La Tribune

La droite s'apprête à dénoncer l'insincérité du budget 2013

Jérôme Cahuzac, ministre délégué au budget Copyright Reuters
Jérôme Cahuzac, ministre délégué au budget Copyright Reuters (Crédits : Reuters)
Ivan Best  |   -  479  mots
Très peu d'économistes croient encore à l'hypothèse de croissance (+0,8%) sur laquelle est fondé le budget 2013. Au delà, le président de la commission des finances, Gilles Carrrez (UMP) dénonce des évaluations de recettes irréalistes, ne tenant pas compte des changements de comportements que va provoquer la forte hausse des impôts

Qui croit encore à la prévision de croissance du gouvernement, soit +0,8% pour 2013 ? Pas le fonds monétaire international, en tous cas, qui table sur seulement +0,4%. Alors que la commission des finances de l'Assemblée nationale commencera ce mercredi l'examen du volet recettes du budget 2013, les députés de l'opposition ne manqueront pas de souligner cet écart. La prévision sur laquelle est basée le prochain budget est, à l'évidence, caduque. Les députés de l'opposition ne manqueront donc pas de dénoncer une "insincérité". Autre angle d'attaque pour la droite: même si la croissance atteignait le chiffre prévu par Bercy, les recettes fiscales sont surestimées. « Si le gouvernement avait retenu plus de 1% de croissance, il aurait été facile de dénoncer une véritable un optimisme exacerbé » estime le président de la commission des Finances, Gilles Carrez (UMP) . « Là, on reste dans les limites raisonnables du volontarisme. Mais s'agissant des recettes, le gouvernement n'est vraiment pas crédible ». En premier lieu, on sait que Bercy a retenu une hypothèse optimiste « d'élasticité » de ces recettes, qui augmenteraient plus vite que le PIB.

Les particuliers vont vouloir échapper à la taxation
Et « en outre », souligne Gilles Carrez , « le gouvernement raisonne à comportements constants des particuliers comme des entreprises, ce qui est indéfendable ». Selon le député, « les particuliers confrontés à des annonces de hausses d'impôts importantes » (notamment concernant les revenus du capital) vont faire en sorte d'échapper à cette surtaxation, en adaptant leurs comportements, en différant une partie de leurs revenus ». De même pour les entreprises. « La réforme de la « niche » Copé ne pourra pas rapporter le milliard prévu, les entreprises vont s'adapter ».
Dans ces conditions, « qui peut croire que les recettes de l'impôt sur les bénéfices des sociétés augmenteront de 29,7% en 2013 ?» s'interroge Gilles Carrez.

3,5% de déficit public en 2013 selon le FMI
Qui dit recettes fiscales manquantes, dit déficit budgétaire supplémentaire. La situation sera encore pire si la croissance est plus proche de zéro, comme le pensent la majorité des conjoncturistes.  Le ministre délégué au Budget, Jérôme Cahuzac, avait estimé fin août qu'un dixième ce croissance en moins représentait jusqu'à deux milliards d'euros de déficit budgétaire en plus.
Le Fonds monétaire international, qui table donc sur une croissance limitée à 0,4%, se situe dans cette fourchette de calcul, quand il évalue le déficit public de 2013 à 3,5% du PIB en 2013, sensiblement au dessus de l'objectif officiel du gouvernement (3% de la richesse nationale).
Toute la question est de savoir à quel moment une négociation aura lieu au niveau européen pour repousser l'échéance du respect de cette sacro sainte -mais bientôt dépassée -limite de 3%. "Un débat légitime" a jugé Jérôme Cahuzac....

 

Réagir

Commentaires

Manip électorale  a écrit le 10/10/2012 à 2:36 :

La droite s'apprête à dénoncer l'insincérité du budget 2013 ? J'espère qu'il y aura quelqu'un pour dire qu'il y a eu tromperie sur le programme de Hollande et que les électeurs se sont fait berné. Ah, tout le monde le savait déjà !

Rentier  a écrit le 09/10/2012 à 20:15 :

« les particuliers confrontés à des annonces de hausses d'impôts importantes » (notamment concernant les revenus du capital) vont faire en sorte d'échapper à cette surtaxation, en adaptant leurs comportements, en différant une partie de leurs revenus ». Gilles CAREZ a tout compris.

Des fossoyeurs  a écrit le 09/10/2012 à 19:16 :

+1 avec m92 Je constate que ce bon carrez a voté depuis 30 as tous les budgets en déficit vient faire la leçon ... Je constate que ce bon Fillon a déclare "ils manquent 20 milliards d?économies" alors que son budget 2012/2013 ne prévoyait pas 20 milliards d?économies et qu'il n'a jamais su baisser, d'un centime, le budget de Matignon, par exemple.... Les socialistes sont des caricatures mais ils ont, au moins, l?excuse d'être socialistes... La seule excuse, d'ailleurs.

c'est bon çà !!  a écrit le 09/10/2012 à 18:50 :

Et est-ce qu'ils ont également pensé à implémenter la taxe/amende que la France va devoir payer grâce au TSCG puisqu'elle ne tiendra pas son engagement de réduction de son déficit budgétaire ???

confiance  a écrit le 09/10/2012 à 18:35 :

Cahuzac ruine le pouvoir d'achat de la classe ouvrière par des impôts à tout-va, par contre lui vient de se faire cambrioler son appartement de 300 m2 (trois cents mètres carres) dans le 16 e arrondissement de Paris, butin de 100 000 (cent mille) en 10 montres. Le monde du travail appréciera ce qu'est le monde socialiste près du peuple et qui est abreuvé d'impôts, de taxes. Et dire que certains reprochaient LA montre de Sarko. Pauvres salariés et dire que certains votent encore pour ça.

Loic  a répondu le 10/10/2012 à 12:18:

Le probleme n'était pas la montre de Sarko, mais la remarque de Séguéla.
Esnutie si vous en etes encore a penser que la gauche doit etre pauvre et la droite riche, alors vous avez du temps a rattraper et des choses a comprendre.

capitalismetliberte  a écrit le 09/10/2012 à 17:48 :

Un mot qu'il est bon d'employer aujourd'hui si l'on veux étre dans le vent de gauche: solidarité, avec qui doit on être solidaire ? et pourquoi ? nous assistons a la mise a mort du capital sous toutes ses formes.doit on étre solidaire de la disparition du fruit du travail ?. Le terme de solidarité cache en réalité une nouvelle forme d'assistanat par un état tout puissant et omnipotent. Une fondation du type de Bill et Mélissa Gate pourrait elle exister en France ? Certainement pas cars d'abord il ne serait jamais devenu aussi riche qu'aux USA et ensuite elle ne pourrait étre que suspect Son but étant d'apporter à la population mondiale des innovations en matière de santé et d?acquisition de connaissances voila bien une fonction que notre pouvoir politique est fier d'assumer.

DECADENCE  a écrit le 09/10/2012 à 17:32 :

Les collectionneurs de montre de luxe commencent a se multiplier au PS avec en commun une haine du petit epargnant.100 000 EURO DE MONTRE POUR M CAHUZAC On nage dans le luxe en taxant les pêres de familles et apres effet d'annonce on laisse s'exiler les copains et on prevoit des amendements pour ceux qui ne peuvent pas partir. Pendant ce temps les dépenses dérivent et l'activité economique chute!!!

Droit d'inventaire  a écrit le 09/10/2012 à 16:31 :

Après 15 ans de droite, je la pense très mal placée pour donner des leçons. Une solidarité nationale serait plutôt de mise pour faire face à la situation présente. Si la gauche echoue, je crois que la droite sera dépassée par l'émergence de Marine !

Matthieu  a répondu le 09/10/2012 à 16:48:

15 ans de droites? Je n'en compte que 10. 1 mandat Sarkozy et 1 mandat Chirac (le 1er mandat Chirac était une cohabitation).

Laurent  a répondu le 09/10/2012 à 17:04:

La droite fait son boulot d'opposition. Ce budget est mauvais et fantaisiste. Quelle solidarité voulez vous ?

Loic  a répondu le 09/10/2012 à 17:35:

enfin 10 ans c'est pas mal non plus non? on peut en faire des choses en 10 ans de pouvoir!

Quoi qu'il en soit, ce "boulot d'opposition" est toujours aussi futile et stupide, que ce soit de gauche ou de droite.

@loic  a répondu le 09/10/2012 à 18:38:

sur le fond d'accord avec vous, par contre un bémol; lorsque Sarkozy a voulu réformer les retraites la gauche a immédiatement jeté les gens dans la rue, ceci n'est qu'un exemple de la subjectivité de cette gauche, idem pour la réforme de la carte judicire, réforme des 35 heures, etc..........

M92  a répondu le 09/10/2012 à 18:56:

Le jour ou les Francais aurons compris que la politique ce n'est un choix unique entre droite et gauche peut-etre que ca changeras... Laissez de la place a ceux qui sont bon techniquement et pas forcement politiquement et la france s'en porteras mieux...

@loic  a répondu le 09/10/2012 à 23:31:

"on peut en faire des choses en 10 ans de pouvoir!" ... c'est vrai : et qu'est-ce qu'on peut en défaire en quelques mois, c'est incroyable !!!

Loic  a répondu le 10/10/2012 à 12:15:

Pour le dernier commentaire, vous me faites doucement rire, sachant qu'il faut plusieurs années pour avoir des résultats économiques pour n'importe quelle réforme. Mais vous faisiez certainement partie des gens qui demandaient que Sarkozy ait du temps pour ses réformes, comme quoi rien ne vous étouffe. Enfin, regardez le résultat de 10 ans de la droite au pouvoir, vous comprendrez ou est le malaise du peuple, de gauche comme de droite pour la frange non-sarkozyste.

Pour la gauche qui appelle a la manifestation, ne confondez pas toutes les gauches. Il y a un pluralisme important dans ce qu'on appelle la gauche, la CGT n'a rien a voir avec le PS, et surtout chez les électeurs, c'est tres loin de se résumer a gauche=fonctionnaires et droite=travailleurs du privé. Il y a a gauche des électeurs qui ne sont pas de cette gauche bien-pensante et moralisatrice que je rejette ardemment.
Cependant, les manifestations n'ont jamais empeché de faire des réformes, et rien n'empeche non plus la droite d'aller manifester si elle en ressent le besoin!