La Tribune

Commerce extérieur : la France et l'Allemagne font toujours le grand écart

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2010 Thomson Reuters)
Fabien Piliu  |   -  671  mots
En novembre, la France a accusé un déficit commercial de 4,3 milliards d'euros. L'Allemagne enregistre un excédent de 17 milliards sur la même période !

Les mois se suivent et se ressemblent. Malheureusement pour la France ! En novembre, l'Allemagne a enregistré un excédent commercial de 17 milliards d'euros quand la France, sur la même période, déplorait un déficit de 4,3 milliards.

Les réformes porteront leurs fruits

"Le déficit des douze derniers mois s'établit à 65,826 milliards d'euros alors que celui de l'année 2011 atteignait -74,203 milliards", indiquent les Douanes. Seule consolation pour Nicole Bricq, la ministre du Commerce extérieur, le déficit s'est réduit de 400 millions entre octobre et novembre... « Les réformes de compétitivité engagées par le gouvernement devraient porter leurs fruits et permettront de donner des marges aux entreprises pour qu'elles innovent », croit-elle néanmoins dans un communiqué de presse.

L'Allemagne est exigeante

En octobre, l'Allemagne avait affiché un excédent commercial de15,7 milliards, jugé insuffisant outre-Rhin. Les préoccupations ne sont décidément pas les mêmes de part et d'autre du fleuve.

Cette comparaison, systématique et toujours en défaveur de la France depuis la moitié de la décennie 2000, soulève une question : qui est l'exception ? La France ou l'Allemagne.
Dans un article publié par la revue Telos, Charles Wyplosz, professeur d'économie à l'Institut de Hautes Etudes Internationales et du Développement située à Genève relativise les déboires français face à son imposant voisin. En quelques mots, il rappelle que la France n'est pas la seule économie industrialisée à avoir cédé des parts de marchés depuis l'apparition des émergents sur la scène mondiale.

Le cas de l'Allemagne est « anormal »

« Les chiffres sont imparables. La part de marché de la France en matière d'exportations de produits manufacturés s'est effondrée entre 2000 et 2011, passant de 8,1% à 4,7%, Pendant ce temps, notre modèle en la matière, l'Allemagne, a presque maintenu sa position, passant de 13,6% à 11,5%. L'Allemagne exporte désormais plus du double de la France. Tout aussi alarmant est la détérioration de notre compte courant externe, jadis en équilibre et aujourd'hui en déficit (2,6% du PIB) alors que le surplus de l'Allemagne ne cesse d'enfler. Aux armes, citoyens ! Certes, mais supposons un instant que cette histoire de perte de compétitivité ne soit que de la poudre aux yeux », explique l'économiste qui rappelle que les États-Unis ont vu leurs parts de marché chuter de 26,5% à 16,1% et celles de la Grande-Bretagne de 7,0% à 3,9% entre 2000 et 2011. « Vous verrez que, parmi les pays développés, c'est l'Allemagne qui est anormale. Curieusement, d'ailleurs, durant la même période le chômage a reculé en Allemagne, aux États-Unis et en Grande-Bretagne, mais pas en France. Comme quoi, ce n'est pas la performance en matière d'exportation qui est déterminante en manière de chômage », insiste Charles Wyplosz.

Le gouvernement doit agir

Le gouvernement ne pouvant décemment rester les bras croisés, il est obligé de dépenser des sommes astronomiques pour tenter de redresser la compétitivité de l'industrie française. « Hélas, le diagnostic est erroné. Une observation devrait nous mettre la puce à l'oreille. Entre 2000 et 2011, toujours, la part de marché de la Chine est passée de 4,7% à 12,4%. Tout le monde sait bien que nous assistons à un changement historique : le Sud-Est Asiatique, mais aussi l'Inde, l'Amérique Latine et même l'Afrique, soit plus de la moitié de l'humanité, sont en train d'échapper à la pauvreté. Ils produisent plus et mieux. Comme le total de toutes les parts de marché est toujours 100%, les pays riches voient leurs parts diminuer mécaniquement », poursuit Charles Wyplosz. Ainsi, ce ne serait pas la France qui reculerait, ce serait les autres pays qui rattraperaient leur retard, « ce qui est une bonne chose pour tout le monde. D'ailleurs quel serait le scénario idéal pour aller vers un monde où tous les pays sont également développés ? On verrait les PIB des pays pauvres croître plus vite, mais sans les ralentir, que ceux des pays riches, une évolution vers une redistribution des parts de marché de chacun », imagine-t-il.

 

Réagir

Commentaires

ephw  a écrit le 09/01/2013 à 12:01 :

C'est normal ! Les allemands travaillent dans leurs industries, les français travaillent dans leurs administrations....

oxtwo  a écrit le 09/01/2013 à 7:45 :

"le déficit s'est réduit de 400 millions entre octobre et novembre"

c'est juste un Airbus A380 de plus livré à toulouse et non en allemagne.
La belle affaire !

MDU  a écrit le 08/01/2013 à 20:12 :

"Déficit du commerce extérieur de la France = le taux de change externe de l'euro n'est pas compatible avec la compétitivité intinsèque de l'économie française ; l'euro est 30 à 35 % trop cher ; ainsi il favorise le développement de l'économie allemande et détruit les économies françaises et italiennes. Plus l'euro est fort, plus l'industrie allemande engrange des bénéfices (jusqu'à 1 EUR pour 1.30-1.60 USD) et plus les industries française ou italienne s'autodétruisent (au-dessus de 1EUR pour 1 USD). Une monnaie : c'est un peuple, c'est une économie. La perte d'une politique monétaire indépendante a fait perdre à la France la maîtrise d'une politique de taux de change externe compatible avec la compétitivité de l'industrie française -qui N'EST PAS LA MEME que la compétitivité de l'industrie allemande. L'euro cher est en train de détruire l'agriculture, les services et l'industrie de la France". Extrait de :
http://www.u-p-r.fr/videos/conferences-en-ligne/la-tragedie-de-euro

le boche  a répondu le 09/01/2013 à 8:53:

C'est bien vous les français qui l'avez voulu cet EURO, ( Réunification contre DM ) assumez maintenant.

ephw  a répondu le 09/01/2013 à 12:04:

Non ce sont les allemands. Pour changer de monnaie lors de la réunification allemande, afin de gommer les différences entre DM et le marc de l'ex RDA qui ne valait rien.

ventrachoux  a répondu le 10/01/2013 à 10:23:

Les Ost Markont èté enterinnés dès 1990, qu ont ils a voir avec la mise en place de l´Euro ? L´Euro a ete voulu par la majorité des peuples et surtout par les responsables de l´industrie et du commerce.
Quant a un Euro " surevalué" par rapport au USDOL, il faut aller faire un tour aux USA pour constater dans le premier restaurant que c´est plutôt le contraire !!

bravo  a répondu le 09/01/2014 à 10:09:

Mdu vous avez tout a fait raison. cette situation n'est bonne pour personne car c'est une minorité d'allemands qui profitent des bienfaits de l'euro. Vite retour aux monnaies nationales

Grognard  a écrit le 08/01/2013 à 19:00 :

La négociation sur l'emploi, une fois aboutie nous rapprochera du marché du travail Allemand , plus de flexibilité pour embaucher et licencier avec des taux de salaires horaires à 3e ,le changement c'est maintenant et la misère en prime ...La réduction des dépenses de l'état, la fin du cumul des mandats,on discute les sujets doucement faut pas brusquer les privilèges, le mariage pour tous par contre c'est important il faut faire passer la loi!!!

ephw  a répondu le 09/01/2013 à 12:07:

Nous rapprocher du travail allemand est apporter la richesse, non la misère....on dirait que vous n'êtes jamais allé faire un tour en Bavière ou en Rhénanie....!

antoine  a répondu le 09/01/2014 à 10:14:

l'euro c'est les réformes pour appauvrir les gens afin qu'ils soient compétitifs. la concurrence des salaires par le bas; travailler toujours plus pour gagner toujours moins; il y a cependant au sommet une petite minorité qui grace à ce système elle est toujours plus riche et en plus donne des leçons au peuples appauvris

Jules  a écrit le 08/01/2013 à 17:34 :

La question qu'il faut que la population pose à ses dirigeants, c'est vous roulez pour qui? Nos obligations et notre bourse sont détenues par les fonds de pension américains. Nous travaillons donc pour eux. La croissance... de la dette pour consommer conduit à l'importation... de produits allemands. En quoi ces politiques sont-elles bénéfiques pour la France? On parle aussi du procès de l'euro dont la force aurait dévasté le sud. Alors on roule pour qui?

le crédit est l'antichambre de la mort  a écrit le 08/01/2013 à 16:30 :

Il était une fois, (toute les histoires commencent comme cela), un papa une maman qui avaient un petit garçon.
Le papa et la maman travaillaient dur pour vivre convenablement et faire plaisir au petit garçon en lui achetant fréquemment des jouets et tout ce qu'il désirait.
les années passaient, les parents travaillaient toujours d'arrache pied, et le mauvais pli étant pris, le petit garçon devenu grand gaillard disposait d'une somme conséquente d'argent de poche au détriment de ses parents qui se privaient pour satisfaire ses caprices de plus en plus couteux; tant et si bien que lorsque l'argent dont disposait notre lascar devenu adulte et ne travaillant pas, ne suffisait plus, on lui faisait crédit, crédit bien sur sur que ses parents (bien connus des commerçants) s'empressaient de rembourser en se privant de choses élémentaires.
Mais vint le jour où les parents devenus âgés,n'ayant que de faibles revenus de leur maigre retraite pour vivre moururent.
Mais les créanciers se rappelèrent au bon souvenir du fils qui n'avait jamais travaillé de sa vie et avait continué inconsidérément ses gaspillages en achats à crédit de toutes sortes.
Alors commença l'inexorable descente aux enfers pour le fils, décisions de justice, huissiers pour la saisie des biens, et expulsion de la maison familiale, car cette dernière faisait partie des biens saisis.
notre fils bien aimé ne tarda point à rejoindre la cohorte des sans abris, de la vie de misère et de la déchéance humaine.


antoine  a répondu le 09/01/2014 à 10:11:

ridicule votre histoire est une caricature complétement fausse de la réalité. Les gens du sud et la France veulent travailler mais l'euro a crée une situation absurde.

bien  a écrit le 08/01/2013 à 15:54 :

Du bon travail des boomers... on fait des dettes pour consommer et résultat on importe au lieu de fabriquer...

titou2013  a écrit le 08/01/2013 à 15:27 :

Si notre deficit commercial regresse legerement, c'est tout simplement que la consommation interieure diminue, et non pas les raisons avancees par le ministre
Cqfd

eh oui  a répondu le 09/01/2014 à 10:15:

comme en Espagne, grece, Italie et Portugal grace aux réformes pour appauvrir

çàcmoi  a écrit le 08/01/2013 à 14:41 :

à lire les commentaires la France a d'incroyables talents mais alors comment sommes nous arrivés là. YAKA et FOKON. etc n'ont rien fait si ce n'est que d'écrire , de critiquer. Facile non?
La France n'a pas de pétrole mais a des idées.

Zac  a répondu le 08/01/2013 à 18:35:

Je dirais même plus on est plutôt au pays de Mao et son frère Tong... Mao et Tong, ça fait la paire! Qui s'appelle Mao dans la sous-zone alias-France, Zone Monétaire Optimale... à quand le déplacement des peuples?

yvan  a écrit le 08/01/2013 à 14:40 :

Plus faible consommation intérieure. Mais vu les salaires, cela s'explique. Lorsque le moteur de l'exportation calera, comme pour la Chine, ça fera mal.

ddf  a écrit le 08/01/2013 à 14:31 :

ben oui, en france on favorise la rente et l immobilier alors evidement ca risque pas de faire des etincelles a l export

Mais tout n est pas perdu: maintenant on exporte nos jeunes (qui fuient le chomage et les bas salaires francais). Dans 20 ans, on fera comme en afrique: la principale source de devises c est l argent qu envoient les expatries a leur famille restee au pays

samarinda  a écrit le 08/01/2013 à 14:25 :

Je voyage depuis des décennies pour mon job et j'ai vu une partie du monde dit émergent vouloir consommer comme l'occident. Le pb n'est pas que ces pays soient aujourd'hui dans la compétition internationale et par conséquent arrive à produire une partie de leur besoin autrefois importé mais à notre aveuglement d'avoir pris ces pays pour des incompétents, soit avoir été aveugle politiquement, syndicalement, et patronalement, une grande partie de nos PME ont choisi la facilité être s/traitant des grands groupes qui aujourd'hui ont un CA français inférieur à 30 pour cent et qui trouvent à l'étranger la M. O et les produits dont ils ont besoin sur place. . Le Japon aujourd'hui une des plus grandes puissances industrielles du monde était un nain il ya une qurarantaine d'année souvenons nous des premières voitures, aujourd'hui on se moque des déboires du TGV chinois ou de ses voitures la moquerie va rapidement devenir grise car les chinois sortent 50000 ingénieurs par an, les meilleurs vont dans les grandes écoles internationales de ce côté là encore les notres ne sont pas à la hauteur. Ils sont encore en période d'observation pour certaines technologies mais ils nous dépasserons demain car ils sont jeunes et ont faim et soif de mieux vivre,nous nous sommes vieux et tellement archaïque voir la négo aujourd'hui des partenaires sociaux .Ils faut que les françias se réveillent qu'ils retrouvent ce gout de la faim de la soif qu'ils s'allient avec les entrepreneurs innovants ceux qui ont aussi faim et soif surtout qu'ils excluent les politiques et les syndicats qui sont les pouvoyeurs de notre chômage et notre déclin industriel.La France été un grand pays industriel, il l'est encore dans certaines filières, à cette époque les français fonçaient voyez demain comme un mieux et non comme une peur cet esprit peu revenir à condition qu'ils abattent toute cette bureaucratie politico-syndicale qui fait que notre pays est devenu une statue où un grand nombre attend que le politique ou le syndicat lui trouve une solution. Par ces canaux rien n'arrivera sauf un peu plus de misère.

ventrachoux  a répondu le 08/01/2013 à 15:11:

Samarinda , entierement d accord av ec vous ! Il y a 25 ans j´avais apercu a la foire industrielle de Hannovre ,les premiers stands d´entreprise chinoises, indiennes, turcs. A l´epoque ca m´avait fait sourire ! Je me disais , mais qui va achter des produits faits en Inde, en Chine ou en Turquie !!!
avez vous vu entre temps le résultat ? Mercedes fait fabriquer ses autobus en Turquie, Airbus a des sous-traitants de components la bas etc. etc...
Ce n´est que le commencement !
Dasn 5 ans 50 % des salariés francais seront au régine mini-job à 400 euro et les 30 % de fonctionaires toucheront des tickets de bouffe niveau RMI !

yvan  a répondu le 08/01/2013 à 15:41:

Impossible de demander de la qualité de la part d'une personne baignée dans la pingrerie en plus d'un refus de la nécessité du long terme. Soit, pire qu'un américain (qui lui accepte au moins de dépenser quand ça vaut le coup), ainsi sont les asiatiques. Si vous avez déjà travaillé avec des Asiatiques, vous devriez savoir qu'un contrôle qualité total et permanent est obligatoire. Donc, les "ingénieurs" chinois ... Masters éventuellement, soit... Essayez de bien connaître les Asiatiques par l'intérieur, et revenez après.

@ ventreachoux  a répondu le 08/01/2013 à 17:35:

ne vous réjouissez pas trop vite, pas qu'un jour vous soyez également confrontés à cette situation.

tonio32  a répondu le 08/01/2013 à 18:55:

le secteur secondaire allemand est plus complet que le notre est cela depuis fort longtemps avant la WW2. prenez la liste des prix nobel de physique chimie entre 1920 et 1939, et vous comprendrez un peu mieux pourquoi l'allemagne est un leader voir est meme en situation de monopole parfois sur certains produits exportés.

