Le gouvernement envisage de réduire ses parts dans les entreprises publiques

 |   |  514  mots
Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault. Copyright Reuters
Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault. Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Jean-Marc Ayrault a affirmé dimanche soir sur TF1 que le gouvernement envisageait de réduire la participation de l'Etat dans le capital "d'un certain nombre d'entreprises publiques" pour consacrer ces sommes à l'investissement.

"Nous envisageons que dans un certain nombre d'entreprises publiques où le taux de participation de l'Etat (dans leur capital) est très important, nous puissions dégager une partie pour financer de l'investissement. Pas pour boucher les trous du budget", a déclaré le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, dimanche sur TF1.

"Non, ce n'est pas le retour des privatisations mais c'est une gestion fine du capital de l'Etat, en conservant son rôle d'Etat stratège", a ajouté Pierre Moscovici, le ministre de l'Economie, sur I-Télé. "Nous avons besoin d'investissement. Ce qui est crucial aujourd'hui, c'est la relance de notre économie, la croissance, la création d'emplois, et pour cela il faut tout faire pour investir et le faire sans creuser les déficits puisque nous voulons garder le cap du sérieux budgétaire", a-t-il expliqué. Il a refusé de dévoiler le nom d'entreprises qui pourraient être concernées, mais a affirmé que l'idée générale pouvait être "de jouer ici où là, cela peut être réduire les taux de participation, cela peut être vendre des participations non stratégiques".

Safran, EADS... et bientôt GDF et EDF ?

L'Etat a déjà cédé des parts dans l'équipementier aéronautique Safran et dans le groupe d'aéronautique et de défense EADS au cours des dernières semaines. Le 3 avril, le ministère de l'Economie a ainsi annoncé avoir vendu 3,12% du capital de Safran, soit 13 millions d'actions, à des investisseurs institutionnels via une procédure accélérée. L'opération lui a rapporté 448,5 millions d'euros et l'Etat détient encore 27,08% du capital. La vente de titres EADS a déjà rapporté près de 1,2 milliard d'euros à l'Etat français en avril. Le groupe européen lui a racheté une première tranche de 1,56% du capital, pour 482,7 millions d'euros, puis une deuxième de 2,1%, pour 707 millions. Il reste encore à l'Etat de l'ordre de 0,4% ou 0,5% du capital à céder.

Le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg a également évoqué en avril la possibilité de céder des part dans GDF-Suez et dans EDF.

A l'ouverture, à la Bourse de Paris, les titres des entreprises publiques étaient mal orientées. Vers 09h45, Air France-KLM (-2,57% à 7,44 euros), CNP Assurances (-0,18% à 11,30 euros), EADS (-0,09% à 40,81 euros), EDF (-0,62% à 17,62 euros), France Telecom (-0,50% à 8,21 euros), GDF Suez (-0,99% à 16,56 euros), Safran (-0,40% à 37,75 euros) , Thalès (-1,03% à 32,71 euros) reculaient légèrement. L'indice CAC 40 était quasiment stable (-0,1%) à 3.908,99 points.

"Le cap" est "tenu"

Concernant la politique, "il y a parfois des couacs, mais ce qui est essentiel pour les Français, c'est la ligne du gouvernement, le cap. Ce cap, il est fixé par le président de la République et moi-même et personne d'autre, et il est tenu", a également affirmé Jean-Marc Ayrault. Il a assuré que "la politique qui a été décidée est bien conduite" et vise à favoriser "le retour de la croissance". Le chef du gouvernement a réaffirmé que cette politique allait "finir par porter ses fruits". "L'objectif est bien le retournement de la courbe du chômage", a-t-il dit.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/05/2013 à 12:26 :
On devrait vendre les palais, Versailles et le Louvre.
a écrit le 07/05/2013 à 12:18 :
Les entreprises qui font des dettes à la nation, est-ce une bonne politique ? On incrimine les banques et pas les autres ? On parle des participations de l?Etat, dans la société ça jase sur la question des retraites EDF : un cadre cotise 1 et touche 3, mais un cadre d?une autre entreprise touche 1 pour 1 cotisé. C?est quoi la justice sociale sachant que les français payent l?électricité et le monopole. Nous sommes curieux de savoir si c?est le Qatar ou les citoyens français qui vont acheter.
a écrit le 06/05/2013 à 17:52 :
Il est quand même curieux que chaque fois qu'il y a un gvt de "gôche" automatiquement il y a privatisation et qui s'en met plein les poches ? toujours les mêmes ! privatisation de EDF/GDF ? super autant aller directement à DIRECT ENERGIE, POWEO et tutti quanti. Mais il y a un espoir : Jean-Luc Mélanchon
Réponse de le 07/05/2013 à 12:23 :
Pour mémoire, le niveau du déficit, c?est à peu près le montant des salaires et pensions du public. Vous feriez bien de ne pas cautionner ce système qui détruit la croissance car ça se paiera comme en Europe du Sud.
a écrit le 06/05/2013 à 15:52 :
Et à qui va t'il les céder les parts?.Les investisseurs importants savent bien que les cours actuels des actions sont gonflés par le jeu des planches à billets et des taux à zéro.
Réponse de le 07/05/2013 à 10:05 :
pas d'inquiètudes les fonds de pensions sont à l'affut(avec une monnaie abondante) et malheureusement le citoyen lambda supportera les coûts électricité gaz ect....plus le financement des retraités anglo/saxons/ us plus les grèves devant l'éxigeance de productivité demandée aux salariés (seul point positif ) de toutes façon les tempêtes arrivent pour nous !!!! personne ne peu croire qu'en vendant des parts d'entreprises bénéficiaires ont s'enrichit !!! les ordres partent de bruxelles nos dirigeants/gouverneurs obéissent ...et nous paierons !!!!
a écrit le 06/05/2013 à 14:53 :
Complètement sur une autre planète hier soir.Le pauvre ne croit plus dans ce qu'il dit.C'est du Cahuzac en plus honnête.
a écrit le 06/05/2013 à 14:43 :
C'est pas idiot, c'est pas intelligent,... c'est désespérant.
Je ne vous ferais pas l'injure de vous expliquer pourquoi :-(
a écrit le 06/05/2013 à 14:40 :
c'est une bonne idée,ceux qui ont lors de privatisations acheté des titres EDF,GDF,FRANCE TELECOM...ou encore sous une autre forme EUROTUNNEL ont fait un bon placement.
a écrit le 06/05/2013 à 14:33 :
Si c'est pour faire un fleur au investisments pour ne pas déplair aux investiseurs c'est bon mais si c'est pour habiller paul dshabiller pierre les fonctionnzaires c'est pas très bon aussi je me demande si on ne se moque pas des gens en faisant cette annerie;
Réponse de le 08/05/2013 à 7:31 :
@à l'internaute en colère : si tu fais des commentaires, essaies au moins de les faire intelligemment :-
a écrit le 06/05/2013 à 13:55 :
C'est idiot de vendre les actions d'entreprises augmentant leurs benefices. En faisant cela le gouvernement montre encore qu'il n'y a pas de vision à long terme car il préfère prendre le cash tout de suite plutôt que de s'assurer une rente régulière.(A moins que le gouvernement n'ai pas confiance en ces entreprises)
a écrit le 06/05/2013 à 13:21 :
Hollande comme Sarkozy des bonimenteurs qui n'ont pas le courage de "Vendre" la sncf, ratp, poste, edf, etc. qui ruinent notre pays et notre protection sociale, plus facile de privatiser ce qui est déjà privatisé et tellement plus facile de taper dans le secteur marchand.
a écrit le 06/05/2013 à 13:19 :
Y a y il un lien avec la demande de Hollande aux chinois d investir en France
a écrit le 06/05/2013 à 13:02 :
C'est absurde ! un gouvernement soit disant socialiste envisage une privatisation même partielle ! peut être Melenchon n'est pas complètement con.
a écrit le 06/05/2013 à 12:59 :
Le problèmes des investissements de l'Etat est que de tout temps il l'a été un peu au petit bonheur la chance, piur arranger tel ou tel copain de la bande au pouvoir a ce moment. L'Etat devrait surtout n'être investisseur que dans des infrastructures essentielles, qu'il se doit de contrôler, nous représentant collectivement. Une fois ce postulat effectué, il engrangerait des revenus, modérés mais durables, de la part des fournisseurs de services au dessus de ces infrastructures partagées / mutualisées.
a écrit le 06/05/2013 à 12:44 :
Un bon résumé de l'incompétence de ce gouvernement, entre vente des actions de grande entreprises que la France possède, et augmentation des impôts, on cherche encore les mesures s'attaquant réellement aux problèmes de base de la France. Quelle bande de guignols vraiment !

Et après sa vient parader à la télévision, comme si ils avaient mis en marche de grande réforme, en attendant le plus gros de l'effort en ce moment se porte tjs sur les même, et l'année prochaine entre heures supplémentaires refiscalisées, augmentation des impôts, et augmentation de la TVA, mon pouvoir d'achat baissera de plusieurs centaines d'? pour l'année, comme des millions d'autre Français. Voilà la réalité, mais les mesures importantes permettant de réduire la gabegie de l'état, rien du tout. Je hais le PS et regrette même Sarkozy que je n'appréciais pas spécialement.
a écrit le 06/05/2013 à 12:35 :
Il y a vraiment un mauvais esprit dans ce gouvernement : ero dit que l'état va diminuer ses parts, mosco qu'il n'y aura pas de privatisation et monto que le contrôle "stratégique" de l'état va augmenter. Et après, ils se plaignent tous trois que l'âne économique ne veut pas avancer.
a écrit le 06/05/2013 à 11:05 :
si en réduisant les participations on limite les représentants de l'Etat dans les conseil d'administrations, ça sera toujours ça de gagner surtout si MOntebourde ne peut plus y fourrer son nez.
a écrit le 06/05/2013 à 11:03 :
c'est normal, ce sont les gouvernements de gauche qui ont toujours le plus privatisé...
Réponse de le 21/03/2016 à 9:45 :
les grands gagnants sont les fonctionnaires une situation devenue très inégalitaire pour les chômeurs et salariés du privé qui subissent réforme sur réforme alors que les avantages et privilèges des fonctionnaires et députés sénateurs ruinent notre pays
Réponse de le 21/03/2016 à 11:58 :
les sondages condamnent la politique du gouvernement mais plébiscitent E Mâcon. On cherche la cohérence.
Réponse de le 21/03/2016 à 12:34 :
face à l'allongement de la fin de vie il est urgent d'instaurer une assurance santé à partir de 70 ans à la charge du patient.les retraites de base imputation de 40 %,gain en emploi 1500000 de création emploi
a écrit le 06/05/2013 à 10:58 :
ou l'état est présent c'est la dèbacle(patologie mondiale) Hier en Bretagne on a lancé un missile,
résultat: un flop.Il s'est chié dans les culottes et le contribuables a perdu 120.millions d'euro.
Voila nos étatiques!!!
Réponse de le 06/05/2013 à 12:52 :
Qu'il ait marché ou merdé, il nous aurait couté la même chose de toutes façons :-)
a écrit le 06/05/2013 à 10:56 :
Petit rappel : ça fait 10 ans que l'Allemagne est incapable de respecter le plafond maximal de 60 % du PIB de dette publique. Allemagne : dette publique de 2166,278 milliards d?euros, soit 81,9 % du PIB.

http://epp.eurostat.ec.europa.eu/cache/ITY_PUBLIC/2-22042013-AP/FR/2-22042013-AP-FR.PDF

L'Allemagne ne remboursera jamais ses 2166 milliards d'euros de dette. Et l'Allemagne fera défaut comme les copains. Quant à l'effondrement démographique de l'Allemagne, c'est en cours.
Réponse de le 06/05/2013 à 12:02 :
Pourquoi parlez vous de l'Allemagne? Qu'est-ce qu'elle a à faire là dedans?? Les Allemands n'ont même pas voulu acheter Pétroplus, ni Dailymotion. On écrit tjrs les salariés allemands sont malheureux, dans la précarité etc. et les chômeurs français heu-reux, grâce à ceux qui ont un emploi et cotisent pour les chômeurs, et ne sont pas du tout dans la précarité. Peut on m'expliquer?
a écrit le 06/05/2013 à 10:50 :
Faites attention en prenant l'allemagne comme modéle économique car :
1) Beaucoup de salariés sant dans la précarité avec des salaires ectrement bas.
2) Reportage intéressant de l'emission Capital du 05/05/13 sur l'alimentation avec une étude sur les couts d'exploitation sur la filiere porcine qui exporte sa production dans le monde grace à:
Des ouvriers étrangers payés 1000 euros ou moins par mois pour 60 heures de travail par semaine et logés dans des dortoirs .
Ne serait ce pas une copie de la Chine.


Réponse de le 06/05/2013 à 11:12 :
@Toto; vous avez raison à 40 % .Je connais en Allemagne des artisans avec le fameux " petit
salaire " à 450 euro.Tous ont une carte vitale et sont assurés.Mais nous ignorons ,que ces arti
sans,la grande partie travail en black et ont de revenues bien au de la de la moyenne.Ceux qui
travaillent effectivement à 450.euro sont des ménagères(avec enfants),immigrés sans BAC ou
diplomes et les récalcitrants à l'intégration.Chez nous on le loge dans les HLM aux frais du
couillon contribuable,plus carte vitale,allocs,EDF,gaz,etc.etc.etc.etc.Continuez à critiquer
l'Allemagne.C'est la nouvelle forme de masturbation des français(frustrés)
a écrit le 06/05/2013 à 10:09 :
Maintenant on va vendre les bijoux de famille, dans la foulée rendre progressive la CSG, ensuite imposer plus les retraités en supprimant l'abattement de 10 % mais aussi en les taxant de 0.3 % pour la dépendance. En revanche, toujours rien sur les diminutions des dépenses de l'État ni sur la réduction du nombres de fonctionnaires ni sur les 600 milliards de dépenses sociales distribuées n'importe comment. Les Allemands ont bien raison d'être inquiet, la France va souffrir pendant des années et le chômage exploser.
Réponse de le 06/05/2013 à 11:02 :
Si les allemands sont inquiet c'est simplement que leur produit n'auront bientôt plus de client à "l'export" et vont devoir encore plus se serrer la ceinture!
a écrit le 06/05/2013 à 9:48 :
On vend les bijoux de famille au lieu de faire les réformes nécessaires pour assurer la compétitivité future! Mais c'est une arme à un coup! Et après???
a écrit le 06/05/2013 à 9:44 :
Monsieur Ayrault comme Sarkozy n'a pas le courage de vendre les monopoles publiques que sont la sncf ratp edf etc qui ruinent notre pays ainsi vogue la France vers son déclin.
Réponse de le 06/05/2013 à 11:06 :
Depuis que l'on est dans l'Europe de bruxelles, on est obligés de tout vendre...et tout ça.. pourquoi??
Réponse de le 06/05/2013 à 12:44 :
@ Là est la question Pourquoi et comment se fait il que EdF, RATP, SNCF, GdF-Suez... sont installés dans d'autres pays?? (Grande-Bretagne, Suède, Allemagne, Asie, Afrique etc.) Il y a même de retraités français qui y travaillent et gagne de l'argent. Logique, cartésien?
a écrit le 06/05/2013 à 9:42 :
Ah bon, ça me rassure, on va privatiser pour pouvoir claquer le fric. Je pensais que ça serait juste pour réduire le déficit, ou alors pour lisser des réformes douloureuses.
a écrit le 06/05/2013 à 9:39 :
On pourrait vendre la CAF non? Même pour un euro symbolique ce serait une très bonne affaire.
a écrit le 06/05/2013 à 9:33 :
On affaiblie chaque jour le role de la France en prenant de mauvaise décision dictée de l'extèrieur en appelant cela faire "des réformes" ou rembourser ce que l'on a emprunter pour les faires! La décentralisation est un fiasco inutile et qui coûte cher! L'entrée dans l'Europe de Bruxelles nous coûte aussi cher sans aucune amélioration...!
a écrit le 06/05/2013 à 9:30 :
URGENT DE FAIRE LES REFORMES STRUCTURELLES DE LA FONCTION PUBLIQUE ET COLLECTIVITÉS TERRITORIALES AVEC RÉDUCTION DES EFFECTIFS PAR LICENCIENT SEC ALIGNEMENT DES CONTRATS ET RETRAITES SUR LE DROIT PRIVE FERMETURE DES ADMINISTRATIONS PUBLIQUES EN DOUBLON OU INUTILES ETC ETC ! LA FRANCE N'A JAMAIS ÉTÉ AUSSI INÉGALITAIRE ENTRE LE PUBLIC ET LE PRIVE DONT LE SECTEUR MARCHAND A SUFFISAMMENT CONTRIBUE A LA MODERNISATION DU PAYS !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! REFORME LA FONCTION PUBLIQUE ET TERRITORIALE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Réponse de le 06/05/2013 à 9:44 :
Vous criez tout ce que les autres desirent que la France fasse!! Mais c'est justement "ses réformes" (decidés ailleurs) qui nous on mis où nous en sommes!! Il faut reprendre en mains notre destin...!
a écrit le 06/05/2013 à 9:30 :
c'est beaucoup plus facile que de réduire les dépenses publiques (ou faire les réformes nécessaire pour). Cela permettra d'attendre 2017
a écrit le 06/05/2013 à 9:29 :
L'intervention télévisée du premier ministre est consternante de démagogie et de provocation à l'endroit des français qui souffrent au quotidien. Nous faire croire que le cap est tenu...mais quel cap si ce n'est celui de la fuite en avant des déficits, de la progression de la dette et du chômage. Cet homme et ses amis sont dangereux.....et nous devrions encore les supporter 4 ans....impensable.
Aujourd'hui il nous dit réduire les participations de l'état dans les entreprises publiques, pour relancer l'investissement....mais quel investissement....la vérité ..;ces fonds serviront à réduire la dette et ensuite il proclamera haut et fort que le cap est tenu car la dette et le déficit se réduisent. Ces gens sont des menteurs, et des enfumeurs professionnels..
a écrit le 06/05/2013 à 9:15 :
c'est vraiment du grand n'importe quoi! mais où va t-on.? au lieu de faire les réformes nécessaires, on continue à foncer droit dans le mur encore plus vite.. c'est irresponsable!!
Réponse de le 06/05/2013 à 9:31 :
Quelles réformes préconisez vous?
a écrit le 06/05/2013 à 9:10 :
surtout reduire les depenses .....encore rien fait en ce domaine
a écrit le 06/05/2013 à 8:59 :
L'état français vend ses vieux meubles pour se renflouer aux lieux de faire les réformes structurelles de la fonction publique et collectivité territoriale qui ruinent notre pays. Ainsi vogue la France vers son déclin.
Réponse de le 06/05/2013 à 9:18 :
Ne pouvant plus augmenter les impôts
Il vendent les meubles
Restera t il quelque chose après le passage socialiste
Comme toujours c est la gauche qui privatise
Et qui fait la morale
Chercher le problème
a écrit le 06/05/2013 à 8:56 :
Energie+Santé+Enseignement+Equipement devraient rester sous contrôle direct de l'état.
le reste est du domaine de l'économie libre et concurrentielle.
Réponse de le 06/05/2013 à 9:39 :
Mais ce n'est plus la France qui décide de son destin!! Tout les ordres viennent de l'exterieur, nous sommes sous tutelle, d'autre on pris le pouvoir en nous déclarant incapable de subvenir a nos besoins...!
Réponse de le 06/05/2013 à 9:41 :
La police aussi?
Réponse de le 06/05/2013 à 11:35 :
Du temps de Sarkozy, il y à eu des policiers chinois qui ont encadré le passage de la flamme olympique sur le territoire français...
Ils n'hésitaient pas a bousculer les spectateurs qui s'approchaient trop.
Donc j'en ai déduit que la Police française devait s'effacer devant la Police chinoise, en terre de France...
Est-ce que ce sont les triades qui conseillent les B.A.C. ?
a écrit le 06/05/2013 à 8:39 :
Oyez, Oyez !

N'ayant pas entamé de réforme structurelle pour réduire le déficit structurel de la France (38% du PIB en 2013), je suis à la recherche de l'argent frais... pour pouvoir continuer à embaucher les fonctionnaires nécessaires à ma réélection.

Votre Président, pas socialement ni économiquement responsable
a écrit le 06/05/2013 à 8:37 :
une idée céder la SNCF a la DEUTSCH BUNDES BAHN et roulez les wagons !!!!
a écrit le 06/05/2013 à 8:34 :
On devrait mettre en vente ce gouvernement (président, 1er ministre, ministres)... il y a peut être des pays intéressés ? Avec toute la promotion Voltaire de l'ENA en prime.
Les Français feraient des économies de temps et d'argent.
On pourrait les remplacer par des politiques allemands compétents, courageux et ayant le sens de leurs responsabilités.
Réponse de le 06/05/2013 à 8:55 :
C'est la meilleure idée vous avez trouvé la solution à nos malheurs, le problème, personne n'en voudra même avec une prime en cadeau. Donc on est foutu encore pour quatre ans. En plus de leur incompétence, ils sont contents d'eux.
a écrit le 06/05/2013 à 8:33 :
Quand comprendra t-il que nous demandons inlassablement qu'il réduise le nombre et les indemnités(diverses) de tous les élus et organismes qui se gobergent sur le dos du peuple qui lui,crève d' impôts et de misère..
a écrit le 06/05/2013 à 8:27 :
A quand les réformes, ce gouvernement refuse de s attaquer à l état providence IL CROIT AU MIRACLE DE LA REPRISE ÉCONOMIQUE POUR SE DISPENSER DE S ATTAQUER AUX REFORMES
Réponse de le 06/05/2013 à 9:50 :
La France était un Etat providence parce qu'elle en avez les moyens, mais depuis la décision de certain irresponsables de nous vendre a l'Europe et a l'euro nous en avons plus les moyens!
a écrit le 06/05/2013 à 8:13 :
De grâce, fermer et vender les ss préfectures. Retirer 1 couche du 1 000 feuilles administratifs niveau local. Avec les gains redistribuer en abaissant les charges 50-50 employeurs employés. Rendre possible les mutations entre ministères pour les fonctionnaires. Abaisser le nombres de fonctionnaires. De ces deniers redistribuer à l'éducation et la recherche. Svp baisser les taxes et les réglementations.
Réponse de le 06/05/2013 à 9:55 :
De grâce recentralisez moi la France comme elle était avant que l'on impose cela au pays pour l'afffaiblir!
Réponse de le 06/05/2013 à 10:11 :
OK,
+ Exonération charges patronales et salariales pour l'embauche de chômeurs indemnises de plus de 50 ans. Économie sur les indemnités chômages et côté charges ça ne change rien car elle ne rentraient plus !
PS. Prêt à échanger ma situation de senior chômeur avec personne contestant le régime de l'assurance chômage !
a écrit le 06/05/2013 à 8:09 :
seul un grand parti extremiste peut remettre le pas a flot mais il faudrat passer par des epreuves contre la bourgoisie
Réponse de le 06/05/2013 à 9:52 :
Je ne pense pas que les allocataires d'"aides sociales" de toues sortes puissent être considérés comme des bourgeois.
Réponse de le 21/03/2016 à 9:09 :
Ce sont ces mêmes transporteurs bretons qui ont refusé l'ECOTAXE dont le principal mérite était de faire payer les camionneurs étrangers.
Ils ont tout simplement ce qu'ils méritent!
a écrit le 06/05/2013 à 8:06 :
Le gouvernement peut faire ce qu'il veut : la dette publique de la France est devenue hors de contrôle. Et ce ne seront pas quelques privatisations partielles qui pourront changer quoi que ce soit. La France fonce vers le défaut de paiement. Plusieurs Etats européens vont se déclarer en défaut de paiement.

1- Médaille d'or : la Grèce. Dette publique de 303,918 milliards d'euros, soit 156,9 % du PIB. Le premier défaut de paiement de la Grèce avait effacé 107 milliards d?euros de dettes. Mais depuis, la dette publique continue à augmenter, à augmenter encore, à augmenter toujours. La Grèce va de nouveau se déclarer en défaut de paiement.

2- Méd
3- Médaille de bronze : le Portugal. Dette publique de 204,485 milliards d'euros, soit 123,6 % du PIB. Là encore, le soi-disant « plan de sauvetage » a échoué. La dette publique du Portugal continue à augmenter.
aille d'argent : l'Italie. Mario Monti laisse derrière lui une dette publique de 1988,658 milliards d'euros, soit 127 % du PIB. Mario Monti a fait la preuve de sa nullité. Mario Monti a fait la preuve de son incompétence.
4- Irlande : dette publique de 192,461 milliards d'euros, soit 117,6 % du PIB. Là encore, le soi-disant « plan de sauvetage » a échoué. La dette publique de l?Irlande continue à augmenter.

5- Belgique : dette publique de 375,389 milliards d'euros, soit 99,6 % du PIB.

6- France : dette publique de 1833,810 milliards d'euros, soit 90,2 % du PIB.

http://epp.eurostat.ec.europa.eu/cache/ITY_PUBLIC/2-22042013-AP/FR/2-22042013-AP-FR.PDF
Réponse de le 06/05/2013 à 8:53 :
@ BA: d'accord avec votre exposé:tous des nuls,incompétents,pleines des dettes,etc.etc.
Quoi faire?quoi proposer? 3/4 des sociétés d'état vont très mais très mal et sont toujours
sous perfusion (aide de l'état).Les fonctionnaires sont trop mous et vivent sur les épaules
des privés. il faut tout privatiser et se remettre en cause sur les marchés mondiaux et pas
se cacher sous la jupe de maman état comme font d'ailleurs presque tous.

Je ne veut pas abuser de La Tribune,mais il me faudra 5 pages pour vous citer tous les
méfaits de nos étatiques......
a écrit le 06/05/2013 à 8:04 :
Et l'argent du grand emprunt? Déjà consommé? On continue à vendre les bijoux de famille? Vendre des participations dans les industries françaises pour financer le haut débit dans le Limousin? L'état me fait penser à un ménage surendetté qui parle d'investissement! Qu'il vende tout, c'est à dire dégager 55 milliards, soit pea buts, et cela financera six mois de gabegies!
a écrit le 06/05/2013 à 8:04 :
Vente des bijoux de famille pour tenir jusque 2017 et être ré-élu. Mais aucune action pour résoudre les problèmes de la France. C'est suicidaire.
a écrit le 06/05/2013 à 8:01 :
Il faut rentrer de l'argent, Ayrault va suivre la Grèce qui largue ses biens et participations.
Les syndicats vont ils manifester.
Il est vrai que l'Etat providence en France s'occupe de 50% des problèmes.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :