La Tribune

La majorité des Français souhaite un plafonnement des allocations familiales

Copyright Reuters
Copyright Reuters
M.V.  |   -  337  mots
Plusieurs sondages indiquent que les trois quarts des Français seraient pour un plafonnement, voire un gel des allocations familiales. Mais plus d'un sur deux serait opposé à leur fiscalisation.

Point trop n'en faut. C'est ce qui semble ressortir d'un sondage CSA pour BFMTV, selon lequel près des trois quarts (74%) des Français se déclarent favorables à un plafonnement des allocations familiales. Une idée qui serait à l'étude à Bercy et qui vise à réduire les dépenses publiques. Un plafonnement consisterait à moduler les allocations en fonction des revenus de chaque famille. Et d'après cette même enquête, 38% des sondés se disent "tout à fait favorables" quand 21% y sont opposés.

A l'heure où le gouvernement cherche à faire des économie, la polémique bat son plein. Pour mémoire, les prestations familiales, versées sans condition de ressources, représenteront 12,9 milliards d'euros en 2013, selon la commission des comptes de la Sécurité sociale. Si l'on ajoute le complément familial (versé sous conditions de ressources aux familles ayant au moins trois enfants) et l'allocation de soutien familial, pour les personnes seules, c'est un total de 15,9 milliards qui est distribué. Sans compter l'allocation de rentrée scolaire (1,9 milliard) et l'ensemble des prestations pour l'accueil des jeunes enfants.

Oui au gel de la revalorisation

Visiblement, une réduction de ces dépenses n'est pas totalement rejetée par les Français. En effet, près de huit Français sur dix (79%) se disent favorables à un gel de la revalorisation des allocations familiales pour les plus hauts revenus selon un sondage Harris Interactive pour LCP. Selon cette même enquête d'opinion, 73% des personnes interrogées souhaitent restreindre la distribution de ces allocations en fonction des ressources.

 Non à la fiscalisation

En revanche, l'idée de Didier Migaud, le premier président de la Cour des comptes, de fiscaliser ces allocations familiales puisqu'elles représentent un revenu n'a pas manqué de suciter une volée de bois vert. Cette mesure, qui ne viserait pas une réduction des dépenses mais une hausse des recettes, est majoritairement rejetée par les Français. Ils sont 55% se dit opposée à leur fiscalisation, selon un sondage Harris Interactive pour LCP.

 

Réagir

Commentaires

fred  a écrit le 12/03/2013 à 13:45 :

mais pourquoi un seul enfant ne compte pas?0 euro, pourtant il a besoin dela m^me chose que si il a des frères et soeurs!, et en plus il n'y a rien a récupéré des aînés! alors oui pour des allocations raisonnables et équitables un enfant : 50 EUROS DEUX :100 EUROS et ainsi de suite, mais pas l'achat du comportement des parents!!

Blandine  a répondu le 01/05/2013 à 15:23:

Oui, un enfant doit donner lieu à une petite part d'allocations familiales, 3 ans plein pot et puis plus rien, ça va pas.

Du bon sens et de la Volonté.  a écrit le 12/03/2013 à 13:23 :

En République, tous les enfants ont la même valeur !!! C'est le principe même qui a été retenu pour instaurer l'universalité des allocations familiales, faut-il le rappeler. La remise en cause de cette universalité par ce gouvernement, signifierait, Ô combien, le mépris à l'égard de tant d'enfants de la république. La respecteraient-ils d'ailleurs encore ensuite, si d'aventure elle venait à les méprendre de la sorte ?
Quelques pistes pour réduire les déficits :
1) L'ETAT doit être EXEMPLAIRE (on en est loin) :
- Réduction drastique du train de vie de l'état (réduction des strates étatiques : Départements ? Régions ? Intercommunalité ? ...)
- Réduction du nombre d'élus et représentants de l'état (députés proportionnellement 2 fois plus nombreux que dans d'autres pays, sénateurs : intérêt ? ; conseillers généraux ? ; Ministres : ils sont 30% de trop ; Secrétaire d'Etat : Poste que l'on a créé pour éviter de se voir reprocher le fait qu'il y avait déjà trop de ministres ==> A supprimer),
AUCUNE entreprise avec un tel mode de gouvernance ne serait viable. Comment voulez vous que l'état le soit (y compris en ponctionnant à tout va les entreprises viables qui ont su se structurer pour subsister !!) ?

2) Réduire le niveau de retraite indécent de certains privilégiés.
Nous ne naissons pas tous égaux. Personne n'y peut rien, c'est ainsi. Mais les politiques ne pourraient-ils pas, avec un peu de bon sens, faire en sorte qu'arrivé à un age avancé dans la vie, je veux parler de la retraite, on puisse réduire le niveau de retraite que l'on octroie à certains hauts revenus (qu'ils soient issus du secteur privé ou du secteur public) ? En effet, à la retraite, par définition personne n'est productif. Les sommes reçues ne sont donc plus le fruit d'un travail. Ne pourrait-on donc pas plafonner des montants de retraite indécents ? Ne serait-ce pas une meilleur piste pour résoudre le déficit chronique des caisses de retraite ? Ne serait-ce pas plus logique plutôt que de priver de jeunes enfants, l'avenir de notre pays, des ressources d'allocations ?
Ne serait-ce pas rétablir à l'age de la retraite une relative morale sur les niveaux d'aides perçues (car les retraites sont des aides... à ne pas confondre avec des salaires reçus en contre-partie d'un travail fourni !!!). Ne serait-il pas plus judicieux, comme d'ailleurs certains pays l'ont fait, de réduire l'écart entre les plus basses retraites et les plus hautes ? Un ratio 10 par exemple. Non, ceux à qui la vie a souri pendant toute leur période d'activité, ne serait-il pas venu le temps d'accepter de toucher de chiches retraites (plutôt que de très très chiches retraites) pour que tout le monde puisse en percevoir une ne serait-ce qu'a minima ?
- Interdiction et Suppression des parachutes dorés et retraites chapeau : Un scandale. Même la Suisse l'a fait... Nous aussi organisons un referendum !!!!!
- Retraites automatiques des ministres lorsqu'ils ont 6 mois dans la fonction : A remplacer par une valorisation au prorata temporis, comme pour tout autre salarié (Ce gouvernement NORMAL, accepte t-il cette anormalité ???)

3) Impots sur le revenu progressif
- Supprimer les tranches d'impôt, et les remplacer par une progressivité LINEAIRE, plutôt que par un barême en escalier,
- Restaurer le niveau de quotient familial au stade ou il était. De nombreuse simulations montrent l'absurdité de la mesure qui a été prise (1 Exemple : Couple marié 3 enfants, 85000 euros de revenus annuels, c'est 700 euros d'impôt de plus à payer en raison de l'abaissement de la décote du quotient familial. Si ce même couple n'avait que 2 enfants, son impôt resterait inchangé, l'abaissement du QF ne les impacte pas !!! C'est 1 exemple parmi tant d'autres, pour les amateurs amusez vous à faire des simulations vous verrez avec quel manque professionnalisme et de logique notre gouvernement NORMAL prend des mesures à la va vite, sans en maîtriser les effets pervers).

4) Un travail pour tous
Tout travail mérite salaire... On a oublié la réciproque...
Tout salaire mérite travail !!! On a, d'un côté, de multiples activités, travaux, etc... que l'on ne sait pas financer en France (vu l'état des déficits chroniques), et d'un autre côté, un nombre de chômeurs qui ne cesse d'augmenter, que l'on rémunère sans contre-partie !!!
Quand on y regarde de plus près, on voit qu'il y a de quoi occuper tout le monde en France, du PDG qui se retrouve subitement au chomage, à celui qui n'a aucune qualification et qui n'a pas de job. Il suffit pour cela de créer un système économique parallèle au système économique traditionnel, et de confier dans ce système, un travail à chacun, en fonction de son niveau de compétences, avec un mécanisme d'incitation fort à retourner dans le système économique traditionnel. Entre les 2 systèmes, une autorité de régulation, dont le rôle principal serait de veiller à ce qu'en aucun cas, l'état n'alloue au système parallèle, des travaux qui auraient été passés sous forme de marché dans le système économique traditionnel.
Avantages :
- On n'incriminerai plus les chômeurs, en leur collant une étiquette sur le front : On leur rendrait leur dignité !!!
- On ne créerait plus de chômeurs de père en fils !!!
- On éviterait bien du travail au noir, que beaucoup de chômeurs pratiquent (vu le temps qu'ils ont pour cela !!!),
- En diminuant ainsi ce travail au noir, on supprimerait une énorme "concurrence" déloyale faite aux artisans, PME, commerçants, qui, de fait, n'embauchent plus faute de charge, voire mettent la clef sous la porte pour aller gonfler le nombre de chômeurs et se mettre à leur tour à "bosser" au noir... tout en percevant le chômage.
- On aurait un pays parfaitement entretenu, qui donnerait envie plus encore aux touristes étrangers de venir chez nous (bon pour l'économie),
- On retrouverait une harmonie de vie, de quiétude, perdues depuis des années, ayant de fait des effets néfastes sur la santé (anxiété, facteur déclenchant de maladies), et donc sur les déficits de la sécu,
- On retrouverait une confiance, et de fait, les Français se mettraient à dépenser bien plus, plutôt qu'à épargner de peur du lendemain et du chômage qui guette tout un chacun.
- On réduirait considérablement la délinquance en occupant les gens, plutôt qu'à les laisser se morfondre seuls, devenir vulnérables, et ainsi céder à ce que peuvent leur laisser miroiter des chefs de gangs à qui en laissant dériver la société, on déroule un bien grand tapis rouge.

Voilà messieurs les politiques : REVEILLEZ-VOUS ou plutôt INDIGNEZ-VOUS !!!.
Je n'ai pas fait l'ENA, mais ces constats puis propositions qui en découlent sont le fruit de réflexions menées lors de soirées entre amis amoureux de la France, et aimant "refaire le monde"... enfin la France oserai-je dire !!!

Jefferson  a écrit le 24/02/2013 à 10:37 :

Et les enfants dans tout celà ? Peut être faudrait-il y penser !
N'ayant plus d'enfant à charge , je me demande pourquoi on réfléchit !

Limouseniors  a écrit le 23/02/2013 à 17:27 :

Il faudrait plafonner les allocations familiales en fonction des revenus des parents et du nombres d'enfants. Quant à l'Allocation de rentrée scolaire elle ne devrait pas être versée aux parents mais il faudrait que les établissements fournissent gratuitement toutes les fournitures, motifs : certains parents s'en servent pour acheter du matériel autres que scolaire (exemple téléviseur, etc., ou alors il faudrait que les parents fournissent les tickets de caisse de fournitures scolaires ou d'habits pour les enfants ) Vous avez aussi les parents qui achètent bien des fournitures scolaires, mais certains professeurs ou instituteurs ne veulent pas de ce matériel pour diverses raisons, et imposent leur propre fourniture, même si l'établissement a fournis une liste!

oui  a répondu le 24/02/2013 à 6:29:

+100000

Sarkozy  a écrit le 23/02/2013 à 11:56 :

Euh, euh, euh...

QUICK  a écrit le 22/02/2013 à 19:14 :

Pour faire simple et vite la déclaration aurait cette dernière ligne montant des alloc rentrée scolaire ?etc si vous êtes imposable sous le plafond de la 1ere tranche ces montants ne sont pas inclus. Au delà montant inclus.

mécontemporain  a écrit le 22/02/2013 à 16:34 :

Ce qui est formidable, c'est qu'on discute de savoir comment baisser les allocations familiales, sans se poser la question de savoir d'abord s'il serait bien justifié de les diminuer. Et sans se demander s'il est bien raisonnable d'augmenter dans le même temps l'allocation de rentrée scolaire, de rembourser l'IVG à 100 %, de distribuer gratuitement des preservatifs dans les écoles, et de promettre une nouvelle allocation pour les jeunes, alors qu'il n'y a plus un sou en caisse. Ce Gouvernement n'aime pas les familles, c'est évident depuis un moment. Il n'aime pas davantage les personnes âgées dont il voudrait bien diminuer les retraites. Et pourquoi pas en euthanasier quelques uns ?

les faits  a répondu le 23/02/2013 à 11:28:

La branche famille est en déficit chronique. Il n'y a pas de travail pour tous. Il n'y a pas assez de travailleurs pour payer les cotisations. Nous sommes déjà trop sur terre. Donc il faut supprimer le quotient familiale et les allocs sauf pour les parents isolés.

Répondre @ Les faits  a répondu le 01/03/2013 à 14:28:

Vision maltusienne simpliste, égoiste et irréfléchie!
Qui va payer les retraites dans 20 ans ? Sans enfant pour prendre la relève, je doute que le retraite par répartition existe encore. Les enjeux budgétaires actuels sont mineures par rapport aux enjeux futurs. Si vous cassez cette solidarité, les familles qui assurent le renouvèlement générationnel revendiqueront le droit de ne plus contribuer aux autres piliers de la solidarité nationale dont les retraites, notamment celles des personnes n'ayant pas eu d'enfant.

Blandine  a répondu le 01/05/2013 à 15:27:

Tout à fait, mes 5 enfants ne cotiseront que pour moi :-) j'en ai déjà deux qui travaillent

Oui  a écrit le 22/02/2013 à 15:50 :

Le pouvoir d'achat vers le bas, le chômage et l'exclusion, ça commence à bien faire! Aux manifs!

Paul  a écrit le 22/02/2013 à 13:56 :

Il semble clair que nous devons défendre les allocations familliales. Organisons une manifestation. Rappelons que cette assemblée malélue est rejetée par la moitié des citoyens de ce pays. La paupérisation avance à grands pas avec ce fossoyeur de la population !

domingo51  a écrit le 22/02/2013 à 13:30 :

Plafonner les allocations familiales : une fausse bonne idée !
N'oublions pas que si elles sont les mêmes pour tout le monde -à égalité d'enfants-, les cotisations sont plus importantes pour les revenus plus élevés.
A force de tout égaliser, chacun va devoir demain payer son steak en fonction de ses revenus !

Gabegie  a écrit le 22/02/2013 à 6:15 :

Il est évident que les allocations familiales sont aujourd'hui une ineptie. Ce complément de revenu est à ranger aux oubliettes.

Sophie  a écrit le 22/02/2013 à 5:44 :

Si, à l'instar de toutes les autres prestations, les allocations familiales sont enfin soumises à conditions de ressources (perso, je suis pour au nom du principe d'égalité), c'est la CAF qui fera des économies. Mais si les allocations familiales sont fiscalisées alors que les autres prestations ne le sont pas (perso, je suis contre cette fiscalisation, toujours au nom du principe d'égalité), c'est l'Etat qui récoltera l'argent. Or, les prestations familiales et sociales sont issues des cotisations salariales et patronales : les économies réalisées par la branche famille de la Sécu doivent rester dans les caisses de la Sécu, et non pas aller dans les caisses de l'Etat.

MARRE DES PAUVRES  a répondu le 22/02/2013 à 9:33:

Vous confondez égalité et solidarité.

Equilibre budgétaire  a écrit le 22/02/2013 à 4:28 :

On peut déjà trouver facilement 5 millions d'euros par an : "Ce que coûtent (encore) Giscard, Chirac et Sarkozy aux Français" http://www.challenges.fr/economie/20130214.CHA6248/ce-que-coutent-encore-giscard-chirac-et-sarkozy-aux-francais.html

Théophile  a écrit le 21/02/2013 à 22:41 :

Je pense que les français d'aujourd'hui sont plus limités intellectuellement que ceux de l'après-guerre voire du siècle des lumières. Il est évident qu'un système universel pour les allocations est beaucoup plus efficace, beaucoup plus juste et donc beaucoup plus moderne :
- Chacun sait que lorsqu'on met des limites ce sont ceux qui sont juste au-dessus de la limite qui sont brimés et non pas les gens très riches. il suffit de regarder les courbes de Piketty : ceux qui sont brimés sont les travailleurs pauvres qui ne touchent pas le RSA mais pour les riches qui bénéficient d'innombrables possibilités de défiscalisation tout va bien car pour eux l'allocation est négligeable par contre rajouter les quelques % de prélèvement qui la financeraient, ce n'est pas négligeable du tout.
- Imposer un flux qui provient lui-même d'un prélèvement assimilable à un impôt c'est juste une usine à gaz. Pourquoi ne pas plutôt supprimer le décompte de parts des enfants dans le calcul de l'IRPP qui est déjà en soi une usine à gaz ? Ce serait évidemment plus simple et certainement beaucoup plus rentable
- Enfin il y a l'efficacité économique car on soutient la demande et il serait possible en contre-partie de réduire le SMIC à pouvoir d'achat constant en généralisant le système aux adultes. Pour cela il serait évidemment nécessaire de supprimer l'IRPP trop peu efficace et le remplacer par une grande CSG : un flux positif simple (flat tax) finançant une allocation simple (l'allocation universelle), plus de périmètre familial, plus de tranche, plus de plancher, plus de plafond...donc aussi moins de fraude et un redéploiement envisageable des fonctionnaires des CAF et des finances vers des activités plus utiles.

Kévin  a écrit le 21/02/2013 à 21:53 :

C?est bien l?effondrement économique en face du succès allemand. On supprime les allocations, c?est la paupérisation et la démolition de l?entreprise. Or chez les salariés il n?y a pas la sécurité d?emploi. Les entreprises qui ferment à cause des syndicats que la population rejettent c?est un désastre national. Le gouvernement dissimule la moitié du chômage. Il serait temps de rejetter les négociations avec ces casseurs, à ceux là qui bousillent tout, comme Sea France par exemple? Aucune entreprise en plan social n?a besoin de syndicaliste pour défendre son emploi. Le gouvernement donne caution au terrorisme.

vercaud  a écrit le 21/02/2013 à 20:39 :

Evidemment, ce sont les trois quart de français qui estiment qu'ils ne seraient pas touchés par la mesure .
Au même titre que les 50 % de français qui pensent qu'on devrait augmenter les impôts directs , parce que ils ne les paient pas !

Elementaire my dear Watson !

alloc  a écrit le 21/02/2013 à 20:39 :

Il faudrait supprimer les allocations familiales, car les gens devraient réfléchir avant de faire un enfant, et ne pas compter sur les impôts des autres. Cela n'est que justice, pour avoir un enfant, il faut avoir les moyens.

mulder  a répondu le 22/02/2013 à 0:01:

@ alloc et à ceux qui ont la même façons de penser, mais dites donc avez-vous été conçue par la sainte vierge, malgré qu'avoir un enfant dans cette période troublé il faut bien réfléchir ou sinon il y l'option d'accoucher sous X ou de le laisser devant le porche d'une église, au choix fromage ou désert

Michel  a répondu le 22/02/2013 à 16:35:

@mulder

Nos parents (parfois seul) ont trimé dur pour nous élever contrairement à nombre de libidineux aux foyers multiples. Des pseudo-parents incapables de s'assumer sous l'emprise du jeu, de la drogue ou de l'alcool réserveront quoi qu'il advienne un triste sort à leur progéniture. Ce n'est pas avec un chèque en euro que l'on résolve les problèmes sociaux.

mulder  a répondu le 22/02/2013 à 21:05:

@ Michel mon commentaire est à prendre au second degrés mes parents et les vôtre mon élevé en bossant et ma mère en bossant et en entretenant le bon déroulement de ma famille ils on été marié plus de 50 ans et j'ai toujours respecter mon père et ma mère, quand à ces pseudo parents qui ont des problèmes ce n'est pas à grand coup d'aide financière et autre qu'on ne connait même pas si il vont servir pour manger, pour éduquer, et autre, je dis NON, à la sortie de la second guerre mondiale on à fait venir des étrangers pour faire remonter la natalité et remettre la France debout ils l'on fait mais qu'on ne viennent pas me dire qu'il y à une recrudescence de la violence des fermetures d'usines du chômage si l'état aurait fait son boulot on ne serait pas dans la mouise, seul l'état est fautif

Thibaut  a écrit le 21/02/2013 à 20:32 :

Le pouvoir d?achat et l?emploi, en veux tu en voila ! Organisons une mobilisation contre la suppression des allocations et la sanctions aux chômeurs !

économies évidentes  a écrit le 21/02/2013 à 20:20 :

La politique familiale coute et est en deficit , il faut donc la reformer drastiquement et ne la réserver aux accidentés de la vie. Plafonner en terme de revenu est logique et plafonner en terme d'enfant (max 4) serait normal aussi. Nous sommes déjà trop sur Terre, être quelques millions de français de plus n'apportera rien , rien de rien, et que l'on ne me dise pas qu'il faut payer les retraites : IL N'Y A PAS DE TRAVAIL (on delocalise a tour de bras) , donc a quoi cela sert de payer les français a faire de futurs chômeurs qui ne cotiseront pas aux retraites ?????!!! Le système français est stupide !! On paye pour faire des chômeurs qu'on doit indemniser !!! C'est la double peine.

Nulland  a écrit le 21/02/2013 à 20:17 :

La réduction des allocations, c?est une atteinte contre la société de la part de cet Etat d'escrocs. De plus, il laisse les criminels en liberté en n?appliquant pas les peines de justice. Le pouvoir d?achat est laminé parce qu?ils planquent la moitié de l?inflation. La société doit se protéger impérativement contre ces politiques funestes !

Candide  a écrit le 21/02/2013 à 19:28 :

Personnellement, je souhaite une suppression pur et simple des allocations familiales. En effet, on pousse les françaises a avoir des enfants alors que notre pays est incapable de leur donner du boulot. Donc en fait, on finance les futurs chomeurs de l'avenir. Notre pays est incapable de créer des emplois et donc ils seront chomeurs à charge de l'état donc de la collectivité.

CAF  a répondu le 21/02/2013 à 19:55:

Tout à fait d'accord. De plus, il faut également supprimer l'allocation de rentrée scolaire qui est un pur scandale.

styx  a répondu le 12/03/2013 à 17:16:

Tout à fait d'accord! Il ne faut pas encourager à avoir plusieurs enfants:il faut être très riches pour en élever plusieurs. Soyons raisonnable,les personnes qui n'en veulent pas en ont assez de payer pour les autres!

Blandine  a répondu le 01/05/2013 à 15:21:

Et mes enfants, les 5 refuseront de payer pour vous, ils se contenteront de payer ma retraite à moi ::-) Il y a vraiment de grands économistes sur ce fils de discussion ! MDR !

scorpioncentre  a écrit le 21/02/2013 à 19:13 :

manifestement ce type de sondage exprime une réponse d'intérêt personnel uniquement ...il est évident qu'une majorité de francais sont favorables à réduire ce que touchent moins de 10% ..une fois de plus il va valoir s'intérroger sur le sens de notre politique familiale ; politique sociale et tout simplement sur les priorités budgétaires de l'état ..il faudra bien sortir de cette vision qu'il suffit de faire payer celui qui a plus.. la vision me semble pauvre et ne donne aucune perfective des enjeux de demain ni comment relancer , dynamiser ce pays ..

John Galt  a répondu le 21/02/2013 à 19:56:

On vilipende bien les fonctionnaires.

mulder  a répondu le 22/02/2013 à 0:06:

@ john galt vous qui savez maîtriser la langue de cette langue anglaise que peut de monde la pratique avec difficulté ou sans, que veut dire on vilipende bien les fonctionnaires car mon école c'était la rue.

John Galt  a répondu le 22/02/2013 à 6:06:

@mulder : Scorpioncentre indique qu'une majorité de français sont favorables à réduire ce que touchent moins de 10 % pour cent ...De la même manière, on jette l?opprobre sur une minorité de la population active ; les fonctionnaires. C'est le parallèle de mon commentaire. Pour répondre à votre demande Mulder, villipender a pour synonymes "critiquer, déconsidérer, décrier, dénigrer, déprécier, diffamer, mépriser, mettre, rabaisser, railler, ...

mulder  a répondu le 22/02/2013 à 11:56:

@ john galt , merci pour toute ces explications car je suis fâché avec certain mot du dictionnaire.

@mulder  a répondu le 23/02/2013 à 11:58:

Pathinder, sort de ce corps.

Darwinisme social.  a répondu le 12/03/2013 à 11:25:

En fait c'est très simple : on supprime toutes les allocations familiales, du coup les pauvres arrêtent de se reproduire et meurent de faim par dizaines de milliers, et au bout de quelques années il n'y a plus de pauvres en France.
Plus de pauvres donc plus besoin de verser des allocations, du coup l'état s'enrichit.

roro  a écrit le 21/02/2013 à 18:41 :

mes grand -parents ont elevait 8 enfants sans allocations familiales ,ni mere isolee ,ni allocations logement et j'en passe, et ils ont reconstruit la france d'apres guerre ou notre pays n'etait pas celui des assistes!!!

kendal  a répondu le 21/02/2013 à 19:14:

Les allocations familiales existent depuis 1932

roro  a répondu le 21/02/2013 à 19:57:

Ah bon, ils en auraient bénéficier à l'insu de leur plein gré ?

mulder  a répondu le 22/02/2013 à 0:16:

@ roro, chapeau pour vôtre commentaire il est vrai qu'on avait des grandes familles en France et qui malgré les temps durs de cette période était très difficile mais maintenant dans nôtre société on fait des enfants pour certain pour avoir des revenus supplémentaire, quand au commentaire de kendal qui dit que les allocations familiales existent depuis 1932 malgré qu'il à raison vos grands parents ne pensait surement pas à déposer un dossier pour touchez les allocations familiales vos grand parents eux il vivait avec ce qu'il avait sans pensez aux aides de l'état, de répondre à vôtre commentaire je pense que kendal était surpris de vôtre commentaire et il était étonné par la non-connaissance des français de 1932.

rebellionfr  a répondu le 08/04/2013 à 23:16:

mon grand pere venait d'une famille de 12 enfants mis a part qu' a cette epoque on avait pas tout ce que l'on paye aujourdhui!! pas de telephones portables, de bagnoles, d'assurances, d'internet, d'essence les entreprises donnaient des logements aux travailleurs a coté des usines comparer avant et maintenant est stupide!!aujourdhui on doit toujours aller plus loin pour aller bosser la societe a changer il faut y songer

Vivelafrance  a écrit le 21/02/2013 à 18:25 :

Déjà que la moitié d'entre eux ne paient pas d'impôt, ça parait logique que 90% souhaitent que 10% soient seuls a payer des impots

Didier  a écrit le 21/02/2013 à 18:23 :

En 2013, il n'y a aucune raison pour la collectivité d'inciter et d'encourager une mère à avoir 4, 5, 6 ou 7 enfants (comme au temps du Petit Poucet). Le monde est surpeuplé et en France, il n'y a plus de logements, d'emploi et de professeurs pour tout le monde. On aide pour les 3 premiers, et après, c'est aux frais de ceux qui ont envie.

bien  a répondu le 21/02/2013 à 18:48:

en accord avec vous Didier

candide  a répondu le 23/02/2013 à 9:19:

@Didier c'est faux on obtient environ 150 ? environ supplementaire par enfants apres le 3 eme enfant

Reizo  a écrit le 21/02/2013 à 17:50 :

Les allocs limitées à 3 enfants, à terme c'est, un frein à l'immigration, un allègement des effectifs dans les crèches puis les écoles, collèges, lycées, d'où meilleur encadrement et amélioration du niveau, diminution des sorties du système scolaire sans formation, des besoins dans les ZUP, ZAC, etc, à plus long terme diminution du chômage. Et Blandine, qui a dit que vos 5 enfants seront tous en mesure de cotiser pour nos retraites ???? Peut-être feront-ils partie des assistés eux aussi....

à Reizo  a répondu le 21/02/2013 à 19:32:

eh bien dans ce cas, vu comme vous, c'est pas mal comme projet, s'arreter à 3 enfants maxi....quant "au frein à l'immigration" etc.....c'est bien, très bien !

à @à Reizo  a répondu le 21/02/2013 à 19:59:

Et pourquoi 3 enfants. Cette assistanat ne devrait plus exister.

churchill  a écrit le 21/02/2013 à 17:26 :

"" pour les plus hauts revenus "" <-- en francais ca se traduit par ' chez ceux qui gagnent plus que moi'... c'est donc etonnant qu'on n'ait pas un score a 99.99% de francais qui votent un plafonnement pour ceux qui gagnent plus qu'eux!

Patrickb  a écrit le 21/02/2013 à 17:16 :

Ben oui, ils sont pour un plafonnement parce qu'ils pensent que cela affectera "les autres", alors que le plus juste serait d'imposer au risque que cela amène certains à la tranche supérieure. Après tout, pourquoi certains toucheraient-ils un certain montant et d'autre un montant inférieur pour le même nombre d'enfants ?? C'est l'impôt qui est censé rééquilibrer, pas le désir que l'on taxe les autres :-)

churchill  a répondu le 21/02/2013 à 17:28:

oui, d'un autre cote ' les hauts revenus' ( les autres, donc) ne veulent pas forcement d'allocations ! qu'on ne les matraque pas d'impots a gogo, ca leur suffirait largement ( globalement, les gens censes preferent vivre de leur travail que de subsides)!!

@Patrickb  a répondu le 21/02/2013 à 17:32:

Cela montre bien toute l'hypocrisie du français moyen. Les autres n'ont qu'à payer l'IRRP et leur tranche marginale n'est jamais assez élevé mais moi je suis le plus malin et je ne veux pas dépasser d'un euro.
Supprimons tout ça au profit d'une flat tax et là, les gens feront tout pour augmenter leur revenu.

à Chruchill  a répondu le 21/02/2013 à 18:47:

Rassurez vous ! On aura les impôts supplémentaires, la suppression des allocations familiales et les cadeaux à l'électorat du PS...

jac16  a écrit le 21/02/2013 à 17:09 :

EFFET DE SEUIL
Dans notre beau pays, la fiscalité et les aides qui s'y attachent obéissent à des effets de seuil.
Ex : Vous avez des revenus non imposables votre taxe d'habitation est abaissée, pour vos enfants la cantine sera moins chère etc etc d'où la peur de revenus supplémentaires................

Donc, les "Français" sondés préfèrent en majorité des alloc plafonnées pour ne pas risquer de changer de tranche suite à cette aide.
Les alloc attribuées avec des primes au delà du 3eme enfants sont une réelle pompe aspirante pour une immigration dont le seul but (louable) est de venir en France pour vivre mieux grâce au nombre enfants.
Pour ma part je suis pour une intégration de toute aide dans les revenus c'est simple.
Pour les populations aisées et pour les moins aisées l'état aide les familles pour l'éducation des enfants, et pour les plus aisés il récupère une grosse partie de son aide ce qui peut paraître absurde mais qui a l'énorme avantage de réduire ses effets de seuil .
Limiter les alloc à 3 enfants serait un signal donné à des flux de migration de peuplement qui ne visent que les aides sachant que de toute façon avec 10% de chômeurs et autant de travailleurs précaires il y a très peu de chance d'obtenir un emploi pérenne en France .
La justice c'est impôt égal à revenu égal.
Les alloc sont un revenu,


Patrickb  a répondu le 21/02/2013 à 17:24:

@jac16: en effet, tout revenu devrait être déclaré et imposé de la même manière pour tous. Les tranches sont là pour rétablir un certain équilibre :-)

inégalité  a écrit le 21/02/2013 à 17:01 :

En france certains sont taxés à mort SUR LE FRUIT DE LEURS REVENUS QU ILS ONT GAGNE pendant que d'autres n'ont pas le droit à être fiscalisé pour la même somme de revenus QUON LEUR VERSE. et ce sont toujours les mêmes qui paient et les mêmes qui ne font que recevoir....

Nonol  a écrit le 21/02/2013 à 16:46 :

Toujours plus avec l'homme hein...plus de gosses à ne plus savoir où les mettre, plus de bouches à nourrir, plus de pollueurs, plus, plus, plus de conneries ...les alloc ne devraient plus exister depuis longtemps, ça c'est clair. Moins de gosses et plus de chances pour eux d'avoir une meilleure éducation plutôt que des tas de mioches futurs voleurs ou pire...

GABUZO  a écrit le 21/02/2013 à 16:43 :

encore un sondage avec des résultats bizarres il serait intéressant de savoir comment les questions étaient posées. Si la CAF veut faire des économies il serait plus opportun de regarder du côté des allocations logement. par exemple de nombreux étudiants aux parents aisés bénéficient d'allocations logement qui de plus maintiennent artificiellement un niveau de loyer élevé. Beaucoup de personnes disent que l'immobilier est trop cher en France. l'allocation logement entretien ce phénomène. En la réduisant la CAF fait des économies et le marché de l'immobilier retouverait un prix raisonnable.

kendal  a répondu le 21/02/2013 à 16:57:

Il ne s'agit pas pour la CAF de faire des économies mais pour l'état de faire entrer plus de recettes fiscales :-) pour compenser le manque à gagner sur la croissance plus faible que prévue (euphémisme)

la fraude  a écrit le 21/02/2013 à 16:35 :

65 milliards d'euros sont les prestations versées annuellement par les CAF.Les fraudes se sont élevées à 90millions d'euros en 2010 et 101 millions en 2011(48% pour le RSA et 27% pour dissimulation de concubinage).Sur l'ensemble des prestations sociales la fraude s'élèverait à 20 milliards d'euros par an,suivant le rapport Tian.

kendal  a répondu le 21/02/2013 à 16:59:

Là il y a effectivement quelque chose à faire !

pour  a écrit le 21/02/2013 à 15:52 :

un plafonnement equivalent aux prestations de 3 enfants : au dela ce n'est pas à promouvoir

curieux  a écrit le 21/02/2013 à 15:48 :

les français sont toujours prompt à faire payer les autres

hildegaard  a écrit le 21/02/2013 à 15:48 :

OK pour le plafonnement des allocs, mais également soumission à l'IRPP. Il n'y a pas de raisons !

Laurent  a répondu le 21/02/2013 à 16:09:

Ce serait ridicule ! Si vous les mettez à l'IRPP, la classe moyenne va payer en impôt ce qu'elle a touché en allocs. Alors, il vaut mieux les donner sous condition que de créer encore un autre mille feuilles fiscal !

@Laurent  a répondu le 21/02/2013 à 16:52:

Faut pas éxagérer, il n'y a pas encore de trnache de l'IRPP à 100% ...

kendal  a répondu le 21/02/2013 à 17:01:

Pas d'accord ... au contraire, mettre tous les revenus quels qu'ils soient au même niveau au regard de l'impôt me semble une démarche simplificatrice et claire

mulder  a écrit le 21/02/2013 à 15:35 :

@ saroyan, comme disait Coluche j'ai fait ce qu'on m'a dit j'ai fait 2,4 enfants cela m'en fait trois, vous voulez une révolution et qu'on ressorte les guillotines pour couper les têtes des familles qui ont 3 enfants.

bogard  a écrit le 21/02/2013 à 15:32 :

A propos des allocs.,li faut plafonner ces allocs.QQ 120 euros pour une famille aisée,ce n'est meme pas son argent de poche,alors que pour une famille modeste ,c'est une nécessité.Ayons ce courage! Ces gens riches n'auront tout de meme pas l'indécense de descendre dans la rue pour manifester

pathinder  a écrit le 21/02/2013 à 15:32 :

@ il cavalière, jamais vous ne voyez pas la vie du bon côté, et non pas du bon côté, c'est tellement simple, un coucher de soleil, un soleil resplendissant qui va charmez vôtre journée, faite attention de voir tout le temps les choses en noir on à une grave dépression qui peut nous guetter, enfin si cela vous plait d'écrire encore et encore sur ce qui vous gênent je préfère ma place au lieu de la vôtre.

VIVE LA CAF  a écrit le 21/02/2013 à 15:31 :

Une femme n'ayant pas déclaré une fausse-couche a été condamnée pour fraude à trois mois de prison avec sursis par le tribunal correctionnel d'Avignon pour avoir touché indûment pendant dix ans des allocations familiales et produit un faux acte de naissance, a-t-on appris mardi de sources concordantes. Déjà mère d'un enfant, cette habitante du Vaucluse n'avait pas déclaré sa fausse-couche à la caisse d'allocations familiales (CAF). Elle a ainsi touché au total 41 622 euros d'allocations, a précisé la caisse du département, qui avait porté plainte.
http://www.lepoint.fr/societe/allocations-familiales-une-femme-condamnee-pour-fraude-dans-le-vaucluse-19-02-2013-1629474_23.php

élu ps  a écrit le 21/02/2013 à 15:27 :

Ce n'est pas la rue qui décide!Nous avons été élus pour appliquer un programme précis,les français nous ont donné la légimité maintenant c'est nous qui décidons.Si les français ne sont pas contents ils pourront toujours voter Copé en 2022

framboise  a répondu le 21/02/2013 à 15:46:

Bravo la mentalité!!!!! mais si justement, cest la rue qui décide, désolé mais il va falloir faire avec car meme ceux qui vous ont élu, commence déjà a vous lacher,Profitez en car vous en avez plus pour longtemps ......

céline  a répondu le 21/02/2013 à 15:52:

Les élections ne sont pas un chèque en blanc pour faire n'importe quoi. En outre, c'est pour quand le décompte des votes blancs ?

Laurent  a répondu le 21/02/2013 à 16:10:

Elu PS, on votera pour le FN en 2017 et on vous dégagera tous...

Michel  a répondu le 21/02/2013 à 16:19:

@céline

Actuellement les votes blancs sont comptabilisés mais sont tous nuls car ils n'apportent aucune solution. Vous préférez valoriser un vote blanc pour reporter une élection donc maintenir le dernier gouvernement en place? Si le droit de vote est réservé au majeur c'est dans l'optique d'avoir des gens responsables devant les urnes et aptes à prendre des décisions même lorsqu'elles sont difficiles. En revanche je pense qu'étant donné la faible participation des jeunes de plus de 18 ans n'ayant pour la plupart pas la nécessité (ni la possibilité, du fait des études de plus en plus longues) de s'assumer à part entière, il faudrait relever l'âge légal du droit de vote à 21 voir 25 ans.

Céline  a répondu le 21/02/2013 à 16:40:

Relever l'âge légal à 25 ans : pour. J'irais même plus loin: le conditionner au paiement d'impôt. Bref, ce n'est pas le sujet. Je trouve formidable qu'on vienne en appeler à la responsabilité des électeurs devant les urnes, là où les politiques ne sont jamais responsables de rien et surtout pas de la déconfiture du pays. Donc on fait quoi ? Si majorité de votes blancs, les candidats tous éliminés, pas de possibilté de se représenter et on réorganise un vote avec de nouvelles têtes.
Un peu d'audace.

...@elu ps  a répondu le 21/02/2013 à 17:19:

c'est bon vladimir, bien joué le sarcasme!

Michel  a répondu le 21/02/2013 à 17:36:

@Céline

Et le temps de réorganiser une nouvelle élection vous laissez le pays entre les mains du destin? Observez le fonctionnement la politique, l'UMP par exemple ou n'importe quelle dictature en phase de transition politique et vous comprendrez que pour conserver une certaine stabilité il faudra toujours un pilote dans l'avion. Concernant le vote au mérite (contribuables uniquement) cette idée m'a traversée l'esprit cependant les accidents de la vie n'arrivent pas qu'aux autres (perte d'emploi, handicap, etc) donc le choix d'écarter cette population de la vie politique me semble injuste et punitif.

Gragol  a répondu le 21/02/2013 à 17:55:

@Michel , la Belgique est dirigée depuis des mois par des technocrates et ne s'en est jamais aussi bien porté.

Céline  a répondu le 21/02/2013 à 17:59:

@Michel, il me semble que la Belgique s'en est très bien sorti sans gouvernement pdt un certain temps. Le vote au mérite, ça se discute en effet, disons que quelqu'un qui n'a jamais bossé ni jamais contribué n'est selon moi pas très légitime pour donner son avis. Mais je n'ai pas de position tranchée vu qu'il n'y a jamais eu de débat sur ce sujet.

Michel  a répondu le 21/02/2013 à 18:13:

@Gragol et @Céline

Comparons ce qui est comparable. La Belgique ce n'est pas la France avec ses 65 millions d'habitants et presqu'autant de syndicalistes, de fonctionnaires et d'élus que de belges en Belgique. On ne gère pas un élevage de poules comme un élevage boeufs. Orientez votre regard vers l'Europe pour vous en convaincre.

si vous voulez  a répondu le 21/02/2013 à 18:54:

que ça change il faut absolument que la droite fasse bloc sinon c est foutu et vous repartirez ds la meme galere

Chris  a répondu le 23/02/2013 à 10:14:

Pourquoi 25 ans??? pourquoi si on paye des impots?????? Rien a voir, le droit de vote n est pas qu un droit c est un devoir! D autant que proportionnellement il y a moins d abstentionniste chez les moins de 30 ans que chez les plus de 30 ans (source insee).... Le pire ce sot ceux qui ne votent pas mais viennent raler ensuite...... Je pense qu on devrait au contraire faire comme dans certains pays (Belgique, Luxembours....) ou VOTER EST OBLIGATOIRE!!!! Ca implique aussi de reconnaitre de vote blanc.... Voir aussi a modifier le mode pour pouvoir se presenter: Pour se presenter a la Presidentielle il faut 500 parrainnage non???? Comment voulez vous qu un reformiste qui va vouloir "attaquer toutes les strats" de la fonction publique obtiennent ces signatures???? Quel maire sera asez responsable et courageux pour parrainner un gars qui a dans son programme par exemple la suppression de la moitie des commune Francaise.......

IL CAVALIERE  a écrit le 21/02/2013 à 15:26 :

On doit réserver les allocs à ceux qui vivent en couple et bossent ceci pour éviter les fraudes comme à Marseille

kendal  a répondu le 21/02/2013 à 16:10:

Pourquoi à ceux qui vivent en couple ? ... vous savez combien il y a de mères célibataires (et quelques pères) !
Vous croyez que c'est plus facile pour eux ?

grimm  a écrit le 21/02/2013 à 15:22 :

une majorité de français souhaite surtout la fin du quotient familial qui coule les recettes de l'impôt sur le revenu.mais quand on dit plafonner les allocations il faut savoir ce que l'on dit. il est donc préférable et normal de les imposer puisqu'elles sont un revenu mensuel.

céline  a répondu le 21/02/2013 à 15:53:

Fin du quotient familial ET conjugual. Ce serait le mieux oui.

Laurent  a répondu le 21/02/2013 à 16:08:

Non, le quotient familial est déjà plafonné et ne concerne que la classe moyenne. Y'en a ras le bol, les assistés ont le droit à tout et la classe moyenne n'a plus que des taxes ! Ça suffit !

kendal  a répondu le 21/02/2013 à 17:03:

A quel niveau de revenu annuel situez-vous la classe moyenne ?

Didier  a répondu le 21/02/2013 à 23:33:

Non, le quotient familial aide les familles de taille raisonnable (1,2,3) et il est logique : diminuer l'impôt d'une famille par rapport à un couple, à revenus égaux. Les allocations encouragent des familles irresponsables, avec toutes les conséquences pour la société.

saroyan  a écrit le 21/02/2013 à 15:21 :

Bonjour, je pense qu' a notre époque il est rare de voir des familles de plus de 3 ans donc il serait bien de plafonner ou même du supprimer au delà de 3 les allocation familiale. Pour rappel on fait des enfants par amour et non pour l'argent enfin j'ose le croire

kesako  a répondu le 21/02/2013 à 15:39:

votre raisonnement est étrange: s'il est rare de voir des familles de plus de 3 enfants a quoi cela sert il de plafonner ou supprimer les allocations? et a partir du 3 eme enfant il n'y a plus d'amour pour le 4 eme ou le 5 eme?

kendal  a répondu le 21/02/2013 à 16:13:

2,5% seulement des familles ont plus de 3 enfants .... donc limiter à 3 pour les allocations n'apporterait pas grand chose.

Michel  a répondu le 21/02/2013 à 17:46:

@kendal

Si ça n'apporterait pas grand chose, ça ne pourra pas en enlever plus. Logique? Malgré ce chiffre (à vérifier) de 2,5 % j'y vois déjà une économie sur le traitement administratif de la demande au delà du troisième enfant. L'Etat se doit d'utiliser tous les moyens à sa disposition pour optimiser ses ressources avec une croissance en berne.

kendal  a répondu le 21/02/2013 à 18:30:

@Michel ... source des 2,5% (documentation Insee)
Pour le reste, je ne mentionnais cet effet de marginalité que pour la forme, étant convaincu personnellement que la solidarité implique d'apporter une aide fonction du nombre d'enfants , même si cette aide doit être ensuite incluse dans l'assiette IR.
Le traitement administratif peut effectivement faire l'objet de simplification et d'éfficacité plus grande et à titre d'illustration, je vous cite mon exemple personnel: j'ai 2 enfants et donc recevais des allocations jusqu'à ce que le premier devienne autonome, ce que j'ai immédiatement signalé à la CAF pour qu'elle cesse le versement des allocations... effet non immédiat et second courrier quelques mois plus tard pour leur rappeler la situation ... toujours pas d'effet et poursuite du versement des allocations ... et puis au bout de 2 ans, j'ai reçu un courrier me signalant que j'avais indument perçu ces allocations et que je devais les rembourser sous quinzaine ! :-) ce que j'ai fait bien sur, mais avec une petite sensation désagréable d'être pointé du doigt alors que j'avais pris l'initiative de signaler la situation ...

IL CAVALIERE  a écrit le 21/02/2013 à 14:52 :

Il faudra arrêter de fabriquer des chômeurs, des assistés et des délinquants, faites un tour dans les collèges de banlieues, vous verrez le résultat de la CAF

Nonol  a répondu le 21/02/2013 à 16:26:

C'est tellement vrai ce que vous dites ! futurs chômeurs et assistés ras le bol de donner !

Didier  a répondu le 21/02/2013 à 23:37:

C'est dit cavalièrement, mais c'est la réalité. Il faut arrêter avec le natalisme. Jadis de 40 millions d'habitants, la France va bientôt en compter 80... C'est trop, les banlieues s'étirent à ne plus en finir. Il n'y a pas de boulot pour tout le monde. L'Allemagne, l'Autriche, la Suisse... font moins d'enfants.

hades  a répondu le 22/02/2013 à 16:23:

c'est bien un discours de vieux, qui ont profité des belles annees de la garnde France et qui aujourd'hui ne veut pas faire d'efforts pour leur descendance .... comme vous etes contre les jeunes, et la natalité, vous meriteriez donc de finir seuls, sans vos enfants a vos chevets .. ? c'est ca que vous voulez??? c'est beau...

kakech  a écrit le 21/02/2013 à 14:19 :

sondage idiot, quand on sait qu'une majorité de bénéficiaires des prestations ne seraient pas touchés par une mesure de conditions de ressources .
alors dans la même veine, faire un sondage pour savoir si les français sont favorables à la proposition de la ministre Lebranchu de supprimer un jour de carence pour les fonctionnaires ou bien de passer à trois jours de carence comme pour les salariés du privé .
La Tribune peut-elle favoriser un tel sondage et en publier le résultat ?

Kendal  a répondu le 21/02/2013 à 16:14:

En précisant que beaucoup d'entreprises privées prennent en charge ce délai de carence

Joseph  a écrit le 21/02/2013 à 14:18 :

perso je suis ok pour payer pour mes enfants: j'en ai un certain nombre et j'assume; mais en revanche quand ils seront au travail, que l?argent qui sera prélevé sur leur salaire pour payer les retraites ne soit reversé qu'a ma femme et a moi pour notre retraite; la je suis certain que bcp ne sont plus d'accord ... étonnant non?

Erik  a répondu le 21/02/2013 à 15:17:

-

Didier  a répondu le 21/02/2013 à 23:43:

Dans ce cas, il faut arrêter de prélever sur les salaires des gens sans enfants pour les retraites des parents de votre femme et vous...

galileo  a écrit le 21/02/2013 à 14:16 :

Je ne comprends pas pourquoi un foyer avec + de 100.000 euros de revenus annuels perçoit les allocations familiales...

Gragol  a répondu le 21/02/2013 à 15:03:

Vous ne comprenez pas ce qu'est l'égalité ? C'est pourtant l'une des composantes de la devise française.

Ed  a répondu le 21/02/2013 à 15:09:

Parce qu'il cotise pour !

Egalite  a répondu le 21/02/2013 à 15:28:

L'égalité? quand une famille touche 100k?/an, est-ce qu'elle a des problèmes pour subvenir à ses besoins là où le smicard a du mal à joindre les deux bouts? Est-elle là l'égalité que vous vantez dans cette fameuse devise française? Pour moi l'égalité c'est de faire en sorte que tout le monde puisse s'en sortir. Si tu gagnes largement plus que la moyenne française alors pourquoi bénéficier en plus des aides de l'état? Je ne touche, avec ma compagne, même pas la moitié de cette somme et vous venez parler d'égalité...

@Egalité  a répondu le 21/02/2013 à 15:56:

Si tu gagnes largement plus que la moyenne, c'est pas tombé tout seul du ciel non ? Au nom de quel principe devrais-tu être continuellement sollicité par les pleureuses professionnelles pour payer mais jamais pour toucher.
Faire en sorte que tout le monde s'en sorte c'est aps l'égalité mais la solidarité. De nso jours solidarité est plutôt synonyme de spoliation.

MARRE DES PAUVRES  a répondu le 21/02/2013 à 16:05:

@Galileo : C'est l'universalité qui fait l'égalité.
Je ne vois pas le rapport avec le SMICard et celui qui gagne plus de 100K?/an.
En somme, le riche paye pour les enfants du pauvre (via les cotisations) et pour ses propres enfants. Est-ce qu'il doit aussi s'occuper de la femme du pauvre?
Chapeau l'égalité.

Laurent  a répondu le 21/02/2013 à 16:11:

D'une part le foyer touchant plus paie plus de cotisations familiales sur son salaire, de plus un enfant est un enfant et coûte le même prix s'il est dans une famille riche ou pauvre.
Le but des allocations familiales est d'aider les familles, pas d'engraisser les assistés.

Coyote  a répondu le 21/02/2013 à 16:23:

Ben c'est tres simple, dans notre commune "communiste", tout est sur le quotient familial
La cantine nous payons 5,80? par repas, une famille gagnant 2 smics, ne paye que 50 centimes. et bien nous ne mettons plus nos enfants a la cantine, on prepare les repas qu'il mange chez des amis. et bien devinez quoi, tous les Gros riches ont fait pareil.. la cantine coule...la mairie appelle a l'aide.
Pour les activites sportives, Foot 500?/an et basket 400e/an, pour les autres, c'est 20?.
De plus c'est toujours nous qui assurons les transports d'enfants avec vehicules perso, sans dedommagement..
Et bien les enfants ne vont plus sportt.... et les associations sportives pleurent.. plus de sous et plus de mixité sociale.
Idem pour l'ecole de musique et le centre socio culturel.
Je ne gagne pas 2 smics, mais pas 100K non plus.
C'est simple a force de nous faire les poches.. on ne fait plus rien, ou on fait par nous même....

et la commune n'ayant plus de sous, certains espace verts ne sont plus entretenu. J'ai proposé que tous les habitants y consacre un samedi tous ensemble...
Ben devinez quoi !! j'ai fait un bide.. on m'a dit que je devais simplement payer plus d'impots..

Vive l'egalité quand il s'agit de prendre dans la poche de l'autre !

galileo  a répondu le 21/02/2013 à 16:38:

il ne faut pas chercher l'égalité partout, mais parfois la solidarité. 127euros en moins (2 enfants) quand le foyer a 8.300euros de revenus par mois (= 1.5%), on ne coupe pas une jambe quand même

Céline  a répondu le 21/02/2013 à 16:47:

@Coyotte
C'est ce que refuse de comprendre ceux qu ne payent pas le juste prix des choses. Et on ne vous a pas taxé de ne pas jouer le jeu en prime ?

Kendal  a répondu le 21/02/2013 à 17:12:

@Coyote ...je suis d'accord avec vous, le système est trop complexe, entre prix de la cantine basé sur le quotient familial --pourquoi pas le prix de la baguette de pain chez le boulanger :-) --, idem pour les activités de loisir et autres.
Ce que je pense et qui serait plus équitable à mon avis (et surtout plus clair et transparent):
1- Un service à un prix qui doit être le même pour tout le monde, quel que soit son revenu.
2- Cela n'exlut absolument pas une démarche de solidarité par un revenu "social" pour les moins aisés, mais centralisé (pas une aide par ci, une réduction par là)
3- Tout revenu quel que soit son origine doit entrer dans l'assiette de l'IR (y compris les aides sociales précitées)

momo ( allocations familiales )  a écrit le 21/02/2013 à 14:10 :

le ps dit plus de justice ? Et bien donnont dès le 1er enfant, jusqu' au 3e maximum, à partir de 4 enfants plus rien, les parents font le choix d' en avoir plus et bien ils assument !!! Il y en a marre de payer pour ces mères qui font des gosses pour rester à la maison , et toucher toutes les aides , etc...etc....Après il faut une voiture plus grande , et nous devons les aider aussi pour payer l' essence, bientôt ce sera gratuit pour les familles nombreuses !!! Les riches , toujours les riches ....pourquoi celui qui a fait des études et travaille dur doit toujours être la cible principale pour le taxer...taxer... et encore taxer..!!! Une famille de 3 enfants, c' est une belle famille, les familles de 4,5, 6, 7 ,8 ,9 , voir 10 enfants ponctionnent les caisses de l' état, et en ce moment nous n' en avons pas besoin !!

Mezik  a répondu le 21/02/2013 à 14:46:

Tout à fait d'accord avec toi Momo : 2 mesures complémentaires le plafonnement en fonction du revenu et la limitation à 3 enfants ! Décidemment je crois que les français ont plus d'imagination que la cours des comptes qui ne réponds que par la fiscalisation !

Samira  a répondu le 21/02/2013 à 14:52:

Complètement d'accord !!!!

Marvin  a répondu le 21/02/2013 à 15:09:

J'y vais un peu plus fort que vous : vous voulez des gosses, vous les assumez! Suppressions des allocations familialles... Les congé parternité/maternité suffisent largement....

Zak  a répondu le 21/02/2013 à 15:41:

pourquoi être égoîste et toujours penser qu'a soi, pourquoi ne pas attribuer les allocation uniquement a partir de 3 enfant... moi j'aimerais avoir plus de 5 enfants et je suis prêt a les assumer sans aucune aide de l'état mais dans ce cas qu'ont ne viennent pas me demander de cotiser.Certe certain abuse de l'état mais il ne faut pas mettre tout le monde dans le même panier. c'est comme ceux qui touche le chomage, c'est un droit ils ont cotisé pour donc pourquoi n'ont-ils pas le droit de le toucher. Il ne faut pas être jaloux, si cela vous dérange faite comme eux. Je pense qu'il faut arreter d'être jaloux...
Encore une chose pour ceux qui parle sur les émmigré sacher que sans eux, la France n'est rien, ils sont les plus gros consommateur et font tourner la france.

Marvin  a répondu le 22/02/2013 à 6:26:

@Zak : C'est ce qu'ils disent, mais la France existait déjà avant qu'ils arrivent en masse.

Didier  a répondu le 22/02/2013 à 9:27:

Il ne s'agit pas d'être jaloux, mais de ne pas subventionner de désirs de famille nombreuse qui nuisent à l'intérêt collectif.

Marvin  a répondu le 22/02/2013 à 11:44:

@Zak : la réponse n'est pas de moi... Cotiser pour vous, d'accord, mais à ce moment-là, donnez-moi tout mon salaire et je me débrouille. Prenez votre fiche de paye, regarder ce que vous donnez chaque mois. Le jour où vous vous retrouvez en galère, regarder ce que l'on vous donne et faites la différence. Il n'y a pas de jalousie là-dedans, simplement du bon sens. Il faut cesser de prendre les Français pour des enfants et de leur distribuer tout a tout-va sans contrepartie.... Le sujet sur les immigrés est hors de propos même si je pense que l'on peut prétendre à avoir droit à quelques chose seulement quand on a déjà donné (travailler...)

fro  a écrit le 21/02/2013 à 14:03 :

Pourquoi un couple bénéficiant des aides sociales serait moins taxé que celui qui a le même revenu par son travail ? les aides n'étant pas taxées et les revenus oui .
Est ce bien normal que l'avantage fiscal lié à un enfant ne soit pas identique mais proportionnel aux revenus ? . Plus le revenu est important, plus l'effet du quotien est elévé.
Est ce bien normal qu'un célibataire a 1 part alors qu'il doit tout payer, d'autres personnes seules ont 1.5 part et un couple 2 parts alors qu'il y a qu'un loyer, une seule facture de chauffage, une seule taxe d'habitation, une seule taxe foncière ... Pourquoi pour certaines dépenses un couple se voit appliquer un abattement de 16 000 euros et une personne seule 8 000 ? les travaux pour l'amélioration de l'habitat seraient ils moins chers selon la nature du foyer ? on marche sur la tête - on prend certaines personnes pour des vaches à lait
Je dis non - hollande a lors de sa campagne montré du doigt cette incohérence très coûteuse pour la société. En attendant, il faut sans cesse augmenter les assiettes et les taux de prélevement.

MDU  a répondu le 21/02/2013 à 16:28:

Parce que un ménage constitué d'une personne n'intéresse par l'Etat. Vous avez raison, ce sont les célibataires qui sont lésés : ce sont eux qui paient le plus d'impôts par rapport à leur revenu.

kendal  a répondu le 21/02/2013 à 17:14:

Mais leurs sources de dépenses sont moindres, non ? ...

Vincent  a écrit le 21/02/2013 à 14:00 :

"La majorité des Français souhaite un plafonnement des allocations familiales"

Plutôt que de se battre en eux, ils feraient mieux d'exiger un plafonnement des *revenus* via taxation à 100% au-dessus d'un montant estimé comme suffisant pour vivre très bien, par exemple quelques dizaines de milliers d'euro par mois.

Mais les Français sont trop stupides pour ne pas voir comment ils sont manipulés par les grands médias, propriétés justement de ces ultra-riches qui sont la cause de l'explosion de l'endettement depuis les années 80.

Diviser pour mieux régner, un vieux principe qui a fait ses preuves :-D

Pour rappel:
- 90% des salariés français gagnent moins de 3.000?/mois
- la très grande majorité des patrons gagnent moins de 10.000?/mois, ce qui ne les empêche de créer et diriger leur boîte. On peut donc sans risque limiter les revenus à 50.000?/mois.

Au pire, ceux que ça gêne partiront... pour être remplacés par d'autres moins gourmants.

Ed  a répondu le 21/02/2013 à 15:19:

Doit on aussi amputer et défigurer celui que la nature a fait grand fort et beau au mon du "oh lui il est trop bien" ?
Si quelqu'un gagne beaucoup d'argent : grand bien lui fasse ! De plus, il est rare que qu'un de très riche vive comme un smicard. Il dépense. Il a 2 ou 3 employés de maison, un jardinier, ect ... Il s'achète du bon pinard, de la bonne bouffe. Fait survivre les grands restaurants. Souvent, il a le temps de s?intéresser à l'art, il est mécène.
En clair, il consomme et il crée des emplois.

Laurent  a écrit le 21/02/2013 à 13:53 :

Les Français pensent que ça concernait les riches...ils ont tort, ce serait les classes moyennes qui seraient très impactés. Les riches sont déjà plafonnés sur le quotient familial et les allocs représentent une faible somme, leur imposition n'inquiéterait pas le mec qui gagne 10 000 euros par mois mais celui qui est à 1500/2000 euros.

Kendal  a répondu le 21/02/2013 à 14:26:

Pour info, un couple avec 2 enfants (avec 1, il n'a pas d'allocations) et 2000? de revenu imposable mensuel ne paye pas d'impots pas imposable ... je viens de faire la simu :-)

Kendal  a répondu le 21/02/2013 à 14:44:

Je precise d'ailleurs que le couple en question perçoit également une PPE, et qu'en ajoutant le montant des allocs pour 2 enfants (127?,05/mois), il reste non imposable

Fenris51  a écrit le 21/02/2013 à 13:50 :

Ainsi donc seuls devraient se reproduire ceux qui représentent une charge pour l'étât, et ceux qui auraient le malheure d'être trop productif devraient s'abstenir...
Je vois d'ici la France de demain...

Kendal  a répondu le 21/02/2013 à 14:04:

Sérieusement, est-ce que vous pensez que pour une famille aisée, la perspective des allocations familliales soit une incitation à "se reproduire", comme vous dîtes ! ... A l'opposé, je ne pense pas que leur montant permette de couvrir les frais générés par un enfant (... je suis géné d'ailleurs par ma propre formulation !) ... il s'agit d'une aide, pas d'un substitut.

Michel  a répondu le 21/02/2013 à 17:51:

@Kendal

Il faudrait donc inciter la pauvreté à se multiplier? Pour la diversité? Il ne me semble pas que ce soit une espèce en voie d'extinction.

kendal  a répondu le 21/02/2013 à 18:37:

@Michel ... je ne sois pas très bien où est l'incitation ? , mon propos était de rappeler qu'il s'agit d'une aide qui de par son montant ne permet pas de couvrir les frais d'entretien d'un enfant... je suis peut-être d'une grande naïveté mais je ne pense pas que l'on puisse faire des enfants uniquement pour toucher des allocs ! ... ce serait pour le moins un mauvais calcul (je ne parle pas des cas délictueux de faux dossiers)

Michel  a répondu le 21/02/2013 à 23:38:

@kendal

Les "parents" indélicats ne se soucient guère de l'entretien ou de l'éducation de leur progéniture car ils estiment leurs enfants à la hauteur des prestations sociales (allocations familiales mais pas seulement) qu'ils perçoivent. Ce type de comportement amène souvent des conflits voir des drames familiaux que l'on mets sur le dos de la société avec une aisance déconcertante. Au risque d'être taxé de xénophobe, toucher des allocations familiales pour procréer est une source de revenu non négligeable pour nombre de bi-nationaux. D'ailleurs nul besoin d'avoir une double nationalité pour en profiter car il suffit d'aller à Mayotte, depuis peu département français pour observer une jeunesse laissée à l'abandon par des parents "indélicats" pour ne pas dire voyous.

Kendal  a écrit le 21/02/2013 à 13:48 :

Personnellement je pense que la solution de fiscalisation est plus simple à mettre en oeuvre et répond à la question du plafonnement:
Quel que soit le revenu de la famille, le montant versé est le même et on évite de compliquer le système.
Pour une famille aux revenus modestes et donc non ou faiblement imposable, elle conserve au final le bénéfice plein de cette aide.
Pour une famille aisée, la fiscalisation introduit de facto une réduction, fonction de la tranche marginale d'imposition.
De plus, cela contribue à garantir l'équité fscale: quelque soit son origine (travail, capital, aide sociale), tout revenu est traité de la même façon.

Rapha  a écrit le 21/02/2013 à 13:46 :

74% des FRançais n'ont donc pas compris : Il s'agit de fiscaliser les allocations familiales, c'est à dire les integrer dans les revenus comme un salaire, des dividendes ou n'importe quel autre revenu.
L'effet serait excellent : ceux qui ont des gros revenus l'intégrent et rendent une bonne partie à l'état, ceux qui sont pauvres ne paieron rient ou presque en impôts. Ce n'est pas ça la mise sous conditions de ressources ça ? Sans la paperasserie derrière pour declarer ses revenus à la CAF d'ailleurs. Pourquoi ne pas l'étendre à toutes les aides c'est à dire fiscaliser tout ? Le RSA, l'avantage en nature du loyer HLM, l'avantage en nature de l'électricité des salariés EDF etc. etc.
On parle de justice sociale et fiscal mais dans ce cas on pourrait supprimer toutes les niches fiscales d'une manière détourné.
Je suis père de 4 enfants ayant reçu bcp d'allocation familiales et dans une tranche elevé des revenus. J'ai toujours été surpris pas le cadeau fiscal qu'on me donnait chaque mois !

Kendal  a répondu le 21/02/2013 à 14:05:

Tout à fait

claude34  a répondu le 21/02/2013 à 16:50:

Oui mais non en fait. Les Francais veulent dire dans leur réponse au sondage: "ok pour virer les allocs pour ceux qui gagnent plus que moi". Comme 50% paient de l'IR, par contre, fiscaliser veut dire diminuer pour eux-mêmes (même un tout petit peu), donc ils sont contre.

Kendal  a répondu le 21/02/2013 à 17:33:

@claude34 ... en phase avec votre interprétation des résultats du sondage....
Comment faut-il se poser la question:
Ce qui semble équitable pour l'ensemble ou ce qui m'arrange moi ? ... c'est là aussi que le bât blesse

Michel  a répondu le 21/02/2013 à 17:53:

@Rapha

Fiscaliser c'est admettre que des personnes sont rémunérés pour procréer. Ca peut être aussi le premier pas vers l'ouverture du commerce de la Gestation Pour Autrui.

zazi  a écrit le 21/02/2013 à 13:46 :

Il faut surtout se débarrasser de toute cette vermine qui débarque chez nous juste pour les alloc !
Ras le bol de me lever a 4 h 00 tous les matins pour entretenir tout ça , et en plus ils nous crachent a la figure.....

Gragol  a répondu le 21/02/2013 à 15:05:

Ne vous inquiétez pas, nous sommes de plus en plus nombreux à penser cela, et la France devient de moins en moins attractive. Au bout du compte, si la crise pouvait forcer les rats à quitter le navire, ce serait un mal pour un bien.

framboise  a répondu le 21/02/2013 à 15:08:

d accord avec vous zazi, la France n a plus les moyens de faire la généreuse avec l argent qu'on a pas.Fini les années glorieuses, il faut en finir avec tous ces gens qui ne viennent ici que pour cela, et qui de surplus ne respectent rien.

Sagedu77  a répondu le 21/02/2013 à 15:27:

Ne soyez pas stupides et arrêtez de toujours taper sur les plus faibles ! Oui une petite partie profite du système, mais les autres sont réellements dans des conditions de pauvreté ! Regardez plus loin que le bout de votre nez, là-haut les grands industriels amassent des millions et montrent du doigt les quelques profiteurs. Ouvrez vos yeux, au lieu de gober bêtement ce que certains mauvaises langues voudraient vous faire croire !

...@zazi  a répondu le 21/02/2013 à 15:56:

le pseudo c'est pour la chanteuse, le mouvement commençant par un n très minuscule ou autre chose encore?

Lugdunum  a répondu le 21/02/2013 à 17:13:

@Gragol : "si la crise pouvait forcer les rats à quitter le navire" ; je viens de regarder De Nuremberg a Nuremberg et les nazi utilisaient les mêmes termes pour parler des juifs du ghetto de Varsovie, La Tribune censure pour des propos bien moins extrémistes d'habitude pourquoi avoir fait exception dans ce cas???

@Lugdunum  a répondu le 21/02/2013 à 18:04:

Euh 'Les rats quittent le navire' est une expression comme une autre qui signifie: Les gens se désolidarisent, parce qu'ils ne voient pas d'issue ou de solution.
Pourquoi voir le mal partout et surtout pourquoi appeler à la censure. Votre réponse est extrémiste.

Michel  a répondu le 21/02/2013 à 18:23:

@Lugdunum

Tout le monde n'a pas un pied au CRIF, il faudra vous y faire. D'ailleurs le contexte n'y ait pas pour pouvoir incriminer un quelconque propos antisémite. Cela s'appelle une agir avec "intelligence" plutôt qu'appliquer une forme de terrorisme intellectuel.

...  a répondu le 21/02/2013 à 18:51:

relisez Michel : c'est le fascisme dans son ensemble qui est evoqué

zazi a écrit le 21/02/2013 à 13:46 :

Il faut surtout se débarrasser de toute cette vermine qui débarque chez nous juste pour les alloc ! Ras le bol de me lever a 4 h 00 tous les matins pour entretenir tout ça , et en plus ils nous crachent a la figure.....

Gragol a répondu le 21/02/2013 à 15:05:

Ne vous inquiétez pas, nous sommes de plus en plus nombreux à penser cela, et la France devient de moins en moins attractive. Au bout du compte, si la crise pouvait forcer les rats à quitter le navire, ce serait un mal pour un bien.

Michel  a répondu le 22/02/2013 à 0:23:

@... Laissez le fascisme à l'histoire et au régime de Mussolini SVP! Pour ma part j'y vois une forme de xénophobie néanmoins la crainte de l'étranger n'est pas (encore) un crime puni par la loi. Vous êtes de ceux qui souhaitent appliquer le régime de la pensée unique? La vôtre en l'occurrence.

matheo  a écrit le 21/02/2013 à 13:35 :

pourquoi plafonner suivant le revenu à partir du moment où elles deviennent imposables, le nivellement se fait ^par la tranche d'imposition et évite des histoire de tranches ex vous etes 10 euros en dessous de la tranche vous avez droit donc allocations incluses vous gagnez plus que celui qui gagne 50 euros de plus mais n'y a pas droit .avec toutes ses aides et assistanat nous ne savons plus qui est le pauvre ???,

jean  a écrit le 21/02/2013 à 13:29 :

Plus d'alloc au delà de 3 enfants .

Blandine  a répondu le 21/02/2013 à 14:06:

De quel droit ? Mes enfants, j'en ai 5 paieront pour votre retraite...

Audrey84  a répondu le 21/02/2013 à 14:16:

Jean, je suis d'accord avec vous !

sabine  a répondu le 21/02/2013 à 14:24:

sauf si ce sont des assistés... accrocs aux allocs, prestations sociales en tout genre et chomage !!

réponse à Blandine  a répondu le 21/02/2013 à 14:31:

Vous croyer que vos enfants paierront pour les retraités, ils faudra déjà qu' ils travaillent 45 ans comme nous l' avons fait, et malgré ça heureusement que nous sommes là pour vous aider à payer toutes les aident que vous bénéficiez, à notre époque nous assumions seuls, pas d' aides , pas de primes de rentrée scolaire etc..etc... vous n' en avez jamais assez, il y en a marre de cette france qui dépense a tout va

Mezik  a répondu le 21/02/2013 à 14:49:

Ne vous inquiétez pas il y aura toujours des gens qui travailleront et paieront pour les retraites ! Cet argument n'est pas valable

Kendal  a répondu le 21/02/2013 à 16:01:

Question d'équilibre démographique entre ceux qui cotisent et ceux qui percoivent les retraites ... mais c'est un autre débat puisqu'on peut ajuster aussi en décalant le départ.
Avoir une population qui vieillit n'est pas sain pour l'economie, voir ce qui se passe au Japon ou plus près en Allemagne

paris  a écrit le 21/02/2013 à 13:28 :

a mon avis , il faut donner les allcations jusuqu à a troisime enfants . et pas plus
3 enffants par familles ca suffit pour la france . sinon les femmes au foyer elle font 5 enfants et elle restent bouffer des allocs a la maisons .
il faut arreter qd meme . voila . la france n 'a pas besoin de 4 eme et 5 eme enfants

Blandine  a répondu le 21/02/2013 à 14:04:

de quoi je me mêle ? j''ai eu 5 enfants et j'ai toujours travaillé, faut pas se tromper de combat... et puis mes enfants paieront la retraite des égoistes qui ne font qu'un enfant. il y a des gens qui aiment avoir des enfants, heureusement car sans enfants la France serait vieillissante sans jeune pour subvenir aux besoins des vieux.

Mezik  a répondu le 21/02/2013 à 14:54:

Ce n'est pas à la solidarité nationale d'assumer le fait que vous aimez avoir des enfants ! (et je ne fait pas parti des "égoïstes" j'ai 4 enfants)

Sagedu77  a répondu le 21/02/2013 à 15:36:

Eh bien bravo ! Battez-vous, maintenant on n'a même plus le droit de faire des enfants comme on veut ! Vous vous trompez de combat, il y a tellement d'argent de gaspillé ailleurs, regardez bien autour de vous et arrêtez de vous focaliser sur les les alloc, les chomages...
Vous êtes pathétiques ! Quand il y a la crise, les hyènes sortent leurs crocs !

Kendal  a répondu le 21/02/2013 à 15:40:

Quelques statistiques sur le nb d'enfants par famille pour éclairer le débat:
Nombre d'enfants de 0 à 24 ans Nombre de familles %
0 8 194 435 47,3
1 3 888 809 22,5
2 3 511 289 20,3
3 1 288 203 7,4
4 ou + 432 227 2,5

(Source INSEE)

youri  a répondu le 21/02/2013 à 16:36:

a tous ceux qui rale si on supprime les alloc pour les enfants apres le 3e. ca veut dire que vous faite des enfants pour l'argent? Je vois pas aussi pourquoi on ne toucherai pas le chomage a vie dans ce cas la? :)
perso je suis en bonne santé, j'ai pas d'enfants et je suis celib et je paye plein pots d'impots, alors je commence à en avoir plein le c.. de payer pour des assister.
Pour info je pense que d'ici que je soit à la retraite elle ne vaudra plus grand chose. donc les gens qui font des gosses en pensant rendre service à la nation j'en ai un peu assez.

MC  a répondu le 21/02/2013 à 17:07:

Tellement vrai !

Céline  a répondu le 21/02/2013 à 17:17:

Pourquoi ma réponse à Blandine a-t-elle été censurée ? Pas assez politiquement correcte ?

@Blandine  a répondu le 21/02/2013 à 18:10:

Vu que j'ai été censurée, je reitère :
- Pourquoi traiter ceux qui n'ont qu'un seul enfant d'égoiste ? Chacun devrait assumer ses choix de vie sans compter sur l'argent des autres, y compris ceux qui ne souhaitent pas avoir d'enfant. Les gens raisonnables en ont assez de payer pour les autres.
- Votre discours fleure bon la bonne mère de famille qui se sacrifie pour l'avenir de la nation, c'est juste nauséabond.
-Vous ramenez vos enfants à des agents économiques qui cotiseront pour vous et subviendrons à vos besoins
- Dans ces conditions se réclamer de l'Amouur est vraiment malvenu

Michel  a répondu le 21/02/2013 à 18:25:

@Céline

Il faudra plus édulcorer la prochaine fois mais j'imagine bien la teneur de vos propos. ;-)

Michel  a répondu le 21/02/2013 à 18:28:

@Blandine

Vos enfants sont tout juste bons pour payer votre retraite (pardon minimum vieillesse) de mère au foyer. Il est beau l'instinct maternelle!

Didier  a répondu le 21/02/2013 à 23:59:

Blandine, vous êtes libre d'avoir 5 enfants, comme d'autres d'en avoir 0 ou 1, mais je ne crois pas qu'aujourd'hui votre choix mérite d'être aidé et encouragé par des aides publiques. Des enfants, ce sont des charges, et ensuite, ça renforce le chômage et le manque de logements. Vous rêvez d'une France à 150 millions d'habitants ?

Blandine  a répondu le 17/04/2013 à 8:37:

quel mépris je lis dans vos propos, pas un pour relever l'autre. NON, je ne suis pas mère au foyer, j'ai toujours travaillé même avec 5 enfants. Vous ne comprenez rien ! il y a de l'argent à récupérer ailleurs que sur les allocations familiales. Je ne parle pas pour moi car je n'ai plus que 2 enfants qui me permettent de toucher les allocations familiales. Je n'ai jamais fait des enfants pour rendre service à la nation ! mais je soulignais que mes enfants paient et paieront vos retraites. Heureusement que des gens font des enfants pour financer toutes les dépenses de l'Etat ! Alors chercher ailleurs dans les dépenses intolérables de l'Etat, il y en a d'autres.

gkeynes  a écrit le 21/02/2013 à 13:27 :

redistribuer pour reprendre.......la sovietisation....il faut revoir les conditions d'attribution au pire.mais actuellement nous passerions donc de l'egalite des attributions a l'egalitarisme.
On voit bien que ce systeme de redistributions divise les francais qui voudraient modifier ces conditions,par exemple verser en fonction des revenus...cette redistribution doit soir disparaitre(au mieu,apres tout c'est a chacun d'epargner et d'assumer.toute redistribution non versee par l'etat devrait en toute logique etre disponible par la valeur travail),ou ne pas changer(glissement egalite a egalitarisme).Que ceux qui desaprouvent mon poste n'oublient pas qu'ils approuvent une politique deficitaire,donc infondee economiquement.et que vivre en vivant de redistribution est moins louable que en l'ayant meriter en travaillant.

futur parent  a écrit le 21/02/2013 à 13:23 :

Je crois qu'il serait bon de revoir la répartition des allocations familiale; donner dès le premier enfant et jusqu'au troisième, au delà c'est aux parents d'assumer d'autres enfants s'ils le veulent et le peuvent. J'ai des amis qui font font partie d'une famille nombreuse et la répartition d'age des enfants fait qu'il n'y a pas eu "d'abus" sur la collecte des allocations comme cela peut malheureusement être le cas ailleurs avec les excès et dérives que l'on connait. Je pense qu'en faisant cela nous reverrons des enfants mieux cadré par les parents et moins à la dérive. Personnellement je prépare l'arrivé d'un enfant dans mon foyer et je me vois mal me lancer dans un projet de famille sans pouvoir assumer mon enfant d'un point de vue financier et éducatif.

reizo  a écrit le 21/02/2013 à 13:18 :

Plus d'alloc au delà de 3 enfants

réponse à reizo  a répondu le 21/02/2013 à 14:20:

entièrement d' accord avec vous, commençons par donner pour un 1er enfant, et pour 3 maxi, c' est déjà une belle famille. Nous ne pouvons plus accorder d' aides en permanence pour les familles de 4 à 10 enfants ou plus !! Et puis nous ne sommes plus en 1944, maintenant les femmes peuvent choisir s' ils veulent ou pas avec les moyens contraceptifs, s' ils en veulent plus et bien ils assument à 100% leur éducation. A oui j' oubliais, après 3 enfants ils faudraient qu' elles travaillent !!!

TOKO  a écrit le 21/02/2013 à 13:06 :

Question compliquée > réponse à côté de la plaque. Un plafonnement peut vouloir dire une limitation du montant maximal beaucoup plus facilement que mise sous conditon de ressources. Ce dernier point ne dit rien tant que l'on ne donne pas un montant . Bref on nous amuse pour nous faire passer le suppositoire.

nini  a écrit le 21/02/2013 à 13:03 :

je pense qu'au delà de 3 enfants il faudrait en effet plafonner les allocations familiales

futur parent  a répondu le 21/02/2013 à 13:26:

je suis tout a fait d'accord avec vous. De mon point de vue il faudrait donner dès le premier enfant et jusqu'au troisième, après c'est aux parents d'assumer la suite; sinon la dévire que l'on connait déjà est trop facile.

Jules  a écrit le 21/02/2013 à 12:52 :

L?Etat se rend coupable d?un crime, la paupérisation à la plus large échelle possible, l?humanicide européen et la non condamnation des criminels. C?est de plus un attentat aux libertés républicaines que la dévastation de notre économie et l?éviction du secteur privé. Abattons le totalitarisme !

Michel  a répondu le 21/02/2013 à 13:19:

Vous faites des enfants pour toucher des allocations ou bien parce que vous estimez être capable de les élever dans des conditions décentes? A un moment donné il faut arrêter d'offrir une béquille à ceux qui ne sont même pas capable d'assumer leur propre cadavre. Les accidents de la vie (perte d'emploi, handicap, etc) certes ça n'arrive pas qu'aux autres mais faire des plans d'avenir sur des aides sociales c'est honteux! Que la question de ressources soit mise sur la table est l'évidence même pour toute forme d'aide sociale. Si cela pouvait faire réfléchir ne serait-ce un court instant les libidineux...

Anne  a répondu le 21/02/2013 à 13:41:

les allocs "ya belle lurette" qu'elles ne devraient plus être versées aux familles ayant de très bons revenus et versées par contre à une famille avec un seul enfant (c'est vrai que l'enfant unique n'est pas considéré ça doit même être une tare de n'en faire qu'un comme dise certain !!!!....On n'oblige personne à faire des gamins alors ceux qui en font trois voir quatre qu'ils assument.... argent ou pas ! les riches comme les pauvres !

Sisi  a répondu le 21/02/2013 à 13:41:

Faire faire des enfants pour ensuite les torturer et les faire vivre dans la misère, c?est humaniste ça ? Dans votre tête, vous êtes pas bien ! 561 euros de qui se moque-t-on ? Est-on sous Oliver Twist ?

Stop les gosses  a répondu le 21/02/2013 à 14:48:

Faut juste arreter de nourrir les familles à plus de 3 enfants. Déjà 3 enfant pour un couple c'est beaucoup mais 5 c'est du grand n'importe quoi surtout que forcement il y en a qui vont pas avoir ce qu'ils veulent donc vont se mettre a voler. Il y a toujours des enfants qui se sentent mal aimé chez eux car les petits passent avant. Donc ils se debrouillent par eux même. Voilà comment la france est devenu merdique. A cause de famille qui font des gosses a plus savoir quoi en faire et les laissent se demerder tout seul. Donc 3 enfant sinon plus d'alloc je trouve que c'est un bon compromis pour que les gens arretent de faire 5 enfants voir plus.

Ed  a répondu le 21/02/2013 à 15:24:

Ouais, faudrait supprimer des alloc et stériliser le pauvres. Comme ça il n'y aurait plus que les riches qui pourraient faire des enfants. Donc il y aura plus de riches. La boucle et bouclée : j'ai résolu le problème de la France.

Sagedu77  a répondu le 21/02/2013 à 15:55:

Savez-vous que 5% des riches (millionnaires) possède 80% de la richesse de la France ? Alors au lieu de chicaner entre vous, réfléchissez à comment ne pas subir à tous ces grands lobbies qui dictent leur loi.

Michel  a répondu le 21/02/2013 à 15:55:

@Ed

Votre raisonnement est absurde puisqu'il n'existe pas de "pauvres" sans "riches" et vice versa. Tout ce qu'on peut espérer d'une mesure de plafonnement des allocations familiales c'est une élévation du niveau social des "pauvres" en optimisant leurs ressources vers des enfants moins nombreux mais plus instruits pour rejoindre l'élite sans être laissé sur le bord de la route comme à Mayotte. D'ailleurs ce département français depuis peu est une honte pour la nation!

@Anne  a répondu le 21/02/2013 à 16:03:

C'est quoi une famille avec de très bons revenus ? 4000? ?
Les allocs relèvent de la politique famiale pas de la redistribution dont la France crève déjà. Stop à la redistribution. Que chacun fasse selon ses moyens (enfants, loisir, logement) au lieu de tout attendre de la main nourricière de l'Etat.