La Tribune

France : l'inflation grimpe à 2,5% en novembre

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
latribune.fr avec Reuters  |   -  155  mots
Les prix ont encore progressé en novembre de 0,3%, faisant croître l'inflation à 2,5% sur un an, selon l'Insee.

Les prix à la consommation en France ont augmenté de 0,3% en novembre par rapport au mois d'octobre. Une nouvelle fois tirés par l'accélération des prix de l'énergie et de l'alimentation, faisant monter l'inflation sur un an à 2,5%, montrent les statistiques publiées ce mardi par l'Insee.

En octobre, l'indice des prix à la consommation avait progressé de 0,2% sur un mois et de 2,3% en glissement annuel.

L'indice des prix harmonisé IPCH, qui permet des comparaisons avec les autres membres de la zone euro, augmente de 0,3% sur un mois et de 2,7% sur un an. Dix-sept économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne une hausse de l'indice IPCH de 0,1% d'un mois sur l'autre et 19 autres de 2,5% sur un an.

Les prix de l'énergie affichent une progression de 1,2% par rapport à octobre et de 11,5% par rapport à novembre 2010 tandis que les prix de l'alimentation s'inscrivent également en hausse, de 0,3% sur un mois et de 3,2% en rythme annuel.

Réagir

Commentaires

z1z1  a écrit le 13/12/2011 à 14:08 :

Comme les banques vont prêter de moins en moins (manque de liquidité ?, taux trop élevés ?), nous allons devoir puiser dans notre épargne. Et quand notre épargne aura disparue : Clac ! Hyperinflation et retour des serfs et des seigneurs.
L'oligarchie bancaire pourra alors nous exploiter encore plus. Pas bête, pas bête?
Seulement, le peuple fini toujours par gagner. Toujours !

Photoscope  a écrit le 13/12/2011 à 12:36 :

Et là, on est en crise et à la veille d'une récession. Qu'est-ce que çà va être quand ce sera la reprise ?!!

gigi  a répondu le 13/12/2011 à 17:09:

du coup ils ne s'emmerde pas d'augmenter le gaz a 4, 5% comment vont faire les moins fortuné vraiment des bons a rien c politicars

VilainGredin  a répondu le 13/12/2011 à 22:27:

@gigi: visiblement vous n'êtes pas au courant: les moins fortunés ont accès aux "tarifs sociaux" de GDF, qui eux vont baisser!

Foxy  a écrit le 13/12/2011 à 12:36 :

Et la dessus, n'oublions pas qu'au 1er janvier, on a droit en plus a une hausse de la TVA et des droits indirects...

EBAHI  a écrit le 13/12/2011 à 10:19 :

Quand la BCE rachète des obligations d'état (20 à 25 milliards d?euros par mois en ce moment) -que les Etats concernés ne seront pas capable de rembourser-, en créant de la masse monétaire supplémentaire, cela crée mécaniquement de l'inflation...

Intéressez vous à l'histoire, et vous serez effrayé de constater ce qui est arrivé quand on utilise ce type de mécanisme.

On finit par créer toujours plus d'argent, jusqu'à l'explosion finale du système.

Voilà pourquoi les Allemands sont contre la monétisation par la BCE des dettes.

Ils se souviennent encore de ce qu'il leur est arrivé au début du siècle dernier!!

EIFFEL  a répondu le 13/12/2011 à 11:11:

Bien d'accord avec vous, mais l'austérité a des limites qui seront insupportables car l'endettement est astronomique sans compter la récession en rapport.

EBAHI  a écrit le 13/12/2011 à 10:14 :

Nos politiques nous clament qu'il n'y a pas d'inflation, et quelque part ils ont raison..

Si vous n'avez pas de voiture, que vous ne mangez pas, que vous ne vous vétissez pas et que vous ne vous chauffez pas, vous ne sentirez pas la hausse des matières premières qui impacte les produits industriels ...

EIFFEL  a écrit le 13/12/2011 à 9:54 :

L'inflation devrait encore augmenter davantage en décembre 2011 suite à un effet mécanique de mise de liquidités sur le marché en dépit d'une possible baisse de la demande.

le système est bien fait  a écrit le 13/12/2011 à 8:49 :

les salaires ne suivront pas mais les loyers oui

survivre  a écrit le 13/12/2011 à 8:20 :

Nos politiques, nos patrons refusent la vérité. Nous sommes embourbés dans un système voué à l'échec. Des prix qui ne cessent d'augmenter, des salaires qui stagnes pour ne pas dire qui diminuent. Des chômeurs en surnombres, des exclus du systèmes qui ne porte même plus le nom de chômeurs. bref la décadence, la pauvreté et l'anarchie à la fin. Ce système ne peut perdurer. Tôt ou tard, il va y avoir de la casse car un pauvre qui n'a plus rien a perdre, qui ne peu plus se nourrir n'a plus aucune raison de respecter la société, les lois etc... Encore merci pour cette avenir radieux.

pierre 2  a répondu le 13/12/2011 à 9:44:

les indignés vont nous sortir de là !

gigi  a répondu le 13/12/2011 à 17:17:

oui a conditions de faire comme moi etre actif et aller aux manifestations ce faire entendre car ça peut plus durer

Chapelle18  a écrit le 13/12/2011 à 8:00 :

Inflation et pas d augmentation des salaires fera que l on arrivera d ici une dizaine d annee a avoir le meme pouvoir d achat que indiens et chinois et les problemes seront regl?c est ce que veulent nos politiques et les francais qui votent toujours tantot pour droite tantot pour gauche mais jamais pour un bon parti gestionnaire si il existe.
C'est ca la mondialisation au profit de 1% des riches du monde qui detiendront tout.

BOULE DE CRISTAL  a répondu le 13/12/2011 à 9:21:

Très bonne interprétation!! Vous avez des visées pour dans 10 ans?? Mais dans quel état sera cette planète et la France en 2021???? Actuellement, c'est vivre au jour le jour avec nos diverses tempêtes climatiques et financières!!!!!!

FINANCIER  a écrit le 13/12/2011 à 7:45 :

A quand un réévaluation du livret A ?

joli discours  a répondu le 13/12/2011 à 8:42:

rentabilité du placement préféré des francais : moins 0,25 % mais ouf on l a échappé belle !! il n y a pas d impôt pour un rendement négatif ....pas certain , car si par ex l inflation devait être supérieur a 3 % l impôt sur les PV immobilieres , avec des prix suivant l inflation , deviendrait un impot sur l inflation.