La Tribune

Retraites complémentaires: la menace d'une désindexation

Copyright Reuters
Jean-Christophe Chanut  |   -  598  mots
Patronat et syndicats, gestionnaires des régimes de retraites complémentaires Arrco et Agirc, cherchent des solutions financières pour sauver ces régimes. Le Medef propose de désindexer la revalorisation des retraites complémentaires par rapport à l'inflation: en 2013, la revalorisation des retraites serait inférieure de 1,5 point à celui de l'inflation, puis inférieure de un point les années suivantes jusqu'en 2017. Une hausse de la cotisation employeur de 0,1 point est également sur la table.

Les pensions de retraites complémentaires Arrco (salariés) et Agirc (cadres) seront-elles revalorisées comme d'habitude le 1er avril prochain ? Rien n'est moins sûr. Patronat et syndicats se retrouvaient ce mardi au siège du Medef pour une troisième séance de négociation pour « sauver » ces régimes dont la situation financière est chancelante. Le temps presse maintenant pour 11 millions de retraités concernés qui se demandent à quelle sauce ils vont être mangés. Car il y a le feu. Si rien n'est fait, le déficit Agirc-Arrco dépassera les 10 milliards d'euros en 2017. Et les réserves financières seraient épuisées dès 2017 pour l'Agirc et en 2020 pour l'Arrco.


Une revalorisation inférieure de 1,5 point à l'inflation au 1er avril ?

Les partenaires sociaux, gestionnaires de ces régimes, doivent donc trouver des mesures à court et long termes. Le Medef évoque clairement la possibilité de ne pas les revaloriser du montant de l'inflation. Ce que l'on appelle la désindexation. Selon des données fournies par les services de l'Arrco et de l'Agirc, un gel total en 2013 rapporterait 1,4 milliard en 2017 et une moindre revalorisation de un point des allocations (par rapport à l'inflation attendue) rapporterait 781 millions d'euros, toujours à l'horizon 2017. Les syndicats pourraient se résigner à une telle solution de désindexation temporaire, à la condition que les petites pensions (inférieures à 1.100 ou 1.000 euros par mois) soient épargnées. Selon le schéma présenté à ce stade par le Medef, il s'agirait de revaloriser les pensions à un nivau inférieur de 1,5 point à celui de l'inflation pour 2013 et de un point pour les années suivantes. Soit une économie de 4 milliards sur trois ans. Il préconise aussi une baisse du montant des pensions de réversion qui passerait de 60 à 56% du montant de la pension versée au conjoint. Bien entendu, il milite aussi pour un relèvement de l'âge pour bénéficier de la retraite complémentaire à l'horizon 2019.
A noter que dans une interview au quotidien Les Echos daté du 15 janvier, Jérôme Cahuzac, le ministre du Budget, estime qu'une désindexation des pensions des régimes complémentaires « serait un élément d'appréciation très important ». Traduction, ceci signifie qu'une telle décision, si elle était prise par les partenaires sociaux, pourrait servir de modèle pour résorber une partie du problème du financement... des régimes de retraite de base. Une question qui sera abordée au printemps.

Vers une hausse des cotisations de 0,1 point?

Pour autant, cette désindexation des pensions des régimes complémentaires ne suffira pas. Aussi, CGT en tête, les syndicats demandent une hausse des cotisations employeurs pour les retraites complémentaires de 0,1 point dès cette année, soit une rentrée de 600 millions par an. Actuellement, selon les tranches salariales et selon qu'il s'agisse de l'Arrco ou de l'Agirc, la cotisation employeur varie entre 4,6% et 12,6%. Bien entendu, le Medef ne veut pas, à ce stade, entendre parler d'une telle hausse de la cotisation. D'autant plus qu'il vient d'accepter, dans le cadre de la négociation sur l'emploi, une hausse des cotisations d'assurance chômage pour certains contrats à durée déterminée. Mais, justement, à la lumière de cette négociation sur l'emploi, les syndicats ne désespèrent pas de parvenir à leur fin... C'est dans les ultimes moments de la négociation que le patronat avait accepté une hausse de la cotisation sur les CDD. Bis repetita pour les retraites complémentaires ? Les partenaires sociaux se reverront le 6 février et espèrent boucler un accord pour le 7 mars.


 

Réagir

Commentaires

Didier  a écrit le 27/02/2013 à 12:48 :

Il va bientôt venir le temps de l'implosion et de "l'euthanasie pour tous". Ce sera présenté comme un progrès du paradis terrestre qu'est l'UE.

Thargor  a écrit le 27/02/2013 à 10:25 :

Quand un gouvernement prendra enfin ses responsabilités d'assurer la pérennité de ce système ou son démentellement?

mili  a écrit le 19/02/2013 à 18:25 :

moi je plaint pas, je touche ma retraite militaire et je travaille a coté pour me faire un complément. 1650 euro de pension et 1855 euro de salaire . donc aretez de vous plaindre et bossez

question  a répondu le 26/02/2013 à 13:45:

posez vous d'abord les questions suivantes avant de faire des commentaires hasardeux:
- est il équitable (répartition) que vous touchiez une retraite aussi élevée en ayant arrêté de travailler aussi tôt (retraite armée reçue x nmbre d'années de retraite potentielles) versus (montant que vous avez cotisé pdt ce petit nombre d'années). ?
- est il équitable que vous puissiez cumuler en sus 1 salaire complet alors que tant de jeunes et seniors sont au chômage ?

Thargor  a répondu le 27/02/2013 à 10:05:

@question, je vous propose un petit stage à l'armée au Mali histoire que vous ne vous posiez plus la question de savoir si passé un certain age il n'est pas évident qu'un soldat parte en retraite. On ne peut pas tous les transformer en bureaucrate planqué. Et qu'il ne se contente pas de sa retraite et continue de travailler est tout à son honneur.

mf  a répondu le 28/02/2013 à 11:59:

Pensez vous que tous les militaires soient partis un jour en opération durant leur carrière ? !! Par ailleurs , un salarié du privé après 41 ans d'activité a le droit d'aspirer à une retraite bien méritée .

q8802  a écrit le 18/02/2013 à 20:48 :

Nos gouvernants attendent comme des enfants sages les bulletins de notes que va distribuer Bruxelles dès vendredi , et après on décidera...Quelle honte de se coucher à ce point devant la finance...Où sont passées les promesses du candidat devenu Président ? Le chou socialiste et la chèvre capitaliste....comme l'on n'a jamais vu un chou manger une chèvre.... Comment voulez-vous qu'il y ait un soupçon de reprise économique , sachant que la dite économie est basée sur la consommation intérieure ? Si , venant d'un gouvernement de gauche les recettes sont les mêmes que celles de la droite , il aurait mieux valu laisser les précédents..Que de reniements , que de mensonges....Quoi qu'il en soit et malgré les craquements observés dans le gouvernement depuis qq heures , s'ils décident la non revalorisation de nos retraites (obtenues de haute lutte par nos anciens) , je ne voterai plus ...

Gouvernement PS  a écrit le 10/02/2013 à 8:59 :

Nous, gouvernement, nous allons présenter une TAXE RETRAITE.

Le changement c'est maintenant !

maurice  a écrit le 24/01/2013 à 12:11 :

En retraite depuis le 1 janvier 1989.appoint de pension très convenable au dèpart.le financement d'une maison de retraite ètait possible avec mes pensions sans problème.quand reste t'il et ça continue.(après 43 ans de vie professionnelle) c'est un dèsastre social.continuer c'est la bonne voie.Un ancien.

Thargor  a répondu le 27/02/2013 à 10:17:

Vous qui avez la chance d'avoir vécu 24 ans après votre passage à la retraite, vous devez bien être conscient que si tout le monde a la même espérance de vie, chaque travailleur doit vous verser au moins 50% de son salaire pour votre retraite. Le système n'est donc pas viable. Les options sont limitées : diminution des retraites, augmentation des cotisations, diminution de la durée de vie à la retraite.

La réforme des ret-raites n'a pas encore été faite dans le public et les régimes spéciaux  a écrit le 23/01/2013 à 19:46 :

1,3 milliard d'euros pris à la CNAV pour financer les pensions des agents EDF-GDF !
Une fois encore, on pille les retraites du privé au profit des agents publics :
De quoi s?agit-il ?
En 2005, les pensions des agents EDF étaient mises à la charge de la Cnav. Compte tenu d?un rapport cotisants/retraités désastreux, EDF-GDF devait payer chaque année une compensation financière. « Opération neutre pour la Cnav ! » avait-on juré la main sur le c?ur.
Le problème, c?est que le compte n?y est pas : 5 ans après, il manque 1,3 milliard dans la caisse de retraite du privé. C?est ce que révèle la Cour des comptes dans son dernier rapport sur la sécurité sociale.
Ce pillage est d?autant plus scandaleux que l?intégration du régime EDF-GDF n?a en aucun cas remis en cause les avantages exorbitants des agents publics des industries électriques et gazières :
- Départ à 55 voire 50 ans pour les agents dits « actifs » (57 et 52 ans après la dernière réforme, mais pas avant? 2023)
- Des pensions représentant 75 % du dernier salaire, garanties à 100 %
- Des avantages « maison » en pagaille...
Le comble, c?est que ces avantages extravagants sont déjà payés par le contribuable à travers la CTA, taxe spécialement créée à cet effet, que nous retrouvons sur notre facture.

Jean-Jean  a répondu le 26/01/2013 à 12:40:

Revenir sur les "régimes favorisés" serait normal et ne ferait que réparer une injustice, mais c'est hors de question:La réforme pour le public et les spéciaux est totalement exclue .C'est ,comme la écrit "le point " en 2004 un scandale d'état,il est maintenant étendu à la classe politique, donc bien protégé.

papybamby  a écrit le 23/01/2013 à 18:16 :

Il est fort dommage que nombre d'entre nous et vous en premier ne font que répéter à loisir ce que nous assènent l'ensemble des médias nationaux de ce pays! Ouvre les yeux et surtout essayez de réfléchir! Tout problème, quel qu?il soit, peut se résoudre de plusieurs façons! Après, faut-il encore vouloir examiner toutes les analyses et solutions en présence et être animer d'équité, de bon sens et d'esprit de justice; sans oublier la nécessaire dignité qui doit rester à tout être humain! Alors, sans méchanceté ni quelque rancune que ce soit, diversifiez vos lectures et apprenez à voir le monde autrement que par le reflet de nos médias nationaux(trop péoccupés de garder leur place!)

Jean-Jean  a répondu le 24/01/2013 à 10:57:

@papybamby.Moi, je ne regarde pas les médias nationaux, je cherche sur internet les sites sérieux, officiels, traitant de ce problème,et il y a de quoi être scandalisé par les injustices criantes qui perdurent ,voire qui sont aggravées par des décisions favorisant les uns au détriment des autres.Il n'y a là aucune méchanceté , mais il faut creuser un peu et chercher, car les médias officiels ne sont pas bavards sur le sujet.c'est même le reproche que je fais aux journalistes.Il faut regarder les budgets de l'état: c'est moins facile que de lire un article,mais c'est plus sérieux, vous pouvez aussi regarder le financement sur le site de la CNIEG par exemple, c'est très instructif.Vous pouvez lire la naissance de cette caisse en 2005 dans "élan social, interview de carole couvert"Elle était à l'époque à la tête de la CNIEG. Regadez la réforme de 2010:C'est un modèle d'injustice.Je pense qu'aucun gouvernement ne touchera à ces anomalies,car c'est juridiquement impossible.La responsabilité remonte à très loin ,le gouverment actuel n'y est pour rien:Il doit faire avec une situation de fait!!

zizi  a écrit le 19/01/2013 à 15:07 :

quelle honte !!! alors que notre président gaspille notre argent a faire la guerre il veut nous siffler notre retraite mais ou va-t-on???

mimi  a répondu le 08/02/2013 à 15:19:

d accord avec ZIZI aux prochaines elections je reste chez moi car trop ecoeure !!!!!

Toledo  a écrit le 18/01/2013 à 12:43 :

Le régimes des retraite allemandes sont équilibrés sur les 20 prochaines années et cela en une seule rénovation. En plus, c'est un pays soit disant qui vieillit le plus en Europe (encore qu'il compense partiellement par l'importation massive d'un main d??uvre jeune et qualifiée). Certes, les allemands gagnerons moins et partirons plus tard. Pourtant l'économie va beaucoup mieux.Arrêtons de se regarder le nombril : si on ne fait rien c'est que NOUS n'avons pas envie de faire. Qui va allez dans la rue manifester pour la baisse des retraites et augmenter l'âge du départ ?

solstice  a écrit le 18/01/2013 à 11:32 :

Je pense qu'il faut maintenant aussi revoir le système par "répartition" et cesser de s'y accrocher "par principe". Ce système ne peut répondre à la situation démographique dans laquelle nous sommes et qui s'accentuera. Et tout le monde le sait. Il faut introduire de la retraite par "capitalisation" mais ce mot fait peur en raison des excès commis notamment aux USA. Mais ce n'est pas une raison pour "jeter le bébé avec l'eau du bain". On peut bien évidemment sécuriser les choses. Un exemple: créer un fonds de pension géré par un organisme comme la Caisse des Dépôts et qui achèterait les maisons de retraite. L'on deviendrait "actionnaire" de ce fonds et les actions acquises à travers les cotisations seraient "héritables" = transmissibles par héritage aux descendants. Ceux ci alors n'auraient pas besoin de tout recommencer à zéro. Au bout de quelques générations il n'y aurait peut être même plus besoin de cotiser pour les retraites !

marion  a écrit le 18/01/2013 à 10:47 :

si les politiques désindexent les retraites et donc font de l'austérité, c'est à dire réduction des services sociaux, c'est parce qu'ils ne veulent pas s'attaquer à toutes les dépenses inutiles ou inefficaces qui permettraient au contraire de donner plus de services tout en dépensant beaucoup mois. IL suffit de lire les rapports de le cour des comptes, ocde....c'est de l'antigestion, de la destruction du pays par absence de courage.

solstice  a répondu le 18/01/2013 à 11:18:

Je partage votre point de vue. C'est par là qu'il faut commencer. Les 40 ou 50 milliards d'intérêts qu'il faut verser, chaque année, pour la dette sont aussi un gros problème. C'est une vraie folie. Et cela nous met par terre. On est dans le "surendettement" ; et au niveau de l'Etat/du pays, on n'a pas de "procédure de surendettement"

Supprimer dépenses inutiles Administration pléthorique, complexité administrative et bureaucratie  a répondu le 19/01/2013 à 12:20:

Il faut s'attaquer aux dépenses inutiles! Par exemple: le millefeuille (ou les lasagnes)
Il y a 342 sous-préfectures, 96 préfectures de département, 26 préfectures de région.
Toute mesure qui vise à simplifier le « millefeuille » administratif français ne peut qu'améliorer son efficacité et donner une meilleure lisibilité au citoyen des véritables services de l?État et des collectivités territoriales.
Pourquoi nos élus n'ordonnent pas aux hauts fonctionnaires de l'intérieur de se réorganiser en supprimant les sous préfectures?
Est-ce que les procédures administratives, qui pour la plupart peuvent s'effectuer par internet, nécessitent, encore en 2012 que l'on maintienne une telle proximité?
Est-ce que la « paperasserie » nécessiterait plus d'implantations au niveau local que les services de Santé ?
Les hauts fonctionnaires de la Santé sont arrivés à concentrer les services hospitaliers et les maternités.
Est-ce que la bureaucratie est plus importante que la vie d'un patient ou d'une future mère ?

zéphir  a répondu le 19/01/2013 à 15:10:

bien sûr que la bureaucratie est plus importante que la vie: c'est l'usine à gaz qui produit les prérogatives pour fonctionnaires et bureaucrates. ces corporations votent les politiques économiques et fiscales voraces qui alimentent leurs privilèges. mais vous l'aviez compris. quant à leurs hommes de mains, ils siègent dans nos institutions avec des idées très précises sur ce qu'est la "solidarité" et de la "justice".

déficits abyssaux du régime des patrons indépendants  a écrit le 17/01/2013 à 14:49 :

Si les patrons ne veulent pas revaloriser les retraites en 2013, les administrateurs salariés doivent exiger la fin des compensations des déficits abyssaux des régimes de retraite des patrons indépendants : Séance plénière du 08 avril 2009 du comité d'orientation des retraites COR : "Les cotisations sociales [des indépendants] représentent "un peu plus de la moitié" du coût de leur retraite de base.La branche vieillesse du RSI a reçu en 2007 de la CSSS (contribution sociale de solidarité des sociétés) 754,2 M? pour les artisans et 908,1 M? pour les commerçants. les régimes vieillesse de base du RSI, dont la situation démographique est défavorable, sont bénéficiaires de cette compensation. Ils ont reçu en 2007 436,5 M? pour les artisans (troisième source de financement) et 936,7 M? pour les commerçants (près du quart des produits du régime de base dans cette branche)."

raleur007  a répondu le 25/02/2013 à 23:31:

1 - Je vous invite à vous plonger plus précisément dans les montants des retraites des commerçants et artisans (et des leurs conjoints) et à en commenter le montant
2 - Puisque l'on est dans un système par répartition mais qu'on revendique des droits parce qu'on a travaillé, je vous invite à analyser les statistiques sur le nombre d'enfants de commerçants, d'artisans ou d'agriculteurs qui cotisent au régime général ou sont fonctionnaires par conséquent ne cotisent pas au régime de leurs parents
3 - J'aimerai bien que les termes d'égalité et de fraternité qui sont revendiqués à tout bout de champ et haut et fort ne soient pas que du vent...
Bonne recherche documentaire approfondie

Résumons  a écrit le 16/01/2013 à 21:35 :

Résumons : les retraités ponzi du forum accusent : les jeunes, leurs parents, les immigrés, les étrangers, les chômeurs, les fonctionnaires etc. Mais ils refusent mordicus d'admettre qu'il y a un énorme problème de financement des retraites et qu'on le sait depuis 30 ans ! Qui a dit "génération de jouisseurs et d'égoïstes" ?

