La Tribune

Un dixième mois de bourse sera bien versé aux étudiants

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Latribune.fr avec Reuters  |   -  321  mots
Près de 500.000 boursiers vont toucher en septembre "entre 80 et 230 euros supplémentaires".

Un dixième mois de bourse sera versé aux étudiants à compter de la première quinzaine de septembre, une promesse de Nicolas Sarkozy estimée à quelque 160 millions d'euros par an. Poutant, le ministre de l'Economie, François Baroin, avait émis des réserves sur cette mesure alors que le ralentissement économique a imposé au gouvernement la mise en oeuvre d'un plan d'austérité pour réduire le déficit public.

Mais le ministre de l'Enseignement supérieur, Laurent Wauquiez, sur Europe 1 a déclaré ce vendredi : "Il n'y a pas d'austérité aveugle. On a besoin de remettre de l'ordre dans nos finances publiques mais quand il y a des situations où ce qui est en jeu, c'est l'ascenseur social, l'attention et le soutien aux classes moyennes (...), on répond présents".

Une victoire pour les organisations étudiantes. Ces dernières militaient de longue date pour un dixième mois de bourse, le mois de septembre étant celui des dépenses les plus lourdes (frais d'inscription à l'université, loyer, sécurité sociale, etc.). "Les étudiants ont leurs principaux frais qui tombent en septembre, et nous on était aux abonnés absents à peu près jusque mi-octobre", a souligné Laurent Wauquiez. La France compte aujourd'hui 600.000 boursiers contre 470.000 en 2007, selon le gouvernement.

L'Unef, principal syndicat étudiant, s'est d'ailleurs félicité de cette nouvelle. Dans un communiqué, il déclare "si l'on peut regretter le temps perdu, cette mesure répond aux réalités du calendrier universitaire et représente une avancée sociale réelle pour les 500.000 boursiers qui toucheront entre 80 et 230 euros supplémentaires en septembre".

Cependant, l'organisation ajoute que "la majorité des étudiants reste dans une situation sociale préoccupante". "Les dépenses obligatoires (qui ont augmenté de 33,2% en 5 ans), les aides au logement (qui n'ont pas été revalorisées depuis 10 ans) ou encore l'élargissement du nombre de boursiers sont des dossiers laissés en friche par le gouvernement", souligne-t-elle.

Réagir

Commentaires

Bili hari  a écrit le 26/08/2011 à 17:04 :

Les belges nous ont montré la voie: pas de gouvernement, pas de gabegies.. L'arnarchie démocratique royaliste belge, un concept d'avenir!

open bar  a écrit le 26/08/2011 à 15:22 :

Vraiment, pour un gouvernement de droite, c'est encore une mesure de plus pour s'aliéner une partie de son électorat... Annoncé un plan de nouvelles taxes (pas d'austérité car il aurait fallu diminuer les dépenses !) et de nouvelles dépenses pour toujours plus d'assistés, c'est stupéfiant

Etudiants destination chomage  a écrit le 26/08/2011 à 13:02 :

Les étudaints d'aujourd'hui seront des chomeurs de demain. La désindustrialsiation de la France depuis plus de 10 ans, l'absence d'anticipation des politocards, bref la chianlie de Ministres monstres d'incompétences nous ont amenés au désastre économique. 150 euro par an de bourse scolaire de plus ou de moins c'est INSIGNIFIANT ---- CANCER de la FRANCE ---- Il faut se rappeler que M Wauquiez fils de riche banquiez (Indo Suez) a été LE Ministre de l'emploi celui qui a détruit le plus gfrand nombre d'emploi et généré le record de croissance des chômeurs dont nous avons la primeur des statistiques ce jour même du 25 aout 2011.

Parking  a écrit le 26/08/2011 à 12:46 :

Quand je vois le nombre de grosses berlines sur les parking du CROUS ..... on a beau me dire que ce sont des occasions, en attendant faut payer la consommation d'essence et l'assurance ..... enfin il y a tellement plus grave, hein ??

germain  a écrit le 26/08/2011 à 11:43 :

Et surtout que les universités restent tranquille jusqu'en juin 2012 !
@bancopasillico : Quand aux "milliers de glandeurs en fac" ils bougeront moins en fac qu'à Pôle-Emploi , non?

CADOUDAL  a écrit le 26/08/2011 à 11:32 :

Merci pour notre population d'étudiants, ils ont bien besoin d'un petit coup de pouce pour commencer une année univertaire. Quant-on voit les réformes qui ont été faites par la droite pour ces universités, on peut etre satisfait du travail effectué. Les mauvaises langues de la gauche, tyrouveront bien évidemment que ce n'est pas suffisant, c 'est vrai qu'avec eux il faut s'attendre au pire d'ailleurs pour s'en persuader voyez leur hostilité à voter la regle de réduction de la dette.

bancopasillico  a écrit le 26/08/2011 à 10:17 :

bravo, enfin une mesure digne de ce nom aui aurait du être accompagné d'une révision des conditions d'obtention du bac, en exigeant un niveau plus élevé pour poursuivre des études supérieures. ou ne plus faire bénéficier de la bourse à un redoublant et l'orienter vers autre chose. Les milliers de glandeurs en fac, c'est un peu dommâge. mais bon, le pb est trop vaste, ça aurait voulu dire réformer l'education nationale dès le primaire, se soucier de l'emploi des jeunes, se soucier de comment inciter les entreprises à créer d el'empli.. Moi même je ne sais comment faire alors que créer une taxe sur les sodas, dans le même genre je peux vous trouver d'autres taxes.. mais bon, moi je susi consciente de ce que je vaux, pas comme le gouvernement qui s'autocongratule tous les matins et à chaque mesure prise..

ALAN jOHN  a écrit le 26/08/2011 à 10:09 :

MAIS APRES, C'EST PROMIS, ON COMMENCE LES ECONOMIES.