La Tribune

J-10 : Angela Merkel répond à Hollande, les candidats parlent aux policiers

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : AFP)
Sylvain Rolland, avec AFP  |   -  797  mots
A dix jours du second tour de l'élection présidentielle, les deux candidats se rendent coup pour coup. Aujourd'hui, Angela Merkel a répondu à François Hollande au sujet de la renégociation du pacte budgétaire européen. Les deux candidats, eux, ont réagi au fait divers impliquant un policier. François Bayrou a fait un pas vers François Hollande, tandis que Marine Le Pen fait durer le suspense sur sa consigne de vote.

Pacte budgétaire : Angela Merkel met les points sur les « i »

La chancelière allemande Angela Merkel a répété son opposition catégorique à une renégociation du pacte budgétaire européen, dans un entretien à un groupe de presse régionale allemande à paraître vendredi. Elle a estimé que ce traité, signé par 25 chefs de gouvernements et d'Etat, "n'est pas négociable". Elle a ajouté que "cela fait longtemps que [la croissance] est le deuxième pilier de notre politique à côté de finances publiques saines", en référence à François Hollande, qui avait détaillé quatre propositions visant à une "renégociation" du pacte budgétaire pour y intégrer une grande initiative de croissance.

Bruxelles relativise

Ces pistes proposées n'ont pas surpris à Bruxelles, où elles sont déjà sur la table depuis des mois, ce qui devrait du coup limiter le potentiel de polémique avec les autres pays européens en cas de victoire de François Hollande au soir du 6 mai. Angela Merkel a toutefois assuré qu'"une bonne coopération" entre la France et l'Allemagne se poursuivra quel que soit le président élu, car le "deuxième tour de l'élection présidentielle (voit s'afffronter) deux hommes politiques pro-européens".

Les deux candidats parlent aux policiers

François Hollande et Nicolas Sarkozy ont rencontré tour à tour des policiers jeudi, l'occasion pour le président-candidat de se prononcer pour la "présomption de légitime défense", ce que Marine Le Pen a aussitôt vu comme une "victoire idéologique" pour le FN, puisqu'elle portait cette proposition. Après l'émoi suscité chez les policiers de Seine-Saint-Denis par la mise en examen pour homicide volontaire de l'un d'eux, le chef de l'Etat, en déplacement au Raincy, a apporté son soutien à ses collègues dont une partie avait spontanément manifesté sur les Champs-Elysées mercredi soir.

De son côté, François Hollande s'est lui aussi placé sur un des terrains favoris du chef de l'Etat et ex-ministre de l'Intérieur. Il a plaidé pour que les policiers puissent dans ces circonstances continuer de bénéficier d'une "protection administrative" et ne perdent pas leur salaire.

François Bayrou s'éloigne de Nicolas Sarkozy, Marine Le Pen fait durer le suspense sur sa consigne de vote

Après avoir pris clairement ses distances avec Nicolas Sarkozy, le leader centriste François Bayrou se retrouve devant un choix difficile pour le second tour: ne pas prendre parti ou choisir François Hollande, une décision aux conséquences imprévisibles sur l'échiquer politique. Troisième homme en 2007 avec 18,57% des voix, il avait laissé ses électeurs libres de leur choix, en indiquant cependant qu'il ne voterait pas personnellement pour Nicolas Sarkozy. Une prise de position indirecte qui avait provoqué l'éclatement de son camp, la plupart des députés de l'ex-UDF rejoignant la majorité présidentielle. François Bayrou se prononcera le 3 mai, le lendemain du débat d'entre-deux-tours entre les prétendants à l'Élysée.

Forte de sa troisième place et de ses quasi 18%, la candidate du FN a également, dans une lettre ouverte adressée aux deux finalistes, demandé qu'on "cesse" de "mépriser" ses électeurs. "J'estime que votre attitude jusqu'ici rend votre quête de ces voix particulièrement illégitime", écrit-elle. Elle donnera une consigne de vote, probablement le vote blanc selon les analystes, début mai.

François Hollande répond aux « mensonges » de Nicolas Sarkozy

Après l'affirmation par Nicolas Sarkozy, mercredi soir sur TF1, que Tariq Ramadan avait lancé un appel en sa faveur, le candidat socialiste a accusé sur France Info le chef de l'Etat de "mensonges" et "amalgames" Un peu plus tard sur France Inter, le chef de l'Etat a dit que Tarik Ramadan avait appelé publiquement en mars à voter Hollande "ou un parti qui serve l'islam". Mais, à la mi-journée, Tariq Ramadan a lui-même démenti auprès de l'AFP avoir appelé à voter pour le candidat PS. Autre polémique: un "appel" supposé de "700 mosquées" à voter François Hollande, dénoncé avec force par des membres de l'UMP pendant deux jours et dont le Conseil français du culte musulman (CFCM) a démenti l'existence.

The Economist juge Hollande "plutôt dangereux"

The Economist, l'influent hebdomadaire britannique du monde des affaires, estime qu'une élection de François Hollande à la présidence serait "mauvaise pour son pays et pour la France" et qualifie le candidat socialiste d'"homme plutôt dangereux". "Bien que vous ne le devineriez jamais à la vue des programmes sur lesquels les candidats ont fait campagne", ironise l'hebdomadaire, "la France a un besoin criant de réforme", estime l'hebdomadaire.

 

Les vidéos à suivre

Des paroles et des actes, du jeudi 26 avril 2012 à 20h35

 

Réagir

Commentaires

Impuissance annoncée quelque soit le candidat  a écrit le 30/04/2012 à 11:59 :

Gauche et Droite ont tous signé les traités malgré le Non à la constitution européenne des français et des hollandais. 80 % de notre droit est régi par la Commission Européenne (non élue par les citoyens européens).
Il faut sortir de l'Euro et des traités. Le Mécanisme Européen de Stabilité est une mise en servage des peuples européens.

http://www.u-p-r.fr/videos/conferences-en-ligne/pourquoi-leurope-est-elle-comme-elle-est

les solvables  a écrit le 29/04/2012 à 16:50 :







de toute facon rien a attendre !!!. Hollande va t il proteger ou ponctionner la CLASSE MOYENNE ???

pitchounette  a écrit le 29/04/2012 à 0:27 :

depuis que Nicolas SARKOSY EST PRÉSIDENT RIEN NE VA PLUS, IL AVAIT PROMIS PLEIN DE CHOSES IL A FAIT LE CONTRAIRE IL MET DES TAXES SUR LES SALAIRES CE QUI A FAIT MONTER LE TAUX DE CHOMAGE, ILS DONNENT TOUT AUX RICHES ET RIEN POUR LES PAUVRES ET CE N'EST PAS FINI, S'IL EST ÉLU ON N'AURA PLUS DE RTT, PLUS DE PRIME POUR L'EMPLOI, TOUT CONTINUERA A AUGMENTER, BEAUCOUP D'ENTREPRISE FERMERONT, LE CHOMAGE SERA TRIPLE IL Y AURA UNE GUERRE CIVILE PUIS MONDIALE ? C'EST UN DICTATEUR ALORS RÉFLÉCHISSEZ BIEN AVANT DE VOTER, FRANÇOIS HOLLANDE NE FERA RIEN AUGMENTER, MAIS IL VA FALLOIR QU'IL ASSURE, CE NE SERA PAS FACILE DE RATTRAPER TOUT CELA, BEAUCOUP DE PERSONNES N"ONT ENCORE RIEN COMPRIS C'EST INTOLÉRABLE, ILS IRONT ENCORE SE PLAINDRE

Oui mais  a répondu le 29/04/2012 à 14:19:

Mais si, vous les pauvres, vous avez les allocations chômages (pour ceux qui ont essayés de travailler), le RSA, la CMU, les restaurants du c?ur, la Croix Rouge, l'allocation rentrée scolaires et j'en passe et des meilleurs.

jeanclaude  a écrit le 28/04/2012 à 11:06 :

avec Hollande les français et les françaises de classe moyenne ne se doutent pas de la purge économique dont ils vont faire l'objet: en gros double d'impots de toute sortes.Faites vos comptes

Voui  a répondu le 03/05/2012 à 22:50:

Et la TVA et les taxes sur les mutuelles (transparentes on aura juste a gueuler parce que ces satanées mutuelles ont augmenté ...), les impôts dont le revenu de référence (barème) ne suit plus l'inflation (c'est donc une augmentation d'impôt au fil des ans ...) ... c'est qui ??? c'est Sarkozy !!!

ppj  a écrit le 28/04/2012 à 4:45 :

Hollande a-t-il donné son point de vue réel sur Tariq Ramadan ??
Valls a-t-il dénoncé l'engagement de Tariq Ramadan ?? Toujours cette naiveté des socialistes , "je ne vois rien, je n'entends rien, je ne dis rien "
Tariq Ramadan est "very dangerous" et son influence anti-occidentale est très importante

ecoute bien  a répondu le 03/05/2012 à 22:52:

??? Pourquoi , j'ai entendu que Ramadan invitait a voter Sarkozy ....

Brodnik  a écrit le 27/04/2012 à 23:25 :

Détentons-nous avant le 7 mai : Ecoutons - Renaud " Hexagone "...(197...)Ensuite ... Le rire ne sera plus autorisé ni par l'un ni par l'autre...

imposture  a écrit le 27/04/2012 à 18:51 :

Il serait temps de cesser l'imposture du non-programme socialiste

60  a répondu le 03/05/2012 à 22:54:

il y a 60 mesures (Sego en Avait 100 en 2007 , c'était trop long pour beaucoup de français ...) , mais Sarko il en a combien ? Difficile a suivre , avec Sarko tous les jours un programme nouveau ....

popin  a écrit le 27/04/2012 à 17:43 :

Marine au premier tour, François au deuxième pas de vote blanc et le FN pour les législatives dans tous les cas de figure en ce qui me concerne!!

Spip  a répondu le 27/04/2012 à 18:07:

C'est ce qui s'appelle de l'antisarkozysme primaire... Comment peut-on voter Le Pen puis Hollande, deux personnes que TOUT oppose, à part.... leur antisarkozysme primaire!

aspip  a répondu le 27/04/2012 à 19:31:

Tout de suite les grands mots 'antisarkozysme primaire' mais non il s'agit d'efficacité salutaire par rapport au choix des deux candidats encore en course!!

Pourquoi  a répondu le 03/05/2012 à 23:01:

Pourquoi ???? Mais c'est évident !!! La droite dogmatique nounouille de la mondialisation libérale ne veut absolument pas remettre en questions les avantages des importateurs , ni sortir de l'Euro pour avoir une monnaie qui nous permettrait d'exporter (et oui on payerait plus cher notre pétrole comme la Chine , les USA et plein d'autres qui n'en meurent pas !!) ... Quoique dise Sarko sur sa "réciprocité" nouvelle (mais depuis 10 ans qu'à t-il fait ? rien !! et connaissant ses liens avec les puissants qui ne veulent pas être contraints a moins de delocalisation , il ne fera rien plus tard non plus .... Hollande et Montebourg ont bien expliquer que la finance mondialiste et le marché sans régulation étaient leur ennemis ... c'est toujours plus proche de Lepen que Sarko !!!

charkut  a écrit le 27/04/2012 à 16:53 :

Mme angela a disparu du petit ecran, après ses brillantes interventions il y a quelques semaines. quand reviendra-t-elle? au moins pour nous apporter des saucisses de france forte !

Cassoulet  a répondu le 03/05/2012 à 23:04:

Elle a toujours aimé le cassoulet .... une petite saucisse avec plein de fayots autour .... Comme ce plat semble moins à la mode , on la voit moins ....

JPP78  a écrit le 27/04/2012 à 15:46 :

Monsieur Bayrou creuse allègrement sa tombe, politique et économique.
Je suis très étonné de son attitude qui me semble en totale contradiction avec ses
analyses précédentes, hormis la démagogie de critiques à la mode de gauche du
Président actuel.

ppj  a répondu le 28/04/2012 à 6:17:

Bayrou se creuse une tombe très profonde . Dommage pour lui
.Marine LePen voit son heure arriver car Hollande va se planter et gaspiller notre
épargne
Ce sera la politique "des moyens, des moyens, des moyens" , avec l'épargne de tous ceux qui ont durement travaillé pour leurs enfants ou petits enfants. C'est aussi cette réalité des urnes du 22 avril

gerardc27  a écrit le 27/04/2012 à 15:27 :

Que les anglais se mêlent de leurs affaires pour une fois, tout du moins "the Economist"

lesclaudius  a répondu le 29/04/2012 à 10:38:

The Economist vote comme neuilly... A 70 % pour Sarkozy.

???  a répondu le 03/05/2012 à 23:06:

98% !!

Leraleur  a écrit le 27/04/2012 à 15:22 :

Vous (LaTribune) avez choisi des photos qui sont bien plus neutres que celles choisies par nos candidats pour leurs affiches officielles.Sur les affiches officielles, Hollande est à 7heures du matin ( jeu des couleurs et la lumière pour le fond )et parait calme mais décidé.Sarko est à 17h (reflets jaunes au ras du sol) .Il semble fatigué, resigné, démotivé !
Pourquoi Sarko a choisi un slogan qui a déjà fait ses preuves ( le slogan de trois précédents perdants ! )
Est ce que Sarko n'aurait pas choisi la défaite, pour ne pas gérer le merdier à venir ?
Certains de vos commentaires ci-dessous montre que beaucoup surestiment la différence droite/gauche.Giscard a beaucoup fait pour la dette, pour absorber le choc pétrolier.Ne parlons pas de Sarko qui a battu tous les reccords (pour absorber la crise en cour ) .La dette a une croissance exponentielle --trop peu de gens comprennent cette fonction mathématique--l'emprunt Giscard fait surement une bonne portion du camembert .Mitterrand a joué la "déflation compétitive" (baisse des salaires (grillotage par l'inflation +stagnation) et a connu un pic de chômage à 3 millions ! Les 35 heures ont servit à détricotter le droit social en guise de contre-parties.Nous pouvons compter sur Hollande pour faire le reste ...En économie/politique, la pluspart des coups sont forcés, peu de vrais choix ! Etre dans la zone euro est très contraignant.

mariealbert  a écrit le 27/04/2012 à 15:14 :

bravo a Mme.Merkel qui a très bien répondue a Hollande !
******************************************************************

Les mythes ça se traite  a répondu le 27/04/2012 à 15:42:

Mais qu'est ce qu'elle a d'attirant Mme Merkel, je vous le demande. Sa compétence, surement pas. Sa vision réduite et son intransigeance à la Thatcher, sans doute. Mais qui a fait cadeau aux grecs de 106 millions de créances bancaires et qui finance un truc infinançable en faisant en sorte que les membres de l'UEM apportent 200 milliards!!!!!!! de financement à des gens qui auraient dû faire faillite et qui ne veulent pas rembourser. Cette Merkel est TOTALEMENT incompétente autant que les dirigeants français actuels et leurs sbires de technocrates qui ont maintenu mordicus qu'il fallait soutenir la Grèce CE QUI EST UNE ERREUR DRAMATIQUE.

correctif à les mythes ça se traite  a répondu le 27/04/2012 à 16:00:

106 milliards d'euros s'entend pas 106 millions bien évidemment

larry  a écrit le 27/04/2012 à 15:13 :

je voudrai bien savoir ci il veule s'occuper de la France et des français où ce remplir les poches sur notre comptes , et puis il y a trop d'étranger en France pour payer des assister qui on besoins de nous a rien faire et qui son rentrée en France, les algériens on demander l'indépendance pour une deuxième fois on
survient a leur besoins.

l'hari cool  a répondu le 27/04/2012 à 15:33:

ça c'est vraiment réac de chez réac comme réaction, le décervelage le pénobuissonocopesarkoien porte donc bien ses fruits.

Spip  a répondu le 27/04/2012 à 18:13:

Sans compter les fautes d'orthographe/de syntaxe/de grammaire à foison... Mais ça doit être un bon français qui nous a fait bénéficier de ses talents et de sa réflexion!

coco89  a répondu le 27/04/2012 à 21:43:

Il est vrai je l'avait remarqué les Sarkosystes enfin ceux qui votent dans ce sens comme larry ont un Français bien aproximatif !!!!

DOUDOU  a écrit le 27/04/2012 à 14:20 :

Je suis un soutiens indéfectible a ce qu a écrit THE ECONOMIST car cet homme est dangereux et n a jamais ete aux affaires aussi mon inquiétude s avance d heures en heures qquand je vois les sondages je suis effaré de voir que les français décidément n ont encore rien compris ce qu est la finance aussi je pense qu il serait temps que l on fasse dans les colllèges et lycées des etudes financières.

LOLHO  a répondu le 27/04/2012 à 14:40:

celui qui est aux affaires actuellement est encore plus dangereux, les français depuis quelques temps on le choix entre un très dangereux et un dangereux, c'est triste mais c'est comme ça. Les anglais feraient bien de s'occuper de leurs affaires, et il fut dire que s'ils n'étaient pas les larbins des US et s'ils ne pratiquaient pas la concurrence déloyale à travers leurs paradis fiscaux et surenchère au moins disant fiscal (pour les étrangers s'entend et les richards et les cadres dirigeants de la finance), ce pays aurait coulé depuis longtemps

mr kite  a répondu le 27/04/2012 à 14:51:

Parce que vous avez l'impression que Sarkozy il a compris quelque chose à la finance ? baisser les impôts des plus riches pour lutter contre la dette c'est sure que c'est de la haute finance !

cdlabonne  a répondu le 27/04/2012 à 15:13:

mais qu'est-ce tu bois DOUDOU dis donc?
Non, je ne comprends pas tout à la finance, mais il ne faut pas avoir fait Sciences Po pour en voir les résultats: les riches plus riches, les pauvres plus pauvres, et un état qui a perdu sa vocation.
S'il s'agit juste de gérer des budgets, alors pourquoi ne pas créer une multinationale nommé Europe, dictant les minimas sociaux?

L'humain n'est pas la préoccupation de la finance. Voilà pourquoi nous n'en voulons pas pour nous diriger.

gerardc27  a répondu le 27/04/2012 à 15:22:

On gère mieux souvent quand on a de l'inexpérience, du bon sens et de l'honnêteté et de la prudence . On ne gère plus quand on connait les ficelles et qu'on tape dans la caisse depuis bientôt quinze ans. Le plus dangereux pour les finances publiques n'est pas celui qu'on pense.

Pierre  a répondu le 27/04/2012 à 16:16:

Doudou n'a pas tort et vos reactions montrent que vous ne comprenez rien, que vous etes juste excedés de sarkonet donc forcement le programme ps qui se rèsume à "sarko il est mechant" vous correspond tout a fait !! Sarko a privilegié les "riches" qui sont en fait les patrons d'entreprises afin qu'ils restent et qu'il crééent des emplois et de la croissance !! Alors oui il y a des "riches" mais sans eux on ca faire comment ?? Ont va financer un système social avec la classe moyenne ou les pauvres ?? Je vous en conjure lisez bien les programmes, le plus gros probleme de la france c'est le chomage, comment voulez-vous que les entreprises recrutent si on augmente les charges ?? Et ne me parlez pas des pseudos gestes pour l'embauche dont aucun patron ne veut !!

Vive la France Vive la République  a écrit le 27/04/2012 à 14:04 :

Une Merkel qui est totalement raide dans ses bottes, et qui ne comprend rien (a t elle jamais compris la situation et comment on se faisait b... par la politique monétaire US? et l'expansionnisme US? et l'association de fait Chine-US? etc...), un Sarko de plus en plus réac utilisant les termes ou vocabulaire utilisés par Laval et Pétain (dixit Mélanchon et l'Humanité qui d'ailleurs n'ont pas tort), des imbéciles de technocrates dans les choux...de Bruxelles, des centriste (excepté sans doute le MODEM) associés à des réacs pour au départ éviter le vote Le Pen (c'est raté et arch i raté) donc les centristes sont devenus des alliés objectifs des néo faschos ou faschos tout court. Et des anglais ui en rajoute histoire de foutre leur m...comme d'habitude.

La France ce pays des républicains et des réacs  a répondu le 27/04/2012 à 14:45:

D'où l'expression de Copé, en direct sûrement de son nouveau musée des habits de la première guerre qu'il a inauguré récemment dans sa bonne petite ville de Meaux, "qu'il ne manque pas un bouton de guêtre" en parlant de la campagne du deuxième tour. Mais là il était du côté du bon Pétain, pour une fois. Ceci étant dit on a vu ce qu'a été la première guerre mondiale, et surtout comment se sont comporté nos états majors, des incompétents, des cyniques, des hypocrites,des irresponsables et des bouchers, Céline ne dira pas le contraire.

Brodnik  a écrit le 27/04/2012 à 13:36 :

Choisir entre le fascisme de droite et le fascisme de gauche - Entre l'arrogance de Messieurs Copé/ Bertrand et consorts et celle de Messieurs Moscovici/Montebourg et consorts ;
Entre la haine des autres (La droite aime alors les " étrangers" lorsqu'ils tombent à Omaha Beach ou à Dien Bien Phu) et la dégoulinante "Omerta" de la gauche vécue pendant 14 ans prête à être resservie.
Un point commun à ces messieurs : la génuflexion devant l'Allemagne.

Ben voilà  a écrit le 27/04/2012 à 12:43 :

Il y a matière à bien se marrer... pour l'instant !

Je me marre  a répondu le 27/04/2012 à 15:01:

Bien se marrer ! oui ! mais jaune !

jclaude  a écrit le 27/04/2012 à 12:21 :

je donne un bon conseille a M. Sarkozy s'il veux avoir la majorités au 2 Tours il ferrait mieux de prendre des accord avec le F.N. et F. Bayrou de leurs proposés des poses a responsabilités il est vrai qu'ils faut tenir compte de ces électeurs cas ils ont marre de négligés les Français le chômage peu être réduit si les étrangers reparte cher eux ainsi une économie pour la sécurité sociale il y a vraiment des abus

mimosa  a répondu le 27/04/2012 à 13:26:

Fillon ne se réclame pas du fn ! sarko fait des mensonges de plus avec les électeurs FN qui sont à nouveau bernés ! Bayrou ne reconnaît que sa politique !
il est interdit par la constitution de "virer les étrangers en situation régulière" les "étrangers" paient , cotisent pour le plus grand nombre , le trou de la sécu c'est trop de chômeurs... vous vous trompez !

mimosa  a répondu le 27/04/2012 à 13:38:

la constitution interdit de "virer les étrangers en situation régulière " donc vos propos sont xénophobes ! les étrangers paient des impôts, tvas,csg, cotisations quand ils travaillent ! le trou de la sécu c'est aussi la montée du chômage ! fillon ne veut pas d'accord avec le fn qui ment lui aussi...

convenant?  a répondu le 27/04/2012 à 13:45:

@jclaude: le président sortant prendra certainement note de vos propos si judicieux, votre "bon conseille". S'il parvient à entrevoir la teneur de vos propos au milieu de ce français d'un niveau si élevé. Ma femme, qui fait pourtant partie de la dernière vague d'immigration, s'exprime déjà nettement mieux que vous.
Je ne peux que constater le manque flagrant d'éducation de la majeure partie des partisans du FN...

Solestella  a répondu le 27/04/2012 à 15:15:

Les moqueries sur le manque d'instruction n'ont jamais fait avancer une discussion. Ce que J Claude ignore c'est que si, en effet, certains étrangers peuvent travailler à des coûts plus bas en France que les Français, c'est parce que nos Lois sont mal faites et, qu'en effet, parfois embaucher un étranger revient bien moins cher qu'un Français mais ce sont des règles européennes cf le cas du batiment( http://www.pervencheberes.fr/2012/03/07/proces-sur-les-pratiques-europeennes-abusives-de-linterim-du-btp/). Ce n'est pas la faute des étrangers, ils en subissent eux-mêmes les conséquences. C'est la faute de ceux qui disent que "quand le batiment va tout va" alors que de plus en plus de main-d'oeuvre sur les chantiers vient de l'étranger. Quand aux sarcasmes : les étrangers dont parlent J-Claude sont des intérimaires qui sont virés par leurs boites chez eux dès la fin du chantier... Or, cela existe depuis longtemps sous des gouvernements de gauche comme de droite.

FR001  a écrit le 27/04/2012 à 10:47 :

Quand le "mou" Hollande se trouvera devant Merkel (s'il est élu) il ne pourra rien faire, c'est écrit et cela se vérifiera si Hollande devait malheureusement (pour la France et les français) être élu ! Bayrou ne compte plus guère et ses électeurs feront ce qu'ils veulent. LePen peut donner une consigne de vote mais ses électeurs feront également ce qu'ils veulent. Mais le lavage de cerveaux a été si efficace que je crains très fort que Sarkozy ne soit pas réélu, et c'est une véritable catastrophe que les français ne mesurent pas ! Vous verrez que les intérêts de la dette monteront inexorablement et vous allez connaître le fameux effet "boule de neige" = les intérêts (à payer) nourissent la dette. La dégradation par les agences de notation est inscrite en cas de victoire de Hollande ne vous y trompez pas ! Alors que les abstentionnistes du 1er tour et les gens raisonnables qui ont encore la capacité de réflexion se mobilisent pour ne pas faire passer cette gauche et cette extrême gauche paralisante et susceptible de mener au cahos !

n'importe quoi  a répondu le 27/04/2012 à 11:15:

Allez troller d'autres sites ! La France a déjà été dégradée, et c'était sous Sarkozy. C'était un signal politique pointant la mauvaise gestion de la crise, ça figure même dans la déclaration explicative de l'agence.
Sarkozy a fait grimper la dette de 300 milliards !! Vous êtes aveugle ou quoi ?

J.B.62  a répondu le 27/04/2012 à 11:55:

Il y a eu 22 ans de gestion socialiste avant N.Sarkozy, en 1981 la dette de VGE n'était que d 510 M de F, F.Mitterrand l'a multiplié par 7: 3256 Mde F. Le tandem J.Chirac jospin a doublé le tout: 7000 M de F.Avec l'ouverture des frontières de F.M et L.Jospin le chômage est passé de 7,5% de la population active à 11,4% à mettre dans le guiness des records de F.Mitterrand page 1817 qu QUID 2000 prenez la peine de vous informer et la France ira mieux...

FR001  a répondu le 27/04/2012 à 12:16:

NON je ne suis pas aveugle, mais je suis instruit et je m'intéresse de très près à l'économie mondiale. Vous semblez ne rien y connaître et avez l'insulte facile, ce qui dénote votre "bravitude" à l'ignorance ! Continuez sur cette voie en vous cachant la tête dans le sable et préparez vos mouchoirs qcar avec Hollande vous en aurez grande besoin, lorsque vous pleurerez sur les cendres du pays !

intéressant...  a répondu le 27/04/2012 à 13:49:

Pleurer la tête dans le sable...
Votre raisonnement, bien que vous soyez si bien instruit, s'inscrit dans une logique libéraliste. D'autres mondes sont possibles, d'autres Europes sont possibles. La finance est le cercle vicieux qui gangrène l'UE...

celthic  a répondu le 27/04/2012 à 13:55:

un peu de suffisance, beaucoup de "méprisance", pour reprendre le néologisme de sarkosy, lors d'un de ces derniers discours, en écho à la "bravitude" de s royal, ne suffisent pas à faire passer l'idée que votre choix est le bon et que ceux qui ont l'outrecuidance de penser différemment sont dans l'erreur. L'instruction n'est pas l'apanage des gens de droite, on en trouve aussi ailleurs, même à gauche voyez vous, et quelque fois le simple bon sens suffit à avoir les idées claires.

Tirelire  a répondu le 27/04/2012 à 16:49:

@ FR001 Les 3 mamelles du Sarkozysme sont : la richesse, la bêtise et la vieillesse. Dans quelle "mamelle" vous situez-vous? A mon humble avis, les 3 à la fois.

FR001  a écrit le 27/04/2012 à 10:40 :

HOLLANDE = la France des "mous" et des "bobos" et des "inconscients". Beaucoup de promesses qu'il ne pourra pas tenir, donc du "vent" et aucune mesure concrête réaliste pour rendre de l'espoir au pays ! Son programme = "tous contre Sarko" ! C'est court comme discours mais cela semble efficace car tous les autres depuis les super-extrêmes de gauche et de droite tiennent le même discours depuis 5 ans = on a ainsi réalisé un "lavage de cerveaux" des français et cela a marché ! Triste ! Cela dénote le niveau bien bas de la France et de ses populations, car elles ne réfléchissent plus et font l'autruche en pensant qu'il n'y a plus de crise et que la poursuite de l'endettement peut continuer sans dégâts encore plus grands ! Pauvre France !

celthic  a répondu le 27/04/2012 à 11:26:

quand on oublie le florilège de mensonges, les promesses non tenues, les dérapages verbaux en tant que président, les incohérences dans la conduite de l'état, la propension à dire tout et son contraire, l'attirance malsaine pour le bling bling, l'inclination à favoriser ses petits copains, voire son fils dans sa carrière politique, son obstination à interférer dans la conduite des affaires touchant aux casseroles qu'il traine derrière lui, alors effectivement on peut dire qu'une certaine france est descendue bien bas, mais bien entendu c'est une affaire d'interprétation.

Solestella  a répondu le 27/04/2012 à 14:56:

@ celthic
Vous avez raison sur bien des points de votre critique à un détail près : vous reprochez des pécadilles à un Président de la République alors qu'à mon avis, ce qu'on demande aux grands de ce monde n'est pas d'être parfait mais de faire en sorte de ne pas nous mettre dans l'embarras (pas de guerre, pas de faillite du pays, pas de famine et si possible au contraire une amélioration de notre vie quotidienne). Les Français se plaignent mais beaucoup ont un toit et combien meurent de faim ? Globalement, notre mode de vie s'est amélioré (accès au NTIC ...). Sarkozy est un impulsif qui parle plus vite qu'il ne réfléchit et semble ignorer que même pour le Président de la République, il ne suffit pas de vouloir pour pouvoir parce que des règles s'imposent à lui. Mais au moins, il bosse et il essaie de changer les choses, aurait-il pu mieux faire malgré les crises que notre pays a traversé sûrement. Après coup, on peut toujours voir qu'on aurait pu mieux faire, mais nous ne sommes pas à plaindre contrairement à certains voisins. Peut-être sommes-nous un vieux pays habitué aux vieux Présidents qui s'endorment après le repas de midi (deux au moins ont été gravement malades pendant leur septenat) ? Car, on a étrangement reproché aux deux jeunes (VGE et Sarko) leur dynamisme comme si la jeunesse était une tare honteuse (rappelez-vous les moqueries sur les repas de VGE chez les Français modestes... était-ce si grave ? VGE en un seul septennat a amené pas mal de progrès, majorité à 18 ans... et pourtant c'est le vieux Miterrrand qui a semblé le porte-parole des jeunes en 1981 avec son soutien aux radios libres !). Après tout, Sarko a des défauts : le favoritisme, les mensonges, le bling-bling... mais "plaie d'argent n'est pas mortelle" et sous son quinquennat en tout cas, il n'y a pas eu de morts suspectes (suicides de ministre ou assassinat de préfet ou de député) . Quant aux promesses non tenues, quel homme politique n'est pas dans ce cas ? Entre le candidat et l'élu, il y a un monde. Qui sait ce que Ségolène Royal aurait dû faire pour s'adapter aux crises que la France a traversées ? Rien ne dit qu'elle aurait pû mieux que Miterrand faire une politique de gauche.

Mordrakheen  a écrit le 27/04/2012 à 10:23 :

tant qu on victimisera les criminels leur donnant plus de droit qu aux policiers et aux victimes ca n ira pas La demagogie de gauche finira de dégouter la police de leur fonction indispensable

???  a répondu le 03/05/2012 à 23:10:

Qui a été ministre de l'intérieur puis président ces 10 dernières années ??? La gauche ??? Non Sarko ... Et pourquoi n'a t-il rien fait ? parce que que ces 6 derniers mois le sénat est a gauche ? foutaises .....

matheo  a écrit le 27/04/2012 à 9:25 :

comment des personnes comme alain lambert ,jean arthuis ,pierre méhaigneris peuvent-ils encore suivre bayrou qui ne joue que pour sa personne .je suis centriste mais le comportement de bayrou me décoit il attend pour aller du coté du plus fort quel lacheté !!!!!!!

toto  a répondu le 27/04/2012 à 17:38:

La France n'est certainement pas un parangon de tolérance.
La partition (formation des partis) en 2 blocs gauche-droite a fait disparaitre le centre, et créé l'ingouvernementabilité (néologisme ?) de notre pays.
Chacun n'a d'autre préoccupation que défaire ce qu'a fait celui qui l'a précédé.
Aussi je propose des nouvelles règles (à inscrire dans la constitution ?).
1) Élection du président au suffrage universel, comme maintenant.
2) Élection des assemblées à la proportionnelle intégrale.
3) Constitution du gouvernement (ministres, secrétaires d?État) avec les représentants des 3 premiers partis (le nombre des représentants pourrait être proportionnel au score obtenu par chaque parti). Remarque le nombre 3 est indicatif, ce pourrait être 2, ou 4, mais pas 1 comme maintenant)
Fonctionnement :
La majorité est représentée par 3 partis. La gouvernance du pays résulte de l'accord entre ces 3 partis.
1) il y a accord (débats, négociations, compromis) : le gouvernement gouverne.
2) il y a désaccord ponctuel : Le président permet d'éviter la dérive de la 4ème république. Le gouvernement reste en place et le président (élu au suffrage universel) gouverne par décrets au nom du peuple.
3) il y a désaccord total : Le président peut déclencher une nouvelle élection parlementaire.
J'y vois l'avantage de l?intérêt de rechercher l'accord majoritaire.

cest drole  a écrit le 27/04/2012 à 9:22 :

C'est drôle que The Economist parle du "besoin criant" de réformes... Mais ce journal libéral n'a peut-être pas réalisé qui détient tous les pouvoirs depuis 10 ans : la droite ! Des réformes, ils auraient pu en faire... et Sarko en a fait d'ailleurs, mais il a préféré perdre du temps à faire des débats minables (identité nationale, islam), des réformes catastrophiques (justice), incomplètes (retraites, université), et des politiques qui ont accentué les déficits (bouclier fiscal, augmentation des dépenses publiques mais pas pour les budgets sociaux), et s'aplatir totalement devant l'Allemagne et aggraver par leur incapacité à prendre les bonnes mesures (les eurobons, le rôle de la BCE, autant de nécessité d'abord rejetées pendant des mois avant d'être enfin discutées, quelle perte de temps !) Quelquefois, The Economist ferait mieux de se taire.

FR001  a répondu le 27/04/2012 à 11:32:

Votre analyse est lamentable ! Imaginez ce que serait la France aujourd'hui si Ségolène Royal avait dû gérer les crises ! Voyez l'Espagne qui était gouvernée par des socialistes (comme eu Portugal et en Grèce !) : aujourd'hui ils sont dans la misère la plus profonde ! C'est cela que vous voulez pour la France ? On peut ne pas aimer - voire détester - Sarkozy, mais cela ne doit pas empêcher de voir clair et de faire preuve de bon sens ! Votre cerveau semble avoir été lavé avec celui de beaucoup trop nombreux autres français !

cest drole  a répondu le 27/04/2012 à 12:42:

Mon cerveau va très bien, par contre votre mémoire est très sélective. Petit rappel : c'est le gouvernement libéral/conservateur de la grèce au début des années 2000 qui a maquillé les comptes publics pour pouvoir intégrer l'euro. Pendant 10 ans la Grèce a emprunté à des taux qui ne correspondaient pas à son état financier et a développé des politiques inconsidérées sans réformer la fiscalité -la fraude est un sport national en Grèce. Le gouvernement socialiste, à son arrivée au pouvoir, a dévoilé les comptes truqués et les vrais chiffres des déficits, d'où la crise de confiance qui s'est contaminée à l'Europe. Le Portugal, comme le Royaume-Uni (de droite) et la plupart des autres pays européens dont la France (de droite) ont laissé courir leurs déficits car ils pensaient leur dette inattaquable (en raison de la faillite des agences de notations qui n'ont rien dit pendant des années et mettent de l'huile sur le feu maintenant que la crise fait rage). Réfléchissez, informez-vous avant d'asséner des contre-vérités.

Tyler  a répondu le 27/04/2012 à 14:02:

Autant je suis parfaitement d'accord avec l'article de The Economist (dont je rappelle le lien ici pour ceux que ca interessent http://www.economist.com/node/21553446), autant je suis d'accord avec "cest drole" sur le dernier point qu'il souleve: ce n'est pas un gouvernement socialiste qui a fait exploser la dette en Grece. Ils sont arrive au pouvoir et pris la mesure de la gravite de la situation... Effectivement merci au gouvernement conservateur de l'epoque d'avoir tout fait pour integrer la zone euro, meme truquer les comptes de la nation... Bref, dire que le gouvernement socialiste en Grece est responsable de la situation du pays, tout comme attaquer le bilan de Sarkozy et pretendre que c'est son programme economique qui a mene la France a la situation actuelle, c'est faire preuve d'une profonde mauvaise foi...

En revanche, on peut reprendre l'historique et les chiffres, mais vous ne ferez croire a personne que l'explosion de la dette est une histoire de droite ou de gauche au niveau europeen (ok en France, Mitterand a tout de meme fait tres fort...). Tous les pays ont vecu au dessus de leurs moyens depuis des decenies; presque tous (sauf peut-etre nous?) comprennent aujourd'hui qu'il faut que l'Etat fasse un gros regime et mettent en place des plans d'action concrets...

JB38  a écrit le 27/04/2012 à 0:56 :

Si on exclut les vrais militants du FN, instruits sachant où ils veulent aller, les électeurs du FN sont avant tout des gens simples, de bonne foi que le système éducatif a laissé sur le bord du chemin, et qui n'ont pas acquis les connaissances nécessaires pour faire une critique objective du FN.Ils ne sont pas blâmables, et je conchie Les Le Pen et les $arkozy de Nagy Bocsa d'utiliser leur faiblesse à des fins électoralistes.

Marc  a répondu le 27/04/2012 à 8:51:

Quelle suffisance dans ces propos!!!

GrG  a répondu le 27/04/2012 à 10:42:

Mais quelle vérité pourtant.

Tyler  a répondu le 27/04/2012 à 11:18:

Dieu sait si je ne soutiens pas Mme Le Pen, mais je ne peux m'empecher de reagir malgre tout. Ce que vous faites la se resume a remettre en question la valeur et la legitimite du vote d'un electorat en mettant en lumiere telle ou telle caracteristique (vivre en campagne, niveau d'etude...), sous pretexte qu'il ne vote pas comme vous (et en plus avec un ton tres condescendant). Je trouve toujours cette demarche particulierement choquante et anti-democratique, et il me semble qu'on avait deja observe cela en 2007 concernant le score de Mme Royal dans les grandes villes francaises (qui etait il me semble legerement superieur a celui de son concurrent).

Si j'etais provocateur, j'aurai tendance a accorder plus de valeur au vote d'un ouvrier qui a arrete ses etudes a 16 ans plutot qu'a celui d'un thesard qui n'a jamais foutu les pieds dans une entreprise (il s'agit d'exemples pris a la volee, je n'ai aucun a priori vis a vis des ouvriers ou des thesards et de leurs connaissances respectives du monde, des peuples, des entreprises)...

Respectez la democratie, respectez le vote, ne tombez pas dans le jeu dangereux de discriminer les electeurs...

FR001  a répondu le 27/04/2012 à 11:28:

La simplicité n'exclu pas "le bon sens" !

Solestella  a répondu le 27/04/2012 à 14:18:

Comment expliquez-vous que vous reprochez à Sarkozy d'être un pétainiste et, en même temps, de s'intéresser aux idées d'extrême droite. Feriez-vous partis de ces gens qui manquent d'instruction au point de penser que Pétain était un homme de gauche ? Comme vous l'a fait remarquer Marc, l'instruction n'est pas obligatoirement un gage d'intelligence, "gens simples" ne signifie pas "gens stupides" sauf pour les pédants qui manquent totalement d'intelligence du coeur.

SAMARINDA  a répondu le 27/04/2012 à 19:58:

@JB38 bonsoir croyez vous que les militants des partis politiques font des critiques objectives je ne pense pas et pour cause il "embrasse" une Homme ou une cause et dans ce cas l'objectivité n'est pas au rendez vous comme pour beaucoup de chose ou d'affaires que chacun commente en fonction de sa sensibilité mais cette dernière est-elle vraiment objective ?????

JB38  a écrit le 27/04/2012 à 0:44 :

Merkel met les points sur les I. Grand bien lui fasse, elle est dans la trappe. Elle pourra toujours faire le matamore, elle sera bien obligé de renégocier si Hollande ne joue pas le toutou $arkozyen. Nous verrons donc à ce moment qu'elle est la capacité de résistance d'Hollande, le ton de son quinquennat sera alors donné. Il ne doit rien lâcher à l'Allemagne. S'il réussi, il aura été alors un bon Président. Sous -entendu "contrairement "à $arkozy de Nagy Bocsa qui aura capitulé et agit comme Pétain.

mindelo  a répondu le 27/04/2012 à 6:40:

..... c'est une plaisanterie j'espère !!!

yaquina78  a répondu le 27/04/2012 à 8:34:

Honte à celui qui écrit ces lignes, il n'a rien compris à l'histoire.

samarinda  a répondu le 27/04/2012 à 9:03:

@JB38 lorsque l'on fait un commentaire la porte est ouverte à toutes les idées pour le bien de la démocratie. Il est aussi important que les propos soient corrigés par ceux qui respectent à les démocraties et les Hommes. Je pense que M. Sarkozy pour qui j'ai voté en 2007, mais certainement pas en 2012 n'a pas été à la hauteur des enjeux économiques mondiaux et que sa présidence a été une grosse brouillonne et pas dans l'intérêt de la France malgré ses discours avant les rdv avec Mme Merkel et les retours contraire aux idées de départ MAIS VOTRE COMPARAISON AVEC PETAIN N'EST PAS DIGNE DE LA DEMOCRATIE DE NOTRE PAYS. Bonne journée en espérant que vos prochains commentaires seront plus respectueux des Hommes.

FR001  a répondu le 27/04/2012 à 13:00:

@JB38 : et vous pensez sincèrement qu'en ne votant pas pour Sarkozy en 2012 - donc en donnant votre voix à la "gauche bienpensante" et le ventre mou dégonflé de Hollande, vous allez faire bouger les choses dans le bon sens ? On peut être déçu par le quinquenat de Sarkozy mais il a dû affronter 3 crises successives et c'est très loin d'être fini. Vous croyez les gauches et extrêmes gauches capables de les résoudre en dehors d'avec les mots (car en matière d'actes c'est zéro) ? Alors vous ne faites pas preuve de "bon sens".

mémoire  a répondu le 03/05/2012 à 23:13:

Et Sarko (certes comme ministre mais dans un gouvernement de droite dans lequel il avait de hautes responsabilités) a bien profiter de la croissance ou le monde se gavait de subprimes .... Mais le ministère de l'économie n'était peut être pas le bon endroit pour réduire la dette ....

JB38  a écrit le 27/04/2012 à 0:36 :

Que pensent les français de cette affaire? Sur le fond ils se disent que si le flic a flingué un récidiviste armé et menaçant, finalement, il a bien fait. Il aurait pu évidemment se dispenser de l'achever en lui tirant dans le dos. Les policiers sont constamment nargués par les délinquants, surtout récidivistes et on peut comprendre un geste d'exaspération. Il n'est pas évident de tirer sur quelqu'un, il faut vraiment être à bout pour arriver à cette extrémité. La police de Monsieur $arkozy de Nagy Bocsa et Guéant est à bout, il est urgent de changer ces deux là.

Pipot  a répondu le 27/04/2012 à 10:02:

Je sent depuis quelques commentaires
Que vous êtes aussi au bout :-)))

Solestella  a répondu le 27/04/2012 à 14:10:

Relisez-vous JB38 de grâce ! A vous lire, on croirait que les policiers ont un droit de vie et de mort sur les délinquants et qu'ils ont le droit de faire usage de leurs armes quand ils sont énervés ! Pour info, quand on a peur et qu'on est armé, on tire sur tout ce qui bouge donc ce n'est pas difficile de tirer sur quelqu'un, inutile d'être "à bout". Et à mon avis, être "à bout" n'est pas plus une excuse pour mal agir qu'être saoul....

JB38  a écrit le 27/04/2012 à 0:27 :

Quelle n'aurait pas été notre surprise si l'Economist avait dit qu'Hollande était plutôt le bon candidat pour la France. La presse anglaise n' aucun intérêt, elle est soit partisane , soit débile . The Economist dans ce cas cumule.

rescator  a écrit le 26/04/2012 à 20:39 :

juste une question pourquoi hollande il a parlait au policier il est maire de la commune où s'est arrivée ou y nous joue encore le futur ex président de la république

Truk  a répondu le 26/04/2012 à 20:54:

Ah vous n'étiez pas au courant... il est candidat à la Présidence. Alors il est obligé de parler pour les médias, pour l'image. Parce que l'autre candidat en fait autant. Ca s'appelle la politique.

!!  a répondu le 26/04/2012 à 21:53:

Et ba voila a force de parler il a usé tout son budget de second tour :) !! Comment voulez-vous qu'un homme qui ne sait pas gerer un budget de campagne de second tour (en a peine 3 jours) gere la france, s'impose face a l'allemagne et a la grece !! Ca sent le sapin !!

éee  a répondu le 26/04/2012 à 21:54:

pour pas qu'ils le verbalisent, il était mal garé...non?

Ahbon  a écrit le 26/04/2012 à 20:36 :

Les anglais disent que la France a un besoin criant de reformes ??? Apres 5 ans de Sarko et 10 ans de Droite ... c'est con ... Et puis venant d'un pays sans services publiques ou presque et en récession et avec des banques nationalisées et avec une dette à 90% du PIB ... ce n'est peut être qu'un plaisanterie ....

éee  a répondu le 26/04/2012 à 21:53:

oui mais l'Angleterre à une histoire tumultueuse avec ses ressortissants, elle n'a pas abolie les privilèges, elle a juste fait semblant. Longue vie à la reine.

Tyler  a répondu le 27/04/2012 à 11:02:

Etant un jeune francais vivant en Angleterre, je ne me reconnais pas vraiment dans vos propos... Vous y allez souvent chez les Anglais?

Le Royaume-Uni n'a pas ete epargne par la crise c'est certain, pour autant ils ont ete capables de prendre des mesures de grande ampleur, courageuses et impopulaires, pour corriger le tir... Pas pour rien que le pays beneficie toujours d'un tres grand credit sur les marches, malgre des chiffres a court terme mauvais. Je m'inquiete beaucoup plus pour mon pays d'origine malheureusement...

mimosa  a répondu le 27/04/2012 à 13:35:

la financiarisation du pays voulue par tatcher n'est pas la panacée ultra libérale ! la gb connaît une très grosse récession et la dévaluation de la livre n'est pas la clé à une reprise longue et durable ! les inégalités sont croissantes , bof pas attiré par la brume londonnienne et leur bouffe insipide !

Tyler  a répondu le 27/04/2012 à 14:57:

Vous avez tort, il y a de tout, j'ai en tete un petit Japonais pret d'Angel ou ils font les meilleurs sushis du monde...

Bon plus serieusement, nul ne conteste la situation difficile du pays a l'heure actuelle, mais le gouvernement Cameron a ose prendre les mesures qui deplaisent, qui s'imposent (et c'est une erreur de se focaliser sur les chiffres de croissance a court terme (ie les deux derniers trimestres) pour juger le bilan de la politique d'austerite menee en GB). Trop facile de se dire qu'on sortira de la crise de l'endettement sans avoir a se serrer la ceinture...

En ce qui concerne la financiarisation du pays, le fisc anglais est bien heureux de percevoir les 50 milliards de livres d'impots recoltes au square mile chaque annee... On ne peut que regretter de ne pas avoir eu une "Iron lady" a la francaise... Quitte a choisir, je prefere largement l'utra liberalisme a l'immobilisme de l'Etat obese et ineluctablement sous-optimise...

Nous vivons une crise politique, une crise de l'Etat hyper actif et irresponsable (les subprimes en sont le parfait exemple), une crise de l'oisivete, certainement pas une crise du liberalisme...

Ahbon  a répondu le 03/05/2012 à 23:22:

On reconnait bien les arguments de la droite ... quand leur politique merde c'est toujours de la faute d'un état ou d'un socialiste !!! Qui n'a même pas vérifier la solvabilité des créanciers insolvables américains ?? qui ?? des établissement bancaires ou équivalent qui avaient l'obligation de vérifier cette solvabilité !! Qui n'a pas expliqué aux petits épargnants de la planète que les produits financiers qu'ils achetaient étaient pourri jusqu'à la moelle de créances foireuses ??? Qui ?? les Banques pas l'état américain !!! Pourtant il n' a fallut qu'une phrase pour que tout le monde comprenne ... trop tard et bien après que les bonus par millions aient été pris et planqués !!! Alors le libéralisme ... qui permet aux escrocs de revendre n'importe quelle merde et qui de plus impose a socialiser liés pertes pour éviter que le système financier n'explose ... est un dogme aussi FOIREUX que les subprimes qu'il a permit de vendre sur la planète !!!!!