La Tribune

Hausse de plus de 7 % des embauches en mars

Copyright AFP
Copyright AFP
latribune.fr (source AFP)  |   -  205  mots
Après deux mois de recul, les déclarations d'embauche pour des contrats d'une durée supérieurs à un mois ont affiché une hausse de 7,2 % par rapport au mois précédent.

Les déclarations d'embauche pour des contrats de plus d'un mois sont reparties en nette hausse en mars (+7,2%) après deux mois consécutifs de repli, selon des données publiées ce vendredi par l'Acoss (agence centrale des organismes de sécurité sociale). En février, les embauches avaient reculé de 3,7% et de 4,3% en janvier, selon des chiffres revus légèrement à la hausse par l'Acoss depuis leur précédent baromètre. Sur un an, les déclarations d'embauche sont quasi-stables (+0,4%), indique encore l'organisme, qui fédère le réseau des Urssaf, collecteur des cotisations sociales.

De plus, "les indicateurs sur la santé financière des entreprises paraissent mieux orientés: les taux d'impayés (des cotisations) s'améliorent depuis trois mois et la hausse des demandes de délais semble interrompue", écrit l'Acoss.

Avec un décalage d'un mois sur les embauches, l'organisme publie également le nombre d'heures supplémentaires. En février, 42,3 millions d'heures supplémentaires ont été effectuées dans les entreprises, moins que les 46,6 millions réalisées en janvier. Par rapport à février 2011, elle sont en baisse de 1,9%, un repli qui "peut s'expliquer en partie par la vague de froid du mois de février" 2012, écrit l'Acoss.

Réagir

Commentaires

coco2  a écrit le 20/04/2012 à 20:55 :

en fait, les nouveaux emplois, c'est du temporaire pour mettre en enveloppes les bulletins pour les électeurs ! donc 2 fois 15 jours de travail !

!!  a écrit le 20/04/2012 à 18:39 :

A la recherche d'un emploi depuis 3 mois, effectivement beaucoup de convocations durant le mois de mars pour mettre a jour les viviers et finalement pour apprendre que pas de postes car des licenciements sont prévus !! Le marché de l'emploi va etre catastrophique dans les mois qui viennet, chaque jours de nouveauxnpmans de licenciements sont annoncés !!

Mecatroid  a écrit le 20/04/2012 à 17:44 :

Et bien il tombe à point ce chiffre. Un instant, j'ai cru qu'en France on détruisait 1000 emplois par jour depuis plusieurs mois. Mais là, du coup, la veille du premier tour des élections, tout va mieux. C'est une bonne chose :)

CADOUDAL  a écrit le 20/04/2012 à 16:46 :

Evidemment comme c'est une bonne nouvelle à mettre à l'index de la droite, les médias ne vont certainement pas en parler de peur de chagriner leur messie. Reconnaissons que les hommes politiques de droite devraient se montrer un plus en gagés pour contrer les débilités de programme et de profiter de toutes les tribunes pour faire valoir l'intéret de la France, car pour le moment la gauche s'en fou et contre fou, dans la mesure ou les français sans culture économique ne voient pas plus loin que les vociférations des mélanchon et hollance etc..

Dugenou  a écrit le 20/04/2012 à 15:51 :

Merci les contrats aidés!

AWI1  a écrit le 20/04/2012 à 14:26 :

Mensonges comme par la lettre M ?

Statistiques blas blas  a écrit le 20/04/2012 à 14:10 :

Ces nonnonces statistiques ne correspondent pas à la réalité. Ce sont des Statistiques blas blas opportunément publiées la veille d'une élection. Rien n'est propre dans cette République bananière.

attention  a répondu le 20/04/2012 à 16:23:

le blah blah dont vous faite etat est peut etre vrai, mais pas le terme de Republique Bananière.. attention a ce genre de raccourci.. il y a bien pire ailleurs, et l institution Republique est bien plus precieuse que vous semblez vous la vous representer! vous voterez, j espere?

pathinder  a écrit le 20/04/2012 à 13:35 :

je consulte les offres chaque jour sur internet, je ne vois pas ou est la baisse du chômage, peut-être des jeunes, mais j'ai 50 ans et à part des petits contrats comme je suis handicapé, les patrons favorise favorise plus les jeunes même à l'agefiph ou à la maison départementale des handicapés (de toute les façons tout ce qui est physique est pour moi un frein) alors comme j'ai un BAC PRO COMPTA mais je n'ai pus exercer ce métier je me tourne vers les métiers administratif eh bien justifié 3 ans de ma vie ou j'étais à l'hôpital et dans un centre de convalescence comment justifier cette inactivité, il y à des patrons qui en sont désolé mais qui nous prennent pas ou quand il ont mon CV en main,il préfère passer à une autre candidature, j'ai une orientation ESAT cela fait 7 ans que j'attend un coup de téléphone, car la liste est grande pour entré dans un ESAT. Et on peut dire que c'est à la cause de la vague de froid et des chiffres flatteurs de la baisse du chômage les instituts de chiffre sont à l'approche des élections sont de plus en plus bas pour qui pour le futur président de la république.