La Tribune

"La France va dans le mur"

Copyright Reuters
Copyright Reuters
Propos recueillis par Fabien Piliu  |   -  505  mots
Selon Nicolas Bouzou, économiste chez Asteres, les programmes des deux poids lourds des candidats ne sont pas de nature à rassurer les marchés financiers. Il estime que toute augmentation brutale des dépenses sera très rapidement sanctionnée par les investisseurs.

La zone euro va-t-elle à nouveau être victime de la défiance des marchés financiers ?

Cette défiance est déjà perceptible vis-à-vis de certains pays fragiles. C'est le cas de l'Italie mais surtout de l'Espagne, en témoigne la récente et brutale augmentation des spread entre les taux espagnol et allemand à 10 ans.

Toujours placée sous surveillance négative de la part des trois plus grosses agences internationales de notation, la France est-elle également menacée ?

Au regard des programmes économiques et fiscaux des deux principaux candidats, pourquoi ne le serait-elle pas ? Le coût de la remise en cause de la récente réforme des retraites proposée par François Hollande est estimé à 5 milliards d'euros. Certes, c'est une goutte d'eau par rapport à l'endettement global de la France. Mais si l'on ajoute à cette mesure la revalorisation de l'allocation de rentrée scolaire, les créations massive de postes dans l'Education nationale, entre autres dépenses immédiates, la facture est très salée. La France va dans le mur.

Mais ces propositions ne sont-elles pas financées ?
Certes, mais il y aura un important décalage de trésorerie. Entre le moment où les dépenses seront engagées, a priori dès juin, c'est-à-dire hors loi de finances, et l'augmentation attendues des recettes fiscales dues à l'augmentation programmée de certains impôts touchant les plus aisés, la France continuera de vivre à crédit.

Le programme de Nicolas Sarkozy est-il plus à même de rassurer les marchés  ?
Pas vraiment. Compte tenu également de ce décalage de trésorerie, nous n'irons pas dans le mur dans six mois mais dans huit !

Les marchés financiers ne sont-ils pas capables d'intégrer la dimension politique de toutes les propositions récemment annoncées, en clair, qu'elles ne mettent pas en péril le retour programmé de l'équilibre des finances publiques ?

Absolument pas, et ce pour deux raisons. Pour certains acteurs du marché, la problématique française est une poule aux ?ufs d'or. Le lancement à la Bourse de Francfort d'un contrat à terme sur les obligations d'Etat françaises à dix ans n'est de ce point de vue pas anodin.  Par ailleurs, il faut rappeler que 70% de la dette française est détenue par des non-résidents, des fonds d'investissements anglo-saxons et asiatiques qui n'ont pas du tout la même culture que nous. Pour ces investisseurs, le moindre coup de canif au contrat passé entre la France et les marchés est une aberration.

Résultat ?
Si les marchés financiers se crispent, je crains que le prochain projet de loi de finances soit des plus austères. Avec les conséquences sociales que l'on peut

Quelques lueurs d'espoir ?
La France n'est pas dans la même situation que l'Italie et l'Espagne. Sa consommation reste solide, ses créations d'entreprises sont dynamiques et un très grand nombre de secteurs affichent de jolies performances à l'international. Je pense par exemple à l'aéronautique, la pharmacie, la cosmétique..

 

 

 

Réagir

Commentaires

Marc Longo  a écrit le 24/04/2012 à 15:43 :

Je crois que l'IEE (l'indice d'échange économique) peut orienter le pouvoir d'achat vers la production nationale, et ainsi, augmenter la demande. A partir de là, nous verrons un transfert de fonds de la consommation de produits étrangers basculer vers celle de produits nationaux. C'est comme une augmentation du pouvoir d'achat, mais au détriment des importations et tout sont circuit. C'est un vase communiquant, qui se compare a un tuyau qui siphonne du carburant et remplis la production nationale avec toute sa chaine.

L'IEE peut devenir puissante selon l?engouement National, elle peut stopper net un certain nombre de faillites en cours d'entreprises Françaises saines, et conduire peu a peu a absorber du chômage et conduire a une croissance significative pour calmer les marchés.

La France va dans le mur si elle ne met pas sur pied une arme dans les mains de chaque Français ... mais même si elle s'en sort, le monde va dans le mur.
http://jesaispasquivoter.blogspot.fr/2012/03/iee-lindice-dechange-economique-quen.html

naar  a écrit le 16/04/2012 à 23:21 :

que de fautes d'orthographe dans cet article ! n'avez-vous pas de correcteurs ?

cdg  a répondu le 17/04/2012 à 18:20:

c est penible tout ces gens qui ne jugent que la forme et pas le fond !
L orthographe est la science des anes, on ne vous la jamais dit ?

PS pas d accent sur un clavier allemand, inutile de vous exiter

NF75  a répondu le 19/04/2012 à 21:52:

Avec ce genre de réaction, faut pas s'étonner de voir ou la France en est... C'est aberrant d'oser écrire que l'orthographe n'est que secondaire. Et vu votre orthographe et grammaire (je ne fais pas allusion aux accents !!!), on comprend aisément que l'orthographe est la science des ânes.

MarcLongo  a répondu le 24/04/2012 à 15:49:

NF75 , vous vous enfoncez avec votre esprit limité et qui bloque sur l'orthographe. Je fais énormément de fautes aussi, et je déteste lire des textes avec des fautes. Mais je ne jettes pas la pierre, je n'arrives pas a m'y faire, le peu ou peut ou peux etc, mon esprit n'imprime pas ...
Cela dit, je veux bien mettre au défit ma demi-intelligence avec la vôtre, et encore plus l'énergie et le courage de réaliser du concret dans sa vie ... car somme toute, il n'y a que le résultat qui compte, et avant cela d'essayer de faire des choses avant de critiquer.
Je n'ai vu ni lu aucun article avec votre signature, par exemple ...

disonsle  a écrit le 16/04/2012 à 21:45 :

La finance n'est pas tout, d'autant qu'elle ne se focalise que sur un nombre de critères très restreints et que les indicateurs des financiers relèvent plus du 'flair' et du 'pifomètre' que d'indicateurs objectifs suffisamment variés pour saisir la réalité d'un pays (déjà avec l'activité économique réelle, ils ont du mal à tout apréhender). Il est vraiment temps de remettre les jugements des institutions financières à leur place: ce sont des acteurs économiques parmi d'autres (entreprises, banques, assurances...), qui, eux-même, ne sont que des acteurs de l'activité humaine parmi d'autres (associations, collectivités publiques, individus...).

jeronimo  a écrit le 16/04/2012 à 16:27 :

comme si ce bouzou en savait plus que les autres. arrêtons cette continuelle démagogie ou surenchère sur qui sait quoi , où , quand , comment.

hector31  a écrit le 16/04/2012 à 14:36 :

La solution n'est ni Marine Le Pen ni quelqu'un d'autre. C'est d'abord un changement de constitution, la création d'une vraie démocratie participative ou le peuple est souverain et décide de son destin. Fini les carriéristes à vie, les chèques en blanc tous les 5 ans. Seul le peuple doit choisir ce qu'il souhaite et non pas subir ce qu'une minorité lui impose.
Mais en France, la démocratie n'est qu'un leurre et aucun des politiques actuels n'aura le courage de changer ce système puisque c'est eux qui l'on créé!

yurf  a répondu le 16/04/2012 à 15:38:

Je rappel qu'il y en à qu'un qui propose une 6ème république... Mais comme tout les autres sont effrayer de voir leurs privilèges disparaître, ça hurle au loup de partout et à l'irréalisme!

Privilégiés  a répondu le 16/04/2012 à 19:06:

La fameuse 6e République de l'autre clown, c'est le retour à la Première République, à la Terreur puis au coup d'Etat inéluctable pour corriger les errements. C'est comme ça qu'on veut achever de détruire la France ? Que la dictature soit le fait d'un seul homme ou provienne du suffrage universel ne change rien à son immoralité foncière et à son échec programmé. Avant même la démocratie participative, ce sont les divers pouvoirs qu'il convient d'atomiser et de limiter fermement pour que la majorité ne puisse plus spolier de force telle ou telle minorité. Les divers budgets publics, locaux et nationaux, doivent être placés sous le contrôle de ceux qui les payent réellement, avec un suffrage pondéré par les impôts versés. Plus on paye d'impôts, plus on pèse dans le contrôle des budgets. Les vrais privilégiés d'aujourd'hui sont ceux qui votent sans rien payer.

yurf  a répondu le 17/04/2012 à 0:22:

Si vous faisiez réellement partie des élites financières, vous ne diriez pas qu'il faut plus peser... vous pèseriez réellement et vous feriez la pluie et le beau temps, exactement se qui se passe en ce moment. La mondialisation est l'arme absolue pour échapper aux états. Ce n'est plus eux qui décident. Il est déjà la votre rêve, que vous manque t il ? Vous n'êtes pas sélectionnez peut être ? quel dommage... je sens que ça changera pas.

anthony  a répondu le 03/06/2012 à 12:10:

il faut se reveiller mon grand. Oui vous YURF. Connaissez vous l interventionisme? Celui qui promet au francais de vivre ds un reve d hyper protection de l Etat avec l argent de l etranger. Ou avez vous vu qu en France l Etat ne menait plus. L etat est bien la et c bien le probleme. Demandez au grecs et espagnols. Aujourdhui ils payent l addition de l action de l Etat. Et la France va suivre faut pas rever. Reveillez vous mon grd.

Eviter l'accident  a écrit le 16/04/2012 à 12:09 :

Puisqu'on va droit dans le mur pourquoi ne pas donner sa chance à Marine Le Pen ? Bien sûr, il y aura toujours des voix pour protester, pour dire qu'elle est xénophobe intolérente ou je ne sais quoi mais c'est vite oublier que De Gaulle était pareil et que le pays se portait très bien. Quant à Sarkozy qui déclare avoir «Celine » comme livre de chevet ? c'est quoi ça ? les gens ne sont plus dupes aujourd'hui alors, le principal c'est qu'on sorte de cette crise et avec Marine Le Pen s'il le faut. Des politiciens de tous bords l'ont rejoint et d'autres sont sur le pied de guerre mais ne veulent pas se dévoiler pour l'instant par crainte de perdre leurs postes au cas où elle ne serait pas élue. Autre signe important je n'ai jamais vu autant d'abstention-nistes dans mon grand entourage prêts à voter pour elle , je pense qu'elle va créer la surprise .

yurf  a répondu le 16/04/2012 à 14:41:

Les gens (85% au moins) ne sont pas dupes et ne seront JAMAIS dupes du petit jeu du front national. Oui les gens sont dans la merde, oui il y a du chômage, oui ils veulent des nouvelles solutions... mais JAMAIS au prix de fermer les frontières ou de jouer avec la préférence nationale. Jamais ils ne laisseront une chimère détruire les institutions françaises, les syndicats, la liberté d'expression, la constitution ! Tout ce pourquoi la France se bat depuis 1989 jusqu'en 40 et dont nous pouvons être fier. JAMAIS !! vous entendez JAMAIS !

eviter le fanatisme  a répondu le 16/04/2012 à 16:24:

@yurf faut pas s'ennerver comme ça ! quelle intolérence ! c'est exactement pour ça que la majorité silencieuse votera Le Pen , la plupart des médias et de ceux qui pensent comme vous ont créé un fascisme de la pensée en rejetant tout ce qui n'est pas conforme à la vôtre. Désolé yurf , mais vous avez dû louper un épisode, une grande majorité des Français n'en veut plus des frontieres passoires qui laissent passer des extremistes islamiques qui nous mettent en danger et de la préférence étrangère , pour le reste rien ne changera rassurez vous. A un moment donné il faut se réveiller et voir la réalité, nous ne sommes pas dans un pays de bisounours.




yurf  a répondu le 16/04/2012 à 16:52:

Je n'ai pas dis que le F-Haine ne devait pas exister... je suis pour qu'il existe, comme dirait l'autre, c'est en laissant les idiots parler qu'on les reperd plus facilement. Vous êtes sur de vous, je suis sûr de moi. On en reparle après les élections, on verra qui a raison.

Pathétique !  a répondu le 16/04/2012 à 22:02:

Les ailes extrêmes du Parti Socialiste Unique français se déchirent entre elles. Pathétique ! Ni rouge, ni brun ! Allez vous entretuer ailleurs mais foutez nous la paix !

yurf  a répondu le 17/04/2012 à 0:24:

Il n'y a que des extremes. Vous défendez l'extreme libéralisme, et moi aussi je vous demande de nous foutre la paix.

hector31  a écrit le 16/04/2012 à 11:51 :

Le mur est tout proche, là devant nous, tout le monde le voit sauf sarko et culbuto !
Mais bientôt on ne le verra plus car on l'aura pris en pleine gueule!!!
Quel désastre, voilà ou nous mènera l'avidité de pouvoir de nos politiques qui sont prêts à couler notre pays pour se faire élire! C'est désespérant de voir ce peuple anesthésié attendre la fin sans réagir, avec la complicité des médias qui sont incapables de dénoncer cette situation.
Aucun candidat n'a le courage de proposer des réformes structurelles profondes qui permettraient de sortir le pays de cette crise, de peur de perdre l'élection!
Alors on accuse l'Euro, la finance, la mondialisation, etc, c'est toujours la faute aux autres mais jamais la leur, l'UMPS, qui gouvernent ce pays depuis 50 ans et qui l'ont mené là ou il est aujourd'hui!!
Pourquoi devrions nous continuer à leur faire confiance???
Non! décidément j'aime de plus en plus la pêche à la truite!

yurf  a répondu le 16/04/2012 à 14:44:

C'est pas plus la faute à l'UMPS qu'aux autres parties. Tout le monde participe à la mascarade. Tout les politiques restent sur leur ligne pour exister. Ce n'est pas les parties d'il y a 25 ans qui sont en cause, ni ceux d'aujourd'hui. La faute à la mauvaise démocratie où on croit qu'on nous écoute pendant 15 jours avant les élections, et qui peuvent se permettre tout pendant 5 ans sans JAMAIS demander l'avis du peuple, qui devrait avoir des droits de Veto sur les lois.

hector31  a répondu le 16/04/2012 à 15:04:

C'est quand même l'UMP et le PS qui gouvernent ce pays depuis 50 ans non?
La mauvaise démocratie que vous évoquez, c'est bien eux, non?
Désolé, mais je n'en vois pas d'autres!

yurf  a répondu le 16/04/2012 à 15:25:

Non je ne suis pas d'accord... Déjà parce que c'est complètement idiot de reprocher à Hollande ou à Sarkozy, une décision qu'aurait pris leur descendants de leur partie 30 ans plus tôt. Ensuite parce que depuis tout temps, l?extrême droite, le centre et l?extrême gauche existent, ont des députés font des alliances etc... Donc ma conclusion: Ce n'est pas la faute des représentants d'aujourd'hui, après ont peut reprocher aux parties leur petit jeu, n'empêche dans ce jeu, ils y sont tous mouillé de part leur position inflexible et les jeux politico-médiatique. Ce n'est pas parce que les autres parties n'étaient pas au pouvoir qu'ils auraient mieux fait. D'ailleurs j'en doute sérieusement.

???  a répondu le 16/07/2012 à 21:25:

Yurf a un moment il faudra que vous enleviez vos Oeillère..!!
la France est dans la mouise point barre..tant que nous n'aurons pas changer de modèle économique elle continuera sa descente aux enfers..ET le pire dans tout ça sera la faute de personnes comme vous qui n'arrivez même plus à ouvrir les yeux..!!!!! moi j'ai ouvert la seule qui propose une alternative a cette dérive suicidaire c'est Marine QUE ça plaise ou non..!!!!

Libre  a écrit le 16/04/2012 à 9:54 :

à "Ahbon". Oui il est pratique de qualifier d?utopique ce que l'on ne veut pas voir. Mais puisque votre mémoire est courte, ou ignorante, sachez qu'avant les 40 dernières années, la France était bien plus libérale que maintenant. L'imposition était encore raisonnable, les entrepreneurs arrivaient encore à gagner correctement leurs vies, et les emplois de plus en plus qualifiés et mieux payés étaient aussi de mise. La monnaie était encore corrélé à l'or, et celle ci valait vraiment quelque chose. Depuis c'est la gabegie conservatrice et collectiviste qui a pris le dessus. Alors non chez Monsieur ce n'est pas une utopie mais la justice que réclame le peuple, mais aprés 40 ans de propagande bolchévique dés l'école, ils ne savent plus quelle voix est à prendre, alors que d'autres pays plus libéraux sans sortent bien mieux. Et puis l'eurofédéraliste des élites est venue détruire la nation encore plus vite. L'abandon de la souveraineté de la monnaie et le monopole donné aux banques de preter aux états, a fini de détruire les libertés et l'économie, et je constate que bien d'autres pays ont su conserver la souveraineté de leur monnaies, et s'en sortent bien mieux. Ce sont les eurofédéralistes comme vous qui révent, et bientot votre cauchemar de la décrépitude des nations européennes vous la faites subir aux peuples, malgré les référendums rejetant tout cela. LE libéralisme c'est d'avantage de liberté pour les citoyens contres les mafieux comme vous, si cela vous parait utopiste cela ne m'étonne pas, seule votre idéologie anti nation est votre credo, mais le peuple se réveillera, et j'espère que des hommes politiques intégres reviendront, comme feu le général de Gaulle, le plus honnéte d'entre tous qui lui, dés 1968, nous avez mis en garde contre le dollar sans or, ainsi que la perte de notre monnaie. Voici le résultat, monsieur l'euro utopique.

yurf  a répondu le 16/04/2012 à 15:27:

Ah bon le générale est votre exemple ? Il était si libéraliste ce grand monsieur ? Lui qui disait qu'on ne fait pas de la politique à la corbeille "la bourse", et qui plaçait l'humain avant les marchés ? Etes vous sur d'avoir bien compris ce qu'était le gaullisme ?

Ahbon  a répondu le 16/04/2012 à 20:04:

Les américains le considéraient quasiment comme socialiste ... encore un nouveau courant de "libéraux" ...

yurf  a répondu le 16/04/2012 à 20:26:

Tu m'étonnes! Et encore je crois qu'en France on a du mal a se rendre compte de comment "socialiste" sonne comme une insulte aux USA... quoique, le travail de matraquage médiatique depuis 30 ans commence a bien faire ses effets (y'a qu'à voir içi même les arguments gaucho-fobe). Même pour le FN, les gens n'ont plus honte. C'est beau un peuple qui perd la mémoire, a force d'avoir son temps de cerveau disponible diminué. Ce qui me rends fou, c'est que nous tous ! On profite des 35 heures, on a la meilleur couverture social au monde, des services publiques de qualité, quoiqu'on en dise, 5 semaines de congés payés, la droit à l'avortement et que tout ça, c'est nos parents, nos grands parents qui l'ont obtenu, par la politique de gauche. Et aujourd'hui on agis comme ci on ne devait rien à personne, que seul le chacun pour sa gueule compte. On est tous des bernard tapis.

cdg  a répondu le 17/04/2012 à 18:23:

meilleure couverture sociale au monde ...
ca c est de la propagande. par exemple pour avoir teste les 2, l Allemagne fait mieux que la France

yurf  a répondu le 18/04/2012 à 9:56:

En quoi ?
Et entre nous, être fier du système français, c'est de la propagande ? Inculte.

anthony  a répondu le 03/06/2012 à 13:25:

comment dire que le systeme de sante est le meilleur du monde alors que ce systeme est finance par de l argent venu de l etranger? Vous verrez que qd nous pourrons plus rembourser, et qu il faudra revenir a l equilibre, le systeme de sante de sera plus le meme. Et c comprehensible. Les privileges que nous avons ne peuvent pas durer. Vous verrez!!!!

yurf  a écrit le 16/04/2012 à 9:53 :

J'adore les "économistes" qui savent tout sur tout, qui dicte les conduites à suivre, mais en réalité qui ne sont là que pour maintenir un système en place qui nous fout dedans depuis le début et qui bien sûr n'a JAMAIS été prévu par ceux là même. Sauf que Monsieur, nous n'allons pas élire un président pour sauvé le sacré saint marché, mais pour servir le peuple. Et si on va effectivement dans le mur, ce n'est pas le peuple qui payera une nouvelle fois la facture, croyez moi, un jour, la limite sera atteinte.

Peuple  a répondu le 16/04/2012 à 10:45:

Le marché, c'est le peuple !

portnaouac  a répondu le 16/04/2012 à 19:40:

Le marché c'est le peuple ... whouarf whouarf whouarf .... Va le dire a ceux qui ont acheté lessive ou telecom lorsque les " principaux acteurs du MARCHE se sont entendus sur les prix pour les tondre ....

portnaouac  a répondu le 16/04/2012 à 22:05:

Ouais, comme ceux qui se font tondre par les retraites par répartition forcée qu'ils ne toucheront jamais !

portnouac  a répondu le 17/04/2012 à 20:49:

Ou ceux qui ont été obligé de placer leur retraite en bourse .... ou en assurance vie constituées de dette Grecque ...

Clovis  a écrit le 16/04/2012 à 9:46 :

jz vous trouve tous très sympas et motivés...mais si on arrêtait les polémiques inutiles!!!si nous électeurs nous faisions le siège des élus pour un gouvernement d union nationale car la Patrie est en danger réel de sombrer???
Arrêtons les querelles à la gauloise
Merci !!
Ps il serait bon quand même que certains intervenants prennent des cours de réalisme économique car
leur deconomètre s emballe !!!

Conseil national de la résistance  a répondu le 16/04/2012 à 10:47:

http://www.u-p-r.fr/videos/conferences-en-ligne/pourquoi-leurope-est-elle-comme-elle-est

De Tocqueville Fla  a écrit le 16/04/2012 à 5:02 :

Il est extremement probable que Obama ne soit pas reelu (dernier sondage il perd 5 points et Romney en gagne 6 alors qu'il s'est trouve dans une rude primaire trop longue) ...Les francais seront donc les seuls a part la Chine a avoir un gouvernement socialiste puisque Germany, le Royaume Uni, l'Espagne, L'Italie... ont une ligne centre droit, pro development economique et financier, reduction du poids de l'Etat dans la societe. On voit tres mal, la CDU allemande, les Republicains americains, le Tories anglais, Le parti du Nord Italien, La Droite Espagnole,.., via la BCE et le FMI soutenir la gabegie programmee d'un gouvernement neo programme commun Francais ! No way Jose !

Ahbon  a répondu le 16/04/2012 à 19:41:

2013 elections en Allemagne ... on verra le résultat ... et si les minijobs à 1 Euro de l'heure ont rendus heureux les électeurs ....

cdg  a répondu le 17/04/2012 à 18:26:

penible cette meconnaissance de l Allemagne.
les mini job c est pas 1 ?/h c est 400 ?/mois pour du temps partiel. Et l etat allemand vous fournit la difference par rapport a un niveau de vie minimal (definit par la court constitutionelle alleamande)

les 1?/h c est ce que vous etes payes en plus de votre allocation chomage pour faire des taches d utilite publique (par exemple travailler dans une bibliotheque ou dans un parc. c est pas possible dans le prive).

C est pas tres different du RSA

Ahbon  a répondu le 17/04/2012 à 20:51:

AH bon , c'est pas très diffèrent du RSA :) , merde alors ils ont des assistés alors ...

Pif  a écrit le 16/04/2012 à 4:25 :

Allez une petite guerre et on repart de zero.

Bitouille  a écrit le 15/04/2012 à 23:51 :

Sans meme taxer, rien que reguler les loyers des habitations privees permetrait deja de relancer le marche interieur car les gens depenserait plus, comme c'est deja le cas en Suede pour les centres villes par exemple. Au lieu de betement engraisser un rentier ou un banquier, cet argent qui represente au moins 33 % des revenus des locataires permettrait de relancer tres fortement la consomation interieure ! Ah aucun des deputes meme de gauches et tous proprietaire de leurs apparts ne l'ont propose jusqu'ici. ;)

@Bitouille  a répondu le 16/04/2012 à 1:15:

Et celui qui a investi toutes ses économies dans un appart pour le mettre en location (on lui avait dit que la France avait un gros Pblème de logement et que c'était son devoir de citoyen..), tu en fais quoi ?
Si on ne regarde qu'une moitié de Pblème, on risque pas de les résoudre...!

lyon69  a répondu le 16/04/2012 à 1:19:

@Bitouille
Moi, j'ai emprunter pour acheter des apparts avec mon frère, qu'on loue à loyer modéré, avec le PACT de l'isère : 50% du prix du marché. on s'est endettés pour ça. Les loyers ne couvre pas encore les remboursements d'emprunt depuis 2008, mais ça devrait s'équilibrer dans 2 ans au rythme actuel de l'évolution des loyers. Je fais quoi, moi, avec tes idées à la con. Effectivement tu regardes la moitié qui t'arrange, mais tu fais quoi de l'autre moitié du problème ???

Génération Post 80  a répondu le 16/04/2012 à 1:52:

Créez une entreprise à l'export, si vous avez une âme d'entrepreneur... Le reste n'est que du parasitage futile dans le contexte économique actuel en France. La France d'après-guerre est terminée, et nous a laissés des dettes colossales, ainsi qu'une mentalité de capitalistes / rentiers qui n'aide pas notre pays... Nous avons changé d'époques, les vieux réflexes du passé doivent disparaître, la seule chose à préserver et à favoriser dans notre pays sont les revenus du travail, et en particulier ceux de l'entrepreneur.

lyon69  a répondu le 16/04/2012 à 2:12:

@Génération Post 80 : j'y pense, sauf que si je vends mes apparts locatifs, je serai non seulement taxé sur la plus-value (normal !) mais en plus, requalifié de promoteur immobilier taxé par exemple sur une TVA...que j'aurais pas récupéré sur la construction : financièrement irréalisable !
Par ailleurs, non seulement heureusement qu'il y a des investisseurs dans l'immobilier locatif pour pallier au manque de logements en france, mais aussi pour soutenir le secteur du BTP qui en a bien besoin, et qui ne délocalise pas, lui...!

Interventionnisme  a répondu le 16/04/2012 à 9:32:

L'immobilier est DEJA hyper-régulé. A part les banques, l'immobilier est un des secteurs les plus pénalisés par l'interventionnisme stérile du Léviathan. On a sous les yeux les conséquences de cette fausse régulation : pénuries, exclusions, désillusions, injustices. La régulation anarchique de l'Etat impuissant à force d'être tout puissant doit être remplacée par l'ordre spontané des marchés libérés.

yurf  a répondu le 16/04/2012 à 14:47:

Ou voyez vous donc que l'immobilier est réguler ? Dans les loyers de Paris peut être où ils peuvent atteindre plus de 1000 euros pour un studio ? Dans la sur offre qui existe partout sur le territoire ? Dans les centaines de milliers de logements non occupé, car on le préfère vide que de perdre de l'argent en le vendant au prix du marché ? Dites moi comment il est possible de rendre ce marché encore plus libérale ? perso je vois pas.

Ahbon  a répondu le 16/04/2012 à 19:47:

De toute manière dans deux mois le marché de l'immobilier s'effondre ... tout est lié , on ne peut pas demander à la population d'accepter baisse de salaire (pour ces affreux fonctionnaires, et pour les salariés au travail délocalisable ) , augmentation d'impôts , précarité ... et croire qu'il n'y aura aucun impact sur le prix de l'immobilier puis inévitablement des loyers !!!

yurf  a répondu le 17/04/2012 à 0:27:

c'est là où la cupidité capitaliste fait ressortir le pire des hommes: les gens de se bord préféreront creuver que de perdre un centime, et ils ne lacheront rien. L'état sera un jour ou l'autre obligé d'agir.

Kuing Yamang  a écrit le 15/04/2012 à 21:36 :

Oui, la France va droit dans le mur et très vite.
Mais bon, je vous avais prévenus depuis longtemps ;-)
-->
http://www.youtube.com/watch?v=0Xl-maB_A6A

Personne ne pourra dire qu'il ne savait pas.

Whouarf  a répondu le 16/04/2012 à 20:55:

Encore un à l'esprit critique d'une moule .... Il existe aussi d'autres versions beaucoup plus rigolotes (bah oui comme c'est du face on peut sous-titrer par n'importe quelle connerie) ....

MINDELO  a écrit le 15/04/2012 à 17:40 :

JE VEUX PAS DE CE MOLLUSQUE , 60000 fonctionnaires de plus c'est du n'importe quoi !! il va se faire ravager par la finance le mollusque , quand j'ai commencé ma vie professionnelle , j'ai eu droit à alibaba et ses 40 voleurs , en fin de carrière je me prends un mollusque en pleine poire ..... c'est pas de la masque ça !!!

Jules  a écrit le 15/04/2012 à 10:22 :

Hé, bien que la France ce plante une bonne fois pour toute et que l'on en parle plus !
Que la France soit mise en faillite:
- Que le budget français soit définit à Berlin
- Que le la france vende son patrimoine historique à la chine
- Que les français soient humiliés une bonne fois pour toute!!
Ains on en parlera plus et l'on repartira sur des bases saines !

Hoffff  a répondu le 15/04/2012 à 10:55:

Entre ça et voter a Droite pour que la finance et les marchés dirigent la France MAINTENANT ... autant essayer autre chose même si ce ne dure que quelques mois ... Et au pire on se retrouvera aux prochaines élections en 2017 avec un duel Lepen Melenchon .... cela aura le mérite d'un de vrai choix de société ....

gg  a répondu le 15/04/2012 à 15:00:

un duel Lepen Melenchon !?!?
POURQUOI PAS DANS 7 JOURS ???????
cela de dépend que de nous !

JB38  a écrit le 15/04/2012 à 0:40 :

Ce Monsieur Bouzou ne porte pas bien son nom, par chez nous le bouzou signifie le bazar, le bordel quoi! C'est ce qu'il faudrait pourtant, un peu de bouzou, plutôt que cette pensée économiquement correcte dont nous rebattent les économistes"conventionnels.

carlier  a répondu le 15/04/2012 à 9:44:

le reveil sera dur pour les français quand on vous presentera l'addition Monsieur JB38 continuez à croire au miracle il vous reste quelques jours

Responsables  a écrit le 14/04/2012 à 15:23 :

Les politiciens et les hauts fonctionnaires font semblant de ne pas voir les causes de la crise pour la simple raison qu'ils en sont responsables, comme ils sont responsables des dettes et déficits publics. Ils veulent faire croire aux peuples qu'ils peuvent régler ces problèmes. Mais, prisonniers de leurs certitudes dirigistes, ils persistent dans leurs erreurs de ne pas réduire la dépense publique mais d'augmenter les prélèvements obligatoires, de ne pas rendre la liberté économique mais d'accroître l'interventionnisme de l'Etat, de ne pas faire confiance à l?épargne mais de miser sur le crédit bon marché et la planche à billets. Cette crise est la crise de la prédation publique institutionnalisée et des institutions publiques illégitimes et immorales. Cette crise est la crise de l'Etat-providence obèse et de son modèle social destructeur. Les politiciens et les hauts fonctionnaires ne pourront plus dire qu'ils ne savaient pas, ni que les vrais économistes, à l'opposé des charlatans keynésiens, ne les avaient pas prévenus. Agir contre la crise, cela peut commencer sans délai, par la limitation des pouvoirs des politiciens et des hauts fonctionnaires et par le retour au privé des secteurs communistes de l'économie.

portnaouac  a répondu le 14/04/2012 à 15:46:

Les USA ont la même crise , une dette pire à 100% du PIB et sans ce que tu appelles "l'Etat-providence obèse" ...de même l'Irlande sans cet "l'Etat-providence obèse" et en appliquant les règles libérales comme un bon élève a du finalement faire l'aumône au FMI .... T'es a coté de la plaque mon pauvre ....

nicoboss007  a répondu le 14/04/2012 à 15:47:

Ce ne sont pas que les politiciens qui sont en cause mais aussi les français. 7 candidats sur 10 à la présidentielle nous racontent tous les jours que 'prendre aux riches pour donner aux pauvres' va relancer l'économie et résoudr nos problèmes par magie. Que les services publiques sont un 'bien' pour la France. Et la majorité des gens le croient car ils pensent tous que ces servces publics seront payés par les 'riches' et ils ne se sentent donc pas concernés par les efforts budgétaires. Ceux qui sont à blâmer sont les candidats qui font croire que ce modèle est le bon et les Français qui croient encore au père noël.

rb  a répondu le 14/04/2012 à 15:51:

C'est grace a la pensee keynesienne si tu as la secu,l'ecole,des creches,une protection sociale etcetc Si vous faites reference a Hayek,c aux USA et aux R-U, que ca se passe et ou la pensee neo liberal a faconne une bien belle societee,avec explosion des inegalites,les riches anglais qui viennent se faire soigner chez nous etcetc

MP  a répondu le 14/04/2012 à 21:24:

"Hayek", "néo-libéral", "explosions des inégalités", tout le mantra d'une gauche Française qui parle socialiste mais vit capitaliste, y compris l'auteur de ce commentaire, à n'en pas douter. Keynes était anti-communiste, il l'a écrit noir sur blanc. Mais il faut l'avoir lu....quand aux mutuelles d'assistance, ancêtres de la sécu, elles apparaissent dès le XVIIIème siècle et se généralisent entre 1850 et 1914, Keynes était encore en culotte courte à l'époque. La loi Ferry (école "gratuite" ) c'est les années 1880...rien à voir non plus avec Keynes (qui considère que le marché est supérieur au plan). Il faut se documenter avant de recracher bêtement ce qu'on a appris sur les bancs du lycée...

MP  a répondu le 14/04/2012 à 21:33:

Les USA n'ont pas un état obèse...amusant comme remarque. L'US Army, l'US Navy et l'US air Force ne sont plus financés par l'impôt ? C'est nouveau !
Jamais entendu parler du welfare/medicare non plus, probablement. Amusant, ces Français de gauche, "résistants" entre les guerres et "collabos" pendant. Vraiment très drôles...ils voudraient "plus de régulation", mais ne sont même pas capables de ne pas se garer en double-file, de ne pas resquiller dans les files d'attente, ou de ne pas laisser leur chien se soulager sur les trottoirs. Et ça donne des leçons au monde entier....

portnaouac  a répondu le 14/04/2012 à 22:21:

Merci MP de démontrer que les USA ont un état obèse tout en ayant des services publiques (pas privé) très faibles (médicale ne s'adresse pas a toute la population) .... donc en terme d'efficacité ils sont très moyens ... tout en étant parmi les plus libéraux ( il y en a t'il d'autres plus "libéraux" a part la Chine ? )

MP  a répondu le 15/04/2012 à 1:02:

Pas sûr que l'Education Nationale, premier budget gouvernemental en France, soit un modèle d'efficacité non plus, mais bon...
Plus libéral que les USA ? La plupart des états européens le sont. Voyez les politiques protectionnistes des USA. Vous avez besoin de réfléchir à votre
définition du mot "libéral". Ca ne veut pas dire "de droite", vous savez ?

rb  a répondu le 15/04/2012 à 10:04:

Vous etes inculte ou vous faites preuve de malhonnetete intellectuelle?! Hayek est l'un des fondateurs de la pensee neo liberal. Et keynes etait pour la solidaritee et pensait(a raison) que les marchés ne s'équilibrent pas automatiquement, ce qui justifie le recours à des politiques économiques conjoncturelles. Ses travaux sont utilisés après la Seconde Guerre mondiale dans le cadre de la mise en place de l'État-providence....

Libre  a répondu le 15/04/2012 à 11:23:

à "MP". Keynes est un assassin de l'économie anti libérale, et anti liberté. C'est la pensée Keynésienne qui est responsable de l'abandon de l'étalon Or des monnaies, donc la disparition programmé de celles ci entrainant une inflation galopante, et une ruine programmée pour le pays, et tous les épargnants. De fortes dévaluations de l'euro sont à prévoir, alors que seul l'or peut donner durablement confiance dans une monnaie. Keynes a traité l'or de "relique barbare" alors que seul lui aussure une monnaie stable et durable. Ce Keynes est un collectiviste déguisé qui trompe des économistes, et surtout les citoyens. Vive la liberté et l'économie libérale et humaniste. Je préfére donc Bastiat, penseur francais du 19 eme.

Ahbon  a répondu le 15/04/2012 à 12:30:

Libre : l'économie libérale ET humaniste est une utopie ...

Lol  a répondu le 16/04/2012 à 15:17:

L'économie communiste ET humaniste s'est traduite par plus de 100 millions de morts. Assez bizarrement, il est interdit, par la bien pensance, d'en parler en France.

Pas lol  a répondu le 16/04/2012 à 16:54:

C'est rien du tout ça. Les guerre de religions ont fait plus de 1 000 milliards de morts.

Lol  a répondu le 16/04/2012 à 17:06:

@ Pas lol : les religions mille milliards de morts ??? Tiens donc, propos bien curieux !

Ahbon  a répondu le 16/04/2012 à 19:54:

Libéralisme et communisme (le vrai pas la dictature qui en a pris le nom ...) sont des utopies .... C'est pour cela que les pays pragmatiques (sociaux démocrates allemands, je ne compte pas la Chine qui est une dictature et qui peut facilement avoir les mêmes résultats économiques miraculeux qu'Hitler) ... en tout cas mieux que les neoliberalistes (Irlande :) , Amérique de Bush) ... Mais les français sont encore dans leur vieilles luttes d'après guerre entre coco et vieille droite exploitante ringarde .....

Ahbon  a répondu le 16/04/2012 à 20:05:

Ahhh un sujet intéressant : "religion et libéralisme" sont ils compatibles ?

Pas lol  a répondu le 16/04/2012 à 20:06:

Bon j'avoue j'ai vu un peu large... Enfin bref, le propos c'était que comparer les morts lié au communisme et rapporté a tout les morts de toute les guerres (religion, révolte, génocide), c'est quand même ridicule.

Bouzou le clown  a écrit le 14/04/2012 à 13:43 :

chez asters la page analyse et prévisions dit : "Enfin, la contribution de la politique économique à la croissance devrait être moins importante en 2010 qu?elle ne l?a été en 2009. En effet, l?aggravation de la situation des finances publiques exige un retrait progressif des plans de relance des deux côtés de l?Atlantique." .... Le problème : on est en 2012 !!!!!!!!!!!!!!!! donc les prévisions 2010 on s'en fout !!!

Touati le récupérateur  a répondu le 14/04/2012 à 15:39:

Bouzou le clown je souscris tout à fait, ah ah ah comme je récupère bien les idées des autres car moi je suis incapable de la moindre idée et du moindre raisonnement propres, ah ah ah je suis un parasite, un de plus mais moins dangereux quand même qu'un Fiorentino, lui alors faudrait peut être le faire tomber sous la loi du 22.03? enfin je me demande c'est pas certain peut être?

Bouzou le clown  a répondu le 14/04/2012 à 15:47:

Hop j'ai oublié: "Asteres" c'est le Cirque à Bouzou le Clown ... enfin son job ....

OBJECTIF  a répondu le 14/04/2012 à 16:34:

Responsables a raison.Mais qui va le comprendre?Encore moins la droite classique que la gauche.

PME  a écrit le 14/04/2012 à 13:18 :

A tout les "révolutionnaires" anti-financiers, perso je n'aime pas les financiers, mais il faut avouer que nous sommes aujourd"hui (la France) dans un état de dépendance vis à vis de ces requins qui nous empêche jsutement de se passer d'eux. Leur stratégie est celle du dealer de drogue qui fournit gentiment pour pas trop chére, jusqu'à ce que le junky soit irréversiblement accro. Et là... trop tard. Et bien c'est ce qui se passe au niveau de nos états, alors je ne sais pas si il y a des solutions mais il y en a au moins une qui leur est commune : ARRETER de dépenser plus que l'on ne gagne, remboursons nos dettes et ensuite nous aurons les mains libres pour négocier avec les requins. Pas avant. Seulement voilà, trop d'intérêts croisés, une bonne de dose de démagogie et de socialisme nous empêcheront de faire celà en France.

USA  a répondu le 14/04/2012 à 13:34:

et la dette US à 100% du PIB sans services publiques et sans socialistes (Obama est une sorte de Bayrou ricain) ... Ils vont faire comment ?

Rpo  a répondu le 14/04/2012 à 13:50:

Ce qu ils ont commencé a faire. Baisse des depenses publiques en commencant par l armée (retrait irak afghanistan etc...). Au fait faudra pas pleunicher si un jour on a besoin d eux pour un conflit !

@USA  a répondu le 14/04/2012 à 14:05:

1/ Leur dette, c'est leur problème. Avant de nous comparer, occupons-nous d'abord de notre poutre et pas de leur paille. 2/ Pas de services publics aux USA ? Sortez de vos fantasmes, c'est ridicule ! 3/ Obama est un parfait représentant du socialisme constructiviste, comme Bayrou d'ailleurs.

@USA  a répondu le 14/04/2012 à 14:08:

La dette US, 14000 milliards, pourrait être remboursée en moins de quatre ans s'ils montaient leur niveau de prélèvement jusqu'au nôtre. C'est toute la différence avec notre situation : il leur reste énormément de marge, nous plus aucune.

PME  a répondu le 14/04/2012 à 14:13:

@ USA : complètement hors sujet et typique d'une réplique de franchouillard pas d'un Français (avec une majuscule). Mais puisqu'on en parle, les USA ont pris le problème à bras de corps et pour les connaître, ils sont capable de faire des virages à 180° (des fois excessifs) en un rien de temps. La structure même de leur société est souple. Ils marchent comme un seul à l'appel de la Nation, chose oubliée en France et en Europe, et plusieuyrs dizaines de millions de personnes faisant front pour défendre leur Nation, leurs idéaux, çà fait du bruit. Puis n'oublions pas le fossé qui sépare la France et les USA qui ont la possibilité encore de jouer avec le billet vert.

USA  a répondu le 14/04/2012 à 15:56:

Désolé mais avant de s'occuper de la paille Français (88%) il faut s'occuper de la poutre des voisins (100%) .... PME , il va falloir que tu mettes a jour ce que tu a appris des USA , fini le temps de l'homogénéité avec les Tea Party, les Occupy Wall Street ... etc ... Et pour leur marge de manoeuvre je rigoles , c'est impossible d'augmenter des impôts la bas .. et ils ne sont pas si faibles que cela , loin de là ... Ils sont partis d'Irak et d'Afghanistan et bientôt d'Europe ... mais cela ne suffira jamais a réduire suffisamment les dépenses !!! Et enfin la planche a Billet belle excuse , vous n'avez même pas remarqué que la BCE commence a faire la même chose ... donc pourquoi notre dette (plus faible) serait elle attaquée en premier ??? Mais vous faites une belle brochette de traites francs maçons .....

PME  a répondu le 14/04/2012 à 18:44:

@ USA : Ta dernière remaruqe parle d'elle-même, tu as oublié d'y inclure les juifs et la boucle est bouclée. LE complot... Tu ne mérites même pas qu'on te lise. Adieu.

USA  a répondu le 14/04/2012 à 19:45:

De toute manière plutôt de vouloir formater la France à la façon US ... vous n'avez qu'à vous exiler aux US ... c'est quand même plus facile ...

revolution  a répondu le 14/04/2012 à 19:55:

@@USA tu dis: "La dette US, 14000 milliards, pourrait être remboursée en moins de quatre ans s'ils montaient leur niveau de prélèvement jusqu'au nôtre." .... Tu oublies juste un détail : Ils doivent payer une assurance privée pour leur santé (et c'est pas donné, en % du PIB c'est quasiment du même niveau que ce que l'on paye pour du public) , et aussi les frais de scolarité de leur gamins (là encore ce n'est pas donné , une bonne université cela peut vite arriver à 30 000 Dollars par an ...) , donc comme ils doivent continuer de payer tout cela : non ils ne peuvent pas payer beaucoup plus d'impôts ....

USA  a répondu le 15/04/2012 à 11:05:

Et le déficit Américain il en est ou ? Pour 2012 lire le parisien: ""Mesuré par rapport au produit intérieur brut, ce trou sera de 7%, ce qui est inférieur de près de 2 points de pourcentage au déficit enregistré l'année dernière mais reste supérieur à tous ceux affichés entre 1947 et 2008", a-t-il relevé." !! Le déficit Français 5,2% !!!! Mais la "FINANCE3 a choisie d'attaque le pays a la dette de 88% et déficit de 5,2% et non le pays à la dette de 100% et de déficit de 7% (sans services publiques ou presque de surcroit) !!! Et des Citoyens Français comme PME et Rpo nous expliquent que c'est NORMAL ??????

lol  a répondu le 16/04/2012 à 15:42:

Et oui, il est normal que les marchés "attaquent"un pays comme la France, qui refusent obstinément, tout comme l'URSS à l'époque, d'adapter son économie aux exigences du moment, alors que le pays continue de dépenser toujours plus en perdant chaque jour davantage en compétitivité. Mais manifestement, aucun français ne veut le voir. L'Etat protecteur corrompt la société dans son ensemble !

yurf  a répondu le 16/04/2012 à 17:02:

C'est ça la mode chez les libéraux ? Dire que notre gouvernement actuelle est communiste ? Elle est bien bonne quand même.... Sachez que pour certain d'entre nous, nous préférerions que l'économie soit au service du peuple et non l'inverse.

Corso  a écrit le 14/04/2012 à 12:47 :

Article aussi fade qu'inutile mais surtout si peu pertinent..

JBLynx  a écrit le 14/04/2012 à 12:10 :

Si nous ne voulons pas dépendre des marchés, soit des investisseurs, ne leur faisons pas appel pour financer nos réformes idiotes : retraite à 60 ans... 35 heures... etc.

Quand comprendrons-nous que ce n'est pas en relançant la croissance par la dépense publique que l'on guérira le malade. On continue tout benoitement de l'anesthésier. Le réveil risque d'être comateux. Beaucoup d'économistes non inféodés politiquement estiment que la France va ainsi droit dans le "mur de la dette" avec ses conséquences expérimentées hier par la Grèce... aujourd'hui par l'Espagne.


c-loss  a écrit le 14/04/2012 à 11:42 :

Hier nous avons touché le fond.....demain on creuse.

boisnad  a répondu le 14/04/2012 à 12:12:

Oui, notre tombe!

yesss  a répondu le 14/04/2012 à 13:13:

Oui !!! on vous regarde faire :)

BOISNAD  a écrit le 14/04/2012 à 11:35 :

YOUTUBE
CONFESSIONS D'UN ASSASSIN FINANCIER
ETIENNE CHOUARD
MYRET ZAKI
PIERRE JOVANOVIC
ALAIN SORAL...............................

FIGER  a écrit le 14/04/2012 à 10:59 :


que peut faire Hollande ,? RIEN

Lutner  a répondu le 14/04/2012 à 11:33:

En attendant, l'actuel président pourrait éventuellement interdire la spéculation? Il existe exactement 3 articles de loi qui ont été retirés en 1885 interdisant la spéculation. Il suffirait à Sarkozy de les remettre en place. C'est très simple! Mais voilà il y a ce qu'on dit ( Toulon-2008- réformer le capitalisme financier) et ce qui est...
Hollande ne fera sûrement pas mieux, c'est sur. Mais en attendant l'échéance électoral, l'actuel président pourrait faire un peu plus que s'agiter.

Interdire !  a répondu le 14/04/2012 à 13:59:

Comment interdire quelque chose qui n'existe pas, sauf dans la tête des cocos ? C'est absurde !

exemple  a répondu le 14/04/2012 à 16:13:

exemple ne pas autoriser les ventes a découvert ... ou le nouveau produit Allemand sur la dette Française ...

GG  a répondu le 15/04/2012 à 1:54:

@Lutner !!
Interdire ne sert à RIEN ! D'ailleurs il est interdit d'interdire !
A par cela, les loi françaises ont cours en France ! Pas en allemagne, pas à Hong Kong, pas à Singapoure !!!
Vous me suivez ????? Donc interdire ne sert à rien !!!

MAINTENANT SI VOUS VOULEZ COPIER SUR HOLLANDE, ALORS QUI PEUT SAVOIR LES FINANCIERS ECOUTERONT PEUT VOS SUPPLICATIONS

lyon69  a répondu le 15/04/2012 à 2:36:

@exemple : tu pense que hollande va faire une loi qui interdira de créer un produit financier en Allemagne : c'est du délire !
Il faut être terriblement imbu de soi pour se croire un tel pouvoir sur une décision étrangère à l'étranger, pour les étrangers ...

exemple  a répondu le 15/04/2012 à 16:47:

Un jour il faudra bien des règles Européennes dans notre belle Europe du marché unique ... et visiblement pour défendre la France il vaut mieux quelqu'un qui ait un peu de voix plutôt qu'un toutou à sa mémère kel ....

Lutner  a répondu le 15/04/2012 à 23:14:

Bien! À présent, que tout le monde tourne en rond, tentez de penser par vous même et sortez de ces clichés sans fondements ou des discours de vos champions politiques. Ils ne vous sauveront pas... Remettez l'homme au centre de vos idées et raisonnez en fonction de sa place. Notre avenir à tous vaut bien mieux que ce que nous réserve ces gens.

skippaco  a écrit le 14/04/2012 à 10:52 :

mon brave Mr BOUZOU c'est une découverte pour vous???? moi cela fait un sacré moment que je dis que l'on est dans le MUR !!!! alors après le 6 mai on sera quelque soit le prèsident élu à l'interieut du mur mais la grande question qu'a fait sarkozy pendant 5 années du déficit alors nous allons certainement donné" un tiket à l'essai"pour voir 5 années de plus avec HOLLANDE est qui c'est ???

churchill  a écrit le 14/04/2012 à 10:20 :

je ne vois pas pq bouzou est inquiet des gesticulations pre electorales; tt le monde sait ce qui va se passer apres l'election

dédé  a répondu le 14/04/2012 à 13:31:

oui,on va réembaucher des fonctionaires et créer des emplois jeunes grace a la tva sociale a 25 pour cent

???  a répondu le 14/04/2012 à 13:49:

La TVA c'est déjà fait (et elle n'a rien de social ...) ... par Sarko ...

rb  a écrit le 14/04/2012 à 10:12 :

Encore un brillant economiste qui donne son avis pertinent.Est ce qu'il a alerte les etats sur la dangerosite des subprimes?!

Le president,peut importe sa couleur politique,fait un programme pour son pays et ses citoyens,pas pour des marches qui n'ont aucune legitimite et sont en plus en conflits d'interets evidents

Alan John  a répondu le 14/04/2012 à 11:05:

Assez avec les subprimes.... Des que quelqu'un n'a pas d'arguments, les subprimes reviennent sut le tapis. Les subprimes, c'est la loi Godwin de l'economie.

c-loss  a répondu le 14/04/2012 à 11:40:

Les socialo-communistes qui font caca sur les marchés devront d'abord commencer par ne plus avoir besoin d'eux, ce qui suppose qu'ils arrêtent de vivre au dessus de leurs moyens.

Ensuite, reprocher au gouvernement en place de ne pas avoir sabré dans les dépense à la mesure de la baisse de PIB durant la crise est d'une parfaite malhonnêteté intellectuelle.
Pour ce qui est des cadeaux fiscaux, il est clair que ce gouvernement aurait du s'abstenir mais il faut aussi avoir l'honnêteté de dire que cela ne représente au bas mots que 10 à 15% des l'augmentation de la dette Française durant cette période....

ssol-c  a répondu le 14/04/2012 à 11:58:

"c-loss", pour être objectif, devrait aussi rappeler que la $arkologie et £illonnerie ont bien fait caca sur les français qui se lèvent tôt pour gagner la misère. alors il ne faudra pas s'étonner que la France change de direction.

Rpo  a répondu le 14/04/2012 à 12:00:

France Italie Espagne entres autres ( et leurs populations alors trop contentes de vivre grassement) se sont mis tout seuls dans une situation de dépendance vis de leurs banquiers ( les investisseurs). Maintenant c est simple soit on paye ou soit on ne paye pas. Dans le 2 e cas ceux qui veulent des exemples pour connaitre les conséquences peuvent regarder du coté de l argentine. Tout est faisable. Il faut juste assumer et accepter ses responsabilités.

rb  a répondu le 14/04/2012 à 12:12:

Les neo liberaux sont de sorti ce week end. Les subprimes(il ya meme eu un proces aux usa,GS a ete acquitte car paye pour eviter un proces publique) ont ete specialement cree pour arnaquer ceux(etats y comprit) qui y souscriraient. Subprimes cree par une grande banque d'affaire,note AAA par les agences de notation qui sont toujours aussi clairvoyantes(ou malhonnete) Mais jvous l'accorde,il n'ya pas que les subprimes,les "swap" mit en place par GS pour camoufler la dette grecque,ca aussi c une belle arnaque.Et la speculation en general qui ne repose sur aucun critere objectif.
Cordialement

Rpo  a répondu le 14/04/2012 à 12:24:

Quel est le lien avec la dette des etats europeens ??

Rpo  a répondu le 14/04/2012 à 12:57:

Il faut etre logique avec soi même. Que reproche t on aux subprimes (scandale honteux des exces du liberalisme je le reconnais)? D avoir créé une bulle immobiliere qui en explosant a entrainé l économie mondiale dans une récession. Reprocher aujourd hui au libéralisme americain son impact sur notre economie c est dire que nous avions besoin d elle. Donc cessons d etre des hypocrites quand tout va bien et des pleunichards quand tout va mal en leur imputant nos propres fautes. Un peu de dignité ! 

Subprimes à 15% par an pour qui ?? pas pour moi  a répondu le 14/04/2012 à 13:25:

Rappel encore et encore : Dette Française avant les subprimes 63% du PIB et après 88% (tout en ne remplaçant pas un fonctionnaire sur deux durant la période !!!). Moi j'ai été en chômage technique en 2009 suite a cette crise (escroquerie devrais je dire) .. payé par qui ??? parl'état !! et j'ai des amis qui sont restés des mois et des mois au chômage technique !! Et les rentrées fiscales qui ont sombré (et on ne peut pas reprocher à Sarko de ne pas l'avoir budgétisé à l'avance .. tout le monde sait que Madame Soleil ne travaille pas pour la Droite ... d'ailleurs elle ne travaille plus là où elle est) . Et il a fallut pallier aux banques qui ne prêtaient plus , et il a fallut participer au FMI pour sauver l'Irlande (Sarko il avait les fonds sous son matelas?? Beh non !) ... BREF la majorité de la Dette actuelle vient des Subprimes .... Et c'est une erreur majeur de la finance et notamment de la finance anglo-saxonne qui l'empêchera de se relever avant longtemps !!!!! Et qui a profité de ces subprimes ???? Pas moi mais surement toi Rpo !!! et tu aurais du payer cette crise (plan Paulson combien de milliers de milliards déjà ??) PAS MOI !!!

Libre  a répondu le 15/04/2012 à 11:50:

Un rappel. La crise des subprimes c'est la conséquence de l'interventionisme éttique américain dans l'économie, de par la décision de Clinton et du directeur de la FED de l'époque pour relancer artificiellement l'économie aprés le 11 septembre. Fanny Mae et Freddy MAc sont des sociétés en situation de monopole pour faire des prets hypothécaires. Et elles l'ont fait sachant que les emprunteurs ne pourraient pas rembourser. Le monde a donc subit les effets d'une polituque anti libérale par excellence. Je rappelle que le libéralisme interdit des mannipulations de ce genre, et toute intervention étatique dans l'économie, voila le résultat de cet anti libéralisme. Les français, n'ayant pas d'autre culturte économique que les commentaires collctivistes des 90 % de journalistes déclarés officiellement de gauche (source INSEE° croient que c'est le résultat du libéralisme (je rappelle que le mot libéral est une insulte au pays de la soi disante liberté). ALors avec tout cela il est facile de comprendre les différentes manipulations journalistes et politiques de quelque chose qui n'a rien à voir avec le respect du marché, de la vie économique, alors que ce sont les différents politiciens, en France comme à l'étranger, les seuls responsables du non respect de l'économie libre et productrice de richesse pour les citoyens.

L'argument des bolchévique est donc faux et mensonger, ce n'est pas la liberté d'entreprendre, de créer des emplois et des richesses en produisant des produits ou des services qui responsable de cette gabegie, mais leur systéme étatique collectiviste et anti libérale qui sont responsables des dettes et des déficits. Et en France on a largement l'habitude que l'état se mélent de tout, à tel point qu'on ne s'imagine meme plus qu'il puisse en etre autrement, malgré les lourds échecs des conservateurs collectivistes francais. Et ils accusent sans cesse les libéraux qui ne sont meme pas représenter dans ce pays, et donc jamais été au pouvoir. Le comble !!

La conclusion est que pour financer les différentes politiques anti libérale successives ils impriment à tour de bras du papier monnaie de plus en plus sans valeur, qui automatiquement perd de sa valeur, et donc fait monter l'or. L'Or est la seule monnaie internationale et historique permettant de mettre à l'abri les épargants des dévaluations et de l'inflation à présentes et à venir.
Achetez donc de l'or vite !!!! D'ailleurs les banques centrales du monde entier achétent en ce moment de l'or en masse, alors dépéchez vous.

Ahbon  a répondu le 15/04/2012 à 12:34:

Même si "La crise des subprimes c'est la conséquence de l'interventionisme éttique américain dans l'économie", les acteurs financiers pouvaient au lieu de se gaver de bonus : 1- s'assurer de la solvabilité des américains qui faisaient des crédits (c'est le B-A- BA du métiers ! non ?) , 2- Informer leurs "clients" (ceux a qui ils revendaient ces subprimes) en quoi ces produits consistaient .... Mais la LIBERTE leur autorisait de se comporter malhonnêtement !!! Libre ....

Lol  a répondu le 16/04/2012 à 16:22:

@ Ahbon : vous connaissez bien mal les différents courants qui courent à travers les écoles libérales. Certaines dénoncent claire ce qu'ils appellent un mariage incestueux entre les Etats et les banques. Généraliser est souvent mauvais.

Ahbon  a répondu le 16/04/2012 à 20:01:

Le problème avec les courants libéraux ... c'est qu'on y trouve tout ... et son contraire ...

yurf  a répondu le 16/04/2012 à 20:15:

Oui, effectivement et ce courant du libéralisme est d'ailleurs représenté par le PS aux élections.

c-loss  a écrit le 14/04/2012 à 10:04 :

La France est objectivement dans l'état du mec surendetté qui pense qu'il peut aller gueuler chez son Banquier.
Heureusement , pour défendre la Maison des cambrioleurs professionnels nous avons un ratier qui jappe dur et un labrador qui aimerait tant être méchant !!! Moi je dis que c'est au tour des socialistes de nous montrer comment ils sont capables de redémarrer la création de richesse dans ce pays !!! Cela remettra au moins à leur place tout nos gentils donneur de leçon qui vivent d'argent public et ont un niveau de réalisme économique sous la ligne de flottaison. Allez on regarde et on rigole.

gg  a répondu le 14/04/2012 à 10:51:

C'est pas avec des socialistes que vous aurez remis à "...leur place tout nos gentils donneur de leçon qui vivent d'argent public ..."
les politiques se recaseront cher adopi, ou tout autre commission inutile prévue à cet effet !

c-loss  a répondu le 14/04/2012 à 11:34:

Bien d'accord avec vous.....je parle des électeurs qui seront remis à leur place, pour toute la bande politique il n'y a aucun risque car s'il y a bien un sujet sur lequel ils sont d'accord, c'est leur statuts de privilégié.

Karcher  a répondu le 14/04/2012 à 12:01:

Il serait possible que les français se décident à passer le karcher très énergiquement pour faire sortir les "politocards casés" ou qui se "caseront" dans ces officines.

Manchélon  a répondu le 14/04/2012 à 13:33:

avec Melanchon qui maintenant se vise un petit cumul des mandats "député Européen" et député Français.....naif va !!

Henry  a répondu le 15/04/2012 à 1:58:

Ou alors en ouvrant la boite de pandore !
OUI : MARINE

titus  a écrit le 14/04/2012 à 10:02 :

ce n'est pas hollande qui ne nous promet que de l'impôt en guise de redressement économique qui va faire plier les marchés.et sans la finance, pas de croissance. sans la croissance pas d'emplois. sans emplois ,la misère et une nouvelle vague d'impôts dans un an. il serait temps de se réveiller sans quoi nous irons dans le mur. les marchés ont la peau bien plus dure et plus coriace que les belles phrases de Hollande.Les marchés sont une force gigantesque et internationale. il faut savoir non pas les jeter mais avancer avec sans se laisser déborder. cela suppose des connaissances,des stratégies habiles et omniprésentes de la part des politiques. .la prétention et crédulité vont coûter 10 fois plus cher aux faibles. ils se seront laisser rouler.

gegedu  a écrit le 14/04/2012 à 9:46 :

svp
il y a suffisamment de vrais organismes de recherche en economie dans ce pays (ofce,cepii etc) pour ne pas faire croire à vos lecteurs qui ne sont pas économistes que n'importe qui peut porter des jugements définitifs sur une situation donnée.
La science suppose plus de retenue et plus de doute

churchill  a répondu le 14/04/2012 à 10:22:

certes, cela dit les organismes mentionnes sont colores politiquement, et les postures epistemologiques peuvent determiner bcp de choses...

boisnad  a écrit le 14/04/2012 à 9:44 :

Un petit éclaircissement sur ce que veulent les marchés financiers:
http://www.youtube.com/watch?v=3wszOnyMr1M
Les marchés financiers ont réduits à néant les ressources des pays les plus pauvres (Amazonie, Equateur, Guatemala, Afrique.............).
Et comme il n'y a plus rien à prendre, c'est notre tour.
Et bien, continuez à voter UMPS, et regardez votre avenir: d'abord la GRECE, et ensuite, les pays du tiers-monde== c'est bientôt votre tour!

arkooo  a écrit le 14/04/2012 à 9:43 :

Le modèle social français est viable , aucun doute . Dire le contraire est tout simplement mentir . En revanche il faut mieux gerer et oui , revenir à l equilibre budgetaire . Ca veut dire 4 à 5 ans de diette , mais sans tout casser . Un peu à la Bayrou . Pour moi la premiere aberration ce sont les niches fiscales , les aides diverses aux entreprises et meme certaines niches sociales . Ce clientelisme a tout va coute entre 150 et 180 milliards par an . Maintenons le modèle social , supprimons les niches et compensons cela par une baisse des charges salariales et patronnales pour faire respirer tout le monde et remettre de l'huile dans l'economie . A coté de ça , il est indispensable de refonder le modèle Europeen qui est beaucoup trop liberal et à la botte de l'allemagne .

Lutner  a répondu le 14/04/2012 à 11:36:

Vous êtes candidat?

yurf  a répondu le 16/04/2012 à 14:56:

"une baisse des charges salariales" Pourquoi ? Puisque les entreprises font des bénéficient mais virent quand même des gens pour délocalisé, et verser de gros dividende ? Pourquoi donc devrions nous baisser une quelconque charge ? C'est ça les niches que vous dénoncez. De plus si par charge salariale vous entendez "charges sociales", alors vous êtes prêts à avoir moins de retraite, être moins remboursé quand vous êtes malade, avoir 6 jours de carence etc... si c'est ça que vous voulez... d'accord.

gizou  a répondu le 16/04/2012 à 17:21:

Si c'est moins cher de travailler en France car les charges sont basses, les entreprises ne délocaliserons pas. Par expérience, les gains d'une délocalisation ne sont ps si importants que cela.

Ahbon  a répondu le 16/04/2012 à 20:07:

Rappel avec tout cela on gagne quoi 10 % maxi ?? Les Chinois sont 20 FOIS moins chers (et il n'y a pas que les Chinois ...)

letarmo  a écrit le 14/04/2012 à 9:00 :

En clair, ce que dit Bouzou, qui est un libéral:
Les marchés financiers font la loi, pas les élections ni les peuples.
C'est inacceptable et ça va changer.

Henry  a répondu le 14/04/2012 à 10:52:

Les marchés fond la loi car nous sommes dépendant d'eux pour boucler nos fins de mois !
BUDGET EQUILIBRE = LIBERTE

Lutner  a répondu le 14/04/2012 à 11:37:

Je vous rassure, ça se soigne...

claude34  a répondu le 16/04/2012 à 15:18:

Incroyable ce concept de devoir rendre des comptes lorsque on emprunte de l'argent ... Alors qu'avant Giscard on pouvait juste faire tourner la planche à billets ouvertement, c'était quand même bien mieux. Votez Mémé pour revenir à cette époque bénie.

Moi et les autres  a écrit le 14/04/2012 à 7:36 :

Le socialisme ( 56% de dépenses publique et 5,5 millions de fonctionnaires ), c'est la ruine et la dictature. On y va !!!!! La solution : partir car c'est foutu. Le modèle français est de la m---- .

letarmo  a répondu le 14/04/2012 à 8:58:

Assez avec les inepties des "anti-socialo"". Ces chiffres sont faux et c'est la politique imbécile de Sarkozy qui a creusé les déficits par ses cadeaux aux nantis.
Avec Sarkozy, on y va pas, on y est !!!
La fonction publique d' Etat et hospitalière a régressé en effectifs et les mêmes râleurs contre le service public en veulent aussi toujours plus quand ils en ont besoin. Aucun courage et surtout pas celui de constater l' échec du pouvoir en place dont sont responsables ceux qui l'ont soutenu.

churchill  a répondu le 14/04/2012 à 10:19:

quel chiffre est faux? le seul pays qui a une depense pb plus impte, c'est le danemark, a 57%

la fonction publique hospitaliere met le budget de la secu aux abysses; grace au 'budget global', les syndicalistes peuvent servir tous leurs potes

dédé  a répondu le 14/04/2012 à 13:34:

d'accord avec letarmo,les chiffres sont archi faux.il y a bien plus de fonctionaires que ça

yurf  a répondu le 16/04/2012 à 14:59:

Le non remplacement d'un fonctionnaire sur deux (policier, justice hôpital, professeur) à rapporté 300 millions d'euros... Des sacrifices que NOUS faisons. Le cadeau au restaurateur 3 milliard d'euros... C'est vrai vous avez raison... c'est bien les fonctionnaires le problème. On va fermer TOUT les hôpitaux publiques, la secu, la police la justice... comme ça on aura plus aucun problème en France.

Jinoo  a écrit le 14/04/2012 à 1:58 :

Un clown hors norme.....il doit postuler au cirque PINDER

clowns  a écrit le 14/04/2012 à 0:48 :

mais quel ringard ce type! en gros on doit accepter de payer toujours plus de taxe, toujours plus de rigueur, pour finir comme les grecs dans qq mois ou qq annees, ou comme les espagnols, qui autorisent la culture de cannabis maintenant pour remedier a la crise et creer des emplois. et quand on verra que le cannabis ne rapporte pas assez d'argent, on fera quoi ? on autorise la culture d'opium ? le traffic d'armes ?
il faut un type qu'en a des suffisament grosses pour dire stop a ce cirque ! et la france doit retrouver sa souverainete ! vous etes vous deja demande pourquoi la france doit emprunter sur les marches a des taux toujours plus haut, et pourquoi le gouvernement francais (5eme puissance) n'a pas le pouvoir d'imprimer lui meme sa monnaie ?
pour moi melanchon et marine sont les 2 seuls capables de dire stop, les autres vont baisser leur froc face aux puissants financiers, et on va se taper encore 5 ans de deprime, chomage, taxes, delocalisations, etc...

realisme  a répondu le 14/04/2012 à 13:39:

Melenchon pourra travailler avec Hollande ... Marine avec personne ....

yurf  a répondu le 16/04/2012 à 15:00:

Marine est complètement à l'Ouest. Dès qu'elle sors du discours anti-étranger, elle vaut moins qu'un étudiant de première année en économie.

Cirque  a écrit le 13/04/2012 à 22:08 :

Bouzou le clown nous explique que seule la récession est la solution ... Si Eva avait eu comme programme la décroissance , il l'aurait vilipendé ... Mais ce dont les verts rêvent , la Droite le fait .....

Pas encore  a écrit le 13/04/2012 à 21:41 :

Nous ne sommes pas déjà arrivé au 21 décembre 2012 .... soyez patients ....

@lyon69  a écrit le 13/04/2012 à 21:32 :

Tant qu'on croira au Père noel qui va nous apporter un monde tout rose, avec plein de cadeaux qu'on sait pas qui va les payer, et qui va embaucher plein de nouveaux fonctionnaires, faudra pas s'étonner qu'on aille droit dans le mur !
Tant qu'on ne fera pas l'effort de ne pas dépenser plus que ce qu'on gagne, on ira droit dans le mur !
Je sais pas pour vous, mais moi, avant de sortir ma carte bleue, je regarde ce que j'ai sur mon compte en banque... et je dépense pas plus : sinon, je sais que c'est mon banquier qui finira par prendre la décision de vendre mon appart à ma place !!
Y a que Bayrou qui propose d'agir comme ça au niveau des finances publiques, alors que le vote blanc, on se fait plaisir, mais il n'est pas décompté !
(et en plus, pour la suite, BAYROU propose que le vote Blanc soit pris en compte : on fera coup double !!)

mimosa  a répondu le 13/04/2012 à 22:20:

la rigueur, toujours la rigueur mais ça peut être la récession pire encore ! quand vous aurez ponctionné les plus humbles que restera t il ? les plus aisés ont encore les moyens de faire quelques sacrifices ? perso j'ai déjà renoncé à du superflu et je
boycotterai s'il le faut les choses inutiles, j'aide un de mes enfants et sa famille car il n'arrive plus à) finir les fins de mois : les salaires stagnent , les loyers sont très chers ! la tva doit augmenter et ce sont les plus humbles qui doivent payer les excès des financiers ! y'a de quoi se révolter : c'est cela que les marchés veulent ?

Yves  a écrit le 13/04/2012 à 20:19 :

"Aller dans le mur" signifie tout simplement une mise sous TUTELLE, c'est-à-dire que le budget nous sera imposé de l'extérieur ! LA HONTE !!!

Paul62580  a répondu le 13/04/2012 à 21:30:

Non, le résultat du clientélisme et surtout de ceux qui y ont cru ...

moutarde  a écrit le 13/04/2012 à 19:57 :

Il fait semblant d'avoir peur ce sire ;combien de fois n'avons nous pas entendu des responsables dire qu'aucun futur président ne suivra son programme d'élection !

OBJECTIF  a écrit le 13/04/2012 à 19:54 :

En voilà un scoop.Faire peur,toujours faire peur ça sent un peu le calcul électoral.

123456789  a écrit le 13/04/2012 à 19:11 :

si mr hollande passe j'ai hate de voir comment il va si prendre pour dompter les marchés........ il se moque du monde......

101112  a répondu le 13/04/2012 à 20:16:

c'est très simple: il prend Mélenchon comme ministre des finances, ils vont vite comprendre les marchés.

Pro Larves  a répondu le 13/04/2012 à 20:18:

Oui. Faut surtout rien faire. Gardons Sarkozy. Vivre en rampant, mourir en suppliant.

danger  a répondu le 14/04/2012 à 10:53:

le pays est en danger extreme avec la droite dure actuelle

Lol  a répondu le 16/04/2012 à 16:31:

@ danger : il faut très certainement un Etat collectiviste exproprier les riches, et ne plus travailler. Voilà qui serait agréable. En vous lisant, on se rend vite compte que les français sont des gens égoïstes, incapables de se serrer la ceinture pour l'intérêt collectif. Pauvre France...

MDR  a répondu le 16/04/2012 à 21:07:

Lol tu me fais rigoler ... qu'appelles tu se serrer la ceinture pour l'intérêt collectif ?? que les autres se passent de services publiques pour que tes impôts baissent et tes bénéfices augmentent ??? Ou accepter d'augmenter tes impôts à la hauteur de tes revenus et des mesures favorisant la croissance pour tous (et pas que pour les plus riches) , jusqu'à ce que le remboursement de la dette de la crise financière soit diminuée ?

pmxr  a écrit le 13/04/2012 à 18:34 :

Impossible de voter blanc pour se débarrasser de ces incapables ! (qui ne pensent qu'à eux)

Jean Moule 2  a répondu le 13/04/2012 à 20:19:

Indigne toi en votant "sieste".

VOTE NUL MOTiVé  a répondu le 13/04/2012 à 20:20:

Nous pouvons voter avec un bulletin blanc sur lequel nous précisons notre motif, ce bulletin devient un bulletin nul, mais SI LES URNES SONT BOURREES de BULLETIN NUL MOTIVE, les candidats les compteront à coup sur pour savoir ce qu'ils ont perdu, par exemple motifs : "DECU par L'UMP" ou bien "DECU par le PS" ...bourrer les urnes, y comprit au 2ème tour et aux législatives idem.

Paul62580  a répondu le 13/04/2012 à 21:32:

On peut quand meme espérer qu'un mouvement de rassemblement national et apolitique finisse par émerger afin de gérer le pays sans clientélisme et en toute transparence ... L'espoir fait vivre, mais il faut encore avoir des rêves car sans rêve c'est finit ...

lesclaudius  a répondu le 14/04/2012 à 19:48:

c'est pas de l'espoir, mais de l'utopie !
croyez vous que nos très chers élus vont se "réduire" en nombre... la soupe est trop bonne y compris pour les candidats soit disant révolutionnaires ou nationalistes.

taykoubou  a écrit le 13/04/2012 à 18:23 :

En effet mieux vaut revenir au principe favori des capitaliste, nationaliser les pertes, privatiser les profits ....
Je ne dit pas qu'il faut réduire la part de l'état dans la société, mais de là à dire sortir du socialiste ... vous me faites penser aux américains qui considèrent que socialisme=communiste .... mais qui sont les premiers à demander des interventions des états pour sauver les grandes sociétés, cherchez l'erreur .... sachant qu'une bonne partie de la population américaine qui ne vit donc pas sous ce "socialisme", vis dans la misére ...

revolution  a répondu le 15/04/2012 à 18:45:

Exactement ... La droite actuelle a créé le "socialisme" des puissants .... le "puissanisme" ... que les citoyens , tous payent plus (TVA par ex) pour payer les dettes de la crise financière (ou conséquences de la crise financière) ....

phidias  a écrit le 13/04/2012 à 18:11 :

Chronique d'un désastre annoncé. A penser que le politique domine l'économie, alors que sans argent on ne peut rien faire, les politiques français sont les dignes héritiers d'un irrédentisme jacobin, que les marchés vont faire payer très cher. Pauvre de nous. Le coq, emblème de cette France ridicule, est bien le seul animal qui chante les deux pîeds dans la merde.

Responsabilité  a écrit le 13/04/2012 à 17:54 :

Combien de temps encore les politiciens et les hauts fonctionnaires, droite et gauche confondues, resteront-ils aveuglés par le socialisme ? Ils ne pourront pas dire qu'ils n'ont pas été prévenus, qu'ils ne savaient pas, qu'ils ne sont pas responsables, si par malheur ils ne renoncent pas immédiatement à leurs pouvoirs et à leurs idéologies collectivistes, s'ils laissent la crise de l'Etat-providence obèse s'aggraver jusqu'à la catastrophe. Ils ont pourtant dès à présent les solutions à portée de main, notamment avec l'abandon de ce modèle social qui détruit le pays à petit feu depuis plusieurs décennies. L'alternative est simple : sortir volontairement du socialisme de façon ordonnée en évitant la crise, ou ne rien faire et laisser la crise faire son oeuvre d'assainissement, avec effondrement économique, chaos social et pauvreté intense pour plus de la moitié de la population française.

CPM  a répondu le 13/04/2012 à 18:24:

Malheureusement, il fallait se poser cette question il y a 10-15 ans. Maintenant, c'est fini, il est trop tard. Il est l'heure de faire ses valises.
Ce qui m'attriste le plus, c'est que la purge touchera probablement ceux qui le méritent le moins. Comme d'habitude me direz-vous...

TARTARIN  a répondu le 13/04/2012 à 18:32:

Mon pauvre monsieur, vous prêchez dans le désert !

pmxr  a répondu le 13/04/2012 à 18:36:

"les hauts fonctionnaires" le pouvoir de l'ombre ! (en plus ils sont là ... pour la (leur) vie)

Henry  a répondu le 13/04/2012 à 18:56:

C'est justement toute la beauté du "DEAL" !
Personne n'est responsable, aucun fonctionnaire n'est responsable de quoi que ce soit !!! C'est magnifique !
Ils peuvent mettre la Mer....e, autant qu'ils veulent, ils seront recasés dans des placards dorés, il s'y refont une virginité et 10 ans après : ils recommancent : TROP FORT JE VOUS DIT.

ACN  a répondu le 13/04/2012 à 19:03:

Sortir du socialisme pour aller vers le libéralisme sauvage qui nous a mis la tete sous l'eau! Hah hah

abc  a répondu le 13/04/2012 à 19:53:

Bigre !!!! Le président français NS est un socialo-collectiviste.....les bras m'en tombent....il nous a bien eu !!!!

Naïveté  a répondu le 13/04/2012 à 20:39:

abc, le naïf...

cocotier  a répondu le 14/04/2012 à 1:35:

je suis malheureusement d accord avec toi c est triste mais je n ai pas de solutions la mienne a été de quitter la France en laquelle je ne crois plus

@ cocotier  a répondu le 14/04/2012 à 13:44:

tant mieux

lesclaudius  a répondu le 14/04/2012 à 19:53:

la purge se serait de supprimer deux élus sur trois...
quand celà aura été fait, le nombre de fonctionnaire décroitra de lui même !

Mais personne ne le fera car la soupe est trop bonne.
et pourtant la réduction du train de vie de la France passe dabord par là

diclonius  a répondu le 15/04/2012 à 2:15:

@lesclaudius,
BONNES REMARQUES ! HELAS, elle ne sera jamais appliquée !!!!
A croire que COCOTIER et les autres ont raison !
Faut il partir ??
En somme nous réduit à cela tant, la France et les Français sont incapable de modifier même à minima leur mode de pensée et de vie ?????
Devrais je comme tent d'autre partir ?????

FRANCHOUILLE  a répondu le 15/04/2012 à 18:23:

OUI