La Tribune

Fiscalité: un gouverneur américain ressort le "tapis rouge"

En juin dernier, le Premier ministre britannique David Cameron s'était dit prêt devant une assemblée de chefs d'entreprises à "dérouler le tapis rouge" pour les entreprises françaises - Copyright Reuters
En juin dernier, le Premier ministre britannique David Cameron s'était dit prêt devant une assemblée de chefs d'entreprises à "dérouler le tapis rouge" pour les entreprises françaises - Copyright Reuters
latribune.fr (avec AFP)  |   -  344  mots
Après l'appel du pied de David Cameron aux entreprises françaises qui voudraient fuir les hausses d'impôts prévues par François Hollande, le gouverneur du Mississipi s'est adressé aux "pauvres millionnaires français" dans une tribune publiée sur le site de Foreign Policy.

A l'instar du Premier ministre britannique David Cameron, le gouverneur du Mississippi s'est dit prêt mercredi à dérouler le "tapis rouge" aux gros contribuables français voulant éviter l'augmentation des impôts promise par le président François Hollande. Dans une tribune mise en ligne sur le site du magazine Foreign Policy, Haley Barbour invite les "pauvres millionnaires français" surtaxés à rejoindre le Mississippi.

"En tant qu'Etat à faible fiscalité et pro-entreprise, nous pourrions dérouler le tapis rouge [aux riches contribuables français] et hisser le drapeau tricolore sur Fort Maurepas", la première colonie française au Mississippi, ironise Haley Barbour. "J'ai un vieux nom huguenot, et mon arrière-arrière-arrière-arrière grand-père Louis LeFleur, un Français, a fondé vers 1800 un poste de commerce qui s'est développé jusqu'à devenir Jackson, la capitale du Mississippi", explique le républicain. "Je me demande si nous, les Barbour, ne devrions pas monter une entreprise pour attirer les riches français au Mississippi", ajoute le gouverneur avant de conclure, en français dans le texte: "Bienvenue, mes amis!".

Les contribuables du Mississipi "protégés" des hausses d'impôts

Etat républicain, le Mississippi a signé l'"engagement à protéger les contribuables", une initiative lancée par un groupe de pression conservateur à travers laquelle les signataires promettent de ne pas augmenter les impôts. Colonisé par les Espagnols et les Français à partir de 1699, le Mississippi a longtemps fait partie de l'Empire français, avant d'être abandonné à l'Empire britannique en 1763, puis de rejoindre les Etats-Unis en 1817.

François Hollande avait promis durant la campagne présidentielle l'instauration d'une nouvelle tranche d'imposition à 75% pour tous les revenus supérieurs à un million d'euros. En juin déjà, en marge du G20 de Los Cabos, au Mexique, le Premier ministre britannique David Cameron s'était dit prêt devant une assemblée de chefs d'entreprises à "dérouler le tapis rouge" pour les entreprises françaises "quand la France instituerait un taux de 75% pour la tranche supérieure de l'impôt sur le revenu".

Réagir

Commentaires

marion  a écrit le 11/08/2012 à 22:00 :

ils ont raison, si payer des impôts ne sert qu'à alimenter le puits sans fonds de la dépense publique, domaine où il n'y aura jamais assez de moyens parce qu'il n'y a pas de gestion ni de travail sur l'efficacité et qu'on ne veut toucher à rien parce que c'est l'électorat de la gauche, c'est jeter l'argent par la fenêtre, ça ne sert à rien, autant apporter son argent à de meilleurs gestionnaires.....c'est triste mais réaliste

Loulou  a écrit le 10/08/2012 à 15:00 :

Les USA feront comme pour immigrer là bas, ils ne prendront que les gens qui les intéressent et présentent le profil qu'ils souhaitent... Autant dire qu'il y aura très peu d'élu et des riches avec minimum 1 million... et un projet d'entreprise.

Jedi64  a écrit le 10/08/2012 à 12:21 :

Quand on fait la chasse à des espèces en voie de disparition (les riches français) , il y a forcément des gens qui veulent créer des réserves protégées :)

lola  a écrit le 09/08/2012 à 15:04 :

Je ris car je savais que cette décision ne serait pas bien acceptée malgré que je trouve normal que ce ne soit pas toujours les mêmes qui paient. Malheureusement, ces personnes ont du pouvoir et ils agiront toujours pour leur bien-être et non pour le pays, donc ils seront toujours tentés d'aller voir ailleurs....

Henri  a écrit le 09/08/2012 à 12:43 :

Ce monsieur est "ex gouverneur"

Gilles1  a écrit le 09/08/2012 à 10:28 :

Ce sera pire que la révocation de l?Édit de Nantes. Même les "sans papiers" iront ailleurs.

aka  a écrit le 09/08/2012 à 10:07 :

Ca semble alléchant, immigrer aux USA (de manière définitive) n'est pas facile. Si ce gouverneur facilite la chose pourquoi pas. Il est clair que au niveau fiscal il va pas y avoir photo. reste a voir le cadre de vie, je connais les USA mais je ne suis jamais allé dans le Mississippi a voir donc.

Rosbeef  a écrit le 09/08/2012 à 9:46 :

Laissons ce gouverneur là où il est, dans son trou. Qui veut aller dans cet état où il n'y a rien, et pour quoi faire ? Si c'est tout ce qu'ils trouvent, on peut simplement leur conseiller de faire un peu plus de place à l'innovation plutôt que de convoquer les médias sur une non information. Personne n'investit simplement pour un avantage fiscal. C'est une donnée économique vérifiable dans la durée. Maintenant, même si je trouve cette idée de Hollande stupide, je ne supporte pas que les anglo saxons, les rois de la déréglementation, nous donnent des leçons en matière fiscale. Qu'ils apprennent à respecter les règles du jeu, ce serait déjà pas mal (en affaires comme dans le sport d'ailleurs, cf. le comportement des anglais dans ces JO...)