La Tribune

Gouvernement dans l'embarras recherche désespérément patron pour Bercy

Copyright Reuters
Copyright Reuters
Jean-Christophe Chanut  |   -  591  mots
"Gouvernement dans l'embarras recherche un ministre de l'Economie. Profil recherché: bon gestionnaire, charisme, poigne pour diriger une équipe parfois turbulente". Les appels se multiplient pour que Jean-Marc Ayrault et François Hollande mettent de l'ordre dans la "forteresse" de Bercy. Après Ségolène Royal, Laurent Fabius ancien tutulaire du poste a ouvertement demandé la nomination d'un vrai "patron" pour le ministère de l'Economie.

Ségolène Royal, puis Laurent Fabius, sans parler des membres de l'opposition ou des chefs d'entreprise. Ils sont de plus en plus nombreux à réclamer un « remaniement »... du ministère de l'Economie et des Finances, afin de mieux clarifier les responsabilités. Pas moins de sept ministres sont actuellement présents à Bercy : Pierre Moscovici, ministre de l'Economie, Arnaud Montebourg chargé du Redressement productif, Bernard Cazeneuve au Budget (qui a succédé à Jérôme Cahuzac), Nicole Bricq ministre du Commerce extérieur, Fleur Pellerin à l'Economie numérique, Sylvia Pinel (Artisanat, Commerce et Tourisme) et Benoît Hamon (Economie sociale et solidaire, Consommation). C'est peut-être un peu trop en effet, surtout quand ces ministres ne s'entendent pas toujours très bien. On l'a vu entre Arnaud Montebourg et Pierre Moscovici sur différents dossiers industriel, le dernier en date étant le dossier Dailymotion.

Fabius regrette l'absence d'un "patron" à Bercy

Normalement, c'est le ministre de l'Economie qui impose son leadership à Bercy, il occupe d'ailleurs symboliquement l'étage noble, au 6ème, au-dessus des autres locataires. Mais dans le gouvernement de Jean-Marc Ayrault, les choses ne se sont pas présentées de cette façon et, à bien des égards, lorsqu'il était encore au gouvernement, Jérôme Cahuzac semblait être l'égal de Pierre Moscovici dont il était pourtant le ministre délégué. "J'ai dirigé Bercy dans le passé et c'est vrai que Bercy a besoin d'un patron. Là vous avez plusieurs patrons et quelle que soit la qualité des hommes et des femmes et leur degré d'entente je pense qu'une coordination plus forte serait utile", a déclaré sur RTL ce 14 mai Laurent Fabius qui a occupé les lieux de 2000 à 2002.

Michel Sapin à l'Economie ?

Alors qui pour remplacer Pierre Moscovici si d'aventure François Hollande décidait de procéder à un remaniement pour organiser le prochain gouvernement en « pôles » de compétences (social, Economie, industrie, etc.) ? On en saura peut-être plus à l'occasion de sa prochaine conférence de presse du 16 mai. Plusieurs noms circulent. Celui de Michel Sapin, d'abord. L'actuel ministre du Travail dispose de fait de plusieurs atouts. C'est un très proche du président depuis plus de trente ans dont il a toute la confiance. Important si l'on cherche à éviter de nouveaux « couacs ». Il a déjà été ministre des Finances en 1992 et, de surcroit, il était déjà pressenti pour le poste l'année dernière après l'élection de François Hollande. Mais finalement, le président avait demandé à son vieil ami de renoncer à cette fonction, au nom de savants dosages politiques... Il fallait remercier des barrons du PS ralliés à François Hollande durant la campagne. Michel Sapin avait alors accepté le portefeuille du Travail.

Le nom de Gérard Collomb aussi est évoqué. Le maire PS de Lyon passe pour un bon gestionnaire. Et sa ligne « sociale-libérale » collerait à l'air du temps. Il a aussi la réputation d'être un homme à poigne... Un profil très recherché actuellement à Bercy. Reste que le Sénateur du Rhône est très investi dans le lancement de Lyon métropole

A moins que, autre solution, Laurent Fabius retrouve ce ministère qu'il avait occupé dans le gouvernement Jospin. L'homme en a la carrure. Il avait d'ailleurs était chargé durant la campagne par François Hollande de rédiger le programme des trois premiers mois si les socialistes accédaient au pouvoir. Reste a savoir s'il accepterait de troquer son prestigieux ministère des Affaires étrangères pour un poste nettement plus exposé.
 

Réagir

Commentaires

Janvier  a écrit le 19/05/2013 à 15:19 :

Pourtant Moscovici est "sérieux", il n'arrête pas de nous seriner avec le "sérieux budgétaire". Faudrait trouver des gars comme Pinay ou Monory, voir Bérégovoy, mais ça, ya pas au PS.

jean23  a répondu le 20/05/2013 à 11:02:

Moscovici ment continuellement tel hollande !

Mickey  a écrit le 15/05/2013 à 20:02 :

Votez Pluto !

tony  a écrit le 15/05/2013 à 13:26 :

putain l?orthographe! " Il avait d'ailleurs était chargé durant la campagne par François Hollande"

oups  a écrit le 15/05/2013 à 13:03 :

il y a toujours eu un ministre des économies et des finances. on se demande comment notre président normal n'a pas réussi à faire la même chose

Cafeine  a écrit le 15/05/2013 à 13:02 :

Cher François, en temps de crise on va a la bataille en ordre ressere. on clarifie les idées et on commande. A vouloir faire plaisir aux rouges gorges de ton parti (je les nomme ainsi car à l'echelle des enjeux internationaux les Hamon, Montebourg, Taubira sont insignifiants), à croire en la concertation et aux chanterelles (la France n'a pas cette culture et je le regrette) tu as oublié les véritables enjeux. Le temps politique de ton quinquennat est quelques peu bouscule j'en conviens, et doit s'adapter au temps réel de l'économie. Ah l'économie, je crains que nous soyons tous (tes administrés, le monde économique, la finance, les pays voisins) en attente d'une stratégie claire et affichee. Ce qui se conçoit bien se dit clairement et les mots pour le dire viennent aisément...A quand les techniciens des réformes, les professionnels du nettoyage ? Que ça fasse mal un bon coup, mais que l'on arrête ce cancer...et effectivement mettons des gens capables dans ce ministère et non des licencies en histoire comme Hamon ou des avocats démagogiques. Écoute les éminences grises et non les vieux ténors du PS du genre Fabius dont on a que faire ou Segolene que tu connais si bien (on comprend que tu t'en sois débarrassé..). Sinon nous allons devoir changer de François...il à l'air très méritant.

Céline et Eléonore  a écrit le 15/05/2013 à 11:50 :

jean marc sylvestre!

satisafit  a écrit le 15/05/2013 à 9:28 :

Sept ministres des finances en France et une economie aux abois...un seul ministre des finances en Allemangne W. Schäuble et une economie prospere et ronflante .Exception francaise ou Allemande?

@satisafit  a répondu le 15/05/2013 à 10:17:

En France 39 ministres, et en Allemagne 7 ministres au total !

@@satisfait  a répondu le 15/05/2013 à 10:32:

on peut voir où sont les économies réfléchies....chez nous, c'est IMPENSABLE ! ne pas oublier les US, qui font de même que l'Allemagne et d'autres pays "moins pourvus" en glandouilleurs !"

manque de logique économique  a écrit le 15/05/2013 à 8:33 :

L'armée mexicaine qui est à Bercy est une chose, le dépeçage du ministère de l'industrie en est une autre. Hollande a remis un ministère de l'industrie non dépendant hiérarchiquement de l'économie mais lorsque l'on regarde c'est une coquille quasi vide. Eric Besson qui était ministre délégué avait un périmètre plus large comme tous les ministres de l'industrie de 1945 à 2007. Hollande a fait la même erreur que son prédécesseur en enlevant l'industrie énergétique. Même les allemands ont laissé l'énergie à l'économie et à l'industrie.

Idem sur le volet social, pourquoi avoir séparé le travail des affaires sociales (budget de la sécurité sociale)?

Est ce utile d'avoir un ministère des anciens combattants, de l'outre mer, de la décentralisation, du commerce extérieur, de l'enseignement supérieur? Beaucoup de doublons?

pipolino  a écrit le 15/05/2013 à 7:51 :

Faut dire que les socialistes à force de prendre les français pour des veaux...voilà qu'ils ont dés maintenant du Bercy dans les oreilles...

Naif  a écrit le 15/05/2013 à 7:34 :

A tout hasard, un diplome de l'ENA (promo voltaire de preference), Sciences Po ou HEC ca me semble une tres bonne idee !! Et de grace, un bon profil qui a deja fait sa carriere dans le public, car dans le prive, ce sont des boulets qui vivent dans leur bulle irrationnelle...

Patrickb  a écrit le 15/05/2013 à 0:37 :

Bon, on fait appel à Libre, il achète tout l'or du monde et le pays est sauvé :-)

AgainParis  a écrit le 15/05/2013 à 0:06 :

On est de plus en plus dans l'irréel.
On parle de Fabius : l'homme qui a un fils qui achète un appartement à 7M euros alors qu'il ne paye pas d'impôt. On parle bartolone : l'homme qui a géré la région 93. Endetté à mort. On parle de Mosco : il dort durant les réunions, et la presse anglophone saxonne se moque de lui. Et bah ça promet.... Mais quand cela va t'il s'arrêter?

philanthrope  a écrit le 14/05/2013 à 23:32 :

Quand le trop et le trop peu gâtent le jeu.
S'il est un domaine où tous les coups sont permis, c'est bien celui de la politique. Ce que par ailleurs nous pouvons déplorer. Car évidemment la lutte pour le pouvoir n'autorise pas d'impacter l'image de la France, de sa capitale. Et notamment des démonstrations de convivialité qui nous font si souvent défaut. A l'évidence il apparaît que les mesures de police pour assurer un bon déroulement de ce qui aurait dû être une fête, n'étaient pas suffisantes. Cependant peut-on ignorer un tropisme près électoral qui agirait à la moindre opportunité. certes l'opportunité ne doit pas se produire et certains auront tôt fait de taxer le gouvernement d'amateurisme. Ce qui ne correspond qu'à des critiques politiciennes. Néanmoins, à travers l'ensemble de l'actualité ; notamment quand M. Fabius cherche le patron de Bercy. On peut déceler une rupture des actes de gouvernance ; le suivi, le contrôle ne sont pas assurés. l' Ècho de toute directive doit donner lieu à une remontée d'information d'anticipation. Voilà qui prêtera à sourire pour quelques uns, mais le :"Fameux y a qu'à, ou Faut qu'on..." doit être accompagné d'un bras directeur. Sinon la meilleure volonté n'y suffit pas. Le président venait de reconnaître l'efficacité de M. Valls ; il est devenu de facto la cible. Les circonstances s'y prêtaient.

jb  a écrit le 14/05/2013 à 23:10 :

Pascal Lamy !

5ministres  a écrit le 14/05/2013 à 22:27 :

5 ministres à Bercy, c'est beaucoup trop. Un seul suffirait et n'aurait plus de problème de leadership. Reste que Mosco est incolore, inodore et indolore. Il ne fait que la politique dictée par FH qui travaille pour son clan et progamme l'austérité du toujours plus de prélèvement, selon la théorie socialiste la plus archaique. Dans ces conditions, aucun ministre digne de ce nom ne peut prendre Bercy. Il faut passer au niveau hiérarchique supérieur.

Homme Providentiel  a écrit le 14/05/2013 à 21:47 :

Ne cherchez plus. Je suis là.J'arrive avec ma baguette magique et mon encyclopédie "il n'y a qu'à. Je promets fortune et bonheur à tous et dès demain.

Marie Pompins  a répondu le 15/05/2013 à 20:01:

Faites appel à moi ; je vous nettoies tout cela au Karcher.

PPp  a écrit le 14/05/2013 à 20:27 :

Il faut aussi quelqu un pour l Élysée
Il faut aussi pour Matignon
Pour le commerce extérieur
Pour..,,,,,,

jefferson  a écrit le 14/05/2013 à 20:21 :

Et si nous changions FH ?

MDR  a écrit le 14/05/2013 à 20:11 :

CAHUSAC cherche justement un poste.

momo  a écrit le 14/05/2013 à 18:58 :

Moi je verrai bien Nicolas Cantéloup !!! Il nous ferait le ministre, le secrétaire d' état, le directeur de cabinet, le conseiller du ministre, le conseiller du secrétaire d' état, la sécrétaire du conseiller, le portier, le porteur de parapluie....... et il y aurait qu' un seul salaire à payer !!! C' est pas une bonne idée ça ???

momo  a écrit le 14/05/2013 à 18:51 :

J' ai trouvé !! Mettons un ministre du qatar !! En ce moment c' est la mode !!! Après le PSG, le Printemps, les beaux quartier de Paris qu' ils nous achètent, vendons leur Bercy !!!

manquepasdair  a écrit le 14/05/2013 à 18:39 :

encore un qui sera payer royalement avec une paire de gens qui vont le seconder. a tout les coups il a un collègue a placer

Lyonnais à manquepasdair  a répondu le 14/05/2013 à 21:43:

Au point ou nous en sommes,une bonne dizaine de copains de la promotion Voltaire devrait faire l'affaire pour ne surtout pas être efficaces et préparer "le changement pour plus tard"!

yokikon  a écrit le 14/05/2013 à 18:20 :

Dans la mesure où le président et le premier ministre maîtriseraient la totalité des aspects politiques des options
techniques à décider pour réaliser les stratégies des ministères, un ministre de l'économie tel un Gallois , avec des secrétaires d'Etat et un ministre des finances tel un Peyrelevade avec un ou deux secrétaires d'Etat, pourraient constituer un tandem de choc vis à vis des divers partenaires, nationaux et étrangers. Leurs expériences de bien vastes structures à guider et synchroniser devraient -etre un atout.

Paulo  a écrit le 14/05/2013 à 18:19 :

Meme si je ne l'aime pas il nous faut quelqu'un comme DSK ... Tant pis pour ses histoires de sexe, le plus urgent est de sauver le pays avant que cela ne tourne mal ...

FH  a répondu le 14/05/2013 à 20:12:

Connais pas !

Patrickb  a répondu le 15/05/2013 à 0:44:

@Paulo: y a aussi Madoff en cas de situation désespérée :-)

betto  a écrit le 14/05/2013 à 18:17 :

y'a bien Giscard,un grand spécialiste des bienfaits de l'euro.

annees60  a écrit le 14/05/2013 à 18:15 :

vu de l?Étranger nous passons pour des GOGO en plus avec PARIS c'est la totale je conseille de prendre un ministre ALLEMAND LUXEMBOURGEOIS ou AUTRICHIEN et pour la police a PARIS les HOLLANDAIS ESPAGNOLS LE MOSOS si possible et les ALLEMANDS du nord et pour la prison SARAGOSSE la meilleure de toutes en peu de temps le calme sera établi

ppa3775am  a écrit le 14/05/2013 à 18:12 :

La décomposition avancée de ce gouvernement est maintenant exposée aux yeux du monde entier, car si il n' y a que des amateurs arrogants à Bercy, il y a aussi un ministre de l' intérieur incapable de faire régner l' ordre public, une ministre de la justice arrogante et partiale,un premier ministre qui n' aurait jamais dû être à ce poste....et enfin un président, élu par rejet de son prédécesseur, qui n' a jamais rien fait d' autre dans sa vie de haut fonctionnaire que de vivre aux crochets des contribuables français et qui étale tous les jours son incompétence notoire.

christ  a écrit le 14/05/2013 à 18:05 :

Il faudrait s'adresser à Pole Emploi.

mathilde  a écrit le 14/05/2013 à 18:00 :

La France silencieuse en a marre de ne pas avoir un président et un gouvernement dignes de ce nom.L'apprentissage a assez duré, la France silencieuse est impatiente de résultats et en a assez de ces polémiques quotidiennes.Il ne suffit pas d'augmenter les impots et les taxes, il faut passer aux choses sérieuses
sinon la France silencieuse ne va pas rester longtemps silencieuse et cela fera mal.

carasco  a écrit le 14/05/2013 à 17:47 :

Les meilleurs DSK et Cahuzac ne peuvent plus devenir patron de Bercy.Dommage, les autres ne sont pas à la hauteur.

droit dans mes bottes  a répondu le 14/05/2013 à 18:42:

Harlem desir a été nommé a la tête du ps : pourquoi pas lui ?

momo  a répondu le 14/05/2013 à 18:53:

Et bien Harlem, je ne le désire pas du tout !!!

Patrickb  a répondu le 15/05/2013 à 0:39:

@momo: et pourtant, au train où vont les choses, c'est le prochain président socialiste :-) Que je suis heureux de m'être tiré du bourbier France, tu peux pas savoir :-)

Libre  a répondu le 16/05/2013 à 5:55:

Et ta vie d'où tu es ne te convient pas pour que tu viennes poster à la Tribune ? Qu'est ce que tu viens commenter l'état de la France si tu n'y vis pas ?

Chut Chutt  a écrit le 14/05/2013 à 17:33 :

Fabius & Royal ont encore perdu une bonne occasion de se taire.

D'accord avec Again:
6 de trop !

Et qu'il prenne Michel Sapin (viiiite!)qui sera ferme & carré vis à vis de ceux qui parlent à tort et à travers, et qui devraient un peu plus mettre leurs menottes dans le cambouis.

aka  a écrit le 14/05/2013 à 17:27 :

Et pourquoi pas Mattieu PIGASSE? Après tout il à déjà piloté des restructurations de dettes d'états. Et vu la tronche de la nôtre...

AgainParis  a écrit le 14/05/2013 à 17:19 :

Fabius, c'est pas celui qui appelait hollande <la fraise des bois>?.
Blague a part 7 ministres c'est 6 de trop! Basta!!

revers  a répondu le 14/05/2013 à 17:38:

C'est logique 1 suffit largement , mais un vrai !

betto  a répondu le 14/05/2013 à 17:44:

@AgainParis
Oui un qui sache régler rapidement tout problème par un impôt ou une taxe c'est suffisant.

royal canine  a écrit le 14/05/2013 à 17:00 :

TAPIE!

aka  a répondu le 14/05/2013 à 17:15:

DSK!

Oui  a répondu le 14/05/2013 à 17:25:

DSK

@ oui  a répondu le 15/05/2013 à 10:34:

DSK!! ah!ah!ah! là, nous serions tranquilles" !!!!

Correctif  a écrit le 14/05/2013 à 16:57 :

PAYS DANS L'EMBARRAS CHERCHE DÉSESPÉRÉMENT UN GOUVERNEMENT ET UN PRÉSIDENT...

arthur  a répondu le 14/05/2013 à 17:51:

+ 100 !

JC  a répondu le 14/05/2013 à 18:01:

+ 1000

issanissa  a répondu le 14/05/2013 à 21:48:

pitoyable

Lyonnais à correctif  a répondu le 14/05/2013 à 21:50:

Dépendons à Pôle emploi,vu l'adéquation de leurs propositions cela ne pourra être pire que
certaines nomination d'Enarques!

Patrickb  a répondu le 15/05/2013 à 0:43:

@Lyonnais: y a aussi des possibilités du côté de la prison de la Santé. Bon, ceux-là ont été pris la "main dans le sac", mais comme Juppé, Pasqua, Cahuzac, DSK, etc. aussi, cela ne devrait donc pas poser de problème :-)

@ correctif  a répondu le 15/05/2013 à 10:34:

++ 1000