@Résumons  a répondu le 17/01/2013 à 6:27:

OK avec vous! "génération de jouisseurs et d'égoïstes". Avec mention très spéciale aux retraités fonctionnaires et ceux des régimes spéciaux qui se sont goinfrés toute leur vie. De plus rien n'a été provisionné pour eux contrairement aux "privés". Leurs retraites sont tirés directement sur les dépenses de fonctionnement de l'Etat qui vient "syphonner" l'ARRCO et L' AGIRC. C'est, parait-il, de la "solidarité"! Sur le Larousse 2013 il y a une nouvelle définition de ce mot: arnaque!

cdf  a répondu le 18/02/2013 à 12:25:

les gouvernements ont tous recules non pas par peur des fonctionnaires (sinon l UMP n aurait pas hesite, ils ne votent quasiment pas pour eux) mais a cause du poids des retraités dans les elections
Se mettre a dos les vieux c est un suicide electoral. Il faut mieux sacrifier les jeunes qui ont le bon gout de pas trop se plaindre et de peu voter. Seul probleme, c est qu a force de sacrifier l avenir, tout le pays se casse la gueule. Et oui, favoriser la rente immobiliere et taxer a mort le travail, ca fait que la base productive est de plus en plus faible. Et un jour on est au pied du mur. Ca ne va pas tarder maintenant: on ne peut plus vivre a credit et il est devenu impossible de caliner les retraites

raay  a écrit le 16/01/2013 à 21:24 :

Si le gouvernement de gauche et de droite ump évité de donner 400 euros automatiquement au étrangers clandestins et des retraites a tous va , ses même étranger qui non jamais cotisés ou travaillé avec pour certain 5 ans de presence sur notre territoire a 60 touche 800euros et 1200 marié les caisses de retraitre sens porteraient mieux .cette même emigration nous coute trois milliard par ans l'équivalent des retraites .

Question  a répondu le 16/01/2013 à 21:48:

On ne vous a pas proposé des cours de français à la naturalisation ?

pathinder  a répondu le 17/01/2013 à 19:10:

Question ?????????????????????????????????????????

Mickuss  a répondu le 19/01/2013 à 16:10:

@Question:
Certes l'ami(e) Raay ne parait pas enclin à la maitrise parfaite de notre langue écrite, pourtant ses arguments ne sont que trop vrais. Notre pays fait trop de social, gaspille de l'argent, notre argent. Et personne ne changera cela car des bobos bien penseurs iront toujours gueuler dans la rue à grands renforts d'associations et de journalistes convertis.

jean tremble  a écrit le 16/01/2013 à 21:04 :

On vient de m'annoncer que les deux super régimes de retraites AGIRC et ARCO, avaient bu un bouillon phénoménal lors de la crise des subprimes aux States!.
Quelqu'un aurait-il des informations complémentaires sur le sujet, car je n'arrive pas à y croire!.
C'est bien les gouvernements successifs qui depuis 40 ans, ne voulaient pas que les salariés du privé puissent faire leur retraite par capitalisation, car disaient-ils, il ne faut pas les laisser prendre de risque avec l'investissement privé.

Gisèle  a répondu le 31/01/2013 à 13:04:

C'est exact, l'ARCCO s'est pris un milliard et l'AGIRC 300 millions. Ce qui me fait bondir
également c'est le sponsoring d'une équipe de cyclisme par l'AGRR et autres...

Baykal01  a écrit le 16/01/2013 à 19:56 :

Bjr a tous l'argent de complémentaires c'est pour les retraites agirc et arrco tou le monde mes don nez la des indexation des retraites c est débile c est l'argent de retraites qui on cotisser toutes leurs vie t'es péctes l inflation svp et arrêtés des voler les retraites merci

quelle honte !  a écrit le 16/01/2013 à 19:18 :

On va geler les retraites et que faîtes vous avec les retraités des fonctionnaires.
Je suis veuve et ma pension est plafonnée et les fonctionnaires touchent leur pension de reversion sans plafonnement.
Si les retraites n'augmentent pas je demande à MR Hollande et tous ses ministres de
prendre sur leurs revenus pour nous payer !

quelle honte ?  a répondu le 17/01/2013 à 7:08:

Et pourquoi n'avez vous pas fait le choix d'entrer dans la fonction publique. Un peu facile de jalouser maintenant les fonctionnaires. Ils sont là parce que ceux vous avez voté pour ceux qui les ont embauchés.

pathinder  a répondu le 18/01/2013 à 11:09:

A la réponse à celui qui à répondu au c'est un commentaire type d'un fonctionnaire typique, de toute les façons que ce soit pour chaque gouvernement qui ont été élu allez on va dire sur les 50 années qui ont suivis c'est bien les fonctionnaires qui ont été gagnant à chaque présidentielle, a croire que la société française vie qu'avec la fonction publique et en quelque sorte c'est vrai, hélas

quelle honte !  a répondu le 19/01/2013 à 5:55:

Tout le monde ne peut pas vivre des aides publiques Pathinder. Vous en savez quelque chose.

pathinder  a répondu le 19/01/2013 à 17:47:

quelle honte ah bon, on se connait, et cela ne saurais tellement beaucoup moins bête d'en profiter, je suis un assisté et fière de l'être, quand je pense que vous bossez pour nous payez ma pension d'handicapé, sincèrement vôtre réponse me laisse de marbre, qui que vous soyez.

pathinder  a répondu le 19/01/2013 à 17:58:

quelle honte ! vous en profitez aussi petit cachotier, enfin pourquoi se priver.

padsou  a écrit le 16/01/2013 à 18:18 :

l'Etat trouve 80 milliards d'euro par an pour l'immigration, mais ne peut pas payer les retraités qui ont cotisé plus de 45 ans. Cherchez l'erreur.....mais pas de problème pour les retraites des politiques, 5 ans de cotisation comme député et 1200 euros de retraite par mois et à vie.

oui pour l'immigration, oui pour les politiques, non pour les retraités HONTE à eux !!!  a répondu le 16/01/2013 à 18:41:

@padsou c'est tout à fait cela égalité", Fraternité" ....c'est comme ça, la France !

germain de gascogne  a répondu le 16/01/2013 à 21:06:

liberté égalité choucroute, tel est désormais le devise de l'UMPS.

Oldtimer  a écrit le 16/01/2013 à 18:08 :

On n'en serait pas là si les régimes spéciaux ne pillaient pas ces caisses. Quant à la mobilisation des 11 millions de retraités, il ne faudra pas compter sur l'aide des syndicats qui sont à l'origine de cette situation.

mULDER  a répondu le 16/01/2013 à 20:44:

Oui, mais eux n'ont pas droit au chomage

Oldtimer  a répondu le 18/01/2013 à 11:07:

Vous connaissez beaucoup de fonctionnaires qui se soient fait virer?

pathinder  a répondu le 18/01/2013 à 17:26:

@ Oldtimer : non non, même si il ne foute rien

burnouf  a écrit le 16/01/2013 à 17:54 :

La France est un pays FA-BU-LEUX.De plus en plus de chomeurs, de moins en moins d'actifs donc, de plus en plus de retraités et des pensions de retraite qui ne baissent pas, des allocations chomage qui ne baissent pas non plus (parenthèse: la France est le seul pays au monde capable de payer un chomeur de plus de 50 ans, personne ,certes, qui avait une bonne situation, mais quand meme,6600 Euros par mois pendant 3 ans). Mais ou celà va-t-il nous mener ? Ou sont les réformes annoncées ?

Vive Pôle Emploi  a répondu le 16/01/2013 à 18:19:

Et ce chômeur, il était trader à la city !! Il spéculait contre les obligations françaises.

Eleonore  a répondu le 16/01/2013 à 18:26:

Vous oubliez les fonctionnaires. 7 millions toujours en augmentation. un français sur cinq dans la fonction publique, le coût moyen tout au long de sa vie est de 3,5millions.les pays qui ont diminué le chômage sont ceux qui ont baissé les dépenses publiques et réduit le nombre de fonctionnaires.Mais l'autre particularité de la France, est qu'elle est gouvernée par des énarques qui n'ont aucune culture économique;

pasquedubien  a écrit le 16/01/2013 à 17:45 :

On va ?tre renfloué par 3 à 4 jours de moins au Mali !!!!

Herve  a écrit le 16/01/2013 à 17:26 :

Domaine explosif: les 11 millions de retraités (bientôt 15) pèsent très lourd dans les décisions électorales. Les retraités ont cotisé 40-45ans et on leurs droits à faire respecter. Y toucher serait mettre le feu au poudres et nul n'en est à l'abri électoralement.
Avis aux amateurs de changement

Raymond  a répondu le 16/01/2013 à 17:52:

Si l'Etat touche aux régimes spéciaux, ce sera 10 millions de retraités et de fonctionnaires dans la rue ! La manif du mariage homo sera une garden party à coté...

Bon sens  a répondu le 16/01/2013 à 17:53:

Sauf que l'argent ne tombe pas du ciel et qu'on ne peut vivre à crédit que si on a des prêteurs : avec plus de 1.800 milliards d'euros de dette, la gabegie se termine. Et tampis si les 68tards touchent une retraite en baisse. C'est mieux que rien.

tontondamérique  a répondu le 16/01/2013 à 18:06:

Ben, tiens, il est marrant celui là !

Jean-Jean  a répondu le 17/01/2013 à 11:24:

@ Raymond:Touche pas aux spéciaux: C'est du simplisme égoïste... Pourquoi une catégorie de français serait-elle dispensée de l'effort collectif pour les jeunes générations? Surtout que les retraites des spéciaux sont les plus favorables. Votre appel à la manif est mal venu!

BICHE  a répondu le 19/01/2013 à 10:55:

bon sens n'a pas beaucoup de bons sens !!! y faudrait pas oublier que les 68tards n'ont pas cotisé sur une base de 39 H mais tous ceux là ont eu le courage de travailler des 48h par semaine voire 60 et plus pour certains!! n'avaient que 3 semaines de congés (15 pour certains) en aout sans choix !! qu'ils commencaient à travailler à 14 ans car les parents avaient le courage de leur foutre le pied dans le c...,ont commençé leur vie avec des caisses à orange comme meubles, une bouilloire pour chauffer l'eau, ont fait leur lessive à la main dans une bassine, pas de télé mais écoutaient la famille duraton l'oreille collée à la TSF, pas de voiture pour aller se faire bronzer la mirette dans le sud et devaient aller travailler à pieds !!! pas de téléphone ! et devaient aider leurs parents et leurs grand parents car pas de maison de retraite ! ALORS TOUS CEUX LA L ONT BIEN MERITE LEUR RETRAITE !! Et c'est quand même grace à eux, qui se sont battus, que les nouvelles générations vivent dans un confort moelleux avec télé, grand écran, voiture, portable et tout le reste ... par contre, ne faudrait il pas remettre tout ce petit monde au boulot un peu plus tôt (ca en ferait gagner des années de cotis)et ne pas les laisser s'endormir jusqu'à une vingtaine d'années sur des bancs de lycée pour n'apprendre rien du tout !!(car du boulot il y en a,quand on cherche on trouve quand on se lève tôt le matin et qu'on lève les manches)) et supprimer tout cet assistanat qui vide nos caisses !!! Ca en ferait de l'argent en plus !! et enfin on verrait le taux de chomage redescendre, la France est devenu un pays de bras cassés !! qui a perdu le sens des mots VALEUR ET RESPECT

des 68tars ... qui ont bossé 45 ans sans arrêts de travail !! élevé 3 enfants sans aide ! et se sont occupés dignement de leurs vieux parents !!

vieuxchameau  a répondu le 19/01/2013 à 14:23:

WAOURFFF Félicitations, enfin un commentaire INTELLIGENT, merci et bon courage pour persévérer, j'applaudis!!!!

Gisèle  a répondu le 31/01/2013 à 13:27:

Biche, comme vous avez raison,. C'est comme ça que nous vivions, 7 dans 37 m2 , un petit poêle à pétrole qu'on transportait de la salle à manger à la chambre, une bouilloire d'eau chaude pour faire sa toilette dans une cuvette, la caisse à oranges que Maman avait recouverte d'un morceau de tissu pour ma table de chevet etc ... Dès que j'ai commencé à travailler à 17 ans, je devais ma pension du mois c'est-à-dire que lorsque j'ai perçu ma première paie, je devais à mon père 2 mois de pension, ma pauvre mère au foyer ne percevant même pas les allocations familiales versés aux cheminots avec leur paie.
La semaine de 42h30 terminée, je filais travailler au Prisunic. J'ai aidé Maman et mes frères jusqu'a présent et le gouvernement ferait bien de prendre conscience que notre génération qui a appris à partager, après avoir aidé ses vieux parents, aide ses frères ou soeurs, ses enfants et aussi des étrangers !

diouck  a écrit le 16/01/2013 à 17:11 :

Est il normale de payer des retraites aux arrivants n'ayant jamais cotisés

marcel  a répondu le 16/01/2013 à 17:41:

Tout à fait d'accord, c'est là qu'il faut faire des économies. Nombre de petits retraités, ayant cotisé , touchent moins que ces étrangers qui débarquent.

cerisesurlegateau  a répondu le 16/01/2013 à 18:42:

à Marcel et diouck + un !

diouck  a écrit le 16/01/2013 à 17:09 :

Que les fonctionnaire cotisent au meme taux que le privé et partent avec la meme retraite avec le meme nombre d'années sans passer au grade supérieure la veille du départ.Les syndicats qui sont majoritairement fonctionnaires décident pour le privé quelle scandale mais L'UMP va descendre dans la rue pour soutenir les retraités spoliés pas sure ils sont plutot du coté du MEDEF.....Mais nous nous en souviendront pour toutes les élections a venir.

soupe populaire  a écrit le 16/01/2013 à 17:04 :

La retraite sera obsolete dans quelques années ,l usine a gaz va exploser tout simplement !

Justice  a écrit le 16/01/2013 à 16:58 :

@ le bon vieux temps : la solution réside dans la diversification des investissements et la gestion de long terme ! vous jetez le bébé avec l'eau du bain ! Comment font les fonds souverains comme celui de Norvege ? et pourquoi oubliez vous de parler du systeme par points en Suède par exemple ? Par ailleurs vous parlez de malversations de financiers, préférez peut être engraisser au travers du paritarisme des caciques et des syndicats de patrons et de salariés qui ne représentent qu'eux mêmes ?

QUICK  a écrit le 16/01/2013 à 16:53 :

Courage bientôt il faudra s'occuper obligatoirement des retraites exceptionnelles de nos gouvernants et des agents de notre administration : Le gouvernement américain vient d'annoncer qu?il cessait d?alimenter autant qu?il le devrait les caisses de retraite des fonctionnaires afin de permettre à l?Etat fédéral de continuer de fonctionner sous le plafond légal de la dette publique des Etats-Unis. Ponctionner et mourir ou réduire les inégalités?

Serge et Monique  a écrit le 16/01/2013 à 16:36 :

Monique et moi on a pas fait les grandes études mais on a adhéré au PS en 74 et on a voté socialiste pour la retraite à 60 ans, les 35 heures et tout ça ! Bon on est pas non plus idiot : en 2002 et en 2007 on a voté à droite pour qu'y ferment la porte et empêchent les suivants d'en profiter ! Bien que ça soye pas très moral et même si on a pas beaucoup appris à l'école, on sait encore compter et on voit bien qu' y a pas assez de sous pour tout le monde !

rastakouère  a répondu le 16/01/2013 à 18:08:

il y en a pour vous, à ce que l'on peut constater, grand bien vous fasse !hi!hi!

Justice  a écrit le 16/01/2013 à 16:24 :

Pourquoi suis-je obligé de cotiser pour payer en partie la retraite de quelqu'un que je ne connais pas ? C'est à chacun d'assumer sa propre retraite ! Comment faisait-on avant cette invention délirante de la retraite par répartition ? Les anciens économisaient pour leurs vieux jours et la solidarité familiale jouait ! Le seul système équitable est celui de la retraite par compte individuel à points, quitte à mettre en place un système de péréquation pour éviter l'extrême misère

a1039  a répondu le 16/01/2013 à 16:46:

OK pour les points... mais ce n'est qu'une disposition technique qui faciliterait l'équilibrage entre ressources et dépenses. Par ailleurs, soyons réalistes : dans l'ancien temps d'avant la retraite (avant 1950), les anciens avaient le bon goût de disparaître peu après leurs 65 ans ! Et les demeures permettaient souvent de vivre ensemble à plusieurs générations de façon décente. Du fait du coût du m², ce n'est plus très envisageable (sinon les couples ne se fatigueraient pas à payer des nounous pour leurs jeunes enfants !)

Le bon vieux temps  a répondu le 16/01/2013 à 16:48:

Ah que c'était bien avant ! c'était tellement bien qu'il a fallu inventer la retraite par répartition. Une retraite à points s'associe forcément à de la capitalisation pour assurer le paiement des points (ou alors on revient à une répartition déguisée, comme les complémentaires). Quand on voit le résultat en UK et USA, on a l'exemple de ce que produit ce système : une loterie, en fonction de l'entreprise ou du placement effectué, une source de magouilles, et une source de profit pour les sociétés financières. ... mais on peut toujours choisir cette solution ...

DEFI  a répondu le 16/01/2013 à 19:34:

Si un salarié mettait durant quarante ans 20 % de son salaire ( 1500 EUROS / mois ) dans une caisse chargée de rémunérer cette épargne au taux de 2% , il aurait , à sa retraite 800 000 Euros . IL n aurait ainsi rien à demander à personne , ne peserait pas sur la jeunesse , et libererait les jeunes générations du poids de sa vieillesse .

Au rapport  a répondu le 16/01/2013 à 20:52:

Les administrateurs et les gestionnaires des caisses de retraite ont des comptes à rendre.
Qui aura le courage de leur demander de justifier leur gestion des cotisations et de les traduire en justice s'ils ont mal géré ? ça mérite bien une commission d'enquête parlementaire. Tiens, il a quelque chose à faire en ce moment, monsieur GALLOIS ?

RETRAITE 68 à sur mon yacht  a écrit le 16/01/2013 à 15:50 :

Touchez pas à ma retraite ! faites payer les actifs, surtout ceux au SMIC ils sont plus nombreux

marion  a écrit le 16/01/2013 à 15:38 :

logique : plutôt que baisser la dépense publique pour se donner des marges de financement énormes, ils s'attaquent à la baisse des prestations sociales.Donc ils font de l'austérité quand ils pourraient faire du développement en baissant les colossales dépenses publiques inefficace, comme l'a fait la Suéde et d'autres qui sont florissants ...c'est machiavélique, le monde politico-administratif se protège dans son grand confort en ponctionnant l'argent nécessaire sur les autres

radin  a répondu le 16/01/2013 à 18:09:

+ 1

dontdream  a écrit le 16/01/2013 à 15:38 :

Première des mesures à prendre : fusionner toutes les caisses de retraites pour rédure les frais de gestion
Deuxième mesure : meme régime de retraite pour tout le monde et directement proportionnel aux cotisations versées (meme pour les ministres..)
Troisième mesure : suppression de la prefon retraite privilège exclusif des fonctionnaires

Perfusion  a répondu le 16/01/2013 à 16:52:

La Prefon est en faillite, mais rassurez vous, les caisses de retraites fusionnent .... mais uniquement les pertes ...qui croyez vous qui paye les retraites déficitaires des fonctionnaires et en particulier celle des ministres...les perfusions du régime général

QUICK  a écrit le 16/01/2013 à 15:28 :

"Un gel total des retraites en 2013 rapporterait 1,4 milliard" c'est une façon de voir "rapporterait". Sur que le pouvoir d'achat en baisse rapportera en impôts et tva beaucoup moins. Le cycle du toujours plus est en roue libre et le déficit en hausse.

lecitronpréssé  a répondu le 16/01/2013 à 18:12:

à force de parler en "ça va rapporter tant, et tant", on fini par beaucoup moins de santé, de sécurité, l'état est content, et nous on manque, on trinque, on se serre...formidable!!

inflation 2012  a écrit le 16/01/2013 à 15:28 :

Rappel de l'inflation 2012 : sur l'alimentation + 2,30%, Energie + 2,60%, loyer +2,10%
(source Insee) nous somme loin de la moyenne globale de 1,30% . Ces trois postes sont les
principales dépenses des retraités....alors merci aux partenaires sociaux d'en tenir compte
pour les petites retraites.... Autre solution : comme pour la retraite Sécu, mettre un plafond
aux retraites complémentaires

indigné  a écrit le 16/01/2013 à 15:21 :

Puisque l'on parle de justice,pourquoi tous les députés, sénateurs, les politiques en général, les syndicats qui ont la majorité de leurs adhérents dans les groupes tels que Education Nationale, EDF, GDF, SNCF, RATP, Fonctionnaires, etc..ne parlent jamais de réduire des régimes spéciaux (retraite = dernier salaire surboosté la dernière année et une réversion à 100 % dans certains cas) ils s'attaquent toujours au privé. Privé réveilles-toi lors des élections syndicales et au niveau du pays.

Retraité EDF  a répondu le 16/01/2013 à 18:19:

@ indigné: Vous parlez sans savoir, vous n'avez rien compris à ce dossier complexe des retraites non financées du secteur privé !

titi  a répondu le 16/01/2013 à 18:45:

@ indigné +100000000000!!

Toto  a répondu le 16/01/2013 à 19:17:

@ Retraité EDF : 1 !!! Bien envoyé au pseudo syndicaliste...

@retraiteedf  a répondu le 17/01/2013 à 16:13:

Arrete de dire des c.... tout le monde le sait le probleme c est vos retraite seul non financee, si celle du prive le sont devenu aujourd hui c est que l etat n a cesse de pompe celle du prive! Et y en a marre!

Iciailleurs  a écrit le 16/01/2013 à 14:57 :

Extrait "Le Monde" 27/08/2012 :
la retraite médiane se situe autour de 1 100 euros par mois. Non seulement la moitié des retraités doit vivre avec tout juste le smic, mais un million d'entre eux, et principalement des femmes, se retrouve avec des revenus inférieurs au seuil de pauvreté.
No comment !

Patrickb  a répondu le 16/01/2013 à 15:12:

@iciailleurs: étant donné le chacun pour soi préconisé par certains dans les commentaires, le mieux serait peut-être de rembourser tous les cotisants en tenant compte de l'inflation, et de demander aux jeunes le remboursement de leurs frais d'éducation (les commentateurs ici ne seront pas perdants puisqu'à mon humble avis, ils ont pas fait d'études poussées :-)) et de tout supprimer ensuite (sécu, enseignement, allocations diverses, pilule du lendemain, etc.) pour mettre officiellement en place la politique du chacun pour soi. Et que le meilleur gagne :-)

Mamie Nyva  a répondu le 16/01/2013 à 15:26:

Le coût minimum d'une maison de retraite est de 2100 euros/mois, sachant que la majorité des pensionnaires sont des femmes, il reste 1000 euros/mois à financer par la vente des biens immobiliers et par la famille (voir l'actualité récente à Chaville...) !

Bien tiens  a répondu le 16/01/2013 à 16:19:

@Patrickb : on te rembourse après déduction des 1.800 milliards d'euros de dette que tu laisses. Je ne suis pas certain qu'il te reste grand chose.

kirikou  a répondu le 16/01/2013 à 18:14:

@ icietailleurs commentaire très jute et lucide ! + 1000 !

MamieNyva  a répondu le 16/01/2013 à 18:15:

rassurez moi, a t-on gardé du bétail, ensemble?

Patrickb  a répondu le 16/01/2013 à 18:25:

@bien tiens: 1) je n'ai laissé aucune dette puisque je n'habite plus en France depuis fort longtemps (et j'en suis ravi quand je vois la jeunesse d'aujourd'hui dans ce pays). Et 2) est-ce que tu n'as pas profité de ce qu'on bâti tes parents ? masolution est excellente pour toi pusique tu n'auras plus à te plaindre, mais à te préoccuper de ton sort :-)

Ben tiens  a répondu le 16/01/2013 à 19:06:

@Patrickb : Tu n'habites plus la France donc la France ne te doit rien. Ta "solution" ne tient pas la route car comme je te l'ai dit, il faut d'abord que tu rembourses 1.800 milliards de dette. Cette dette que les 68tards laisse aux générations futures doit d'abord être remboursée.

GérardD  a répondu le 16/01/2013 à 19:45:

Patrickb, tu as bien raison. Moi aussi, j'ai quitté la France et comme toi, je veux qu'on me rende tout ce que j'ai cotisé. Mais comme toi, je ne veux pas rembourser tout ce dont j'ai bénéficié en France. On est les meilleurs, Patrickb.

Lysander Spooner  a écrit le 16/01/2013 à 14:39 :

Régime Grec, mais en douceur. Il ne faudrait pas oublier que les retraités, même s'ils ne travaillent plus, ont le temps d'aller voter. Gaffe!!!.

Puget  a répondu le 16/01/2013 à 19:19:

Il faut remplacer l'huile d'olive par la vaseline !

JB38  a répondu le 18/01/2013 à 11:35:

Les soixante-huitards, la retraite par répartition,les régimes spéciaux...On peut tout montrer du doigt et éventuellement tout détruire ce qui c'est patiemment construit au fil des décennies. On peut, et ce serait donner raison à la finance, au thèses néo-libérales et en subir les conséquences. Parce qu'il y aura inévitablement des conséquences plus négatives qu'avec le système actuel et les problèmes de pauvreté en seront décuplés.Qu'il y ait par contre des économies à faire, améliorer le système,c'est évident.

JB38  a répondu le 18/01/2013 à 11:35:

Les soixante-huitards, la retraite par répartition,les régimes spéciaux...On peut tout montrer du doigt et éventuellement tout détruire ce qui c'est patiemment construit au fil des décennies. On peut, et ce serait donner raison à la finance, au thèses néo-libérales et en subir les conséquences. Parce qu'il y aura inévitablement des conséquences plus négatives qu'avec le système actuel et les problèmes de pauvreté en seront décuplés.Qu'il y ait par contre des économies à faire, améliorer le système,c'est évident.

Rémi UMP  a écrit le 16/01/2013 à 14:05 :

Après 5 ans de députation, retraite de 1400 euros par mois assurée. C'est pas si mal, non ?
Osez dire le contraire ?

sophie  a répondu le 16/01/2013 à 15:30:

petit oubli : il manque les caisses noires : 120 000e par mois, pas de contraintes d'utilisation, donc dans la poche pour certains sans impôts, soit 600 000 euros qui placés à 5% rapportent 2500e/mois !!!! sans compter le reste...

élu ps  a répondu le 16/01/2013 à 15:41:

qu'est ce qu'on fait avec 1400 euros par mois?pas grand chose!soyez un peu sérieux!

marcel  a répondu le 16/01/2013 à 17:45:

c'est à peu près ce que l'on touche après 45 ans de cotisations. Vous n'avez pas à vous plaindre, vous avez certainement autre chose.

farfadet  a répondu le 16/01/2013 à 18:18:

@ Marcel, tout à fait, personnellement, j'ai même moins...alors! mais faut être "sérieux", comme le dit si bien élu ps, qui n'a pas trop l'air d'y croire.....

@ pathfinder  a écrit le 16/01/2013 à 13:38 :

J'applaudis des 4 mains à votre proposition de demander aux retraités de payer une cotisation retraite ! Bravo ça c'est du civisme !

Grincheux  a répondu le 16/01/2013 à 14:12:

@ @ pathfinder: vous applaudirez encore plus aux cotisations supplémentaires que les retraités devront payer pour financer leur dépendance...

Bon sens  a répondu le 16/01/2013 à 14:19:

Il faudrait aussi leur supprimer la déduction d'impôts qu'ils ont pour frais professionnels (frais qu'ils n'ont plus). Et idem, même taux de CSG que pour les actifs.

et les Shadoks pompaient ...  a répondu le 16/01/2013 à 15:15:

Sur le même genre, à propos de passoires et de nouilles, je vous recommande la logique des passoires des Shadoks

bon sens  a répondu le 16/01/2013 à 15:21:

et supprimer pour les actifs la déduction d'impôts pour frais professionnels pour ceux
qui travaillent à moins de d'un km de chez eux....!!

Simplet  a répondu le 16/01/2013 à 15:28:

Il me semble que les personnes âgées de plus de 65 ans bénéficient d'un abattement supplémentaire sur l'impôt sur le revenu ?

pipo  a répondu le 16/01/2013 à 15:32:

combien de salariés ont autant de frais professionnels que ce qu'ils ont le droit de déduire ?

dom  a répondu le 16/01/2013 à 15:53:

@bon sens : quelle malveillance , quelle jalousie mal placée,quel égoïsme ,quelle médiocrité.tôt ou tard , vous aurez à votre charge vos propres parents et vous irez sûrement chercher de l'aide au conseil général ou au CCAS. là vous commencerez peut-être à vous dire que vous auriez bien fait de vous taire.Car oui ,vous avez la charge de vos parents et si l'état ne se substituait pas à vous vous auriez de très gros problèmes. ça c'est la réalité et ce sera la vôtre.

Eleonore  a répondu le 16/01/2013 à 17:45:

@dom, Vous croyez vraiment que les "aides" sont gratuites? elles sont déduites des héritages. Les seniors, y compris ceux qui ont dirigé le pays depuis 30 ans, laissent une dette abyssale, des caisses retraites en faillite mais la cerise sur le gâteau, ils laisseront à leurs descendants des clopinettes.Il est temps de demander un effort aux retraités qui possèdent un important patrimoine, des revenus immobiliers et une retraite décalée des revenus de la majorité des salariés dans ce pays.

Patrickb  a répondu le 16/01/2013 à 17:56:

@dom : il faut taxer plus les retraités qui touchent plus que le salaire médian des actifs

titigrosminet  a répondu le 16/01/2013 à 18:23:

@ Eléonore Pourquoi ne demandez vous pas aux nantis grands fonctionnaires de l'Etat, vous savez ? et les secretaires du secrétaire, les députés, ces Mrs les sénateurs, etc, etcil y a de quoi faire, c'est incroyable, au lieu de parler de l'important" patrimoine des retraités, et retraites décalées", vous vivez ou? c'est plus facile d'attaquer les vieux" retraités que les gras du gouvernement! vous êtes imparable ! commentaire stérile

Patrickb  a répondu le 16/01/2013 à 18:29:

@dom et celui qui utilise mon pseudo : ce n'est pas mon commentaire, mais je crois en effet qu'il faut 1) mettre tout le monde sur un pied d'égalité, c'est-à-dire plus de régimes spéciaux et 2) plafonner les retraites, ce qui veut également dire plafonner les cotisations (contributions) annuelles au régime.

pathinder  a écrit le 16/01/2013 à 13:19 :

@ retraité ratp, pour une fois cela serait la plus intelligence des choses selon moi à augmenter les cotisations pour tous.

The Truth is Out There  a écrit le 16/01/2013 à 13:11 :

Est-ce qu'une personne qui n'a jamais cotisé peut avoir une retraite ?
Si c'est positif, elle est ou la justice ? Entre quelqu'un qui a bossé toute sa vie et quelqu?un qui a profité de son temps ?
Est-ce que au nom de la justice sociale, on donne des retraites à des personnes n'ayant jamais cotisé ?
Est-ce que justice sociale est synonyme d'injustice ?
SVP, répondez moi, il faut que je sache la vérité.

john galt  a répondu le 16/01/2013 à 14:31:

Si vous croyez au solidarisme et à la justice sociale, c'est juste. si vous croyez aux droits de l'homme et à la Justice tout court (la seule), c'est parfaitement injuste.
Mais la France est depuis longtemps convertie au solidarisme ...

@thetruth  a répondu le 16/01/2013 à 15:15:

Dans la même veine, tu penses qu il faut laisser les chômeurs sans argent et devenir sdf ? Répond. Si la justice sociale pour toi, c est de laisser crever de faim les gens ?

maastrich  a répondu le 16/01/2013 à 15:31:

ce qui est absolument inacceptable , c'est de donner une retraite à ceux qui n'ont pas cotisé et de la réduire à ceux qui ont cotisé toute leur vie. ça c'est la vérité. la justice sociale suppose EQUITE. ce n'est pas le cas. il est donc absolument certain que la justice sociale n'existe pas et encore moins à gauche car elle creuse année après année des déficits colossaux dans les communes et les départements et les régions dans le seul but de se faire élire.

EQUITE  a répondu le 16/01/2013 à 15:58:

Affirmatif.
L'un des cas est expliqué dans la notice gouvernementale d'accueil en France. Vérification possible.sur Internet site du gouvernement:
Un étranger qui arrive en France pour sa retraite, sans avoir jamais cotisé en France, ni travaillé, sans revenus déclarés touche automatiquement 700 et quelques euros par mois s'il est seul, 1400 ? et quelques pour un couple.

EQUITE  a répondu le 16/01/2013 à 15:58:

Affirmatif.
L'un des cas est expliqué dans la notice gouvernementale d'accueil en France. Vérification possible.sur Internet site du gouvernement:
Un étranger qui arrive en France pour sa retraite, sans avoir jamais cotisé en France, ni travaillé, sans revenus déclarés touche automatiquement 700 et quelques euros par mois s'il est seul, 1400 ? et quelques pour un couple.

john galt  a répondu le 16/01/2013 à 16:04:

@@thetruth : la solidarité privée est là pour cela. Je vous rappelle que ce sont les restos du coeur, et non l'état, qui empèchent les gens de crever de faim en France. Et personne n'est obligé de verser aux resto du coeur, et ceux-ci sont bien plus efficaces que l'état ... La seule justice sociale qui vaille, c'est le plein emploi !!!

boss  a répondu le 16/01/2013 à 16:42:

@john galt
Je n'ai lu nul part dans l'oeuvre de bastiat ou de friedman une quelconque allusion aux restos du coeur. Il faut s'en tenir aux texte sacres. Et n'utilisez pas ces mots blasphematoires que sont justice sociale et solidarite, ce langage est proscrit chez les adeptes de l'ultra liberalisme.

john galt  a répondu le 16/01/2013 à 16:55:

@ boss : pour info, ils n'existaient pas encore :) Curieux, Manifestement vous ne savez pas lire : Bastiat et Friedman, comme tous les auteurs libéraux, font pourtant très fréquemment référence à la charité privée. Sur l'exemple des restos du coeur, Gustave de molinari dit à peu près la même chose dans sa 11ième soirée (soirées de la rue saint lazare, en 1849).ps : et arrêtez d'utiliser mon pseudo svp.

amélie  a répondu le 16/01/2013 à 18:24:

@tetruh + 10000, bien parlé !

Patrickb  a répondu le 16/01/2013 à 18:35:

@john galt: tout à fait d'accord que la seule justice est de créer les conditions pour que chacun gagne sa vie :-) Connaissant la mentalité, j'ai bien peur que déclamer "le plein emploi" pour tous n'incitent certains à demander à être payés pour venir au boulot une fois de temps en temps pendant que d'autres triment pour payer de plus en plus d'impôts afin de les payer :-)

john galt  a répondu le 16/01/2013 à 22:22:

Si tu arrêtes de citer Bastiat et Friedman à toutes les sauces, peut-être qu'on arrêtera ...

retraité ratp  a écrit le 16/01/2013 à 12:31 :

on sait que le problème des régimes spéciaux n'est qu'une goutte d'eau dans l'océan du déficit des retraites.Alors plutot que de monter les uns contre les autres,augmentons les cotisations pour tous!comme cela tout le monde sera d'accord!

petit troll  a répondu le 16/01/2013 à 13:03:

J'aime bien "retraité ratp" qui agite toujours le même épouvantail pour énerver les sympathisants UMP !!!

voltR  a répondu le 16/01/2013 à 13:13:

Com d'hab ! ignorez-vous que le coût de la dépense publique est inclus dans le coût de production et augmenter les charges implique un surcoût sur le produit !

xxx  a répondu le 16/01/2013 à 14:16:

bravo ratp ! Gardons surtout les injustices et tout le monde raque pour les conserver ET là tout le monde ( réduit à sa définition !) est content !!!

Une goutte d'eau  a répondu le 16/01/2013 à 14:22:

Ben voyons, après avoir profité des avantages de la RATP et être parti en retraite plus tôt, vous refusez l'effort. Quel civisme.
Vous savez, les peTits ruisseaux font les grandes rivières, et l'exemplarité est de mise.
Quant aux régimes spéciaux, celui de la SNCF coute 3 milliards par an au budget de l'état.

simple  a écrit le 16/01/2013 à 11:55 :

plus simple et efficace la1ère mesure : aligner le régime de la fonction publique sur le privé

Christophe78  a répondu le 16/01/2013 à 13:08:

@rocky 0 : regardez l'article du Nouvel Obs : sur une base 100, entre 98 et 2008, la courbe s'inverse et les salariés du public gagnent plus que ceux du privé. Par ailleurs, la sécurité de l'emploi, ça se paye. Donc les ponctionnaires sont très, très privilégiés

joe41  a répondu le 16/01/2013 à 14:12:

@rocky 0 : il faut peut être arrêter avec le couplet du fonctionnaire mal payé, c'est de moins en moins vrai et le différentiel n'est en faveur des salariés du privé que pour les hautes rémunérations. Pour les rémunérations faibles, c'est le public qui l'emporte largement et c'est à peu à peu près la même chose pour les rémunérations moyennes... Sauf que les fonctionnaires ont la sécurité de l'emploi et un régime de retraite ultra favorable et d'ailleurs très coûteux.

Retraité EDF  a écrit le 16/01/2013 à 11:51 :

Cette indexation des retraites du privé sur le taux d'inflation est un véritable scandale ! Pourquoi pas les indexer sur les augmentations du prix de l'électricité ou du gaz ? Ce pays marche sur la tête...

actionnaire gdf  a répondu le 16/01/2013 à 13:20:

vous confondez tout!les prix du gaz sont le reflet du marché réel ,ils sont donc sujets a des hausse continues et erratiques:ce n'est pas possible pour les retraites!

lamentable  a écrit le 16/01/2013 à 11:42 :

ceci est un etat general du pays :PDC incendie commerce zone bourgoise = sdf condammé 3 mois de prison=incendie lors d'un rechauffage d'une boite de cassoulet

ou  a répondu le 16/01/2013 à 15:25:

calais

incroyable  a écrit le 16/01/2013 à 11:32 :

Beau résumé de cette mentalité égoïste qui nous amène dans le mur! Avez-vous des enfants et si oui, osez-vous leur tenir en face le même discours ?...

rémi  a répondu le 16/01/2013 à 18:49:

à oui qu'est ce que vous en savez ?? !

Brodnik  a écrit le 16/01/2013 à 11:24 :

La retraite par répartition n'était-elle pas la vache sacrée ? (n'est ce pas M. X. Bertrand ? ) donc , les uns et les autres nous auraient menti au nom d'un collectivisme républicain ? Bientôt , l'euthanasie volontaire comme signe de patriotisme ? Ces classes politiques depuis 1945 sont pathétiques ...

Best  a écrit le 16/01/2013 à 11:20 :

Solution : régimes spéciaux de retraite pour tout le monde et indemnités non-imposables pour tout le monde. On y viendra.

Titus  a écrit le 16/01/2013 à 11:19 :

Le racket public atteint son apogée démentielle . Un seul et exclusif objectif : Remplir la gamelle des quelques 8 millions de fonctionnaires , retraités - fonctionnaires et bénéficiaires de reversions des fonctionnaires décédés .

Et ce racket utilise tous les moyens : expropriation fiscale confiscatoire , endettement public de plus de 900 millions d ' euros par jour ( ! ) , racket sur le Livret A , désindexation des retraites , siphonnages des caisses de retraite du privé pour renflouer le déficit abyssal des parasites publics , etc ...

Tout ce qu ' on appelle la politique consiste à cela ; comment prendre plus au secteur marchand pour le refiler au secteur non marchand .

Tout le reste n ' est que littérature

Quand le privé aura compris cela , et qu il refusera d etre volé , les vraies choses commenceront à prendre forme

oo  a écrit le 16/01/2013 à 10:57 :

Baisse de la retraite encore plus forte puisque les chiffres de l'inflation sont truqués car l'inflation des loyers n'est plus pris en compte depuis quelques années dans le calcul. Français, réveillez-vous, on se fiche de vous depuis trop d'années

anodin  a répondu le 16/01/2013 à 18:27:

vous prechez dans le désert, malheureusement

ABasl'ISF  a écrit le 16/01/2013 à 10:46 :

Nous sommes dépouillés comme au coin d'un bois, sans pouvoir rien faire: augmentation des taxes et impôts jusqu'à 80% !, non indexation des retraites pour lesquelles nous avons lourdement cotisé, baisse des remboursements sécu, pour lesquels nous avons aussi lourdement cotisé, ça devient du vol en bande organisée.
C'est certainement comme cela que l'on va maintenir les entrepreneurs en France. Nous sommes la génération sacrifiée, le système explosera mécaniquement après nous. Et alors là !

xxxà @ABasl'ISF  a répondu le 16/01/2013 à 14:23:

Erreur grotesque ! ON nous a fait cotiser pour la retraite ET on nous a fait payer pour ceux d'avant (Vignette et Cie!) PUIS on nous dit que les caisses sont vides !

tartempion  a répondu le 16/01/2013 à 18:52:

les caisses sont VIDES parce que le pognon a été raflé, et pas pour la bonne cause! caisses noires et cie !

bob75  a écrit le 16/01/2013 à 10:26 :

Nos gouvernants de gauche qui n'ont que le mot "justice" à la bouche sont plutôt d'accord avec ce projet... Ils auront, je suppose, à coeur d'être cohérent et de réformer en profondeur les régimes spéciaux et de la fonction publique qui coûtent à la collectivité bien plus chers que le régime du privé... J'ai fait simulation pour moi et un ami fonctionnaire avec le même salaire = pour moi, 1 600 Euros et 2 300 Euros pour lui... avec le même salaire !

pgf  a écrit le 16/01/2013 à 10:25 :

l'art de gouverner par des demi mesures ! l'évidence s'impose à nous , le système par répartition n'est plus viable avec un rapport actif/retraîté inférieur à deux. La seule solution qui combine justice sociale et interêt particulier est l'introduction d'une part de capitalisation d'au moins un tiers sinon la moitié. L'autisme de la classe politique française est consternant mais cette affaire des retraîtes sonnera le glas de cette classe politique.

RasLeBol  a écrit le 16/01/2013 à 10:17 :

Les salariés du privé ont suffisamment fait des efforts ! Il faut s'attaquer aux retraites spécifiques (SNCF, RATP, Enseignant. armée, député, sénateur, etc) et sur le mode de calcul (25 dernières années pour le privé contre 6 ans pour le publique, départ à 62 ans pour tous et non à 50 ans) Faudra-t-il que le vrai peuple de France descende dans la rue pour faire la révolution enfin de dénoncer tout les privilèges de l'état et de la fonction publique. Dans une France de plus en plus inégalitaire entre français du secteur marchand et non marchand, Monsieur Hollande ! vous parlez de justice pour tous les français. Alors agissez contre la dépense publique de l'état et des services publiques !

Christophe78  a répondu le 16/01/2013 à 13:16:

Le sang froid, voilà bien les qualités de Copé et Fillon... Avec 600 milliards d'euros de dette en plus en 5 ans, vous devriez être un peu plus humble. Je ne parle pas de toutes les taxes Sarkozy (alors qu'il devait aller chercher la croissance avec les dents) ni des affaires Woerth, Alliot Marie, Blanc... En attendant toute la lumière sur l'affaire Karachi (morts de citoyens français). Je pourrai aussi parler de Jean Sarkozy (Bac-2) et son iPad, de l'étrange intervention en Libye (financement de la campagne de 2007). Et puis souvenons nous aussi de tous ces cadors que Sarkozy nous a trouvé : Attali, Besson, Fadela Amara, Hirch, Kouchner... Et puis une dernière pour la route : la création du RSA et vive l'assistanat !

iCitoyen  a écrit le 16/01/2013 à 10:13 :

Et si ils commençaient par réglementer et contrôler un peu plus les abus ( lunettes par exemple en nombre en en prix des montures vendues 250 pour un coût réel de 10 ou 20 ?) et de lutter contre toutes les fraudes...

@céline  a répondu le 16/01/2013 à 15:57:

quels privilèges?vous ne devez pas connaitre notre monde!

céline  a répondu le 16/01/2013 à 17:48:

Ma mère est fonctionnaire: les congés bonifiés, les congés payés, les jours donnés par sa chef, les ponts quand l'administration ferme, la pointeuse en prime avec les recups, non vraiment, c'est cool. J'en oublie surement. Bon elle est de l'ancienne génération et me dit aussi que pour les jeunes c'est moins bien.

inri  a écrit le 16/01/2013 à 9:40 :

ah c'est beau et galant de s'attaquer aux retraites et c'est facile. ceux qui ont bossé toute leur vie pour s'offrir un peu de paix sont encore brimés pour remplir les poches de qui cette fois ci ?????

Patrickb  a répondu le 16/01/2013 à 14:59:

@celui qui utilise mon pseudo: ce que tu ne comprends pas, c'est qu'il ne s'agit pas de l'âge du capitaine, mais du nombre d'années cotisées. t'as beau avoir 90 ans, si t'as pas cotisé tes 42 ans (actuellement), t'auras pas de retraite (ou une retraite quasi-inexistante). Ce sera le cas de beaucoup de jeunes actuels parec qu'ils commencent à travailler tard et donc 30 (ans) + 42 (ans de cotisation), cela fait déjà 72 ans ..et je compte pas les périodes de chômage. Il faut donc arrêter de voir le mal des 68ards partout :-)

a1039  a répondu le 16/01/2013 à 16:41:

@vous : oui... mais il me semble que dans un rapport datant de plus de 20 ans, l'idée était déjà émise. A noter qu'il y a d'autres idées aussi comme de fondre l'AGIRC et l'ARRCO, simplifier parmi les 34 et quelques régimes complémentaires, etc.

Patrickb  a répondu le 16/01/2013 à 17:41:

@ tous ceux qui utilisent mon pseudo, merci de terminer le commentaire par ":-)":-)

Patrickb  a répondu le 16/01/2013 à 18:38:

@celui qui utilise mon pseudo: t'as pas l'impression qu'il serait temps que tu grandisses un peu pour te rpendre en main ???

Mmelamarquise  a répondu le 16/01/2013 à 18:56:

aux PATRICKb y en a marre de toutes ces c..neries! on ne comprend goutte à tous ces coms insipides

Tout pour l'état et ses lèches bottes, et la misère pour le reste  a écrit le 16/01/2013 à 9:39 :

La France ressemble de plus en plus en plus à la nomenklatura Russe des plus belles années bolchéviques.

voltR  a répondu le 16/01/2013 à 13:18:

bien écrit !

du pain pour tous  a écrit le 16/01/2013 à 9:33 :

tout d'abord , on commence par "plumer " le Personnel du secteur "prive" , qui au travers des ses "representants " se font "rouler commedes bleues !!
coment se fait il que des Répresentans syndicaux signent et decident pour des personnes qu'ils ne representent pas:! ils representent environ 10% des salariés ( et de plus ils vivent au traves de nos impots !!, et puis allez voir voir leurs Siéges Sociaux : vous serez "ebahis"
et puis toutes ces personnes "representantes bouffent grassement ensemble depuis tant d'années et savent se reclassser ( ex; M Chereque et bien d'autres )*
Il faudrait UN GROS COUP DE BALAIS à touts les niveaux : IL Y A DES RESPONSABLES: ils ont fait l'Ena , et d'autres ne se plaignent avec toutes les Couches du Mille Feuiles ( lisez le dernier Numero de Capital ....)
mais finalement , n' ya t il pas tout simplement un manque d'honneur, de reponsabilté et n' y t il aussi beaucoup de corruption ..

voltR  a écrit le 16/01/2013 à 9:31 :

mondus vult decipi, ergo decipiatur......le monde veut être trompé, qu'il le soit donc ! serait-ce la devise de nos politiques !

Eugénie  a écrit le 16/01/2013 à 9:05 :

Après avoir offert un plus financé aux retraités ayant plus d'enfant à charge mais en avoir élevé trois enfants et plus on prive d'indexation des prix l'ensemble des retraités. Quel gestion !

régimes spéciaux et retraites des fonctionnaires  a écrit le 16/01/2013 à 9:01 :

On ne parle pas de désindexer les régimes spéciaux et la retraite des fonctionnaires! Comment arrivent-ils à équilibrer eux! C'est surement en augmentant la part patronnale de l'Etat-Patron. En effet mes impôts et les taxes augmentent !!! Elle n'est pas belle la vie de fonctionnaires et de tous ceux qui n'arrêtent pas de bouffer au ratelier du service public depuis plusieurs décennies!

Mao  a écrit le 16/01/2013 à 8:42 :

Patronat et syndicats, gestionnaires des régimes de retraites complémentaires ...
Tout est dit, on connait la capacite transcendentale des partenaires sociaux a "gerer"...

Monique et Jean-Pierre  a écrit le 16/01/2013 à 8:02 :

Nous avec Monique, ça fait trente ans qu'on sait qu'il y a un problème sur les pensions. On a voté Mitterrand en 81 pour la retraite à 60 ans s'est dépêchés de partir en préretraite avant que ça soye plus possible. On pensait refiler la patate chaude à la génération suivante, c'est pour ça qu'on disait tout le temps qu'il faudrait que les jeunes et ben ils travaillent plus et qu'ils partent à 68 ans ! Comme ça on touchait pas à nos pensions à nous et tout allait bien ! On se vengera aux prochaines élections si les socialistes nous esquintent nos complémentaires et notre retraite sécu !

Miami cuban  a répondu le 16/01/2013 à 14:27:

Merci l'équipe, enfin un peu de dérision et de recul :D
Tellement réaliste !

Alain893  a répondu le 16/01/2013 à 19:54:

moi je dis que c'est la faute du loyer qui est trop cher.

demo  a écrit le 16/01/2013 à 8:02 :

Ceux qui n'ont pas ou peu travaillé aurront une retraite plus avantageuse que ceux qui ont travaillé, et cela grace a toutes les aides de l'état, pourquoi chercher du travail si ce n'est que pour s'occuper un peu car le temps semble long quand on est innactif, les generations nouvelles faisant 35 heures et ayant 4 a 5 semaines de congé reproche a leurs ainés d'avoir travaillé 60 heures et d'avoir eu 3 semaines de congé quelle ingratitude quand ces derniers les aides devant la conjoncture du chomage en plein essort

maldiv  a écrit le 16/01/2013 à 7:28 :

quand on cotise pour 35 heures depuis 15 ans ,on ne cotise pas pour 40 heures. pas étonnant que les caisses soient vides. Quand on donne des avantages retraite pour avoir eu des enfants , pas étonnant que les caisses soient vides CAR que vient faire cet avantage RETRAITE pour enfants à l'heure de la retraite alors que vous ne les avez plus depuis 20 ans . . Quand on donne des pensions de réversions prélevées sur la retraite des autres, c'est à dire CEUX qui n'ont qu'une seule retraite, pas étonnant que les caisses soient vides .APPELONS UN CHAT :UN CHAT . comment en est on arrivé là ???et maintenant ils veulent encore spolier ceux qui ont bossé toute leur vie à l'heure où ils ont besoin de poser les valises . Et c'est la gauche qui fait cela? mais c'est une honte . ils ont même le culot après tout cela d'appeler les français au patriotisme, au civisme ???

reste pour vivre:  a écrit le 16/01/2013 à 7:19 :

avec 1400? ,je n'arrive pas à me chauffer correctement,j'espère ne pas être concerné par la désindexation de ma pension.

Retraité EDF  a répondu le 16/01/2013 à 12:56:

@ retraité ratp: j'ai fait comme vous, préretraite et ma place à un jeune. Ce civisme n'est pas compris dans le privé où c'est chacun pour soi ! Et après, ils viennent couiner pour leurs petites retraites...un scandale !

Né pour payer  a répondu le 16/01/2013 à 13:00:

@ Bon Sens,

en plus d'une dette publique abyssale, et de cotisations élevées sur leur salaire pour soutenir votre retraite vous voulez en plus faire payer à la génération actuelle un bien ancien au prix fort. Le beurre, l'argent du beurre, le cul de la crémière, la bénédiction de son mari,...

Retraité Député  a répondu le 16/01/2013 à 13:17:

Ben oui, au lieu de râler, ils n'ont qu'à se faire élire, si c'est si facile

voltR  a répondu le 16/01/2013 à 13:25:

à Retraité EDF, vous ne payez pas trop cher pour vous chauffer vu que vous ne payez le KWh que 10% du prix publique et qu'en plus vous pouvez passer de bonnes vacances (via le CE d'EDF) qui "vole" 1% sur les factures d'électricité, Y COMPRIS SUR CELLES DES PLUS PAUVRES ! c'est çà le redressement dans la justice de ce gouvernement!

voltR  a répondu le 16/01/2013 à 13:31:

à Né pour payer : je venais de créer ma Cie aux USA, en 1983. au cours d'une réunion avec des gros business men, l'un d'eux, m'a expliqué que ce que je versais en retraite et sécurité sociale était un IMPOT, nous étions en 1983 et aujourd'hui je perçois une très petite retraite (l'état ayant pompé dans les caisses du privé) et quand je demande des rembousrsements ils sont pratiquement inéxistants! pour dire ceci n'est pas un différend entre les générations mais un système capitalistique d'état au profit de certains corporatismes !

xxx  a répondu le 16/01/2013 à 16:50:

à voltR .Tous les régimes spéciaux rigolent car ce sont toujours les autres qui paient .Eux ont leur régime ""intangible""ET les autres n'ont qu'à se débrouiller parce que leur """préretraite"""est déjà plus que lucrative (en comparaison ).MAIS , ils ne proposent JAMAIS de reconnaître qu'il faudrait qu'il y en ait pour tout le monde puisque chacun a produit sa part !! Mais ,de cela point question ! ils ont la belle part sur le dos des autres ...Amen ...la messe est dite !!!

réfléchissezunpeu SVP  a répondu le 16/01/2013 à 18:37:

à Mio commencez par demander de travailler pour de bon aux députés qui passent le plus clair de leur temps, absents, ou dormant, ou lisant, baillant, lisant des magazines, plûtot que d'envoyer travailler les personnes agées avec un déambulateur, nous avons fait le notre de boulot, faites donc le votre, à présent! amusez vous bien !

Aux retraités  a écrit le 16/01/2013 à 7:12 :

Vous vouliez être dirigés par Merkel, non ? Ben voilà c'est fait ! Ne venez pas vous plaindre ! Tout se décide à Berlin ! Vous aurez les hausses d'impôts et les baisses de dépenses publiques, c'est à dire les baisses de retraites et les baisses de dépenses de l'assurance maladie, comme partout chez nos voisins du sud ! Et en plus comme ça ne fera qu'aggraver la récession, vous vous prendrez en plus des défauts sur votre épargne à la fin de l'histoire !

Raymond  a écrit le 16/01/2013 à 2:41 :

Rien ne vaut les régimes spéciaux des retraites. C'est de loin ce qui a de mieux et ceux qui en bénéficient s'en félicitent. Pourvu que ça dure.

Pn  a écrit le 16/01/2013 à 0:42 :

Et pendant ce temps là on embauche des fonctionnaires !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

dkois  a écrit le 15/01/2013 à 23:44 :

les homos sont français et cotisent aussi, donc parler pension de reversion, et normal!

Tonneau des danaïdes  a écrit le 15/01/2013 à 23:35 :

Après l'abaissement de l'âge de départ à la retraite il y a quelques semaines, c'est la baisse des retraites ! Maintenant le programme prévoit le mariage pour tous. Sans préjugé pour ou contre, il serait normal de chiffrer le coût de ce projet de mariage pour tous pour les régimes de retraite. En effet les nouveaux mariés bénéficieront du droit à réversion en cas de décès du conjoint. Combien ça coûte ? Qui va payer ? On va augmenter les cotisations ? On va baisser les retraites ?
Comme les Danaïdes aux enfers, serons-nous condamnés à remplir éternellement un tonneau percé ? L'enfer est pavé de bonnes intentions et nous les gens ordinaires, pas spéciaux, y serons précipités si nos dirigeants continuent à décider de notre sort simplement comme le monarque selon son bon plaisir, sans chiffrer les conséquences des décisions.
C'est quand le printemps en France ?

Patrickb  a répondu le 16/01/2013 à 0:09:

@Tonneau: bonne question, mais compte tenu de l'attitude apathique et pathétique de nos jeunes, c'est pas pour demain :-)

Ah interessant  a écrit le 15/01/2013 à 23:11 :

On y arrive on tape dans le mur ... Les gars ( retraités aisés majoritaire sur ce site) va falloir choisir , soit baisser vos retraites ce que vous ne voudrez pas , soit augmenter les cotisations , ce qui vous haïssez et contraire a ce que vous prôner !! Choisissez !

Incroyable  a écrit le 15/01/2013 à 22:51 :

Mais vos enfants devront aussi travailler beaucoup et n'auront pas de retraite !

un exemple d'injustice  a écrit le 15/01/2013 à 22:03 :

Mon collègue de travail a cotisé pendant 44 ans et, du fait d'une alternance public /privé dans sa carrière et bien qu'étant en catégorie B, il gagnera 860 euros par mois brut . c'est vraiment du n'importe quoi ce système de retraite ,,???

Patrickb  a écrit le 15/01/2013 à 20:41 :

Oh non c'est trop injuste. J'ai payé pour ma retraite, je veux récupérer mon bel argent. Tous les 68tards comme moi, on a commencé à travailler à 14 ans, 60 heures par semaine.

PRIVILEGES INSUPPORTABLES  a écrit le 15/01/2013 à 20:24 :

et les retraites d'EDF GDF et SNCF va-t-on enfin y toucher et supprimer la contribution que les consommateurs d'électricité payent pour ces messieurs ?????

demo  a écrit le 15/01/2013 à 20:20 :

Le socialisme c"est la pauvreté pour tous. Baisse des retraites, nouvel imposition des bas revenus, aides sans démesure, TVA en augmentation, salaires inférieur a l'inflation mais surtout ne pas toucher aux revenus de nos élus et des avantages nombreux dont ils profitent, et la je ne parle pas des nombreux fonctionaires qui ne servent a rien mais qui se partage le gateau

POLYPENSIONNES NON CONSOMMATEURS  a écrit le 15/01/2013 à 20:16 :

Mais quand prendront-ils enfin des décisions concernant les polypensionnés public / privé ????? J'en ai marre de vivre sans vacances, sans restaurants, sans cinéma, sans journaux, sans voiture, ................................ pour me payer ma retraite.

Comprendre pourquoi nous en sommes là !  a écrit le 15/01/2013 à 20:12 :

Brussels Business : Qui dirige vraiment l'Union Européenne?
http://www.dailymotion.com/video/xvl1r1_brussels-business-qui-dirige-vraiment-l-union-europeenne_news

Des lobbys opaques influent la politique menée par l?UE. Ces lobbys combattent à coups de millions pour mettre en échec toute tentative de régulation des marchés européens et gangrènent nos institutions européennes.
La Table ronde des Industriels européens (European Round Table, ERT) est un groupe de lobbying créé en 1983 par Étienne Davignon auprès de la Commission européenne, le Conseil des ministres ou encore le Parlement européen. Il rassemble les 45 plus grandes entreprises européennes, situées dans 18 pays de l'UE./...
.../L'ERT s'est donnée pour objectif de « stimuler la compétitivité mondiale de l'industrie européenne », notamment en prônant la baisse du salaire minimum, la réduction des dépenses de sécurité sociale et la privatisation de services publics/...
.../L?ERT a nettement influé sur le texte de l?Acte unique européen de 1986 et sur le texte du Traité de Maastricht de 1992[2], traité fondateur de l'Union européenne. Ces faits illustrent de façon flagrante que, par rapport à la masse des citoyens, les lobbies industriels (dont les moyens financiers sont incomparablement plus élevés que ceux des ONG supposées représenter les citoyens) bénéficient d'une relation privilégiée auprès des pouvoirs législatif et exécutif de l'UE [3]./...
http://www.u-p-r.fr/videos/conferences-en-ligne/pourquoi-leurope-est-elle-comme-elle-est

Collectif Sauvegarde Retraite  a écrit le 15/01/2013 à 20:08 :

Collectif Sauvegarde Retraite au 53 rue vivienne, 75105 Paris Cedex 02.

Le budget retraite des fonctionnaires est en pleine explosion : 15 Milliards d'euros supplémentaires entre 2006 et 2012, encore 15 Milliards de plus d'ici 2015...
Et pourtant rien n'est fait pour arrêter cette dépense effrénée qui pèse de plus en plus lourd sur le BUDGET de l'ETAT et donc sur les CONTRIBUABLES.
Le gouvernement se contente d'augmenter encore impôts et cotisations, qui rogneront un peu plus le niveau de vie de millions de retraités du Privé, alorq qu'on pourrait facilement couper dans les Privilèges-Retraite injustifiés et superflus du Public :
-Retraite anticipée dès 50 ou 55 ans pour plus d'un quart des agents du Public, niveau de retraite 100% garanti, trimestres distribués gratuitement, réversions sans conditions, pension calculée sur les 6 derniers mois de salaire.. Au final, si les agents du public avaient le même régime de retraite que les salariés du privé, on économiserait 20 Milliards d'Euros par an.

Collectif défense des retraites  a répondu le 15/01/2013 à 20:45:

C'est pas pour autant que votre retraite augmenterait.

POLYPENSIONNE  a répondu le 15/01/2013 à 21:04:

et les polypensionnés, vous en faites quoi ???? nous sommes déjà condamnés à des retraites de misère alors que deviendrons-nous ???

A quand une vraie réforme des retraites !  a écrit le 15/01/2013 à 20:07 :

Le taux de retraite du régime du privé n a cessé de baisser depuis la réforme Balladur faite en catimini pendant l été 1993 et s?est traduite comme vous le savez par la prise en compte pour son calcul des 25 meilleures années au lieu des 10 meilleures années sans oublier l?indexation de revalorisation des pensions qui se fait non plus sur l?augmentation des salaires mais sur l?inflation des prix ce qui a eu pour conséquence une perte de pouvoir d achat d?environ 20 %.

Arrêtons l?insupportable inéquité entre le régime de retraite du privé et les régimes de retraites des fonctionnaires (prise en compte des 6 derniers mois, durée moins longue), des régimes particuliers des sénateurs, des députés (5ans cotisés = 1600 ?, quand on sait que 56 % des français n atteignent que 1.200 ? de retraite voir moins !), sans oublier les régimes spéciaux :

EDF un exemple des plus emblématiques (c.f. Le journal le Point du jeudi 11 Novembre 2004 : enquête sur un scandale d?état - Incroyable ! Les salariés du privé vont devoir largement mettre la main au portefeuille pour financer les retraites dorés des salariés d?EDF, un tour de passe -passe cautionné par le ministre de l?Economie, Nicolas Sarkozy).

Ne parlons pas de la fausse réforme du régime de retraite des personnels de la SNCF et de la RATP (qui vont quand même garder leurs avantages acquis) et qui va couter encore plus chère que prévue au contribuable : savez-vous que le régime déficitaire des retraités de la RATP coûte 414 millions d?euros au contribuable en 2010!

Le problème n° 1 étant l?emploi nous n avons pas vu ces 20 dernières années les résultats des gouvernement dans ce sens (défiscalisation des charges patronales, défiscalisation des heures supplémentaires, 35 heures (ce sont les multinationales et les grosses entreprises qui en ont bénéficié et non pas les petites entreprises qui maintiennent l?emploi en France), leur coût avoisinerait les 20 milliards d?euros supportés par les contribuables c?est à dire essentiellement par les classes moyennes (qui en ont plus qu?assez) subventions données à des entreprises étrangères qui empochent l?argent et délocalisent un peu plus tard, niches fiscales pour les plus fortunés, bouclier fiscal) ni du rôle joué par l?Europe qui applique une concurrence déloyale entre les pays membres sans avoir harmonisé la fiscalité

Retraité EDF  a répondu le 15/01/2013 à 20:56:

Les retraités franchouillards du privé peuvent couiner, leurs retraites vont baisser et les factures de gaz et d'électricité vont s'envoler !

ppa3775am  a répondu le 15/01/2013 à 21:26:

A quand une vraie réforme des retraites : je suis entièrement d' accord avec votre message qui reflète la triste réalité du pays. Les planqués du système : fonction publique, régimes spéciaux et élus ne toucheront jamais à leurs avantages payés par les contribuables du privé. L' injustice de droite comme de gauche est la résultante du manque total de courage des politiques qui ne sont capables que de démagogie. Seules des manifestations monstres des salariés et retraités du privé pourront les faire bouger.

Retraité EDF  a répondu le 15/01/2013 à 22:17:

@ ppa3775am: vous êtes d'accord avec moi !

voltR  a répondu le 16/01/2013 à 13:36:

à ppa3775am : OUI ! SANS LES SALARIES DU PUBLIQUE QUI ONT TOUJOURS BENEFICE DES MANIF DU PRIVE !

Intérêts de la dette  a écrit le 15/01/2013 à 20:05 :

Nous sommes l'objet d'une grande manipulation.
Fin décembre, au micro d?Europe 1, dans l?émission « Médiapolis », Michel Rocard fut l?auteur de déclarations on ne peut plus intéressantes qui, malheureusement, ne furent pas l?objet de reprises dans les autres médias.
Le propos de Michel Rocard est le suivant : la réforme de la Banque de France de 1973 a interdit que celle-ci prête à l?État à taux zéro. L?État est donc allé emprunter avec intérêt sur les marchés privés. Si nous en étions restés au système précédant, qui permettait, répétons-le, à la Banque de France de prêter à l?État à taux zéro, notre dette serait de 16 ou 17 % du PIB, soit bénigne.

Les deux journalistes chargés de l?interviewer ne réagirent pas, comme si Rocard avait dit là une banalité. Pourtant, il venait de leur dire que tous les fameux « sacrifices », prétendument inéluctables, auxquels le peuple français devait consentir, ou encore la rigueur imposée par le Traité sur la stabilité, la coordination et la gouvernance (TSCG), n?étaient pas une fatalité mais la résultante d?un choix de politique de dette. Et d?ajouter que, contrairement à ce qui est véhiculé depuis des années dans les grands médias, la France n?avait pas vécu « au-dessus de ses moyens » mais qu?elle avait dû débourser, au titre d?un simple jeu d?écriture, alors qu?aucune nécessité économique ne l?exigeait, des centaines de milliards d?euros constants au profit des marchés financiers. Il leur disait encore que la crise des dettes souveraines était parfaitement artificielle et qu?il suffirait de revenir à la création monétaire publique pour qu?elle soit réglée sans heurt. Mais nos journalistes, disions-nous, ne bronchèrent pas.
http://www.u-p-r.fr/videos/conferences-en-ligne/pourquoi-leurope-est-elle-comme-elle-est

Jean-Jean  a écrit le 15/01/2013 à 20:02 :



Voila une décision sage.. En résumé : on baisse les retraites de base et les retraites complémentaires, on ne touche pas aux régimes spéciaux, ni aux fonctionnaires, ni aux politiques.Tous ceux qui ont des retraites indexées sur une partie de leur dernier salaire ne risquent rien ,mais dans le privé cela n'existe pas !! Je sais ce gouvernement n'y est pour rien, tout est de la faute des précédents quelque soit leur couleur:Pour être juste,il fallait réformer il y a bien des années !! Pourtant en 2010 on a réformé, mais voilà M. WOERTH a encore creusé le fossé qu'il fallait d'urgence commencer à combler: Ceux qui étaient déjà en situation favorable ont été confortés : Pratiquement dispensés de réforme jusqu'en 2017 et de plus, on a ici ou là, augmenté les derniers salaires servant au calcul de la retraite!Le système est si bien fait qu'on ne peut plus en sortir:Les salariés du privé voient leurs caisses ponctionnées depuis les années 2005 par EDF,puis par l'IRCANTEC avec le coup de la poste... Voila le chômage qui n'arrange rien:Les cotisations baissent, donc la CNAV, L'AGIRC ARRCO ne peuvent plus suivre.Les salariés du privé vont voir les cotisations augmenter;les retraites diminuer et les tarifs EDF et SNCF augmenter. Ceux qui ont des retraites indexées sur leur dernier salaire ne perdront rien : les taxes et les impôts compenseront. Merci M. WOERTH. Au fait qui était ministre de l'industrie ou des finances quand entre 2002 et 2005 on a concocté l'adossement ? Cherchez bien.. Un indice : Mr Raffarin était 1er ministre...

Jeunot Ponzi  a écrit le 15/01/2013 à 19:52 :

Chacun devrait cotiser pour soit même, car les cigales ayant chantés tout l'été etc...

Papy Ponzi  a écrit le 15/01/2013 à 19:16 :

C'est malin : à force de réclamer des baisses de dépenses à cors et à cris, on va les avoir ! En plus des hausses d'impôts ou va nous raboter nos pensions maintenant ! Bravo aux "hurleurs" ! C'était couru d'avance !

J'arrête pas de le dire  a répondu le 15/01/2013 à 20:07:

Les retraités à force de réclamer des baisses de dépenses vont les avoir : sur leur dos ! C'est exactement ce qui s'est passé en Grèce, au Portugal, en Espagne et en Italie. Je n'arrête pas de le dire, il fallait faire le dos rond et tout mettre sur le paletot des fonctionnaires mais non, il a fallu qu'il y en ait qui la ramène en réclamant que l'on repousse l'age de la retraite ! Résultat c'est nous les pensionnés à qui on va appliquer le rabot !

Lucas33  a écrit le 15/01/2013 à 19:15 :

C'est la saison des avalanches, après les hausses, les baisses. Mais au fait ce gouvernement mérite t il son salaire, même réduit de 30%? Ça m'étonnerait quand on entend les enormites proférées par certains et certaines.

encore les retraités  a écrit le 15/01/2013 à 18:58 :

Les retraités ont bon dos et deviennent les vaches à lait d'un pays géré depuis des années par des incompétents.
Peut être sont ils également ceux qui ont le plus d'épargne en livret A

Sepp  a écrit le 15/01/2013 à 18:57 :

En Allemagne, les retraites (absence de retraite complémentaire sauf dans les grandes entreprises) ne sont plus indexées sur l'inflation, à savoir quelqu'un qui a moins de 40 ans en 2013, gagnant 3.000 bruts percevra une retraite à 67 ans de 988 euros par mois.

@Sepp  a répondu le 15/01/2013 à 19:08:

c'est complètement faux!

Sepp  a répondu le 15/01/2013 à 19:38:

"c'est complètement faux!" = euh si c'est vrai, on vous incite à cotiser dans une retraite complémentaire privée avec des allégements d'impôts. Et la je parlais des futurs retraités (qui le seront dans 30 ans) et non ceux qui le sont déjà (la j'en sais rien)

Povfrance  a écrit le 15/01/2013 à 18:49 :

Ça fera un beau mille feuilles de hausses d'impôts mélange a des baisses de revenu. Et tout ça pour quoi faire, c'est un gouvernement d'assistanat qui ruine la France, toujours plus.

euh...  a répondu le 15/01/2013 à 19:11:

hausse du RSA, ATA, AME, CMU...

a povfrance  a répondu le 15/01/2013 à 20:18:

La baisse des revenus s'accompagne d'un e baisse des impôts

Un "jeune" répond  a écrit le 15/01/2013 à 18:45 :

Cela fait des années que le problème de l'effondrement des retraites est prévisible mais on a continué à faire comme si de rien n'était. Maintenant il faut trancher! Autrement, les générations 68 auront accompli un crime parfait : se servir sans compter pendant leur activité et continuer en se servant dans les poches de leurs enfants.

AIC  a répondu le 15/01/2013 à 19:20:

Assez d'accord avec votre commentaire. J' ajouterais que les 68' causent beaucoup. Nous avons suivi des cours d'eco au lycee pendant lesquels on nous expliquait que notre generation serait dans la merde si rien n'etait fait. Et bien, grande est notre surprise de constater que... absolument rien de serieux n'a ete fait.

69  a répondu le 15/01/2013 à 19:54:

Pourquoi ne parlez vous jamais des 69" ?

68  a répondu le 15/01/2013 à 20:04:

Ben qu'est ce qu'y z'ont fait les 68 sinon des 69 ? Rien !

société sans valeur et en perte de repères  a écrit le 15/01/2013 à 18:36 :

Il est indigne d'un pays civilisé de s'acharner contre les retraités qui sont déjà les seuls à être ponctionnés d'une taxe supplémentaire de 0,3% en 2013. Les personnes âgées sont les seules contre lesquelles on peut se déchainer sans risque actuellement. Beaucoup de prétendus spécialistes disent et écrivent n'importe quoi sur les retraités et leurs privilèges alors que les retraités ne perçoivent que le produit de leurs cotisations de retraite. Les retraités ont souvent travaillé beaucoup plus et plus longtemps qu'on ne le fait aujourd'hui dans sa vie, dans l'année et dans la semaine. Depuis 1984, les retraités actuels ont vu leurs cotisations augmenter beaucoup plus que leurs points de retraite, pour que les retraites de leurs ainés ne baissent pas. Nous avions ronchonné mais accepté parce que nous avions encore le sens de la parole donnée et du respect des engagement pris.

Les retraites vont donc baisser si nous ne réagissons pas et si nous laissons continuer à gérer des irresponsables qui ne savent pas compter ni prévoir. Les dirigeants et administrateurs des caisses de retraite seraient bien inspirés de démissionner !

Faux  a répondu le 15/01/2013 à 18:48:

Les retraités ne perçoivent pas le produit de leur cotisation retraite.
La preuve en est que, travaillant depuis 1980, je ne percevrai quasiment rien lorsque ma retraite sera venue, alors que j'aurais cotisé ô combien !

cyrrano  a répondu le 15/01/2013 à 18:55:

@ sociétésansvaleur merci pour votre commentaire

inflation  a répondu le 15/01/2013 à 19:00:

NON! pas FAUX, désolé ! sociétésansvaleur a très bien exprimé le problème, chacun voit midi à sa porte

Mais oui !!!  a répondu le 15/01/2013 à 19:56:

De quel droit les règles seraient changées. Pour la retraite le contrat était claire. Cotisations = retraite en rapport.

Patricia  a répondu le 15/01/2013 à 20:46:

Les boomers auraient bien du se douter qu'il n'était pas possible de diminuer l'âge de la retraite en 81 avec une espérance de vie qui augmente tout en gardant le même niveau de retraite. Mais les 68tards ont appliqué bêtement leur slogan : "soyons réalistes, demandons l'impossible". Et aujourd'hui, ils ont tellement creusé les déficits qu'il faut bien réduire les retraites. Je pense qu'il faudrait réduire toutes les retraites supérieurs au salaire moyen d'un actif.

Patrickb  a répondu le 15/01/2013 à 23:00:

@ Patricia: ce que tu ne comprends pas (et t'es pas la seule), c'est qu'il ne s'agit pas de dimininuer l'âge de la retraite, mais celui de cotiser son nombre d'années :-) Les jeunes qui commencent à travailler à 30 ans avec des périodes longues de chômage peuvent déjà s'asseoir sur la retraite, car ils n'auront jamais cotisé leurs 42 ans, voire plus dans le futur (30 + 42, cela fait déjà 72). Le vrai problème, ce sont les régimes spéciaux et en particulier les députés, sénateurs, etc.

Patrickb  a répondu le 16/01/2013 à 18:45:

@céline: c'est Jospin qui a décidé le bac pour tous, et on en voit les résultats aujourd'hui: ils ont tous le bac et il leur manque uniquement le balai et la serpillère tellement ce diplôme est galvaudé :-) Je n'ai pas voté Hollande (j'ai voté blanc en fait) et je trouve aussi inadmissible qu'un type (que ce soit Hollande ou ses prédécesseurs) avec ses 25 % de voix des inscrits (le 2e tour ne compte pas, puisqu'on vote contre l'autre) puisse en "toute légitimité" faire ce qu'il veut :-) Personnellement, je ne lui reconnais pas cette "légitimité".

marco  a écrit le 15/01/2013 à 18:34 :

trouvons des sous: réduction du nombre de députés et sénateurs, réduction du nombre de ministres, de délégations diverses et multiples, simplification de l'organisation locale (le faire vite, en profiter, les mandats se terminent en 2014, (le changement, c'est maintenant !), se poser les bonnes questions avant toutes dépenses de l'état, guerres comprises.

solutions?  a répondu le 15/01/2013 à 18:58:

c'est tout à fait ce que nous aimerions obtenir, mais comment procéder efficacement et durablement ??? une révolution, je vois pas autre chose pour les faire plier!

André  a répondu le 15/01/2013 à 19:06:

réduire le nombre de sénateurs et de députés ne va pas réduire de beaucoup les déficits. Par contre, réduire le nombre de fonctionnaires (privatiser la poste, SNCF...), supprimer les régimes spéciaux, aligner le taux de cotisation du public sur le privé pourra permettre d'économiser plusieurs dizaines de milliards chaque année.

Nanapan  a écrit le 15/01/2013 à 18:08 :

Oui on peut aussi piquer les vieux parce qu ils coûtent trop cher pour Mme Parisot. Au fait a combien elle émarge, elle ? Et puis a quand le travail des enfants puisque il faut être compétitif par rapport aux pays émergents ? Le progrès ne vaut que lorsqu'il est partage par tous ?

roro  a répondu le 15/01/2013 à 19:00:

+ 1 Bien dit !

betafoin  a écrit le 15/01/2013 à 17:54 :

Avant de taper sur les retraites du privé, il faut aligner tous les régimes spéciaux (y compris les élus du plus bas au plus haut de l'échelle) sur celui du privé. Par ailleurs, il suffit de faire ses courses et de payer un certain de dépenses obligatoires (logement, gaz, électricité, assurance, mutuelle,...) pour se rendre compte que le chiffre d'inflation INSEE est très sous-évalué. Mais comme les politiques vivent dans des palais dorés, à nos frais, ils ne s'en rendent pas compte.

il faut fuir la France  a écrit le 15/01/2013 à 17:50 :

Le système est fait pour que nous les actifs, devions payer toujours et peu plus et toujours un peu plus longtemps ...par ce qu'on ne veut pas demander d'efforts aux retraités qui pèsent tant électoralement.Alors on sur-taxe les entreprises, les actifs, ..Actifs qui eux n'auront pas de retraite le jour venu. et je ne parle meme pas du chomage qui touche 50% de plus de 55 ans...alors, il faut quitter ce pays, pour aller vivre dans un pays où on ne sacrifie pas ses forces vives et ses entreprises sur l'autel de la gérontocratie....

À la patrie reconnaissante  a répondu le 15/01/2013 à 18:21:

Un peu de respect pour ce pays qui t'a éduqué et soigné gratuitement grâce aux impôts de ceux qui sont aujourd'hui a la retraite et qui n'ont pas connu les 35h mais qui ont bien connu toutes les saloperies comme la guerre, l'amiante et bien d'autres....

léon  a répondu le 15/01/2013 à 19:03:

@ la patrie reconnaissante + 100000! " pardonnez lui, il ne sait pas ce qu'il avance, car pas connu tout ça " c'est tout ! facile de blablater, quand on ne sait pas de quoi , on parle; parfois, on ferait mieux, de la fermer " !

toujours la même rangaine  a répondu le 15/01/2013 à 19:19:

@ À la patrie reconnaissante : les retraités qui sont sur les croisières costa en étant partis en préretraite à 55 ans et en touchant des retraites non financées n'ont pas connu la guerre...ils votent par contre l'allongement à 67 ans (68,5 est déjà sur le tapis des négociations) de la retraite des autres en hurlant pour qu'on ne touche pas à leurs pensions ou à la fiscalité des plus values de l'immo en faisant croire qu'ils sont tous au minmum vieillesse (le revenu moyen des retraités est supérieur à celui des actifs)...

Sepp / @ toujours  a répondu le 15/01/2013 à 19:40:

pas faux...

n'importe quoi  a répondu le 15/01/2013 à 20:17:

ah! bon, vous touchez 740 eur/mois vous? non? alors effectivement, retraité, j'ai plus que vous, et vous devinez ce que l'on peut faire avec cette somme, en précisant ne pas être chez soit, mais en location, de quoi se payer des croisières! SI! SI !! je vous précise qu'en deça de 960 euros, on est considéré "pauvres, et en ayant moins ? nanti", surement ! bonne soirée!

Bon sens  a répondu le 15/01/2013 à 21:20:

@n'importe quoi : il fallait travailler à l'école

No2r  a écrit le 15/01/2013 à 17:42 :

Donc si une année (ou plus) l'inflation n'excède pas 0,5 et qu'on retranche 1 point çà fera combien de revalorisation ?

Titou2013  a écrit le 15/01/2013 à 17:39 :

Qu'en est-il de la réflexion de la déxendexation de la retraite des fonctionnaires et de celle des retraites des mirifiques régimes spéciaux....seront-ils également concernés ? sinon en tant que retraité je vous promet la révolution dans la rue .......pour l'heure je ne vous parle pas du scandale des écarts de régime entre le régime général du privé et celui des fonctionnaires et des régimes spaéciaux....

AtrabilaireCynique  a écrit le 15/01/2013 à 17:37 :

20 milliards pour les entreprises.
Rien pour les retraités, qui font fonctionner la machine économique.
Le plus simple, faire des trains vers la Belgique.
L'euthanasie y est légalisée.

cynique etméchant  a répondu le 15/01/2013 à 17:53:

triste, mais tout à l'heure, vraie !

Superesistant  a répondu le 15/01/2013 à 18:46:

Les retraites ont le moyen de rejeter : réduire drastiquement leurs dépenses lorsqu'ils le peuvent bien entendu

@ superesistant  a répondu le 15/01/2013 à 19:06:

lorsqu'ils le peuvent, comme vous le dites si bien, et lorsque l'on a en deça de 900 eur /mois, on fait....?........

Meme  a répondu le 15/01/2013 à 19:18:

On fait ce qu'on peut, même 10 euros par mois

bibi  a répondu le 15/01/2013 à 19:59:

Partez au Maroc, vous serez toujours gagnant.

Backchiche  a écrit le 15/01/2013 à 17:25 :

C'est marrant tout ces discours de réduction des coûts de la part d'élus qui se gavent, ne payent pas d'impôts sur leur indemnités, vivent dans des palais avec moult serviteurs (il y a peu de pays où le gouvernement vive aussi luxueusement). Ils mettent tous la main dans le grand sac de l'argent public, mais ils veulent des économies pour les autres. Il faut toujours se méfier des discours moraux chez les politiques, ils ont quelque chose à cacher (voir Cahusac).

cache-cache  a répondu le 15/01/2013 à 19:08:

c'est la justice", vous savez "egalité, fraternité.....

élu ps  a écrit le 15/01/2013 à 17:25 :

chaque jour apporte aux français la vérité sur le bilan des 10 années sarkozy!qu'a t il fait pour les retraites?rienqu'a t il fait pour la dette?il a ruiné le pays!nous ne nous en sortirons qu'unis,fonctionnaires et privé tous ensemble.un rattrapage des cotisations du privé semble indispensable,sachant que les fonctionaires n'ont pas eu d'augmentation depuis six ans,il me parait judicieux de ne pas les mettre a contribution

Gilles1  a répondu le 15/01/2013 à 17:30:

Et le fameux Rapport Charpin rendu à Jospin en 1999, il a terminé où ?

@elu ps  a répondu le 15/01/2013 à 17:38:

moitie plus de fonctionnaires que nos voisins le probleme de la france est la

sauros  a répondu le 15/01/2013 à 18:24:

et Mitterrand qu'a t'il fait pour financer le passage de la retraite de 65 à 60 ans ! Mauroy lui posant la question et tonton répondant ;quand le problème ce posera nous ne ferons plus de politique!!!!!!!

simple  a écrit le 15/01/2013 à 17:23 :

Au non de la sacrosainte justice égalitaire, Il suffit de faire comme pour l' EDF GDF où TOUS les français payent une taxe sur la contribution tarifaire d'acheminement qui finance la retraite des employés EDF GDF.

gege89  a répondu le 15/01/2013 à 18:42:

ben, vous l'avez voulu la privatisation...., avant il n'y en avait pas besoin.

simple  a répondu le 15/01/2013 à 19:07:

Avant il n'y en avait pas besoin, mais payé par nos impôts, donc pas mieux. Ce qui prouve que cette privatisation n'en pas une dans les faites.

gege89  a répondu le 16/01/2013 à 19:28:

faux,la retraite était payée par l'entreprise.

MonsieurJZ  a écrit le 15/01/2013 à 17:21 :

La seule solution viable, c'est de trouver du travail aux jeunes et de ne pas les inciter à se tirer en courant; pour cela encore faudrait il stimuler l'activité des PME du pays (et ne pas les inciter elles aussi à se barrer), en particulier les entreprises innovantes et du numériques qui ne demandent qu'à prendre leurs envols.
Problème, c'est le MEDEF et les syndicats qu'on écoute alors qu'ils ne sont plus du tout représentatifs. Ce cercle vicieux devient dangereux et explosif.

coupez les retraites  a écrit le 15/01/2013 à 17:19 :

et ne versez rien de plus que ce qui est prélevé. c est un scandale de continuer à verser de telles retraites alors qu'on paye cela avec de la dette publiques supplémentaires...tout les boomers qui en profitent ne seront plus là , le jour où nous les actifs et les jeunes devront payer.A cause de ces egoistes, on aura ni retraite et les dettes des anciens sur le dos...y en marre de se faire spolier notre futur comme ca par une génération qui ne pense qu'à elle et qui s'est auto-votée et des pré-retraites et des revalorisations de retraite sans chercher comment les financer...et on s'étonne après que les entreprises se barrent ?!? que les jeunes veuillent monter leur boite ailleurs....mais faut etre fou pour rester dans ce pays dirigé par et pour les vieux !

exboss  a répondu le 15/01/2013 à 18:39:

cher jeune homme ,nous les boomers comme vous dites nous avons travaillé a 16 ans 45h/hebdo--3 semaines de congés bien sur pas de rtt et dans des conditions de travail bien plus difficiles que vous.alors notre retraite nous l'avons financée nos ne l'avons pas volée
maintenant si vous voulez vous en sortir qqs conseils:
revenir a 40h- 4 semaines de congés - pas de rtt et bien sur cela va de soit avec le même salaire qu'actuellement
et vous verrez les choses iront mieux nous reviendrons compétitif et l'économie repartira
mais je comprends c'est difficile de faire des efforts quand depuis l'enfance on est habitue
a tout avoir sans souffrir

vieuxdelavieille  a répondu le 15/01/2013 à 19:09:

à exboss bien envoyé!

Libre  a répondu le 15/01/2013 à 20:39:

OK exboss mais vous devez retourner travailler au moins 5 à 7 années supplémentaires.

exboss  a répondu le 15/01/2013 à 22:39:

ah bon! 60-16=44
et vous voulez 7 de plus soit 51
mais alors pour vous ce sera quoi?

céline  a répondu le 16/01/2013 à 15:43:

Je ne suis pas sourde merci.
Vous parlez pour qui au juste, pour vous ou pour l'hypothétique ouvrier tout froit sorti de Germinal ? Je me méfie en France, on parle souvent au nom du plus démuni pour légitimer un discours bien égoiste. Mes grands parents ne m'ont jamais décrit de telle condition.

exboss  a répondu le 16/01/2013 à 22:09:

désolé de vous dire que vos gds- parents ne connaissaient pas le monde ouvriers des annees 1950-1965
car la france a cette époque était rurale et les bras pour les usines étaient dans les campagnes .mon vécu en rhone alpes, ouvrier a 16 ans OScomme on disait les cours du soir (cnam) et fin de carrière comme cadre sup dans multinationale
alors CELINE relevez les manches et vous vous en sortirez
courage!!!

déni de réalité  a écrit le 15/01/2013 à 17:19 :

C'est effectivement john Galt qui l'a dit et plusieurs fois qu'un système de retraite par répartition est un très mauvais plan de financement d'assurance retraite. Comme je l'ai déjà écrit, la population française qui depuis la période de forte fécondité entre 1944 et 1974 ne se renouvelle plus, vieillit aujourd'hui.Beaucoup d'autres pays ont le même système par répartition, les mêmes problèmes de vieillissement de la population, mais ils s'adaptent. Il ne faut pas être fataliste. Par contre, le cas français est gravement spécifique; les jeunes sont souvent aux chômages, une grande partie de l'économie étatique étouffe l'activité des entreprises et les autres systèmes d'assurances sociales sont déficitaires ainsi que l'état. Les ajustement sont d'une craintivité inquiétante.

Contre vérité  a répondu le 15/01/2013 à 17:44:

Bien sur, il faut beaucoup mieux passer aux retraitex par capitalisation et être à la merci de la bourse. Demander aux retraités anglais ce qu'ils ont perdu après 2008 (-50%) : tondus comme des moutons ! Si le régime par réparttition demande certes des réformes douloureuses,un état ne peut fonctionner comme un casino !

Grosse Fatigue  a répondu le 15/01/2013 à 17:57:

Bourse ou pas, dans le système actuel, il n'y aura pas de retraite pour ceux de moins de 45 ans...
Le système par capitalisation peut marcher, encore faut éviter ces fonds spéculatifs.
Etre taxé pendant 40 ans pour ne rien avoir (système par répartition) c'est toujours moins bien que de n'avoir que 50% après une crise boursière. Surtout ne pas payer de retraite que vous ne verrez jamais, donc pas d'impôt dans ce pays.

Kuilk75  a écrit le 15/01/2013 à 17:15 :

CETTE FAIBLE REVALORISATION EST JUSTE ET LOGIQUE.
Les salaires ont très peu augmenté depuis quelques années, le point d'indice de la fonction publique est GELE depuis 3 ans. Si les revenus des actifs, et donc leurs cotisations sont stables et ne suivent pas l'inflation, il est logique que les prestations de retraites aussi !
Pour ceux qui pensent qu'un fond de pension est plus efficace (un des commentateurs parle de schéma de Ponzi pour le régime par répartition), c'est une erreur. Dans les faits il suffit de regarder les US sur ce sujet. Et d'un point de vue théorique, à un moment X, c'est toujours les actifs qui paient pour les gens qui sont en retraite au même moment : soit par des cotisations (système par répartition), soit en recevant moins de salaire (l'entreprise verses des dividendes aux fonds de pension qui paient les retraites), soit par d'autres canaux comme la rente (les jeunes achètent/louent généralement leur logement à des gens de la génération précédente, donc transfert monétaire des jeunes vers les âgés).
Imaginons un monde où une maladie touche uniquement et tous les jeunes et les empèche de bosser. Quelquesoit le système de retraite, il ne sera plus alimenté. Une crise économique comme celle que nous vivons peut d'ailleurs être vue comme une maladie qui touche les actifs.

villeroy  a écrit le 15/01/2013 à 17:14 :

Pour fonctionner, les régimes de retraite, qu'ils soient par répartition ou par capitalisation, ont besoin de la confiance des cotisants dans les prestations servies à terme, à horizon de 40 années +. A la ruiner (par les mesures "panique" envisagées), les institutions AGIRC et ARRCO peuvent envisager de céder leurs fonds de commerce à plus compétents, et surtout à meilleurs gestionnaires des cotisations reçues.

annees60  a écrit le 15/01/2013 à 17:02 :

au prochaine élections ce n'est pas nécessaire d?éditer des bulletins de gauche!!!!! une économie certaine

MonsieurJZ  a répondu le 15/01/2013 à 17:23:

Cela transcende le clivage Droite - Gauche; face aux réalités économiques, tout autre discours n'est qu'un mensonge. L'un réduisant l'autre au simple rôle de bouc émissaire.

A annees 60  a répondu le 15/01/2013 à 17:50:

Pas besoin d'imprimer des bulletins de droite non plus.
Gauche, droite : ils se goinfrent, maintiennent les privilèges et régimes spéciaux, et écrasent les PME et salariés du privé.

quatrecylindre  a écrit le 15/01/2013 à 17:00 :

Nous le savions depuis longtemps que le régime des retraites par répartition allait droit dans le mur, maintenant, nous y sommes!
Les générations qui vont faire valoir leurs droits à la retraite prochainement toucheront des clopinettes par rapports aux prélèvements obligatoires versés par les employeurs et salariés!.
il aurait fallu dès les années soixante introduire une dose de retraite par capitalisation et progressivement remplacer ce régime, digne d'un état collectiviste qui ne correspond plus à rien aujourd'hui!.

churchill  a écrit le 15/01/2013 à 17:00 :

les syndicalistes sont tjs prets a revaloriser les cotisations ' justes', c'est a dire celles qu'ils ne payent pas.... on pourrait augmenter les cotisations salariales, voire coller un impot ' modeste et provisoire a la francaise' sur l'argent de la formation et du 1% ce

Grosse Fatigue  a écrit le 15/01/2013 à 16:58 :

De toutes les façons il n'y aura pas de retraite dans 20 ans. Donc pour ceux de moins de 45 vaut mieux partir, ils n'ont absolument rien à perdre. Il faut faire son petit matelas. Un peu d'immobilier, du cash, gagner suffisamment à l'étranger pour financer au moins 25 années sans salaire quand on sera vieux. En contrepartie il faut se refuser à payer le moindre impôt dans ce pays.

exact  a répondu le 15/01/2013 à 17:51:

l'exil c est la seule solution.

OBJECTIF  a écrit le 15/01/2013 à 16:57 :

Un seul chiffre.En 2011 revalorisation agirc 0,41,revalorisation régimes spéciaux 2,10.

Agirc-Arrco a laissé la porte ouverte aux gloutons de l'état  a écrit le 15/01/2013 à 16:54 :

Si les caisses Agirc-Arrco ne finançaient que le privé, le régime serait excédentaire, mais le problème vient désormais du fait que ces caisses doivent financer également une partie des retraites des entreprises de l'état.

ARF  a répondu le 15/01/2013 à 17:56:

bien dit

mac  a écrit le 15/01/2013 à 16:52 :

il vaudrait mieux qu'il se calme. c'est une déclaration de guerre ?. la trique?, la cravache? . . ça va éclater. quelle honte. quelle trahison.jamais les français ont été à ce point roulés.

francisco  a écrit le 15/01/2013 à 16:50 :

c'est john galt qui a le mieux résumé la situation, je le cite : "techniquement, un système de retraite par répartition est un schéma de ponzi où les derniers arrivés payent pour les premiers. Dès que les premiers vivent très (trop ?) longtemps, que les seconds sont moins nombreux (fin du baby boom en 1970), et cotisent moins (car plus de chomage, passage de 65 à 60 ans de l'age de départ, 35h à la place de 39) ce système est obligé de voir baisser les pensions. Et plus on retarde la baisse des pensions, plus le système risque d'imploser avec les dettes accumulées qui réduisent à néant les pensions futures de ceux qui cotisent et qui, en se voyant floués, ne vont plus vouloir continuer à cotiser (travail au black, grêve du zèle, etc ...)"
cordialement,

étienne  a répondu le 15/01/2013 à 17:09:

+1 !!!

ppa3775am  a écrit le 15/01/2013 à 16:50 :

Une fois de plus les retraites du secteur privée sont révisées à la baisse, alors que les retraites du secteur public, des régimes spéciaux et des élus restent bien à l' abri. Eux partent à 50 ou 55 ans, eux touchent 75% de leurs derniers salaires, eux bénéficient de pension de reversion pour leurs veufs ou veuves sans minimum d' âge et de revenu. C' est ce qu' on appelle la République des planqués qui reste au chaud pendant que le privé se bat.Voilà la plus grande injustice, et heurusement que notre devise nationale est "liberté, égalité........"

honteàeux  a répondu le 15/01/2013 à 17:30:

oui, ha!ha!ha! liberté, égalité...fraternité! elle est bien bonne!, bonne mais c'est lamentable, écoeurant, explosif!

malpensant  a écrit le 15/01/2013 à 16:48 :

de combien son revalorisée les retraites des sénateurs , des députés, des fonctionnaires.
un salarié qui a cotisé au maximum pendant 40 ans à la sécu y compris sur la tranche B avec son employeur ce qui ne donne droit à aucune centime de retraite touche au maximum dans les 1100 euros par mois. combien touche un député ou un sénateur après un seul mandat. on ne peut pas dire que les élus socialistes et autres sont solidaires des salariés.

ilfautunerévolution!!!!!!!!  a répondu le 15/01/2013 à 17:32:

toute cette holigarchie, s'en temponne de la solidarité et personne au gouvernement les fera plier, pétochards &Cie !

Baykal  a écrit le 15/01/2013 à 16:46 :

Bjr c est terible que cahusac metes sons grains de sel les retraites je les et payers c Nul la gauchez caviar on a votés hollande voilà le résultat cahusac et riche les retraites sons povres ils sons pas HSFB povre docteur votez voyez holland ?

red57  a écrit le 15/01/2013 à 16:38 :

Etant salarié du privé, je le sens que je n'aurais pas de retraite. J'aurais travaillé toute ma vie pour un systéme inégalitaire. C'est pour quand les fonds de pension de retraite ou chacun cotise comme il veut. Pourquoi les caisses de retraite du public sont systématiquement déficitaires et c'est nous qui trinquons.

élu PS  a répondu le 15/01/2013 à 20:53:

Parce que c'est toi le pigeon !

A élu PS  a répondu le 15/01/2013 à 21:20:

tu fais vachement avancer le débat ,toi !!!!

Bastien  a écrit le 15/01/2013 à 16:36 :

A la limite, j'aurais préféré qu'on me laisse cet argent et que rien ne me soit versé à la retraite. Manifestement, je suis bien meilleur gestionnaire qu'eux alors pourquoi donner de l'argent à des gens qui ne sont pas capables de bien le gérer ?

joe41  a écrit le 15/01/2013 à 16:36 :

Cela fait des décennies que le régime des fonctionnaires et des régimes spéciaux sont déficitaires et on n'envisage pas de mesures aussi draconniennes... Elle est belle l'égalité dans notre pays (probablement le dernier pays communiste du monde avec la Corée du Nord !)

Gilles1  a écrit le 15/01/2013 à 16:33 :

Les fonctionnaire ne sont pas concernés et certains continueront à partir à 50-55 ans. Tout cela aura des conséquences sur la consommation. Quant aux parlementaires et ministres, ils sont évidemment en dehors de tout cela.

Mao  a écrit le 15/01/2013 à 16:33 :

Comme beaucoup je pense que ce type de mesure ne sera acceptée que si tout le monde est mis au même "régime" quant à la durée de cotisation, le niveau de retraite / durée de cotisations / le % de réversion. Mettre de l'ordre dans la multiplicité des régimes spéciaux a toujours été décrété comme nécessaire mais personne ne bouge, ceux qui devraient le faire étant eux-mêmes bénéficiaires d'un régime dérogatoire. On n'y arrivera pas et ce gouvernement n'a qu'une obsession, prélever, prélever et encore prélever.

francine  a écrit le 15/01/2013 à 16:30 :

il faut réduire les retraites des députés sénateurs et présidents en retrait

Paul  a écrit le 15/01/2013 à 16:30 :

De quelle retraite vous parlez? Celle des fonctionnaires ou les carrières partielles du privé? Et que dire ce celles de nos diplômés qu'on a rejetté? 10% à 30% des masters...

Laurent  a écrit le 15/01/2013 à 16:25 :

@John Galt
Une fois de plus, vous avez parfaitement résumé la situation: Un schéma de Ponzi. Cordialement

une fois de plus  a écrit le 15/01/2013 à 16:24 :

c'est le secteur privé qui trinque !

brigitte  a écrit le 15/01/2013 à 16:24 :

Il n'y a qu'à geler tous les revenus quels qu'ils soient pendant deux ans idem pour les dépenses sociales et baisser les dépenses publiques.

oui, maisbon !  a répondu le 15/01/2013 à 17:36:

et on réalise cela, comment, nous autres ?? vous avez une tactique, une bonne façon de procéder? si oui, bien vouloir éclairer nos lanternes, merci !

Ben voilà  a répondu le 15/01/2013 à 18:39:

@ oui mais bon : quelques pistes : primes de chauffage du petit personnel du sénat, abattement pour frais professionnels des retraités, régimes spéciaux scandaleux, indemnités parlementaires non imposables, travail au noir, arnaques à la sécu, au chomage, niches fiscales, associations inutiles, doublon entre département et régions, cout des DOM TOM... Vous en voulez d'autres, parcequ'il y en a encore des centaines !

nadine  a écrit le 15/01/2013 à 16:22 :

D'accord mais tous retraités publics privés à égalité alors ainsi que les pensions de reversion.

KATH76  a écrit le 15/01/2013 à 16:14 :

Faudrait peut-être pas pousser non plus,avoir cotisé,oh combien,pendant 4O ans,pour que l'on vienne nous geler les retraités,nous,retraités du privé,avec une super retraite de 15OOeuros,jusqu'à aujourd'hui,je défendais encore timidement notre nouveau gouvernement,en arguant "qu'il faut leur laisser le temps"mais là,on dépasse l'entendement,c'est vrai qu'il y a plus grande préoccupation avec " le mariage pour tous",c'est pas çà qui nous nourrira à la fin du mois

goblin  a répondu le 15/01/2013 à 16:35:

la réforme des retraites faites par Sarkozy était dans l'objectif des agences de notations pour éviter la baisse de la note et le relevement des taux d'emprunts, le reste c'est du pipeau, que vous avez gober.

Bastien  a répondu le 15/01/2013 à 16:39:

Manifestement, pour certains tenants du gouvernement, ils te répondront que tu pourras toujours louer ton ventre. Après tout, comme le dit Berger, un ouvrier loue bien ses mains, les femmes peuvent louer leurs ovaires. Enfin, si tu y a cru, c'est que déjà la base n'est pas bien solide.

Bastien  a répondu le 15/01/2013 à 16:40:

Goblin a raison, la réforme des retraites était juste là pour éviter l'abaissement de la note de la France.

Firefly  a répondu le 15/01/2013 à 23:54:

Sauf que le passage de la retraite de 62 à 60 de Mr Hollande c'est 20 milliards au minimum dans les caisses des régimes de retraite.
Quand on sait que les pays qui nous entourent sont passés à 65 ans au moins, on voit d'où vient le problème, mêle si ce n'est pas tout.
Il faudra aussi que l'Etat mette la main à la poche à un moment donné pour éviter que les caisses soient en cessation de paiement. Mais cela suppose que dés aujourd'hui l'Etat fasse des économies pour mettre de l'argent de côté. Et là quelque soit le parti politique, on est mal barré.

J'ai sauvé le système  a écrit le 15/01/2013 à 16:08 :

Mais, Sarko 1er n'avait-il pas crié sur tous les toîts qu'il avait sauvé le système de retraite grâce à sa réforme extraooooordinaire et sensatiooooonelle ?
On nous aurait menti ?

Au secours  a écrit le 15/01/2013 à 16:04 :

Le bateau prend l'eau.
La seule et unique solution, Travailler..
Et surtout supprimer tous ces régimes spéciaux depuis les intermittents du spectacle jusqu'aux fonctionnaires en passant par nos chers élus.

Sans illusion  a répondu le 15/01/2013 à 16:27:

Entièrement d'accord, encore un cas le gouvernement ne nous parle plus d'égalité.

gege89  a répondu le 15/01/2013 à 17:00:

les regimes speciaux, on est allé travailler à Paris pour les mériter et on a accepté des bas salaires à l'époque (1974), alors maintenant facile de jalouser....

roro  a écrit le 15/01/2013 à 15:58 :

si les retraites doivent etre reduite ,alors on reduite l'ensemble des retraites quelle soit prive ou publis et ceux des deputes ,senateurs ,ministres ,le serrage de la ceinture ne se limite pas aux retraites du prive!!!

odette  a répondu le 15/01/2013 à 16:23:

qu'on donne l'exemple en haut lieu

MIMI  a répondu le 15/01/2013 à 17:08:

je suis d'accord moins tu te fatigues au travail et plus ta retraite est intéressante. Montrez l'exemple nos dirigeants

incincevable  a répondu le 15/01/2013 à 17:39:

et on baisse aussi les charges, etc, car comment arriver à payer tout ce que l'on a à payer, charges, taxes, etc si ne suivent aucune augmentation ? vous pariez qu'il va y avoir de plus en plus de Français SDF!! réjouissante perspective!

lola  a répondu le 15/01/2013 à 19:34:

@MIMI tout à fait exact ! + 1

Céline  a écrit le 15/01/2013 à 15:57 :

Et on appelle ça une solution ? Une fuite en avant qui ne résoud rien, spolie les gens qui ont travaillé. La retraite n'est pas une aumone mais un salaire différé. Quand va-t-on enfin s'attaquer au vif du sujet dans ce pays : le poids de la fonction publique et le niveau des prestations sociales au lieu de toujours matraquer les mêmes?

john galt  a répondu le 15/01/2013 à 16:08:

bienvenue au paradis socialiste !!!

Thierry  a répondu le 15/01/2013 à 16:36:

Une fuite en avant qui ne résoud rien,On nous aurait menti ?
bienvenue au paradis socialiste !!!

Alain893  a répondu le 16/01/2013 à 19:58:

Aujourd'hui il y a 172 milliards de niche fiscale, on la coupe en deux et on regarde.........

HA NON  a écrit le 15/01/2013 à 15:43 :

Non au mariage pour tous

ginette  a répondu le 15/01/2013 à 15:54:

dommage que tu n'es compris à notre civilisation
le bonheur avant tout
et l'amour pour tout le monde

MARRE DES PAUVRES  a répondu le 15/01/2013 à 15:58:

+1

AGATHE  a répondu le 15/01/2013 à 15:58:

Moi je dis oui.

@ginette  a répondu le 15/01/2013 à 16:08:

quand on confond etre et avoir, on ne vient pas donner des leçons de bisounours. Quelle civilisation marie 2 êtres du même sexe ?

Modérateur  a répondu le 15/01/2013 à 16:23:

Merci de virer tous ces commentaires hors-sujet. Allez vous plaindre dans la rue, pas sur un article concernant les retraites.

Gilles1  a écrit le 15/01/2013 à 15:37 :

Le système français est en faillite dans tous les domaines (santé, retraites, Etat, Collectivités etc.).

MonsieurJZ  a répondu le 15/01/2013 à 16:13:

logement, emplois, éducation, justice... la liste est longue.

madamedesévigné  a répondu le 15/01/2013 à 17:45:

la liste n'est malheureusement pas exhaustive ...de SALES LENDEMAINS en perspective pour le peuple!!

Pension de reversion et régime spécial.  a écrit le 15/01/2013 à 15:35 :

Au pays de l'EGALITE : la veuve d'un ouvrier percevra une pension de reversion réduite à presque rien, tandis que la pension de reversion d'un député ou d'un sénateur est égale à 100% de la pension initiale.
De plus, le gel du point rapporterait 780M? quand l'état apporte 2 milliards par an à la SNCF pour son système de retraite.
A vomir.

ginette  a répondu le 15/01/2013 à 15:54:

tout à fait ok

TAMTAM  a répondu le 15/01/2013 à 16:14:

Gel des pensions maintenant, et la prochaine étape c est la baisse du taux des pensions de reversion;
rappelez vous c était prévu dans la reforme ARRCO AGIRC mais ce n etait pas passé ( de justesse)
alors maintenant que c est la faillite, c est certain que les reversions vont etre coupées.
d autant plus qu avec le mariage pour tous... les veufs et veuves de couples mariés de meme sexz y auront droit aussi. cela va encore augmenter le deficit..

visiteur100  a répondu le 15/01/2013 à 16:18:

+100000000

Gay  a répondu le 15/01/2013 à 17:45:

Après le mariage homo, la retraite homo....

retraité ratp  a écrit le 15/01/2013 à 15:32 :

il n'y a pas 36 solutions pour sauver le régime des retraites:hausse des cotisations et fin des 35 heures!Quel gouvernement aura le courage de le dire aux français?

AGATHE  a répondu le 15/01/2013 à 16:01:

Vous êtes hors sujet...sans les 35 heures les retraites ne seraient plus financées depuis longtemps...mais comment vous expliquer cela ?

OK  a répondu le 15/01/2013 à 16:06:

Et on commence par appliquer les 39h payées 35 à la RATP.

john galt  a répondu le 15/01/2013 à 16:13:

techniquement, un système de retraite par répartition est un schéma de ponzi où les derniers arrivés payent pour les premiers. Dès que les premiers vivent très (trop ?) longtemps, que les seconds sont moins nombreux (fin du baby boom en 1970), et cotisent moins (car plus de chomage, passage de 65 à 60 ans de l'age de départ, 35h à la place de 39) ce système est obligé de voir baisser les pensions.

Et plus on retarde la baisse des pensions, plus le système risque d'imploser avec les dettes accumulées qui réduisent à néant les pensions futures de ceux qui cotisent et qui, en se voyant floués, ne vont plus vouloir continuer à cotiser (travail au black, grêve du zèle, etc ...)

Retraité EDF  a répondu le 15/01/2013 à 16:18:

Ce gouvernement majoritaire à l'assemblée doit remettre le régime des retraites sur les rails avec hausse des cotisations, départ effectif à 65 ans et retour aux 39H. C'est le seul moyen de nous en sortir tous ensemble !

@john galt  a répondu le 15/01/2013 à 16:32:

Vous avez un metier ?

Alain893  a répondu le 16/01/2013 à 19:55:

C'est la FAUTE à Sarko............

@Retraité EDF  a répondu le 18/01/2013 à 14:45:

"départ effectif à 65 ans et retour aux 39H" d accord donc comme vous avez du partir a 55 ans et avez aussi travailler 35H, vous revenez travailler 10 ans, a votre ancien salaire et au taux de cottisation du prive?????

Kobold  a répondu le 26/01/2013 à 13:56:

Pourquoi tous ces privilège il y a 2 France celle des nantis et celle de ceux qui n'on qu'a fermé leur gue. Et payer