La Tribune

La mauvaise météo pertube l'économie de toutes les filières

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : AFP)
latribune.fr  |   -  506  mots
De l'agriculture, directement impactée, au textile qui subit les atermoiements des consommateurs, toute l'économie est touchée par la mauvaise météo.

Tout le monde s'accorde à le dire, le printemps 2013 fut frais. Pour remonter à des températures plus froides à cette période de l'année, il faut même remonter à l'année... 1987. En y ajoutant la pluie et le manque d'ensoleillement, il n'y a pas que le moral qui s'en prend un coup. De l'agriculture au commerce, toutes les filières sont touchées.

La filière porcine veut plus de barbecues

Sans soleil, pas de barbecue. Les grillades et les saucisses restent chez le boucher, et la filière porcine est pénalisée. "En temps normal, à cette période de l'année, la consommation tire les ventes et les prix, mais ce n'est pas le cas cette année", confirme-t-on à l'interprofession nationale porcine.

Les vaches tardent à rejoindre leurs paturages

Après être restées enfermées à l'étable en mars et avril, les vaches laitières ont produit moins de lait - et du lait moins gras - en mars. En avril, la production devrait également être en baisse. Et dans les Pyrénées, veaux, vaches et brebis vont prendre le chemin de la transhumance avec deux à trois semaines de retard, indiquent les professionnels. Quand elle n'est pas recouverte de neige, la végétation est rase ou rare, expliquent-ils. Et comme les bêtes restent paître sur les parcelles destinées à constituer les stocks de fourrage, les éleveurs pensent déjà aux problèmes de stock pour l'hiver.

Retards pour les fruits et legumes

Il y a une semaine, les producteurs de fruits et légumes prévenaient les consommateurs : il va falloir patienter. Et si le beau temps ne revient pas, certaines productions, comme le raisin, pourraient être attaqués par des champignons et des maladies. Le manque de lumière et de chaleur pénalise aussi les cultures sous serre. Un producteur estimait que les produits de saison (tomates, fraise ou asperges) connaîtraient un déficit de 30%.

Soupes plutôt que glaces

La semaine dernière, l'institut Climpact/Metnext, spécialisé dans l'impact du climat sur l'économie, indiquait que les insecticides (-27,6%), les solaires (-19%) et les glaces (-17,2%) étaient les produits de grande consommation les plus touchés par le mauvais temps. A l'inverse, les soupes (+24,3%) et les légumes secs (+17,2%) ont connu des regains de consommation inhabituels en cette saison.

Le textile ne sait que proposer

Qu'acheter, en mai, alors que les températures maximales n'excèdent pas 15° C ? Des tongs ou des chaussures fermées ? Ne pouvant résoudre ce dilemme, les consommateurs n'achètent rien. Autant sur le net, que dans les magasins qu'ils doivent rejoindre sous la pluie. A deux semaines des soldes, les Français peuvent s'attendre à se voir proposer de grosses remises pour que les commerçants puissent vider leurs stocks.

La construction n'est pas en reste

Début mai, le cimentier Lafarge annonçait une contraction de son chiffre d'affaire au premier trimestre 2013, qui "reflète des volumes pénalisés par des conditions météorologiques particulièrement défavorables".

Réagir

Commentaires

temps de chien  a écrit le 04/06/2013 à 10:00 :

Même le temps s'y met, on dit bien qu'une catastrophe n'arrive jamais seule....l'état de la France étant ce qu'il est, le temps étant au diapason, le seul moteur de l'économie qui fonctionnait à peu prêt, la consommation, est en panne pour cause de frilosité...(normal..par les temps qui courent...).par contre, la consommation des antidépresseurs va bondir (nous sommes déjà champion dans ce domaine..), les grands groupes pharmaceutiques vont réaliser d'énormes profits, le déficit de la sécu va gonfler (mais ça on s'en fout...) et le retour de la croissance ne sera pas au rendez-vous à cause du.... temps..Nous avons vraiment une dépression persistante au dessus de nos têtes qui nous lamine le moral...Le changement (climatique...) c'est(peut-être) maintenant...Voir lien
http://pluzz.francetv.fr/videos/quand_le_climat_s_emballe.html
Pour mémoire, l'intronisation de notre président s'est déroulée sous une pluie battante et depuis....c'est le déluge..Nous avions besoin de pluie, mais avouons que ce temps n'est pas...normal

French KISS  a écrit le 02/06/2013 à 20:22 :

m'en fiche! moi, je vois tout en rose malgré le temps gris! j'ai dit "oui" à mon ché-ri ! na !

Orthographe  a écrit le 02/06/2013 à 11:36 :

Les "cons" auraient-ils besoin de leçons d'orthographe ?

M  a écrit le 02/06/2013 à 11:10 :

A chaque fois que notre Président sort dehors il se met à pleuvoir. Il n'y a pas quand Bretagne ou la pluie tombe que sur les cons!!!!!

Orthographe  a répondu le 02/06/2013 à 13:27:

tss tss tss !!! "il n'y a pas qu'en Bretagne", tss tss tss !!!

pluie  a répondu le 02/06/2013 à 17:59:

Je dirais même plus, depuis que Hollande est président il ne fait pas beau (dans tous les sens du terme). j'espère que cela ne va pas durer jusqu'en 2017

M  a écrit le 02/06/2013 à 11:06 :

Pour 1 fois , se n'ai pas la faute à SARKOZY.

Faute ?  a répondu le 02/06/2013 à 11:33:

M est fâché avec l'orthographe dans tous ses posts. Il faut vous conseiller un précis grammatical et orthographique

zéro  a répondu le 02/06/2013 à 13:29:

Oui, il serait temps qu'il arrête de laver ses bouteilles en y ajoutant du bromure.

CéVré  a écrit le 02/06/2013 à 2:49 :

Il est vrai que le Royaume de Hollande est sous le niveau de l'eau... et c'est bien la grande cause de notre déficit.

Lacrima Christi  a écrit le 01/06/2013 à 19:27 :

"les atermoiements des consommateurs" ... Je voudrais bien voir l'auteur de cet article se promener en maillot de bain dans la fontaine St Michel ... Gageons qu'il s'atermoieras lui aussi.

ABC  a écrit le 01/06/2013 à 16:47 :

La mauvaise météo est comme les "affaires de l'état actuellement, comme le coeur triste et découragé , démoralisé, désespéré des Français qui ont la réputation d'être des déprimés chroniques"! faut dire aussi qu'ils ont de quoi !! ils sont plutôt et SURTOUT réalistes, c'est une qualité, il faut être blindés pour supporter les équipes cauchemardesques des politiciens actuels qui ne pensent qu'à leurs porte monnaie, et traitent la France et les Français par dessous la jambe"..incompétence, je "m'en foutisme",enfumage, mensonges, appauvrissement, cynisme, ça, ils savent faire! Français, VOTER JUSTE, l'année prochaine, réfléchissez, il n'y a qu'un parti actuellement, qui "pourrait" tenter quelque chose! où nous en sommes, nous n'avons plus rien à perdre.....chacun voit "midi à sa porte", il est grand temps

Gégé  a répondu le 01/06/2013 à 22:33:

Entièrement d'accord avec vous........

à ABC  a répondu le 02/06/2013 à 8:30:

+ UN

Éclaircie  a répondu le 02/06/2013 à 11:37:

C'est vrai qu'après 5 ans de bonheur FS a tout gâché.

TC  a écrit le 01/06/2013 à 15:32 :

François, les français n'en peuvent plus de ce temps ! Promets-nous que tu inverseras la courbe des températures et que tu referas venir le soleil d'ici demain !

TC  a répondu le 01/06/2013 à 15:49:

D'ici maintenant ! Pardon, le changement c'est maintenant ! Tu as promis !

ppa3775am  a écrit le 01/06/2013 à 14:56 :

Il pleut depuis mai 2012 et le défilé de Hollande lors de son intronisation et il fera mauvais jusqu'en mai 2017, mois de son départ du pouvoir sous les hués des français !!!!

Charles  a écrit le 01/06/2013 à 12:21 :

Si les veaux sont perturbés, on comprend pourquoi la France est en récession !

barnabé  a écrit le 01/06/2013 à 11:51 :

Il se passe aussi que les français n'ont pas confiance dans l'avenir et ont peur de manquer d'argent et de ne pouvoir faire face ne serait ce que pour payer le supplément d'impot sur le revenu qu'il faudra payer en septembre et les augmentations des taxes foncières et d'habitation à la suite.Merci Hollande !

St Médard  a répondu le 01/06/2013 à 12:22:

@ Barnabé: +1, nous 2 on fait la paire...

linus  a écrit le 01/06/2013 à 10:52 :

Pour le textile, la vrai raison ne serait pas que les personnes économisent et gardent l'argent, les armoires sont pleines d'habits. Même pendant les mois précédents, la consommation de textile est en baisse et on ne pouvait l'imputer au temps qu'il fait. La collecte des livrets va encore atteindre des niveaux record.

pmxr  a écrit le 01/06/2013 à 10:21 :

Le changement de temps c'est maintenant??? François Hollande changeant 3 fois de costume, puis foudroyé en avion ... depuis qu'il est là il fait un temps pourrit !

pmxr  a répondu le 01/06/2013 à 10:47:

suffit de regarder cette photo pour le confirmer : http://www.latribune.fr/actualites/economie/union-europeenne/20130531trib000767751/angela-merkel-a-dit-oui-au-smic-europeen-mais-a-ses-conditions.html

@pmxr  a répondu le 01/06/2013 à 14:30:

Pour une fois les socialistes ne pourront pas dire que c'est la faute à Sarko !

indicedeprix  a écrit le 01/06/2013 à 9:50 :

Le prix des vêtement baisse, le prix des aliments explose. Que va nous raconter l'indice de prix Insee?

ombrelle  a répondu le 01/06/2013 à 13:07:

Il n'y a qu'à voir la" maigritude" des paniers de ménagères au petit supermarché d'un quartier de gare d'une ville en perdition mais une ville qui veut un tramway coûte que coûte...
La nourriture est hors de prix.
La retraite ne suffit plus à se nourrir de façon agréable; no luxe.
Les impôts lourds, zéro aide pour un petit coup de pouce. Je préférerais ne pas voir tous ces mendiants de plus en plus nombreux, manger devient le sujet n°1 pour tous les gens normaux.

@ ombrelle  a répondu le 01/06/2013 à 16:58:

...et je ne veux pas faire dans le pathos...mais ce n'est qu'un début....

Jean Pierre à ombrelle  a répondu le 01/06/2013 à 17:05:

Vous avez raison, hélas +UN

L'auteur  a écrit le 31/05/2013 à 19:37 :

Tu t'es trompé. On t'avait dit de mettre l'article en ligne Samedi

Realityshow  a répondu le 01/06/2013 à 11:01:

C'est pas grave ! Il croyait bien faire :)