'hui sont inter-raciaux), le rejet ou du moins les appréhensions liées à la couleur de peau ou à l'origine d'une personne seront donc beaucoup moins présents qu'à l'heure actuelle!
Réponse de le 24/03/2011 à 8:15 :
Certes Yann, mais alors pourquoi ne pas assouplir considérablement notre système de "numerus clausus" français pour faire ses études de médecine et qui empêche de nombreux Français doués à faire ces études là ? Quand l'on sait que dans d'autres pays la sélection est beaucoup, beaucoup moins sévère. Et des immigrés arrivent chez nous avec des diplômes moins performants que les nôtres et qu'ils font baisser les salaires des futurs cadres. La fille d'une de mes amies a terminé SupdeCo Paris et depuis des mois elle ne trouve pas de travail.... Il va falloir qu'elle accepte un travail au-dessous de ses compétences
Réponse de le 24/03/2011 à 8:18 :
D'où tirez-vous qu'aujourd'hui en France 25% des mariages sont inter-raciaux ? Parce que moi qui vit en France, je ne le constate pas autour de moi. Loin de là.
Réponse de le 24/03/2011 à 9:37 :
Cette statistique, qu'on diffuse régulièrement est un "classique" de désinformation.

On dit que la France a 25% de mariages mixtes, ce qui est possible, et on s'enorgueillit comme s'il s'agissait d'un vrai métissage.

Sauf qu'on ne dit jamais que dans ces mariages mixtes on inclue les personnes naturalisées allant chercher un conjoint dans leur pays d'origine rentrent dans le compte.

Par exemple, le mariage d'un français d'origine algérienne, indienne ou turque avec une fiancée trouvée respectivement en Algérie, Inde ou Turquie rentre dans ces 25%. Ce qui n'est pas du tout la même chose.
Réponse de le 24/03/2011 à 12:00 :
Kbman a hélas raison, ces 25 % sont le contraire d'une vraie mixité. Il n'y a pas de statistique ethnique fiable en France, on ne connaît que les nationalités, ce qui est actuellement très différent. On est obligé de ruser de façon peu rigoureuse avec les prénoms par exemple.
a écrit le 23/03/2011 à 18:02 :
Jusqu'à combien d'habitants la France va-t-elle être vivable ? Parce que avec cette peur du vieillessement de la population, on aura vite fait d'arriver à 100 millions d'habitants ce qui signifie de moins en moins d'espace vital pour chacun avec toutes les conséquences inhérentes à cette situation. De plus si vous avez envie de voir la France couverte de champs de lotissements à perte de vue, avec une explosion de la consommation d'énergies, pas de problèmes. Mais moi, je dois dire que ça me fait peur....
Réponse de le 23/03/2011 à 20:44 :
Vous avez raison, cette histoire de vieillissement est une histoire sans fin puisqu'il faudra de plus en plus de naissances pour combler un vieillissement de plus en plus important. Autrement dit, une croissance exponentielle de la population qui nécessitera de plus en plus d'installations nucléaires avec de plus en plus d'accidents, de plus en plus de constructions et de moins enmoins d'espace vital et de champs cultivables. L'enfer in fine !
Réponse de le 24/03/2011 à 8:20 :
Tout a fait d'accord c'est une histoire sans fin soyons de plus en plus consommons de plus en plus jusqu'à l'explosion finale ; il est grand temps de trouver d'autre solution que la vie basé sur le quantitatif mais revenir au qualitatif
Réponse de le 24/03/2011 à 12:02 :
Je suis de votre avis, d'autant que toute une partie du territoire est désertée. La vraie partie habitée est saturée. Que se passera-t-il quand l'énergie manquera ?
Réponse de le 25/03/2011 à 8:15 :
C'est notre systeme de retraite par repartition qui nous oblige a maintenir en permanence un nombre d'actifs important, donc la solution si nous n'avons de plus en plus de vieux et de moins en moins d'actifs c'est soit d'augmenter le montant des cotisations sociales, soit de reduire le montant des retraite a un montant fixe et egal pour tout le monde (sachant que les plus hauts salaires ont un capital et des investissements type immobilier qui apportent des complements de revenu importants) ou bien adopter la retraite par capitalisation avec ses risques
Réponse de le 27/03/2011 à 10:30 :
Ou bien d'augmenter l'âge du départ à la retraite. Et la capitalisation ? Pourquoi pas ? Il faut cesser de croire que l'on vit dans un monde où le risque zéro serait acquis et paradisiaque. La Vie elle-même est une prise de risques à chaque instant et c'est ce qui fait d'elle la Vie. Nous ne sommes pas nés pour être des assistés protégés et couvés par Maman-poule-état.
a écrit le 23/03/2011 à 17:00 :
il y aura bien quelques imbeciles pour les croire
a écrit le 23/03/2011 à 15:27 :
un beau sourire peut cacher beaucoup de cynisme, il faudrait arrêter de prendre l être humain pour du bétail en transhumance d un territoire a l autre pour servir l intérêt des bergers, pas jolie cette étude !
a écrit le 23/03/2011 à 15:24 :
La vieille antrienne sur l'immigration qui sauvera une France sclérosée...

Accroître l'immigration dans un pays de 4 millions de chômeurs ?

Et, ontologiquement parlant, qu'est-ce qu'on fera quand ces 10 millions d'immigrés vieilliront à leur tour ? On importera 20 millions d'immigrés supplémentaires ?

Et ça se dit économistes...

Lol....
Réponse de le 24/03/2011 à 4:25 :
Et bien oui, celà risque de ne pas plaire à la majorité des "souchiens" mais cette analyse est parfaitement réaliste; notre système économique et social est un gigantesque "système Madoff", qui ne fonctionne que si la population active est bien plus nombreuse que la population à la retraite.

Hors, avec les effets conjugués de la baisse de la natalité constatée depuis 1970, l?arrivée de la génération des papy-boomers à la retraite et l?allongement record de la durée de vie, la France est condamnée à accroître sa population active dans des proportions importantes dans les années à venir sous peine de Krach?

Alors on peut continuer à se cacher la vérité et attendre d?être au pied du mur comme en Allemagne ou au Japon (et bientôt la Chine!) avant de prendre des mesures désespérées ou adopter une démarche pro-active pour accueillir et intégrer des populations qui joueront un rôle crucial dans les années à venir?

Difficile à croire, impossible? Je vous invite à modéliser sous Excel l?évolution de la population française (population active et retraités) à 30 ans? cela risque de vous faire passer l?envie de "LOLer".

On voit déjà nombre d?exemples de professions qui n?arrivent pas à recruter en France faute de candidats? et celà va des médecins et infirmières jusqu?aux prêtres !!!

Quelques articles qui parlent de ce sujet:

http://cyberchretien.com/component/content/article/70-france/221-le-nombre-de-pretres-etrangers-en-france-a-double-en-six-ans

http://archives.tdg.ch/TG/TG/-/article-2011-01-600/selon-les-statistiques-de-la-commission-des-professions-medicales-revelees-par-la-sonntagszeitung

Enfin, n?oublions pas que les Etats-Unis ont connu une croissance sans précédent car ils ont su attirer les « brightest minds » de la terre entière, un bel exemple à suivre !
Réponse de le 24/03/2011 à 4:58 :
Lol!
Rien de bien nouveau dans ce que vous écrivez, mais comme souvent dans ce type de débat, faut-il encore s'assurer des prémices.
Qui vous dit que les français ne sont pas près à se défaire du système de retraite par répartition? Qui vous dit qu'ils ne préfèreraient pas être moins bien soignés, mais dans un pays où ils se reconnaissent?
Votre analyse se base sur des fondements que vous n'avez ni vérifié, ni explicités. Pas besoin de "modélisation Excel" pour comprendre ça. C'est la base de la base de la base! lol
a écrit le 23/03/2011 à 14:56 :
Pour compléter mon commentaire précédant: quel est le sujet de ce livre et l'ambition de ses auteurs (je n'ai pas lu le livre en question)?
Sauver le système par répartition? Pourquoi?
Sauver notre niveau de vie? A quel prix?
Quels sont les choix proposés ou les alternatives?
Quel est le sens par exemple ce citer Wajdi Mouawad? En effet, si cet homme a dû attendre 15 ans avant d'obtenir une carte de séjour pendant que 4,5 millions d'autre immigrés comme lui s'installaient en France, que doit-on en comprendre? Que la politique actuelle de l'immigration défavorise l'installation des meilleurs au profit d'une immigration de masse, non formée et plus difficilement intégrable?
De la même manière l'exemple de Tidjane Thiam est-il vraiment celui d'une discrimination raciale (c'est très possible mais l'exclusion quand on n'est pas reconnu dans le cercle des éligibles s'accomode aussi bien d'une origine paysanne de la Creuse), ou finalement cet homme n'a-t-il fait que suivre le chemin de centaines de milliers d'autres jeunes diplômés comme lui qui ont massivement émigré (notamment vers les pays anglo-saxons) pour fuire un système français entièrement accaparé par ses élites bureaucratiques médiatiques et politiques auto-reproduites, sclérosé par les vestiges conjugués d'un état tout puissant et d'une pensée socialiste dominante, au point de ne plus laisser de place à de véritables talents?
Réponse de le 11/04/2011 à 21:21 :
Il ne faut pas négliger le fait que le rêve de toute l'humanité; c'est le rêve américain avec la possibilité de se faire soigner gratos en France. La France est effectivement sclérosée par ses élites et les enfants de ses élites (à 90 % Parisienne) qui trustent l'ensemble des jobs intéressants et rémunérateurs . La France est has been mais une route pour émigrer vers l'Amérique du Nord via le Québec pour la plupart des immigrés Africains (certains moins ambitieux ou fatigués)s'arrêtent. Le problème c'est la surpopulation, l'égoïsme et le rêve de toujours plus. Il n'y a pas de solution.
a écrit le 23/03/2011 à 14:50 :
encore une reflexion de Bobos....Qu 'elles aillent voir ce qui se passe dans nos cités.
des générations entiéres de petits barbares sont préts à " travailler au redressement
d 'un pays qu ' ils Haissent......
a écrit le 23/03/2011 à 14:30 :
Et combien en 2100?

Ils sont vraiment très forts ceux qui peuvent prédire la nature et l'état de l'économie française dans 30 ans ou alors, plus probablement, ils justifient leurs honoraires en prolongeant les courbes existantes, comme n'importe qui peut le faire.
a écrit le 23/03/2011 à 14:29 :
Tout ceci démontre la collusion UMPS et big business. L immigration fait baisser le coût de la main d??uvre, de même que la désindustrialisation (autre mot pour délocalisation). Les intellos UMPS de service peuvent sortir leurs arguments, tout le monde a compris que nous devons sortir de l?UE, à commencer par ceux qui font monter le FN dans les sondages.
Réponse de le 24/03/2011 à 5:24 :
Sortir de l europe nous permettrait de lutter contre la délocalisation en chine???Par quel moyen concret?
a écrit le 23/03/2011 à 14:22 :
Etonnant de la part de deux membres distinguées de notre élite.
On hésite entre la profession de foi, totalement décorellée de toute analyse, et le pamphlet nécessaire à l'évolution de carrières dont les étapes suivantes auraient une dimension politique telle, qu'un sacrifice de cette même analyse élémentaire sur l'autel du politiquement correct s'imposait.
Particulièrement creux de la part de ces deux dames rompues au raisonnement logique: poser le problème, énoncer les hypothèses, les valider, rechercher les solutions. Vérifier leur pertinence.
a écrit le 23/03/2011 à 14:11 :
La France n'a surtout pas besoin de ce genre d'étude à la noix de coco (circulez, y'a rien à voir).
a écrit le 23/03/2011 à 13:14 :
"Les auteurs sont toutes deux trentenaires et ingénieurs de formation (Polytechnique, Les Ponts). Karine Berger, économiste, a été classée par Capital en juillet 2010 parmi les " Jeunes cracks qui préparent la relève ". Elle est l?une des analystes régulières du Club de l?économie de LCI. Valérie Rabault, banquière, a été distinguée par Financial News parmi les 100 femmes les plus influentes de la finance européenne"

Sont elles vraiment bien placées pour parler d'immigration avec un point de vue autre qu'économique ou financier ? Mme Rabault, à priori, vit près du Jardin des Plantes... a t-elle un regard objectif de l'immigration... tous nos immigrés ne sont pas ancien ministre ou écrivain !
a écrit le 23/03/2011 à 11:10 :
Etonnant cet interview :
1° pourquoi l'immigration serait la seule réponse au vieillissement de la population ? une politique nataliste pourrait être bien plus profitable et plus fédératrice !
2° pourquoi, lorsqu'on parle d'immigration, on parle - quasiment toujours- du Maghreb et de l'Afrique noire. Recruter des ingénieurs aux Usa, Canada, Australie serait plus intelligent et cela éviterait de piller les talents de pays déjà en difficulté
Réponse de le 24/03/2011 à 5:13 :
Prenez 2 minutes et essayer de modéliser sous Excel ce que va être la population Française à 30 ans, le rapport population active /retraités et l?impact qui va en découler sur les comptes sociaux et les performances économiques !

Le défi est gigantesque.

Envisager une hausse de la natalité? Pourquoi pas, mais imaginons que dès demain nous nous mettions à la tâche et avions au final en moyenne 3 enfants par foyer, l?impact serait limité et ne se ferait sentir que d?ici 25 ans? on fait quoi en attendant ? Peut-on de plus vraiment compter sur ce moyen compte tenu des difficultés économiques et de logement vécus à l?heure actuelle par la plupart des familles, tout bonnement utopiste !

Quant à la provenance de l?immigration, on peut toujours essayer de convaincre des médecins américains de venir en France, mais sachez quand même que les USA (et tous les autres pays développés) sont en proie aux mêmes difficultés et qu?il faudra donc que le gouvernement fasse des pieds et des mains pour les convaincre (et accessoirement trouve comment payer à ces médecins les quelques 400,000 ou 500,000 dollars qu?ils touchent actuellement aux Etats-Unis).

Votre proposition m?a d?ailleurs fait franchement sourire car proposer de recruter des ingénieurs aux USA, au canada ou en Australie revient à recruter en Inde, car les indiens composent l?essentiel du bataillon dans ce secteur!

En mettant toute idéologie de côté, on se rend bien compte que le « réservoir de main d-?uvre » se situe essentiellement dans les pays émergents. Il va falloir à un moment donné se poser les vraies questions et prendre les décisions qui s?imposent pour garantir le paiement de VOTRE retraite.
Réponse de le 24/03/2011 à 11:00 :
Merci Yann pour votre réponse.
Ce qui me dérange dans ce rapport, c'est cette approche purement comptable.
Recruter des ingénieurs en Inde pour payer ma retraite me semble ahurissant, c'est oublier l'aspect humain, les difficultés d'intégration... cela signifie aussi que l'on pille des compétences dans ces pays à notre profit.
Vous avez raison : une politique nataliste ne verra ses effets qu'à moyen/long terme, ça n'empêche qu'il faut la mettre en place... en attendant, ne pensez-vous pas qu'il existe d'autres solutions pour augmenter notre "contingent" d'actifs... réduction du chômage, développement de l'aternance pour nos jeunes, encouragement pour rester plus tard dans l'entreprise...
a écrit le 23/03/2011 à 10:47 :
pas forcément gauchistes, car une main d'oeuvre pléthorique ferait l'affaire des entreprises utilisant beaucoup de ressources humaines bon marché.
a écrit le 23/03/2011 à 10:46 :
nous avons surtout besoin de davantage d'ingénieurs (qui feront les robots de demain; lesquels feront les emplois ordinaires: caissiers d'hypermarché, infirmière, etc ) et ce sont les familles aisées qui alimentent nos écoles d'ingénieurs! donc faut "pousser" les familles aisées à faire 2 fois plus d'enfants !
Réponse de le 24/03/2011 à 5:32 :
Et si on permettait a plus d enfants des classes ouvriere et intermediaire d avoir leur chance et de faire ce type d etudes?
Réponse de le 25/03/2011 à 14:20 :
Parce que ces familles de niveau socio-culturel élevé font au moins 50% du boulot pour conduire leurs rejetons à polytechnique GRATUITEMENT. L'économie générée permet de subventionner les élèves talentueux et précocement motivés issus de milieux moins favorisés, mais nécessitant une assistance scolaire et sociale plus importante afin de parvenir au niveau requis.
a écrit le 23/03/2011 à 10:29 :
Ceci est l'archétype des économistes bobos de salons parisiens.
Faut-il vraiment répondre à des propos aussi péremptoires que dénués de sens ?

Je dirai simplement ceci à ces deux dames : Quittez vos livres et vos salons ...
Allez à la rencontre de la réalité, des entreprises, des régions, des banlieues ...
Cela vous évitera de dire de telles énormités ...
Réponse de le 23/03/2011 à 11:38 :
Parce que ce commentaire est plus constructif peut-être ?
Réponse de le 23/03/2011 à 14:16 :
La réalité n'a pas besoin d'être constructive, ce qui est un jugement de valeur dénué de sens en ce qui la concerne. Ce que veux dire christophe est simplement qu'avant d eproposer des solutions péremptoires, il faut connaître la réalité qui doit ensuite s'en accomoder.
Réponse de le 24/03/2011 à 5:37 :
Que peut il y avoir de plus réel que des chiffres? Je trouve fascinant que vous repoussiez en bloc la solution proposée sans pour autant répondre à la question de comment on finance un système par répartition sans population active??
a écrit le 23/03/2011 à 7:25 :
Est-ce que la France a vraiment besoin de 10 millions de chômeurs supplémentaires dont une grande partie risque de verser dans la délinquance et la criminalité ?
a écrit le 22/03/2011 à 22:07 :
je propose le contraire : nous déléster de 10 millions de clandestins tout de suite et avoir une vraie politique nataliste pour les Français.En 2040, on pourra alors faire les comptes.
Réponse de le 24/03/2011 à 5:41 :
10 millions? Faites attention, vous allez vous delester de souchiens dans le tas!
Manquerait plus que Marine se retrouve clandestine à Bamako!
a écrit le 22/03/2011 à 19:10 :
Heureusement pour ces dames que le ridicule ne tue point !!
Réponse de le 23/03/2011 à 17:23 :
Bien vu !! mais elles ne se rendent sûrement pas compte à quel point elles sont tarées !!!!Elles se prennent certainement pour des génie(e)s --ce mot doit désormais avoir SON féminin !
a écrit le 22/03/2011 à 19:09 :
Ben voyons .... des gauchistes ces dames ? Assurément oui.

Pour info. le travail manque aujourd'hui et manquera encore plus demain tant la situation économique de la France est dramatique.
a écrit le 22/03/2011 à 18:37 :
Ce qui m'est le plus intéressant dans La Tribune, ce sont les exposés ou interviews d'économistes qui nous instruisent et nous rassurent quant à nos inquiétudes sur les divers gros problèmes.

Après une brillantissime professeur d'économie bardée de diplômes qui a démontré dans son exposé que la désindustrialion de la France c'est très bon pour son économie, en voilà deux autres qui démontrent qu'il faut une immigration de 10 millions d'ici 2040.

A quand un exposé d'économiste sur les bienfaits des accidents de la route...sur l'insécurité des biens des personnes...etc.

Encore plus intéressant sont les réactions des lecteurs.

Est-ce le but des provocations de ces économistes ?
ou sont-ils (sont-elles) de service pour nous faire voir des bienfaits là où il y a des désastres...ou pour faire un petit sondage...
Réponse de le 23/03/2011 à 10:33 :
100% d'accord avec cantonnier
a écrit le 22/03/2011 à 18:17 :
Ok, mais dans ce cas -là, on supprime carrément les milliards d'euros que l'on verse régulièrement , à ces pays en voie de développement .....
Ils n'en ont plus besoin, leur main d'oeuvre "qualifiée ou non", sera chez nous !
Et ça va nous coûter bonbon ...avant de rapporter quoi que ce soit, à la France ..
a écrit le 22/03/2011 à 15:56 :
Merci pour le censure.......c'est ça la démocratie..........
a écrit le 22/03/2011 à 14:48 :
Nous avons juste un président de la République issu de l' immigration...une paille...
a écrit le 22/03/2011 à 14:02 :
Des prévisions à 29 ans me font bien rire dans la mesure où nos décideurs (les meilleurs du monde???) sont incapables de gérer l'avenir économique, fiscal, social ,...de notre pays au quotidien (rappelez-vous de Raymond Barre, meilleur économiste de France). La France doit commencer à respecter les dispositions européennes en matière de visas et de naturalisations, notamment celles concernant les ressortissants du Mahgreb ou de l'Afrique pour lesquels les pratiques relevées dans les préfectures sont fort contestables.
Réponse de le 22/03/2011 à 15:12 :
Le problème est que ces 2 commères raisonnent en linéaire en modélisant l'avenir sur les faits du passé. Or tout risque d'évoluer très vite et les concepts du passé voleront en éclats. Les catastrophes naturelles montrent bien que la Terre n'est pas aussi tranquille que cela et personne ne peut prédire l'évolution des productions agricoles dans un environnement climatique changeant. Promouvoir une expansion démographique aussi importante et nécessairement répétitive dans un avenir incertain et dans un monde aux ressources limitées relève de la folie.
Réponse de le 22/03/2011 à 17:45 :
Messieurs les commentateurs...faut savoir que ces dames parlent en connaissance de cause...faut arrêter de critiquer à tort et à travers...elles se sont basées sur des données économiques fournies par l'INSEE et autres organismes crédibles (MDR) pour fonder un raisonnement...mais il faut savoir une chose que l'immigration dont parle ces dames est un fait inévitable dans la mesure où la politique économique de tous les pays du monde (politique dictée par le FMI et la Banque mondiale d'ailleurs) inclus ce point/levier de développement dans la nouvelle stratégie économique mondiale...celle que l'on appelle communément la politique du nouveau consensus...pour plus d'infos, jetez un coup d'?il sur le site de l'OCDE, du FMI et de la WB et vous comprendrez que la globalisation de notre monde inclue en plus des marchandises, la libre circulation des individus...c'est vous qui l'aviez voulu, c'est l'EUROPE de sarkozy et d'angela merkel...maintenant il faut mettre en place les lois/process d'accueil au lieu de rester bloqué sur des sujets qui dépassent la logique économique et se focalisent sur des histoires de races et de cultures...d'ailleurs lorsque ces dames parlent d'immigration, elles ne précisent pas si c'est celle qui vient d'Afrique du nord, d'Afrique subsaharienne ou du pôle nord, elles parlent d'immigration de manière générale...et puis sachez le et j'en suis convaincu, l'immigration nord sud a déjà commencé, y a qu'à voir le Maroc et le nombre d'expatriés qui s'y sont installés pour se rendre compte que ça a déjà commencé chez nous aussi...pour ceux qui disent que la franque n'accueillent que des BAC-10, je tiens à inviter cette personne à se rendre à la Défense (en ile de france) pour se rendre compte que la city française fait travailler des profils hyper qualifiés...d'origine nord africaine et subsaharienne...le monde de l'ingénierie télécoms, informatique...etc sont aussi dans ce même cas...un peu de retenue et surtout un peu de pragmatisme...arrêtons de nous remonter les uns contre les autres...nous sommes tous des humains...a bon entendeur...
Réponse de le 23/03/2011 à 0:50 :
En ce qui concerne les statistiques, pour le seul cas de la France et de l'INSEE et à titre d'exemples, je rappelle que début 2008, madame Lagarde trouvait pessimistes les prévisions de cet oraganisme en matière de croissance. Début 2011, madame Lagarde préfère les chiffres de l'INSEE (peut-être, revenu en grace, n'ira t'il plus à Metz) à ceux fournis par Pôle Emploi en matière de chômage. La même remarque peut s'appliquer au FMI, OCDE,... les chiffres fournis ne sont retenus que lorsqu'ils sont favorables à une thèse. Quant à leur crédibilité supposée, reportons-nous simplement aux informations prédictives communiquées il y a 29 ans et comparons-les à la situation présente.
a écrit le 22/03/2011 à 14:01 :
une fois de plus, deux bobos déjantées nous font le coup du "pronostic, afin je suppose de mieux vendre leur bouquin.
On sait depuis longtemps que les "économistes" se plantent sans arrêt dans leurs prévisions, ils sont capables de tout expliquer APRES, et jamais rien AVANT.
Pas la peine de passer trop de temps à commenter ce genre d epublication.
a écrit le 22/03/2011 à 13:39 :
Pour faire parler d'elles, il fallait un titre provocateur...et ça marche (voir le nombre de réactions) Que veulent-elles dire par "immigration pour régénérer la population"??
Quelle immigration ?? en fonction d'une qualification ?? de l'âge?? dans quel secteur??
et ces chiffres prévisionnels ...??? d'où sortent-ils ??
a écrit le 22/03/2011 à 12:49 :
il faudrait d'éabord resorber le chomage.
a écrit le 22/03/2011 à 11:44 :
c est qui le groupe de pression derrier ce rapport.alors danx 30ans l afrique aura ses cotes en europe.non merci l on n en veut pas.cela doit ouvrir les yeux aux francais de france et a l europe.
a écrit le 22/03/2011 à 11:11 :
Ces deux pseudo-économistes n'ont rien compris à la marche du monde et sont complètement aveuglés par des modèles dépassés. Les pays soi-disants vieillissants (Japon, Allemagne) sont les pays les plus dynamiques du monde avec un niveau de vie élevé, un mode de vie agréable avec une technicité adaptée et moderne. La poussée démographique diminuera l'espace vital avec une souffrance accrue dûe à la promiscuité dans les villes et à la criminalité, la disparition accrue des terres cultivables, une augmentation phénoménale de la pollution et de la montagne des déchets. Chaque entrant dans la population génère 550 kg de déchets supplémentaires par an. Les deux commères devraient voir le film "Idiocratie" qui est leur modèle de société.
a écrit le 22/03/2011 à 11:02 :
on verra bientot ou plutot on voit deja qu 'on exporte des Bac+5 et qu 'on importe des bac - 10 .BRAVO pour le resultat
Réponse de le 22/03/2011 à 15:22 :
suffit d'aller à la défense pour voir que la france n'importe pas trop de BAC-10 mister "lutino"...c'est plutot des BAC+5 et plus que la france acceuille les bras ouverts...tous d'origine maghrebine en plus...ça te dégoute ça!!!!
a écrit le 22/03/2011 à 10:25 :
Tout ce qui est excessif serait insignifiant si ce n'était la thèse au goût du jour que les médias nous distillent à longueur de colonnes!
En réalité, et compte tenu des progrès techniques, il y a en France au bas mot 10 millions de personnes qui perçoivent sans savoir jamais contribué au développement de la richesse nationale.
Certes on peut rêver de reconstruire les pyramides à la main, il y faudrait du monde, sans qualification de surcroît, mais nourri d'un bol de soupe claire!
a écrit le 22/03/2011 à 10:24 :
Les grecs consultaient la Pythie, les Romains croyaient aux signes, les uns les voyantes les autres les économistes. Ils écrivent tellement de choses, que certaines finissant par se réaliser, alors on les prend pour des oracles infaillibles ! comme Nostradamus, on les justifie en parlant au passé: il AVAIT prédit ceci ou cela, mais tintin pour savoir vraiment ce qui va arriver, et heureusement !
a écrit le 22/03/2011 à 10:08 :
L'immigration n'est pas la solution. Il faut développer les activités à main d'?uvre peu qualifiée dans les pays d'origine, afin de leur permettre de progresser et de devenir des clients pour les industries et les produits français. Cela demande de la part dues patrons de faire preuve de créativité et d'initiative. Les cerveaux sortis des grandes écoles devront sortir de l'hexagone et se confronter à la réalité de la compétition économique mondiale.
a écrit le 22/03/2011 à 9:54 :
Ya 10 millions d'habitants en France qui sont en age et capacité de travailler et qui ne travaillent pas dans l'économie officielle de production. Pour 65 millions d'habitants, nous devrions avoir une population qui travaille de plus de 30 millions. Actuellement la population productive (hors fonctionnaires et assimilés) est inférieure à 20 millions. Avant de faire venir des immigrés, apprenons à créer des emplois productifs pour les habitants disponibles !
Réponse de le 24/03/2011 à 5:51 :
Faudra m expliquer en quoi les fonctionnaires ne seraient pas productifs: c est vrai que les profs, les infirmieres, les pompiers ou les gens de la ratp ne font rien au quotidien pour l economie?
J habite aux etats unis ou tout est privatise, c est genial tout est 4 fois plus cher (sante, education) pour un service bien pire qu en France!
a écrit le 22/03/2011 à 8:55 :
Où habitent ces braves dames sur la planète Mars ??? L'immigration n'est pas une solution mais un problème pour la France et l'Europe et ce n'est pas les élucubrations de pseudo économistes proches du PS qui vous nous convaincre du contraire !!!
Réponse de le 22/03/2011 à 10:20 :
elles n'habitent pas sur mars, ni dans le 9 3 mais plutot un bon 14 e bien bobo
a écrit le 22/03/2011 à 8:15 :
effectivement,pour maintenir le dumping salarial et l'inflation des dividentes il faudra de l'immigration.ces gens qui proposent encore plus d'immigration sont cyniques ou stupides malgrès peut etre leur "brillantes ètudes".
a écrit le 21/03/2011 à 23:13 :
S'en remettre à l'immigration seulement démontre une paresse intelectuelle navrante.
Qu'on instaure une prime substantielle à la naissance des 3 ièmes et autres enfants,
ainsi qu'une allocation mensuelle généreuse.L,équilibre sera préservé et il en sera plus facile de répondre aux besoins du logement.
Réponse de le 22/03/2011 à 1:43 :
Les primes, on en a assez en France. Elles plombent les comptes!
Réponse de le 28/03/2011 à 8:14 :
Bonjour,

Pourquoi censurer mon commentaire sur les "chasseurs d'allocs" de toute origine qui pervertissent le système en faisant des gosses pour l'argent sans s'occuper de leur futur?
a écrit le 21/03/2011 à 20:25 :
A quand le tome 2 de cette étude :comment assimiler 10 millions d'immigrés en France d'içi 2040 ?
Tome 3 :pourquoi refuse t on d'aider les pays sous dévelloppés à s'en sortir
a écrit le 21/03/2011 à 20:25 :
Il me semble que c'est ces mêmes ?conomistes qui prévoyaient le retour au plein emploi en France il n'y a pas si longtemps ! On connait la suite...
a écrit le 21/03/2011 à 20:18 :
Comme la IIIeme République qui rabachait aux petits Africains "nos ancêtres les Gaulois", certains continuent à penser que l'on peut faire des Français avec n'importe qui. Regardez-donc ces Japonnais : comme c'est fort, un peuple!
Réponse de le 14/09/2016 à 12:56 :
On a beaucoup ridiculisé la IIIème République qui "rabâchait nos ancêtres les Gaulois" aux populations d'outre-mer. Mais l'idée était que le territoire prime, que l'on peut être les successeurs des "Gaulois" à défaut d'en être les descendants ; que l'on peut être français de cœur même si on ne l'est pas par le sang ni par la géographie, que l'on peut s'inscrire dans une lignée prestigieuse à partir du moment où on fait le choix d'y adhérer. Et c'était une belle idée qui a permis l'intégration d'un grand nombre d'immigrés. Aujourd'hui on préfère rabâcher que la France est un pays minable qui n'en fait jamais assez, que nos citoyens sont redevables des agissements de leurs ancêtres et responsables de tous les maux des ex-colonies. Comment s'étonner de la mentalité de certains immigrés ensuite ?
a écrit le 21/03/2011 à 19:48 :
BRAVO MESDAMES DE DIRE UNE TELLE VERITE

a écrit le 21/03/2011 à 18:54 :
Je propose à ces deux génies un petit stage banlieu là ou il y a environs 10 mots dans le vocabulaire et qu'elles définissent les emplois disponibles pour toutes cette génération que ces mêmes intellos ont créés. S'il y a des solutions et évidement autre que le RSA, RMI,APL,CMU.... alors je suis à l'écoute mais là il est évident qu'il s'agit de marketing qui aborde LE sujet interdit en France ! "L'IMMIGRATION" et évidement juste entre des élections avec un score du FN, ces bobos sont pitoyables.
Réponse de le 21/03/2011 à 20:11 :
Très simple, envoyez les dans la Légion ou dans la Marine où ailleurs (on peut les préter à l' US army aussi ils recrutent en masse) en service militaire pendant 3 ou 4 ans, je pense que tous ces jeunes qui débordent d'énergie à ne plus savoir qu'en faire pourraient servir à quelque chose; 1/ ils ne seraient plus dans leur banlieue à glander/dealer et verrez que le monde ne se limite pas à leur quartier ni au mcdo du centre commerciale, 2/ Ils auraient l'inestimable chance de recevoir une éducation et un savoir vivre qu'ils n"ont jamais eu, 3/ Pour certains d'entre eux c'est la possibilité de se former à des métiers divers et variés et d'obtenir des diplomes, des compétences qu'ils n'auront jamais autrement...... 4/ Une nouvelle vie
Réponse de le 22/03/2011 à 10:17 :
Non, ce n'est pas si simple, car au nom de la liberté on ne peut contraindre personne à aller dans l'Armée (les incorporés de force on connaît), à moins d'être sous une dictature, ce qui n'est heureusement pas le cas en France. En revanche, il y a peu de vocation car il est plus facile de dealer et de jouer au caïd dans son bled ;-)
Réponse de le 22/03/2011 à 13:55 :
Vous croyez, je vais vous dire une chose que le comandant à dit quand j'effectuais mon sevice militaire, vous voulez vôter gauche où droite, mais une chose est sur c'est qu'en FRANCE çe si beaux pays est perdu car dans tout les sens du terme, il n'y à qu'une armée de métier, il faudrait remettre au goût du jour le service militaire çelà ferait pas de mal à la génération d'aujourd'hui
a écrit le 21/03/2011 à 18:16 :
encore un ème ouvrage sur le salut pas l'immigration. le salut de qui ? serait la question à se poser. probablement des marges de ceux qui profitent du système. Car in a un beau raisonnement basé sur le statut quo : 26% de français de plus de 65 ans ne posent un problème que dans la mesure où le financement des retraites ne se fait que sur les salaires. A ne surtout pas toucher au reste, c'est sûr, c'est plus difficile. De plus, proposer 10 millions d'immigrés vu le nombre de chômeurs et de sans emplois, c'est pas franchement raisonnable : cette "solution" est encore un choix de court terme : au lieu de former la population du pays, on importe des salariés formés car l'on pense que cela sera moins cher. Peut être pour les entreprises, mais sûrement pas pour le pays qui aura une magnifique multiplication des chômeurs. Beau modèle : on casse la formation et on importe des travailleurs qualifiés...Et on ignore joyeusement les gains de productivités dans cette pseudo étude. ce qui est quand même la base d'un raisonnement économique...
a écrit le 21/03/2011 à 17:36 :
qu'on commence par faire bosser tout ceux qui ne veulent rien foutre et qui vivent aux crochets de la société
Réponse de le 21/03/2011 à 18:23 :
il y en a beaucoup qui voudraient bosser et qui ne trouvent pas de job!
Réponse de le 23/03/2011 à 12:21 :
Si on à une voiture,un dîplome, une qualification, j'ai un BAC PRO COMPTA et j'ai effectué un remplaçement de 6 semaines dans une à soçiété de nettoyage, ne dites pas qu'il faut faire bosser çeux qui veule rien foutre, un commentaire comme ça je ne m'étonnerais pas que ça soit un chômeur qui l'a fait, là on touche le fond de la bétise humaine.
Réponse de le 23/03/2011 à 17:51 :
1 bac PRO mais COMPTA (!) j'espère donc que cela va mieux avec les chiffres qu'avec les lettres !!!
a écrit le 21/03/2011 à 17:34 :
Voila comment créer l'évènement autour d?un livre et relancer sa carrière dans les cabinets ministériels... elles iront très loin?!
a écrit le 21/03/2011 à 17:30 :
Les économistes n'avaient pas prévu non plus la descente aux enfers des entreprises depuis les années 1980, pour l'instant, la France a 8 millions de chômeurs, dont seulement un peu plus de 4 millions indemnisés et 12 millions de personnes sous le seuil de pauvreté dont personne se préoccupe, c'est le cadet des soucis de nos politiciens de tout poils!.
Alors 10 millions d'immigrés à l'horizon 2040, ce sera pour faire quoi?, il faudrait un peu que nos économistes nous disent comment ils prévoient ce retour à l'emploi!.
a écrit le 21/03/2011 à 17:22 :
le but est de maintenir un réservoir de 2millions de chômeurs ainsi pas tension sur les salaires !!!! Pas belle la vie...
a écrit le 21/03/2011 à 17:08 :
Elles marchent soit 1)Sur la tête, 2)A reculons 3)Aux substances illicites ??? Alors qu'une autre femme MLP a déclaré récemment que "la France importe des chomeurs" ...
a écrit le 21/03/2011 à 17:06 :
Ce précepte iconoclaste qui est diffusé au moins une fois par an par quelques intellectuels passe sous silence le sous emploi qui résulte d'une part d'une automatisation poussée et de la mondialisation dévorante. Si il y a un pays qui a besoin de vagues d'immigrés dans les décennies à venir, ce n'est pas la France mais l'Allemagne dont la population a commencé à décroitre depuis quelques années.Commençons par réduire les poches de pauvreté existantes avant d'en créer de nouvelles car les immigrés issus le plus souvent d'Afrique n'ont pas tjrs les qualifications requises et une fois régularisés peuvent se retrouver au chomage de longue durée...
a écrit le 21/03/2011 à 16:56 :
C est sur avec le nombres de francaises celibataires et des cougars en puissance il faut bien trouver des pretendants exoxtiques !!
a écrit le 21/03/2011 à 16:55 :
Cette étude comporte à mon sens plusieures failles .La première qui est l'expatriation qui est la réciproque de l'immigration.La seconde est la double mise en concurrence des individus et des nations ,car l'occident à le meme problème de vieillissement.
Ne prendre en compte que l'age est une vue réductrice du problème.Entre le maçon et la patron du CAC 40 il y a une marge qui est celle des gens diplomés ou non que nous saurons attirer ou pas .
a écrit le 21/03/2011 à 16:49 :
J'adore cette petite chanson dont il faudrait juste changer le genre ;)
http://www.dailymotion.com/video/xymz8_mais-vous-etes-fou-oh-oui-benny-b_fun
a écrit le 21/03/2011 à 16:38 :
A lire ces braves dames je me demande si ce n'est pas plutot des exclaves qu'elles recherchent. Les français n'étant plus capables de faire les travaux par trop pénibles on va cherhcher de braves bougres qui ne seront pas remuants. A la première générations mais ensuite attention, ces braves ont le syndrome franco-français: fénants raleurs et assistés. Et il faudra encore faire entrer d'autres émigrés pour faire le boulot. Nous sommes environ 66 million au 2ème ou 3ème rang des populations Européennes, je ne vois pas en quoi l'imigré devient d'un seul coup indispensable lorsque l'on se rappelle ce qui c'est passé il y 30 ans. Ces braves dames économistes de salons n'ont rien compris on va recommencer les mêmes conneries comme par le passé. L'avenir de le FRANCE, passe par la mise au travail réelle des français, passe par la réindustrielisation et en cela elles ont raison par garder nos forces vives et formées...
Réponse de le 21/03/2011 à 17:39 :
Je suis en partie d'accord avec vous sur l'ensemble du sujet, sauf lorsque vous évoquez que certains travaux rebutent nos "Gaulois", voyez vous, j'habite en province et le ramassage des ordures est réalisé par des gens "du coin".
Je me suis laissé dire que Paris avait son service de ramassage d'ordure et ce service était réalisé en totalité par des immigrés, tout simplement par ce que les responsables des ramassages étant eux même immigrés, les Français de souche ne pouvaient accéder à ces emplois!.
J'espère me tromper, dans le cas contraire ce serait édifiant!.
Réponse de le 23/03/2011 à 15:11 :
L'avantage de ces dames, sur vous, c'est qu'elles ont étudié le problème ! Et que ça leur interdit de balancer des poncifs dont vous nous abreuvez ! "y'a qu'à"... réindustrialiser la France ! c'est c'là, oui...
Réponse de le 24/03/2011 à 9:17 :
A pm: oui, elles ont si bien étudié le problème qu'elles nous sortent elles aussi un "Y a qu'à", y a qu'à faire venir 10.000.000 d'immigrés! Superbe...

Il y a au moins autant de raisons d'être contre une immigration massive que d'être pour, les études abondent sur le sujet, les angles d'approche aussi, et cette idée est d'une bêtise navrante et simpliste.
a écrit le 21/03/2011 à 16:28 :
Cette politique du chiffre m'exaspère... Pourquoi la décroissance démographique serait-elle un mal, à l'heure où nos ressources s'amenuisent dangereusement? On pourrait vivre bien, et même mieux, avec moins d'habitants!
Réponse de le 22/03/2011 à 10:23 :
La décroissance demographique est la premiere ecologie. Nous sommes 6, 5 milliards d'humains seront nous plus heureux à 50 ou 100 milliards j'en doute donc à un moment il convient de penser autrement.Sur l'immigration commençons par gérer celle qui est venue depuis 40 ans pour qu'elle soit dans la production de richesses dans la vie de la France et qu'elle vive comme des Français en France
a écrit le 21/03/2011 à 16:17 :
La France elle a besoin qu'on commence par trouver du travail à nos 4 millions de chômeurs. !!!

La France elle a besoin d'une immigration choisie ! qui correspond à une demande de travail.!!!!

La France elle n'a pas besoin que ces immigrés restent lorsqu'ils n'ont plus d'emplois !!!! (comme à Dubaï ou en Australie)

La France elle n'a pas besoin d'une immigration de masse qui viendrait pomper toutes nos aides et creuser le trou de la sécu !!!!

La France elle n'a surtout pas besoin de Valérie Rabault et Karine Berger qui nous amènent droit dans le mur !et qui de leurs quartiers chic nous disent qu'il faut plus d'immigration de masse, mais qu'il ne faut pas faire de ghettos !!! woua bravo quelle idée révolutionnaire !! Bien sûr elles n'ont pas de solutions à ce problème.... puisque c'est pas leur problème, c'est clair qu'on voit différemment l'immigration quand on habite à Neuilly ou à Bobigny :)
Réponse de le 21/03/2011 à 17:00 :
Exactement Plop tout est dit et bien dit. Peut être que ces dames vont en accueillir des dizaines chez elles car la surface habitable doit être supérieure chez elles que chez moi.
a écrit le 21/03/2011 à 16:16 :
Trés bien, mais qu'en est-il de l'industrialisation de la France ? si la descente se poursuit , la France sera vieille peut etre ,mais l'immigration va-t-elle venir inventer ,creer ou seulement servir la poignée qui pourra payer une bonne ,servante .....Que ces "chercheurs " se penchent plutot sur les solutions ,les vraies, pour resoudre le probleme de l'emploi .
Ces dames ont-elles une progéniture pour combler une partie des manques ?
a écrit le 21/03/2011 à 16:13 :
Elles ont de belles dents...
Comme les Japonais, hier encore, on devrait investir un maximum dans la robotique.
Toutes les tâches simples (et intellectuelles) pourraient être automatisées.
Vite avant qu'un racisme antirobot se mette en place !
a écrit le 21/03/2011 à 16:10 :
Voilà que revient l'étude qui démontre que la France a besoin de main d'oeuvre étrangère.Il faudrait par priorité donner du travail aux 4 millions de travailleurs qui sont sans emploi..De plus selon l'enquête des personnes sont partis à l'étranger car la France n'est pas attrative.Pour quelques personnes qui pourront trouver un travail et s'intégrer,combien vont rester sur le carreau et vivre ce que vivent les émigrés sans ressource
a écrit le 21/03/2011 à 15:50 :
il ne faut pas priver les pays nords africains de leur jeunesse si respectueuse des lois ; de la laicité ; si honnete et ne posant jamais de problémes quelle perte !!!! pour ces pays admirables entre tous .
a écrit le 21/03/2011 à 15:39 :
toujours savoureux lescommentaires des polytechniciens qui constatent l'absence de mobilité sociale. En fait le réseau(50% des polytechniciens fils d'enseignants) se fait peur à bon compte en évoquant l'absence de mobilité.Ils en sont pourtant les inventeurs et les bénéficiaires de la cooptation. Au fait quelle contribution à la prospérité nationale de ces 2 personnes? Création d'entreprise? Risque, innovation? Rien de tout celà seulement un bon boulot peinard à vie à l'abri du diplôme. CYNISME quand tu nous tiens!
Réponse de le 23/03/2011 à 15:06 :
Il ne serait pas inutile que vous vous renseigniez avant... d'éructer n'importe quoi...
a écrit le 21/03/2011 à 15:26 :
10 millions d'immigrés pour faire quoi ? On est déjà incapables de donner du travail aux gens sur place et les plus fûtés s'en vont, alors c'est quoi le plan ? Concurrencer la main-d'oeuvre bon marché de la Chine, de l'Inde et du Brésil ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :