Le mystère s'épaissit autour de la chute des recettes de TVA

 |   |  590  mots
Bernard Cazeneuve, ministre délégué au Budget Copyright Reuters
Bernard Cazeneuve, ministre délégué au Budget Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
La chute des recettes de TVA s'est accentuée sur les quatre premiers mois de 2013. La stagnation de l'économie ne suffit pas à l'expliquer...

Le mystère s'épaissit autour des recettes de TVA. La Cour des comptes avait relevé récemment leur étrange diminution en 2012, en regard des « fondamentaux » économiques. Et celle-ci continue. Pire: elle s'accentue. Sur les quatre premiers mois de l'année, selon les données publiées ce vendredi par Bercy, les recettes nettes de TVA se sont établies à 44,7 milliards, soit une baisse de 2,3% par rapport à la même période de 2012. Or la consommation n'a pas baissé au premier trimestre. Elle a stagné, en volume. En valeur, avant déduction de la hausse des prix, elle a même légèrement augmenté (+0,3%).

Bercy se veut rassurant
Le décalage, de 2,6 points, entre les deux évolutions a de quoi laisser perplexes les experts : en théorie, les recettes de TVA, assises majoritairement sur la consommation, suivent son évolution. Ce n'est donc pas le cas, et cela suffit à plomber les recettes fiscales, qui sont très mal parties pour augmenter de 11,2%, comme le prévoit la loi de finances 2013 (par rapport à ce qui a été constaté en 2012).
Interrogé jeudi lors d'une conférence de presse, le directeur général des finances publiques, Bruno Bézard, s'est voulu rassurant,  évoquant « un changement de la structure de la consommation » : les Français achèteraient toujours plus de produit et services à taux réduit de TVA (5,5% et 7%, jusqu'au 31 décembre).
Mais cela n'explique pas tout. C'est ce que soulignait récemment la Cour des comptes, dans son rapport sur la gestion budgétaire en 2012.

"Difficile à comprendre", selon la Cour des comptes

 « C'est pour la TVA que la perte de croissance spontanée est la plus forte, ce qui soulève des interrogations » relèvent les magistrats. « En effet, l'évolution spontanée de la TVA a été de - 1,2 % en comptabilité budgétaire (...). Elle est à ce stade difficile à comprendre, en regard de la croissance du PIB en valeur de 1,5 % et surtout de la progression des emplois taxables à la TVA, à savoir la consommation des ménages (pour environ 60 %) et leur investissement logement (pour environ 20 %). La consommation et l'investissement logement des ménages ont en effet augmenté respectivement de 1,4 % et 2,1 %".
La Cour des comptes avance quelques éléments, pour expliquer en 2012, l'écart (3,5 milliards d'euros) entre la dernière prévision de l'automne, et la réalité des chiffres: révision à la baisse de la croissance économique (- 0,9 milliard), une déformation de la structure par taux de la consommation des ménages, avec une augmentation de la part des biens soumis à un taux de TVA réduit (- 0,4 milliard) ; et changement de comportement des entreprises qui auraient fait en 2012 plus de demandes de restitutions de crédits de TVA qu'habituellement (- 0,4 milliard).

L'hypothèse d'une fraude importante
Mais, soulignent les magistrats, « ces éléments n'expliquent qu'environ la moitié de la perte de recettes de TVA". L'administration indique que l'écart restant pourrait en partie trouver son explication dans des révisions futures des comptes nationaux, dans le sens d'une moindre croissance, « même s'il n'y a pas d'indication à ce stade que cela soit le cas ». Du coup, les magistrats insistent: "un travail complémentaire d'analyse doit être mené à bien rapidement afin d'explorer les autres facteurs susceptibles d'expliquer l'écart, y compris l'hypothèse d'une fraude importante non décelée ».
L'hypothèse d'une fraude massive que rejette l'administration, pourrait néanmoins prospérer. La commission européenne a eu l'occasion de souligner l'écart croissant en Europe entre les recettes théoriques de TVA et la réalité des rentrées fiscales correspondantes.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/11/2013 à 16:37 :
Intéressant
a écrit le 24/10/2013 à 10:26 :
Rappelez-vous, ce gouvernement a remit les charges sociales sur les heures sup gain espéré 5 600 000 000?, soit autant de pouvoir d?achat en moins: soit avec TVA à 19,6%= -918 000 000 ? de TVA disparue.
Réintégration dans l?impôt des heures sup : moyenne 300? d?impôt en plus par personne soit : 300 X 9 600 000 P = 2 880 000 000 soit autant de pouvoir d?achat en moins: soit TVA à 19,6% = -564 480 000 de TVA disparue RÉSULTAT = 1 482 000 000 de TVA évaporé disparue.
Si ce gouvernement de avait un soupçon d?intelligence il se serait souvenu du principe des vases communicants.
De plus avec les différentes mesures prisent cette chute de collecte de TVA va s?amplifier et faire effet boule de neige.
Je suis un petit chef d?entreprise, j?avais 3 salariés, maintenant je n?ai plus que 2 salariés, mon salaire est de 2 200? par mois pour plus ou moins 45 H par semaine, mon CA à baissé de 20% en un an, la seule chose qui me rassure : je n?ai pas de dette.
Bon courage à tous
Réponse de le 05/01/2014 à 16:51 :
Moi " collecteur de TVA à 19,60% " je croyais que mon entreprise ne pouvais pas connaître la crise .
Je précise : Entreprise de location de matériel de loisirs et l'évènementiel .
Seulement voilà ...depuis 2008 , sur les sites internet comme leboncoin.fr .
Une fourmillière de travailleurs à bas prix sans statut légal qui font une concurrence déloyale .
Des tarifs qui ne correspondent pas au cours du marché .
Leboncoin...Comment lutter contre ces affreux qui valident n'importe quoi ?
Faire de la publicité pour “arrondir ses fins de mois”… c’est du travail noir !
Nous sommes en FRANCE ...Pas en Grèce .
J'ai préféré " FERMER " mon entreprise et attendre que les services fiscaux réagissent .

Pour limiter le travail noir , il faut supprimer la TVA sur la main-d’oeuvre... Créer une tva " produit de luxe ".
Cette TVA de luxe existait dans les années 80 , elle était de 33% sur le High-tech .
a écrit le 21/06/2013 à 15:12 :
J'aimerais bien connaître l'état des bases de données et celui des systèmes d'information. En outre j'aimerais connaître les modèles et méthodologies actuellement en place pour mesurer la sensibilité des recettes à la variation d'1 bp de la croissance, à celui des taux d'intérêt. Comment peut-on imaginer qu'il n'existe aujourd'hui aucun outil d'analyse dynamique qui puisse identifier les raisons d'une baisse de la TVA alors que la consommation aurait augmenté!!! J?ai peine à le croire. Dans tous les cas la baisse de TVA trouve son explication dans la baisse de la consommation de certains biens.

Comme certains l?ont déjà exprimé infra l?administration fiscale ne peut que constater les résultats de la politique fiscale agressive qui s?avère être une véritable spoliation de l?argent. D?une manière plus générale les recettes ne rentrent plus parce que les gens ne consomment plus. Je ne veux pas faire le donneur de leçon mais simplement témoigner du changement qui s?opère en moi depuis quelque temps déjà. Changement de comportement que semble également suivre mes proches et certains de mes collaborateurs qui vivent très mal la politique fiscale du gouvernement notamment au regard des perspectives économiques. Nous avons l?impression d?être les boucs émissaires.

J?aimerais tordre le cou à ces considérations gratuites qui tendent à stigmatiser une partie la population active comme riche à partir du seul critère du revenu. J'ai surement le privilège d'appartenir au décile de la population française qui gagne plus de 36keuros ce qui d?après les critères de notre Président fait de moi un homme riche. Mais à quel prix ? Mon CDI n?a aucune valeur mais il me faudrait article pour expliquer en quoi dans le secteur de la prestation de services le CDI n?est au final qu?un CDD. Mais passons sur ce point ! Si pour l?INSEE je fais parti des nantis hexagonaux il n'en demeure pas moins que je ne suis pas propriétaire de mon appartement et qu?à ce titre mon loyer représente le premier poste de mes dépenses mensuelles (18%) devant les impôts (15%) une pension alimentaire (13%) et le minimum vital (assurance, transport, nourriture) (12%). Le solde soit environ 40% je l?épargne pour moi et ma fille. Car outre une situation professionnelle plus précaire qu?elle n?y parait, je n?ai plus aucune confiance dans l?avenir. Je suis convaincu que le plein chômage constituera dans les 15 années à venir la normalité et l?emploi l?exception. J?adapte donc comportement d?Homo Economicus. Même si depuis mon entrée dans la vie active, je privilégie l?épargne, j?ai accru celle-ci en perspective des jours sombres à venir.

Parallèlement, j?ai décidé d?adapter mon comportement à mes convictions. Désormais j'achète ma nourriture auprès d'une ruche, i.e. groupement de producteurs engagés dans une démarche de production qualitative proche de mes aspirations. Cela me permet d?obtenir à meilleur prix des produits que je juge de meilleure qualité que ceux vendus par la GD. Cela me permet surtout de ne plus cautionner ce système issu des années 60 avec en filigrane la consommation de masse. Ce mode de consommation qui me semble responsable d?une perte de sens dans la vie de tous les jours. L?idée est donc de sanctionner à mon petit niveau ce système qui est verrouillé par les distributeurs et les industriels de l?agro-alimentaires dont l?objectif final n?est autre que la maximisation des profits aux dépens des producteurs, de leurs salariés et souvent du consommateur (cf. les scandales sanitaires). De fait je n?achète plus de produits industriels ce qui outre une réduction de mes déchets ménagers m?a incité à retrouver le plaisir de cuisiner et de manger mieux. Je me mets en rupture avec ce système abjecte qui fait l?apologie des marges arrière, qui prône la consommation de masse et implicitement génère des scandales alimentaires mais aussi l?agriculture intensive et par ramification la PAC et ses subventions incompréhensibles.


En voulant ponctionner les classes moyennes au lieu de chercher les moyens de lutter contre les dépenses, Hollande provoque une irritation qui s?il ne se manifeste pas encore par des manifestations dans la rue, entame le moral et modifie les comportements. J?ajouterais qu?il est à mon sens illusoire d?espérer relancer l?économie par une stimulation de la consommation interne. Il est évident que notre économie est trop centrée sur les services et pas assez sur l?industrie à haute technologie pour que cela fonctionne. De fait toute augmentation de la consommation donne lieu à une augmentation des importations. Par essence les services ne peuvent que répondre à une demande locale ou de proximité et non internationale, ils ne s?exportent pas ou très peu. Je rappelle que désormais la Chine et l?Inde ont développé leurs propres services grâce notamment à une augmentation du nombre de personnes hautement qualifiées. De fait, l?augmentation de la consommation interne profitera an premier lieu aux pays qui produisent les biens de consommation. En dehors des airbus dont la majorité des pièces détachées et des composants technologiques sont majoritairement produits en zone dollar augmentés des produits du luxe, la France n?a rien à exporter. Notre balance commerciale restera donc déficitaire.

Si l'état veut des rentrées fiscales il va devoir rapidement revoir sa copie
a écrit le 20/06/2013 à 22:17 :
Je m'étonne qu'on ne creuse pas plus l'hypothèse de la fraude au vu de cet exemple récent et sans doute pas unique:
http://www.liberation.fr/economie/2013/05/30/vaste-escroquerie-a-la-taxe-carbone-devant-les-juges_906997
a écrit le 20/06/2013 à 19:20 :
Quand les gens lambda n'ont plus d'argents, et bien ils ne peuvent plus payer.
Donc les gros mangeurs "de frics" commence à en manquer et nous impose encore des impôts où carrément en pique dans les caisses. Qui engendre encore plus de dettes, donc on fait payer encore plus les gens...
La connerie humaine est elle infini ?...... Car tout se paye ....
a écrit le 20/06/2013 à 17:29 :
Faudrait tout simplement faire un tour à l'INSEE pour tromperie sur les chiffres macro... BASTA!
a écrit le 20/06/2013 à 16:40 :
Une grosse partie de l'explication se trouve à Aubervilliers !!!!!!
a écrit le 20/06/2013 à 11:33 :
Voilà une question qu'elle est bonne...et qui se pose à travers toute l'Europe.

Donc il serait bien qu'elle ne s?arrête pas aux portes de la cour des comptes. Les fraudes à la TVA ont de tout temps couté ds fortunes, mais comme l'état est maintenant désespérément à court de cash (et que les particuliers ont maintenant conscience qu'ils paient pour les autres et se rebiffent), on commence à cerner un peu mieux le phénomène
a écrit le 19/06/2013 à 17:07 :
M. HOLLANDE a promu la hausse des impôts à tous les niveaux comme unique remède sans pour autant accompagner ce mouvement de réformes structurelles. La réforme des retraites est un parfait exemple de l?imposture de ce gouvernement le change n?est maintenant que pour une partie de la population. Le changement ne concerne pas certaines castes et encore moins les fonctionnaires qui par nature constitue le socle de l?électorat de gauche. La hausse constatée sur les impôts directs n'est que l'arbre qui cache la forêt. Le gouvernement souhaitent s'en prendre aux multinationales qui privilégient la rente de l'actionnaire au dépend de l'emploi et bénéficient d?un taux IS indécent. Si l?idée est louable la méthode laisse à désirer. Les projets de loi de finances rectificatifs 2012/2013 pénalisent encore et toujours les petites PME et non les champions nationaux du CAC40 qui eux continuent à appliquer les règles du capitalisme anglo-saxon notamment au travers recours abusif à la prestation qui prend souvent la forme d?achat de compétences intellectuelles. Si la terminologie employée se veut ronflante elle cache une toute autre réalité qui n?est autre que de l?emploie déguisé. Ainsi les donneurs d?ordre tels que les banques qui sont coutumières du fait de compresser à mort via des triples ententes entre les centrales d?achat les coûts d?une main d??uvre qualifiée et corvéable à volonté. De l?autre nous retrouvons les dirigeants des petites entreprises qui essaient de survivre dans un contexte de concurrence internationale sans avoir la possibilité de procéder à des montages fiscaux complexes qui leur autoriserait un IS à 5% ou de délocaliser pour bénéficier d'une main d'oeuvre moins couteuse se retrouvent encore plus fragilisés. Pour ces entrepreneurs qui ne sont pas eux des mandataires sociaux placés par cooptation mais bien des personnes qui s?engagent dans leur projet, subissent une véritable confiscation de la richesse qu?il crée. Hollande via son gouvernement de nantis dont le patrimoine personnel n?est pas en cohérence avec la définition du riche donnée par notre cher Président, s?arroge le droit de spolier des hommes et des femmes qui prennent un maximum de risques, engageant souvent leurs propres actifs pour couvrir les besoins de trésorerie ou des emprunts productifs alors que dans le même temps ils ne bénéficient pas des mêmes traitements. Des hommes et des femmes qui pendant des années voire des décennies ont réinvesti dans leur entreprise, aujourd?hui sans crier gare un président élu par une partie de France électoraliste vient sanctionner ces acteurs de l?économie au titre qu?ils doivent réinvestir ou alors se faire tondre. C?est une véritable cabale qui en outre déstabilise l?économie pour plusieurs années. Le traumatisme est profond je vous invite à discuter avec les artisans et les chefs d?entreprises de votre quartier. Le dégout est palpable et la colère gronde. Toutefois je me demande pourquoi nous ne sommes pas dans la rue pour nous défendre et envoyer voler ces réformes fiscales injustes. En 82/83 le privé avait manifesté contre le « Grand Spulen » de Mitterrand affichant ainsi son désaccord. Aujourd?hui les gens ont perdu le sens du combat et se laissent tondre pour mieux se plaindre. Ils préfèrent rester dans leur isolement que de faire front ensemble et ce n?est pas le mouvement sporadique des pigeons et des poussins qui va provoquer la révolte qui doit éclater. Ce n?est plus possible de se laisser violent par des gens incompétents qui ne sont que des hommes avec leur faille come en atteste le nombre d?affaires qui touchent régulièrement la classe politique. Je fais ici référence notamment à l'assurance chômage (même en SAS) même s?il faut reconnaître que sous NS les choses ont un peu évolué dans le bon sens. Toutefois les gentils concernés ne savent que trop bien qu?il existe une haine à l'égard de entrepreneurs en France. Les politiciens de gauche, de droite ou du centre peuvent avancer toutes les mesures existantes pour s?en défendre, ils ne pourront cacher cette vérité latente. Les entrepreneurs sont détestés par des administrations telles que le fisc. Des agents de l'administration fiscale ne dissimulent même plus leur haine à l'égard des entreprises qu'ils accusent de s'enrichir aux dépens d'autrui. Je peux produire des témoignages des agents de paris 16. L?entrepreneur est simplement toléré dans le système français car l?administration et une partie de la population voue une véritable défiance envers les patrons, confondant bien souvent entrepreneur TNS et Grand Patron salarié d?une multinationale. Je suis intimement convaincu que les mauvais traitements régulièrement perpétrés par les URSSAF envers les entrepreneurs constituent la matérialisation de cette haine. En France le salariat est la norme, l?entreprenariat l?exception. N?est-ce pas au final le sens de la réforme défendue par Madame PINEL. Si on analyse bien le fondement du problème, il en ressort qu?il y une perte de cotisation pour le RSI et qu?il faut endiguer le phénomène avant qu?il ne devienne la règle.
Réponse de le 21/06/2013 à 19:52 :
Je suis intimement convaincu que ce sont les mauvais traitements infligés par les patrons du SBF120 et les amis de Lloyd Blankfein contre les PME et les artisans qui ont détruit les économies occidentales et ont conduit à la ruine les patrons et les salariés de ces entreprises. ce n'est pas l'URSSAF qui a payé 720 millions pour éviter la prison à l'ancien patron du CL ce n'est pas l'URSSAF qui a accordé 420 millions à TAPI, ce ne sont pas les PME qui ont profité des exonérations de charges ETC ... ETC ...
a écrit le 19/06/2013 à 8:48 :
Top d impot tue l impot !!!!
les riches n ont jamais etes aussi nombreux á partir que depuis 1 an !
a écrit le 19/06/2013 à 7:28 :
Il faut aussi voir que beaucoup de gens achetent sur les sites de petites annonces d'occasion le Boncoin est consor... il n y a pas de TVA est tu trouves des objets pratiquement neuf voir neuf. De mon coté j?achète pratiquement tout sur le boncoin, j'ai acheté dernièrement des fenêtres d'occasion pour ma maison mais jamais montées donc sans TVA
a écrit le 12/06/2013 à 11:20 :
En tant que chef d'entreprise, je peux vous dire que les heures supplémentaires depuis qu'elle sont de nouveaux taxés sont de plus en plus récupérées, car les salariés ont en marre de payer toujours plus de taxes.

C'est peut-être plus de recette à court terme mais assurément moins d'argent pour la consommation (ceux qui est taxé n'est pas consommé, ceux qui est récupéré ne crée pas de richesse). Et avec le nombre de chantiers qui baissent et donc le CA et l'arrivé de l'été, le nombre d'heures supplémentaires va chuter.

FH est contre la politique d'austérité mais il fait tout pour, et à force de taxer les salariés ils sont de plus en plus démotivés, certains préférant comprendre le système de l?assistanat et travailler au noir pour compenser.
Réponse de le 12/06/2013 à 20:23 :
Ce qui tendrait à démontrer, contrairement à ce que voudrait nous faire croire ce qu'il reste de l'UMP que les français n'ont finalement pas vraiment besoin de gagner plus...
Réponse de le 20/06/2013 à 7:47 :
Cela veut surtout dire, étant également chef d entreprise, que les salaries n veulent pas travailler pour rien. La dictature gaucho est en place mais ce n est pas pour autant qu il faut l accepter
a écrit le 11/06/2013 à 12:52 :
On sait trés bien ou sont les recettes de TVA... elles sont tout autant dans la poche de l'état sous la forme de recette des impots sur le revenu.
La classe moyenne, première source de recettes de TVA, a été heurtée de plein fouet par la refiscalisation des heures supplémentaires et les hausses d'impots sur le revenu. L'état de gauche pensait que l'impact sur la classe moyenne serait la baisse de l'épargne principalement et la baisse de la consomation de façon anecdotique. Sauf que totalement décalée des réalités, l'état de gauche n'a pas pris conscience que cela fait plusieurs années que la capacité d'épargne de la classe moyenne est déja bien réduite. En conséquence c'est sa capacité de consomation qui a été le plus impactée. Pas de consomation, pas de TVA. Pour l'état sur le court terme, cela change peu de chose sinon apporté une excuse facile mais incorrecte au déficit du budget en pretextant une baisse de rentrée d'argent. Ce qu'il pert d'un coté, il le gagne de l'autre. Sur le long terme par contre c'est un trés mauvais calcul car la TVA par sa nature est un impot relativement transparent qui a peu d'impact sur le moral de la classe moyenne : elle a une feuille de paye agréable, elle est contante de consommer, elle paye sa TVA sans y penser et tout le monde est contant. Par contre l'impot sur le revenu est un impot traumatisant qui non seulement à un impact négatif sur le moral de la classe moyenne mais a aussi un impact important sur le développement économique car il n'incite vraiment pas a prendre des risques au quotidien dans son travail : à quoi bon prendre des risques pour gagner plus si c'est pour donner la majeure partie à l'état en impot direct?
Il y a un autre impact encore plus néfaste qui est sur la confiance de la classe moyenne dans les compétences de nos dirigeants. Comment peuvent ils se mettrent la tête dans le mur de façons si évidentes? Dans quel monde vivent ils?
Réponse de le 12/06/2013 à 20:38 :
Il y a pourtant un moyen très simple de payer moins d'impôts : arrêter d'envoyer ses enfants dans des écoles publiques, arrêter de se faire soigner sans payer (au prix du marché fixé par les labos) de sa poche la totalité des soins et médicaments, éviter de se plaindre sur ce que fait ou ne fait pas la justice au moindre fait divers, ne plus regarder les chaînes publiques de télévision, ne plus espérer s'arrêter un jour de travailler tout en continuant à être payé à ne rien f..., ne compter que sur ses propres économies durement accumulées lorsque son patron, sommé de verser des dividendes par les actionnaires, doit se priver de vos services, renoncer à toutes les aides publiques d'état ou de collectivités lorsque l'on est un vrai entrepreneur, vous savez, celui qu'on n'a jamais vu et qui ne compte que sur lui-même, etc etc... Vous en voulez encore ?... ;-)
Réponse de le 13/06/2013 à 10:39 :
Je fais pratiquement tout ça et je paie de plus en plus d?impôts; et j'ai nettement l'impression que mon argent est mal employé voire dilapidé par des dirigeants incompétents, surtout maintenant. Si je pouvais j'irais ailleurs...
Réponse de le 13/06/2013 à 16:22 :
Très bonne idée de supprimer l'audiovisuel public! Personne ne regrettera cette caste de journalistes béni-oui-oui incompétents et des programmations aussi intéressantes que ma première chemise. Et en plus, plus de redevance! Ce serait très bien.
Réponse de le 16/06/2013 à 14:41 :
rien ne vous oblige à avoir une TV. Et sans, vous ne paierez pas de redevance. Tout simplement.
Réponse de le 19/06/2013 à 11:12 :
C'est faux, on paye une redevance télé avec ou sans....
Réponse de le 19/06/2013 à 14:49 :
Non, nous n'avons pas de télé et nous ne payons pas de redevance. Il est question de changer la loi, mais ce n'est pas encore fait en 2013. Nous avons droit à une visite tous les deux ans d'une dame des Impôts (très polie d'ailleurs).
Réponse de le 20/06/2013 à 19:27 :
Aujourd'hui à part les pubs.... Tiens les taxes publicitaires (car j'en ai marre de ce harcèlement publicitaire à tout va) peut être une idée ????
a écrit le 11/06/2013 à 1:36 :
Le gouvernement augmente les taxes de manière immodérée, et s'étonne derrière d'une chute des rentrées fiscales... en effet, étonnant. En effet, la piste d'une fraude colossale dans un nombre non moins massif d'entreprises du pays est la seule qui puisse expliquer cette catastrophe...
Ou bien la France vient de se prendre en plein visage le virage de la courbe de Laffer.
Evidemment, politiquement parlant, l'une des deux hypothèses est beaucoup plus difficile à assumer.
a écrit le 10/06/2013 à 18:10 :
C'est un peu effrayant qu'on ne sache pas. Qaund on pense que notre administration fiscale est censée être la seule qui fonctionne bien dans ce pays, on n'ose pas imaginer l'état du reste...
a écrit le 09/06/2013 à 22:07 :
C'est pas des moitiés de bon à rien dans les gouvernements !
Lynchage fiscal et réglementaire et après on s'étonne que les recette fiscales baissent. Vraiment trop dur à comprendre pour un énarque.
a écrit le 09/06/2013 à 14:10 :
Il paraît que la crise de l'euro est terminée. Très bien ! Ca laissera du temps à Flanby pour résoudre la crise de la France.
a écrit le 09/06/2013 à 8:20 :
Prenons un cas simple: A la prochaine hausse du tabac, Mr X (juré c'est pas moi) se fait approvisionné par un collegue frontalier qui au passage se prend sa petite com. Tout le monde y gagne, sauf l'Etat. Puis, multipliez ce phenomene a tous les échelons, du particulier a la grande entreprise, avec chacun son inventivité au combien grande quand il s'agit de la survie de l'entreprise ou du menage...
Réponse de le 09/06/2013 à 9:29 :
ça fait longtemps qu'on a commencé sans vous !
Réponse de le 09/06/2013 à 16:57 :
l'article dit : "les recettes nettes de TVA se sont établies à 44,7 milliards, soit une baisse de 2,3% par rapport à la même période de 2012. Or la consommation n'a pas baissé au premier trimestre."
Réponse de le 14/06/2013 à 3:13 :
Tva = Taxe sur la Valeur Ajouté... En ces temps de crise c'est la course aux produits pas chers donc peu de valeur ajouté... Peu de Tva. Quant à la consommation qui n'aurait pas baissée... demandez donc autour de vous!
a écrit le 08/06/2013 à 22:39 :
quand on casse la figure aux retraités , on ne doit pas s'étonner de mettre la consommation par terre.la TVA ne rentre pas pour de multiples raisons qui ne sont pas du tout inconnues. arrêtons de prendre les enfants du Bon Dieu pour des canards sauvages
Réponse de le 10/06/2013 à 11:43 :
Ce ne sont pas les retraités qui représentent la catégorie de la population la plus consommatrice vilain canard. La TVA ne rentre pas pour plusieurs raisons qui sont loin d'être un mystère: si la consommation des ménages n'a pas baissé, on ne peut pas en dire autant de la TVA des échanges inter-entreprises. Baisse de l'activité, hausse du travail au noir, entreprises étranglées par les charges piochent dans leur trésorerie qui est la plus faible d'Europe: 28% de taux de marge en 2012 (je n'ai pas les chiffres 2013). C'est un cercle vicieux qui a été accéléré par la hausse des impôts généralisée. Arthur Laffer, une fois de plus, a déjà tout expliqué. L'Histoire prouve qu'il a eu raison, et son raisonnement est parfaitement logique et s'inscrit de manière cohérente dans une Europe où la libre circulation des personnes, des biens et des entreprises est un principe fondamental.
a écrit le 08/06/2013 à 20:24 :
comme Gustav 19 je pense que les carrousels TVA non détectés en France sont en forte augmentation et l'administration fiscale française n'est toujours pas à la hauteur de sa consoeur belge face à cette délinquance financière.
Réponse de le 08/06/2013 à 22:43 :
Les banques ne faisant plus crédit, les entreprises font baisser leur besoin de fonds de roulement en payant leurs fournisseurs HT et non plus TTC. Il suffit de faire "transiter" la marchandise par un autre pays communautaire. Il ne s'agirait alors que d'un décalage dans l'encaissement de la TVA.
a écrit le 08/06/2013 à 19:21 :
Il y a beaucoup plus simple pour expliquer cette différence incompréhensible.
C'est que les calculs de l'INSEE sont faux et que sont sur-évalués la croissance et la consommation des ménages. Et nous avons dse la chance que cet organisme public ait après plusieurs mois revu à la baisse la croissance du 4ème trimestre 23011 ! Dans le cas contraire l'année 2012 aurait été catastrophique, les calculs statistiques sont tellement malléables que c'est un plaisir de voir l'inventivité de certains fonctionnaires !!!
Réponse de le 08/06/2013 à 19:48 :
La croissance du PIB français 2012 exprimée en monnaie courante dollar est de -6%. C'est une sérieuse récession!
Réponse de le 09/06/2013 à 1:58 :
@peaudane: tout à fait d'accord. On fait semblant de comparer des chiffres de nature identique, ce qui n'est pas le cas. D'un côté on a des estimations et autres modélisations à forte tendance politique, de l'autre des recollements techniques. La différence, c'est simplement qu'on ne doit pas remettre en cause les déclarations politiques... alors la réalité se venge. Comme toujours.
a écrit le 08/06/2013 à 19:03 :
C'est encore heureux qu'ils puissent s'en rendre compte.
a écrit le 08/06/2013 à 17:51 :
Le seul moteur qui fonctionnait à peu prêt (sous perfusion...), c'était la consommation, sous l'effet des augmentations d'impôts et taxes, de l'insécurité sociale dû à la précarité, des plans sociaux créant des centaines de milliers de chômeurs, de nouvelles ponctions fiscales ou réformes en préparation affectant profondément le pouvoir d'achat, les agents économiques deviennent très frileux...Les recettes de TVA dépendant directement de la consommation, il n'est pas étonnant qu'elles soient en chute libre...
Réponse de le 08/06/2013 à 21:24 :
le travail au noir, la fraude prospère et si "mr Fillon appliquait ses hausses de TVA que souhaite le médef il ne résoudrait sûrement pas le problème du déficit ! trop taxer les riches peut les faire fuir mais augmenter les taxes accroit la fraude ! ce n'est pas encore la "bonne recette" .C EST POURTANT LE SEUL PROGRAMME ACTUEL DE L UMP POUR
SOIT DISANT PROTEGER LES PATRONS - MAIS EN CASSANT LA CONSOMMATION- QUI COMPREND ?
a écrit le 08/06/2013 à 16:16 :
pour commencer, le Gouvernement a-t-il fait quelque chose contre les carrousels de TVA ? C'est connu, bien contrôlé en Belgique mais je ne sais pas pourquoi, j'ai quelques doutes sur notre efficacité.
a écrit le 08/06/2013 à 16:07 :
L'euro devait nous protéger mais il a été fait pour protéger une caste. La monnaie de l'Union européenne maintenant c'est le Troc.
a écrit le 08/06/2013 à 12:53 :
La énième prochaine hausse du tabac et de l'alcool devrait confirmer ce constat .A force de scier la branche.......
sur laquelle on est assis, le constat n'en est que plus dubitatif .
Réponse de le 08/06/2013 à 14:50 :
Ils appelles cela un mystère, la branche....
a écrit le 08/06/2013 à 12:01 :
La courbe de Laffer ils connaissent pas ? Roh, faut tout leur apprendre.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Courbe_de_Laffer
a écrit le 08/06/2013 à 11:13 :
2007/2017...ses deux dates vont rentrer dans les livres d'histoire rubrique Faillite de la France..!! merci Sarko merci Hollande.!!
Réponse de le 08/06/2013 à 11:48 :
Sarko et la crise fiancière ont mis le France au bord du gouffre, FH l'a mis dedans parce qu'il ne l'a pas vu et ne le voit toujours pas. "la crise de l'euro est terminée" avec 1300 chomeurs en plus par jour pour la France. Il en est tellement persuadé que la crise est terminée, qu'il nie en bloc les indicateurs : le nombre de chomeurs est devenu incohérent, ce qui est inexpliqué par l'Insee, les recettes de TVA trop faible sont incohérentes, ce qui est aussi inexpliqué. C'est grave!
Réponse de le 08/06/2013 à 13:05 :
C'est facile à expliquer pour la TVA c'est la fraude notamment. Pour Hollande il parle de crise de "l'euro" c'est donc juste de dire quelle est passée. La situation de la Grèce, Espagne, Italie est un peu moins mauvaise, il y a des signaux de retournement même si çà ne se traduit pas encore dans les chiffres du chômage. En France il y a toujours un décalage mais il faut voir la situation des entreprises tournées vers l'international notamment et cà n'a rien de catastrophique (je ne vais évidemment pas citer Airbus et ses sous traitants mais il y en a plein d'autres qui traversent bien la période, on a connu bien pire avant d'être dans l'euro quand le pétrole doublait en quelques mois, que le chômage était plus haut, qu'il n'y avait pas autant d'aides aux chômeurs, que les taux d'emprunt étaient très élevés, l'épargne des français plus faible et la dépendance énergétique pour certains secteurs plus forte...).
Réponse de le 08/06/2013 à 19:57 :
Une baisse de chiffre d'affaires n'est jamais facile à expliquer. La fraude n'est qu'un petit facteur parmi d'autres. La gouvernement ne veut pas voir le principal. Mettre en exergue la fraude va permettre d'instaurer une police économique et de restreindre les liberté. La dérive vers l'autocratie emploi toujours les mêmes méthodes.
a écrit le 08/06/2013 à 11:02 :
La baisse de la consommation est -très- largement sous-estimée. Les français qui ne sont plus respectés par leurs 'élites" politiques sont entrés en resistance. Pour les mieux informés ou les moins désinformés, cette résistance est active et se traduit par la volonté de ne plus consommer que ce qui est essentiel à la survie et à repousser sine die tous les achats non primordiaux. Pour les autres; cette baisse de la consommation est la conséquence d'une baisse de revenus (chômage; augmentation des impôts, baisse des prestations, augmentations des tarifs publics et des prix). Que nos oligarques autruchiarques continuent à se cacher la réalité et à nier l'évidence, leur chute n'en sera que plus brutale. Les français ne sont plus de moutons, ils commencent à ouvrir les yeux.

Les prochaines échéances de ce qui est devenu une négation de la démocratie et de la volonté du peuple, vont bouleverser la donne politique et l'histoire.
La révolution calme est en marche.
Réponse de le 08/06/2013 à 13:13 :
C'est bizarre votre réaction à la crise, moi j'en ai connu d'autres pires dans les années 80 et je consomme français ou européen en étant pourtant sélectif sur les produits et j'en trouve de très satisfaisants et je soutiens pleinement les entreprises et aide les gens tout en n'ayant pas ni un patrimoine ni des revenus élevés, loin s'en faut. Et les entreprises que je fais travailler ont l'avantage d'être très coopératives et aimables en ce moment, de faire du bon travail, c'est la période idéale pour investir et faire travailler des gens pour soi comme pour eux donc tout le monde y gagne. Je ne vois donc pas bien comment vous pouvez vous réjouir que tout doive s'écrouler, d'autant que vous auriez encore plus à perdre et çà n'a pas de rasion de s'écrouler, la France a traversé des périodes bien plus complexes et difficiles et a toujours rebondi.
Réponse de le 08/06/2013 à 20:55 :
Sinon, dans le monde réel, c'est bien et de très loin la pire crise depuis 1929. Mais bon, le ressenti de chacun est différent suivant sa situation personnelle à l'instant donné.
a écrit le 08/06/2013 à 10:54 :
Peut être aussi que pas mal de petites sociétés ont coulé dans les 3 derniers mois (pour les petites sociétés, la tva est trimestrielle), elles ont quand même fait du chiffre d'affaires, ce qui apparait dans la consommation mais les gérants ont préféré ne pas payer la tva pour se payer un dernier salaire.
Réponse de le 08/06/2013 à 15:40 :
Oui. Elles ont coule ou sont en train de couler. Pas de tresorerie, elles peuvent etre tentees de decaler des ventes sur leur declarations de TVA..Idem pour leurs charges sociales. Je pense que la recession est bien plus forte que les chiffres officiels. La courbe de la TVA s'inverse; mais bon la crise de la zone euro est passee.
a écrit le 08/06/2013 à 10:35 :
Il n'y a qu'une seule raison a cette baisse "inexpliquee": TROP D'IMPOT TUE L'IMPOT.
Nos cranes d'oeuf vivent au pays du neverneverland.
Réponse de le 08/06/2013 à 11:23 :
Une règle empirique du style "trop d'impôt tue l'impôt" qui a été illustrée par la courbe de Laffer n'explique rien. Elle dit seulement que les agents économiques s'adaptent aux taxes et que le produit ex post des taxes n'est pas celui calculé artimétiquement ex ante. La véritable explication doit être trouvée dans les pratiques qui ont permis à l'économie de s'adapter.
a écrit le 08/06/2013 à 10:31 :
Mon activité est en baisse de 26% sur l'année

Je pense surtout que les chiffres qui leurs servent de tableau de bord ne leur donnent pas la réalité de la perte de confiance et donc de la forte baisse de consommation, des retraités, des familles.Les artisans n'ont plus de commandes.

Commencez par modifier vos modèles de calculs.

Et mettez en place la TVA sociale rapidement .

C'est urgent !!!

Davantage que d'augmenter les dépenses de l'Etat!
a écrit le 08/06/2013 à 10:25 :
Cahuzaquer la TVA je n'y crois pas ... c'est plutôt la baisse de la consommation !
a écrit le 08/06/2013 à 10:21 :
La réponse est très simple: devant l'augmentation des taxes et des impôts la fraude s'installe et ceux qui peuvent faire du "black" en font de plus en plus...ce n'est que le début.. On finira comme la Grèce si les prélèvements ne sont pas baissés .
a écrit le 08/06/2013 à 10:18 :
Les revues "Système D" et "le Chasseur Français" sont en forte progression. On se débrouille quoi !
Réponse de le 08/06/2013 à 14:25 :
Ca existe toujours les annonces matrimoniales du Chasseur Français ?
Réponse de le 08/06/2013 à 17:36 :
encore sur la Tribune ! ce n'est pas parce que votre Raymond est parti avec son Audi au club de pétanque qu'il faut en profiter !
Réponse de le 08/06/2013 à 17:42 :
Ben oui ma Josianne, c'est là que je t'ai connu !
Réponse de le 08/06/2013 à 17:55 :
@ Raymond:attention, qui va à la chasse, perd sa place !!!
a écrit le 08/06/2013 à 10:11 :
Prochaine etape, creation par hollande d une gestapo specialisee dans la fraude fiscale , denonciateurs vous aurez une comission sur les redressements effectues ... Ne seront pas inquietes par cette police les delinquants, violeurs , immigres en situation irreguliere et les politiques maffieux... Il est beau le pays de hollande
a écrit le 08/06/2013 à 9:22 :
En théorie la baisse des marges(soldes,promotions..etc) entraine une baisse des recettes de TVA,cependant l'hyothèse d'une fraude individuelle mais généralisée permettant de compenser les pertes de marge,est la plus plausible.
Réponse de le 08/06/2013 à 10:12 :
c'est pour ça que l'on nous demande de payer en liquide ???
a écrit le 08/06/2013 à 9:18 :
On prélève un max d'impots (heureusement, jusqu'à présent non soumis -pour la plupart, pas tous- à la TVA) pour redistribuer via des recrutements de "fonctionnaires précaires" et d'aides sociales. Cette redistribution qui est aussi exonérés de TVA !!!
a écrit le 08/06/2013 à 9:17 :
On ne nous dit pas tout et surtout le moins possible. Vu que la croissance de l économie est basée sur la confiance des consommateurs, on ne va surtout pas nous dire que tout va mal car ça irait encore plus mal . Nous sommes dans un cercle vicieux , baisse de la conso, baisse des recettes fiscales, augmentation des impôts ....... Baisse de la conso ....
Les gouvernements sont impuissants , ils ne peuvent qu amortir la chute qui est inexorable même s il y aura des périodes de reprises passagères , la tendance ne pourra jamais s inverser à moins d un miracle économique et la faut pas rêver.
a écrit le 08/06/2013 à 9:05 :
Je suis frontalier, ma consommation est entierement faite en Espagne alors qu'il y a encore 1 an, je faisais mes achats principalement en France. J'ai embauche aussi 3 espagnols, 50% moins chers que des Francais, chaque semaine ils traversent la frontiere pour quelques jours
Bonne chance Francois Hollande, je suis chef d'entreprise donc selon tes criteres, je suis un pestifere, et bien Francois, debrouille toi sans nous et juste avec ton armee de fonctionnaires digne des Pieds Nickeles. RDV en 2014
Réponse de le 08/06/2013 à 10:28 :
Par contre vous vous faites soigner en France, vos enfants vont à l'école en France...
A la France vous prenez, à l'Espagne vous donnez !
Réponse de le 08/06/2013 à 10:29 :
Vous avez 1000 fois raison
Réponse de le 08/06/2013 à 10:32 :
vous vous vantez d'être un chef d'entreprise qui emploie des espagnols au rabais sur le marché français et importez la totalité de vos produits !!!! alors essayez donc de développer votre affaire en espagne sans le marché français et vous verrez que votre modèle ne fonctionnera pas. Vous êtes exactement le type d'entrepreneur qui donne envie de vomir et une mauvaise image de l'entreprise.....heureusement que tous ne sont pas comme vous, boycottons ce genre de type, profiteurs, sans éthique et probablement opportuniste pour les exonérations et subventions d'état
Réponse de le 08/06/2013 à 11:04 :
Que de commentaires agressifs. Quand on pilote une entreprise, on fait ce qu'on peux, pour le mieux et que ça vous plaise ou non "stop" ne fait qu'utiliser les libertés que lui donne la "charte des droits fondamentaux" de l'Union Européenne, promue et approuvée tant par M. Hollande que M. Sarkozy. J'ajouterai que stop ne fait que reproduire à petite échelle ce que font toutes les très grandes entreprises, c'est du b a ba de gestion de faire son marché là où c'est le mieux. Solutions ? Soit la France redevient attractive et cesse d'être un petit enfer (sauf pour les fonctionnaires, les paresseux vivant d'allocation et les pros de la politique), soit on sort de l'EU et on ferme (en partie) les frontières...
Réponse de le 08/06/2013 à 11:28 :
Je profite de l'Europe comme les Allemands profitent de couts de production plus faibles en Pologne et en Slovaquie et en Hongrie (Usine Mercedes toute neuve construite en 2012). Faut vous reveillez les bisounours socialos bobos. Vous avez vote "oui" a cette Europe multiculturelle en vous faisant lavez le cerveau par l'UMPS et bien j'en profite, c'est LEGAL. Chacun pour soi : ne vous en deplaise je pense a ma famille, a son futur, avant de penser a mes voisins. Ca vous derange et bien tant mieux, allez vous plaindre a Francois 1er qui nivelle la France par le bas sous pretexte d'egalite dans la mediocrite et dans l'assistanat exacerbe. Parlez moi d'ethique, parlez d'abord d'ethique aux politiciens qui ont fait cette UE ouverte aux importations chinoises et au dumping social sans faire de fiscalite europeenne.
Réponse de le 08/06/2013 à 11:52 :
@ Stop
Il faudrait d'ailleurs que les postes de députés soient ouverts aux polonais par exemple, avec des salaires de polonais. On ferait des économies et on ne serait pas moins bien géré puisque la Pologne a des meilleures finances que la France. Il faut que nos politiciens goutent à leur propre médecine. (Plus déplacement des ministères et assemblées dans le 93, avec accés uniquement en RER)
Réponse de le 12/06/2013 à 20:56 :
C'est bien, continuer... fermer les yeux, détendez-vous, pensez fortement aux polonais et espagnols... respirer profondément et suivez le son de ma voix... polonais, polonais... espagnols, espagnols... lorsque moi, banquier sans nationalité frapperai dans mes mains vous vous réveillerez et vous ne vous souviendrez plus de rien. Vous aurez alors une forte sensation de bien être et de chaleur sans votre chemise et retournerez à votre quotidien avec bonheur et docilité...
a écrit le 08/06/2013 à 8:41 :
Demandez à Cahuzac et son chef suprême vous aurez la réponse
a écrit le 08/06/2013 à 8:27 :
l'écart pourrait son explication effectivement dans l'existence de biens soumis à taux réduit mais également dans les régimes d'exonération de la tva lié au développement des autoentrepreneurs mais également le développement des activités professionnelles ayant un faible chiffre d'affaires (franchise en base TVA, régime micro..) propice au travail dissimulé et minoration de chiffre d'affaires
Mais cette baisse provient de la baisse de la consommation aussi, nombre de personnes autour de moi ne font plus de projet, retarde par exemple le renouvellement de leur voiture ou des travaux sur leur logements. Nombre de personne autour de moi n'ont pratiquement pas eu d'augmentation de salaire depuis 2 ans sans parler du chômage technique (ou des licenciements) ou des retraitables qui reportent leur date de départ en retraite du fait de la baisse celle-ci liée au réforme. Nombre de personne autour de moi voit leur charges (chauffage-eaux-taxes d'habitations et foncières, essences...) augmentaient de plus de 5 % sans commune mesure avec celle de leur salaire......
Il serait temps de remettre bon ordre à tout ces régimes d'exception ou d'exonération en mettant tout le monde au régime de la tva y compris les activités médicales (taux 2.1 applicable sur les médicaments actuellement à généraliser sur les hôpitaux publics ou privés soumis à la place à la taxe sur les salaires qui est une aberration, taxe qui a pour assiette les salaires des médecins et agents hospitaliers dont personne ne parle) en leur permettant de récupérer la tva sur leurs achats et investissements, ce qui rééquilibrerait partiellement les comptes des hôpitaux.....De toutes façon pour rééquilibrer le budget il faut près de 70 milliards. Ces 70 milliards il faudra bien les trouver que ce soit dans les hausses de taxes ou d?impôt et dans les économies d'investissement (hélas !) et de fonctionnement de toutes les administrations y compris dans les collectivités territoriales. La "morphine" utilisée depuis 2009 par SARKOZY et depuis 2012 par HOLLANDE ne soigne pas le mal dont souffre le budget français, cette morphine ne pourra pas durer éternellement et il faudra prendre des mesures impopulaires (hausse encore des taxes, baisse des effectifs de fonctionnaire (ministère agriculture - environnement - économie finances - armées personnel civil - agents territoriaux et entreprises parapubliques....., baisse des aides de l'état: suppression de niches fiscales et sociales qui représentent un manque à gagner de plus de 150 milliards d'euros et qui supprimées partiellement suffirait à un retour à l'équilibre !...faut-il en avoir le courage et l'audace et plus nous attendons et plus le remède sera brutal
a écrit le 08/06/2013 à 8:26 :
Supprimer la TVA inter entreprises pour supprimer la fraude !!!!!!!!!!!! Que des nuls qui se prennent pour des cadors .De toute façon tant qu'ils n 'auront pas supprimé l ' ISF on fera rien pour eux .
a écrit le 08/06/2013 à 8:22 :
Que se passe t il dans le meilleur des mondes ? La consommation se tasse alors que nous augmentons la redistribution et le nombre de fonctionnaires ! Ce n'est pas normal...
les alpha = les politiques, les beta = les fonctionnaires et les artistes, les omega (le bas peuple) = les autres
Vite lançons une autre réforme pour montrer que nous maitrisons la situation.
a écrit le 08/06/2013 à 8:17 :
Une seule raison: serrage de ceinture! La raison: plus d'argent dans les poches. Rien de mysterieux la-dedans, sauf pour des politiciens incultes en économie.
a écrit le 08/06/2013 à 8:15 :
"explication dans des révisions futures des comptes nationaux, dans le sens d'une moindre croissance" Tiens tiens, seraient-ils bientôt obligés de reconnaitre que leurs prévisions, c'est du pipo ?
a écrit le 08/06/2013 à 8:12 :
Plusieurs commentaires intéressants sur ce forum, en particulier les témoignages personnels.
a écrit le 08/06/2013 à 3:43 :
Au train où vont les choses le système va s'écrouler sous peu car personne n'a plus confiance dans ceux qui nous abusent depuis plus de 30 ans. Dernier exemple avec un ministre censé poursuivre les fraudeurs et qui était lui-même premier fraudeur de France ! Qui veut encore investir et travailler dans un pays pareil ? Fuir ou ne plus rien faire c'est le nouveau crédo. J'y adhère à 100 %.
a écrit le 08/06/2013 à 3:38 :
Trois artisans m'ont demandé de les payer en cash au motif qu'ils craignent les chèques sans provision de plus en plus nombreux. Même à conforama, ils refusent les chèques pour le même motif. Dans ces conditions, normal que les recettes de TVA chutent. Elles risques même de s'effondrer. Mon garagiste demande aussi du cash et même les spécialistes médicaux !!
Réponse de le 08/06/2013 à 12:00 :
A Conforama, vous pouvez payer en CB!
Réponse de le 10/06/2013 à 23:36 :
Oui un max de règlements en liquide sans factures moitié/moitié OK puis un salaire de misère pour réduire les charges.-la masse salariale-
Enfin pour la différence sur salaire c'est de la main à la main; la boule de neige crée des avalanches NON!
Réponse de le 14/06/2013 à 2:57 :
Moi ce sont des clients qui demandent à ne pas payer la tva en me proposant du liquide. Et je ne peut pas car il me faut des recettes pour payer mes charges...
a écrit le 08/06/2013 à 3:13 :
Ils nous disent que la consommation n'a pas baissée au premier trimestre, j'en doute. Artisan, mon chiffre d'affaire baisse depuis plusieurs mois. Les clients cherchent les prix les plus bas possibles et je ne peux pas leurs donner tort, je fais pareil quand j'achète. Tout est tiré vers le bas, les recettes chutent, résultat je reverse moins de tva à l'état.Quant à la fraude là aussi j'ai des doutes, elle existe c'est sûr mais elle à toujours existé, c'est d'ailleurs les clients qui maintenant ne veulent plus payer la tva. Seulement c'est assez limité, très limité même vu que toutes les charges, les emprunts à rembourser et toutes les dépenses relatives à l'entreprise sont payées par la banque en prélèvements ou par chèques. Quand les recettes baissent, les dépenses fixes (hormis les achats pour les clients) elles ne baissent pas. En ces temps de vaches maigres, toutes les recettes se retrouvent sur le compte bancaire car les charges fixes (edf, gaz, téléphone, impôts, frais de véhicules,et j'en passe) faut bien les payer. En face des dépenses obligatoires il faut des recettes déclarées.Je suis même en découvert à la fin de chaque mois, je n'ai pas les moyens de frauder le fisc!!!
a écrit le 08/06/2013 à 3:13 :
Ils nous disent que la consommation n'a pas baissée au premier trimestre, j'en doute. Artisan, mon chiffre d'affaire baisse depuis plusieurs mois. Les clients cherchent les prix les plus bas possibles et je ne peux pas leurs donner tort, je fais pareil quand j'achète. Tout est tiré vers le bas, les recettes chutent, résultat je reverse moins de tva à l'état.Quant à la fraude là aussi j'ai des doutes, elle existe c'est sûr mais elle à toujours existé, c'est d'ailleurs les clients qui maintenant ne veulent plus payer la tva. Seulement c'est assez limité, très limité même vu que toutes les charges, les emprunts à rembourser et toutes les dépenses relatives à l'entreprise sont payées par la banque en prélèvements ou par chèques. Quand les recettes baissent, les dépenses fixes (hormis les achats pour les clients) elles ne baissent pas. En ces temps de vaches maigres, toutes les recettes se retrouvent sur le compte bancaire car les charges fixes (edf, gaz, téléphone, impôts, frais de véhicules,et j'en passe) faut bien les payer. En face des dépenses obligatoires il faut des recettes déclarées.Je suis même en découvert à la fin de chaque mois, je n'ai pas les moyens de frauder le fisc!!!
Réponse de le 08/06/2013 à 6:23 :
Jacques
Je restaure une grande maison personnelle en Bretagne Mes matériaux viennent de l'étranger où, non seulement ils sont environ 30 % moins chers en prix HT mais en plus je les achètent hors taxe Même avec le transport ,je suis gagnant d'environ 30 % ..VIVE L'EUROPE
a écrit le 08/06/2013 à 1:27 :
La fraude à la TVA est fréquente, il y a une maffia en pointe dans ce domaine. On assiste probablement encore ici à une fraude massive qui nécessite de simplifier les législations et fiscalités pour les déceler plus rapidement.
a écrit le 08/06/2013 à 1:07 :
LA greve de la consommation commence a payer ses fruits, les delocalisations de sieges sociaux aussi. Ayn Rand avait raison, quand les gens productifs arretent de produire et de consommer, l'abime est deja sous nos pieds
Réponse de le 08/06/2013 à 8:00 :
Oui son roman Atlas shrugged (La Grève en français) écrit vers 1957 est d'une actualité brûlante. La première moitié est une fresque de ce qui se passe aujourd'hui en France. Quand on lit son roman, on a l'impression de lire dans les journaux qui paraîtront dans un futur proche ! Jusqu'où aura-t-elle été visionnaire ? La question est angoissante quand on voit le comportement des politiciens dans son roman et aujourd'hui en France.
a écrit le 08/06/2013 à 0:54 :
ah ben ah ben, quelle obscure occurence... les modèles économiques de bercy auraient ils des bugs?
a écrit le 08/06/2013 à 0:53 :
Mon garagiste m'a propose pour la 1ere fois un arrangement pour le montant declare de la facture, j'ai accepte den payer une parie sur facture et l'autre en cash. Tout le monde est content
a écrit le 07/06/2013 à 23:50 :
Eh oui, soit les entreprises se tournent vers l'exportation d'où moins de rentrer de TVA soit elles vendent moins soit elles font plus de noir. "Trop d'impôts tue l'impôt", c'est pas nouveau. C'est même pour ça que Sarkozy avait mis en place toute une panoplie anti-noir (heures supp défiscalisées, régime des auto-entrepreneurs, TVA à taux réduit dans le bâtiment et la restauration où la fraude est la plus importante...).
a écrit le 07/06/2013 à 23:06 :
Un "bug" de l'INSEE sommé d'annoncer des + 0 % à tout prix ? Qui aurait gonflé la consommation ? Les indicateurs sur le chômage ont bien "bogué"...
a écrit le 07/06/2013 à 23:02 :
heureusement qu'elle augmente en 2014
a écrit le 07/06/2013 à 22:49 :
pour qui,?
a écrit le 07/06/2013 à 22:41 :
on a sauté de l'avion sans parachute.c'est pas grave braves gens , arrivés en bas on nous en donnera un
a écrit le 07/06/2013 à 22:21 :
les riches fuient et les autres n'ont plu envie de travallier.
a écrit le 07/06/2013 à 22:11 :
pour ne pas crever .il faut trouver une solution
a écrit le 07/06/2013 à 22:11 :
Il ne faut pas sortir de polytechnique pour comprendre que la hausse vertigineuse des impôts PS- UMP ont provoqué des dégâts considérables sur le pouvoir d'achat des classes moyennes. Comme Hollande veut continuer d'augmenter les impôts, CSG, TVA, niches fiscales etc , les rentrées fiscales de 2013 mais surtout de 2014 vont s'effondrer Nous sommes dirigés par des incompétents, quand va-t-on diminuer les dépenses sociales et de l'État et favoriser le travail plutôt que l'assistanat ?
a écrit le 07/06/2013 à 22:06 :
il faut luter contre toutes les mafia qu'elle que ce soit
Réponse de le 07/06/2013 à 23:22 :
En commençant la mafia UMPS qui dirige la France depuis 40 ans...
C'est marrant, les UMPS pris dans le affaires ne sont jamais condamnés.
Les frères sont partout : politiques, justice, journalistes. Et entre frères, on se soutient.
a écrit le 07/06/2013 à 21:58 :
Ah bon....les peupliers ne montent donc pas au ciel ?
a écrit le 07/06/2013 à 21:48 :
le travail au noir, la fraude prospère et si mr Fillon appliquait ses hausses de TVA que souhaite le médef il ne résoudrait sûrement pas le problème du déficit ! trop taxer les riches peut les faire fuir mais augmenter les taxes accroit la fraude !
ce n'est pas encore la "bonne recette" ...
a écrit le 07/06/2013 à 21:38 :
Avec 2 patrons de niveau international à Bercy (des pointures je vous dis !) on devrait pouvoir trouver le bug de calcul dans le fichier Excel....
a écrit le 07/06/2013 à 21:20 :
Ce n'est pas grave, nous les socialistes on va vous pondre une autre taxe et le tour est joué. Au suivant ... Qui veut de mon bon champagne et de mes petits-fours de chez Fauchon ?
a écrit le 07/06/2013 à 21:18 :
Le problème pour trouver le décalage de 2.6 % vient du fait que trop de ministres à Bercy sont penchés sur les tableaux coisés dynamiques d'Excel. Ils sont trop nombreux autour de l'os à ronger.
a écrit le 07/06/2013 à 20:45 :
Chhhuuuuuut ! La NSA local nous lit
a écrit le 07/06/2013 à 20:37 :
Je tiens un restaurant et je fais venir mes produits via un consommateur régulier (repas offert bien sûr) qui fait le trajet de ma ville au portugal une fois par semaine avec son poids lourds. Il ne revient jamais à vide...
a écrit le 07/06/2013 à 20:16 :
Si on consomme moins d'hydrocarbures on paye moins de tva. Il est étrange que l'article n'en parle pas.
Réponse de le 07/06/2013 à 20:46 :
Je mange moins de chocolat, ce qui fait moins de tva. Il est étrange l'article n'en parle pas.
Réponse de le 08/06/2013 à 14:31 :
La ticpe( la tipp renommée qui rapportait 24milliards/an à état région et département) est en baisse de 6%, donc les quantités d'hydrocarbures vendues baissent donc la tva sur ces produits baisse de même( qui rapportait 10 milliards/an). Là je viens déjà de trouver un trou de 3 milliards, je ne pense pas que le chocolat soit à placer dans le même ordre de grandeur.
Réponse de le 08/06/2013 à 17:43 :
Pourtant, c'est là que sont les noisettes !!!
a écrit le 07/06/2013 à 20:04 :
je ne sais pas, mais je peux dire que les ventes de ma petites boite ont bien fléchies depuis 3/4mois. Pas grave j'avais anticipé, plus de salariés (externalisation a minima) et importations de Chine.
a écrit le 07/06/2013 à 19:58 :
Je plaide coupable! J'ai remplacé ma Mercedes par une dacia, mes caleçons hermès par ceux de chez tati, mes chèques emploi-service par des espèces, j'achète mes clopes dans la rue plutôt que dans un tabac
Cela m'a permis de payer dans les délais mon tiers provisionnel.
J'ai plein d'idées pour le prochain !
Réponse de le 07/06/2013 à 20:23 :
N'hésites pas à partager tes astuces. Nous en avons tous besoin.
Réponse de le 07/06/2013 à 21:16 :
moi je fait mieux; j avais deux boites je les ai coule avant d être spolier par les sociaux communiste et je change de pays et a ce niveaux ça relève de l asile politique .
Réponse de le 09/06/2013 à 9:12 :
J'adore les fantasmes sur les forums. Y a toujours un taux de français de l'etranger très contents d'être ailleurs parce qu'ici, c'est nul et de chefs d'entreprises en deroute a cause de la spoliation etatique, c'est assez dingue.
a écrit le 07/06/2013 à 19:45 :
Dans mon village, nous avons mis en place un système d'échange (type SEL), et ça fonctionne bien. Pas de TVA bien sûr et une certaine convivialité.
Réponse de le 07/06/2013 à 20:41 :
Chez nous pas de chose comme ça. On fait appel aux voisins et ça se termine toujours en festin...
Réponse de le 07/06/2013 à 21:52 :
le troc se développe comme si les citoyens en avaient assez de se faire dépouiller par des politiques pas très honnêtes....
a écrit le 07/06/2013 à 19:39 :
le chômage augmente donc moins de consommateur mais là les chiffres sont manipulés pour donner confiance .Il ne peu qu'y avoir moins de recettes vu l'ampleur du désastre économique socialiste
Réponse de le 07/06/2013 à 20:09 :
@sauros, je dois dire que quand vous faisiez l'apologie de sarko avant l'élection cela me paraissait vraiment déplacé au vu du bilan. Je n'avais pas plus confiance en hollande, mais hélas il faut reconnaitre que l'amateurisme des socialos dépasse toutes prévisions mortifères.
a écrit le 07/06/2013 à 19:37 :
Je suis certain que beaucoup font comme moi. Mes parents sont frontaliers. Je leur passe mes commandes pour moi ou des amis (meubles, TV, mobiles, cigarettes, alcool etc...) qui me coutent bien moins cher qu'en France...Et hop, l'astuce...et hop la TVA
Réponse de le 07/06/2013 à 20:32 :
Et c'est quoi ta marge ?
Réponse de le 07/06/2013 à 21:15 :
Pas de marge, sinon une participation aux frais de carburant.
a écrit le 07/06/2013 à 19:30 :
je vais me répéter 'la soupe était bonne mais comme citait SIR W. CHURCHILL quand l'argent vient a manquer LES SOCIALISTES DISPARAISSENT "cela sent le roussi et AUDIARD les C c'est a cela que........ !!!!!!
a écrit le 07/06/2013 à 19:18 :
D'après ces chiffres, il semble bien qu'il y ait un accroissement de la fraude, en plus d'une baisse de la consommation. Résultat: les rentrées d'impôts sont inférieures aux prévisions. Qui s'en étonne ? "Trop d'impôt tue l'impôt". On pourrait rajouter "et la consommation".
a écrit le 07/06/2013 à 19:15 :
Les experts se perdent en conjectures ..!
a écrit le 07/06/2013 à 18:24 :
C'est un petit casse tête technique pour statisticiens. Faut pas s'en faire. La consommation est probablement très surévaluée, ce qui arrange le bilan social du gouvernement.
Souvenons-nous que les méthodes de calcul statistique du chômage n'ont pas non plus convergé en mai.
a écrit le 07/06/2013 à 18:14 :
Mon exemple je vais au marché qui est le moins cher économie de 50% au minimum par rapport à mon quartier , mon scooter je le fais durer le plus longtemps possible
j achète des produits à l'étranger sur internet j'essaie de ne pas me noyer la semaine dernière j'ai pris le métro 2 fois et j'ai eu 2 contrôles ils cherchent de l'argent de partout la crise est d une profondeur infinie je crois quelle va nous être fatale et en plus je suis autoentrepreneur je fais quoi une fois que je ne pourrais plus être dans ce statut , créer une entreprise avec une visibilité nulle créer à l'étranger ou aller chez l'assistante sociale franchement bonjour la déprime heureusement il fait beau Au fait quel temps il fait au Japon
a écrit le 07/06/2013 à 18:12 :
ça serait pas CAHUZAC qui aurait piqué la TVA pour la planquer en SUISSE?Ou BALKANY?
a écrit le 07/06/2013 à 17:56 :
Les rentrées d'impôts baissent? Alors il faut vite augmenter les impôts pour compenser...
a écrit le 07/06/2013 à 17:32 :
Un simple bachelier pourrait l'expliquer
a écrit le 07/06/2013 à 17:26 :
le pouvoir d'achat des français est massacer par l'etat donc les achats se reduise au stricte minimum ,le carburant ,les cigarettes de contrebande ,........ les achats dans des pays etranger sur internet et oui messieurs du gouvernement les français se debrouillent et ne sont pas si bete que vous le croyez!!!
Réponse de le 07/06/2013 à 17:43 :
si c'était cela la consommation aurait beaucoup baissé ; passons nous donc de votre hargne idéologique ; la fiscalité est une chose compliquée . Comme l'orthographe
a écrit le 07/06/2013 à 17:22 :
quand on arrête pas de créer des types fiscales qui ne collectent pas de TVA (micro BOC , micro BNC , auto entrepreneurs) il ne faut pas s'étonner que les recettes d'icelle diminuent ... ces structures sont totalement incohérentes avec les système fiscal français . C'est là le vrai problème posé par les auto entrepreneurs
Réponse de le 07/06/2013 à 17:31 :
La positon AE en plus n'est pas du tout enviable . Ils 'ont qu'à la supprimer pour pousser tout ce beau monde vers les positons de EIRL et EURL bien plus confortables pour l' entrepreneure!!!
Réponse de le 07/06/2013 à 17:59 :
Ils se recycleront dans le travail non déclaré. Je ne vois donc pas en quoi ceci serait bénéfique. Seul un socialiste obtus et sectaire peut le penser.
Réponse de le 07/06/2013 à 18:05 :
@oscar:+1000.La TVA ne peut etre assez récupérée car il y a trop de choses gratuites bien que gérées par l'état.Pourquoi pas un "PASS" pour pouvoir aller sur les plages,ou faire de la randonnée en montagne?De plus beaucoup de secteurs ne sont pas soumis a tva:la médecine et les médicaments notamment.Pourquoi ne pas mettre un compteur sur l'évacuation des eaux usées du domicile,ainsi les pollueurs seraient les payeurs.Il existe plein de moyens pour renflouer nos caisses!Pour une fois nos ministres sont compétents.madame Pinel est une perle et ne fait qu'aller dans le sens de ce que souhaitent une majorité de français!
Réponse de le 07/06/2013 à 18:42 :
@ élu PS
Votre idée du PASS est géniale mais il faudrait qu'il soit aussi fonction des revenus pour plus de justice sociale. On pourrait l'appeler ModuloPass. On pourrait même le faire sous forme de puce et l'avoir sous la peau par exemple. Avec des scanners à l'entrée des lieux publics ou une géolocalisation pour les balades sur la plage ou en montagne et un prélèvement automatique en fin de mois.
Réponse de le 07/06/2013 à 19:15 :
Et une taxe spéciale sur tous les prononcés socialistes en guise de "droit à montrer l'exemple".
Réponse de le 08/06/2013 à 0:11 :
@ élu ps : vous payez déjà l'évacuation des eaux usées en payant votre facture d'eau.. Quant aux régions touristiques, certaines font déjà payer le parking obliagtoire aux abords des lieux touristiques et c'est pas donné...
a écrit le 07/06/2013 à 17:17 :
je propose une mesure "de gauche" expropriation de tous les propriétaires et revente aux plus offrant chinois, russes, américains .... etc ...élu ps ça te plaît ?
a écrit le 07/06/2013 à 17:15 :
Preuve que les entreprises ne produisent plus rien sinon et bricolent comme elles peuvent leurs couts et les bas de Compte de Résultat .
Merci Europa. et surtout nos politiques depuis une quarantaine d'années.
On sait que la solution sera des structures de 10 à 20 personnes pour la production , Qu'il faudra faire des circuits courts de distribution , Évitez à vos glaïeuls de faire tourisme depuis le brésil jusque votre salon...
a écrit le 07/06/2013 à 17:13 :
Je suppose qu'il faut embaucher plus de fonctionnaires pour contrôler tout ça... sic !
a écrit le 07/06/2013 à 17:11 :
on n'apprend pas çà à l'ENA que quand les impôts et taxes augmentent sans cesse, la conso finit par diminuer donc moins de TVA ? C'est pourtant élémentaire.
a écrit le 07/06/2013 à 17:06 :
Origine probable : la baisse des rentrées de TVA immobilière, due à l'effondrement récente de la promotion immobilière. Ce secteur économique n'est jamais pris en compte dans les statistiques de la consommation.
a écrit le 07/06/2013 à 17:06 :
Cet article n'est normalement pas destiné au commun des lecteurs. J'invite donc les lecteurs à ne pas réagir à tout va... La question est la suivante : la TVA est un impôt dont la modélisation est assez fiable, du moins plus fiable que les autres impôts. La baisse inexpliquée est donc inquiétante ; y aurait il fraude massive? Alors pourquoi cet article?
Parce qu'une partie de la haute administration s'inquiète de la capacité de Bercy de contrôler la TVA! La bataille se déroule dans la presse car elle ne peut s'exprimer ailleurs.
a écrit le 07/06/2013 à 17:05 :
Ahhh je rigole bien en lisant cela, mais si vous saviez le nombre de clients aujourd'hui qui demande des paiements en espèces avec bien sur un remise, la chute vertigineuse du CA de la majorité des tpe et pme, des affaires négociées au plus que juste avec pour ainsi dire pas de marge et une consommation en super berne !!!
Forcement les recettes de TVA et d'IS vont atteindre des niveaux jamais atteints mais dans le mauvais sens pour ce gouvernement d'amateur.
Quand on joue avec les entrepreneurs de notre chère nation, ils savent aussi comment faire pour s'en sortir...
Détruire le peut qu'il restait de la France en si peut de temps, bravo
Réponse de le 05/01/2014 à 15:56 :
Travail au noir : que risquez-vous ?

Quand viendra le Jugement Dernier ...On verra bien qui rira le dernier !
Quand celui qui rit le dernier a fini de rire, personne ne rigole plus.
Ainsi soient-ils ! ! !
a écrit le 07/06/2013 à 16:55 :
dans le transport, c?était la cata au mois Mars !!!!! (un révélateur de la situation)... la situation est merdique en juin ! .... mais ça... on vous le dira d'ici 3 mois !(je n'ai ni costume... ni cravate pour vous le dire)
Réponse de le 07/06/2013 à 17:14 :
pas de panique, les experts decouvrent aussi que l'investissement s'est arrete , au fur et a mesure que les chiffres tombent... sinon les non experts savent ca depuis septembre...
a écrit le 07/06/2013 à 16:53 :
Le gouvernement n' a pas l' air de savoir que 100 000 français ont ouvert depuis ce début d' année 2013 et en toute légalité des comptes bancaires à l' étranger ( ceci est parfaitement vérifiable ) et il va découvrir dans les prochaines années que la crise française ne fait que débuter et que la consommation se fait par internet sur d' autres pays européens.
a écrit le 07/06/2013 à 16:43 :
Baisse des rentrées de TVA, baisse du rendement de l'IS versé par les PME, baisse des rentrées de la TIPP etc. Dans un mois c'est la panique chez pépère-land !
a écrit le 07/06/2013 à 16:38 :
Encore une preuve de la gestion désastreuse de ce gouvernement de polichinelles .
Maintenant , il faut rentrer dans le dur sans écarter les affidés de gauche ( Syndicats , fonctionnaires , parlementaires, élus de tous poil, journalistes et leur 40% de frais pro., les intermittents du spectacle ,les investissements dans les ?uvres d'arts si cher à bergé et fafa ,les investissements dans les DOM TOM si cher à la taubira...).
Réponse de le 07/06/2013 à 16:59 :
Pas content le monsieur .. C'est beau ce que vous dites mais la droite ces 20 dernières années à fait un travail similaire ? vous exagérez un petit peu quand même et ce n'est pas bon pour votre ulcère ... Je qualifie ces politiques de gens irresponsables . Mais ils s'en moquent d?être irresponsables ils sont d'une manière ou d'une autre réélus et en plus ils décident de leurs salaires et des lois les concernant (je pense au contrôle fiscal auquel ils échappent comme la Slovénie .. 2 pays bananiers sur 27 états européens car ailleurs les élus sont des contribuables comme les autres qui ont leurs déclarations de revenus contrôlable et redressement possible...Sauf..La France et la Slovénie..source Inspection des impôts Lyon..).; Qui voter sachant que nous élisons à chaque fois des voyous...?
a écrit le 07/06/2013 à 16:33 :
suffit de regarder les stats des centrales d'achats des GMS pour en avoir le coeur net.... pas les stats des fonctionnaires !
Réponse de le 07/06/2013 à 16:50 :
Il y a effectivement belle lurette que les entreprises ne fondent plus leurs perspectives d'activité (prévision de chiffre d'affaires) sur les données INSEE ou Bercy mais sur des instruments privés (leurs ventes, leurs relations avec leurs grands acheteurs, les études interprofessionnelles ou les panels distri ou consommation). Il n'y a plus qu'une fonction publique déconnectée des réalités pour se servir de ces données publiques qui ne valent que par leur coût.
Réponse de le 07/06/2013 à 17:10 :
Le problème on avait une vision (pas parfaite) sur l'année suivant autrefois ... maintenant c'est mois de 3 mois voir moins !!!!!!!!! Donc impossible d'investir dans quoi que ce soit !
Réponse de le 07/06/2013 à 21:47 :
A 3 mois ??? vous en avez de la chance. Nous sommes vendredi, je suis heureux de savoir quelle mission auront mes salariés Lundi ... Et c'est comme ça depuis mi février ...
a écrit le 07/06/2013 à 16:29 :
chute de la consommation tout simplement !!!!!!!!!!!!!!!!!!
a écrit le 07/06/2013 à 16:13 :
Et qu'en est il des achats faits par Internet à partir de la France, chez des vendeurs situés en UE dans des pays ou le taux de TVA est plus faible (ex Luxembourg)?
a écrit le 07/06/2013 à 15:53 :
et si tout simplement l'economie allait encore plus mal que ce qu'on nous dit ?
Réponse de le 07/06/2013 à 16:28 :
c'est le plus probable !!!!!!!!!!!!!!!!!!
Réponse de le 07/06/2013 à 18:54 :
Que les Français fassent un effort ? Désolé, élu ps, mais l'esclavage a été aboli et je ne vois pas pourquoi les citoyens consciencieux, qui paient l'impôt, les cotisations sociales, la redevance télé et j'en passe, sans prendre de congé maladie au premier rhume etc. devraient rattrapper l'inconséquence de politiques qui achètent aux frais desdits citoyens consciencieux les voix des assistés, n'essayant même pas de leur expliquer (ou ne percevant même pas) que la France n'en a pas les moyens. Au demeurant, ceux que vous appelez les riches ont déjà fait un effort, si j'en crois ce qu'on continue de voter chaque jour au parlement. C'est au tour de vos supporters, maintenant, de faire un effort : pas de grève au premier changement d'horaire à la SNCF, abandon de leurs régimes spéciaux par les fonctionnaires et les élus etc. A vous de jouer dans ce sens.
a écrit le 07/06/2013 à 15:42 :
Peut etre qu'il faut tout simplement augmenter la TVA sur les dépenses incompressibles(EDF EAU CARBURANTS INTERNET)La France ne peut pas se permettre de décevoir Bruxelles sur ses déficits.Les français DOIVENT faire un effort!
Réponse de le 07/06/2013 à 15:59 :
@élu PS
Justement à propos d'effort, où en est la simplification du mille-feuilles administratif , la réduction du nombre d'élus et de leurs avantages, le non cumul de mandats ? l'exemple doit toujours venir d'en haut, non ?
Réponse de le 07/06/2013 à 16:05 :
Cher élu PS (dans cher, je voulais dire dispendieux bien entendu), je lis vos nombreux commentaires souvent amusée car je pense que c'est du second degré enfin je l'espère vivement car si tel n'était pas le cas, il semble urgent de dimensionner de votre poste d'élu, vous êtes dangereux.
Réponse de le 07/06/2013 à 16:10 :
J'espère qu'il faut prendre vos propos au second degré !:)
Réponse de le 07/06/2013 à 16:19 :
@élu PS. Le quotient familial pour les plus aisés ca vous parle? L'opacité de ce que devient le trésor de la formation professionnelle? Les régimes spéciaux? Le dix-mille feuille administratif français et les milliers de collectivités territoriales d'une même ville qui achètent des fournitures en doublons? L'incitation à la prise de risque pour les entrepreneurs pour engendrer de l'activité? La baisse des charges et du coût du travail pour favoriser la croissance et donc l'embauche? Démantèlement immédiat des milliers de comités Théodules inutiles? La dissolution du lobby des ronds-points sur nos routes? Si vous voulez d'autres pistes d'économies, c'est 3615 BONSENS.
Réponse de le 07/06/2013 à 16:34 :
On va faire un effort réduire le nombre d'élus !
Réponse de le 07/06/2013 à 19:59 :
marre d'être toujours taxé a gogo et surtout sur le minimum pour vivre comme vous dites ( EDF, GAZ , telecom , eau , en plus on paie un abonnement taxé de TVA et une consommation retaxée de TVA et en prime une TVA finale sur la facture finale , bravo pour ces TVA multiples qui en rajoutent toujours une louche , heureusement qu'on a pas eu l'ancien président qui lui voulait nous en remettre une couche dans la TVA , l'impôt le plus juste car il touche meme les pauvres , enfin la TVA est le premier impôt le plus fraudé et certains rigolent quand en meme temps vous dites supprimer des fonctionnaires , dans ce secteur de contrôle il faudrait vraiment qu'il y'est des fonctionnaires , comme dans le sanitaire aussi , merci le cheval , bientôt le rat on aura le calendrier chinois si cela continue , en plus regardez les prix TTC de produits chinois en informatique d'une année a l'autre , les machines sont moins cher que l'an dernier ( merci l'euro ) cela contribue aussi a la chute des recettes par rapport aux produits libellés en dollars , quand vous aurez compris tout cela vous aurez déjà fait un énorme progrès , de plus les français ont si peur de tout a présent qu'ils sont effrayés et tétanisé par des énièmes taxes et impôts , comme sur le tabac encore une louche de quoi favoriser encore plus les trafics que de les diminuer , c'est pas ainsi qu'on remplie les caisses vides , par contre niches sociales et fiscales on y va a reculons , quand ce n'est pas des comités de ceci et de cela souvent là pour recaser du monde qu'on voudrait ni au RSA ni a pole emploi , d'ailleurs au pole il fait très froid depuis quelques années , continuez donc avec la prohibition ( tabac ) et aussi sur toujours taper les consommateurs , pire qu'un parc d'attractions de nos jours , ah c'est vrai avec les revenus des élus , ils peuvent pas se mettre dans la peau des RSA ou des SMICARDS , en bulgarie ils le firent d'essayer pendant 1 mois de vivre avec un minima social , résultat ils les avaient augmentés quand ils virent dans quelle absurdité vivaient ces minimas , enfin avec 6000 euro on voit pas la caissière du supermarché du coin du meme oeil car elle n'a pas la meme paie et souvent travaille qu'a mi-temps , en 1995 le président nouvellement élu c'était plaint des hausses annuelles des frais indispensables a chaque français ( gaz-electricitée , e c t ) quelques jours plus tard il avait oublié et ce fut le changement dans la continuité , d'ailleurs depuis cela n'a pas changé cela empire comme tout le reste
a écrit le 07/06/2013 à 15:03 :
Ce phénomène est bien connu depuis les années 1970: Il s'agit de la courbe de Laffer !
( Arthur Laffer, économiste US, né en 1940, célèbre tenant de "l'école de l'offre")
Réponse de le 07/06/2013 à 15:26 :
Tout à fait cher Gruick! C'est précisément ce que je m'époumonne à expliquer ci-dessous!
Réponse de le 07/06/2013 à 15:42 :
cela tout le monde le comprend aisément, à pars ceux qui ont les idées rouges sectaires embrumées d'un autre siècle.
Réponse de le 07/06/2013 à 15:44 :
Toutes mes excuses, cher Panpan, j'ai réagis trop vite ! Votre post est très explicite. Bonne journée
Réponse de le 07/06/2013 à 16:04 :
Sauf que ces derniers mois une arnaque à la tva a été découverte où les entreprises récupéraient de façon indu de la tva sur des exportations .......donc la fraude n'st pas à exclure pour justifier cette baisse de rentrées de tva .
Réponse de le 07/06/2013 à 16:36 :
En voyant le titre de l'article, je me suis tout de suite dit : "effet Laffer, évidemment !"
Content de voir que je ne suis pas le seul... En tout cas, si la TVA, qui est traditionnellement un des impôts les plus "solides", se met à chuter, c'est qu'on est déjà très à droite de la courbe de Laffer... comme les abrutis qui nous dirigent n'y comprennent rien, ils ne sauront pas faire autrement que d'augmenter encore les taxes, ce qui accélérera la chute... on croyait avoir touché le fond, mais on n'a encore rien vu... Préparez-vous à la faillite de la France mes amis...
Réponse de le 07/06/2013 à 17:28 :
@pnv : plus les prélèvements augmentent, et plus la fraude augmente également, les agents économiques faisant tout pour leur survie. Laffer l'avait expliqué me semble-t-il, et même les inspecteurs du fisc le savent.... C'est peu dire !
Réponse de le 07/06/2013 à 18:58 :
Ca me rappelle le Rio - Paris. Sous estime l'orage, Pas compris ce qui se passe, actionne les gouvernes dans le sens inverse de la bonne pratique et plouf ! c'est la faute a l'orage.
Réponse de le 07/06/2013 à 23:03 :
De toute façon, c'est l'administration de Bercy qui dirige.
Alors la courbe de Laffer, vous savez ce qu'ils en font...
Par exemple, ce sont eux qui ont réussi à durcir la fiscalité des donations...
Maintenant, au rythme où ça va, Flamby va avoir des soucis pour les 4 ans à venir.
Et je 'aimerais pas être CRS...
Réponse de le 10/06/2013 à 23:57 :
Oui j'ai bien aimé ça ressemble à s'y méprendre à la taxation des plus values immobilières. Gel définitif du marché = plus de rentrées fiscales! Génial.
a écrit le 07/06/2013 à 14:58 :
avec l'impunité totale les fraudes explosent : entre les fraudes sophistiquées à la TVA intracommunautaire comme les "fraudes au caroussel de TVA", ou les gros acteurs planqués dans des paradis fiscaux de l'UE comme Google, ou la grosse crise que traverse de consommation la France, et enfin la "petite fraude" quotidienne (tous les ouvriers payés "au black" qui ne sont pas des plombiers-polonais mais des peintres, des carreleurs ...) qu'on trouve devant tous les magasins de bricolage a attendre ... et bien ça en fait des millions de manque a gagner, alors comme d'habiture on tapera sur les gens honnètes car les sujets qui fâchent, il ne faut surtout pas en parler !
a écrit le 07/06/2013 à 14:56 :
Ces bureaucrates sont déconnectés des réalités. Ont-ils intégré le fait qu'avec le massacre fiscal de Hollande, de nombreuses entreprises ont délocalisé leurs sièges sociaux d'où elles facturent? (Angleterre, Belgique etc...) Tout le monde sait ça. Demandez à Didier DELMER. Si vraiment Hollande avait voulu avoir plus de recettes fiscales en augmentant les impôts, il aurait du convaincre les 26 autres Etats de l'Union Européenne d'aligner leurs taux sur le sien pour éviter les transferts de sièges. Problème pour lui, les 26 autres Etats Européens font preuve de bon sens, eux, et ont lu Arthur Laffer. Quant à Monsieur Piketty, soi disant la star des économistes de gauche qui ne croit pas à la courbe de Laffer, il doit faire une crise de conscience en ce moment même. L'argent est mobile, beaucoup semblent l'oublier ou refusent de le croire parce qu'ils s'imaginent les frontières fermées!
Au chômage, je pars moi-même au Brésil en janvier monter une boîte plutôt que de le faire ici et être stigmatisé, plumé, et montré du doigt.
Ce n'est pas demain la veille que la France sera dirigée par un vrai gestionnaire issu du monde de l'entreprise. Comment voulez-vous que des énarques comme Hollande et la plupart de ses ministres (et de la classe politique), qui font 100% de leur carrière accrochés à l'argent public comme un bébé au sein de sa mère, comprennent quoi que ce soit à l'économie vive, l'Entreprise et la notion de création de richesse et de valeur ajoutée! Bande de fonctionnaires incapables!
Réponse de le 07/06/2013 à 16:30 :
+1
Réponse de le 07/06/2013 à 16:39 :
Je suis tout-à-fait d'accord avec vous sur l'ensemble de votre raisonnement. Seule la chute m'inquiète un peu: faire diriger la FRANCE par un "vrai gestionnaire issu de l'entreprise"! Dieu (ou ce qui en tient lieu...) nous en préserve! Non, à mon sens, il est surtout temps de déconnecter l'Etat des entreprises: au travers des marchés publics et des partenariats public-privé, cette connexion est justement responsable en grande partie des dérives que tout le monde constate. Ne nous leurrons pas: la FRANCE est déjà dirigée par les Entreprises, et ces dernières la pillent outrageusement depuis des décennies... et partagent le magot avec la fonction publique! L'espace public n'existe plus, il a été confisqué par des naufrageurs qui s'apprêtent à attirer les derniers raffiots sur les rochers.
Réponse de le 07/06/2013 à 17:03 :
@Blaise: je n'ai pas compris votre raisonnement selon lequel les entreprises pillent la France. Ma parole, c'est bien la première fois que j'entends ça! Pourriez-vous développer s'il vous plaît? Parce qu'il va falloir aussi aller expliquer ça aux entrepreneurs & patrons qui mettent la clé sous la porte, étranglés par les charges et la baisse continue de leurs marges, les plus faibles d'Europe (taux: 28%). Je vous rappelle que 99,9% de nos entreprises sont des PME. Elles sont 3,2 millions et en représentent que 52% de l'emploi salarié. Donc je ne sais pas vraiment de quoi vous parlez.
Réponse de le 07/06/2013 à 17:15 :
c'est que vous n'avez jamais observé un marché public ou un PPP... Pour le reste, je vous convie à regarder de près à qui profitent les diverses lois de défiscalisation (SCELLIER, ROBIEN...): aux investisseurs? Que nenni: c'est bien aux grands groupes qu'elles ont profité, en maintenant le secteur immobilier sous perfusion depuis 10 ans ou plus!!! Et avec quel argent? Le nôtre, le vôtre....
a écrit le 07/06/2013 à 14:52 :
On sait qui va payer la différence...
a écrit le 07/06/2013 à 14:52 :
Leurs calculs (PIB, recettes de TVA, etc..) sont tellement revus et corrigés afin de leurs faire dire ce qu'ils veulent qu'ils ne savent plus où ils en sont, il n'y a plus qu'a créé une commission qui expliquera que les objectifs de fin d'année ne pourront être tenus.
Réponse de le 07/06/2013 à 16:06 :
Bonne nouvelle, cette commission existe déjà, ça s'appelle un gouvernement.
a écrit le 07/06/2013 à 14:29 :
rébellion, résistance c'est la révolte passive de la non consommation d'une majorité silencieuse. Les résultats commencent à se faire sentir.
Réponse de le 07/06/2013 à 16:24 :
La grève silencieuse s'amplifie de jour en jour sous les yeux de nos élites politiques mais ils sont incapables de la voir et de la comprendre.
Réponse de le 07/06/2013 à 23:06 :
Ayn Rand avait tout vu il y a 50 ans.
C'est désolant, mais aussi très intéressant de voir ce scénario se dérouler sous nos yeux.
a écrit le 07/06/2013 à 14:29 :
On va encore se prendre une p...n de taloche avec une taxe sur la non consommation. Faudra garder les tickets du supermarché et si tu dépenses moins le mois d'après paf, t'es taxé sur la différence. Non j'ai pas fait l'Ena, pourquoi ?... MDR. On est probablement vachement plus en récession que l'INSEE ne nous le dit ou alors la comptabilité nationale est naze et le fric part en Suisse sur le compte numéroté du PS.
a écrit le 07/06/2013 à 14:20 :
Conséquence de l'austérité, l'argent va plutôt à l'épargne qu'à la consommation. Résultat autant d'argent en moins dans le circuit, donc moins de TVA. La baisse de la consommation n'est pas significative et représente environ 20 Milliards qui n'ont pas été dépensés. A rapprocher du chiffre de l'épargne?
a écrit le 07/06/2013 à 14:19 :
Quelques idées : délocalisations massives (donc moins de valeur ajoutée en France, donc moins de TVA), ventes des sociétés par Internet venant d'autres pays (qui vérifie quel produits à été vendu ou et avec quelle valeur ajoutée pour la France? ), arrangements de l'Etat avec certaines entreprises (pour qu'elles viennent ou plutôt qu'elles restent).
Dans tous les cas, cela nous promet une augmentation des impôts (pour compenser)
a écrit le 07/06/2013 à 14:16 :
Normal, que les entrées TVA baissent. La consommation de biens durables, automobiles, logement neuf, bien manufacturés, textile, restauration, est en baisse, puisque les gens économisent (vu les livrets en hausse). Le travail au noir, occultation de recettes doivent y être pour quelque chose.
Réponse de le 07/06/2013 à 14:54 :
On économise pas parce que les plafonds des livrets ont augmentés (le taux de rémunération a baissé de 0,5 points depuis février), mais parce que l'avenir est incertain. Alors on évite des dépenses inutiles ne sachant pas si notre employeur va déposer le bilan ou anticiper une nouvelle création ou hausse d'impôt, taxe, prelevement.
a écrit le 07/06/2013 à 14:14 :
Comme d'habitude la réponse politique sera de s'attaquer aux effets plutôt qu'à la cause, en clair on augmente la TVA plutôt que de chercher la source. Résultante : tout le monde trinque, à la bonne votre.
a écrit le 07/06/2013 à 14:10 :
les idées les plus simples sont aussi souvent les plus sottes. Pour exemple, le commentaire de Vieux Dictons. C'est ce genre de réplique qu'il faudrait supprimer pour éviter au pays de sombrer dans l'agressivité gratuite ...
"trop d'impôt tue l'impôt" est indémontrable sinon comment expliquer que l'impôt grimpe depuis 50 ans dans tous les pays du monde ? Seuls les malhonnêtes fuient l'impôt en laissant la charge augmenter pour les gens honnêtes : mais les seconds en ont raz la casquette et veulent que chacun contribue. Y compris les "riches"
Réponse de le 07/06/2013 à 14:48 :
Les riches (à définir, pour vous, à partir de combien par moi on est riche?) contribuent déjà beaucoups plus que vous à l'effort national (impôt à 45%, ISF...). Il est aussi évident que vous devriez replonger dans des bouquins de math et d'économie avant d'affirmer que:" trop d'impôt, tue l'impot est indémontrable". Un dicton dit: "moins on en sait, plus on l'étale". A méditer
Réponse de le 07/06/2013 à 14:57 :
J'ignore si l'impôt grimpe depuis 50 ans dans tous les pays du monde mais la France elle, en 50 ans, n'a pas cessé de s'enrichir ce qui explique cela et ce n'est plus le cas.
Réponse de le 07/06/2013 à 15:10 :
@Pierre Lestard. Malhonnêtes de vouloir fuir l'impôt? Pour les sociétés ca dépend mon cher, il y a ceux qui le font par économie, d'autres pour leur survie. Lisez Arthur Laffer. Et regardez ce qu'il s'est passé aux USA dans les 60s sous Johnson et en UK sous WIlson. Les hausses d'impôts ont conduit à une baisse de recettes fiscales versus les années précédentes! Tandis que dans les 80, Reagan les a baissés et a eu la surprise de voir ses recettes d'abord stagné, puis augmenter. Etrange non?
Réponse de le 07/06/2013 à 15:28 :
@Poncif : Je pense qu'il y a méprise sur un point très important à savoir qu'un "riche" n'est tout d'abord pas salarié et enfin est soumis à l?impôt sur la fortune tout simplement.

Toute personne n'étant pas soumise à l?impôt sur la fortune est soit pauvre, soit classe moyenne, soit classe moyenne aisée mais certainement pas riche.

Ensuite je suis d'accord sur le point qu vous relevez à savoir que la redistribution au niveau des personnes les plus aisées et les plus riches de notre nation est déja effective et largement suffisante. A présent il convient de créer des entreprises, de faire en sorte que la jeunesse fasse des études sérieuses et surtout viable dans le monde dans lequel nous vivons et il faut innover et exporter !!!! parallèlement il faut drastiquement faire baisser les charges de l'état, non par une réforme de la retraite ou de la santé mais en baissant le quotient famillial pour les plus aisés, en interdisant le cumul de mandats pour les parlementaires et sénateurs, en supprimant les privilèges, en baissant de 20% tous les hauts salaires du gouvernement (> 10.000?) et surtout en proposant un plan de retour au privé volontaire pour les fonctionnaires en leur proposant une formation de deux ans payée + un chèque de deux ans de salaire afin de se débarrasser de cette charge sur le budget de l'état et l'inertie due aux retraites à taux plein.

Bref un vaste programme que personne n'a le bon sens de mettre en ?uvre ... .
Réponse de le 07/06/2013 à 16:58 :
à Marousan, tout à fait d'accord avec vos commentaires sur la mondialisation. Effectivement, nous ne nous sommes pas armés face à elle. Par contre, je ne suis pas d'accord avec vous sur le terme de riche. vous pouvez toucher le SMIC et payer l'ISF si vos parents vous ont légué un appartement de 100m carré sur paris. Cela fait il de vous un riche avec 980 euro net par mois? Tout est question de point de vu et c'est trop Français et trop réducteur l'ISF. Un Etiopien va trouver qu'un SMIC permet d'être riche, en France, ça permet à peine de vivre correctement, au japon vous seriez pauvre avec ça.
Réponse de le 08/06/2013 à 4:02 :
@Poncif : Si vos parents vous lèguent un appartement de 100m² sur Paris et que vous gagnez le SMIC vous ne pourrez pas payer les impôts locaux, ni le foncier car votre salaire ne le permet pas. Donc deux solution s'offrent à vous à savoir louer pour payer le foncier et les impôts locaux ou vendre et vous acheter un logement plus modeste que vous pourrez assumer. Si vous décidez de ne faire ni l'un ni l'autre vous n'avez pas à vous plaindre de vos mauvaises décisions. Ensuite concernant l?Éthiopie la comparaison n'est pas valable car on ne compare des pays que lorsqu?ils ont un niveau de développement similaire c'est un principe économique de base. Ensuite concernant le japon, ils ont une culture, une discipline et une maitrise technologique que la France n'a pas et n'aura jamais. De plus ils sont fermés à l'immigration donc il n'y a pas de dumping social chez eux contrairement à chez nous ou l'immigration sert uniquement à pondérer les salaires si vous ne l'avez pas encore compris ouvrez un peu les yeux ... .
Sinon concernant le japon les salaires sont 20-30% pus élevés mais le logement est 30% plus élevé et la nourriture 20% plus élevé donc on s?aperçoit qu'il y a corrélation directe entre leur salaires et leur niveaux de vie. Mais chez eux les jeunes travaillent chez nous ils glandent voila toute la différence.
Réponse de le 11/06/2013 à 0:09 :
Pas imposé à l'ISF donc pas riches! Détenant un Haras avec des locaux luxueux et nombres d'équidés ma vie est simple et agréable. Pas d'Isf c'est mon outil de travail et comme par hasard les familles qui me confient leur cheval on une facilité surprenante à me régler en liquide. La Suisse n'est pas un havre de paix.
a écrit le 07/06/2013 à 14:05 :
Pour mieux comprendre la situation, il faudrait voir pour introduire à l'ENA 2 cours supplémentaires: "L'économie pour les Nuls" et "Que faire quand le pigeon ne veut plus être plumé?"
Réponse de le 07/06/2013 à 14:16 :
effectivement, nos dirigeants devraient sortir de leur tour d'ivoire et écouter le peuple et les dirigeants des PME d'en bas!
a écrit le 07/06/2013 à 14:02 :
Bienvenue dans la vraie vie des entreprises Monsieur le Ministre, voilà encore un hurluberlu des palais, pauvre France !
Marges en bernes = TVA en berne
On recherche des visionnaires pour l'avenir et non des comptables, les comptables par définition comptabilisent le passé !
Les comptables nous gouvernent depuis plus de 40 ans !
a écrit le 07/06/2013 à 14:01 :
J'achète tout d'occase, meubles, livres, cd, dvd - reste la bouffe venue du jardin, l'huile de mes olives, et pour le reste rien pour la gôche na !
Réponse de le 07/06/2013 à 14:52 :
Vous prétendez que c'est rien pour la gauche, moi je dirais plutot rien pour la France et rien pour vos voisins... Partisant avant d'être patriote...

A mon avis, la dernière chose dont la France a besoin c'est d'individualistes extremistes comme vous !
Réponse de le 07/06/2013 à 16:31 :
mais nos politiques le sont extrémistes, il montrent l'exemple à suivre, Error système fait comme eux il se protège et trouve une solution pour obliger les réformes, les vrais, pas celles qui sont distillés dans les médias à grands coup de phrases et d'exemples débiles qui ne trompent plus personne. Les politiques du ps et de l'ump nous prennent pour des cons, la seule chose qui les intéressent c'est comment faire passer la pillule médiatiquement, et continuer d'en profiter au maximum.
a écrit le 07/06/2013 à 13:55 :
Une ou des majors du e-commerce qui auraient mis en place une martingale? Car l'évolution de la problématique se recoupe bien avec l'explosion de la substition achats en dur achats en ligne.. une idée comme une autre..
Réponse de le 07/06/2013 à 14:26 :
1.Les multinationales de l'e-commerce appliquent la TVA française car elles ont toutes un établissement en France qui est réputé origine de la livraison. 2.Mais un distributeur allemand (tva 19%) applique la tva allemande pour les livraisons aux particuliers français conformément au droit communautaire. Par contre le client français ne paie pas toutes les taxations de poche appliquées par la législation française à certains produits de haute technologie. 3.Le marché de l'occasion devient mondial et n'est pas taxé à la TVA. Les import/export de marchandises d'occasion sont ouvert part l'Internet à tout public et ne font l'objet d'aucune déclaration statistique, celles-ci n'étant obligatoires qu'à partir de 150.000euros par an.
a écrit le 07/06/2013 à 13:49 :
Trop d'impôts tué l'impôt
Les gens se débrouillent
Ce gouvernement ne comprend rien a rien
Voilà ce qui se passe quand on fait appel à des politiquarts de métiers
Qui n'ont jamais travailler
a écrit le 07/06/2013 à 13:43 :
"Le mystère s'épaissit autour des recettes de TVA" Ce qui n'est pas le cas de la chevelure des 2 duettistes de Bercy. Une petite greffe et cela fera repartir la TVA !
Réponse de le 07/06/2013 à 13:58 :
Il fallait demander à Cahuzac !
Réponse de le 07/06/2013 à 14:21 :
Oui, mais au black pas de TVA !
a écrit le 07/06/2013 à 13:38 :
Explication N°1 : Développement du travail "au noir" dans les travaux domestiques (du peintre à la femme de ménage), dissimulation de recettes (bar-restaurants, marchands de détail avec produits périssables), achats massifs des frontaliers à l'étranger (exemples: électroménager en Allemagne pour Alsaciens et Lorrains, carburants au Luxembourg pour Lorrains, alcool, tabac en Espagne pour Landais, Basques, Béarnais,Catalans et autres pyrénéens etc...etc..) . Explication N°2 PIB sur évalué. Pour le reste, je ne crois pas beaucoup à la substitution de produits à taux réduit aux produits à taux normal car il ne sont guère substituables,sauf peut-être le caviar par les ?ufs de lump et les crottes en chocolat par le chocolat de ménage, mais ça ne va pas loin.
Réponse de le 07/06/2013 à 13:56 :
achats massifs de frontaliers " dans les états" voisins.....Merci. l'Eu ce n'est pas ou plus vraiment l'étranger depuis longtemps.....car acheter à l'étranger des produits tels que cités est plus onéreux car il faut dédouaner first!
Réponse de le 07/06/2013 à 14:27 :
Je ne vous chicanerai pas sur le vocabulaire politiquement correct et sur le fait que le marché unique a quelques avantages, par contre là où je serai désagréable, c'est sur l'achat extracommunautaire "plus onéreux", vu le tarif extérieur commun l?Europe "Unie" est une vaste passoire où dédouaner est plus une ennuyeuse formalité qu'une dépense. Comme l'on compris les Chinois x% (x est petit) de pas grand chose ça fait rien du tout. En plus on peux choisir le pays où l'on fait les formalités ! Croire que la Loi douanière est appliquée uniformément en Europe est une blague et Bruxelles ne fait pas grand chose pour y remédier.
a écrit le 07/06/2013 à 13:35 :
c est pas nouveau. Juppe alors premier ministre en avait fait l experience lors de sa hausse massive d impot en 95: ca avait rapporte moins que prevu
Il y a en effet des adaptations, du report d achat, de l achat a l etranger (ex caricatural les cigarettes) et bien sur de la fraude (ben oui au moins 20 % de remise si au black c est tentant)
Réponse de le 07/06/2013 à 13:45 :
ne pas faire de remise ça doit être tentant aussi. Pourquoi faire des remises à des touristes, après tout ?
Réponse de le 07/06/2013 à 16:38 :
pour qu'ils reviennent, banane, demandez aux grecs ?
a écrit le 07/06/2013 à 13:33 :
rappelons que le précédent gouvernement avait augmenté la TVA avant de partir, ce qui a été annulé par l'actuel. La fraude, immense, à la TVA n'est pas due au seul Hollande.
Réponse de le 07/06/2013 à 14:19 :
Peu importe!
Ça fait 30 ans que chaque veaux en place nous tabassent!
Tous pourri!
mais la coupe est pleine.
Je me marre tiens!
Réponse de le 07/06/2013 à 14:50 :
@ Hors sujet!: ce sont les veaux qui votent pour les politiques. Ne vous trompez pas de coté de la barrière...
Réponse de le 07/06/2013 à 15:52 :
Exact!
Les veaux que nous sommes avons mis à la tête du pays des bons à rien mais qui causes bien!
Je vous rassure, je suis du mauvais côté de la barrière... Jusqu'à ce que je dégringole au point de ne plus pouvoir payer mes taxes, impôts divers....
Cela étant les électeurs sont les fautifs
a écrit le 07/06/2013 à 13:30 :
A force de nous prendre pour des pigeons, il croyaient qu'on allait se laisser plumer, continuer d'acheter des appartements pour défiscaliser et nous annoncer l'année suivante que l'avantage fiscal est plafonné,.. Trop d'mpôts tue la TVA aussi, c'est une nouvelle loi à intégrer pour le budget 2014 Messieurs les Politiques qui ne voulez pas toucher au fond du problème
a écrit le 07/06/2013 à 13:29 :
je ne comprends pas que la consommation ne baisse pas plus.. il est vrai que c'est difficile d'avoir notre propre vue. Cependant, un simple petite analyse avec des chiffres disponible sur le WEB. vente Auto en 2011 : 2204000 unités, en 2012, 1898000 en 2012, soit 306000 vehicule de moins vendus. soit en moyenne 200? par voiture, une perte pur de TVA de 1,2M?. Ensuite les constructeurs s'etend livré a une bataille feroce, il semblerait que la ristourne moyenne aie augmenté de 10%, soit sur 1898000 voiture a 20K?en moyenne, cela fait environ 750M? de perte. Soit un total de 2M? de TVA en moins juste sur les voitures entre 2011 et 2012. Je n'ai pas les chiffres pour 2013, mais il ne semble pas que le marché auto se soit redressé. Le même calcul se fait sur les maisons, perte de volume de 20%, sur des produits a en moyenne 150K?. Cela fait vite de trés gros chiffre. et j'ai vraiment du mal a croire que la consommation ne baisse pas plus. Je regardait les baisses de vents des PCs c'est flagrant, pas compensé par les tablettes. Même chose sur les écrans Plats. Comment la conso peut ne baisser que de si peu ?

En attendant, grève de la consommation : Ce que le Gvnmt me prend en plus en impots, je ne lui donne pas en TVA / TIPP / CSG ( Moins de deplacement en voiture dans la mesure du possible, plus de remplacement de vehicule...) on se focalise uniquement sur l'essentiel. Le systeme va craquer plus vite que prevu...
Réponse de le 07/06/2013 à 13:41 :
+1000000
Exact.
J'ajouterai pour ce secteur, y travaillant, les constructeurs et les réseaux de distrib', sont entrain de détruire des emplois.... Des chômeurs ???
C affolant!
Réponse de le 07/06/2013 à 13:54 :
sont largement compensées par les tablettes. N'oubliez pas qu'un iPad coûte le prix d'un PC correct.
Sur les voitures, il faut regarder dans le détail. Les ventes totales baissent, mais je lis souvent que BMW, Mercedes et autres 4x4 marchent très bien.
Réponse de le 07/06/2013 à 13:56 :
Je dois faire un très gros chèque à GDF, ça rentre dans la consommation. Au final je ne dépense pas moins d'argent qu'avant. C'est juste que ça ne part pas dans ce que je voudrais :-(
Réponse de le 07/06/2013 à 14:23 :
pour le machines, il faut comparer le prix moyen d'un PC portable ( le marché le plus attaqué par la tablette) autour de 650 ?. avec le prix moyen d'une tablette ( effectivement tiré par l'ipad) qui est un peu moins de 400?
Réponse de le 07/06/2013 à 14:35 :
Tant que les gouvernements s'appuieront sur des stats pourries, ils auront des (in)compréhensions pourries. Quand l'économie va, les recettes sont à minima stables voire progressent. Et personne ne regarde de près si les chiffres correspondent vraiment à l'attendu. Quand cela va nettement moins bien, les distorsions de calcul finissent pas apparaitre. L'INSEE a un panier de produits pour calculer l'inflation à côté de la plaque, de moins en moins de contrôleurs pour piéger les fraudes et autres travaux au noir, l'optimisation fiscale de tous les acteurs internet ne commence seulement qu'à être regardée et tous ceux qui peuvent se débrouillent pour acheter le plus "free" possible. Pas compliqué, il suffit d'arrêter d'additionner des choux et des poireaux...
a écrit le 07/06/2013 à 13:29 :
Je reviens d'une semaine de vacances dans le Sud, le Languedoc-Roussillon précisément. je n'en dirai pas plus pour ne pas froisser les susceptibilités. Pas un commerce qui accepte les chèques. Pas un commerce dont la machine à carte bleue ne soit pas en panne. Même l'hôtel nous a demandé du liquide, 350 euros quand même. Beaucoup de 4x4 là bas, beaucoup d'iPhone.
Moi je suis juste salarié à Paris, je ne peux pas me payer un iPhone, ni une voiture, on vient de me retirer la PAJE pour la garde de mes enfants car je gagne trop (je déclare trop, contrairement à tous ceux qui ne déclarent rien) et je commence à avoir vraiment l'impression d'être le dindon de la farce.
Je précise que je n'ai rien contre l'impot, mais là, il y a comme un malaise.
a écrit le 07/06/2013 à 13:28 :
Qui a pioché dans les caisses ? Nous n'aurons aucune réponse.
Dans la Familia, la loi c'est la loi du silence...
a écrit le 07/06/2013 à 13:25 :
Les fraudes à la TVA au sein de l europe sont enormes et les mesures prises inexistantes...pourquoi??? Laxisme, corruption, betise .....enfin toutes les qualites de nos politiques....on prefere nous amuser avec d autres choses....
a écrit le 07/06/2013 à 13:12 :
Ils sont raison, il faut limiter les dépenses aux produits au taux de TVA réduit, ça s'appelle de la resistance
a écrit le 07/06/2013 à 13:09 :
Laffer dit :" trop d'impôt tue l'impôt". Cela il faudra l'expliquer à ce personnage et ses collègues socialos du gouvernement. Ce matraquage depuis 1 an commence à porter ses fruits en effet chômage, récession, baisse du pouvoir d'achat des retraités des salariés, discrimination de tout ce qui n'est pas socialo ou extrême gauche (voir Belkacem ce jour et ses propos scandaleux attisant la haine) comme les entrepreneurs, les Allemands, etc....
Réponse de le 07/06/2013 à 14:21 :
Commentaires dépourvu d'intelligence. Belkacem (comme vous dites), s'insurge contre le meurtre d'un homme pour ses convictions . Si la mort d'un innocent ne vous choque pas vous pouvez quitter le pays ca ne me generai pas.
Réponse de le 07/06/2013 à 18:03 :
@Chich : personnellement, la mort d'un extrémiste ne devrait pas faire l'objet d'un tel étalage, quand bien même sa mort soit hautement condamnable.
Réponse de le 07/06/2013 à 21:52 :
Absolument. L'indignation de Belkacem est hautement sélective.
a écrit le 07/06/2013 à 13:08 :
B Cazeneuve, brillant technocrate devrait reviser ses fondamentaux, notamment le principe de la courbe de Laffer
Réponse de le 07/06/2013 à 16:25 :
Exactement Titou2013. Et lorsque j'essaie d'expliquer l'oeuvre de Laffer sous les articles de certains journaux de gauche (rue89, Mediapart ...) je me fais bombarder d'insultes, la pire dans leur bouche étant le qualificatif de libéral! Comme si cela était péjoratif! Les socialistes français creusent leurs propres tombes. Et ce sont les mêmes après qui se plaignent du chômage!
a écrit le 07/06/2013 à 13:07 :
Bien voyons....moins de voitures = moins de taxes @ 20%
Les frenchies achètent de petites bagnoles car payer entre 3000 et 6000 euros de plus pour avoir le droit de rouler en "grosse" voiture est aussi un élément répulsif....et puis, avec toutes les hausses de taxes, d'impôts, etc...il ne faut pas s'étonner. Ma voiture @ 400 000 km au compteur et je n'ai aucune intention d'en changer
Réponse de le 07/06/2013 à 16:46 :
400 000km ? c'est proprement scandaleux... Ce faisant, vous empêchez les producteurs français de fabriquer...Donc, chomage, etc... Et quand vous changerez, achetez français, vous la remplacerez plus souvent.... Saboteur d'économie va. :-)))
Pour autant je pense exactement comme vous... Tenez bon !
a écrit le 07/06/2013 à 13:06 :
la réponse est donnée par arthur laffer: trop d'impôt tue l'impôt...la pression fiscale fait chuter les recettes fiscales escomptées et cela ne va pas s'arranger...la petite phrase de rocard prend tout son sens ici...
a écrit le 07/06/2013 à 13:04 :
Bizarre, l'article n'évoque pas la progression du "black" ? Serions-nous atteint par le syndrome grec ?...
Réponse de le 07/06/2013 à 13:47 :
Le problème est technique : écart entre la compta nationale qui mesure la consommation par exemple et les recettes fiscales de la TVA directement fonction de la consommation finale. Le black n'entre pas dans la comptabilité nationale. L'évolution du TVA mix dû à la substitution de la consommation des personnes s'appauvrissant vers les produits nécessaires est une explication. Une autre pourrait être les achats directs par les particuliers dans des pays européens où les prix sont moins chers. Il n'y aurait dans ce cas aucune de fraude.
a écrit le 07/06/2013 à 13:00 :
La monture des lunettes de Cazeneuve qui a plus de 20 ans ne contribue pas à faire rentrer de la TVA ..... Consommez Mr le Ministre pour faire rentrer de l'argent dans les caisses !!!
Réponse de le 08/06/2013 à 17:59 :
Il ne porte pas des montures à 13 000 euros, lui....
a écrit le 07/06/2013 à 12:58 :
C que le début!
Ils ont casse leurs jouets : cad le français moyens qui achetaient!
Ils ont été prévenu!
Que c menteurs fassent ce que la terre entière suggère!!!!
Tailler ds le 1000 feuilles locales, moins d'élus.que c deniers payent les impôts, arrêt des aides et autres niches . Stop au aide des immigrés. Moins de fonctionnaires. Moins de réglementation qui prennent du temps. Bref, des mesures structurelles!
De toutes façons, ont les croient plus! C mort!
Réponse de le 07/06/2013 à 13:09 :
c'est tout à fait ça mais le problème c'est que tu leurs demande de se suicider
Réponse de le 07/06/2013 à 13:23 :
on peut les aider ( à ce suicider)
Réponse de le 07/06/2013 à 14:15 :
Si besoin coup de main, j'arrive !!!!!!!!! :D
a écrit le 07/06/2013 à 12:45 :
il faut beaucoup de temps pour que des socialos comprennent que le matraquage fiscal conduit à une baisse de la consommation , qui entraine une baisse des recettes fiscales ,
ils leurs faudra comprendre aussi que la tva est un impot sur la marge et que les marges diminuant les recettes diminuent .....les achats en promotion en soldes ect...ect...font diminuer les recettes de tva .......pas besoin d'avoir bac + .......... pour comprendre !!!
Alors si le ministre des finances ne comprends pas changer le "" moi président ""!!!!
Réponse de le 07/06/2013 à 13:07 :
on a beau leur expliquer, ils ne comprennent rien, ils ne savent pas comment fonctionne une entreprise
Réponse de le 07/06/2013 à 14:00 :
C'est marrant le nombre de gens qui pensent tout savoir...
Réponse de le 07/06/2013 à 17:01 :
A commencer par vos nez rouges au pouvoir...
a écrit le 07/06/2013 à 12:45 :
On n'écrit pas "fraude" mais "optimisation fiscale" !
a écrit le 07/06/2013 à 12:43 :
Il y a de plus en plus de "glaneurs" qui consomment à la sortie des poubelles voilà une piste à suivre!
Réponse de le 07/06/2013 à 13:01 :
taxons les poubelles !!!
Réponse de le 07/06/2013 à 13:21 :
déjà fait : taxe d'enlèvement des ordures ménagères
Réponse de le 07/06/2013 à 13:52 :
:)
Réponse de le 07/06/2013 à 14:17 :
Taxons les ordures - y'en a plein au ps... ;-)
Réponse de le 07/06/2013 à 17:04 :
Nuancez donc le taux...
certains sont biodégradables et d'autres pas... :-)))
Réponse de le 10/06/2013 à 18:30 :
Si la valeur ajouté produite par les entreprises sur un objet ou service donné baisse, par érosion de la marge, la collecte finale de TVA baissera mécaniquement.

Mébon, pour savoir cela il faut avoir les neurones actifs, donc avoir un véritable emploi, pas un emploi de fonctionnaire qui met les euro es au congélateur...

Une partie des plans de relance de Sarko sont passés par des plans d'investissement des entreprises, hors, les investissements génèrent des crédits de TVA...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :