Pour Sapin, les partenaires sociaux "viennent de sauver le système des retraites complémentaires"

 |   |  404  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)
Le ministre du Travail Michel Sapin a salué jeudi le protocole d'accord annoncé mercredi soir par les partenaires sociaux. L'accord entérine une baisse de pouvoir d'achat pour 11 millions de retraités à partir du 1er avril et une hausse des cotisations acquittées par les salariés et les employeurs.

"Une bonne nouvelle". Voici comment le ministre du Travail a qualifié le protocole d'accord sur les retraites complémentaires annoncé mercredi soir par le patronat et les syndicats. "Les patrons et les organisations syndicales viennent de sauver le système des retraites complémentaires", s'est félicité Michel Sapin ce jeudi sur i-Télé. "Si cela n'avait pas été fait avant le 1er avril, il y avait un grand danger", a-t-il ajouté.

Les retraites seront sous-indexées par rapport à l'inflation

Le protocole d'accord devra toutefois recevoir l'approbation formelle des organisations dans les prochains jours, ont annoncé mercredi soir les partenaires sociaux. Celui-ci entérine une baisse de pouvoir d'achat pour 11 millions de retraités à partir du 1er avril et une hausse des cotisations acquittées par les salariés et les employeurs.

Concrètement, concernant les pensions, au 1er avril, la valeur du point Agirc (base de calcul des pensions des cadres du privé) passe de 0,4330 euros à 0,4352, soit une revalorisation de 0,5%, et une augmentation sur l'année de 0,95%. A la même date, la valeur du point Arrco (salariés du privé), passe de 1,2414 euros à 1,2472 euros, soit une revalorisation de 0,8%, et une augmentation sur l'année de 1,17%. Sachant que l'inflation est estimée à 1,75% pour 2013. Les pensions seront à nouveau sous-indexées par rapport à l'inflation (moins un point) en 2014 puis en 2015 mais ne pourront pas diminuer (si la hausse des prix est inférieure à 1% par exemple).

Augmentation du taux contractuel

Par ailleurs à partir de 2016, les entreprises de plus de 9 salariés verseront leurs cotisations chaque mois et non chaque trimestre comme actuellement, ce qui permet des gains de trésorerie. Au sujet des cotisations justement, elles augmenteront via le taux contractuel qui permet de calculer les cotisations et ouvre des droits aux retraités. Celui-ci sera augmenté de 0,1 point en 2014 et de 0,1 point supplémentaire en 2015. Ce qui était un "point non négociable" pour les syndicats.

En outre, en 2014, un groupe de travail sera chargé d'étudier la consolidation des régimes de retraite complémentaires, notamment en examinant la convergence des paramètres de gestion de l'Agirc et de l'Arrco. Et en 2015, des réunions paritaires prendront des mesures sur la base des travaux de ce groupe de travail. Les partenaires sociaux prévoient en effet de se revoir chaque année pour analyser l'évolution financière des régimes, évaluer l'impact des mesures prévues dans cet accord et actualiser leurs projections.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/05/2013 à 16:00 :
vous n arriverez jamais a toucher le monde corporatiste des fonctionnaires pour la sinple raisons que aujourdhui ils ni a en france que des syndicalistesde fonctionnaires les autres ont ete delocalistes vires licencies ext le probleme n est pas de s en prendre au fontonnaires mais relance l economie francaisse
a écrit le 17/03/2013 à 5:21 :
Les efforts doivent être partagés équitablement quand ils sont indispensables.
Dans le dossier des retraites complémentaires AGIRC ARCO, le déséquilibre est énorme entre retraités et actifs. Les retraités" négociateurs "étaient combien autour de la table de discussion? Les retraités sont certes sortis des circuits de décisions mais ils conservent un bulletin de vote.
Pour les retraités, la vie active à souvent été dure , ils doivent souvent encore faire preuve de solidarité vis à vis de leurs ascendants et de leurs descendants, sous de multiple formes.
Ils ont une sincère affection pour les générations qui leur succèdent.
Vous qui êtes maintenant aux manettes, ne nous divisez pas, ne nous manipulez pas et soyez bien inspirés.
Vous avez notre considération et nous vous souhaitons le succès.
a écrit le 14/03/2013 à 18:17 :
Contribuables Associés", une Pétition à signer, alignons les retraites du public sur celles du privé
http://www.contribuables.org/2012/10/24/alignons-les-retraites-du-public-sur-celles-du-prive/
Réponse de le 14/03/2013 à 23:36 :
Et puis quoi encore ce qui est acquit reste acquit! La fonction publique mérite bien ce que les états ont donné dans le passé. Aujourd'hui ça reste incontournable!
a écrit le 14/03/2013 à 17:48 :
Ces mesures ne sont que le premier étage de la fusée. Maintenant vient la négociation sur le régime général. Et si la durée de cotisation ou la date de départ à la retraite n'ont pas pu être évoquées pour les complémentaires elles figurent "bien évidemment" au menu du régime général. Donc rebelote, cette fois pour les actifs : augmentation de l'age et de la durée : ça renflouera encore un peu plus les complémentaires. Comme personne n'y comprendra plus rien, puisque ça augmente sans arrêt, la mesure passera dans la confusion, en été ... on prend les paris ?
a écrit le 14/03/2013 à 16:36 :
La bonne nouvelle pour les politiques c'est que cet enième sauvetage du système des retraites passera une fois de plus comme une lettre à la poste tout comme le maintien des incroyables disparités entre régimes.

La mauvaise nouvelle , c'est que cette incroyable pyramide de Ponzi où les actifs paient les retraites des anciens alors que chacun, devrait capitaliser pour sa retraite tout au long de sa carrière, va tôt ou tard nous éclater à la figure et rajoute maintenant au clivage Public / Privé le clivage Actif / Retraités !
Messieurs les politiques , merci pour votre efficacité....................
a écrit le 14/03/2013 à 16:26 :
Il y aurait bien des économies de charges fiscales et sociales à faire dans les entreprises qui permettraient d'augmenter la cotisation retraite part employeur,mais ça ce n'est pas dans la pensée socialiste des trente dernières années,droite et gauche confondues.
Réponse de le 14/03/2013 à 18:51 :
Vous pensez a quelles économies de charges sociales ?
a écrit le 14/03/2013 à 15:25 :
Donc si je comprends bien : les syndicats signent des accords alors que les personnes qui sont impactées (retraités) n'ont pas la possibilité de voter.
Ce doit être la représentativité à la mode socialiste.
Réponse de le 14/03/2013 à 16:03 :
vous avez raison le gouvernement devrait nous demander notre avis - il n'a pas lieu de se feliciter sapin pffff je trouve que de nos jours ne plus se deplacer pour aller voter c est bien , cesera la premiere fois mais je suis vraiment ECOEUREE
a écrit le 14/03/2013 à 15:17 :
comment les retraités peuvent ils se plaindre.?..les augmentations vous les avez déjà eu largement toutes années alors que vous saviez que le régime était déficitaire...les augmentations vous les avez déjà eut en ne cotisant quasi rien comparé à ce que doit cotiser un actif aujourd'hui pour vous...les augmentations vous les avez dejà eut en partant en préretraite et en ne voulant jamais réformer ce système que tout le monde savait déficitaire....où est la justice vis à vis des actifs et des jeunes qui eux n'auront à cause de vous pas de retraite ??? c'est quoi ce pays où l'on sacrifie, les jeunes, les actifs et les entreprises sur l'autel des caprices et des privilèges non financés que se sont auto-accordés les générations précédentes ?

Réponse de le 14/03/2013 à 16:09 :
bien au contraire silence papy - justement les retraites aident les jeunes de nos jours le travail ne court pas les rues (comme dit l'expression) et ils sont bien obligés de subvenir aux besoins de certaines familles en attendant de trouver du travail , vous avez donc tout faux silence papy
Réponse de le 14/03/2013 à 17:29 :
Avons nous besoin de nous justifier ? Pas du tout . La retraite est un droit acquis par des cotisations en respect des règles en vigueur. Le système est ainsi fait . Si .... silence papy ... a des suggestions à faire je l'invite à se mettre en rapport avec les politiques , le médef ainsi que les syndicats !!. Je pense qu'il est attendu pour régler les problèmes ..! Savez vous que les retraités actuels ont entre 61 et 80 ,voir plus . Nous avons tous des histoires singulières .
a écrit le 14/03/2013 à 15:12 :
Je propose qu'on rebaptise notre président Saint-François des Assises, celui qui crée des nouveaux pauvres, ne vit pas pauvrement (la République est touhjours riche pour les énarques) et se moque d'être canonisé.
a écrit le 14/03/2013 à 13:28 :
Super journée: sauvetage des retraites et élection d'un pape qui a le même nom que moi !
Réponse de le 14/03/2013 à 14:03 :
Eh bien ils ne sont pas dans la M....e eux aussi !!
Réponse de le 14/03/2013 à 14:40 :
Il a de l'humour ce nouveau pape, en réponse à la petite blague de notre président ("la France ne présentera pas de candidat"), il prend le même nom ! Sinon, avec notre Saint François d'Assise, les pauvres retraités seront sauvés...
Réponse de le 14/03/2013 à 22:43 :
Il aurait pu choisir un autre prénom ce pape !
a écrit le 14/03/2013 à 13:27 :
Donc ... on rajoute 0,1 point + ,1 point de cotisation aux employeurs ... et on nous fera des grands discours sur l'absence de compétitivité des entreprises françaises, sur le coût du travail trop élévé en France etc ... Faudra-t-il attendre 8 millions de chômeurs pour qu'on se rende compte qu'on incitera pas les employeurs à embaucher en les taxant tous les jours un peu plus durement !!!??
a écrit le 14/03/2013 à 13:25 :
A quand la baisse pour tous les politiques de tous les bords qui sabotent le travail des français?
a écrit le 14/03/2013 à 13:13 :
Pour le FONCTIONNAIRE Sapin, tout va bien: c'est juste les salariés du privé qui trinquent, ses copains fonctionnaires continuent avec leurs privilèges... RAS LE BOL. FONCTIONNAIRE = PROFITEUR
a écrit le 14/03/2013 à 13:02 :
et mrs Sapîn et Hollande que font 'ils des régimes fonctionnaires , sncf , élus

ils se felicitte tous les deux de ne pas y toucher car ce sont des " copains" ?
a écrit le 14/03/2013 à 12:55 :
ce n'est pas de la justice sociale, car ce qui a été fait ne concerne que le privé. Mais rien pour fonctionnaires, élus de tous niveaux, régimes spéciaux divers, ... qui eux ne sont pas touchés.
a écrit le 14/03/2013 à 12:53 :
Et sans rigoler, quand est ce qu'on s'occupe vraiment du problème des retraites?
a écrit le 14/03/2013 à 12:47 :
Quand on sait que la societe privee d assurance de Sarkozy "malakoff mederic" gere cette manne financiere AGIRC ARRCO, c'est evident qu'ils "trouveront un accord".
Le seul moyen de se sortir de cette pyramide de Ponzi, c'est de quitter le systeme dans les premiers et de se faire sa retraite et de cesser de penser "tout état".Je l'ai fait depuis 10 ans avec bien peu de probleme par rapport aux economies faites ....
quitterlersi leduc michael
a écrit le 14/03/2013 à 12:47 :
Et les regimes speciaux? les retraites ds politiques?...on ne touche à rien....
a écrit le 14/03/2013 à 12:44 :
Sauvé? pour combien de temps?
Réponse de le 14/03/2013 à 13:23 :
Pour 1 an maximum, comme la réforme de 2010...
a écrit le 14/03/2013 à 12:42 :
Mais comment peuvent-ils parler de "bonne" nouvelle ? Cette mesure n'est qu'un ridicule écopage sur notre navire français qui est en train de sombrer. Mais bon sang ouvrons les yeux et constatons ce qui se passe autour de nous, la crise est loin d'être finie : elle n'est même pas encore arrivée à son maximum. Ce n'est pas le taux de cotisation complémentaire du privé qu'il faut changer, c'est le système de retraite dans son ensemble sinon nous allons droit dans le mur. Et par pitié, abolissons ces avantages honteux des fonctionnaires, administrations publiques, députés et autres élus qui vivent comment des sangsues sur le dos du privé et qui creusent le déficit de notre pays.
De toute façon je ne me fais aucune illusion : en tant que "jeune" actif du privé d'aujourd'hui je n'aurai pas de retraite, point barre. Et si on me laissait choix, je préférerais ne RIEN donner à la fin du mois sur ma fiche de paye et me la constituer moi-même ma retraite, en investissant dans du logement, des entreprises privées et ainsi faire tourner l'économie, la vraie, et permettre à la machine de tourner rond.
Bravo messieurs les "partenaires sociaux", vous venez juste d'augmenter encore un peu le coût du travail déjà extra-terrestre chez nous. Excellente nouvelle !
Réponse de le 14/03/2013 à 12:53 :
Mais comment faut il le dire? ce n'est pas la CRISE, les crises, c'est LA MALADIE CHRONIQUE!! vous savez celle qui s'enkiste, parce qu'on n'a pas trouvé les bons médocs! ENCORE faut il les trouver, les bons médocs pour soigner, et pour que ça aille miec'est tout ux, ce n'est sûrement PAS cette UE, qui est la solution, le bon médoc ! on est en train à force de gaver le malade avec un MAUVAIS TRAITEMENT, de l'emmener di vie(si on peut encore appeler ça comme ça !) à trépas!
Réponse de le 14/03/2013 à 17:05 :
La france a le cancer généralisé et elle est en fin de vie, il y a plus d'espoir!
a écrit le 14/03/2013 à 12:32 :
Tout va bien pour ce rebondant bien rondelet ,les "toujourslesmêmes" passent à la caisse avant de passer à la casse. Rien de sauver encore des parlotes
a écrit le 14/03/2013 à 12:27 :
Pour une fois qu'une négo tape sur quelque chose ou le patronat a bien du mal à s'opposer car ils seront retraités eux aussi un jour, et puis c'est un sujet tabou, c'est enfin une bonne chose.
C'est un sujet que je n'ai pas réussi à faire comprendre à mes collègues délégués syndicaux, se battre pour quelque chose ou la réponse négative d'en face a quelque chose de franchement immoral.
Réponse de le 14/03/2013 à 13:40 :
Oui pemmore@, un grand bravo pour les représentants des travailleurs !!! Voici une belle négociation en effet, les seuls perdants sont ceux qui cotisent à l'Arrco, l'abreuvoir géré par les trop nombreux administrateurs (les syndicats et le patronat) est rafistolé, ouf !! l'administration respire, le travailleur peut continuer à souffrir.
Plus d'informations sur les liens ci-dessous :
http://www.lefigaro.fr/retraite/2013/03/14/05004-20130314ARTFIG00366-comprendre-l-accord-sur-les-retraites-complementaires.php ; http://www.agirc-arrco.fr/documentation/infos-reglementaires/textes-agirc-et-arrco/
a écrit le 14/03/2013 à 12:25 :
Dire que ces socialistes ,salissaient sans arrét le précédent gouvernement sur tout, maintenant il font la même chose mais en pire
Réponse de le 14/03/2013 à 12:44 :
Mais non, ils font ça dans un but de "justice sociale". Alors que les mesures du précédent gouvernement étaient injustes. Exemple : au lieu d'une injuste augmentation de la TVA, ils ont fait une juste augmentation de la TVA.
Réponse de le 14/03/2013 à 12:48 :
+ 1000 !!!!
a écrit le 14/03/2013 à 12:07 :
Ne peut-il se taire ?
Ils n'ont rien sauvé.
a écrit le 14/03/2013 à 12:03 :
L'augmentation des retraites complémentaires sous indexée par rapport à l'inflation officielle qui est elle-même sous indexée par rapport à l'inflation réelle. Les petits retraités sont encore un fois les plus touchés (ils n'achètent pas d'automobile, d'ordinateur, de smartphone chaque année pour bénéficier de leur baisse de prix à fonctionalité constante). L'injustice s'accroît, en faveur d'une certaine caste de privilégiés, la nomemklatura.
Réponse de le 14/03/2013 à 12:47 :
En même temps, les petits retraités ont eu au moins 30 ans pour se rendre compte que nous allons dans le mur (je leur accorde une marge de 10ans pour la prise de conscience). Donc s'ils n'ont rien prévu pour cette période de disette à venir, ils ne peuvent s'en prendre qu'à eux même.
a écrit le 14/03/2013 à 12:03 :
Pour combien de temps ? Touraine s'est encore trompée quand elle disait que la réforme des retraites demandera des efforts "de la part de tous les Français", il fallait comprendre "de la part de toujours les mêmes Français". Pour Sapin, Touraine et leurs cliques tout va bien.
Réponse de le 14/03/2013 à 12:42 :
Si j'étais à leur place, je serrerais les fesses bien fort en espérant que les Français ne se révoltent pas trop vite. Mais en attendant, je continuerais à profiter au maximum de tous ces tocards qui croient au Père Noël.
a écrit le 14/03/2013 à 11:51 :
eh oui;plusieurs catégories de Françàis,mr sapin,veuillez revoir tous les avantages royaux de vos ministres,députés ,sénateurs,tous les multiples directeurs des conseils régionaux,départementaux
toutes les comissions qui ne servent a rien,et j'en passe,les salaires royaux des personels de l'élysée,du sénat,voir toutes leurs primes ;prime de nuit,prime d'ordinateurs,prime de chauffage etc
ya du boulot!!
Réponse de le 14/03/2013 à 12:38 :
ben non, ça ce sont des potes, pas des Français.
a écrit le 14/03/2013 à 11:48 :
eh oui Mr sapin tant que on ne touche pas a votre retraite de nantis tout va bien! mais cela ira moins bien en 2014 et 2017 a bientot!
Réponse de le 14/03/2013 à 12:15 :
@ roro: calme toi !
Réponse de le 14/03/2013 à 12:21 :
Déjà, l'année prochaine, il y en a quelques uns qui vont décaniller ! 1ere étape.....
a écrit le 14/03/2013 à 11:48 :
eh oui Mr sapin tant que on ne touche pas a votre retraite de nantis tout va bien! mais cela ira moins bien en 2014 et 2017 a bientot!
a écrit le 14/03/2013 à 11:48 :
eh oui Mr sapin tant que on ne touche pas a votre retraite de nantis tout va bien! mais cela ira moins bien en 2014 et 2017 a bientot!
Réponse de le 14/03/2013 à 23:15 :
Alors là il ne faut pas se faire des idées. Les socialistes ont tous les pouvoirs dans ce pays et savent comment faire pour piéger l'opposition. Ils sont au pouvoir pour longtemps.
a écrit le 14/03/2013 à 11:48 :
eh oui Mr sapin tant que on ne touche pas a votre retraite de nantis tout va bien! mais cela ira moins bien en 2014 et 2017 a bientot!
Réponse de le 14/03/2013 à 12:30 :
C'est clair qu'une retraite à 14000? par mois pour mentir aux Français ce n'est pas donné à n'importe qui.
a écrit le 14/03/2013 à 11:46 :
Grace à la noble concertation sociale que nous avons mise en place, alors que l'ancien président ne faisait qu'opposer les français, nous venons de sauver les retraites !!! Faisant suite à la restauration définitive de notre compétitivité grâce aux accords récemment signés sur la flexisécurité, et à la franche diminution de notre déficit grace à la légère hausse des impots (et encore, ne concernant que les plus riches, les nantis et privilégiés), François Hollande a raison de dire que la crise est derrière nous. La FRANCE est de retour, nous allons revivre 30 glorieuses, et Hollande méritera sa place au Panthéon à côté de Jaurès et Victor Hugo. Vive le socialisme de progrès et de réussite !!!
Réponse de le 14/03/2013 à 13:54 :
Ah les socialistes !!! Qu' est-ce qu' il na faut pas entendre !!! Nous venons de sauver les retraites, mais lesquelles ?? Celle du public !!! Ou sont vos efforts, toujours les mêmes qui gardent leur petits privilèges !! C' est normal que vous vénériez votre président normal, il vous chouchoute et va vous chouchouter jusqu' en 2017 !! Après il ne sera plus là heureusement , vous ne lisez pas assez les forums, et les journaux, nous avons un président socialiste qui va rentré dans le livre des records avec le % le plus bas dans les sondages et de l' histoire des républiques !! Nos socialistes qui sont d' accords pour perdre de l' argent avec le Mali, et bientôt avec la syrie !! C' est vrai qu' avec un super conseiller de Mr Sérillon, socialiste normal qui gagne 70 000 euros par moi, le président normal est bien entouré !! Quant à la place au Panthéon pour notre président normal, il a déjà sa place au musée Grévin et c' est déjà beaucoup !!! Moi je ferais une maison des incompétents, et je crois qu' elle serait vite remplie avec nos socialistes de France !! Mais pour l' instant nous ne sommes pas encore au Panthéon, mais sur le Titanic, préparer vous à mettre les chaloupes à la mer, car nous n' allons pas tarder à couler !!
Vive le socialisme pour nous emmener droit dans le mur !!! Ah oui j' oubliai, qui était le socialiste qui c' est fait viré par Mr Le Pen au 1er tour des élections.......réfléchissez ...ce n' était pas le meilleur...Mr Jospin !!!!
Réponse de le 14/03/2013 à 14:11 :
vous êtes sûrement un néo libéral rétrograde (et apatride) qui veut la misère du monde. Il ne faut pas baisser le salaire de Mr Sérillon ou des fonctionnaires ou leur retraite, il faut augmenter le salaire et la retraites des autres français. Mais comme on ne peut pas tout faire en même temps, on commence par nous les élus, les ministres, Mr Sérillon et les fonctionnaires. Il faut bien commencer par quelqu'un, alors autant que ce soit nous, élus socialistes et fonctionnaires, phares de l'humanité. Dans un second temps, avec nos réformes structurelles en cours de réalisation, nous arriverons à augmenter le salaire de tous les gens du privé (avant impôts bien sûr, après, c'est une autre affaire) pour les aligner sur la référence du public. Vous comprenez, il faut une référence haute, nous ne voulons pas aligner vers le bas comme les ultra turbo néo libéraux méchants dont vous faites parti.
Réponse de le 14/03/2013 à 16:51 :
@élu PS. Arrêtez d'exciter tout le monde élu PS. C'est déjà assez tendu comme cela. On a bien compris que vous ne croyiez pas un traître mot de ce que vous dites.
@momo : tu vois pas qu'élu PS se fait du second degrés. Il se fout un peu de ta gueule en fait...
Réponse de le 14/03/2013 à 20:09 :
oui j' avais bien compris halley ! elus ps n a pas du aller bien loin à l' école, le pire c' est eux qui nous gouvernent maintenant, nous sommes dans la M...E jusqu' au cou, et nous sommes obligés d' attendre 2017 ! A moins que les français se reveillent et qu' ils les foutent dehors avant, allez du vent , elus ps avec !!!
a écrit le 14/03/2013 à 11:44 :
C' est curieux, ce pays "plonge" comme jamais, mais les seules réformes sont faites au détriment des salariés du privé. On ne nous parle jamais des retraites spéciales, des retraites des fonctionnaires, des retraites scandaleuses des élus....!!!! Mais bien sûr Sapin parle de justice sociale dans toutes ses interventions : vive le socialisme .....
Réponse de le 14/03/2013 à 12:12 :
"la justice sociale" comme vous le dites, c'est pour certains, mais pas pour tous!! ne rêvons pas, ça ne se fera JAMAIS !! on a beau li dire, le redire dans tous les commentaires, s'insurger, s'exclamer haut et fort, s'indigner...! ça ne servira à RIEN, tant que nous ne prendrons pas le taureau par les cornes, pour leur faire comprendre que tout ça , c'est fini, qu'on en a MARRE! MARRE! mais il faut de l'ACTION! sans cela, on arrivera à rien, il faut une révolte!! il n'y a que cela qu'ils comprennent..mais pas que 2 tondus" et 3 pelés", il faut du MONDE! l'union fait la force..on l'a oublié....dommage, sans ça, s'est fichu d'avance......et le mur..il est là !!!!!
Réponse de le 14/03/2013 à 12:27 :
Il n'y a pas que des réforme au détriment du privé, il y aussi celles au bénéfice du public :-)
Réponse de le 14/03/2013 à 14:26 :
Réponse à Yves L : Oui regroupons les salariés du privé retraités et actifs afin de manifester en masse devant le ministère du Travail !!!
Réponse de le 14/03/2013 à 14:43 :
@ Yves L: nous, c'est le cocu que l'on prend par les cornes !
a écrit le 14/03/2013 à 11:30 :
deux conséquences a cet accord:le régime complémentaire est sauvé pour 6 mois et les entreprises vont etre ponctionnées plus ,donc plonger encore plus
Réponse de le 14/03/2013 à 11:57 :
On ponctionne ou il y a de l'argent!
Réponse de le 14/03/2013 à 13:51 :
Regardez et informez-vous sur le niveau des marges, qui plonge.
Le chômage qui explose.
NON, les entreprises privées ne se portent pas bien et ne supportent plus ls "ponctions".
Réponse de le 14/03/2013 à 17:15 :
Mais non regardez bien, leur train de vie est flagrand et sans conteste.
a écrit le 14/03/2013 à 11:27 :
Formidable :celui qui a 1500 E de complementaire ne va pas trop souffrir, celui qui en a 500 va encore payer la soustraction....
a écrit le 14/03/2013 à 11:21 :
Ayez le courage, Mr Sapin, de mettre tous les régimes de retraite sur un pied d'égalité, cela évitera à l'état de subventionner les régimes spéciaux avec tous leurs avantages et arretez de dire des sottises : rien n'est sauvé. Une nième emplatre sur une jambe de bois, voila ce qui vient de ce décider, mais le pire est à venir, et cela vous le savez et n'osez pas le révéler pour conserver votre place.
a écrit le 14/03/2013 à 11:21 :
C'etait indispensable.Hélas les retraites du privé seront mis à contribution ( normal ) tandis que ceux de la fonction publique se verront gratifiés d'un petit 2% !!! ( anormal )
Réponse de le 14/03/2013 à 11:32 :
Ce n'est pas le sujet, puisqu'il s'agit des retraites complémentaires du privé. Mais on voit aussi que ce n'est JAMAIS le sujet, on dirait qu'il n'y a PAS de problème pour payer les retraites des fonctionnaires, il suffit d'emprunter et de creuser la dette. Aucun politicien ne met jamais ce sujet sur la tables quand on parle de limiter le déficit, aucun syndicat ne descend dans la rue pour défendre le secteur privé du pillage de son système de retraite par les fonctionnaires. Il n'y a pas de syndicat dans le privé pour défendre l'ensemble des salariés? ou bien il sert uniquement à dévaster les entreprises et à les couler ?
Réponse de le 14/03/2013 à 11:56 :
vous n'avez qu'à regarder (un simple exemple), l'émission "C dans l'air", l'on attend des explications d'une telle émission avec de nombreux journalistes "calés" dans ces affaires, comme la retraite etc....on en ressort aussi peu renseignés que l'orsque l'on a commencé à la regarder! PAS UN! journaleux, vous m'entendez, PAS UN ne trouvera injuste ces histoires de retraites prié et public, ne dénoncera le gouvernement, etc! on parlotte, on s'exprime souvent avec la langue de bois, vous pensez bien, ils ne vont pas s'exposer à certains foudres !! vraiment dégouté !! ce monde est pourri jusqu'à la moelle, RIEN à en tirer !!!
Réponse de le 14/03/2013 à 13:02 :
il est vrai que ces animateurs journaleux qui eux ont des acquis anciens et importants ne vont pas créer un précédent en parlant comme il se devrait des disparités entre les retraités du privé et du public.Je ne regarde plus ces émissions ni le grand journal sur Canal+ ils sont trop ironiques et sont bien payés pour faire de la parlotte!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!eux auront des retraites dorées!!!!!
a écrit le 14/03/2013 à 11:18 :
des réactions sur l Allemagne pourquoi avoir voter pour un président français fallait voter merkel
arrêtons de prendre exemple sur ce pays sommes nous des guignols pour toujours copier les autres
Réponse de le 14/03/2013 à 16:10 :
Vous estimez donc comme beaucoup de francais qu au lieux de copier il vaux mieux réinventer la roue, je me demande si ce raisonnement existe chez les autres peuples.
a écrit le 14/03/2013 à 11:17 :
Je signale pour certains ( suite lecture des commentaires) que les retraités ont cotisé pour leurs anciens !! que d'autre part, il faut aussi se poser la question : pourquoi les caisses sont vides ?????

Une fois de plus, les retraites de la fonction publique ne sont pas touchées et pourtant l'Etat a été content de se servir dans les caisses du privé !!!!
Réponse de le 14/03/2013 à 11:40 :
Ne nous trompons pas de cible -> régimes spéciaux
Réponse de le 14/03/2013 à 11:42 :
@ bibi: Encore une fois, il n'y a pas de "caisse" pour les retraites (c'est vrai que le terme caisses de retraites prête à confusion) ! C'est du financement à flux tendu: les actifs payent pour les retraités, c'est pour cela que les retraites sont versées le 8 du mois une fois que les cotisations ont été encaissées.
a écrit le 14/03/2013 à 11:16 :
sauf erreur de ma part,une augmentation de 0.8% du point ARRCO donne 1.2513 et non 1.2472
a écrit le 14/03/2013 à 11:07 :
Encore un "politique" qui dit système sauvé! Ont ils la moindre capacité à réfléchir?
a écrit le 14/03/2013 à 11:01 :
oui, "sauvé"...qui est sauvé? Ces mêmes partenaires sociaux, qui perçoivent le jeton pour leur réunionisme? le statu-quo mensonger avec lequel l'on nous rabat les oreilles depuis la parution du livre blanc des retraites sous Jospin? Le gouvernement d'autruches auto-satisfaites qui arbore une étiquette socialiste, pour la dénaturation du terme et l'appauvrissement général...Tous ceux là peuvent se considérer sauvés, pas le peuple, encore une fois laissé en jachère et en pâture aux idées d'une Marine laregment dérivante
a écrit le 14/03/2013 à 10:52 :
Les partenaires sociaux ont sauvé le système des régimes de retraites complémentaires....mais qui a décidé .....le Medef et les syndicats qui ne représentent que 8% des salariés ;
qui plus est, dans cette décision, la CGT qui pèse pour 34 % n'a pas signé.
Cela signifie : que la représentation des salariés du privé ne se situe qu'à hauteur de :
8 % duquel il faut déduire ( le taux de représentation des fonctionnaires non concernés soit 100 - 66 = 34 % et duquel il faut déduire la représentation de la CGT dans les syndicats = 34 % ), cela m'amène à dire que les décisions concernant la désindexation des retraites complémentaires ont été faites par des syndicats qui ne représentent que
1,79 % salariés du privé......
Avec cette décision "historique" le président actuel peut se targuer de n'avoir pas été obligé de décider lui-même comme il sait le faire à chaque fois ...son caractère de louvoyeur et de procrationniste est bien réel....ce n'est pas moi qui ait décidé ce sont les autres et surtout les syndicats qui ne pourront donc pas engager des manifestations monstres dans la rue comme ils ont su le faire sous Sarkozy.....puisque ce sont eux qui en ont décidé ainsi.....
a écrit le 14/03/2013 à 10:52 :
Le gouvernement a-t-il le triomphe modeste en mettant les "partenaires sociaux" en avant ou est-ce avant tout pour se dédouaner du potentiel mécontentement d'une classe d'électeurs très importante, les salariés, les entreprises et les retraités car tout le monde passe à la caisse........
a écrit le 14/03/2013 à 10:47 :
Ponctionner encore PSA et Renault et leurs salariés pour permettre aux retraités de continuer à acheter des voitures allemandes va bien nous mener à la disparition de nos régimes de retraite
Réponse de le 14/03/2013 à 11:15 :
Ce n'est pas grave ils enverront leurs enfants travailler en Allemagne pour leur envoyer de l'argent.
a écrit le 14/03/2013 à 10:46 :
A l'heure où l'Allemagne se pose des questions sur le coût social des réformes Schröeder, il est louable qu'en France, malgré les divergences, grâce au dialogue entre les partenaires sociaux l'essentiel soit préservé. En Allemagne, quel montant de retraite vont toucher les millions de futurs retraités allemands qui travaillent pour des "mini-jobs" payés quelques centaines d'euros par mois dans une Allemagne vieillissante?
a écrit le 14/03/2013 à 10:46 :
comment les retraités peuvent ils se plaindre.?..les augmentations vous les avez déjà eu largement toutes années alors que vous saviez que le régime était déficitaire...les augmentations vous les avez déjà eut en ne cotisant quasi rien comparé à ce que doit cotisé un actif aujourd'hui pour vous...les augmentations vous les avez dejà eut en partant en préretraite et en ne voulant jamais réformer ce système que tout le monde savait déficitaire....où est la justice vis à vis des actifs et des jeunes qui eux n'auront à cause de vous pas de retraite ??? c'est quoi ce pays où l'on sacrifie, les jeunes, les actifs et les entreprises sur l'autel des caprices et des privilèges non financés que se sont accordés les générations précédentes ?
Réponse de le 14/03/2013 à 11:45 :
@ papy chouineur: merci pour votre commentaire très lucide qui remet bien les choses en place !
a écrit le 14/03/2013 à 10:45 :
Les retraites des régimes spéciaux, en grande partie financées par les retraites du privé ne sont évidemment pas touchées! C'est la justice sociale vue par ce gouvernement !
Réponse de le 14/03/2013 à 11:13 :
Surtout pas touche au secteur public et aux régimes spéciaux c'est du social bien mérité pour nous fonctionnaires. Le privé doit participer aux efforts de redressement du pays, ce
que de la justice!
Réponse de le 14/03/2013 à 11:44 :
Lire : ce n'est que de la justice!
a écrit le 14/03/2013 à 10:44 :
Cet accord est une fausse JOIE, enfin pas pour tout le monde !!! Les partenaires sociaux ont hypothéqué les générations futures en préservant les privilèges des retraités papy boomers qui n''hésitent pas à tondre la laine sur le dos de leurs enfants et pire de leurs petits enfants ... c'est honteux tout simplement. Mr SAPIN se réjouit des manoeuvres du MEDEF CGPME UMP UIMM qui l'ont aidé à repousser le plafonnement drastique des grosses retraites qui serait la seule solution ... PALFONNER toutes les retraites à 1 800 euro, c'est déjà énorme puisque c'est le double du SMIC des travailleurs qui se lèvent tôt pour gagner la pauvreté et la misère de leurs familles...
Réponse de le 14/03/2013 à 12:03 :
eh! bien allez bosser, vous ne faites que geindre !!
Réponse de le 14/03/2013 à 14:17 :
En effet, 1 800 euro par mois comme retraite ca parait très raisonnable, les retraités n'ont pas de dépenses quotidiennes pour aller au travail, ils n'ont plus d'enfant à charge, généralement ils ont payé leurs maisons, résidences secondaires, ils bénéficient de réductions à la SNCF, dans les clubs etc ... ils ne sont pas à plaindre à côté des SMICARD qui n'arrivent pas à nourir leurs enfants ... ENFIN un peu de BON SENS des REALITES
Réponse de le 14/03/2013 à 17:16 :
@Raisonnable
Du bon sens en France?, il faudrait auparavant cesser de voter pour la caste des oligarques ploutocrates qui nous dirige!.
a écrit le 14/03/2013 à 10:43 :
Reste plus au gouvernement socialiste a supprimer l'abattement fiscal de 10 % dont bénéficient les retraités et les taxer de la CSG et ils seront content d'avoir matraqué cette catégorie de gens qui ont le tord d'avoir travaillé toute leur vie pour ne toucher que la moitié de leurs anciens revenus.
a écrit le 14/03/2013 à 10:42 :
Certainement pour ceux qui sont épargnés : fonctionaires, régimes spécieux, élus, bref, ceux qui sont déjà épargnés par la crise et la concurrence.
Quant à savoir si le système est sauvé, c'est le même discours d'incompétence à chacune de ses réformes.Enfumage !
Réponse de le 14/03/2013 à 11:28 :
Nos régimes de retraites de la fonction publique ne seront pas touchés par la crise.
Les autres régimes peuvent largement contribuer au redressement de la france sans pour
autant baisser leur train de vie bien confortable.
a écrit le 14/03/2013 à 10:41 :
La baisse du pouvoir d'achat des retraites, c'est une "bonne nouvelle" pour Michel Sapin ! Voilà qui fait plaisir à savoir! Il est vrai que, pour lui, sa retraite ne sera pas touchée...
a écrit le 14/03/2013 à 10:40 :
attention carresse dans le sens du poil gare à la suite ( à venir ! ) .
Réponse de le 14/03/2013 à 12:17 :
Au Medef, on n'aime pas être caressée dans le sens du poil !
a écrit le 14/03/2013 à 10:40 :
Encore un socialiste qui se félicite de l'augmentation du nombre de pauvres, mais pour toucher aux privilèges des nantis, de la caste au pouvoir rien n'est fait.
a écrit le 14/03/2013 à 10:38 :
ET LES FONCTIONNAIRES ???????
Réponse de le 14/03/2013 à 11:22 :
La réforme des retraites touche également les fonctionnaires, la taux de cotisation des retraites est en train d'être harmoniser sur celui des salariés du privé. A ce sujet il est important de rappeler que le taux de cotisation pour le secteur privé englobe les retraites complémentaires.
Par conséquent les fonctionnaires ne disposant pas de régime complémentaire cotisent au final à un taux supérieur.
Cela étant, il paraît aujourd'hui nécessaire de procéder à une harmonisation de l'ensemble des régimes, fini le calcul de la retraite sur les 6 derniers mois pour les fonctionnaires.
Sans aménagement, la fin de cette méthode conduira à une baisse de 30 % des retraites de fonctionnaires, pour être équitable, il faudra tenir compte dans le futur nouveau calcul du montant des primes allouées aux fonctionnaires.
Les retraites devront être les mêmes pour tous, mais malheureusement elles seront bien moins importantes pour l'ensemble de la population.
Nous assistons à un nivellement par le bas......
a écrit le 14/03/2013 à 10:36 :
Ce matin, les journaux titrent, "il n'y a pas eu d'accord"!.
Bien sur que si, il y a eu accord!, accord pour une fois de plus diminuer les prestations retraite du secteur privé, et pour augmenter les cotisations des actifs du même secteur!.
Et bien entendu, ces "partenaires sociaux", vont se revoir prochainement pour discuter de l'allongement de la durée des cotisations!.
C'est pas un bel accord ça?.
Mais pas un seul mot pour parler du détournement des 6 milliards d'euros des caisses de l'ARCO et de l'AGIRC vers les caisses de l'état IRCANTEC!.
a écrit le 14/03/2013 à 10:35 :
on ne touche pas aux régimes spéciaux l injustice demeure pour une gauche JUSTE CEST POUR DEMAIN les mensonges de notre président s affirment de jours en jours il ne faut pas chercher plus loin sa baisse dans les sondages dans 4 ans le choix MARINE ou MELENCHON ..le reste les copains d abord ponctionnaires pour fonctionnaires
Réponse de le 14/03/2013 à 12:04 :
ne vous en faites pas, MARINE va faire un sacré score!! et c'est TANT MIEUX !!!!!!!
a écrit le 14/03/2013 à 10:30 :
oui oui, et Sarkozy avait sauvé le système de base en 2010. C'est bon, ne nous inquiétons plus.
Réponse de le 14/03/2013 à 11:05 :
si si il l'a sauvé comme il a reformer les regimes speciaux en 2007, sauf que celle ci nous coutent encore plus cher apres la reforme
a écrit le 14/03/2013 à 10:28 :
au lieu de dire aux retraités que leur retraites ne seront pas valorisées tant que le régime ne sera pas équilibré, on demande aux actifs de cotiser encore plus et encore plus longtemps alors que 50% des +55 ans sont au chomage...où est la logique et où est la justice ????Et je ne parle meme pas de la baisse des retraites qui normalement devraient etre indiscutable au vu de nos finances publiques et du déséquilibre actif/retraité...comment peut on considérer comme le dit Mr Sapin, que 1400 euro, c est une petite retraite, quand on voit le reste à vivre de la majorité des actifs qui ont eux, une famille à élever et leur loyer ou crédit logement à payer et qui eux n'auront pas de retraite???? je pose deux questions sérieuses : 1 : quel interet pour un jeune actif diplomé ou un jeune entrepreneur de rester dans ce pays ? ou alors quel interet pour un smicard de se lever pour bosser le matin, alors qu'avec les aides et les minimas sociaux et sans compter le black , il aura une vie sans souci en province et le minimum vieillesse à la fin ....et le tout dans une vie vraiment cool....?
a écrit le 14/03/2013 à 10:22 :
Les partenaires sociaux n'ont rien sauvé, ils ont surtout évité au gouvernement de mettre à plat l'ensemble des systèmes de retraite, ces accords creusent l'écart entre les travailleurs et augmentent les inégalités sociales.
a écrit le 14/03/2013 à 10:15 :
Ah....enfin un geste des fonctionnaires, pour sauver nos retraites, ils ont accepté de passer à 62 ans de cotisations, et de leur calculer le montant de leur retraite sur les 25 meilleures années, Quelle solidarité, nous leur en sommes reconnaissants !! Nous ne nous attendions pas à un tel effort de leur part !!! Et en plus , ils ont accepté de payer l' électricité au prix normal comme tout les Français, je parle bien sur de EDF, Les cheminots aussi ont réduits leur avantages, le train, les villages vacances gratuits..etc...etc.... maintenant ils acceptent de payer le prix normal comme tout les français !!! J' en suis encore abasourdi !! Merci monsieur le président normal !!
Réponse de le 14/03/2013 à 12:02 :
62 ans de cotisation ? Donc si notre fonctionnaire commence a "travailler" a l'age de 25 ans, il cotisera jusqu'a l'age de 87 ans ! Eh ben alors effectivement, c'est un sacre effort consenti par nos amis du public.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :