La Tribune

Les Bulgares et les Roumains auront accès à davantage de métiers en France

Copyright Reuters
Copyright Reuters
latribune.fr  |   -  322  mots
Le gouvernement vient d'élargir la listes des métiers que peuvent exercer en France les ressortissants Roumains et Bulgares. Pour ces métiers, ils pourront bénéficier de la règle la "non opposition de l'emploi".

Conformément à la décision annoncée par le Premier ministre cet été (circulaire du 26 août 2012), le ministre de l?Intérieur et le ministre du Travail, de l?emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social ont souhaité élargir la liste des métiers auxquels auront désormais accès les ressortissants roumains et bulgares souhaitant exercer une activité salariée en France.
La nouvelle liste comporte 291 métiers (voir le lien) contre 150 auparavant. Elle a été élaborée à partir d?un critère objectif, le "degré de tension" (offres rapportées aux demandes) dans chacun des métiers et a été arrêtée après consultation des partenaires sociaux et des services déconcentrés du ministère du Travail.


Anticiper l'application des règles européennes à la fin 2013

Cet élargissement, selon le gouvernement, répond à une double préoccupation: "d?une part, anticiper progressivement l?entrée de la Roumanie et de la Bulgarie dans le droit commun applicable à tous les ressortissants communautaires, qui interviendra au plus tard le 31 décembre 2013 en vertu des traités d?adhésion à l?Union européenne de ces deux Etats". Ce qui signifie que, après cette date, à l'instar de tous les ressortissant communautaires, les Bulgares et les Roumains pourront exercer tous les métiers en France, sans restriction. D'autre part, il s'agit aussi de faciliter, via le travail, l?insertion des ressortissants de nationalité roumaine et bulgare.

Concrètement, cela signifie que, pour les 291 métiers identifiés, les Roumains et les Bugares bénéficieront de la règle de la "non-opposition de l'emploi en France". En effet, pour les ressortissants extra-communautaires, l'administration française vérifie, avant d'accorder une autoristion de travail, la situation de l'emploi dans la profession ou le bassin d'emploi. L'administration peut ainsi refuser l'autorisation si le niveau de chômage est trop important. Ce que l'on appelle "opposer la situation de l'emploi".

 

Réagir

Commentaires

schtroumf en colere  a écrit le 25/12/2012 à 19:22 :

cela me reconforte sur un vote vers le FN en 20174, j'invite tous les vrais francais à faire de même

dtc  a écrit le 25/12/2012 à 19:20 :

merci hollande,qu'elle tristesse en france

pirouette  a écrit le 18/10/2012 à 20:49 :

des personnes avec nombres d'enfants, de tante, d'oncles, etc... et grace à eux nos salaires ne risque pas d'augmenter, grace à eux les patrons pas très honnêtes vont se gaver car ils ne connaissent pas le droit du travail. Ils acceptent tout, sous n'importe quelles conditions, pour le salaire le plus bas!
j'en fait la triste expérience, je suis viré car j'ai refusé de ne plus noter une anomalie persistante et d'importance pour la sécurité, refusé de faire 53 heures de travail par semaine pour remplacer mon collègue en maladie ou parti en vacances.ça fait 2 mois bientôt que je suis sans salaire!
Lui accepte ces horaires, fait ce qu'on lui dit comme on lui dit, lui mange à son bureau, lui n'a même pas de carte pro! je suis dégouté

ouverture des métiers...  a écrit le 12/10/2012 à 9:50 :

le titre est un peu provocateur mais on ne peut que s'inquiéter de certains choix madame a été en consultation dans un hopital de province suite à une petite bricole due surement à Tchernobil après ablation de la thyoride, nous somes tombés sur un toubib spécialisé en médecine dite nucléraire qui ne parlait pas un mot de francais dont l'anglais été du niveau de la 6 _me d'une lycée de banlieue difficile.... donc retour a HUgenin a paris ...NOUS SOMMES aussi envaji au moins quatre fois par jour de Phoning ou les gens parle difficilmeent le francais francais... un accent épouvantabe de pays sud européens.... et un débit de parale incompréhensif... on sait que la grande partie de ces centres sont à l'étranger...

S  a répondu le 12/10/2012 à 10:57:

Votre niveau en orthographe est épouvantable

matheo  a écrit le 11/10/2012 à 16:11 :

droit au travail et plus plus pour les avantages à la famille souvent nombreuses et nous francais on va encore nous dérembourser les médicaments .je viens également de voir un rapport sur les gens du voyages (pour notre communauté de communes cela représente 2,5% du budget et les terrains sont presque tous vides ,et ils roulent en bm .autour de mans depuis qu'il faut payer un peu pour le stationnement ils achétent des terrains et se regroupent ce qui explique que ces terrains qui coutent si cher à la collectivité sont vides .le rapport vraiment à coté de la plaque dit qu'il n'y a pas assés de terrain !!!!!!!!!!

Pragmatique  a écrit le 11/10/2012 à 14:59 :

C'est lillustration de 2 problemes majeurs de notre parcours educatifs: D'un cote, que nous nommeront etudes superieures on se sert d un mode de selection Archaique qui elimine de bon etudiants et de bon futur praticiens :Numerus clausus en medecine, Droit..... qui fait qu on elimine des etudiant avec 14/15 de moyenne generale et a l autre extreme la devaluation pour ne pas dire le denigrement systematique des metiers dit manuel: Plombier, Menuisier, Macon...... Les deux sont le fruit de la politique des 68ard>>>> le bac pour tous!!!!!! Resultat on fait venir des medecins, avocats, plombier..... des pays de l est ou d afrique et je suis desole le niveau de formation n'est pas au meme niveau au regard de ces dit numerus clausus ou parcours des compagnons........ bref dans les 2 cas ce n est ni fait ni a faire

Europe !  a écrit le 11/10/2012 à 14:48 :

Comprendre pourquoi nous en sommes arrivés là !http://www.u-p-r.fr/videos/conferences-en-ligne/pourquoi-leurope-est-elle-comme-elle-est

candide  a écrit le 11/10/2012 à 13:13 :

C'est Madames Parisot qui va être contente, de nouveau esclaves près pour le service.

Mordrakheen  a répondu le 11/10/2012 à 16:13:

je comprendrais jamais comment ces "pays" sont entrés dans la CE ...Y a vraiment des choses étranges Le marché de l emploi va tellement bien c est vrai qu en plus on avait besoin d eux ....

roro  a écrit le 11/10/2012 à 13:08 :

apparemment en france on a pas encore assez de chomeurs ,pour ce permettre de distribuer du travail a d'autres personnes!!!!

FATCAT  a écrit le 11/10/2012 à 12:06 :

Voilà c'était ça le problème, maintenant ça va aller mieux.