Bandeau Présidentielle

Le prix des timbres va encore augmenter

 |   |  269  mots
Le prix des timbres va fortement augmenter d'ici 2018 / Reuters
Le prix des timbres va fortement augmenter d'ici 2018 / Reuters (Crédits : <small>Reuters</small>)
D'après une information du Parisien, le prix des timbres devrait fortement augmenter d'ici 2018. Une hausse qui permettra à La Poste de compenser les pertes financières engendrées par la concurrence d'Internet.

Envoyer du courrier va devenir de plus en plus rare, et surtout de plus en plus cher. Selon une information du Parisien, le prix du timbre poste devrait fortement augmenter dans les cinq prochaines années. D'après un document interne de La Poste, dont le journal a pris connaissance, la hausse devrait dépasser de 1% l'inflation en 2014 et 2015. Et même de 3% en 2016, 2017 et 2018. Cette note est tirée du "projet stratégique 2013-2018" de l'entreprise.

2,8 milliards de perte d'ici 2018

Dans ce document, la Poste défend "la mise en oeuvre d'une politique tarifaire du courrier dynamique, indispensable pour contribuer aux équilibres du service universel pour les produits du courrier et du colis au-delà de 2015".

Cette augmentation permettra en fait à l'entreprise de surmonter les pertes engendrées par le développement des emails. La Poste prévoit ainsi une diminution des envois de courriers de 6% par an d'ici 2018. Une baisse des ventes qui causerait 2,8 milliards d'euros de perte. Cette nouvelle hausse des prix des timbres devrait permettre à la société de récupérer 3/4 de ses pertes.

Le projet doit être discuté aujourd'hui lors du conseil d'administration de l'entreprise. Mercredi 3 juillet, le PDG de La Poste a annoncé qu'il allait démissionner cet été. Pour justifier cette décision, Jean-Claude Bailly a évoqué "de gros problèmes de gouvernance", selon un délégué CGT cité par l'AFP.

L'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep) devra encore donner son aval avant que l'entreprise puisse définitivement entériner cette nouvelle hausse de tarif. Le 1er janvier dernier, les timbres avaient déjà augmenté de 2,8%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/08/2013 à 15:42 :
STOP les augmentations, ci la Poste perd de l'argent celle-ci n'avait pas besoin de faire des nouveaux timbres combien a couté le design ensuite les imprimer la poste aurait gardé ces ancien timbres je suis sur qu'il doivent avoir un stock horrible ci comme il le dise Internet leur fait autant de concurrence
a écrit le 02/08/2013 à 15:34 :
STOP les augmentations, ci la Poste perd de l'argent celle-ci n'avait pas besoin de faire des nouveaux timbres combien a couté le design ensuite les imprimer la poste aurait gardé ces ancien timbres je suis sur qu'il doivent avoir un stock horrible ci comme il le dise Internet leur fait autant de concurence
a écrit le 15/07/2013 à 8:19 :
Tout un empire pur des timbres ! de plus en plus chers ? de plus en plus rares ? c'est pas très normal : augmenter le prix des cigarettes pour plus de santé publique d'accord mais le prix des timbres (qui ne sont plus sur les timbres d'ailleurs !!) pas du tout d'accord !!!
Faut faire quelquechose Mr le Président de la République, la République est en danger si les timbres augmentent trop !! Merci pour les Français !! Quel est le prix du timbre rouge d'ailleurs ??? 0.65? le timbre ? 0.70? le timbre ?
a écrit le 04/07/2013 à 19:40 :
le sprix baissent partout, sauf dansle secteur public où tout augmente ! normal, leurs salaires augmentent malgré le gel de l'indice (les échelons et primes compensent, +4% d'augmentation contre 1% dans le privé), ils recrutent, ...aucuns gains de productivité puisqu'il n'y a aucune mesure de performance, d'efficacité.. donc avec des services rendus en perte de vitesse, ls tarifs augmentent, c'est ça la logique du secteur public et politique où on ne gère rien !!! le gouffre de la dépense et de la dette, le cancer de la france !!
Réponse de le 04/07/2013 à 20:16 :
Sauf que la Poste n'est pas les PTT d'antan et que ce ne sont pas des fonctionnaires, quand bien même ce soit un service public. Pas de chance hein ! Bah, y'aura bien d'autres sujet ou vous pourrez critiquer la fonction publique.
a écrit le 04/07/2013 à 17:42 :
Et pourtant le service n'est plus ce qu'il était, dans le bourg ou j'habite chef lieu de canton
jadis le courrier était relevé vers 18 heures, et le matin et midi, maintenant c'est à 16 heures !
une lettre même affranchie avec un timbre "rouge" elle peut mettre 3 jours voire 4 s'il y a un dimanche
Réponse de le 04/07/2013 à 19:17 :
@Robin Hood: bon, une lettre de Toronto à Toronto peut prendre 3 semaines, alors autant oublier la poste, non :-)
a écrit le 04/07/2013 à 15:52 :
Voilà qui va encore "punir" et marginaliser ceux qui n'ont pas les moyens, moyens au sens large, d'accèder aux nouvelles technologies de communication.En campagne, on ferme les bureaux de poste, les pompes à essence car mise aux normes trop couteuses, les petits hôtels car pas aux normes (normes imposées par le diktat et les lobbies des grandes marques hôtelières) et on prone l'amélioration "verte et sociale" de la qualité de vie. Allez bientôt plus de facteurs qui sont parfois dans les endroits isolés les SEULES VISITES que reçoivent certaines personnes. Certains services devraient échapper aux lois du (vilain) marché et n'etre que sous le contrôle de l'Etat: l'eau, l'énergie, les ordures ménagères, le courrier , etc....Il y a bien du gachis par ailleurs, alors....
Réponse de le 04/07/2013 à 17:59 :
oui, mais l'Humain n'a plus sa place dans nos sociétés !
Réponse de le 04/07/2013 à 19:35 :
@burnouf

100% d'accord. Les campagnes ont des jours sombres devant elles.
a écrit le 04/07/2013 à 14:25 :
Ce qui est extraordinaire en France...on ne s adapte pas...moins de courrier reorganisation etc pour diminuer couts...non on augmente le prix du timbre,,,et ensuite une loi pour obliger chaque citoyen francais à envoyer une lettre par mois....avec un timbre à 10 ?
Réponse de le 04/07/2013 à 16:28 :
Surtout, le principe même est aussi stupide que d?espérer que les pays du sud remboursent leur dette suite à un plan d'austérité d'enfer : les gens écrivent moins de lettres et passent aux mails et qu'est-ce qu'on fait, on ne trouve rien de mieux que d'augmenter le prix du timbre. Résultat prévisible : encore moins de lettres, ... et encore des augmentations de prix ?! Jusqu'à la faillite de la Poste ?!
a écrit le 04/07/2013 à 13:52 :
Bientôt, on ne saura plus écrire qu'automatiquement, ce qui commence déjà à faire des ravages ... sur le plan orthographique même si c'est ludique...
Le plaisir de prendre un stylo, de sortir et d'aller poster une lettre, une carte postale, ce n'est pas démodé, c'est une démarche agréable! les enfants aiment recevoir de jolies enveloppes et les adultes aussi!!
Et puis, tout le monde n'est pas censé avoir internet.

Quel monde....
Réponse de le 04/07/2013 à 14:16 :
@ombrelle ... d'accord avec vous pour ce qui concerne l'orthographe, à ceci près que l'usage du clavier n'explique pas tout :-)
Et il faut les deux bien sur, le courrier électronique et papier peuvent cohabiter.
Réponse de le 04/07/2013 à 15:12 :
@ombrelle

Si cela vous fait plaisir de tenir un stylo, c'est un plaisir que je ne partage pas. La "boule de l'écrivain" a assez vécu et la mienne a complètement disparu depuis que je tape sur un clavier d'ordinateur. Renoncer à mon écriture "patte de mouche" pour enfin être parfaitement lisible de manière électronique, c'est un progrès technique non négligeable. J'apprécie d'autant plus l'écriture lorsqu'elle ne devient plus une contrainte!

PS: L'écriture "automatique" n'existe pas puisqu'il faut toujours transcrire ses idées avec ses dix doigts sur un clavier informatique.
Réponse de le 04/07/2013 à 15:13 :
quand je vois la joie de mes petits enfants au reçu de mes lettres ce n'est que du bonheur !
Réponse de le 04/07/2013 à 15:56 :
Michel ne connaît pas le plaisir de choisir et d'envoyer une carte postale ...
Acheter un timbre prend alors toute sa valeur!
Réponse de le 04/07/2013 à 16:08 :
@ombrelle

Les goûts et les couleurs...
Réponse de le 04/07/2013 à 17:01 :
"l'écriture automatique n'existe pas" un radiologue me disait dernièrement qu'il voulait investir dans un dictophone qui retranscrit automatiquement sur papier les paroles ..... comme quoi !! cela lui permettrait de signer aussitot ses comptes rendus plutot que d'attendre qu'une secrétaire les ait tapés et lui les avoir relus et signés .
Réponse de le 04/07/2013 à 18:00 :
tout à fait de votre avis ! + UN
Réponse de le 04/07/2013 à 19:19 :
@ombrelle: le problème, c'est que de moins en moins de gens savent ce qu'est la sociabilité :-) une petite carte psotale n'engage en effet à rien, si ce n'est de rappeler son amitié :-)
a écrit le 04/07/2013 à 12:40 :
MAIS INTERNET FAIT PAR AILLEURS TRES FORTEMENT AUGMENTER LE NOMBRE DE COLIS POSTAUX, ALORS DE QUI SE MOQUE-T'ON ????
Réponse de le 04/07/2013 à 13:51 :
Biensur mais La Poste n'a pas le monopole pour les colis contrairement au courrier et l'augmentation des envois de colis ne compense pas la baisse des lettres .
a écrit le 04/07/2013 à 12:36 :
Le prix du timbre augmente régulièrement et la qualité de service diminue sensiblement. Donc on finira par se passer de la poste et des postiers.
Les impôts ne cessent d'augmenter mais pas le service rendu à la collectivité.
Donc la consommation baissera encore mais pas le nombre chômeurs.
Pas besoin d'être un savant économiste pour comprendre ça!!!
a écrit le 04/07/2013 à 12:32 :
Ils sont trop forts, face à Internet, j'augmente les prix du timbre. Je crois que les hauts fonctionnaires sont soient cons ou imbéciles. Dans ce cas la, on ferme les bureaux non rentables, on licencie des postes. Nous,on augmente le prix du timbre.
Les colis sont désormais gérés par les prestataires de la Poste, ils veulent faire la même chose avec les facteurs. Les facteurs ne font rien pour améliorer les choses.
a écrit le 04/07/2013 à 11:43 :
De moins en moins de courrier...donc on augmente les prix. Résultat il y en aura encore moins.C'est comme les impôts, plus ils augmentent moins ils rapportent au final.
Réponse de le 04/07/2013 à 14:33 :
+1
a écrit le 04/07/2013 à 11:04 :
trop marrant ! en competition pour la décision la plus absurde de l'année. Supposons que je vende des voitures: ça se vend mal, donc je fais une promo en BAISSANT les prix, pas en les augmentant pour me rattraper sur les clients captifs... Les entreprises qui sont les grandes consommatrices d'affranchissement vont donc tenter de plus en plus de dématérialiser leurs échanges sous forme d'emails, y compris pour les factures et les relevés de compte. Donc la Poste ira encore plus mal... donc ils augmenteront encore les prix ?! J'habite à la campagne et je veux temoigner de la réalité: le bureau de poste n'est pas ouvert 7-8 heures par jour, mais plutôt 3 ou 4 car la préposée fait 35 heures en tout (dont 20 au guichet). La poste est donc fermée (aléatoirement) une demi-journée sur deux. De plus -j'ai eu le temps de discuter avec elle- elle traite en moyenne 2 à 3 clients par jour - des personnes agées qui n'ont pas de carte bancaire-, ce qui fait que l'issue est ineluctable: ils vont fermer ce bureau de poste rural comme des milliers d'autres. C'est le problème d'avoir un modèle d'économie mixte à la fois capitaliste soumise au marché de l'offre et demande et des services publics basés sur les monopoles d'activité. Il va falloir choisir ou disparaitre.
Réponse de le 04/07/2013 à 11:40 :
La marge sur la vente d'une voiture n'est pas la même que celle du transport d'une enveloppe timbrée. Et La Poste a une mission de service public, contrairement à votre constructeur automobile l'analogie n'est donc pas judicieuse.
Réponse de le 04/07/2013 à 11:44 :
Les agences postales installées dans des commerces remplacent les bureaux de poste qui ferment .Encore faudrait il qu'il y ait des commerces qui survivent !!! ce qui n'est pas le cas partout
a écrit le 04/07/2013 à 10:47 :
ou comment faire payer aux clients captifs (monopole sur le courrier papier "classique") les pertes causées par des moyens de communication plus efficaces !
Lamentable !
Réponse de le 04/07/2013 à 11:48 :
Plus efficaces? On n'a pas la même vision du service rendu et de la sécurité des transactions électroniques. Une carte postale reçue par courrier fera toujours plus plaisir qu'un courriel avec photos numériques envoyées en loosdé depuis un stupidphone. Un paiement par TIP sera toujours plus sécurisé et contrôlable qu'un prélèvement automatique (sinon allez dire ça à ceux qui se font prélever plusieurs milliers d'euros par "erreur"). Un individu qui se soumet à la numérisation de notre société en sera toujours plus captif et esclave que celui qui garde le contrôle de ses actions.
Réponse de le 04/07/2013 à 11:48 :
Chaque année les timbres augmentent hélas - Une augmentation peut se justifier par une qualite de service hors en périodes de vacances c'est loin d'etre le cas - vous faites suivre votre courrier et au bout de 15 jours vous vous etonnez de ne pas avoir reçu qq factures dont vous téléphonez a votre bureau de poste qui vous explique que votre courrier est en souffrance ds cedit bureau !!!!!!!!! sans compter les relevés de banque que se perdent dans la nature !!!!! Il faudrait vérifier car ttes ces erreurs qui ne sont pas permises -
Réponse de le 04/07/2013 à 11:52 :
Vous en connaissez beaucoup de clients captifs ?
Exemple je travaille pour une grande compagnie d'assurance , il y a quelques années elle traitait 7 tonnes de couriiers par jour !!! reception expédition ............aujourd'hui tous les services et intermèdiaires traitent par scanner et mail ... plus de support papier !!!!!
Réponse de le 04/07/2013 à 12:16 :
de courrier est payant donc doit etre exécute a la perfection , il est vrai que de nos jours la conscience professionnelle se perd !!!!
Réponse de le 04/07/2013 à 14:56 :
dans le même ordre d'idée, à quand l'augmentation des salaires, puisque tout augmente allègrement n'est ce pas..? faut pouvoir faire face !
Réponse de le 04/07/2013 à 17:03 :
le zero défaut n'existe pas !!
a écrit le 04/07/2013 à 10:44 :
Encore ! Augmentation avec l'euro, puisque de cinquante centimes on est passé à trois francs ( soit 50 centimes d'euros) ; comme le kilo de pommes de terre, le pain, le lait, les taxes directes et indirectes (tabac, EDF, pétrole), une nouvelle augmentation du timbre, c'est honteux ! D'autant, que les guichets postaux tendent à disparaître, et que j'oblitère moi-même mon courrier avec une machine.
Réponse de le 04/07/2013 à 11:37 :
Évitez de modifier l'histoire, le prix du timbre en tarif rapide est passé à 3F le 18 mars 1996 avant donc l'arrivée de l'euro.
a écrit le 04/07/2013 à 10:26 :
Comme d'autres personnes l'ont écrit avant moi, pas sûr que l'augmentation envisagée sera la panacée ! C'est le chien qui se mord la queue : plus on augmente et plus les utilisateurs freinent leurs dépenses postales, et plus celles-ci diminuent, plus les tarifs augmentent ! Internet n'est pas le seul concurrent : pour les colis - en règle générale et sauf les habituelles exceptions qui confirment la règle - les transporteurs routiers sont désormais beaucoup plus fiables que La Poste qui désormais ne fait plus aucun effort pour ses usagers.
a écrit le 04/07/2013 à 10:16 :
Le prix augmentera de 1% de plus que l'inflation. Donc avec une inflation à 2%, le prix augmentera de 0,02% en plus ? Non. L'augmentation sera de 1 POINT de plus que l'inflation, soit 3%.
a écrit le 04/07/2013 à 9:56 :
Je croyais que la Poste c'était encore le service public... Mais non, on parle de "pertes" de "bénéfices". Vive l'UE et le démantèlement de notre servic epublic.
Réponse de le 04/07/2013 à 10:14 :
Savez vous qu'en milieu rural il y a des bureaux de poste ouvert 7 à 8 heures par jour mais dont l'activité représente une à deux heures de travail pour le préposé !!!
Réponse de le 04/07/2013 à 10:29 :
Non, la Poste n'est plus un service public, la majorité des employés ne sont plus des fonctionnaires mais viennent du privé et petit a petit, elle sera entièrement privatisée et, comme dans toutes les privatisations les tarifs augmenteront sans cesse. Sinon, d'accord avec vous, vive l'UE qui détruit tous les services publics pour ne s'intéresser qu'au profit!!!
Réponse de le 04/07/2013 à 10:38 :
La Poste est effectivement un service public, mais un service public n'a pas vocation à être déficitaire, auquel cas c'est le budget de l'état qui doit compenser les déficits, donc in fine les contribuables ... on ne peut pas en même temps protester contre la pression fiscale qui augmente et demander à l'état de payer, non ?
Un service public est par définition destiné à répondre aux besoins de la population, y compris en apportant localement ce service dans des zones où il est difficilement "rentable". C'est vrai pour la Poste, mais aussi pour les transports par exemple. C'est donc dans son ensemble que l'équilibre financier doit être recherché, tout en répondant à ce cahier des charges, pas en laissant de côté toutes les zones "non rentables" et qui ne peuvent l'être. Il ne s'agit pas de faire des bénéfices (globalement), mais d'éviter les pertes aussi (toujours globalement).
... mon point de vue.
Réponse de le 04/07/2013 à 10:41 :
Ah Bon ? Où ça ? Donnez des noms au lieu de nous sortir des "il y a" plus que douteux.
Réponse de le 04/07/2013 à 10:53 :
Je répond à "Ah bon" dans le département du Lot entre autre ,cela est le cas dans un chef lieu d'un canton de 300 habitants ...et dans le village voisin distant de 5 km la situation est la même .... et les responsables des bureaux insitent les uagers à ouvrir des comptes en banque pour augmenter l'activité du bureau sans que cela soit toujours suffisant ... et vous avez également des agences postales installées dans des commerces .
Réponse de le 04/07/2013 à 11:51 :
peut prendre sa retraite il ne sera pas regretté que ce soit a la RATP ou à la POSTE -
Réponse de le 04/07/2013 à 12:29 :
Kendal a raison.
Les français pleurnichent toujours mais mieux vaut payer plus cher le timbre plutôt que de devoir compenser les pertes liées à la diminution inéluctable du courrier.
Même à 20 centimes d'euros le timbre, les gens préféreront s'envoyer des sms gratuits.
C'est l'évolution de la société et donc le service public doit s'adapter.
A titre personnel j'envoie encore des cartes mais moins qu'avant.
a écrit le 04/07/2013 à 9:54 :
Je vais encore moins utiliser les timbres, et ils devront augmenter encore plus les timbres, adieu cartes postales
Réponse de le 04/07/2013 à 10:20 :
Vous en envoyez combien de cartes postales , de cartes de voeux ou d'anniversaire dans l'année ?
En imaginant que le prix passe de 0,63 à 0,75 ( soit +20%) avec 50 envois par an vous supporterez (0.12x50) =6 euros de plus !!!
Réponse de le 04/07/2013 à 11:32 :
Merci pnv envoyez 6 euros à chacun puisque vous trouvez ça normal qu'on ponctionne tout le monde. On à plus qu'à s'écraser. Heureusement il y a encore le peuple égyptien pour démontrer que l'on est pas que des traîne savates.
Réponse de le 04/07/2013 à 12:44 :
@ @pnv qui répond à pnv.

Justement, en augmentant le prix du timbre, on ne ponctionne pas "tout le monde" en demandant à l'état de combler le déficit, mais on fait payer aux seuls utilisateurs le coût du service, ce qui me semble légitime.
Lorsque vous consommez une baguette de pain, votre voisin ne vous en paie par une partie, non ?
Réponse de le 04/07/2013 à 14:12 :
Vous avez une sacré logique, je paie des impôts pour la retraite de vos parents et mes parents sont décédés avant d'avoir pris leur retraite alors votre raisonnement à deux balles me fait rire. Bravo pour la baguette de pain vous avez oublié le camembert et le pinard.
Réponse de le 04/07/2013 à 17:01 :
@ "@kendal" on peut à mon avis difficilement comparer le sujet des retraites à celles des biens de consommation, mais vous pourrez certainement développer votre raisonnement.
Je prenais la baguette comme exemple de consommation largement répandue, au même titre que le timbre-poste

Et ravi de vous faire rire :-D ... il y a tellement de grincheux !!!
a écrit le 04/07/2013 à 9:49 :
La poste file un mauvais coton. Même dans les grandes villes il devient difficile de trouver un bureau pour affranchir du courrier et les prix commencent à être dissuasifs. Les dirigeants sont en train de préparer en douce la liquidation de l'acheminement du courrier pour faire de la banque, plus lucrative. Je ne suis pas sur que ce soit un bon plan. Ce qui avait fait la force de la banque postale c'était d'avoir une agence dans chaque quartier, dans chaque village et d'avoir des gens qui venaient les voir régulièrement, qui pour des timbres, qui pour envoyer un petit colis pour une naissance, et pour qui avoir sa banque au même endroit c'était hyper-pratique. Mais maintenant que les bureaux se font aussi rare que les agences bancaires et que les couts d'envoi atteignent ceux de DHL ou UPS (sans avoir leur niveau de sécurité), quel intérêt compétitif restera t'il à la poste?
Réponse de le 04/07/2013 à 10:10 :
C'est le developpement de l'activité bancaire et même de l'assurance qui permettra le maintien des bureaux de poste ,la distribution du courrier étant déficitaire en zones rurales .
Réponse de le 04/07/2013 à 11:55 :
incompétents qui ne font pas de difference entre par ex : 18 , 18 bis, 18 ter et mettent tout au meme numéro (plus facile) et le courrier que nous recevons pour des personnes inconnues !!!!!!!!!!!!!!!!!! incroyable mais vrai -
Réponse de le 04/07/2013 à 12:42 :
@ les facteurs : Forcément, ils changent de tournée tous le temps donc n'ont pas le temps de la mémoriser. C'est fini le temps ou un même facteur pouvait desservir la même tournée pendant 20 ans et connaître par c?ur l'endroit des boites à lettres et leurs propriétaires: les personnes fragiles et isolées à bichonner, les personnes bavardes et chronophages, les curieuses, les nymphomanes, les chiens méchants, les chats gentils et les vieux messieurs irascibles. L'entreprise a "optimisé" les tournées CAD les a allongé, et interdit la "fraternisation" avec les clients. Un Postier qui avait rendu service à une vieille dame en lui apportant un médicament lors de sa tournée a été sanctionné. Étonnez vous ensuite que les postiers ne portent plus les recommandés, ont une gestion aléatoire des adresses un peu compliquées et se débarrassent des lettres qui les retardent.
a écrit le 04/07/2013 à 9:38 :
Pour résumer : la Poste a un concurrent (Internet). Suite à cette concurrence efficace, on ... augmente les tarifs de la Poste ...
Cherchez l'erreur !
Le jour où je dirigerai ma boîte avec de tels principe, je sais que mes jours seront comptés.
"Tiens mes voitures se vendent mal, je vais en augmenter le prix !".
Hier Kafka était à l'honneur ...
Réponse de le 04/07/2013 à 10:39 :
Malheureusement pour vous la concurrence des entreprises dites d'utilité publique (la poste, sncf, ..) se termine toujours en augmentation pour le consommateur ou alors en dégradation du service (chemin de fer au Royaume-Uni).
Réponse de le 04/07/2013 à 12:08 :
@tom

Une augmentation du prix affiché ne signifie pas nécessairement une augmentation du coût de la prestation car le coût d'un service public est déguisé au travers des impôts directs et indirects C'est sûr que pour un fonctionnaire, la concurrence signe la fin d'un emploi à vie sans effort particulier pour se maintenir à flot face aux autres compétiteurs du marché.
a écrit le 04/07/2013 à 9:30 :
La concurrence d'internet pour justifier l'augmentation des timbres, et a quand la diminution du prix des colissimos ?
a écrit le 04/07/2013 à 9:26 :
Qu'est-ce qui justifie l'augmentation de tous les biens de consommations basiques ? Les salaires ont augmentés dernièrement ? L'économie vas bien ?
Il faut surtout penser à augmenter les biens de luxe ...ça n'a pas l'air d'être fait.
Réponse de le 04/07/2013 à 9:43 :
+1
Réponse de le 04/07/2013 à 10:06 :
Hollande le menteur professionnel est entré dans un bureau de poste, il a eu une idée lumineuse, une taxe par jour, pour le peuple bien sûr, augmentons le prix des timbres, un mensonge de plus car il ne veut plus augmenter les impôts, seuls les naïfs peuvent le croire
Réponse de le 04/07/2013 à 10:34 :
Lisez l'article avant de vous plaindre : "Cette augmentation permettra en fait à l'entreprise de surmonter les pertes engendrées par le développement des emails..."
Réponse de le 04/07/2013 à 10:57 :
je crois me souvenir que dans les années 50, le prix du timbre était le meme que celui d'un
journal.
Réponse de le 04/07/2013 à 11:40 :
@@fma44

Depuis quand envoyer un email depuis un accès internet COUTE de l'argent à la poste? Cette augmentation est totalement injustifiée et ne fera qu'encourager la transmission de courrier électroniques. D'autres part, le développement de commerce en ligne COUTE de l'argent à la poste par la croissance du trafic de colis et cette augmentation du timbre ne serait en réalité qu'un moyen déguisé pour combler le trou du service colis subventionné par les français faussant ainsi le marché du transport de marchandises.
Réponse de le 04/07/2013 à 11:40 :
@@fma44

Depuis quand envoyer un email depuis un accès internet COUTE de l'argent à la poste? Cette augmentation est totalement injustifiée et ne fera qu'encourager la transmission de courrier électroniques. D'autres part, le développement de commerce en ligne COUTE de l'argent à la poste par la croissance du trafic de colis et cette augmentation du timbre ne serait en réalité qu'un moyen déguisé pour combler le trou du service colis subventionné par les français faussant ainsi le marché du transport de marchandises.
Réponse de le 04/07/2013 à 11:53 :
Il sait très bien lire mais il n'est pas d'accord, il en a bien le droit, alors vous lisez les commentaires et donnez votre avis mais laissez libre choix aux autres, vous n'êtes pas le seul à savoir lire.
Réponse de le 04/07/2013 à 12:10 :
La réduction du traffic courrier est un manque à gagner pour la poste, parce que les coûts d'acheminement restent sensiblement les mêmes: quand le facteur amène 10 lettres au lieu de 100, vous ne divisez pas son salaire par 10.
Réponse de le 04/07/2013 à 12:33 :
@Michel

Quand un facteur amène 10 lettres au lieu de 100, cela veut dire qu'il y a 10 fois trop de facteurs! Votre solution c'est de garantir son emploi à vie en facturant son oisiveté 10 fois trop cher dont la majorité de la hausse est déguisée à travers les impôts directs et indirects. Belle démonstration d'une économie socialiste...
Réponse de le 04/07/2013 à 12:54 :
@Michel ... il ne s'agit pas de maintenir des emplois inutiles mais de faire payer le coût d'un service aux utilisateurs de ce service.
Réponse de le 04/07/2013 à 14:12 :
@ Michel et Kendall : N'oubliez pas que 30 % des foyers français ne sont pas équipés d'internet. La maintenance du service postal universel est une nécessité, pas seulement pour les particuliers mais aussi pour les administrations qui doivent pouvoir contacter.les administrés . En Europe c'est 40% de la population qui n'est pas connectée et de toutes manières il y aura probablement toujours 10 à 20% de la population qui ne sera jamais connectée, faute d?infrastructure technique, de moyens financier ou de choix personnel.
Réponse de le 04/07/2013 à 14:16 :
Votre emploi vous croyez qu'il est utile, demandez à votre patron, si toutefois vous travaillez
Réponse de le 04/07/2013 à 15:24 :
@@Michel

Mon patron n'augmentera certainement pas sa grille tarifaire pour maintenir mon emploi dans le privé si l'activité devenait quasi-nulle. Une entreprise n'est pas une oeuvre de charité mais visiblement vous semblez le croire car vous appartenez probablement à la caste des privilégiés de la fonction publique.
Réponse de le 04/07/2013 à 17:18 :
@JM57 ....je n'ai jamais dit le contraire, le service postal reste indispensable, mais il a un coût que ses utilisateurs -dont je suis- doivent assumer

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :