A l'étranger, Nicolas Sarkozy vu comme un "nouveau Le Pen"

 |   |  524  mots
Copyright AFP
Copyright AFP (Crédits : AFP)
Auprès du "Wall Street Journal" comme au Parlement européen, Nicolas Sarkozy se voit comparé à la candidate d'extrême-droite.

"Nicolas Le Pen". Voilà comment le Wall Street Journal qualifie le président-candidat dans un éditorial. Le quotidien conservateur américain revient sur les propositions de Nicolas Sarkozy sur l'immigration, en expliquant que cette stratégie n'a d'autre but que de séduire les électeurs de Marine Le Pen.

"Illetrisme économique"

"Le discours sur l'immigration est surtout une façon de calmer l'anxiété française vis-à-vis de son Etat-Providence délabré" est-il expliqué. La proposition de François Hollande de taxer les plus hauts revenus à 75% agira sur "l'émigration", ironise le Wall Street Journal, qui taxe le candidat socialiste d'incitation à l'évasion fiscale. Mais c'est bien contre le candidat de droite que le journal se montre le plus sévère. Il tance en particulier la menace de Nicolas Sarkozy de sortir des accords de Schengen si l'mmigration n'est pas davantage contrôlée en Europe. Sa façon de défendre se point de vue, en le justifiant par la crise économique est considérée comme "une pensée laide, pas seulement en raison de la laideur des sentiments sur lesquels elle joue mais également un cas d'école d'illetrisme économique."

"Qui est le candidat d'extrême-droite en France"?

La France, hors de l'espace Schengen? L'ultimatum, lancé par Nicolas Sarkozy lors de son meeting de Villepinte le 11 mars, lui vaut également de vives critiques au Parlement européen.

"Qui est le candidat de l'extrême droite en France, Le Pen ou Sarkozy", a ainsi lancé Guy Verhofstadt au cours d'un débat sur les résultats du dernier sommet européen. L'ancien Premier ministre belge a rappelé que les propos du chef de l'Etat français étaient ceux d'un candidat à l'élection présidentielle. "C'est du jamais vu, un président en exercice qui utilise ce langage", a-t-il expliqué.

Remise en cause de Strasbourg

L'Autrichien Hannes Swoboda, chef du groupe Socialiste et Démocrates, a, de son côté, brandi son passeport et a ironisé sur la nécessité pour les élus européens de devoir à nouveau passer des contrôles douaniers pour se rendre à Strasbourg, siège du Parlement.

Cette menace d'une sortie de la France de Schengen a redonné de la voix à tous ceux qui souhaitent un déménagement définitif du Parlement à Bruxelles "700 députés sont obligés chaque mois de revenir en France, ce dont ils aimeraient se passer", a lancé le conservateur britannique Martin Callanan.

Cohn-Bendit tempère

Seul le chef de file des Verts, Daniel Cohn-Bendit, a replacé les déclarations du président français dans leur contexte, à savoir la difficulté de la Grèce de contrôler une partie de sa frontière avec la Turquie, devenue pays de transit pour les candidats à l'immigration dans l'UE. "Il faut arrêter de provoquer la Turquie avec des résolutions idiotes afin d'obtenir un accord pour qu'ils sécurisent leur frontière", a-t-il déclaré. Pour justifier sa volonté de réformer Schengen, Nicolas Sarkozy avait évoqué lundi soir "la frontière entre la Grèce et la Turquie", qui "n'est pas défendue", "n'est pas contrôlée, n'est pas tenue".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/04/2015 à 13:57 :
nicolas le pen oui, assurément zéro en économie, il suffit devoir son bilan étatiste pro dette et taxette en tout genre!
Il revient avec de l'aigreur surfant sur une droite réact, sans projet économique, mais sa haine du musulman et des homo qu'ils souhaitent réduire à des sous citoyens
a écrit le 17/03/2012 à 13:28 :
pour NS, c'est simple, electorat de droite classique autour de 20 à 25%
pour être au deuxième tour, il faut autour de 30% donbc il essaye de prendre 5 à 10 % aux 10 à 15% d'electeurs du front.
parcequ'il ne récupérera pas les 25% à 30% de FH les !5 à 10 des verts et les 5 à 10 de bayroux!
opportuniste c'est tout
a écrit le 14/03/2012 à 17:35 :
"sa façon de défendre se (sic) point de vue" et l'orthographe d'illetrisme me font bien rigoler; le traducteur du Wall Street Journal ou l'auteur de ce commentaire devrait se regarder rougir de honte devant sa glace pour raison ...justement d'illettrisme, avec 2 t !
a écrit le 14/03/2012 à 17:28 :
OUI le FN va bientot passer pour un parti de gauche enfin à gauche de Sarkosy !!!
a écrit le 14/03/2012 à 17:20 :
Alors ça, c'est vraiment méchant pour Marine. Pardonne leur Marine, ils ne savent pas ce qu'ils racontent ...
a écrit le 14/03/2012 à 15:19 :
Je le dis et le répète; Sarkozy est dangereux pour notre cohésion, pour notre solidarité et pour notre avenir.
a écrit le 14/03/2012 à 14:00 :
ce n'est pas qu'un point de vue !
a écrit le 14/03/2012 à 8:55 :
Ce qui est oublié par le Wall Street Journal , ce sont les relents de pétainisme de ce gouvernement ( Idem à gauche - qui était président en 1981 ?) et cet amour incestueux pour l'Allemagne des élites financières....Nauséabond ...
En France , on aime les étrangers lorqu'ils meurent pour la France à Omaha Berach , à Dien Bien Phu ou à Verdun...
Réponse de le 14/03/2012 à 17:23 :
Mais quelle bêtise que ce commentaire ! Encore un qui va vouloir nous faire gober que ce sont les étrangers qui ont reconstruit la France ! Mais non, l'immigration extra-européenne n'a jamais dépassé 5 % après 1945. Ce n'est qu'à partir du regroupement familial que la France est devenue le pays de cocagne pour le Maghreb et l'Afrique. Et c'est 1970. Ah la la... Mais bon, vous allez bien nous faire le coup de la construction de Notre Dame de Paris par les boat-peoples...
a écrit le 14/03/2012 à 6:48 :
Toujours la polèmique.Il ne s'agit pas de remettre en cause la libre circulation des Européens dans l'Europe mais de renforcer ou de revoir le contrôle aux frontières notamment du côté de la Grèce. Le printemps Arabe avec son flot d'immigrés a démontré la limite de Schengen. Pourquoi en ce moment les députés planchent sur ces problèmes. Trop de technocrates ,il faut remettre le politique
Réponse de le 14/03/2012 à 13:08 :
il faut faire disparaitre les politiques N U L S T O U S !!!!!!!!!!!
a écrit le 14/03/2012 à 0:33 :
Article intéressant, mais dont l'auteur (AFP ou La Tribune ?), qui parle d"illétrisme économique", ferait bien de se relire et de corriger les fautes, sinon il risque d'être accusé d'illettrisme...
a écrit le 13/03/2012 à 23:23 :
Il faut lire le lien donné pour l'éditorial du wall street journal. Après avoir lu l'éditorial, un petit tour vers les commentaires s'impose. Qu'est ce qu'on se marre.
a écrit le 13/03/2012 à 23:06 :
Mais qu'ils se mêlent de leurs affaires : il y a fort à faire chez eux. Nous n'avons de leçons à recevoir de personne !
Il y a des lignes rouges et elles ont été franchies. Dès que quelqu'un le dit, il est traité de fasciste !
Réponse de le 14/03/2012 à 15:19 :
Mais oui il est fasciste et ça fait cinq ans que nous le savons! Cherchez un peu et vous le comprendrez!
Réponse de le 14/03/2012 à 19:50 :
@JIP : LE VRAI FASCISME, C'EST LE LAXISME! Si c'est un fasciste, le leader de la Corée du Nord est un ange ?
a écrit le 13/03/2012 à 22:26 :
Sarko, Lepen de circonstances ? Plutôt bien vu. Ils l'ont bien cerné notre petit bonimenteur prêt à tout.
a écrit le 13/03/2012 à 21:18 :
Mme Le Pen et M. Sarkozy ne sont pourtant pas les mêmes : tous deux clament leur amour de la France. Elle est sincère, mais réduit trop la France, jusqu'à la dénaturer. Lui a montré qu'il était un francophobe acharné. Dans les deux cas, il s'agit d'une impasse.
Réponse de le 14/03/2012 à 13:10 :
sarkozy amoureux de la france ??????????? ou avez-vous vu ça ?????
a écrit le 13/03/2012 à 20:06 :
Est ce que la France a construit des murs tout au long de ses frontières, comme les usa l'ont fait à la frontière mexicaine?
Ce journal ferait mieux de balayer devant sa porte!
Réponse de le 14/03/2012 à 13:10 :
IL FAIT PIRE !!!!!!!!!
a écrit le 13/03/2012 à 18:41 :
comme souvent la prise de conscience "nationale" vient de l'extérieur.... sarkozy se droitise de plus en plus et espère une élection non pas par conviction mais pour garder l'Elysée.... cet homme est dangereux car il avance masqué. d'abord schengen, puis l'EU, ect....
Je voulais voter Mr Bayrou au premier tour, mais je crois que je vais voter Mr Hollande dès le premier tour....Il n'est pas très " appealing" to me mais bon, Sarkozy, je n'env eux plus. dangereux et surtout tellement incompétent!
Réponse de le 14/03/2012 à 15:34 :
Et quelles preuves avez-vous de la compétence de M. Hollande? Il n'a jamais eu la moindre charge gouvernementale, ses performances au niveau de la région dont il a la charge ne me semblent pas éblouissantes, et quand il était à la tête du PS, ce n'était pas exceptionnel non plus...
Réponse de le 20/03/2012 à 21:06 :
La région LIMOUSIN fonctionne assez bien ! merci à mon gout un peu rose, il faudrait même que "terre de gauche" fasse des résultats encore plus importants qu'aux régionales et on le retrouverait largement devant l'ump qui dans notre région va finir bientôt en dessous du niveau de la mer !
C'est cela les vraies régions de résistance !
C'est bien évidemment l'état sarkozyste qui transfert toutes les charges aux régions !
Réponse de le 20/03/2012 à 22:35 :
Quel est le bilan de Hollande depuis 30 ans en politique
Jamais ministre
Miterrand/Mauroy/Fabius/Bergovoy/Cresson/ Rocard/Jospin
aucun ne lui a confié un poste
on se demande bien pourquoi ?
a écrit le 13/03/2012 à 18:02 :
Bullshit de journalistes et de politicards européens bien au chaud dans leur fromage.
a écrit le 13/03/2012 à 17:44 :
Entre l'original et la copie il n'y a pas photographie ... Sauf à ne plus avoir de mémoire
sur le bilan de Mr Sarkosy il ne peut pas y avoir de confusion en 2012...
a écrit le 13/03/2012 à 17:09 :
En diplomatie, la contre publicité n'est pas interdite. La part de la France dans le commerce international s'est réduite comme une peau de chagrin avec notre Président actuel. Mais même après l'avoir chassé, elle continuera à se réduire pendant au moins quelque temps.
a écrit le 13/03/2012 à 16:38 :
Merci de cet aricle qui nous montre la vraie perception qu'a l'étranger de notre "conducator" la presse nationale si elle critique l'action nationale de NS n'insiste pas assez sur la perception de la France à l'Etranger. En quelques années l'image internationalede la France qui n'était pas trop mauvaise a été fortement dégradée par le comportement déplace de notre Président.
Réponse de le 14/03/2012 à 4:14 :
Effectivement. L'image de la France à l?Étranger est tout aussi important que celle vue au sein de l?hexagone. Tant qu'à faire, mieux vaut l'original qu'une pâle copie.
a écrit le 13/03/2012 à 16:31 :
eh ben notre empereur national n'a pas de quoi etre fier comme reputation il y a mieux et de toute façon marine n'en veut pas dans son club tres ferme,sarko est en train de completement s'isoler
a écrit le 13/03/2012 à 16:26 :
MDR
a écrit le 13/03/2012 à 16:07 :

5+5= 10 avec de nouveau soutien du show biz zzz E. SEIGNIER... G DEPARDIEU.....ext...drole de politique...fatalement...

a écrit le 13/03/2012 à 15:52 :
Il est marrant de voir les raccourcis qui sont pris par les uns (presse) ou les autres (politiques) !! Il me semble que la sortie de schengen ne viendrait qu'en finalité uniquement si d'autres accord n'etaient pas respecté !! Il est marrant que la seule chose retenu soit la fin, en vous lisant on prend vire le raccourci de croire "ca y est on sort de scengen", j'aime de plus en plus l'objectivité des medias !! Vous devenez aussi interessant que les magazins people !!
Réponse de le 14/03/2012 à 10:57 :
Mais qui lit encore La Tribune? Pour ma part, ancien abonné "papier", et aujourd'hui non-abonné aux éditions numériques, je vais m'arrêter de le lire. Le niveau des articles baisse progressivement et, consécutivement, celui des commentaires.
a écrit le 13/03/2012 à 15:47 :
Ben, c'est quand même clair que Sarko cherche à récupérer les voix de MLP, non ???

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :