Le "mariage gay", un business juteux pour les pros de l'événementiel ?

 |   |  1113  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)
Alors que le débat sur le mariage de la rue échauffe les bancs de l'Assemblée après avoir agité la rue, certains en France préparent déjà leurs arguments... marketing. Le business du mariage "gay" pourrait-il dynamiser un marché déjà estimé à plus de 4,5 milliards d'euros? Enquête chez les professionnels.

Et si les noces arc-en-ciel rapportaient de l'or... En plein débat à l'Assemblée nationale sur l'ouverture du mariage civil aux couples de même sexe, l'aspect purement "business" de la question peut paraître anecdotique. Pourtant, l'impact économique de ce nouveau droit a déjà été étudié à l'étranger par le Williams Institute, un centre de recherche de l'Université de droit de Los Angeles qui s'est spécialisé dans les questions de société liées au genre et à l'orientation sexuelle. Celui-ci a chiffré le "gain" de la légalisation du mariage gay en Australie. Résultat : cela rapporterait 161 millions de dollars en trois ans, soit environ 119 millions d'euros, générés par les dépenses liées à la célébration (fête, voyage, cadeaux). Cette projection suppose qu'un peu plus de la moitié des 33.000 couples de même sexe comptabilisés décident de ce marier. Des prévisions équivalentes ont été réalisées dans certains Etats américains qui prévoient d'autoriser homosexuels à se marier. Dans l'Etat de Washington, au nord-ouest du pays, par exemple, l'impact économique de 9.500 mariages gays serait de 88 millions de dollars (65 millions d'euros). De quoi collecter jusqu'à 8 millions de dollars de taxes diverses en trois ans (6 millions d'euros).

Absence de statistiques

En France, aucune statistique de ce type n'existe. Impossible surtout de chiffrer exactement le nombre de couples homosexuels, et encore moins ce qui voudraient se marier, comme le souligne cette étude de l'Ined. Toutefois, à titre de comparaison, le nombre de personnes qui ont conclu un Pacs permet de se faire une idée de la "cible" que pourrait représenter cette population pour le marché du mariage. En 2010 (les derniers chiffres disponibles), 205.558 de ces contrats ont été conclu, dont 9.143 pour des couples de même sexe, soit un peu plus de 4,4%. Bien sûr, rien de permet d'affirmer que tous les couples homosexuels pacsés choisiraient de se marier s'ils en avaient possibilité.

Un marché à 4,5 milliards d'euros

Pour le contexte, il faut également tenir compte d'une tendance de fond: le nombre de mariages "classiques" tend à décliner. Une étude du cabinet Xerfi publiée en octobre 2011 indique ainsi que près il a chuté de près de 20% depuis 2000. Entre 2010 et 2013, le cabinet d'études tablait tout de même sur un chiffre d'affaires global de 4,5 milliards d'euros. Une somme qui correspond à de nombreuses activités allant de la distribution de robes et costumes, en passant par celle des bijoux, des fleurs, de la restauration, ou bien encore les activité des opérateurs de listes ou les voyagistes...

Une enveloppe plus élevée ?

Des professionnels de ce secteur flairent un filon et se préparent déjà à organiser des noces spécialement pour des couples homosexuels. C'est le cas par exemple de Thierry Pic, organisateur d'événements en Normandie, région souvent prise d'assaut par les Parisiens. "Le cahier des charges ne sera pas le même", prévoit-il, avec "un contenu plus festif" et un budget qui pourrait être un peu plus élevé. Même constat chez une autre organisatrice, Virginie Mention qui travaille sur ce créneau depuis 2010. Elle relève que, pour les fêtes organisées pour les couples homosexuels -soit 10 à 20% des célébrations qu'elle prépare- le budget peut tourner autour de 30.000 euros. "Voire davantage, car [ces couples] recherchent souvent des choses raffinées, notamment dans la décoration florale, ce qui augmente le tarif", commente-t-elle. Bien sûr, il ne s'agit que de constats empiriques qu'aucune étude plus globale n'est encore venue corroborer. Et, pour rappel, le budget moyen du mariage en France est d'environ 12.000 euros, selon des données de l'Insee. Un chiffre qu'il faut "prendre avec des pincettes dans la mesure où, dans certaines régions, notamment en Île-de-France, il faut compter sur un budget bien plus élevé pour la location des lieux de noces", explique Virginie Mention. Pour 2013, cette dernière note en outre une absence totale de demandes pour des Pacs émanant de couple de même sexe, "peut-être parce qu'ils attendent de pouvoir se marier".

Marketing communautaire

A destination de ces couples, certains affûtent déjà leurs arguments marketing. L'école de Jael Petit-Fournier a ainsi formé une dizaine de personnes qui ont choisi de se spécialiser dans le segment "gay-friendly". Chez les autres organisateurs plus classiques, c'est même devenu un argument de vente.

A Nantes, Maëlle Louya qui lance sa société travaille sur un plan marketing spécialement destiné à la communauté gay. Pour trouver la vingtaine de couples qu'elle espère "marier", elle écume ainsi les bars, discothèques et autres lieux de rencontres estampillés "gay". En Savoie, Emilie Rampal a fondé son entreprise de "wedding planner" au mois d'août et lancé son site internet au mois de septembre. Dès le début une offre spécialement adressée aux homosexuels est affichée. "Nous voulions tout de suite nous positionner par rapport à nos concurrents", raconte-t-elle.

L'un des leaders de la listes de mariage en France, 1001 Listes, a choisi lui de continuer "comme avant". Sophie Alexandre, directrice générale adjointe du site le précise bien : "Nous ne faisons pas de marketing ciblé". Il faut dire qu'elle n'en a pas vraiment besoin puisque des couples homosexuels "détournent déjà" l'une des options proposées. En effet, plutôt que s'inscrire dans rubrique "Mariage ou Pacs", des couples d'hommes ou de femmes opteraient plus volontiers pour la solution "cadeaux communs".

Coup de pub

Mais Emilie Rampal est convaincue que ses concurrents ne vont pas tarder à suivre son exemple, et que les offres vont fleurir dès que la loi sera votée. "Peut-être attendent-ils avant de se lancer, de peur de vexer une partie de leur clientèle hétérosexuelle", avance-t-elle.

Pour les couples gays, elle propose une "cérémonie laïque" sans officiant religieux mais avec échange de v?ux. Une formule qui "existe déjà depuis plusieurs années", note d'ailleurs Jael Petit-Fournier. Surtout, pour justifier la précocité de son offre, la "wedding-planneuse" souligne que tout mariage nécessite d'anticiper "au moins douze mois à l'avance". Certes, pour l'heure, seul un couple homosexuel a contacté son agence, et aucun contrat n'a été signé. "Ils souhaitaient se marier au mois de juin. Mais la loi, qu'on pensait être votée en octobre, ne l'est toujours pas", explique-t-elle. Donc, le mariage gay ne lui rapporte pas encore directement. Mais, sur le site internet de son agence, c'est la page "mariage gay" qui génère le plus de trafic. Quelque 60% des visiteurs arrivent sur son site via cette page. Un bon coup de pub donc..

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/05/2013 à 21:38 :
L'homosexualite c'est a mettre sur le meme plan que l'heterosexualite.IL n'y a pas d'alternative et il faut l'accepter n'en derange certains.Deux hommes peuvent s'aimer s'empaler adopter des enfants pourquoi pas, il faut les tolerer et ne pas stigmatiser ce groupe de personnes au risque d'en faire des martyres..
a écrit le 05/02/2013 à 23:52 :
je pense que les homosexuelles sont deux esprits qui s'aiment comme les hétéros ,c'est juste la forme des corps qui changent.l'amour c'est l'attraction de deux esprits qui sont aimant.ils s'attire tout simplement selon les affinités.La société ignore la vérité sur l'existence de l'homme avec un grand "H".Nathalie
a écrit le 03/02/2013 à 14:08 :
Un fait de société qui m'amuse, vraiment le gouvernement n'a rien à foutre que de s'occuper de l'homosexualité et si 2 hommes ou 2 femmes peuvent avoir un enfant, si il y à que ça qui est important alors les problèmes du chômage, de l'emploi, de l'économie et autres ne sont que des affaires brutal, ne croyez vous pas que la France par rapport aux autres pays mondiaux, pense qu'on est ridicule, enfin les sénateurs et les ministres et les syndicats faut bien les occuper et en plus pour cette c..... ils sont payés.
a écrit le 01/02/2013 à 21:05 :
Je sens un appel d'air au monde entier. France terre d'asile ?
a écrit le 01/02/2013 à 21:03 :
Et le droit de retrait, hé hé, hé...On peut l'appliquer en raison des risques encourus
a écrit le 01/02/2013 à 11:01 :
ils ont raison, j'en pince pour toi, d'où le nom des nos ancètres : homo çapince. Et comme déjà ils se tapaient dessus pour les mêmes raison qu'aujourd'hui, les autres avaient un nez en dertal : matériaux composite fait de terre et de fibres de bois.
a écrit le 01/02/2013 à 9:30 :
Peut-être. Mais ce qui est sûr, c'est que le divorce gay va être un business juteux pour les avocats.
a écrit le 01/02/2013 à 9:22 :
un électeur de la circonscription de Mamère, celi qui est de tous les combats opportunistes, et en protestation au fait que mamère a célébré un mariage homo illégal, s'est marié avec son bouc !! (entendu sur france inter), la réponse du berger à la bergère !
a écrit le 01/02/2013 à 9:18 :
oui au referendum, personne n'a le droit de nous confisquer notre avis pour le transformer ou nous imposer des orientations purement clientélistes, politiciennes. C'est le peuple qui doit s'exprimer. Ceux qui sont contre l'avis du peuple ne sont pas des démocrates, ils veulent imposer leur point de vue
a écrit le 01/02/2013 à 6:16 :
Prochain combat, la polygamie.
Réponse de le 01/02/2013 à 9:09 :
effectivement, vu les arguments défendus pour les homos, il n'y a absolument aucune raison de leur refuser
Réponse de le 03/02/2013 à 23:13 :
@ mormon et polygame, si ont rouvrais les maisons de tolérances, vous verrez que ce genre de chose ridicule à mon goût sera régulariser, enfin.....
a écrit le 01/02/2013 à 6:14 :
Le PACS avait été institué à l'époque dans le but avoué de permettre aux homos de se lier par un contrat. Résultat, environ 95% des pacs sont le fait de couple hétéros. Ce qui montre le peu d'envie des homos de se lier par un contrat, et on peut donc douter très largement de leur intérêt d'avoir un contrat similaire au mariage entre un homme et une femme!!!
Ce gouvernement est dans le déni permanent de la réalité et des lois naturelles. On s'étonne d'ailleurs que les écolos qui s'offusquent de tout ce qui touche aux perturbations de la nature ne disent rien quand il s'agit de faire en sorte que 2 hommes "aient" un enfant ensemble... (ce qui sera à tout jamais biologiquement impossible!)
Réponse de le 01/02/2013 à 8:48 :
Finalement, avec la PMA on fabrique aussi des OGM !
Réponse de le 01/02/2013 à 9:18 :
effectivement, dans la ligne droite des avancées fourbes, taubira a proposé une loi pour donner la nationalité aux enfants conçus en GPA à l'étranger, donc encouragement du "tourisme GPA" pour ensuite l'avaliser sur le territoire afin de supprimer ces abus à l'étranger !!! diabolique et machiavélique, que de mauvaise foi !!!
a écrit le 31/01/2013 à 16:23 :
en compensation de cette ouverture, est ce que le milieu artistique et culturel va être enfin ouvert aux hétérosexuels ??
Réponse de le 31/01/2013 à 18:20 :
et va t on s'attaquer à cette discrimination honteuse ? effectivement, dans culture, il y a ture !
a écrit le 31/01/2013 à 15:14 :
les français doivent avoir comme les maires, le droit de réserve qu'a donné la président, un droit très fort face à un acte peu recommandable si on cite le dictionnaire, et totalement recevable puisque c'est un engagement du président !
Réponse de le 06/03/2015 à 6:32 :
L'amérique, l'amérique, je veux la voir et je l'aurai
a écrit le 31/01/2013 à 15:03 :
La photo est sexiste !
a écrit le 31/01/2013 à 14:44 :
tous ces débats sont un total faux problème passager. Dans quelques décennies qui se comptent sur le doigt d'une main, voir les courbes de démographie et des religions, la France va être musulmane, et donc ?.....
Réponse de le 31/01/2013 à 17:36 :
et donc.... comme vous le prévoyez si bien, il arrivera CE QUI doit arriver, car ça crève les yeux...ça viendra doucement, mais sûrement.....
a écrit le 31/01/2013 à 14:40 :
étant donné que les principes libertaires mis en avant qui n'ont rien d'un droit (quid du droit de l'enfant à avoir un pére et une mére ?) et n'ont aucune limite à toute continuité d'application, il faut vite ouvrir le mariage polygamie, il y a en plus un business !!!
a écrit le 31/01/2013 à 14:33 :
Quand on lit les commentaires ci-dessous, l'on se rend compte que les français sont sacrément rétrogrades. Heureusement que la déchristianisation du pays permet une évolution de la société française !
Réponse de le 31/01/2013 à 14:46 :
et heureusement que la religion musulmane progresse à grands pas, ça va changer c'est sûr !!!!
Réponse de le 31/01/2013 à 14:51 :
il ne suffit pas d'accuser les autres de retrogrades pour avoir raison, ça montre déjà le degré d'ouverture d'esprit et la qualité des arguments, mais ce n'est surtout pas un problème de religion, mais de cohérence éthique et de respect de l'enfant. Qu'on impose à des enfants un contexte homo, qu'on leur interdise d'avoir l'équilibre d'un père et d'un mère au nom d'un égoisme et d'un égocentrisme qui se cache derrière des slogans marketing de "droit pour tous" en bafouant le droit de l'enfant montre surtout l'esprit sectaire, incohérent, dictatorial des défendeurs de leurs précarré contre l'avis de la majorité
Réponse de le 31/01/2013 à 15:28 :
Comme quoi, le peuple français reste un peuple macho et homophobe, comme tous les peuples latins influencés par le catholicisme. Déplorable
Réponse de le 31/01/2013 à 17:58 :
quand on ne veut pas entendre des arguments solides, on traite les autres d'homophobes, bravo pour la solidité de l'argumentation et pour l'honneteté intellectuelle, mais en conformité avec le débat!!! c'est comme ceux qui ont traité besson ou hortefux de nazis et applaudissent Valls des deux mains quand il tient exactement le même discours !!! ces gens totalement sectaires, idéologiques et fermés veulent donner des leçons sur les "valeurs", sûr qu'on n' pas les mêmes !!!!!
Réponse de le 03/02/2013 à 23:18 :
@ alain : de quelle valeurs
a écrit le 31/01/2013 à 14:32 :
La ministre Thobira qui clame qu'il n'y aura pas de PMA et de GPA à suivre (les promesses de guigou lors du pacs qu'elle a ensuite renié), propose une loi pour donner la nationalité française aux enfants conçus en GPA à l'étranger !!!!! donc elle commence par encourager le "tourisme de procréation",!!! quelle honte, quelle manipulation et malhonneteté, quelle hypocrisie !!!! . ET radio PS (france inter) qui a parlé des débats actuels de façon peu approfondie a bien sûr oublié d'en parler !!! on est obligé de payer des impôts pour subir le bourrage de crane.....
Réponse de le 31/01/2013 à 15:13 :
Un enfant né a l étranger de Père Français est Français , c est déjà la loi . La circulaire ne fait qu affirmer ce principe qui serait altéré au nom de la suspicion de GPA. Il est curieux que ceux qui prétendent défendre le droit des enfants, les punissent pour les fautes des adultes. Cela vous plairait il d avoir votre enfant qui vit au quotidien avec vous se voir délivrer un visa de tourisme régulièrement. Doit on aussi les mettre dans un charter. Il n y a pas d enfants fantôme, mais bien des êtres humains qui sont la et qui veulent vivre comme les autres. Leur filiation reste illicite mais au moins ont-ils droit à des papiers français pour résider dans leur propre pays.
Réponse de le 31/01/2013 à 17:54 :
ce n'est pas le propos, c'est que s'étant un peu faite désavouée par le PM, Miss Thobira a déjà engagée la procédure pour faire légaliser "le tourisme de GPA" en donnant la nationalité aux enfants conçus à l'étranger par GPA, donc ouverture à la commercialisation !!! pour ensuite imposer qu'elle soit légalisée en France!! drôles de méthodes pas très démocratiques !! mais il faut s'attendre à tout avec thobira !!
a écrit le 31/01/2013 à 13:32 :
Je suis marié depuis deux ans (relation de 10 ans) avec mon mari, aux États-unis ou je vis. Le monde ne s'est pas écroule... Les mentalités changent, heureusement ; j'espère que la France suivra cette tendance mondiale à respecter les libertés individuelles. Et pour rester dans le sujet de l'article, entre les bagues et la réception nous avons facilement dépensés $15,000 dans le Vermont. C'est bon pour les affaires !
a écrit le 31/01/2013 à 13:22 :
le cadeau du maire : un petit mode d' emploi pour tous ...
a écrit le 31/01/2013 à 12:27 :
Comme on l'a toujours dit on ne choisit pas sa famille.
que la famille soit pauvre, riche, monoparentale, homoparentale, cela reste une famille, et l'enfant ne trouve aucun repère chez les parents mais du monde extérieur.
a écrit le 31/01/2013 à 11:44 :
Pauvres gosses.. Un homme et une femme est très important pour son éducation et épanouissement. D'ailleurs, j'en suis sûr qu'autour de vous, vous connaissez des cas que quand l'un des sexes manque, l'enfant a du mal à prendre ses repères. Ce gouvernement se cache derrière cet écran de fumée pour continuer à diriger un pays qui s'enlise.. Ont ils pensé à ces couples qui peuvent dans l'avenir se séparer? Soit il aura 4 mères, soit il aura 4 pères. Je n'ai rien contre les homosexuels mais il faut penser aux ENFANTS et n'oublions pas aussi que le monde extérieur ne nous fait pas de cadeau ( ils risquent d'en souffrir)
Réponse de le 31/01/2013 à 11:55 :
UN enfant n'es pas un JOUET - IL faut absolument un REFERENDUM pour eviter le mariage homosexuel - une famille se compose d'une femme et d'un homme qui peuvent avoir des enfants c'est cela LA FAMILLE -
Réponse de le 31/01/2013 à 12:10 :
Rectification :un enfant n'est (erreur de frappe)
Réponse de le 31/01/2013 à 12:25 :
@ RUBIS, Vous dites qu une famille se compose d'une femme et d'un homme!!?? De quel planete venez vous? Vous ne connaissez pas les 60% des couples qui divorcent laissant les enfants temoins d'une bagarre juridique. Ces parents qui s'entretuent pour la garde des enfants?? Vous osez nous parlez de Jouet??? Il est temps d'evoluer, vivement le mariage Gay, TOUT les hommes naissent libre et egaux en droit. et non pas Tout les Hommes (sauf les gays) naissent libre et egaux.
Réponse de le 31/01/2013 à 12:29 :
C'est quoi la FAMILLE quand un mariage sur trois se solde par un divorce........
Ces divorcés pensent-ils aux ENFANTS.....
Sachons raison garder et comprendre ce nouveau siècle.
Réponse de le 31/01/2013 à 12:41 :
Un référendum est impossible du fait de notre constitution, car c'est une question sociétale ! Et de toute façon une partie de la population (les hétéros et assimilé(e)s) n'a pas à donner son avis, ou à juger ce qu'il se passe dans la vie et le lit d'une autre partie de la population (les homos et assimilé(e)s) ni même à leur dicter leur façon d'être !

Quant à l'absolue nécessité d'avoir un père et une mère comme référent, c'est un argument qui ne tient pas. Je n'ai jamais eu le moindre référent masculin (mon père n'ayant pas eu le courage de m'assumer ...), ma mère m'a élevé toute seule en me donnant la meilleure éducation qu'elle pouvait, l'école de la République m'a fourni la meilleure instruction qu'elle pouvait. À 32 ans, je suis épanoui, curieux de nature, stable psychologiquement, émotionnellement, sentimentalement, familialement et professionnellement et je n'ai JAMAIS éprouvé le manque d'un père !
Réponse de le 31/01/2013 à 13:13 :
allah a créé adam et eve suivez l exemple sinon l humanité sera perdu.

Réponse de le 31/01/2013 à 13:42 :
@Don corleone : Dieu et Yahvé sont aussi sur le coup il faudrait faire un test de paternité. Mais au fait la Mére ? sans doute une GPA , serions en fait tous des enfants-fantômes ?
Réponse de le 31/01/2013 à 14:38 :
le référendum est possible par l'article 11, expliqué par un juriste, et rien ne peut interdire au peuple de pouvoir s'exprimer, sauf pour ceux qui ont peur de la réponse et veulent imposer leurs idées égoïstes. Non l'enfant n'est pas une marchandise pour des égoïstes qui se moquent des répercussions du déséquilibre. Combien fuient ces foyers monoculture qui ne rencontrent que ceux de leur milieu ! et témoignage de gainau qui dit avoir été bien élevé par 2 femmes mais qui explique combien il a souffert de ne pas avoir de père...témoignage dérangeant qu'ignorent les sectaires de la dictature de gauche qui dit bien que quoiqu'il se passe, la loi sera votée - la génèse est purement clientéliste de la part de flanby qui a dit aux maires qu'ils pouvaient avoir un droit de réserve !! l eterme est fort pou tout acte immoral et ça prouve sa conviction !!!!!
Réponse de le 31/01/2013 à 17:47 :
Et non cher référendum, l'article 11 de notre constitution de la 5ème République permet de faire appel au référendum sur des questions relatives à l'organisation des pouvoirs publics ou à la ratification de traités importants. Depuis le 4 août 1995 on a ajouté la possibilité de faire appel au référendum pour des réformes relatives à la politique économique ou sociale de la Nation et aux services publics qui y concourent. Et enfin depuis 2008 on a étendu le domaine du référendum aux questions d'ordre environnemental.

Le mariage pour tous est une question sociétale, elle ne rentre donc absolument pas de le cadre d'un référendum prévu dans notre constitution. À moins de modifier cette dernière ...
Réponse de le 31/01/2013 à 18:18 :
d'une part la question sociale rentre complétement dans ce cadre, j'ai entendu un juriste en expliquer les fondements, d'autre part rien n'interdit de la faire dans la mesure où le conseil constitutionnel examine les lois. Si le référendum est fait, il n'aura pas d'avis. Et comme c'est une question qui me concerne et pourlaquelle ce n'est pas mon député qui a un avis pertinent vu le bazard ambiant,, les effets de manche, tactiques politicienne, absentéisme fort, ... de l'assemblée, délibérations qui n('nt rien à voir avec les attentes du peuple, je préfère donner directement le mien.
Réponse de le 03/02/2013 à 14:52 :
@ Toujours aussi vérulente taranis, combien de temps on devrait en parler, franchement moi je trouve enfin tout le monde est libre de pensez ce qu'il veut crois et de choisir son destin tu qu'il y à plus important à résoudre avant ça, et tout ça ne va pas résoudre les vraix problèmes de société, franchement tout le monde fait ce qu'il veut, mais pourquoi donc à t'on fermer les maisons de tolèrance, depuis ces fermetures moi je pense que la société et l'état trouve toujours un problème, là ou il en à pas.
a écrit le 31/01/2013 à 11:14 :
Le mariage gay, ce sera aussi un nouveau bon business pour les avocats qui doivent y penser sans trop le dire. Des divorces compliqués en perspective, des problèmes liés au statut des enfants...Bref cela risque de surcharger notre justice qui n'en avait pas besoin...
Réponse de le 31/01/2013 à 14:01 :
Je me pose une question si tous ces biens pensants ont un jour un enfant homo que va -t-il devenir. Je me pose la question va-t-il être mis à la porte comme le fond certains parents se disant exemplaires ou vont-ils le faire interner pour ne pas "avoir honte" vont-ils être rejetté par le curé de la paroisse qui lui n' a jamais dénoncé la pédophilie de ses semblables et qui n' aucune raison de parler de la famille puisque ce sujet lui est inconnu.
Quelle tristesse de voir que des Citoyens qui font d'un aussi petit sujet une affaire plus importante que la misère. Je suis hétéro et très heureux et heureux pour que les homos soient enfin des couples tout à fait commun. lorsque l'on voit Mme Boutin et ses discouirs à l'emporte pièce alors que cette dame n' a pas de leçon à donner, ne pas oublier qu'elle a moyenné sa non partcipation à l'élection présidentielle contre de l'argent pour son parti et quel parti!!!!!! belle morale et belle mentalité, bravo Madame ne parlez pas de morale SVP.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :