Bandeau Présidentielle

Pendant la crise, le patrimoine national augmente

 |   |  580  mots
Copyright Reuters
Le patrimoine de l'ensemble des acteurs économiques (ménages, sociétés, administrations) a augmenté de 5% en 2011, selon l'Insee.

La crise est là, le pouvoir d'achat recule, mais les Français n'ont jamais été aussi riches. C'est ce que souligne en creux la dernière étude de l'Insee consacrée au «patrimoine économique national». Selon les statisticiens, le patrimoine de l'ensemble de la nation, qu'il s'agisse des ménages, des entreprises, des institutions financières (banques, assurances) ou des administrations, a crû de 5% en 2011, après +8,7% en 2010. Il atteint 13.620 milliards d'euros. Si l'on raisonne en termes nets, c'est-à-dire après avoir retranché l'endettement, il atteint encore 13.297 milliards.

Répartition du patrimoine des ménages en 2011 

(Source Insee)

+4,1% pour le patrimoine des ménages, dans un contexte de baisse du pouvoir d'achat

Le patrimoine des seuls ménages (10.411 milliards d'euros nets), qui avait augmenté de 7,1% par an en moyenne sur la période de 1999-2009, s'est encore accru de 4,1% en 2011, après +8,1% en 2010. Cette «performance», dans un contexte de stagnation de l'activité économique et de baisse du pouvoir d'achat (-0,1% en 2011, par unité de consommation) est largement due à la poursuite de la hausse des prix de l'immobilier. De fait, le patrimoine des ménages est, en réalité, essentiellement non financier (à hauteur de 74%). Pour 62%, il est constitué de biens immobiliers. Combinée à une augmentation du parc, la hausse des prix de l'immobilier a poussé à la hausse le patrimoine «logements» des ménages, en 2011: +9,2%. Cela a compensé la stagnation des actifs financiers, en valeur.

La chute de la richesse placée en actions (-7,6%) a été compensée par une hausse sensible (+5,8%) de ce que l'Insee appelle «numéraires et dépôts», c'est-à-dire les billets de banque et les comptes courants.

Les Français ne croient manifestement plus aux placements non liquides. En témoigne la très faible hausse des encours d'assurance vie (+1,5%), qui reste tout de même le premier placement financier des Français, avec un encours de 1.430 milliards d'euros.

Le patrimoine net des entreprises en forte hausse

Le constat est sensiblement le même pour les entreprises (hors secteur financier). La valeur de leurs actifs financiers a même baissé (-3,9%), mais leurs actifs non financiers (constructions, terrains, machines) ont au contraire progressé (+6,1%). En outre, les sociétés ont réduit leur passif. Pour une part, cette baisse est due à un facteur technique: quand la valeur des actions baisse, l'Insee enregistre ce mouvement comme une baisse du passif. Du coup, si la valeur de l'ensemble des actifs des entreprises a stagné en 2011, leur patrimoine net (de dettes) a au contraire progressé fortement, de 16,3%!

Les administrations s'appauvrissent...

Quant aux administrations, sans surprise, leur richesse nette se réduit, en raison d'un endettement toujours accru. Dans le détail, leurs actifs progressent un peu (+2,7%), du fait, là aussi, de l'augmentation du prix du foncier, mais leur endettement s'accroît beaucoup plus vite (+7,2%). D'où une chute de 13,2% du patrimoine net de l'ensemble des administrations (Etat et organismes rattachés, collectivités locales, hôpitaux...) en 2011.

