La Tribune

Combien coûtent vraiment les propositions de François Hollande ?

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
latribune.fr avec l'Institut de l'Entreprise  |   -  733  mots
A l'occasion de la conférence de presse de François Hollande présentant le chiffrage de son programme, l'Institut de l'entreprise, proche du patronat, a fait son propre chiffrage des propositions parmi les plus significatives.

Départ à la retraite à 60 ans pour ceux qui ont cotisé 41 années : 4,5 milliards d'euros (coût annuel) en 2017, 17,5 milliards d'euros sur le quinquennat.

Création de 150.000 emplois d'avenir (hypothèses retenues : 25.000 par an sur six ans : 2012-2017, durée moyenne de deux ans, durée hebdomadaire de 30 heures, taux d'aide moyen de 73%, répartition entre secteur marchand et non marchand au prorata des actuels contrats aidés) : 0,8 milliard d'euros (coût annuel) en 2017, 3,6 milliards d'euros en cumul sur le quinquennat.

Création de 1.000 postes supplémentaires chaque année dans la justice, la police et la gendarmerie : 137 millions d'euros (coût annuel) en 2017 ; 408 millions d'euros en cumul sur le quinquennat.

Déployer l'Internet très haut débit sur 100% du territoire, 1 milliard d'euros (coût annuel) en 2017, 5 milliards d'euros en cumul sur le quinquennat.

Développement massif des énergies renouvelables et réduction de 75% à 50% de la production d'électricité nucléaire à l'horizon 2025 (hors coûts de démantèlement/investissements dans le nucléaire) : 5,3 milliards d'euros (coût annuel) en 2017 (dont coût directement supporté par les ménages via la CSPE : 3,4 milliards d'euros) ; 15,8 milliards d'euros en cumul sur le quinquennat (dont 10,8 milliards d'euros supportés directement par les ménages via la CSPE).

Création de 60.000 postes dans l'éducation nationale sur cinq ans : 1,9 milliards d'euros (coût annuel) en 2017 ; 7,1 milliards d'euros en cumul sur le quinquennat.

Création d'une allocation d'études sous condition de ressources dans le cadre d'un parcours d'autonomie pour les étudiants : 1,3 milliard d'euros (coût annuel) ; le coût cumulé dépend du calendrier d'application de la mesure.

Construction de 150.000 logements par an : le chiffrage repose sur 30.000 logements supplémentaires par rapport à l'existant : 535 millions d'euros (coût annuel Etat + collectivités locales) en 2017 ; 2,7 milliards d'euros en cumul sur le quinquennat.

En ce qui concerne les créations de postes de fonctionnaires...

François Hollande ayant annoncé dans son discours du Bourget que le nombre de fonctionnaires n'augmenterait pas ("le nombre total de fonctionnaires n'augmentera pas, mais il sera mis fin à la règle aveugle du non-remplacement d'un fonctionnaire sur deux partant à la retraite"), ces créations de postes seront financées par redéploiement dans d'autres ministères. Dans la mesure où le candidat du Parti socialiste a annoncé 12.000 créations de postes par an sur la durée du quinquennat dans l'éducation nationale, et 1.000 créations de postes par an dans la justice, la police et la gendarmerie, ces redéploiements devront se faire hors des ministères "sanctuarisés" (Justice, Sécurité, Education nationale).

Or, à lui seul, le ministère de l'Intérieur représente 12.420 des 83.000 départs de 2010 ; si on y ajoute l'éducation nationale et la recherche (l'enseignement supérieur et la recherche ne sont actuellement pas concernés par la règle du 1 sur 2), on aboutit à 55.400 départs environ sur les 83.000. Les redéploiements (12.000 + 1.000) devront donc se faire sur 83.000 - 55.400 = 27.600.

Le non-renouvellement des départs à la retraite sur les ministères hors Intérieur, Education et Recherche serait alors de 13.000 / 27.600 = 47%, soit environ 1 départ sur 2 non renouvelé (encore s'agit-il des chiffres de 2010, ces derniers représentant un "pic" de départ compte tenu des générations concernées - celles du baby boom - donc qui "allègent" cet effort qui sera sans doute plus élevé avec moins de départs à la retraite).

Il convient de noter que la déclaration de François Hollande sur l'évolution du nombre de fonctionnaires ne concerne ni la fonction publique hospitalière, ni la fonction publique territoriale : "le nombre total des fonctionnaires de l'Etat n'augmentera pas". Depuis 1998, les collectivités ont créé plus de 500.000 postes de fonctionnaires territoriaux dont plus de 100.000 non titulaires ; or toutes ces embauches ne peuvent être justifiées par la décentralisation et les transferts de compétences de l'Etat aux collectivités territoriales, qui expliquent moins d'un quart de la hausse constatée. Hors décentralisation, l'augmentation des effectifs en dix ans est de près de 400.000 agents, soit en moyenne 40.000 emplois par an). L'acte II de la décentralisation annoncé par François Hollande devrait donc très probablement se traduire par une poursuite de la création de postes dans les collectivités territoriales.

Vous pouvez consulter tous les contre-chiffrages des programmes des candidats réalisés par l'Institut de l'entreprise sur www.debateco.fr, le site dédié à la campagne 2012 de l'Institut de l'entreprise.

Réagir

Commentaires

camillette  a écrit le 28/01/2012 à 10:50 :

j'aurai aimé que F Hollande propose une réduction importante du train de vie de l'état comme au Canada: réduction effectives des salaires des ministres,des parlementaires,suppression des résidences du Président et du 1er ministre , réduction du parc de voitures,paiement de leurs repas (chaque employé paie sa cantine pourquoi pas eux ) suppression des avantages fiscaux et médicaux pour les sénateurs .
Je voulais aussi vous signaler que ce mois ci que les salaires des enseignants ont diminué ,pour exemple 20 ? pour un professeur agrégé et 15? pour un salaire de maitre de conférence ,hors dans les 60 propositions je n'ai rien lu sur une augmentation du salaire des enseignants alors que nous avons bien compris que nous aurions une augmentation d'impots

anonymus  a répondu le 29/01/2012 à 15:48:

L'exemple du CANADA est vraiment le BON exemple mais qui serait capable (aurait le courage?) ici ? Qui serait capable de gérer la caisse comme le canadien l'a fait ??? pour sa famille car c'est comme cela qu'il faut la gérer !!!

économie  a écrit le 27/01/2012 à 13:13 :

on comprend pourquoi la france va mal, cet inventaire de" l'institut de l'entreprise"
parle de coûts, sans indiquer ce que ces dépenses? investissements? charges? vont produirent. en un mot, quel est le rendement attendu?
cela m'a couté de changer ma chaudière, mais je consomme moins et mon investissement sera rentabilisé en 6 ans. peut être moins avec l'augmentation du gaz
que l'on nous rabache liée au pétrole alors que les prix du gaz sont décorrélés!

mike  a écrit le 27/01/2012 à 12:21 :

Aucun candidat sérieux dans cette présidentielle. Ca fait peur. Heureusement que l'extrême droite reste faible sur ces propositions.

sauros  a écrit le 27/01/2012 à 10:42 :

J'ai remarqué que FH n'a jamais été capable de répondre sur le fond à François Lenglet

samarinda  a répondu le 28/01/2012 à 18:13:

bonsoir connaissez vous un politique qui réponde sur le fond moi pas et avoir soit un énraque soit un avocat est un problème pour répondre sur le fond. Le fond en politique n'existe pas vous devez le savoir vous qui a priori a été chef d'entreprise.

ephw  a écrit le 27/01/2012 à 10:36 :

En 2012, faut pas que Sarkommence,
Mais faut pas croire non plus Hollandemains qui chantent.
Pas Lepen de se faire mal
mais surtout ne Mélanchons pas tout
sinon c'est la Bayroute annoncée !
Ah, Eva être Joly l'année 2012.. !

hades  a répondu le 27/01/2012 à 10:49:

bravo !
l'annee 2012, si c'est joly comme elle, vive halloween !!! bonjour la cata

humour06  a répondu le 28/01/2012 à 10:55:

C'était un achénement prévisible!
Tournons le page et gardons notre lang.
Bayrou nous vite fait en prenant le pen de passer par le pont donnant
accès à ce si joly pays de hollande.
Ne nous mélanchons pas, car nous fêterons ce nouveau départ par de
gros poutous loin de la ville du pain.
Un peu tiré par les cheveux mais on le sait je suis un bout en tin!
En fait je ne sais plus nihou je vais, peut-être dans une CAMPAGNE si prêt des pâquerettes..

suivant la formule, vous n'êtes pas obligé de me croire.

Poutous aux lecteurs

hades  a répondu le 28/01/2012 à 13:33:

j'aime ! poutous a toi aussi !! lol

coquelicot  a écrit le 27/01/2012 à 9:21 :

il ne faut pas réver, où trouvera t-il l'argent?
on n'est mal barré.
je ne vois vraiment pas pour qui voter,tous des menteurs.

Prof en colère  a écrit le 27/01/2012 à 8:29 :

Le problème de la banlieue n'est pas l'école mais l'insécurité qui y règne. Ce n'est pas avec 100 euros de plus par mois que vous aurez des candidats confirmés. Vous ne pouvez pas OBLIGER des jeunes à étudier s'ils n'ont pas de volonté. Faire des enfants c'est très bien, s'en occuper c'est encore mieux. Vous ne pouvez pas tout mettre sur le dos des enseignants.

bancopasillico  a répondu le 27/01/2012 à 12:54:

tout a fait. nos prisons sont trop dorée, faut remettre les bagnes au gout du jour! pour les etudiants, aider ceux qui veulent etudier et réussir pour les autres qui n'ont rien compris, tant pis pour eux, la societé ne peut pas tout.
j'aurai bien aimé qu'il parle de la pénurie, du salaire des infirmières, docteurs chirurgiens en milieu hospitalier!

Tell  a écrit le 27/01/2012 à 6:21 :

Retour sur la retraite à 60 ans: coût démesuré par rapport au bénéfice. Le coût de l aide à l insertion des jeunes est surprenemment bas. Si c'est le cas, alors ce serait une très bonne mesure.
Les investissements dans le haut débit serait aussi bons (<investissement>, pas une dépense de fonctionnement)

.  a répondu le 27/01/2012 à 9:07:

le retour à la retraite à 60 ans pour des gens ayant cotisé leur 41 anuité et une mesure de justice sociale. Comment comprendre que ces gens qui ont commencé à travailler avant 19 ans, donc souvent dans des emplois peu réunéré, doivent cotiser plus longtemps que des gens qui on des BAC+5. Bien sur que cela coute cher, mais pourquoi faire porter le poids sur ces catégories là? c'est aussi injustice que de défavoriser arbitrairement les gens qui gagne qui ont gagné entre 2255 et 3244 euros par exemple.

ouimais  a répondu le 27/01/2012 à 12:20:

Et si la justice sociale conduit à un armageddon économique? Les retraités n'auront pas une retraite plus basse. Ils n'auront plus rien.

levoisin  a écrit le 27/01/2012 à 4:04 :

Mr. Hollande prouve a nouveau que la France possède la gauche la plus bête d'europe.
Nous le voisin voulons avec force que Hollande soit Présindent de la France, il le faut aujourd'hui pour donner une lecon aux Francais .
Je crois que Mme Merkel va être très contente d'être à elle seul la grande leader de l'europe. Francais votez Holland c'est votre salut.

Tony  a répondu le 27/01/2012 à 6:25:

Cest pour ça que moi je voterai FN

.  a répondu le 27/01/2012 à 9:03:

je vous propose une video pour que vous compreniez la relation franco-allemande depuis quelques années: http://www.ivorian.net/video/?p=244 ;

boma7  a écrit le 27/01/2012 à 2:13 :

Hollande a réalisé une très belle prestation face à Juppé .
S'il y a un reproche à lui faire c'est de ne pas taxer suffisamment les plus riches .
Est-il normal de gagner plus de 20000 ?par mois . Même Bayrou prévoit 2 tranches d'impôt supplémentaires ,
Trop sympa François : il faudra boucler le budget sans surcharger les classes moyennes déjà accablées ! Bonne retraite Sarko !

Pfff  a répondu le 27/01/2012 à 5:51:

Moi, je propose de vous supprimer tous vos revenus au delà de 1000 ? par mois. La justice sociale est à ce prix.....

pédalo  a écrit le 26/01/2012 à 22:35 :

Je pense que je vais voter FH. Un an après on ferme la boutique, et l' Europe nous colle un technocrate pour arrêter les clowneries.

bancopasillico  a répondu le 27/01/2012 à 12:57:

ah, j'avais pas vu ça sous cet angle.. à y reflechir..nan, mais nan, il se gave depuis suffisemment d'année de salaire et d'avantages en tout genre sur le dos des français, je veux qu'il taffe, comme nous, vous verrez qu'il apprendra à s'exprimer au moins correctement en bossant pour de vrai. après on verra.

Xb  a écrit le 26/01/2012 à 22:24 :

Bx devrait se rappeler les paroles de monsieur mitterand en 1981 ( le systeme capitaliste est a l'origine du mal,la loi supreme du profit elimine l'inspiration individuelle ou collective vers des valeurs telles que la beaute,la fete,l'amour,le dialogue) nationalisations...devaluations...et en 1883, le programme qui l'avait fait elire a ete renie. Monsieur Hollande faisait partie de l'equipe

PLUS BLANC QUE BLANC  a écrit le 26/01/2012 à 21:45 :

En cette soirée de propagande électorale, mon choix a été vite fait! lire la tribune.fr m'apporte plus de détails que les promesses de certains candidats déclarés ou susceptibles de le faire Pas plus intéressé par fanfan la tulipe que par petit napoléon UMPS au rebus, il faut du sang neuf et dynamique!!!

Perdu  a écrit le 26/01/2012 à 21:14 :

Bonjour,
Plus pour lancer une bouteille à la mer que pour réagir aux propositions.
J'ai 26 ans, toujours été plus de droit sur de gauche (modéré tout de même) et la j'avoue qu'avec la crise la droite me blesse : "l'argent, le plus, les excès...". Pour autant le projet de gauche me fait peur : la dettes, les aides, la dépense, le logement tous azimuts... Mais ce qui me faut vraiment peut c'est pour pour la première fois j'entends ma génération dire qu'elle votera massivement fn

anonymus  a répondu le 29/01/2012 à 15:41:

ET pourquoi on aurait peur ??? On les a TOUS vu à la barre de la FRANCE ! Leur bilan est Déplorable !!! De Giscard à Napoléon 4, ils nous ont TOUS un peu plus enfoncé dans la mouïse (sauf qu'ils sont tous partis avec de belles conditions de subsistance!) Faire moins Bien ? est-ce possible ??? Alors ?!?!?!
Vive la FRANCE !!!

Bx  a écrit le 26/01/2012 à 20:43 :

Sarkozy a couté 500 Milliard a la France.
Pas d'autre commentaire.

gg  a répondu le 26/01/2012 à 21:02:

c'est selon !

Alrix  a répondu le 26/01/2012 à 21:08:

Et Hollande poursuivra la fuite en avant. La folie dans les hautes sphères du pouvoir continue !

adri  a répondu le 26/01/2012 à 22:08:

il y a eu une crise et ça a quand même un petit peu permis à des gens de pouvoir continuer à s'acheter à manger vous croyez pas ? c'est sûr si ça avait été la gauche on aurait rien dit du tout

trop-de-demago  a répondu le 26/01/2012 à 22:15:

Le paiement de la dette (pardon les intérêts) des largesses passées représentent 50 milliards par an. La prochain quinquennat en a déjà 250 milliards dans les bottes.

Les propos de campagne sont visiblement bien orientés pour continuer à prendre les Français pour des cons.

S&P  a écrit le 26/01/2012 à 19:26 :

Après analyse du programme socialiste à la présidence de la République française, il est à craindre que ce dernier, s'il est mis en application, n'accroisse davantage la dette du pays, et par conséquent, son risque d'insolvabilité. L'augmentation des dépenses publiques, déjà très fortes en France, ainsi que l'augmentation des impôts, et plus particulièrement sur les grandes entreprises et les ménages dits aisés, risquent de faire perdre davantage de compétitivité à ce pays. Ceci aurait pour conséquence une baisse des investissements, et par conséquent, une augmentation du chômage, ce qui ferait accroître des dépenses publiques très lourdes. En un mot, la note de la France se voit dégrader à CCC.

Vafa  a répondu le 26/01/2012 à 20:53:

Que de dépenses nouvelles!!!! N y a t il aucun homme ou femme politique qui ait le courage de réduire les dépenses sans augmenter les taxes impôts cotisations ( tiens pas un mot sur les 0.1de cotis en plus). C est honteux quel manque de courage!!!!!!!! Et dire que nous les payons. Lamentables!!!!!

Vafa  a répondu le 26/01/2012 à 20:54:

J en ai marre de payer pour toutes ça!!!!!!

MIMOSA  a répondu le 26/01/2012 à 22:19:

Les cadeaux fiscaux faits par le président aux plus aisés n'ont pas empêché la crise et le bilan du chômage est désastreux , la bulle immobilière a été augmentée et les ménages ne peuvent plus consommer assez du fait des loyers ou mensualités élevées qui amputent le budget des ménages , les salaires ne suivant plus....

@ Mimosa  a répondu le 27/01/2012 à 5:48:

Lol et quand vos impôts directs et indirects augmenteront d'une telle manière que vous ne pourrez les payer, serez-vous toujours pro-Hollande ?

logic  a écrit le 26/01/2012 à 19:16 :

Ce qui me plait beaucoup dans son programme, c'est la construction de logements sociaux, sur des terrains appartenant à l?État, donc aux Français, avec l'argent des contribuables, donc des Français, pour loger des futurs électeurs socialistes venus du Sud et à la charge de l?État, donc des Français... c'est pas beau le socialisme. Sans compter que les allocations diverses ( prime de la rentrée par exemple) seront augmentées, au profit de qui ? Avec l'argent de qui ? Et vers quelle France allons nous au galop ?????

mimosa  a répondu le 26/01/2012 à 22:15:

nous allons vers une France égoiste et inquiétante si nous ne pouvons pas loger nos jeunes et leur donner un boulot ! après qui paiera votre retraite ? y avez vous songé ?

ou  a écrit le 26/01/2012 à 18:24 :

ou allons nous !!!!! Pauvre FRANCE

pmxr  a écrit le 26/01/2012 à 18:18 :

Bref ca me fait penser à ca :

http://www.dailymotion.com/video/x1loap_pub-drole-milka-marmotte_fun

villeroy  a écrit le 26/01/2012 à 18:12 :

Ce catalogue de dépenses nouvelles est complètement hors de propos.

Veridique  a écrit le 26/01/2012 à 17:29 :

Où est le changement ?! Où est la rupture ?! Il n'y a RIEN !! De qui se moque t-on ? Le programme le plus crédible pour le moment est sans nul doute celui du fn.

mimosa  a répondu le 26/01/2012 à 19:19:

sortir de l'euro accepter une dévaluation , une montée des prix - n'est pas la solution miracle .. de plus Marine n'aurait pas la majorité à la chambre ??? fo pas rêver ??

mais non  a répondu le 26/01/2012 à 20:03:

le FN n'aura pas le pouvoir et ne le veut pas

gg  a répondu le 26/01/2012 à 20:59:

Pas d'accord ! MLP veux le pouvoir ! contrairement à son pere

Mb12  a répondu le 27/01/2012 à 3:54:

Ce n'est pas avec une sortie de l'Euro, le retour à l'étalon Or, le protectionnisme, et je ne sais quelle absurdité on rend un programme crédible. Le FN n'a pas de programme!

hades  a répondu le 27/01/2012 à 8:54:

desolé...mais c'est une politique adoptée par de nombreaux etats... et cela reussit plutot mal ....
bien sur qu'ill faut etre protectionniste .... vive la france , vive le patriotisme...

pmxr  a écrit le 26/01/2012 à 17:27 :

J'aimerais bien que tous les candit(e)s publient leur déclaration d?impôts ! Que l'on sache à qui l'on a à faire en dépit des discours !

toccata  a répondu le 26/01/2012 à 18:38:

Mélanchon, c'est un cumul de plus d'un demi million d'euros. Que de l'argent du contribuable. Ce type parle très bien des pauvres et des problèmes de l'industrie française...

@PRMX  a répondu le 26/01/2012 à 22:17:

Une certitude, en 2007, le tandem hollande- royal avait déclaré posséder une villa à mougins dans les alpes maritimes pour une valeur de 270000?!! Un agent immobilier interrogé sur la valeur de la "maison" l'estmait cinq fois plus chère!!! Donc UMPS bonnet blanc et blanc bonnet!!!

hades  a répondu le 27/01/2012 à 8:55:

+ residence au maroc.... et la , pas du tout taxable. ! ! ! !

pmxr  a écrit le 26/01/2012 à 17:24 :

Un truc m?étonne .. il ne parle pas de la crise que nous traversons.

Mb12  a répondu le 27/01/2012 à 4:04:

Il n'est pas fou. Comment voulez vous qu'il justifie ses dépenses en parlant de la crise des dettes souveraines actuelles? Remarque: aucun candidat n'osera s'avancer sur la façon de réduire notre niveau d'endettement. Après tout l'electeur lamda s'en moque

jol  a écrit le 26/01/2012 à 17:20 :

Vivement 2012 la fin du monde. Embauche massif de fonctionnaires dans les collectivités, on achève la classe moyenne dans le privé, les agents du public se regarde dans le blanc des yeux car personne ne peut/veut payer pour ces paresseux (ni le privée partie en exil ni la finance sur qui on crache constamment). 2013 Banqueroute totale et on repart sur de nouvelles base comme en Scandinavie dans les années 90

aie  a répondu le 26/01/2012 à 20:04:

oulaaaaaaa

hades  a répondu le 27/01/2012 à 8:55:

les mayas l'avaient predit !! lol

Gilles  a écrit le 26/01/2012 à 17:11 :

Il faudra renforcer l?électorat socialiste en continuant d'embaucher dans les Collectivités où des centaines de milliers de personnes ne servent à rien du tout. A ajouter d'ailleurs au nombre chômeurs pour avoir le chiffre réel... de toutes faàns à cette allure rejoindra illico la Grèce.

mimosa  a écrit le 26/01/2012 à 17:10 :

je crois qu'Hollande a prévu une réforme complète des impôts qui sont aussi à ce jour "une usine à gaz et à niches" - il fo bien une "relance pour faire repartir le pays où le chômage explose - la rigueur accroitrait aussi "la facture"- sinon ce sera une implosion sociale si on laisse les jeunes sur le tapis... notre société va très mal ....et c'est inquiétant !

jp  a écrit le 26/01/2012 à 16:56 :

on aimerait plutôt une perspective sur bilan coût/rendement de ce pg!

ok  a répondu le 26/01/2012 à 20:04:

proposez ! faites le déjà pour sarkozy

Paul W  a écrit le 26/01/2012 à 16:48 :

Un petit effort sur l'orthographe, surtout dans le titre (combien coûteNT vraiment...), par pitié...

Paul W  a répondu le 27/01/2012 à 14:18:

Merci !

Sceptique  a écrit le 26/01/2012 à 16:35 :

Sans comparaison avec d'autres programmes ou chiffres actuels, et sans réelle conclusion, je ne vois pas vraiment l'utilité de cet article...

Programme  a écrit le 26/01/2012 à 16:34 :

Le programme n'est pas cher en soi (50 milliards, 2,5% du PIB), mais il vient s'ajouter aux 56% actuels, sans compter les plans "d'économie" de Sarkozy/Fillon et la TVA sociale à venir. Le programme est en réalité hors de prix du fait de l'inutilité et de la bêtise confondantes qui le caractérisent. Mais c'est surtout l'absence totale de réforme des DEPENSES, à la baisse évidemment, qui nous coûtera le plus ces prochaines années.