DuodeChoc  a écrit le 08/01/2013 à 14:22 :

Tant qu'ils se claquent pas un truc ... Sérieusement pourquoi les Allemands nous vendraient pas moins cher et nous plus cher pour faire un binôme de choc ? Ils achèteraient notre électricité ou notre pétrole et ensuite on deal pour faire baisser notre déficit ... plus intelligent que de se tirer la bourre ...

arf  a répondu le 08/01/2013 à 17:43:

on produit du pétrole en France?

Bloquez Tout  a écrit le 08/01/2013 à 14:20 :

Étrangement, quand je vais acheter quelque chose sans argent sur mon compte, j'ai quelques difficultés avec mon banquier rapidement. Ici, on nous annonce tous les trimestre qu'on fait un chèque en bois pour importer toutes les conneries qu'on consomme, et personne ne dit rien...

CasseursIndustriels  a écrit le 08/01/2013 à 13:58 :

Les casseurs industriels sont dans les loges d'Oseo innovation ex anvar qui flinguent tous les projets industriels à fort potentiel export ... les friches indsutrielles ne sont pas arrivées seules ni subitement ... il y a longtemps que le cirqueoseo et ses dépendances font leur cirque

Morale ?  a répondu le 08/01/2013 à 14:24:

Il est bien connu qu'en France il existe trois types de personnes. Les Personnes Physiques, qui sont corvéables a merci et doivent obéir aux lois sous peine de rouste immédiate; les Personnes Morales, virtuelles, qui s'enfuient de plus en plus de notre pays, et enfin les Personnes Amorales constituées de l'Etat et tous ses avatars locaux régionaux (et autres constructions pour enfumer le gogo), qui elles se permettent de ne rien respecter du tout, s'assoient sur l'ensemble des lois et règles économiques, et même capable de modifier les lois pour que cela continue comme cela... Il ne faut pas s'étonner du résultat...

Bien résumé  a répondu le 08/01/2013 à 16:48:

"Morale ?", vous résumez très bien la réalité ... l'UMP a trébuché avec ses avatars, le PS fera de même ... il faut entre 3ans et 5 ans pour faire monter en régime une nouvelle industrie, les socialistes ont déjà grillé la 1ère année ... comme il faut déctricotte les verrues des officines de l'Etat et des Régions, rien n'est prêt pour la 2ème année ... et donc rien ne se fera avant la prochaine présidentielle et les prochaines législatives ... et ne parlons pas des municipales ou les "farcis-faceurs" des grandes agglomérations vont se voir renvoyés dans leurs foyers ...

ventrachoux  a écrit le 08/01/2013 à 13:30 :

Un article intelligent qui je l´espere fera réfléchir certains blogeurs infantiles qui s´acharnent à chercher chez leurs voisins les responsables et coupables du déclin économique d´un pays comme la France.
De nombreux marchés d´outre mer qui achetaient tout ce qui venait des pays "modernes" sont devenus eux meme producteurs et exportent de plus en plus. Voir les resultats de la Chine, de la Corée , Mexique, Brésil etc .
La roue tounre de plus plus vite mais dans l´autre sens !
Ce n´est que l´inovation , la qualité et l´image de marque qui permettra aux " forts" de continuer à faire tourner la roue dans le bon sens et d´endiguer le tsunami commercial qui s´approche. ! Ceux qui ne veulent pas le comprendre - à commencer par les USA - sont condamnes au déclin comme c´est arrivé à l´empire romain.





JB38  a répondu le 08/01/2013 à 14:13:

La roue tourne et il faut nous adapter; Le pétrole va inexorablement s'épuiser et son prix exploser. Il faut donc que nous nous adaptions rapidement à cet état en relocalisant des productions qui ne supporterons pas des coûts de transports élevés, en favorisant les emplois non-délocalisables, par exemple dans la rénovation thermique des bâtiments, en investissant dans les énergies renouvelables...

ventrachoux  a répondu le 08/01/2013 à 14:54:

JB 38 " par exemple dans la rénovation thermique des bâtiments, en investissant dans les énergies renouvelables... " Mais c´est exactement ce qui se passe en Allemagne depuis qq années. Partout vous voyez les échaffaudages aux maisons pour l´apport de carapaces thermiques, echange de fenêtres, panneaux solaires etc ...
La capacité de production en energie renouvalble couvre deja 1/3 de la consommation totale normale (donc 5 % en energie solaire PV )!

Les rentiers nous ont pillé  a écrit le 08/01/2013 à 12:45 :

Bonne retraite indexée prise à 56 ans en moyenne, remboursements des cures thermales, défiscalisation à gogo, grosse bubulle immobilière avec la complicité du gouvernement, gérontocratie généralisée ... Merci pour les 30 piteuses messieurs les 68tards !

Exact  a répondu le 08/01/2013 à 13:55:

Exact, bien Exact, très Exact

JB38  a répondu le 08/01/2013 à 14:19:

Bossez déjà 42 ans et venez vous plaindre après. Maintenant si vous trouvez que ça ne va pas, bougez-vous le c.l, descendez dans la rue et faites votre Mai 68. Mais pour ça, vous êtes encore trop bien, et vous avez bien trop à perdre. Vous n'avez aucune conscience politique, à part peut-être celle du comptoir du bar d'en face.

JB38  a répondu le 08/01/2013 à 14:19:

Bossez déjà 42 ans et venez vous plaindre après. Maintenant si vous trouvez que ça ne va pas, bougez-vous le c.l, descendez dans la rue et faites votre Mai 68. Mais pour ça, vous êtes encore trop bien, et vous avez bien trop à perdre. Vous n'avez aucune conscience politique, à part peut-être celle du comptoir du bar d'en face.

fab  a répondu le 08/01/2013 à 15:00:

ben faut avouer que la politique de mai 68 se faisait au bar d'en face, on devenait Maoiste ou Che Gevariste suivant le pied sur lequel on s'etait levé le matin, non? Me dite pas que c'etait le fruit d'une longue reflexion profonde digne d'un vieu sage chinois...
Franchement la conscience politique de 68 ca va pas chercher bien loin, sea sex and sun ou "on est jeune et on veut s'eclater".
Ce n'est pas vous faire injure que de dire que la génération de 68 est tombée dans une periode benie. Cette période n'est rentrée dans l'histoire comme les trente glorieuses pour rien....

Réalisme  a répondu le 08/01/2013 à 15:20:

Les commentaires provocants ou idéologiques ne servent a rien. Il faut être réaliste. C'est un gros problème francais de ne pas comprendre qu'au niveau des retraites on est tous dans le même bateau et que le calcul est basé sur l'arithmétique. @JB38: de toute manière si on augmente pas l'age de départ à la retraite c'est le montant des retraites qui diminuera. Il est naif de croire le contraire. @"Les rentiers nous ont pillé": bientôt la France sera bientôt un pays de retraité pauvre... Les jeunes diplomés ont déjà commencés à quitter le navire et les 68tards vont finir au bar PMU du coin pour essayer de se "refaire".

Le problème des retraites est un exemple parmi d'autres: la France n'a pas de problème démographique comme l'Allemagne, mais elle arrive quand même à se mettre des batons dans les roues toute seule et de se créer un réel problème...

Mordrakheen  a répondu le 08/01/2013 à 15:33:

il n y a vraiment pas de quoi se glorifier d'avoir "fait mai 68" Trouver a protester dans une période bénie ou on changerait d employeur dans l aprés midi et ou c etait lui qui vous courrait aprés , d avoir foutu dehors l un des seul dirigeant politique honnete qu on ait eu au 20eme siécle, de ne pas avoir vu plus loin que le bout de son nez et n avoir rien prévu pour l avenir et encore moins pour les générations suivantes?? C est de sa qu il faut se glorifier??? Ca serait pas si triste ca serait vraiment trés drôle!

déni de réalité  a répondu le 08/01/2013 à 16:36:

@ Réalisme: Vos commentaires sont louables, mais l'arithmétique des retraites est basée sur une démographie qui ne se différencie qu'uniquement dans son ampleur de l'Allemagne. La démographie française est comme toute démographie très complexe et très peu comprise: 1 La France vieillit, la pyramide est inversé, elle produit plus de vieux (par l'espérance de vie -papy-boomer) que de jeunes. 2. Le taux de natalité est plus élevé qu'en Allemagne, mais toujours trop faible en France pour naturellement renouveller la population. 3. En semblant de contradiction, la population va - provisoirement - croître en France, grâce essentiellement au vieillessement de sa population et au taux de natalité assez (mais trop peu) élevé et à un solde migratoire positif. 4. Les jeunes sont beaucoup plus aux chômage en France et ne pèse que sur le système de sécurité sociale au lieu d'y contribuer. Le déni de démographie française va de pair avec le déni sur le (non-) fonctionnement du système de retraite.

Nope  a répondu le 08/01/2013 à 18:03:

Ne nous parlez des pétuneurs en espadrilles qui fument le calumet sous les catalpas et ne font rien!

Vs  a écrit le 08/01/2013 à 12:21 :

Chaque camp politique mettra la faute sur l'autre, c'est tellement plus facile ainsi ! Le problème français n'est pas nouveau et ne va pas changer de si tôt. Nous avons une économie basée sur un état qui doit décider de tout et contrôler tout avec un fonctionnariat plus que pléthorique. C'est finalement ce qu'attend la très grande majorité des français (75% des jeunes diplômés veulent être fonctionnaires !) et les politiques de tous bords profitent allègrement de cette manne. Pourquoi donc changer "une équipe qui gagne" ?

Les mêmes  a répondu le 08/01/2013 à 14:05:

Les UMP et le PS n'ont rien de différent ... l'UMP a créer le monstre Oseo, le PS maintient le monstre Oseo ... les régions PS et UMP UDI Nouveau Centre ont créé des agences de développement blas blas banquet, des centres de faux experts, des Chambres de Commerce rigolottes, toutes ces structures peuplées de simples stagiaires et de diplômés simplets, sont néfastes et inutiles, mais comme elles sont ruineuses elles conviennent à la perfection autant au PS qu'aux UMP et à l'UDI Nouveau Centre, car nos politocards jugent leurs structures ventripotentes au montant des budgets qu'elles consomment, plus elles coutent plus elles se vantent de leurs Milliards, plus elles sont adulées ... surtout quand elles n'ont aucun résultat réel ... elles se chargent elles même de réaliser leurs AUTO-RAPPORTS fumeux, cachotiers ...

L'immo nous a tué  a écrit le 08/01/2013 à 12:21 :

Ben oui le mal français vient tout simplement du fait que pendant une décennie, on a choyer les rentiers au détriment de la compétitivité du pays.
La France et son immo Vs l?Allemagne et son industrie.

steph  a écrit le 08/01/2013 à 12:19 :

il faut investir dans la robotisation

TOP50  a écrit le 08/01/2013 à 12:12 :

Au lieu de nous les casser avec Depardieu, Le mariage pour tous, le conseil constitutionnel sans présidents et autres fadaises soporifiques sans enjeux, on attend quoi pour afficher le TOP50 des secteurs déficitaires et secouer tout ce petit monde au 20H ??

Gérard  a répondu le 08/01/2013 à 13:10:

Bonne idée, afficher le coût réel pour le contribuable du cinéma français: taxes, subventions et chômage des intermittents !

TOP50  a répondu le 08/01/2013 à 14:25:

Bon, le cinéma, peut-être... mais je doute que ce soit le premier du TOP50, on a un paquet d'autres sujets a loger avant :-)

Plaidoyer pour une TVA différentièlle  a écrit le 08/01/2013 à 12:04 :

Le déficit du commerce extérieur de la France n'est pas une fatalité inévitable et la France n'es est pas seule victime.
Autoriser les pays déficitaires de l'Union Monétaire a introduire une TVA différentielle, c'est à dire élevé pour les produits importés (25%) et réduite pour les produits locaux (15%), ce qui devrait freiner les importations en provenance de pays comme la Chine, l'Allemagne et autres pays excédentaires et aussi encourager les entreprises à investir dans les pays déficitaires afin de pouvoir continuer à vendre leurs produits avec une TVA à taux réduit, serait une possibilité.
Cette TVA différentielle ne serait autorisée que tant qu'il y a déficit de la balances commerciale.
Il n'y a aucune raison pour que la voiture de luxe du directeur de banque en France soit construite en Allemagne par des Allemands et non pas en France par des Français.
Grâce à la TVA différentielle et les investissements qui en suivraient, le chômage et l'exode des jeunes (brain drain) qu'il cause devraient être rapidement réduits dans les pays en crise actuellement.

TVA differentielle  a répondu le 08/01/2013 à 14:03:

Bonne idée, l'Allemagne a investit, délocalisé dans des pays d'Europe de l'est et centrale, y créé des emplois. Qu'est-ce qu'on entent? elle ferait du dumping. En France il n'y a rien de pire que de délocaliser! Il faut savoir ce qu'on veut!

Compte Interne  a répondu le 08/01/2013 à 14:27:

Il y a plus simple. Quand il n'y a plus de sous dans la caisse, on ne peut plus importer.? C'est aussi simple que ca. Vous faites comment avec votre compte personnel vous ?

cdgf  a répondu le 08/01/2013 à 14:28:

ca ne peut pas marcher votre tva differentielle
Par ex votre voiture est peut etre faite en france (et encore, les clio sont montees en slovenie) mais les pieces qui la compose surement pas. Vous avez peut etre un ABS bosch fait en RFA, un auto radio fait en chine, votre alumage electronique (magneti marrelli) en italie

marcel  a répondu le 09/01/2014 à 10:19:

vous croyez que faire cela ne nous expose pas à des représailles des allemands et chinois. Le droit européen ne nous permettrit pas de taxer plus que les autres les produits allemands

20 Millions d,euros de prime, ça me bouffe  a écrit le 08/01/2013 à 10:40 :

Les réformes du gouvernement lesquelles ? La paupérisation de la France va s'accentuer, mais c'est bien l'électorat français qui a élu notre incapable. Avec l'aide des médias qui n'ont même pas honte.

Democratix  a répondu le 08/01/2013 à 11:22:

En 2007 SARKO 1er a été soutenu par quasiment tous les médias et j'ai eu honte de chacune de ses déclarations pendant 5 ans.
Votre incapable nous a ridiculisé avec ses coups de menton et ses tics pour arriver à quel résultat ? La perte du triple A.
Nullissime.

M'enfin !  a répondu le 08/01/2013 à 11:52:

@Democratix Oui, mais ce qu'il nous faut c'est quelqu'un qui qui gère le pays sans idéologie avec compétence et honnêteté. Pour les Médias c'est pareil. Que vous l'admettiez ou non depuis 35 ans la France régresse. Et ce n'est pas en disant que Louis XV XVI Vincent Auriol ou René Coty étaient nuls que vous arrangerez les choses. Courtoisement à vous.

@democratix  a répondu le 08/01/2013 à 12:03:

Donc t as vôté pour un pire pour te débarrasser d 'un gars qui ne te plaisait pas? wahou , c'est bon comme raisonnement , enfin si ça te soulage

ecolomie  a répondu le 08/01/2013 à 12:15:

la vache si tu n'avais pas écrit sarko , j'aurais été persuadé que tu parlais du président actuel .merci d'avoir précisé !!!

bertrand  a écrit le 08/01/2013 à 10:18 :

c'est drôle que les politiques qui ne font rien soient sûrs que les autres feront !!!

Gilles1  a écrit le 08/01/2013 à 10:01 :

Et si ce n'était que le commerce extérieur. Il suffit de comparer les infrastructures et le parc immobilier. des décennies d'écart.
A en croire le Gouvernement les entreprises françaises vont innover du jour au lendemain pendant que les allemandes resteront évidemment les bras croisés. Il faut être fonctionnaire à vie pour y croire.