Moins de richesse produite chaque année

Si l'on rapporte le patrimoine de la nation au PIB, il apparaît une progression beaucoup plus rapide que la richesse produite chaque année. En 1996, ce patrimoine net de dettes représentait moins de cinq années de PIB. En 2011, c'était huit années de PIB.
Une faible hausse des richesses produites chaque année, mais un patrimoine qui grimpe à la vitesse grand V, notamment grâce à l'envolée des prix de l'immobilier: ces données résument la situation française.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/01/2013 à 19:25 :
dommage qu'on puisse pas mettre des statistiques entre les deux tranches de banette, c'est bizarre, c'est pas nourrissant ! où est l'erreur ?
a écrit le 22/01/2013 à 18:15 :
Les français ont compris, puisqu'ils sont salariés, que les chefs d'entreprises français sont incompétents : ils le constatent tous les jours dans leurs entreprises. Alors, plutôt que d'investir dans l'entreprise et de perdre cet argent, ils mettent leur argent, à 62,40% dans l'immobilier. Cruelle désillusion pour le Medef, la Cgpme et l'Upa, mais oh combien réaliste, et constat d'échec violent pour ceux qui se prétendent sauveurs de la Nation et indispensables à sa survie. Le jour où les français auront confiance dans l'entreprise, alors ils investiront dans la création et/ou le renforcement des fonds propres des entreprises qui en valent la peine. Tous les problèmes de la France viennent de l'échec des dirigeants d'entreprises français depuis + de 40 ans. Ce ne sont pas les mesure comiques exigées par le Medef qui vont sauver le pays : elles ne servent qu'à compenser l'incompétence des chefs d'entreprises français. La seule solution serait de supprimer définitivement les salaires : mais les patrons français, sans complexes, sont foutus de demander une relance de la consommation au Gouvernement. On ne s'en sort pas!
Réponse de le 22/01/2013 à 18:55 :
Vous devez etre drolement pote avec Melanchon et les syndicats qui vont avec ! Vous etes donc de ceux qui appliquent la règle des 3P ! Elle consiste à mettre dans le même sac les Proxénètes, les Pédophyles et... les Patrons !!!
Réponse de le 22/01/2013 à 19:23 :
total délire dans la tirelire ! il y a un million d'entreprises, donc il y a un million de patrons incompétents, et que des salariés vertueux ! sans doute ceux qui a force de bloquer le port de marseille ont détruit 100 000 emplois, tout ça pour passer de 18 à 15 h de travail par semaine et pour passer à 4800e net...on n'a pas le même sens de la vertue, et heureusement qu'il y a quantité de patrons qui bossent sans limite et pour 2 à 3 smic et dont la fierté est de développer leur boite et l'emploi, et dommage qu'ils financent quelques khmers rouges dans le lot des employés !!!!
Réponse de le 22/01/2013 à 19:58 :
@ Les 3P & yves Vous êtes passé, volontairement, à côté du vrai problème que soulève le journaliste Ivan Best et que vous ne pouvez pas nier ou refouler : les français préfèrent investir dans l'immobilier que dans les entreprises qui les emploient. Les chiffres sont aveuglants! Mais peut-on le leur reprocher? Pour moi, modestement, c'est une catastrophe et une erreur colossale. Je résume pour que vous puissiez comprendre. Mais probablement que vous ne savez pas lire un camembert.
a écrit le 22/01/2013 à 17:02 :
Si le patrimoine national augmente, le partage de celui-ci n'est pas vraiment de mise lorsque l'on constate que, selon les données brutes de l'INSEE, les 10% les plus riches détiennent 48% de la totalité du patrimoine...
a écrit le 22/01/2013 à 13:08 :
Un vrai patrimoine c'est être propriétaire de sa maison , de préférence vaste sur un grand terrain et avoir des liquidités , disons à partir de 100 k , en deçà c'est du pipo ... je le dis d'autant plus volontiers que je ne suis pas dans cette situation ..
Réponse de le 22/01/2013 à 14:38 :
Alors c'est que vous n'etes ni retraité, ni énarque, ni soixante-huitard... Pour vous ca va etre très dur comme disait Coluche
a écrit le 22/01/2013 à 12:59 :
Faire des logements pourquoi faire pour mettre des gens qui payent pas leurs loyers qui préfèrent partir au ski avoir le dernier iPhone le dernier tee shirt À la mode.......
Moi j embauché des jeunes j ai l impression de les violer quand je leur demande de faire 35 heures et je paye les heures sup....
Alors arrête de cracher sur les anciens qui en termes de charge de travaille et de conscience professionnel on des milliers de choses à vous apprendre....
Réponse de le 22/01/2013 à 15:02 :
Ben voyons ! La "conscience professionnelle" de la génération qui a dit "il est interdit d'interdire" et "jouissons sans entraves"... Celle qui a vécu sur le dos de ses parents et maintenant en obérant l'avenir de ses enfants ! PS : les 35 heures, c'est la génération 68 qui les ont réclamés et votés, il faut laisser les jeunes en dehors de ça ...
a écrit le 22/01/2013 à 12:40 :
si j'ai bien compris,je revends ma maison et je suis un sdf riche?
Réponse de le 22/01/2013 à 13:26 :
ne rigolez pas , à partir d'un certain âge , la question mérite d'être posé afin de profiter de la vie , à quoi cela sert il d'être pauvre dans une maison à 500 k ?
Réponse de le 22/01/2013 à 20:10 :
je ne rigole pas,et je n'ai pas une maison a 500k
a écrit le 22/01/2013 à 12:34 :
Je vois pas de théorie du complot (pas plus que la votre en tous cas, à propos des socialistes...) je vois des intérêts partagés au niveau de l'élite étatique et de l'élite économique ...
Réponse de le 22/01/2013 à 13:29 :
élite étatique et élite économique toutes issues de l'ENa et vivant des prébendes de l'état sous couvert de social démocratie => cela s'appelle du socialisme, mou, certes, qui mettra plus de temps à échouer, certes, mais du socialisme....
a écrit le 22/01/2013 à 12:30 :
Facile de voir un patrimoine en hausse quand on compte les dettes comme de la richesse !
a écrit le 22/01/2013 à 12:29 :
Le patrimoine : l'équivalent de la cassette d'Harpagon sur lequel les Français veillent jalousement !
a écrit le 22/01/2013 à 12:04 :
pendant que les jeunes rament, les papys boomers se tournent les pouces en voyant leur patrimoine prendre de la valeur!

La France n'est pas prete de se redresser. Je croyais pourtant qu'Hollande avait fait son programme pour la jeunesse...... Pour l'instant il n'a RIEN fait!

la premiere des choses a faire pourtant: que les jeunes puissent se loger dans des conditions dignes! Ils sont où, les futurs 500 000 logements par an?
Réponse de le 22/01/2013 à 12:12 :
Ca vote un boomie et massivement ! En plus un fonctionnaire boomie qui a voté socialo toute sa vie active, se met à virer de bord : UMP à la retraite, faut pas déc ! Et oui, en France c'est mentalité "tout pour ma g.uele", en particulier pour cette génération d'enfants gâtés de 68...
Réponse de le 22/01/2013 à 12:24 :
500 000 logements par an c est d abord 150 000 logements sociaux promis par me duflot : compte tenu de l immigration entre 100 000 et 200 000 / an n y comptez pas trop . C est aussi 100 000 logements neufs construits à la demande des bailleurs ( souvent des "salauds de rentier papyboomers") qui vont investir ailleurs .
Réponse de le 22/01/2013 à 12:47 :
Ah ouais ? Ils vont investir où "ailleurs" ? Ca intéresse tout le monde les placements défiscalisés sans risques en ce moment... (PS : les milliers de logements construits dans des zones où il n'y a pas de demande locative, on connaît aussi...)
Réponse de le 22/01/2013 à 13:30 :
à l etranger ! Quand on a une telle différence d imposition sur le patrimoine ca devient une évidence ne plus louer et investir en france .. Dites moi @propio ? Loyer net perçu par un bailleur en france après CSG , IR , ISF pour certain , taxe foncière ... ? Le seul placement "sécurité en france est l OR et pas forcément dans une banque mais une boite à sucre enterrée au fond du jardin .
a écrit le 22/01/2013 à 11:40 :
Un patrimoine composé à 62% par de l'immobilier. Pas pour tout le monde...
Et attention, tant que vous n'avez pas vendu, vous n'avez rien gagné. Et si vous vendez pour racheter, vous n'achèterez pas plus grand. Effet richesse... qui a au moins le mérite de taxer toujours plus une richesse vituelle.
L'idéal, c'est de vendre et de se casser dans un autre pays...
a écrit le 22/01/2013 à 11:40 :
patrimoine des entreprises en hausse,la fonction publique s'appauvrit!tout est dit!il faur redistribuer plus a la fonction publique et taxer plus les petites entreprises peu vitales dans de nombreux secteurs
Réponse de le 22/01/2013 à 14:11 :
Enfin un peu d'humour... Si, si!!!
Réponse de le 22/01/2013 à 14:36 :
à Elu PS : Et si plus simplement ce n'était que le résultat d'une trop grande quantité de bénéficiaires des trop nombreuses et abondantes largesses de l'Etat Providence ? Il suffit de diminuer le nombre des bénéficiaires ou l'ampleur de ces largesses, et l'état arretera de maigrir et finira même par dégager des marges de manoeuvre pour investir à long terme... Je vais encore me faire des ennemis sur ce coup là !!!
a écrit le 22/01/2013 à 11:39 :
Pendant la crise, la spoliation des jeunes par la génération 68 continue... Sauf que tout a une fin : le système productif ne pourra pas supporter indéfiniment un poids des retraites croissant (15-16-17-18 % du Pib ?) et la rente immobilière qui empêche la mobilité des salariés ainsi que la construction de logements adaptés près des pôles économiques etc.
a écrit le 22/01/2013 à 10:52 :
Le patrimoine en hausse? Vite, un nouvel impôt!!
a écrit le 22/01/2013 à 10:48 :
Si l'on prend le seul étalon incorruptible :l'OR et que l'on reprend la comparaison pour notre enrichissement ? Combien de Kilos d'OR vaut-on encore par rapport à 2011 puis 2010 etc ... Ce serait une comparaison beaucoup plus éloquente !!! En OR le prix de la maison ne ferait QUE baisser CAR la maison vieillit !
a écrit le 22/01/2013 à 10:43 :
On en reparlera fin 2013 et années suivantes: prélèvements obligatoires en augmentation constante, érosion de l'épargne du fait de la fiscalité en hausse et de moindres rendements, majorité des biens immobiliers ( prochaine "bulle" à se dégonfler..) surévalués. Pour la grande majorité des particuliers, le patrimoine va diminuer...sauf pour "l'élite" qui connait toutes les ficelles pour se protéger...quant à la gangrène de la pauvreté, elle va s'étendre...
a écrit le 22/01/2013 à 10:35 :
aaah ! Yabon ! On va pouvoir leur en piquer plus! Vous voyez ! des horribles riches continuent de s'enrichir ! prenez tout et vivent les kolkhozes!
a écrit le 22/01/2013 à 10:18 :
Cet article c'est du foutage de gueule!!! "Merci pour cette info" je t'accompagne pour reprendre la Bastille. J'ai l'impression de me retrouver "au bon temps " de 1ère sarkozye.... sauf que je n'avais pas voté pour lui. Mais là !!!
a écrit le 22/01/2013 à 10:10 :
mdr!! quelle bonne blaue. cela fait plus de 200Ke par tête de pipes de 0 à 120 ans...
en considérant un foyer moyen cad 3 personnes : 600 Ke par foyers....
petit rappel pour les prix bidonnés de l'immobilier : un bien ne vaut que ce qu'un acheteur peut payer... si plus d'acheteurs ( chomage...comme aus USA, espagne..;) l'immobilier ne vaut rien... des cacahuètes
a écrit le 22/01/2013 à 10:02 :
Quelques chiffres pour éclairer le problème :

patrimoine brut (sans les dettes) des ménages français : 10 000 milliards, en net, 8000 milliards dont 5600 milliards d'immobilier.
Patrimoine brut de l'état (+ collectivités territoriales) : 800 milliards, dettes de l'état : 1800 milliards...
Réponse de le 22/01/2013 à 12:49 :
Ca n'éclaire rien du tout mais pompé sur internet, ça fait "savant", ce qui semble bien le but...
Réponse de le 22/01/2013 à 13:33 :
cela éclaire sur le fait que la France est pauvre : 5600 de patrimoine immobilier qui ne vaudra plus que 2000 après la crise, 2400 milliards de financier qui vont être laminés par l'inflation et la crise économique, un état qui a 1800 milliards de dettes plus environ 3000 milliards de hors bilan (retraites, centrales nucléaires, etc ...) et après on dit que la France est un pays riche et que le patrimoine progresse .... Voilà, je vous ai éclairé ? mais la critique non constructive, cela n'éclaire rien et cela fait encore moins savant... surtotu quand on est pas capable d'aller sur le net et que l'on a pas un pseudo propre ...
Réponse de le 22/01/2013 à 13:33 :
Ah ! Double quenelle épaulée à notre "monsieur je sais tout" : joli !
a écrit le 22/01/2013 à 9:46 :
La bonne blague. Encore de la propagande de la part des canaux de communication de nos élites pour endormir le peuple. Si si, tout va bien, les français sont de plus en plus riches. Franchement, je reprendrai bien la Bastille....
Réponse de le 22/01/2013 à 13:30 :
Pour la Bastille, faut que tu changes à Nation :)
a écrit le 22/01/2013 à 9:43 :
13 000 Milliards, c'est du niveau du montant de la dette des US. Ca donne une idée du problème, et pourtant ça n'a pas l'air de les inquiéter, puisqu'ils relèvent régulièrement le plafond.
a écrit le 22/01/2013 à 9:22 :
Patrimoine fictif !!!!
En fait, quand les prix seront redevenus normaux le patrimoine moyen va fondre dramatiquement, et à ce moment, il faudra bien que les mensonges des professionnels peu scrupuleux soient punis !!!!!
a écrit le 22/01/2013 à 8:31 :
Pour l'immobilier, il ne peut s'agir que d'une estimation de patrimoine : le prix réel de votre maison est celui que l'acheteur voudra bien payer le jour où vous la vendrez .... et beaucoup de propriétaires vont rester riches dans leur tête et pauvres dans la vie réelle.
Réponse de le 22/01/2013 à 9:33 :
tout a fait, ca me rappelle un titre ronflant du fogaro expliquant que les Francais sont plus riches que les allemands (c etait encore sarko au pouvoir, maintenant ils feraient plutot dans l inverse). C etait base sur la valeur de l immobilier
Comme on est en sommet de bulle, c est vrai que le m2 vaut cher. mais ca va pas durer, regardez le japon ou plus pres de nous l espagne. on peut acheter aujourd hui 50% moins cher qu il y a 3 ans !
Réponse de le 22/01/2013 à 12:27 :
J'ai envie de dire tellement de choses sur cette politique mais je sais que mes opinions ne changeront rien car nous sommes gouvernés par des personnes qui regardent leur bien être, des personnes en tête des entreprises qui se sont enrichis et qui n'ont aucun regard sur les gens qui remplissent leur porte-monnaie... Nous sommes de simples pions qui doivent produire de plus en plus en faisant moins d'heures et à la place de deux à trois personnes.. Suite de tout cela, les gens finissent par péter les plombs, donc "arrêt", malheureusement aussi parfois "suicide " pour souvent un SMIC.;; Conclusion: si l'être humain était plus "humain" la vie serait plus belle.
a écrit le 22/01/2013 à 7:59 :
Bravo et merci à notre gouvernement, il fait super bon boulot, continuez comme ça. HOLLANDE a raison, la crise est vraiment dernière nous. En plus, on est toujours au top dans la nouvelle technologie, l'innovation, la créativité. Made in France sera tjs une valeur absolue, le meilleur des meilleurs. Vive la France, vive le PS!
Réponse de le 22/01/2013 à 8:22 :
Merci de reconnaitre le travail de la majorité et ses efforts pour dégonfler une bulle immobilière qui parasite les richesses du pays en pompant épargne et revenus au détriment de l'industrie.
Réponse de le 22/01/2013 à 9:44 :
Quand les GVT de droite comme de gauche auront compris qu une surtaxation du patrimoine sans commune mesure avec les autres pays du monde ne fait que bloquer les prix ? Personne n ose faire cette corrélation entre blocage du marché immobilier et taxation ( PV , ISF etc ..)
Réponse de le 22/01/2013 à 9:45 :
Non , pour pomper l'épargne et la compétitivité des entreprises , il y a votre fiscalité et vos charges sociales. Par ailleurs , la bulle immobilière , c est aussi la maison que beaucoup d entre nous possède , alors rayer cela d 'un trait de plume ne va pas se faire sans chagrin Surtout que vous aimeriez bien nous contraindre à investir lourdement sur des dépenses écologiques dans un bien qui va se déprécier ...ambiance
a écrit le 22/01/2013 à 7:57 :
Pour moi, c'est la chute car ma maison qui valait 160000 / 170000 euros n'en vaut plus que 120 000. Plus personne ne veut de l'immobilier ! et si c'est tant pis pour moi, c'est tant mieux pour nous tous car cela permettra à des gens de se loger plus facilement et moi j'aimerais que mes concitoyens vivent mieux, surtout les plus pauvres qui sont oubliés de tous .
Réponse de le 22/01/2013 à 8:21 :
C'est bien la preuve que ce chiffre c'est du vent. Dans un pays où il y a une bulle immobilière, le patrimoine est gonflé par le patrimoine immobilier.
Réponse de le 22/01/2013 à 9:06 :
@chute du ..: Si votre maison a perdu 30 % de sa valeur vous n avez strictement rien perdu puisque vous pouvez toujours vous acheter la même 30 % moins chere.
Réponse de le 22/01/2013 à 9:35 :
Je n'en suis pas certain, car si vous avez acheté un bien pour 200.000? et que vous avez emprunter 150.000?, soit un taux d'endettement de 75 %, si votre bien ne vaut plus que 150.000 ?.....votre taux d'endettement est maintenant de 100 %.....sauf à ce que ma démonstration soit un sophisme.....
Réponse de le 22/01/2013 à 9:38 :
Une maison à 120 000 ?, c'est sans terrain, sinon, c'est une ruine...
Réponse de le 22/01/2013 à 10:56 :
Votre commentaire n'apporte rien de positif, d'autant que je n'ai jamais évoqué le chiffre de 120.000 ?.....soyez plus constructif et tout le monde en profitera....merci
Réponse de le 22/01/2013 à 11:13 :
c'est le phénomène de "negative equity" bien connu en cas de retournement de l'immobilier. Et c'est sovuent à ce moment là que les études misérabilistes sortent des "inégalités de patrimoine" en affirmant que les pauvres se sont appauvris et les riches enrichis pendant une période quelconque, alors que le phénomène de chute des prix fausse la comparaison...
Réponse de le 22/01/2013 à 11:48 :
Ouais enfin en attendant, objectivement un paquet de gens (accédants, petits investisseurs à l'approche de la retraite) qui ont cru à la légende ("l'immobilier ça ne peut que monter" et "endettez-vous pour vous créer une rente") vont se retrouver dans une mouise pas possible. Vous ne voulez pas admettre qu'il y a un phénomène de spéculation ( parlons de "cours" plutôt que de prix de l'immobilier) ainsi qu'une collusion d'intérêts (se traduisant notamment par une désinformation permanente) entre la sphère étatique et les oligarques en France. On peut dire la même chose de la bourse : les petits actionnaires y sont autorisés (comme au casino les pigeons, de préférence les dames d'un certain âge...) pour engraisser les intermédiaires (la banque et les croupiers au casino) et constituer les plus values de ceux qui contrôlent l'information et sont capables de manipuler les cours : l'état et les grandes sociétés financières
Réponse de le 22/01/2013 à 12:05 :
@@john galt : le marché immobilier est altéré par les interventions étatiques, mais le phénomène de bulle éclatement de bulle dans un mouvement de hausse à long terme a toujours existé, comme pour la bourse. Libre à vous de développer des théories du complot qui n'expliquent rien mais qui permettent de ne pas se poser les questions réelles.
Réponse de le 22/01/2013 à 13:08 :
Venant de quelqu'un qui évoque le "complot collectiviste" à longueur de temps...
Réponse de le 22/01/2013 à 13:30 :
@@john galt : un complot, c'est quand on est pas au pouvoir. Le socialisme règne en France depuis VGE et dans les pensées depuis presque aussi longtemps... alors un complot collecvtiviste, cela fait longtemps qu'il a réussi ... et que la France se casse la gueule ...
Réponse de le 22/01/2013 à 23:09 :
Bof, une petite pirouette comme d'hab.... Vous parlez à longueur de temps de complot socialiste puis vous accusez ceux qui ne sont pas d'accord avec vous de "fantasmer sur la théorie du complot" puis vous en remettez une couche sur le complot collectiviste... Que c'est confus tout ça ! Tout comme votre discours de fond (si on peut appeler ça du fond) qui change au gré du vent : un jour aucun pays n'est libéral, le monde entier risque de devenir socialiste puis le lendemain la France est le seul pays où le socialisme a réussi (ou plutôt échoué). Du prêchiprêcha pas très net tout ça ...
a écrit le 22/01/2013 à 7:56 :
ben alors il suffit de faire vendre les maisons à ceux qui en possèdent pour sortir de la crise !!!!!!!! et renflouer l' état et les entreprises .
Je crois bien que Mr Cahuzac va y penser sérieusement , comme il fait pour baisser les retraites '.ou les geler
Evidemment, pour les maisons comme pour les retraites , cela ne concernerait que les salariés du privé bien sur .
a écrit le 22/01/2013 à 7:50 :
Un patrimoine qui augmente, cela voudrait dire que l'on s'enrichit...Je pense plutot que la vie coute de plus en plus cher
a écrit le 22/01/2013 à 7:31 :
Agaçant ces statisticiens
Réponse de le 22/01/2013 à 12:05 :
on est d'accord.... au fait, cest la chef du medef qui detient une grande entreprise de statistique. ceci explique peut etre cela....
a écrit le 22/01/2013 à 7:12 :
Bonne nouvelle pour Cahuzac and Co. ils vont pouvoir cogner encore plus fort.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :