La Tribune

Pourquoi il faut légaliser le cannabis

Copyright Reuters
Copyright Reuters
Frederic Sautet  |   -  791  mots
Par Frédéric Sautet, économiste, Mercatus Center à George Mason University

Le débat sur la légalisation de la consommation de cannabis n'est pas nouveau. Déjà lors de sa prohibition aux États-Unis en 1937, plusieurs associations, y compris l'Association médicale américaine, préféraient que le commerce soit régulé plutôt qu'interdit. À l'inverse, en 1971, le président Richard Nixon déclara la « guerre contre la drogue ». Malgré l'engagement total des États-Unis et de beaucoup de pays dans cette politique, le débat sur la légalisation du cannabis revient régulièrement sur le devant de la scène. Bien entendu, la politique de prohibition est toujours de rigueur, surtout pour les drogues « dures » (ex : à l'occasion du G8 début mai, le président Nicolas Sarkozy a proposé un fonds international contre la drogue). Mais beaucoup remettent en cause son efficacité, et des voix s'élèvent, telles que celle de Stéphane Gatignon, maire de Sevran, pour légaliser la consommation de cannabis.

L'interdiction de consommer des substances psychotropes est officiellement fondée sur des raisons de morale et de santé publique. À la fin du XIXe siècle, les Ligues de tempérance américaines militent contre la consommation d'alcool et d'opium car le premier est consommé par les ouvriers, et le second par les femmes (qui l'utilisent médicalement). Mais de l'abstinence à la prohibition, il n'y a qu'un pas. Alors que le but originel était de convaincre les consommateurs potentiels des méfaits moraux et sanitaires de l'usage de ces substances, les ligues finissent par faire pression sur les législateurs pour utiliser la force de la loi afin d'empêcher les Américains de consommer alcool et drogues. Les États-Unis poussent alors à l'interdiction du commerce international de l'opium et du cannabis, et ils prohibent l'alcool en 1919.

 

Comme chacun sait, la prohibition de l'alcool ne fut pas un grand succès. Non seulement sa consommation ne fléchit pas, mais la violence engendrée par son commerce illicite devint un fléau social majeur. Après l'abrogation de la loi en 1933, la violence disparut presque du jour au lendemain. Ironiquement, pendant la prohibition, les ligues de vertu et les trafiquants se retrouvent du même côté. L'économiste Bruce Yandle appelle cela les « Bootleggers and Baptists » ; une situation où les prêcheurs approuvent la prohibition alors que les trafiquants en tirent profit. Ces derniers ont intérêt à soutenir financièrement les partis qui maintiennent cette politique, tandis que les politiciens peuvent la justifier par le discours moralisateur des prêcheurs. La corruption se répand ainsi peu à peu au sein d'une politique censée être édifiante.

Mais le problème le plus grave est celui des effets secondaires rencontrés par toute politique prohibitionniste. Lorsqu'il existe une divergence entre les préférences individuelles (en l'occurrence la demande d'alcool ou de cannabis) et la législation (qui en interdit leur consommation), la demande ne disparaît pas pour autant. Au contraire, un marché illicite apparaît où producteurs (trafiquants) et consommateurs continuent d'échanger. Les conséquences négatives d'un tel marché sont considérables. Premièrement, comme l'offre se raréfie par rapport à un marché légal, les prix augmentent, ce qui, malgré les risques accrus, pousse les trafiquants à capturer le marché et, in fine, en enrichit beaucoup. Deuxièmement, toute dispute entre trafiquants ne peut pas se régler en utilisant les mécanismes judiciaires officiels. La violence est donc souvent utilisée pour régler les différends entre trafiquants ou pour défendre des territoires de façon à limiter la concurrence. Une très grande partie de la violence urbaine dans le monde est liée à la prohibition des drogues - ce que reflète l'augmentation vertigineuse du taux d'incarcération depuis 1971 (il a été multiplié par plus de quatre aux États-Unis), avec peu de conséquences positives.

 

La consommation de drogue est généralement délétère. Mais la prohibition découle d'une vue paternaliste de l'État qui ignore les effets négatifs de la législation. Les économistes n'ont pas de jugement à porter, ils peuvent simplement prévenir en expliquant les conséquences de cette politique. Cependant, après presque cent ans d'interdiction dans le monde et des centaines de milliards de dollars dépensés dans la lutte, il est clair que la prohibition a échoué dans son but principal - la consommation de drogues, comme celle d'alcool en son temps, n'a pas diminué, bien au contraire - et les conséquences indirectes ont été socialement destructrices. De toutes les drogues, le cannabis est celle qui pourrait être le plus facilement légalisée. Il est temps d'accepter l'échec de la guerre contre la drogue au niveau mondial, et de changer de politique.

Réagir

Commentaires

gbh  a écrit le 07/10/2013 à 11:01 :

rg

JahBless  a écrit le 12/03/2013 à 9:29 :

Mieux vaut lire ca qu'être aveugle....quoi que je me pose la question.
Les moutons restez dans votre bergerie pour les autres restez libre !

Jo  a écrit le 11/03/2013 à 17:17 :

Halala toujours les même idées reçus, les mêmes discours arriérés,
les mêmes argumentations sans queue ni tête.
Désolé de vous le dire, mais les personnes qui crois encore que la prohibition du cannabis mènera à quelque chose, ne regarde que le bout de leur nez et ne se renseigne pas suffisamment.

La lutte contre le marché noir est un échec cuisant d'un point économique, politique et social.
On autorise le tabac et l'alcool et on interdis le cannabis, même sous forme médicinal pour des patients en souffrance. C'est une législation qui marche sur la tête!
Vous voulez du concret? Des chiffres? Du réel?
Consulter le nombre de mort répertoriés ainsi que les personnes devenu malade physiquement ou mentalement pour ces différentes substances:
ON MARCHE SUR LA TÊTE DEPUIS BIEN TROP LONGTEMPS!!!!

Ps: les première personnes à critiquer le cannabis n'y ont jamais touché, ne fréquente pas de cultivateur et/ou de consommateur et serais prêt à gober n'importe quel message si tant est que ça soit sur TF1.
Ce niveau là on le connais, et c'est pas avec des gens comme ça que le monde avancera....

steve  a écrit le 09/06/2012 à 17:18 :

pourquoi pas l'égaliser la mariguana :non parcequelle fait preuve de stérilè et de séropositiviter

bygood roule  a répondu le 11/03/2013 à 18:06:

..... ont voit que l'ignorance n'a rien a voir avec le cannabis.... steve semble ne pas consommer.....

yeah37  a répondu le 11/03/2013 à 19:54:

des fois vaut mieux se taire que de dire n'importe quoi steve

rb  a écrit le 25/11/2011 à 9:26 :

Le probleme c'est que le cannabis fait vivre des milliers de familles en france.La legaliser,c'est l'explosion sociale ou alors se rabattre sur d'autres substances,toujours plus actives et nocives. La prohibition ca a d'abord ete l'alcool, maintenant on parle de cannabis,demain la coke?!

Sethankht  a écrit le 11/08/2011 à 10:19 :

Parmi les personnes critiquant la Marijuana combien en ont-elles déja consommé? OUI lorsqu'il est consommé régulièrement le cannabis est dangereux (risque de dépression, enfermement sur soi-même etc...), mais lorsque sa consommation se fait de temps en temps pour se relaxer, se détendre, les effets négatifs sont bénins. Si cette substance est si mauvaise que cela, pourquoi est-elle légalisé pour un usage médicale, comme au Canada ou en Californie? Personnellement je préfère fumer un petit joint de temps en temps pour me relaxer que de me bourrer d'anxyolitique et tous ces petites drogues légales... Et puis de toute façon en quoi un fumeur de cannabis (je parle toujours d'un fumeur occasionnel qui fume chez lui tranquillement sans prendre le volant vous gêne?

EIFFEL  a écrit le 16/06/2011 à 10:59 :

La dépénalisation du cannabis est la suite logique de la politique de l'UMPS qui mène à une idiocracy plus développée en France. Voir le film "Idiocracy" pour voir les effets du cannabis sur les mecs des banlieues

CADOUDAL  a écrit le 06/06/2011 à 14:25 :

Tous les hommes avertis, savent que le cannabis est une drogue qui agit sur le cerveau.C'est un euphorisant grave pour les jeunes car associé à l'alcool il vient perturber les fonctions et entraine un comportement irréfléchi. D'ailleurs, ilsuffit de voir les résultats de cette drogue dans les statistiques des accidents de la route. Ceux quui préconisent la dépénalisation sont des irresponsables, des utopistes, des criminels aux yeux des familles endeuillée. Tout est bon pour s'attirer les bonnes graces du peuple, légalisons les drogues,redonnons vie au tabac, liberté des moeurs etc.... Décidément je me demande si le remède n'est pas un bon coup de pied au cul à ces faiseurs de catastrophes.

Talut  a répondu le 08/06/2011 à 1:58:

Pourtant si on compare le nombre d'accidents sous l'effet du cannabis et ceux de l'alcool les résultats sont bien moindres et puis la fin de la prohibition se suivrait de loi concernant le volant (de toute facon c'est deja le cas et c'est franchement abusif)
Vous ne pensez pas qu'un adulte est libre de faire ce qu'il veut du moment qu'il ne nuit pas a autrui ?

EIFFEL  a répondu le 16/06/2011 à 10:57:

Si les ravages du cannabis sont encore limités, c'est bien parce qu'il n'est pas en vente libre !

tomtom  a répondu le 01/07/2011 à 12:20:

morts a cause du cannabis sur la route entre 200 et 300 morts par an, l'alcool c un peu plus de 2500 c pas comparable....
enfin pour repondre a eiffel, ce n'est pas l'interdiction qui limite ce chiffre car le franchissement de la barrière de l'interdit est une motivation dans la prise de cannabis et pour d'autres drogues aussi d'ailleurs....

Pierre  a écrit le 06/06/2011 à 10:01 :

Les hommes sont infernaux, je n'ai jamais vu un animal fumer, boire de l'alcool au point d'être ivre, ou tout autre alimentation par excès. Prenons exemple sur EUX, LES ANIMAUX!!!!!!

Jack33  a répondu le 06/06/2011 à 14:01:

... et certains commentaires pas mieux. C'est cela, retournons à l'état animal ... du moins pour ceux qui n'auraient pas encore dépassé ce stade.

Pierre  a répondu le 06/06/2011 à 14:53:

l'être humain ou l'être animal vivent grace à la nature qui s'est développée au cours des millénaires. La petite différence n'est pas corporel mais intelectuelle. Les règles de vie sont dictées par cette nature, c'est très simple...Quand a dépasser ce stade, nous pouvons nous poser des questions!!!!!!

jamesbond  a répondu le 07/06/2011 à 8:28:

moi j'ai jamais vu un animal faire du velo, conduire une voiture, ou faire de la musique ....

Mere Nature En Force  a répondu le 13/06/2011 à 19:11:

Vous etes décidément aveugles, vous parlez sans même savoir de quoi vous parlez c'est incroyable !!! Autant retourner a l'age des cromagnons !
Non mais on aura tout entendu !
Met un verre de bière dans ton jardin et on verra si les animaux ne vont pas aimer, et là je ne parle meme pas du cannabis, les chats les premiers a en bouffer !

bart  a répondu le 02/08/2011 à 19:57:

dsl pour toi pierre mes il y a des animaux qui adore consommer certains fruits qui sont en fermentations donc alcooliser! et qui les rends dans un état second! dsl je ne trouve plus les source mes ses un reportage que j'ai vue sur la 5.

darwydd  a répondu le 11/03/2013 à 17:34:

et pour info, les animaux aussi prennent des cuites énormes... il suffit de regarder un cerf gaver de trèfle pour comprendre...

Solon  a écrit le 06/06/2011 à 9:31 :

Eternel dialogue de sourds entre prohibitionnistes et "libéraux", les uns n'examinant pas les arguments des autres. Mais s'il est juste de dire que la politique "zero tolérance" suédoise fonctionne (ce que je crois), les "libéraux" sont priés de répondre avec des arguments de fond. Sinon tout le monde perd son temps.

Joséphine a écrit le 02/06/2011 à 15:17 :

Votre article préconise-t-il de dépénaliser la consommation seule, ou également le trafic? Vous maintenez une ambiguïtué (volontaire?) sur ce point (préconiser la légalisation du trafic, c'est déjà moins populaire..). La consommation est déjà dépénalisée de facto en France. Donc il est inexact de dire que la politique "répressive" n'obtient pas de résultats. Les pays qui obtiennent des résultats (ex la Suède) sont ceux dans lesquels la répression est effective, et pas théorique comme en France. Renseignez vous. Les "pays" qui envisagent une libéralisation comme la Californie le font pour des raisons bassement financières (l'Etat californien est en faillite...). Renseignez vous aussi sur les raisons pour lesquels les Pays-Bas sont en train de remettre en cause leur politique de tolérance. Ah là là, la France, toujours en retard d'une guerre, les capitalistes et les bobs-gaucho-libertaires main dans la main pour détruire ce qui peut encore l'être, en faisant autant que possible de l'argent au passage (l'auteur de l'article se réclame d'un "Mercatus Center".. tout est dit! Le dieu Marché a encore frappé! ).


lol  a répondu le 06/06/2011 à 11:22:

le cannabis est la drogue la moins dangereuse qui existe parmi les drogues consommées en masse comme l'alcool le tabac les anxiolytiques la cocaïne la codéine et j'en passe. Je rappelle que le cannabis à été interdit aux us en 1937 contre l'avis des instances médicales... Pour les grands profits de la pétrochimie du nylon et de la papeterie bois bref a peu près tous les lobbys qui sont en train de ruiner la planète depuis bientôt un sciecle

Solon  a répondu le 06/06/2011 à 20:12:


Cannabis matière première = pas de pb (et d'ailleurs très peu de THC)

Cannabis à fumer (de + en + dosé en THC) = cancer des voies respiratoires, cancer des testicules, schizophrénie, réduction de l'immunité (cherchez sur internet, j'ai la flemme de vous mettre des liens; celui qui cherche trouve, celui qui ne veut pas savoir, inutile de lui mettre des preuves sous le nez, le Christ le disait déjà )

...ET AVANT TOUT: démotivation, incapacité à se projeter dans l'avenir, échec scolaire et universitaire, inhibition de la volonté..

Et c'est pourquoi tous les ectoplasmes complètement imbibés de THC qui trollent tous les débats sérieux sur le cannabis essaient de faire descendre tout le monde à leur niveau (genre: mais l'alcool n'est pas interdit, gnagnagna) d'où, eux , ils sont incapables de s'élever.

tomtom  a répondu le 01/07/2011 à 12:29:

particulièrement intelligent de comparer la france et la suède:la Suède, pays d?environ 450 000 km2, a une population d?à peu près neuf millions d?habitants, dont environ les deux tiers vivent en région rurale!!!
enfin pour les pays bas ils n'ont pas pu aller jsuqu'a la legalisation car l'europe les en a empéché.....ils n'ont fait que la moitié du chemin...enfin bcp de drogues arrive en hollande à cause de rotterdam qui est le deuxième port du monde...c 'est donc la porte d'entrée des drogues vers l'europ...mais ya pas de lien entre leur poitique et le fait qu'il y ait bcp de traffic la bas...c un pays d'echange depuis toujours pours tous les produits qu'ils soient legaux ou que ce soit de la drogue...
si il y a des exemples a suivre c'est peut etre celui du portugal qui a dépénalisé le cannabis depuis 10 ans avec une vraie politique de prevention.....

avitas  a répondu le 11/03/2013 à 18:10:

solon, peux-tu m'expliquer comme un produit qui soigne l'asthme donne les cancer des voies respiratoires, comment une produit reconnu comme anti-cancéreux, anti-inflammatoire, .... peut réduire l'immunité. Savais-tu qu'il a été démontré que le problème de la schizophrénie a été pris a l'envers, c'est a dire que les consommateur de devienne pas schizophrène mais les schizophrènes consomme du cannabis pour se sentir bien.
pour ce qui est de la démotivation et l?échec scolaire il faut déjà consommer beaucoup et que l'on a tendance a mettre tout sur le dos du cannabis et peut-être pas assez sur l'éducation et l'environnement de l'enfant.

Twist  a écrit le 06/06/2011 à 8:23 :

Prochaine étape : Les armes...

avitas  a répondu le 11/03/2013 à 17:56:

non non, prochaine étapes meurtre autorisé, désomorphine en vente libre dans les boulangeries, et 3ème guerre mondiale, c'est vrai que le cannabis est un fléau ....

EIFFEL  a écrit le 05/06/2011 à 16:46 :

Le cannabis, c'est de la merde, qu'il faut interdire et pénaliser à la production comme à la consommation. Si c'est pour faire des enfants qui consomment du cannabis, autant ne jamais en faire surtout que tous vont cetainement bientôt s'intoxiquer pour oublier leur désespoir et la société qui devient de plus en plus horrible.

Joséphine  a répondu le 05/06/2011 à 20:53:

Vous avez raison, et de fait les débats sur la légalisation de différentes drogues ressurgissent immanquablement lorsque les Etats (i) sont en faillite donc à la recherche de recettes fiscales (cf la Californie) ; (ii) ne savent plus comment répondre à la détresse sociale. La drogue est alors un moyen de "contrôler" la société (l'opium du peuple, mais cette fois sans image!). Un rapport officiel remarquait que la drogue est de moins en moins un marqueur de marginalité mais devient un outil de régulation sociale. Nous en sommes là.

Pierre  a répondu le 06/06/2011 à 8:02:

EIFFEL, si tout le monded pouvait raisoner comme vous!!!!!!Il faut toujours qu'il y ai des esprits tordus pour essayer de détruire les ETRES HUMAINS seins et bien portant!!!!!Je suis d'accord avec vous

gol  a répondu le 06/06/2011 à 8:04:

bof pour moi qui connait bien les deux produit le cannabis est bien moins délètére que l'alcool et a une très grande utilité médical c'est d'ailleur pour ça en partie qu il est interdit.

biggy  a répondu le 06/06/2011 à 11:18:

Seins et bien portant ! achete un wonderbra si tu veux des seins bien portants.
C'est bizarre quand même le vin français serai un joyaux du terroir, les antidepresseurs et autres saloperies chimiques des "médicament" et le cannabis, fleur séchée non toxique et extremement utile à l homme de la merde ? j ai loupé un épisode de la propagande. A non je me suis fait mon idée moi même.

Mere Nature  a répondu le 13/06/2011 à 19:34:

Sisi Biggy, Big Up ;P

zamzy  a écrit le 04/06/2011 à 8:22 :

je crois qu'il faut trouver des solutions opposées à celle que l'on applique depuis des années et qui ne marchent pas

d'abord on legalise le cannabis cela fait entrer de l'argent dans les caisses, çà fait travailler nos paysans, çà coute moins en police, justice, prison... et on peut investir dans la prévention
biensur on laisse comme pour l'alcool l'interdiction de conduire.

et ensuite on legalise la cocaine, l'heroine et on la met à 10 euros le kg , juste de quoi payer la production que l'on fera en Guyane par exemple comme çà production de bonne qualité et pas pleins de saloperie, vous allez dire c'est fou!! et alors oui c'est fou mais si c'est légal et pas cher vous allez passer la barriére vous? moi non déjà je bois pas d'alcool, mais par contre moi ce qui me gene c'est la delinquance, les massacres pour le controle de la drogue(mexique), apres qu'une personne se drogue dans sa maison et se detruise comme certain le fait avec l'alcool ou la cigarette c'est son probleme, arreté de vouloir moraliser les autres, temps qu'il trouve sa drogue et agresse pas ou ne se prostitue pas pour payer sa dose, là avec 10 euros il en a pour 10 ans.
Et avantage enorme c'est l'ecroulement immediat de la mafia mondiale, et pour pas cher , plutôt que d'injecter des milliards dans la combat contre la drogue. Et avec les milliards gagné on soutient le prix du café,du cacao, du coton qui deviennent pour les ancioens producteurs de coca plus rentable.

sungy  a répondu le 05/06/2011 à 1:13:

ça parait fou en effet comme solution.. mais pourquoi pas puisque l'autre solution répressive est un échec complet.
C'est dingue quand on y pense que l'on puisse voir plein de spot télé à toute heure pour nous prévenir des dangers de l?alcool ou pour nous informer sur la dépendance au tabac mais que rien ne soit dit sur la drogue et cela est vrai pour le cannabis, l'exta où la daube ! il est peut-être temps que l'argent de la drogue soit mis à profit pour éduquer sur les dangers de cette drogues et que l?État se mêle sans hypocrisie qui libre de facto sur tout le territoire.

Trèfle  a écrit le 03/06/2011 à 21:59 :

Légalisé le cannabis ne serait pas une mauvaise idée! En principe l'interdit nous pousse à commettre l?interdit.
Regardez l'alcool, cette boisson que je nomme Drogue forte! est plus dévastatrice que fumé un joint! et bien évidemment il est plus difficile de s?arrêter de l'alcool que fumé du cannabis. Chaque drogue à ces effets sur le corps, mémoire, vue, dentition etc etc... mais dans tout les cas le cannabis (naturel et efficace) agit comme un médicament et donc il doit être consommer avec modération pour éviter d'être constamment dans les "vap", le cannabis n'a pas d'effet violent, comme le fait l'alcool sur de NOMBREUSES personnes! le cannabis résout certains problème d?insomnie et donne d'autres effets de bien être entres autres. L'alcool est loin d'avoir toutes ces qualités! que l'ont ne viennent pas me dire le contraire! Ceci dit le cannabis ne convient pas à tout le monde et il peut être dévastateur dans l'esprit, en ne pas prendre si vous n'êtes pas bien dans votre peau. L'égalisé le cannabis serait bon, parce que ainsi la consommation ne serait faites que sur des produits authentique et "bon" pour la santé, savoir quoi acheter et quand même mieux que ne rien savoir du tout sur la provenance et la variété de la plante! J'ai lu plus bas que l'égalisé le cannabis et la porte ouverte à la l'égalisation d'autres drogues (cocaine, éroine etc..) Je ne suis pas d'accord du tout, je parlais d'effets dévastateur, avant, mais pour ce genre de drogue les légalisés serait impensable.

tascin  a écrit le 03/06/2011 à 12:24 :

d'accord pour légaliser toutes les drogues y compris le cannabis.

Mais alors, j'exige que les bénéfices réalisés sur la TVA de la drogue financent une augmentation immédiate du nombre de flics alloués aux contrôles de conduite sous drogue

Et surtout, j'exige le droit pour tout citoyen de porter une arme à feu pour assurer sa sécurité contre les innombrables junkies qui se multiplieront.

Uniquement sous ces conditions, oui, je vote pour.

Pragmatique  a répondu le 03/06/2011 à 14:48:

Parce que c est vrai qu'au pays bas c est le far west...

On a pas parle de l heroine, de la cocaine, de l extasie ou du lsd on parle de cannabis, de digital pourpre....ce sont des plantes anxyolitique pour memoire la digital pourpre donne une fois transforme un medicament pour le coeur la digitaline....

Bcp de medicament sont deja issus des plantes, du curare a la digitale pourpre en passant par l'arnica....

Alors à un moment faut arreter la cannabis, la coca sont deja et depuis des millenaire utilisés en medecine douce.

Comme je le disait c est plus un probleme moral que sanitaire...

Perso j ai jamais goutté mais je prefere largement avoir recours à une plante qu'a un produit chimique (ne vous leurrez pas un medicament est un produit chimique) avec ses effets indésirables plus ou moins connus....

J'espere n avoir jamais a connaitre la souffrance endurée a cause d un cancert du pancreas ou des reins.... et encore moins les chimio destructrices... mais j espere qu au seuil de la fin de vie si une telle extremite devait arriver qu on me laissera le choix du traitement palliatif, quitte a mourrir autant "le faire dans de bonne conditions" plutot que comme un legume gave de chimie ne pouvant meme pas dire adieu a ses proches

jamesbond  a répondu le 03/06/2011 à 15:35:

en hollande il est strictement interdit de melanger alccol et cannabis;
cependant il est tout a fait legal de conduire sous cannabis, et non sous alccol ..
ca se passe pas trop mal la bas... mais nous sommes les meilleurs n'est ce pas???

gonzo45  a écrit le 03/06/2011 à 11:14 :

Aucun fondement! C'est scandaleux de voir ce genre de raisonnement... Il faut plutôt attaquer la canabis, l'alcol et la cigarette, à leur origine dans la production en les interdisant et convertir leur fabrication impérativement. Je rêve d'un monde sans ces drôgues qui ont fait et feront des ravages si rien n'est fait en toute urgence. Drogues, Alcol et Cigarette... Cdlt

Pegaso38  a répondu le 03/06/2011 à 11:36:

a

Antipocrite54  a répondu le 04/06/2011 à 13:27:

"Je rêve d'un monde sans ces drogues" Ben tu peux toujours rêver! Aprés c'est les antiprohibitionniste que l'on va traiter d'utopistes. Ouvre tes yeux gonzo. Y a un fondement dans ce que tu dis? On sait tous que la droque c'est pas bon pour la santé, on aimerais tous que ça n'existe pas. Mais c'est impossible. Il faut quoi un siècle de prohibition en plus pour te convaincre"?
"Il faut plutôt attaquer la canabis,... à leur origine" Ca n'a jamais été tenter de faire ca auparavant? Une fois de plus ouvre les yeux gonzo. Tu es trés mal renseigné.

argoinf  a répondu le 05/06/2011 à 14:59:

gonzo45,tu reves aussi d'un monde sans baise?et les guerres tu veux pas essayer de les faire disparaitre et les viols et la pédophilie?bref,le jour ou les six milliards de sales types du monde seront tous des saints,envoies moi un courriel!

jamesbond  a écrit le 03/06/2011 à 9:37 :

celui qui proposera la legalisation de cannabis sera elu president, sans aucun doute..
cela pourrait etre controler, encadré, comme au pays bas, ce qui eviterait le traffic, et les allés-retours a amsterdam, l'argent resterait en france, avec une tva; de toute facon les gens fument du cannabis, (1/3 de la population) alors autant en tirer benefices... ca remplirait bien les caisses de la secu ....

Tzeensh  a répondu le 03/06/2011 à 10:33:

Ca n'empèche pas le trafic...c'est juste qu'au lieu du cannabis, les pays bas ont le droit a une recrudescence du trafic de cocaine/heroine...a choisir...le trafic de cannabis c'est pas si mal...

jamesbond  a répondu le 03/06/2011 à 12:16:

le traffic de cocaine et heroine, sont deja present en france, il serait bon d'eliminer au moins celui du cannabis ...

Pragmatique  a écrit le 03/06/2011 à 9:06 :

il est vrai que le probleme de la drogue est a la fois sanitaire et morale, mais au jour d aujourd'hui quand on voit les degats de certains medicaments (Mediator...) des psychotrope et autre anxyolitique prescrits sur ordonnance et ouvrant voix a dependance et effets secondaires tout aussi devastateur voir pire que le cannabis. On est effectivement en droit de s interroger sur le recours a ce meme cannabis dans le cadres de medecine douce ou paliative, tout comme le recours a la digitale pourpres et d autre plante psychotrope.....

Du moment que c est sous controles a la fois pour la vente et pour la prescription....

Mordrakheen  a répondu le 03/06/2011 à 10:20:

je voyais pas ca sous cet angle c est pas faux ce que vous dites

Pierre  a répondu le 03/06/2011 à 13:04:

Donc, si ce produit est prescrit par la médecine, il sera sans doute remboursé: Bonjour le déficite des caisses qui est déjà a son apogé. DU GRAND N'IMPORTE QUOI.La meilleur des solution est de tuer le GERME DANS L'OEUF. L'ARMEE dans les sitées et tire à VUE. SANS BLAGUE, NOUS Y SOMMES PRESQUE, demandé par le maire ECOLOGISTE d'une grande ville,mais il n'a pas demandé de tirer a vue!!!!!!!!

Pragmatique  a répondu le 03/06/2011 à 14:36:

@pierre quel deficit???? il y a pas de brevet couteux sur le cannabis, la digital pourpre, la camomille (qui est aussi un psychotrope) ca coute moins cher a produire que le Laroxyl ou le Valium.... donc votre demonstration est fausse, ca coute moins cher a produire donc moins cher a rembourse... Des lors que ca n est plus dans l economie souterraine ca deviendra moins cher.

L'exemple de la prohibiton de l alcool en est le parfait exemple.

Pierre  a répondu le 03/06/2011 à 14:47:

Admettons, si le canabis est consommé comme un médicament, mais s'il est consommé comme le tabac. Vous avez l'air de savoir, quels sont les effets sur les individus. L'homme a-t-il besoin de ce produit pour vivre sainement?

pragmatique  a répondu le 03/06/2011 à 18:03:

non comme en théorie il n a pas besoin d anxiolytiques pour vivre sainement.... Et pourtant combien de gens qui "souffrent dans leur vie privée ou professionnelle se gave de médicaments sous ordonnance....

bien souvent les médecins sont contraint en plus de prescrire un autre médicament pour palier les effets secondaires du premiers..... alors le couts financier du traitement, de ses effets secondaires, du sevrage...sans compter le cout moral pour la personne victime de ce mal qui nécessite une médication...

Alors je m interroge du recours médical au cannabis ou a d autre plante, sous contrôle médical bien sur .

De même je m'interroge sur leur utilisation pour les malades en fin de vie qu'aucune médication chimique ne pourra sauver, dans certains état US le cannabis est prescrit au cancéreux et sidéens en fin de vie....

Voila je crois que ce sont des questions qui méritent d être posées sans s enfermer dans un dogme moralisateur...

Mere Nature  a répondu le 13/06/2011 à 19:52:

@ Pierre

Donc, si ce produit est prescrit par la médecine, il sera sans doute remboursé: (JE NE PENSE PAS!!) .La meilleur des solution est de tuer le GERME DANS L'OEUF. L'ARMEE dans les sitées et tire à VUE. (MAIS BIEN SUR, ET TA PENSER A TOUS CES GENS COMME TOI QUI Y VIVENT ? ILS DOIVENT PERRIR POUR DES IDEES TIRER PAR LES CHEVEUX ?) SANS BLAGUE, NOUS Y SOMMES PRESQUE, demandé par le maire ECOLOGISTE d'une grande ville,mais il n'a pas demandé de tirer a vue!!

(J'y habite dans cette ville c'est marrant comment la propagande peux aller hyper loin ! A savoir que notre Maire est pour la légalisation du Cannabis mon Cher ;) lorsqu'on se rend compte a quel point meme l'armée serait inefficace en bas de tels édifices . Et dailleurs, un probleme toujours lié a un autre: Pourquoi laissent-on enfermés des gens dans de tels taudis ? Tant de questions sans réponses pour le grand public, et qui sont pourtant si clair lorsque tu vie dedans..
Ahahah mais tu as raison on doit faire des camps d'extermination j'avais oublié celle là, remarque ca remonte a ya pas si longtemps ;)

Why not  a écrit le 03/06/2011 à 8:27 :

C'est un sujet très important pour les consommateurs

stanley  a écrit le 03/06/2011 à 6:01 :

il est medicalement prouve que la consomamtion de cannabis deteriore les facultes mentales-notamment la memoire- , et devient une cause importante de mortalite sur les routes ( le cannabis ralentit les reflexes) . Comment alors justifier tout ce courant pro legalisation si cen est par des considerations mecantiles ?

armelle89  a répondu le 03/06/2011 à 6:40:

il est interdit de rouler quand on consomme du cana,ca me semble logique,legalisation ou pas cela restera de mise.quand a la memeoire l'alcool a sa part!

Sirk  a répondu le 03/06/2011 à 10:27:

Je suis ok avec Armelle89 ; moi je prends de temps en temps pour un important problème de santé mais j'avoue que parfois je fume....La douleur rest presente mais nous "focalisons" moins dessus!
Perso cela ne me derangerais pas d'aller chercher ma "drogue!!!" en pharmacie !

divadpierro  a écrit le 03/06/2011 à 1:10 :

Bonjour, je suis animateur pour adolescents, un jour, je suis tomber sur un groupe de mes jeunes, à qui je donne des cours de sport artistique, qui était tranquillement en train de fumer un pétard, et moi de leurs demander, "Pourquoi esse ce que vous fumer ? ", et eux de me répondre, " par ce que c'est interdit par la police"... et aussi ils m'ont racontés que sa les motivaient à tendre des liens entre eux, à se rencontrer, Aussi je croit que la drogue et devenu de nos jours un moyen de contact générationnel entre les différentes couches social de notre société, aussi, qu'il serait bon aujourd'hui, que les gouvernements légalise sa consommation, et, que par là, nous entreprenions une éducation du pourquoi consommer des drogues, et dans qu'elle but, ceci par des personnels psychologue à l'écoute des consommateurs, et, ainsi pouvoir donner une éducation intelligente et humaine autour du monde de la drogue... comme il avait été fait dans les années 1970, par le biais du mouvement artistique. PAIX et AMOUR...

Mordrakheen  a répondu le 03/06/2011 à 10:22:

si on vous suis ca veut dire que si le canabis est legalisé ils passeront a la cocaine ou à l heroine parce que c est interdit?? c est sans fin ce genre de cycle

Tzeensh  a répondu le 03/06/2011 à 10:34:

C'est le cas. C'est pour ca que la drogue est un fléau...controlez en une et vous en avez 5 autres sur le dos.

montastruc  a écrit le 02/06/2011 à 22:28 :

Je ne suis pas médecin, mais je crois qu'il faudrait prendre aussi en considération certains aspects positifs du cannabis , ce qui ne veut pas dire le mettre en vente libre ,
mais accepter de le dépénaliser et d'en reconnaitre l'utilité contrôlée dans la lutte contre la souffrance , non en cachette mais sous contrôle médical .

sarlatg  a écrit le 02/06/2011 à 21:12 :

Quels sont nos objectifs en matière de stupéfiants ?

- proposer à ceux qui aujourd'hui se droguent un chemin pour sortir de la toxicomanie

- lutter contre l'effet d'aspiration de l'économie de la drogue, tout particulièrement dans certains quartiers

Ces objectifs invitent à lutter contre l'économie de la drogue, plutôt que directement contre la drogue.

France Energies

http://www.france-energies-2012.fr/xwiki/bin/view/Socracy/Lutter-contre-l-economie-de-la-drogue

moutarde  a écrit le 02/06/2011 à 19:48 :

Légalisation ok : la vente dans des boutiques d'etat comme pour les alcools aux USA . On note l'acheteur aussi et , on fait comme pour l'alcool au volant ,controle .Voici de nouveaux emplois .

BomShankar  a écrit le 02/06/2011 à 17:29 :

Selon les reaction a cet article, nombre de personnes n'ont pas compris l'importance du debat.
La prohibition des drogues provoque de nombreux trafics et reglements de comptes associes, alors que la consommation ne change pas pour autant.
La depenalisation du cannabis ne regle pas le probleme des trafics, pour y mettre un terme definif, il faut aller plus loin. Legaliser avec une distribution controlee au public adulte sachant qu'environ 20 millions de Francais le consomment clqndestinement.
Interdire ne marche pas en France, car les citoyens ne supportent pas que l'on interdise ce qui sert leur bien-etre alors qu'ils ne nuisent a personne.
En revanche, ces memes citoyens sont mecontents qu'on les poursuivent, qu'on enferme les personnes qui assurent ce commerce, puisque l'etat n'a pas repondu a la demande de legaliser depuis longtemps.
L'ONU reconait que la prohibition des drogues est perdue et c'etait evident, puisqu'il s'agit d'une guerre iseologique utopiste fondee sur la naivete de croire a une societe sans drogues.
En continuant cette politique contre l'usage de drogues, l'etat prouve qu'il ne lui fait pas confiance et pietine les responsabilites de ses concitoyens en infantilisant la societe.
A present la France doit donner un exemple de respect des droits de l'homme et de mesage de paix dans le monde en mettant un terme a cette prohibition inutile pour changer ce marche noir en economie legale.
Des milliers d'emplois en decouleront et les peuples resteront libres de leurs choix.

Mere Nature  a répondu le 13/06/2011 à 19:57:

Bien Dit l'Ami ;)

à Joséphine  a écrit le 02/06/2011 à 16:41 :

Ne vouliez-vous pas plutôt pas écrire ? : "La consommation est déjà dépénalisée de facto en France. Donc il est EXACT de dire que la politique "répressive" n'obtient pas de résultats." Car dans le cas contraire votre logique me laisse perplexe..

Joséphine  a répondu le 03/06/2011 à 16:42:

Non. La consommation est déjà dépénalisée de facto en France. Donc il est faux de dire que la France a une politique répressive; donc il est faux de dire que la France illustre le fait que les politiques répressives sont inefficaces. La France illustre le fait que les politiques qui s'affichent répressives et qui sont de facto laxistes sont inefficaces. Allez voir en Suède, ce grand pays que les français croient bisounours, ce qu'est une REELLE politique répressive.

dvd  a répondu le 05/06/2011 à 1:38:

il semble que leur politique ne soit pas simplement axée sur la tolérance 0 mais aussi surtout que la répression soit accompagnée de prévention et c'est peut-être ça la clé, ce qui manque dès lors c'est outre la volonté, les moyens financiers.
Concernant la dépénalisation de facto: c'est l'histoire de l'oeuf où la poule mais quand on lie ce qui suit je ne pense pas que l'on puisse dire que le problème soit uniquement du laxisme.
Données de l?Office central pour la répression du trafic illicite des stupéfiants
(OCRTIS)
Les données indirectes en provenance de l?OCRTIS concernent les quantités
de cannabis saisies par la police ou les douanes. Elles montrent un doublement
des quantités saisies, de 33 tonnes en 1990 à 67 tonnes en 1999. De même, les
interpellations pour usage de cannabis n?ont cessé de s?accroître (figure 1.1).
En 1978, 4 427 interpellations pour usage de cannabis ont été dénombrées,
représentant 60 % du total des interpellations. Leur nombre était de 20 094 en
1990, correspondant à près de 70 % des interpellations pour usage. En 1999, le
nombre d?interpellations pour usage de cannabis a été multiplié par quatre par
rapport à 1990, avec 78 804 interpellations pour usage de cannabis regroupant
presque 90 % des interpellations totales pour usage de stupéfiants durant cette
année. La croissance des interpellations, régulière jusqu?au milieu des années
quatre-vingt-dix, semble s?accélérer fortement depuis.

Joséphine  a répondu le 05/06/2011 à 17:00:

Oui, c'est vrai que la Suède manie simultanément la répression et la prévention. Et c'est évidemment ce qu'il faut faire.

Quant aux chiffres que vous donnez, certes, mais interpellation ne veut pas dire répression! dans la pratique interpellation = pas de suite (ni suivi thérapeutique, ni peine, ni rien du tout..).

julien91  a écrit le 02/06/2011 à 13:34 :

Si c'est légalisé ce n'est plus du trafic mais du commerce

bibi42  a écrit le 02/06/2011 à 13:18 :

Pourquoi légaliser le cannabis ?
Pour permettre aux trafiquants de s'enrichir, pardi !

julien91  a répondu le 02/06/2011 à 13:32:

si c'est légal ce n'est plus du trafic mais du commerce. Des emplois, des recettes pour l'état et la fin des règlements de compte sanglant...
Les moyens de police pourront être orientés pour des problèmes plus graves comme le grand banditisme, les violences faites aux personnes...

Joséphine  a écrit le 02/06/2011 à 13:17 :

Votre article préconise-t-il de dépénaliser la consommation seule, ou également le trafic? Vous maintenez une ambiguïtué (volontaire?) sur ce point (préconiser la légalisation du trafic, c'est déjà moins populaire..). La consommation est déjà dépénalisée de facto en France. Donc il est inexact de dire que la politique "répressive" n'obtient pas de résultats.

Les pays qui obtiennent des résultats (ex la Suède) sont ceux dans lesquels la répression est effective, et pas théorique comme en France. Renseignez vous.

Les "pays" qui envisagent une libéralisation comme la Californie le font pour des raisons bassement financières (l'Etat californien est en faillite...).

Renseignez vous aussi sur les raisons pour lesquels les Pays-Bas sont en train de remettre en cause leur politique de tolérance. Ah là là, la France, toujours en retard d'une guerre, les capitalistes et les bobs-gaucho-libertaires main dans la main pour détruire ce qui peut encore l'être, en faisant autant que possible de l'argent au passage (l'auteur de l'article se réclame d'un "Mercatus Center".. tout est dit! Le dieu Marché a encore frappé! ).

coeur de dragon  a écrit le 02/06/2011 à 13:16 :

le pb est il un pb de santé ou un pb de loi ou un pb de morale ? d'un coté, on s'aperçoit des dégats occasionnés par la cigarette et l'alcool , les médecins mettent en garde la population à propos des abus ... on en arrive à dire que le canabis est moins nocif.... de l'autre, les cartels de drogue étant incontrôlables (?) on doit légaliser la drogue pour leur porter préjudice dans leurs commerces... ou est la logique ? quelque chose m'échappe... les hollandais ont "banalisé" ces pbs... ou en sont ils aujourd'hui ? ha j'oubliais, bien sur nous sommes les meilleurs... nous contrôlerons tous les abus...

djarama 2008  a écrit le 02/06/2011 à 12:02 :

Point de vue médical.Je souffre d'atroces douleurs.Est-ce que les médicaments que l'on me prescrits ont moins d'effets négatifs que le cannabis, Précision: j'ai 76 ans.

Mere Nature (93)  a répondu le 13/06/2011 à 20:09:

Ahahah Bien le Bonsoir, je me permet de vous saluer et de baisser bien bas mon chapeau ;) Les rasta d'Afrique le démontrent autant que vous, le Cannabis ne tue pas. Au Contraire !!!! Effets indésirables du Cannabis les plus fréquents, et consommé quotidiennement : Appétit accrue, Somnolence, et oubli des rêves ainsi que des cauchemars. Mais cela reste toujours tres personnel et varie un minimum selon l'individu qui consommera. en parlant personnellement, je suis allergique au pollen, mais pas que, et c'est mon seul remêde efficace a 100%, sur une plus longue durée que tous les medicaments anti-allergenes, et agissant plus rapidement. Toutes mes connaissances ayant des allergies similaires aux miennes ont remarqués la meme chose ;) Fumer un peu de Ganja ne tuera personne, et n'a jamais tué quelqu'un.

jh  a écrit le 02/06/2011 à 11:43 :

Super article didactique qui semble correctement s'appuyer sur la description de faits passés pour montrer que les même faits et décisions aujourd'hui produisent les mêmes effets non concluants d'hier. On ne peut savoir si une dépénalisation des drogues à l'échelle mondiale il y a 40 ans aurait véritablement diminuée la consommation mais on peut être certain aujourd'hui que l'interdiction des drogues, tout comme l'interdiction de l'alcool, n'a en rien diminué le vice à l'échelle mondiale (mafia, corruption, lutte entre cartels, exclusion sociale...).

En fait il est frappant de constater que l'on nous sommes acteur malgré nous d'une "mécanique" du vice globale. On aurait alors le choix entre assumer (s'efforcer de gérer) le vice en tant que composante universelle dans chacun de nos foyer ou bien de le nier. Gérer le vice apporte de la complexité et de l'interdépendance au niveau social quand nier le vice nous libère temporairement pendant que celui-ci se déplace géographiquement (criminalité mexicaine par exemple).

Le choix est mince : soit on tente de changer d'approche aujourd'hui, soit on ferme les yeux (refaire la même politique, les mêmes organisations mondiales de lutte contre les narcotrafiquants, la même guéguerre contre les forces du mal..) mais soyons alors assuré que le vice se représentera encore plus grossièrement sur notre pas-de-porte avant que l'on n'ait eu le temps d'apprécier son absence.

guyguy49  a écrit le 02/06/2011 à 11:30 :

ca fait bien longtemps que je n avais pas vu un article aussi bien a se sujet et merci Frederic Sautet pour cette analyse que je trouve assez gonflé et qui vous fait prendre des risques... ca s est du vrai journalisme car vous resté libre dans vos propos et sans aucune censure et ca se fait de plus plus rare par les tps qui courent... donc encore bravo... et j allais zaper merci a la Tribune de l avoir diffusé...

criteriyum111  a écrit le 02/06/2011 à 11:19 :

En tant que tel le cannabis n'est pas plus dangereux que l'argent,d'ailleurs il n'y a rien de mauvais de tout ce que existe ici bas; c'est l'utilisation qui pose problème.La société occidentale s'est dit que l'argent est la fin en soi en oubliant de regarder vers soi pour valoriser l'homme le centre de tout,l'on connait sur quel pied la planète-terre se tient;il en de même pour le cannabis qui au fond est l'une des meilleures plantes aux vertues précieuses(peut soulager l'homme de beaucoup de maux)mais à cause d'une fin inavouée on est dans les travers

nicolasd  a écrit le 02/06/2011 à 10:28 :

Trafiquants et ligues de vertu main dans la main pour que continue la prohibition: tout à fait exact.

CAPCHA  a écrit le 02/06/2011 à 8:45 :

L'article est d'une grande logique , mais il faudrait pour que les risques sanitaires, y compris pour l'alcool, soient entièrement financés par la vente de ces produits. En quellque sorte, vous êtes libre de consommer, mais en le faisant vous en assumer l'entière responsabilité.

intéressant  a répondu le 02/06/2011 à 17:48:

votre proposition est intéressante, car elle parle de responsabilité.
en creusant cette proposition, pourquoi si quelqu'un provoque un accident après avoir fumé un joint son assurance ne rembourserait plus les dégats?

najbar_ajo  a écrit le 02/06/2011 à 7:32 :

je dirais meme plus. Faisons ouvrir des coffee shop comme en hollande dans les cités sensibles uniquement et mettons les jeunes de banlieue à la tete de ces etablissement. En contrepartie, l'etat prelevera de la TVA dessus (donc bon pour les comptes) et cela creera de l'emploi car des petites fermes de culture se creeront et on saura enfin ce que l'on fume. a l'inverse, il faudra punir plus durement les vendeurs de coke et d'hero.
Voila un bon argument de campagne electoral.

pierre Challenge  a écrit le 01/06/2011 à 21:42 :

Faire confiance au raisonnement d'un économiste pour un problème de santé publique alors que le marché et le libéralisme débridés qu'ils nous ont vendus nous ont conduit dans le mur ? A l'évidence il faudrait avoir perdu la raison.
Asclépios, le blog sur http://pierrechallenge.overblog.fr

nicolasd  a répondu le 02/06/2011 à 10:26:

Quel mur ?

Sinclair  a écrit le 01/06/2011 à 21:37 :

Oui à la légalisation de toutes les drogues car :

1) Nous sommes libres
2) La prohibition est un échec et coûte très cher
3) Le trafic enrichit les mafias et l'argent des mafias pourrit notre démocratie

PANZER  a répondu le 03/06/2011 à 7:12:

@Sinclair, vu dans l'état où se trouve notre pays, cela ne va pas changer grand chose, le bordel le plus total! dans tout les domaines!

joelagachette  a écrit le 01/06/2011 à 21:18 :

La politique de répression montre ses limites, la France est l' un des premiers consommateurs de cannabis(4 millions) avec le titre déplorable de champion d' Europe chez les jeunes de 16 ans, alors que l' on a la loi la plus sévère, la Hollande se trouve dans la moyenne des pays européens, ce qui est paradoxal; en plus de n' avoir aucune incidence sur le taux de consommation, cela entraine une forte criminalité, la loi sur le cannabis est plus dangereuse que le cannabis lui même.

Rico  a écrit le 01/06/2011 à 21:16 :

Je préfèrerai que ces milliards aillent dans les caisses de l'Etat que dans la poche des trafiquants.
Pour la Californie, taxer le cannabis rapporterait 1.4 milliard de dollars.

baf1106  a écrit le 01/06/2011 à 21:00 :

Raisonnement trop simple et trop sain pour un politicien de base.
Les politiques se contrefoutent de la réalité des faits, ils surfent sur les préjugés et les émotions. Un fait divers émouvant, une loi. En France, 30% de personnes avec de grandes difficultés de lecture voire analphabètes. Qui en parle ?

simple citoyen  a écrit le 01/06/2011 à 20:56 :

Il y a un seul problème: vous avez déjà parlé à quelqu'un qui fume ses 5 ou 6 voire 15 ou 20 joints par jour depuis qu'il ou elle a 13, 14 ou 15 ans?
Si non, je vous conseille de le faire avant de vous former un jugment, jugement qu'eux ne sont plus guère en état de former. Pas tous, mais la majorité.
Sinon, le raisonnement économique se tient et la liberté y trouve son compte.

flo  a répondu le 01/06/2011 à 22:22:

Le cannabis n' est pas bon pour la santé c' est pas nouveau, comme certains médicaments sponsorisés, l' alcool...Le probleme est qu' en France selon l' OFDT on est l' un des premiers consommateurs parmis la population en géneral et on est les premiers en Europe chez les jeunes, pour comparaison les Pays Bas se situent dans la moyenne européenne, l' interdiction en plus de n' avoir aucun impact sur la consommation voire le contraire, entraine une forte criminalité avec tout ce qui va avec, viloence, prison pleine...

BomShankar  a répondu le 02/06/2011 à 17:37:

Faux ! Le Cannabis est une plante therapeutique qui soulage une trentaine de maladies, elle n'est pas addictive comme le pretends faussement l'etat qui doit y trouver un interret financier malveillant que l'on decouvrira un jour prochain.
Donc interdire une plante a toute une population sous pretexte qu'une poignee de mineurs (13% de 20 million d'usagers la consomment), c'est totalement idiot et utopique !

jamesbond  a répondu le 03/06/2011 à 9:26:

le probleme, est, que plus on interdit, plus on a envi de faire le contraire... c'est pour ca qu'il y a autant de fumeur en france ... au pays bas, case passe tres bien alors que c'est legal, moins de fumeurs, et moins de criminalité liée a cela, car c'est legal et donc cela ne profite (ou moins) au crime.

RUBIS  a écrit le 01/06/2011 à 20:29 :

L égaliser le cannabis : je suis contre on commence par le cannabis et on finit par les drogues fortes non ce ne serait pas raisonnable -

courage  a répondu le 02/06/2011 à 3:52:

L'égaliser le cannabis, pourquoi pas! vu dans l'état où se trouve le pays, un plus un peu moins.! Bref !

abcd  a répondu le 02/06/2011 à 5:45:

vous avez parfaitement raison, tout comme on commence par du lait et on finit au whisky...
vive l'ignorance !

Lbj  a répondu le 02/06/2011 à 8:01:

Il est vrai que nous commençons par le lait et que c'est maman qui nous a appris à boire. Mais finir au whisky ? Je pensais plutôt à la bière.

guyguy49  a répondu le 02/06/2011 à 11:24:

je vous rappelle qu avant de consommer du cannabis on commence par l alcool donc faut aussi interdire l alcool ??? franchement votre raisonnement ne tien pas debout et vous répéteez comme des moutons se que l on vous dit depuis longtemps.... si on légalise le cannabis ca voudra dire plus de fric pour l etat et moins pour la mafia... l état français a moyen de se faire des milliard par an avec se produit...je pense aussi que la légalisation serai un bon moyen d épongé nos dettes et stabiliser l économie française.... et de plus ca pourrait créer bcp d emploi et pourquoi pas relancer l agriculture....

RUBIS  a répondu le 02/06/2011 à 16:47:

Il faut etre modere en tout me disait mon grand pere , comme il avait raison -

Tzeensh  a répondu le 03/06/2011 à 10:36:

Vous en connaissez des gens modérés partout?
Neni neni !
On a deja suffisemment de problèmes en interdisant le cannabis...si on le légalise, ca sera comme aux pays bas...de la cocaine dans les poches de chacun.

poisson  a répondu le 03/06/2011 à 11:24:

"la cocaine dans les poches de chacun" : ça fait bien longtemps que c'est le cas ! Aujourd'hui, la cocaine se vend à tous les coins de rue.
Le pourcentage de personnes qui finissent aux drogues dures après avoir fumé du cannabis est très très faible. C'est l'argument avancé par tous les anti-cannabis depuis des décennies, argument jamais confirmé.
Je crois surout qu'on ne légalise pas le canabis car le trafic fait vivre de milliers de personnes dans les cités.

rb  a répondu le 25/11/2011 à 9:29:

"la cocaine dans les poches de chacun" : ça fait bien longtemps que c'est le cas ! Aujourd'hui, la cocaine se vend à tous les coins de rue":Donc il faut egalement legaliser la coke et aussi l'ecstasy etc etc car tout se vend a tout les coins de rues malheureusement.Il faudrait peut etre avoir une reflexion sur la dangerosite de telles substances et apres voir si on peut la legaliser.Sinon on legalise tout mais ca devient n'importe quoi

vinz  a écrit le 01/06/2011 à 19:56 :

Non je ne veux pas le vice soit encore plus présent dans la vie quotidienne.

Pendant que vous fumez vous ne réfléchissez à rien. ARRËTER DE FUMER! lisez et informez vous.
La connaissance et le savoir npus sauverons pas la drogue!

oh la la!  a répondu le 01/06/2011 à 21:07:

le vice est l'abscence de connaissance.

vieureac  a répondu le 01/06/2011 à 21:08:

"que le vice soit encore plus présent..." en légalisant le cannabis! En espérant que la connaissance et le savoir vous sauverons de votre esprit centré sur vous même...

Bonne nuit,

et reste peace vinz...

a vinz  a répondu le 02/06/2011 à 7:34:

chaque homme sur terre a un vice. Les hommes vertueux n'existent pas sinon on vivrait dans un monde idéal, ce qui est loin d'etre le cas.

nonconsommateur  a écrit le 01/06/2011 à 18:30 :

Cela permétrer de créé des emplois! donc pourquois pas