La Tribune

Démonstration de force des "bonnets rouges" en Bretagne

Les manifestants étaient entre 10.000 et 30.000 à Quimper ce samedi 2 novembre. Une majorité portait le bonnet rouge,  symbole de la lutte anti-fiscale du XVIIe siècle.
Les manifestants étaient entre 10.000 et 30.000 à Quimper ce samedi 2 novembre. Une majorité portait le bonnet rouge, symbole de la lutte anti-fiscale du XVIIe siècle.
Adeline Raynal  |   -  703  mots
10.000 à 30.000 personnes ont manifesté à Quimper, dans le Finistère samedi pour protester contre l'écotaxe et pour soutenir l'emploi dans leur région. L'ambiance était tendue et des blessés légers sont à déplorer. Un portique de contrôle de l'écotaxe situé sur la route nationale N24 à proximité de Saint-Allouestre a été détruit.

Samedi 2 novembre marquait une journée phare de la révolte bretonne. Entre 10.000 et 30.000 personnes (selon les sources) ont convergé vers la ville de Quimper pour protester contre l'écotaxe et pour l'emploi en Bretagne.

De nombreux commerçants avaient baissé leur rideau en signe de soutien, et aussi afin d'éviter la casse. Et pour cause, malgré les mesures de sécurité prises par les autorités - des centaines de policiers et gendarmes étaient mobilisés-, des échauffourées ont éclaté dès le début de la manifestation de Quimper, dans le Finistère. Cibles de jets de pierres et de pavés de la part d'une minorité de manifestants, les forces de l'ordre ont répliqué avec un canon à eau et des lacrymogènes.

Heurts à Quimper lors d'une manifestation contre l'écotaxe

Des manifestants coiffés de bonnets rouges, symbole de la lutte anti-fiscale du XVIIe siècle, ont tenté d'escalader les grilles de la préfecture et ont mis le feu à des palettes. Des jets de pots de fleurs et de barres de fer ont également été observés. La préfecture a signalé plusieurs blessés légers lors de ces échauffourées.

Des pots de chrysanthèmes jaunes, oranges, roses et violettes ont été alignées sur un côté de la place, afin de symboliser " la mort de l'économie et de l'emploi en Bretagne", a déclaré Olivier Billon, président du syndicat Jeunes agriculteurs du Finistère.

Selon lui, ce rassemblement "est le début d'un grand mouvement. (…) On va montrer à l'État qu'on n'est pas d'accord avec les décisions prises à Paris".

De son côté, Christian Troadec, maire Divers Gauche de Carhaix et l'un des principaux organisateurs de ce rassemblement, s'est félicité de l'affluence à la manifestation. "Nous sommes plus de 30.000 à Quimper aujourd'hui. Ce jour fera date", a-t-déclaré à l'Agence France Presse.

La manifestation s'est poursuivie jusque vers 17h50, lorsque les organisateurs ont donné ordre de dispersion. Ensuite, la foule s'est peu à peu dispersé, mais certains ont continué de faire face aux forces de l'ordre à la nuit tombée, comme en témoigne ce tweet de la journaliste envoyée spéciale du Monde :

Vers 19h15, la tension était encore montée d'un cran, les affrontements se poursuivaient.

Dans le département voisin du Morbihan, un portique de contrôle situé sur la route nationale N24 à proximité de Saint-Allouestre a été incendié vers 14h puis s'est ébranlé.

 Il s'agit du quatrième portique visé par des manifestants ces dernières semaines en Bretagne après ceux de Guiclan, Melgven, et de Pont-de-Buis-lès-Quimerch. Quatre radars automatiques ont par ailleurs été détruits vendredi 1er novembre par des pneus enflammés dans le Morbihan. Le parquet a ouvert une enquête.

Enfin à Cahraix, il y aurait entre 500 et 2.000 personnes à la manifestation organisée à l'appel de la CGT et du Front de gauche et à laquelle Jean-Luc Mélenchon avait incité à se rendre ce samedi matin. Visiblement, peu de bretons ont suivi ses conseils.

>> Mélenchon: "Les salariés des départements bretons ne doivent pas se tromper de colère!"

Pour les salariés bretons, en particulier ceux de l'agroalimentaire, la bataille va continuer. Samedi soir, le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, a invité "toutes les parties prenantes à se retrouver" autour du "Pacte d'avenir pour la Bretagne" qu'il avait annoncé dès le 16 octobre. Cette mesure comprend une enveloppe de 15 millions d'euros d'ores et déjà disponible. Quatre millions sont destinés à la filière de la volaille pour des aides de trésorerie et onze à la modernisation des abattoirs, tant pour les filières avicole et porcine.

LIRE AUSSI:

>> Doux: le groupe saoudien Almunajem prêt à monter au capital

>> Gad: les salariés obtiennent le doublement de leur prime de licenciement

Réagir

Commentaires

tinkim  a écrit le 10/11/2013 à 13:13 :

Je trouve honteux toutes les dégradations faites par les Bretons et je demande au gouvernement d'augmenter les impots de ces bretons, et non pas reporter toutes ces dépenses supplémentaires aux autres francais

anonyme  a écrit le 04/11/2013 à 13:11 :

https://www.facebook.com/photo.php?fbid=10202194605696861&set=a.1538802600266.75831.1540933267&type=1&theater

pmxr  a écrit le 04/11/2013 à 12:49 :

Seul solution pour FH ... dissoudre le parlement !

beta  a répondu le 04/11/2013 à 15:29:

Pour mettre qui???
Une bande de salariés avides des indemnités, du prestige des fonctions!!!!!
Depuis plus de trente ans ,nous avons des Touristes à la tête de l'Etat, qui se retranchent derrière Bruxelles, mais la France dans tout cela???

beta  a répondu le 04/11/2013 à 15:29:

Pour mettre qui???
Une bande de salariés avides des indemnités, du prestige des fonctions!!!!!
Depuis plus de trente ans ,nous avons des Touristes à la tête de l'Etat, qui se retranchent derrière Bruxelles, mais la France dans tout cela???

pmxr  a écrit le 04/11/2013 à 12:31 :

on va vers une révolution en France ! peut être que FH va demander l'asile politique au Mali !

yvan  a écrit le 04/11/2013 à 11:26 :

Et encore... avec le froid, on est moins au top. Vivement le printemps...

adonf  a écrit le 04/11/2013 à 7:22 :

et qui va payer la note au final ? le contribuable pour des entreprises privées qui licencient .prenons la cecab actionnaires de GAD qui après son fiasco en Russie fait payé les pots cassés aux salariés français .merci qui ?

On est les champions du french bashing  a écrit le 03/11/2013 à 20:42 :

Je parie que tous ceux qui vomissent leurs aigreurs sur LT étaient les mêmes qui défilaient comme des blaireaux en 98 en chantant "on est les champions..." Et dire que ça a le droit de vote ...

Attention  a écrit le 03/11/2013 à 17:13 :

Cà ressemble de plus en plus à une Révolution en marche. Il n'y a plus de structures permettant la révolte. Attention cependant, les syndicats et les partis politiques sont trop impliqués dans le système actuel et n'on plus de légitimité aux yeux du peuple. Tout çà risque de partir en flèche incontrôlée, danger!!! danger!!!

Juste  a répondu le 03/11/2013 à 17:49:

Attention, c'est juste ... plus qu'une Révolution, nous allons vers une révolte qui sera soudaine, massive et très brutale ... il y aura des victimes parce que les politiques aux abois vont croire qu'ils peuvent stopper ... hélas .

psoleil  a répondu le 03/11/2013 à 18:29:

Toutes les régions contestataires que vous énumérez n'ont pas comme la Bretagne la préférence socialiste et d'ailleurs cela se ressent fortement dans le budget alloué au développement de ces régions.Alors au lieu de perdre son temps avec un gouvernement incompétent et de toute façon sans moyens financiers à part le plus d'impôts et de taxes qu'il nous instaure journellement autant se rapprocher sans demander leur avis des régions périphériques susceptibles de participer à l'évolution car de toute façon nos énarques parisiens sont cuits!!!!!

balzac  a répondu le 04/11/2013 à 10:16:

une révolution nait deux facteurs , celle de 1917 fut a cause de la faim surtout , mais l'américaine et la française de 1789 furent a cause des taxes , une info sur DSK il a déclaré que la reprise économique risque d'être atone pendant des années et qu'il craignait pour les systèmes démocratiques .. a vrai dire la ponction qu'inflige bruxelles est dangereux , notez que cette taxe a été montée par mr borloo , mr hulot , NKM , Fillion qui aujourd'hui rasent les murs , a l'époque lors du grenelle de l'écologie , tout le monde était d'accord pour cette fiscalité .. mais 4 ans après ceux qui avaient ratifié cette idée se font discret , très discret et essaient de mettre sur le gouvernement actuel cette taxe .. un peu fort quand meme .. rendons a césar ce qui lui appartient sans parti pris

bof c'est un mouvement stupide  a écrit le 03/11/2013 à 16:05 :

Onne peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre.

On ne veut pas des taxes type écotaxe (moins 1 milliard par an) Par contre des subventions locales de l'état ?

On marche sur la tete

raz le bol  a répondu le 03/11/2013 à 18:07:

@bof c'est un mouvement stupide
Le beurre et l'argent du beurre, vous faites un drôle de crémier, car pour l'instant ce sont les entreprises et les consommateurs qui sont taxés à mort!.

illogique  a écrit le 03/11/2013 à 15:45 :

Certains veulent des subventions, des allocations, de l'école publique, de la police, des militaires, des places de fonctionnaires contre le chomage , mais ils ne veulent pas payer de taxes ? Ils veulent le beurre et l'argent du beurre ?

VERITE  a répondu le 04/11/2013 à 10:31:

TU A TOUS CONPRIE CAMARADE ? TOUS A UN COUT ? ? ?

aka  a écrit le 03/11/2013 à 15:22 :

Les bonnet rouges demandent moins de taxes tout en appelant l'état à l'aide. Désolé mais c'est paradoxal et illusoire. Soit on veut un état protecteur et interventionniste et il faut des impôts et des taxes. Soit on veut un état qui se contente de minimum niveau service et fiscalité, mais dans se cas il faut savoir se démerder seul (ou en tout cas sans intervention étatique).

Isolatitude ou Sésession  a écrit le 03/11/2013 à 14:42 :

In finé au regard du problème de l'agriculture en France, une agriculture massacrée depuis 12 ans par les Ministres énarques successifs impotents, incompétents et prétentieux,

les "bonnets rouges" en Bretagne se sont retrouvés bien isolés, esseulés...

les autres régions sont restées dans leurs chaumières, les Savoies et Haute savoie, les Basques, les Corses, l'Alsace toutes ces régions auraient pu saisir cette opportunité pour réclamer leurs indépendance et sortir de cette France monstrueuse et laisser les énarques parisiens se débrouiller avec les conséquences de leurs turpitudes.

Entre Isolatitude subie ou Sécession organisée et planifiée, il faudra choisir.

aka  a répondu le 03/11/2013 à 15:31:

La FNSEA n'est pas représentative de toute la Bretagne. L'agro n'a rien vu venir alors même que la baisse de certaines subventions étaient actées depuis 5 ans. La production bas de gamme ne tien que si le coût de production est très bas. Or d'autres font déjà moins cher (Allemagne, Hollande). Quid quand le Brésil, L'Argentine vont débouler dans le jeux alors que l'OMC veut des échanges non subventionnés?

psoleil  a répondu le 03/11/2013 à 18:45:

Toutes ces régions contestataires que vous nous énumérez n'ont pas la préférence socialiste comme la Bretagne.
Alors elles se débrouillent toutes seules malgré la baisse du budget alloué par l'état, n'empêche que le jour où tout cela s"écroulera et nous n'en sommes pas loin elles n'en seront que plus fortes.

psoleil  a répondu le 03/11/2013 à 18:45:

Toutes ces régions contestataires que vous nous énumérez n'ont pas la préférence socialiste comme la Bretagne.
Alors elles se débrouillent toutes seules malgré la baisse du budget alloué par l'état, n'empêche que le jour où tout cela s"écroulera et nous n'en sommes pas loin elles n'en seront que plus fortes.

José  a écrit le 03/11/2013 à 14:35 :

Pas d'illusions à se faire. On va acheter le silence des bretons, et oublier les régions qui souffrent en silence. C'est ça la politique!

pipolino  a écrit le 03/11/2013 à 14:23 :

C'est étonnant ...! nous n'avons pas vu ...avec sa marinière bretonne ...Monsieur de Montebourg...l'inventeur du ministère du redressement productif...!!

@pipolino  a répondu le 03/11/2013 à 20:38:

Votre remarque est intéressante il en est de même pour valls, normalement ces deux recherchent la lumière pour leur ego. Ils sont en embuscade on ne sait jamais il y a peut être une place à prendre. Montegourde en marinière et valls en tenue de CRS pas mal sur une photo

spoliation  a écrit le 03/11/2013 à 13:30 :

La France se soulève contre la tyrannie fiscale. Flanby et son gouvernement devraient se renseigner sur les pays qui souhaiteraient les accueillir quand ils devront prendre la fuite. Cuba ou la Corée du Nord me semblent des choix judicieux en raison des fortes convergences idéologiques.

GOLB88  a écrit le 03/11/2013 à 12:30 :

bien dit amalgame 44

pmxr  a écrit le 03/11/2013 à 12:07 :

satisfaction personnelle ... Mélanchon s'est pris une taule !

johnmckagan  a écrit le 03/11/2013 à 11:58 :

Flamby décide de taxer les secteurs en difficulté (agriculture, transports) .
Pendant ce temps là, les banques ne prêtent plus aux particulier tout en faisant des bénéfices et en supprimant des postes. Mais eux, ne seront jamais taxés sur les activités spéculatives.
On marche sur la tête.

menhir  a répondu le 03/11/2013 à 19:05:

il faudrait rappeler a bidochon ANNE de BREAGNE et ses ecrits

Dédé35  a écrit le 03/11/2013 à 11:41 :

L'économie souterraine, selon Bercy, c'est 15% en moyenne en France, mais seulement 2,5% en Bretagne,...

?  a répondu le 03/11/2013 à 13:14:

Vos sources. ?

Dédé35  a répondu le 03/11/2013 à 17:39:

Evian, Vittel, Vichy, et de temps à autre de la Cristalline.

VERITE  a écrit le 03/11/2013 à 11:04 :

l avenir de la bretagne et de toute region agricole et d elevage. et de faire de leurs produits des plats tout pres emballe; ou en conserve, pour la consomation? chaque region a ses specialites se sont des produit finie qui auront une grande valeur ajoute? L EVOLUTION C EST DE CREES DES PRODUIT NOUVEAUX???

GFA  a écrit le 03/11/2013 à 11:03 :

La révolte commence,
C'est Marine qui doit être contente !
le gouvernement (devrais je dire les gouvernements depuis 30 ans), l'OMC, l'Union Européenne... toutes ces agences de pub à son service gratuitement, c'est inespérée !

alliance  a répondu le 03/11/2013 à 11:34:

le ps fait les yeux au fn pour les prochaines elections calais a mis en place des milices anti emigrants valls vient soutenir cette option nous le fn nous n'avons pas besoin du ps

sylvain  a écrit le 03/11/2013 à 11:01 :

Belle démocratie que cette France de l'UMPS qui n'a que les mots taxes à la bouche pour gouverner!.
Ces gabelles d'une époque nouvelle sont pondues par des minorités qui ne représentent qu'elles mêmes mais qui imposent à des millions de gens leurs idées ineptiques et complètement déjantées.

jean  a écrit le 03/11/2013 à 10:37 :

TAXES ET TAXES
trop de contraintes // l les vers des fruits des (écolos) ont contaminé les fruits de la poltique en résulte 9 francais sur 10 tres mécontents et souhaitent une nouvelle équipe

jean  a écrit le 03/11/2013 à 10:35 :

TAXES ET TAXES
trop de contraintes // l les vers des fruits des (écolos) ont contaminé les fruits de la poltique en résulte 9 francais sur 10 tres mécontents et souhaitent une nouvelle équipe

jean  a écrit le 03/11/2013 à 10:35 :

TAXES ET TAXES
trop de contraintes // l les vers des fruits des (écolos) ont contaminé les fruits de la poltique en résulte 9 francais sur 10 tres mécontents et souhaitent une nouvelle équipe

amalgame 44  a écrit le 03/11/2013 à 10:26 :

Amalgame et grand spectacle que ces manifestations de Bretons !
La Bretagne souffre : mais moins que la France puisque son chômage est inférieur à celui de la France
La Bretagne ne veut pas d’axes routiers payants : grâce à ses autoroutes gratuites le transport des porcs bretons vers les abattoirs allemands sont moins cher
La Bretagne ne veut pas de centrales nucléaire pour son électricité, pas d’éolienne pour son paysage mais exige un service EDF sans faille
La Bretagne trouve ses chalutiers obsolètes et les vend aux espagnols qui en font leurs choux gras
La Bretagne est sans imagination quand les artichauts étaient une production rentable tous les bretons ont fait des artichauts jusqu’à la crise. Ils ont répété l’erreur avec les choux fleur, puis avec les œufs, puis avec les volailles et enfin avec les porcs….Le prochain coup ce sera ???? Là au moins la Bretagne détient le maillot jaune des erreurs agricoles
La Bretons aiment la Bretagne, c’est pour cela qu’ils ont cultivé des algues sur les plages, vert c’est plus beau. Cette action leur a d’ailleurs valu le ralliement des écologistes (il faut suivre !)
Les bretons changent leur chapeau ronds pour des bonnets rouges, ils sèment le feu et le désordre puis accusent sans preuve l’extrême droite d’être responsable de la casse ! ça c’est Breton.
Nous aurons au moins appris que le Gwenn ha Du était un pavillon de ralliement pour l’extrême droite
Nos amis Bretons devraient s’inspirer des Corses pour leur fierté d’appartenance et être plus solidaire avec les régions françaises qui frisent les 15% de chômeurs et qui participent aux difficultés de la France sans avoir les yeux sans arrêt fixés sur leur nombril.Il faut dire que ce comportement est dans leurs gènes comme le montre l'histoire de la Bretagne.
J’ai enfin compris pourquoi les Bretons ont eu tant de capitales et tant de révoltes au cour de leur histoire, pourquoi leurs souverains ont fini par préférer vivre à Nantes la moins bretonne des villes de Bretagne et donc aussi la plus florissante (ce qui est toujours d'actualité)!

johnmckagan  a répondu le 03/11/2013 à 11:52:

Qui dirige vraiment la Bretagne? Bruxelles et dans une moindre mesure Paris.
La Bretagne n'a pas de leçons à recevoir, sauf si vous ne voulez manger que de la nourriture importée.

chaneg  a répondu le 03/11/2013 à 12:27:

tout à fait d'accord avec vous johnmckagan!!!!nous sommes gérés par Bruxelles, je suis bretonne et n'approuve pas certains dérapages!!notamment ce qui se passe avec les portiques écotaxes qui sont incendiés!!!c'est nous Bretons autres régions qui subiront par nos impôts la réparation de tous ces dégâts!!!!je défends les ouvriers bretons mais pas les industriels qui ont reçu beaucoup d'aides de l'état et de Bruxelles!!!qu'en ont ils fait!!le produ ire plus n'est pas toujours la panacée et certains agriculteurs deviennent des industriels du porc avec toujours plus d'autorisation d'agrandir leur exploitation!!!!

85%  a écrit le 03/11/2013 à 10:17 :

85% de mes revenus servent a payer les factures et les impôts et taxes diverses,le peu qu'il me reste sert a habiller mes enfants et pour les vacances.
si le peu qu'il reste doit partir en taxes diverses pour la transition écologique ,alors je serais en mode survivre et pas vivre.

@ 85%  a répondu le 03/11/2013 à 10:27:

hélas, il y a déjà pas mal de Français, savez vous qui survivent "?..........

Mireille  a écrit le 03/11/2013 à 10:13 :

"Quand l'oreille est sourde, les mains remplacent la parole" Confucius

@ Mireille  a répondu le 03/11/2013 à 10:27:

Obligés !!!!!!

Breizh  a écrit le 03/11/2013 à 10:10 :

Un grand bravo aux Bretons. Quant un gouvernement n'entend pas la voix du peuple, c'est au peuple de se faire entendre.

minus  a écrit le 03/11/2013 à 10:09 :

nous n'avons pas les moyens de mener une politique écologique,c'est triste mais c'est ainsi,tous ceux qui pensent que c'est possible dans ces conditions de toujours taxer plus
ont des rondelles de tomates sur les yeux...

pmxr  a écrit le 03/11/2013 à 10:09 :

Flamby la révolution est en marche !

menhir  a répondu le 03/11/2013 à 11:39:

les bretons on allumé le petard ca va faire boum

pmxr  a écrit le 03/11/2013 à 10:08 :

Flamby la révolution est en marche !

Carlier  a écrit le 03/11/2013 à 9:39 :

Il faut quand même que l écot axe fait partie d une directive européenne et qu elle a déjà été mise en place dans d autres pays européens, donc il faudra la mettre en place quoiqu on en pense
Le gouvernement à de plus une chance il pourrait montrer ici un cap de sa politique, la France doit défendre son agriculture et ses industries alimentaires, mettre en place les moyens pour la rendre compétitive et poser au niveau européen le problème du coût de la main d œuvre qui fausse une juste concurrence

Utopia  a répondu le 03/11/2013 à 10:27:

C'est pas singeant les autres pays que l'on sera plus compétitif, cela ne fait que déplacer la misère!

à Christian TROADEC  a écrit le 03/11/2013 à 9:25 :

Vous, homme politique Breton, qu'est ce que vous proposez comme solution à part des "y'a qu''à"... sans précisions.... Facile de critiquer mais expliquez nous votre solution dans un marché privé sans soutien de fonds publics..... Nous attendons, Hollande devrait vous nommer au gouvernement et on vous verrait à l'oeuvre....!! chiche....!!!!

claudus  a répondu le 03/11/2013 à 9:30:

les politiques payés avec l'argent publics sont des rapaces incapables de creer des richesses ................................................... que connaissent - ils au monde de l'entreprise rien .....................................................ce sont des incompetents ......................

breton moi même  a répondu le 03/11/2013 à 10:14:

Un peu facile ce leitmotiv d'incompétences des politiques ! Les manifestations actuelles sont des manifestations corporatistes. C'est une chose nécessaire de lutter contre la pollution des éleveurs et producteurs bretons; c'est une chose juste de les aider à une production bio à plus forte valeur ajoutée ! les bretons ne pourront pas lutter contre le porc allemand élevé par des polonais payés à 3 euros de l'heure !

breton moi même  a répondu le 03/11/2013 à 10:14:

Un peu facile ce leitmotiv d'incompétences des politiques ! Les manifestations actuelles sont des manifestations corporatistes. C'est une chose nécessaire de lutter contre la pollution des éleveurs et producteurs bretons; c'est une chose juste de les aider à une production bio à plus forte valeur ajoutée ! les bretons ne pourront pas lutter contre le porc allemand élevé par des polonais payés à 3 euros de l'heure !

@claudus  a répondu le 03/11/2013 à 10:31:

Pour ce qui est de l'agro alimentaire, élevages de bétail, cochons en particulier, c'est une HONTE de traiter ainsi des animaux, même s'ils sont voués aux abattoirs !! HONTE à eux ! vu une vidéo écoeurante de barbarie sur des animaux VIVANTS !!

la Région devra payer  a écrit le 03/11/2013 à 9:21 :

J'espère que le Conseil régional paiera les dégâts des manifestants avec les impôts des Bretons!!!
Le Gouvernement actuel n'est pas responsable de la situation actuelle des entreprises agroalimentaires; cela fait plusieurs années qu'elles sont en pertes d'exploitation et ne survivaient qu'avec des subventions de l'Etat et de l'Europe.....!!

Papillon.bdc  a répondu le 03/11/2013 à 9:29:

Déplorable toute cette casse ! Déplorable cette manipulation de la FNSEA ! je propose que la casse soit déduite des subventions des adhérents à ce syndicats productiviste et protectionniste....

Jul  a écrit le 03/11/2013 à 9:07 :

Avez-vous vu autre chose que des casseurs dans les rues bretonnes? Moi non ... et comment vouloir donner du crédit à des casseurs ???

la gauche  a répondu le 03/11/2013 à 9:53:

ca ne lui pose aucun probleme de donner du credit a des casseurs ( il faut juste que ce soient des casseurs de gauche)

la gauche  a répondu le 03/11/2013 à 9:53:

ca ne lui pose aucun probleme de donner du credit a des casseurs ( il faut juste que ce soient des casseurs de gauche)

RED  a écrit le 03/11/2013 à 7:45 :

les pollueurs pleurent .Toute une région qui concentre les élevages de poules , de porcs .çà ne brille pas d'originalité .Il fallait bien un jour que le modèle s'écroule .Les élevages en Bretagne sont les mines de Lorraine .Mais çà n'est qu'une partie du tissu productif de la Bretagne .A noter aussi qu'en Bretagne il y a de l'élevage Bio et que les locaux se passent entre eux les bonnes adresses .Le bas de gamme est exporté

RED ONE  a répondu le 03/11/2013 à 8:48:

Jugement à l'emporte pièce de quelqu'un qui n est surement pas un entrepreneur ou un agriculteur ...
Les bretons sont des gens travailleurs et fiables , deux qualités pas si communes . Plutôt que de les moquer , il vaudrait mieux analyser les problemes en profondeur et se donner le temps de la mutation.

RED ONE  a répondu le 03/11/2013 à 8:48:

Jugement à l'emporte pièce de quelqu'un qui n est surement pas un entrepreneur ou un agriculteur ...
Les bretons sont des gens travailleurs et fiables , deux qualités pas si communes . Plutôt que de les moquer , il vaudrait mieux analyser les problemes en profondeur et se donner le temps de la mutation.

@red  a répondu le 03/11/2013 à 8:52:

je ne sais pas si les pollueurs pleurent mais en tous cas il est visible que les gros porcs nazis se réjouissent.

Mais cela ne durera que jusqu'en mars, après ce sera les larmes de sang pour les gros porcs, qu'ils soient bien roses ou bien verts (de gris).

FRTYU  a écrit le 03/11/2013 à 5:00 :

C'est peut-être le commencement de la fin. L'automne 2014 pourrait voir la Rue exploser un peu partout en France "Quand des millions de personnes se rendront compte que l'on ne peut plus vivre comme par le passé, la Révolution sera logique et inévitable". Le peuple bafoué se rebiffe. Suivant "les corps indécents". Nous sommes sans doute à la veille de grands changements.

@ frtyu  a répondu le 03/11/2013 à 9:28:

Vous avez raison la révolution approche on en a marre de ces BOBOS de gauche et ces verts qui ne servent vraiment à rien. Dehors et vite et n'oublions surtout pas Flamby le nul professionnel.

Révolutionnez sans moi !  a répondu le 03/11/2013 à 10:43:

C'est ça, armons-nous et partez !

JB38  a répondu le 03/11/2013 à 11:02:

@ @Frtyu
Les problèmes ne font que commencer et ils vont empirer. La Bretagne semble refuser de voir que le système productif dans lequel elle est engagée va devenir invivable et disparaîtra. La FNSEA est la première responsable, qui défend un système obsolète, au profit des intérêts de l'agro-alimentaire et de la distribution, sur le dos des producteurs Bretons.

Gertrude  a écrit le 03/11/2013 à 4:55 :

La Bretagne reçoit ses consignes de Paris. Paris reçoit ses ordres de Bruxelles. Bruxelles reçoit ses directives de Berlin: Vous nous ferez 100 millions de saucissons pour le marché chinois le moins cher et le plus bas de gamme. ...Résultats: une mono industrie bien lourde et délabrante qui ne produit plus aucune idée nouvelle, le rouleau compresseur quoi. La finesse de la France aurait été de stimuler ses propres idées, au lieu de cela elle a embourbé tous ces secteurs dans une Europe qui l'a vassalisé et dévalisé..

indpendance  a écrit le 03/11/2013 à 1:33 :

Donnez leur l'indépendance. Vous avez vu un drapeau français ? non.

@independance  a répondu le 03/11/2013 à 9:32:

Ils ont raison que reste t'il de la France depuis que Flamby et sa clique de nuls sont au pouvoir. Les catalans aussi veulent indépendance et je pense que dans ce bazar les idées progressent.

Renseigné toi...  a écrit le 03/11/2013 à 0:30 :

@ Même pas. Cette taxe n'existe pas en Allemagne contrairement aux mauvaises informations véhiculées par les médias. La Maut n'est applicable que sur le réseau autoroutier et non sur les routes nationales. Arrêtez de faire l'amalgame entre l'Ecotaxe française et ce qui ce passe chez nos voisins allemands.

Pascal C  a écrit le 02/11/2013 à 23:04 :

Un coup je bénéficie des subventions européennes, un autre je crache sur une taxe venue tout droit de Bruxelles... Mais il faut avouer qu'on est très fort, dans ce pays, pour avoir inventé le fiscal du troisième millénaire : Les impôts par satellite ! Pauvre, pauvre, pauvre France...

Meme pas  a répondu le 03/11/2013 à 0:02:

On a rien inventé du tout, il y a le même type de taxe en Allemagne par exemple. On peut appeler cette taxe comme on veut, mais elle n'a rien d'écologique, on ne va pas mettre les camions sur des trains ou des péniches, c 'est un prétexte pour encore et toujours pomper du fric, alors que les transports sont déjà taxés dans tous les sens. Qui en profite? Ceux qui font fabriquer ailleurs, il n'y aura que le trajet de l'entrée en France qui sera taxé alors que ce qui compose un produit finit prend souvent la route plusieurs fois. Et à la fin qui va payer? Le consommateur, donc nous. Les Bretons ont mille fois raison.

Meme pas  a répondu le 03/11/2013 à 0:02:

On a rien inventé du tout, il y a le même type de taxe en Allemagne par exemple. On peut appeler cette taxe comme on veut, mais elle n'a rien d'écologique, on ne va pas mettre les camions sur des trains ou des péniches, c 'est un prétexte pour encore et toujours pomper du fric, alors que les transports sont déjà taxés dans tous les sens. Qui en profite? Ceux qui font fabriquer ailleurs, il n'y aura que le trajet de l'entrée en France qui sera taxé alors que ce qui compose un produit finit prend souvent la route plusieurs fois. Et à la fin qui va payer? Le consommateur, donc nous. Les Bretons ont mille fois raison.

britt  a répondu le 03/11/2013 à 2:05:

ben voyons, les bretons veulent pas payer des taxes mais veulent des emplois de fonctionnaires à gogo, profiter des subventions, du rsa, des apl...faut pas prendre les français pour des ...

Spectre  a écrit le 02/11/2013 à 22:30 :

Le spectre d'une manipulation.

Spectre  a écrit le 02/11/2013 à 22:30 :

Le spectre d'une manipulation.

Babouche  a écrit le 02/11/2013 à 22:04 :

Que les patrons transporteurs, maraîchers, céréaliers, arboriculteurs, agriculteurs, etc, etc... dévoilent leur patrimoine accumulé pendant les années fastes alors qu'ils demandaient déjà des subventions. Un chômeur en fin de droit n'a plus rien lui et ne bénéficie pas de la P.A.C. (politique agricole commune)

A gauche toute  a écrit le 02/11/2013 à 21:02 :

La République doit rester ferme et ne pas revenir sur l'écotaxe. Les voyous qui s'en prennent à elle doivent être très fortement réprimés, quitte à les réprimer dans le sang par l'armée. En attendant, j'espère que le MEDEF et la FNSEA seront dissous. Il est inadmissible que le patronat excite ainsi les foules en mettant en danger la République.

lyon69  a répondu le 02/11/2013 à 21:34:

...Rester ferme..., et interdire le retour de Léonarda ??? Ah non ? LA fermeté serait à géométrie variable, à gauche ???!

Dd  a répondu le 03/11/2013 à 5:29:

Hum...les voyous qui s en prennent a la republique, ce ne seraient pas les politiques?elus de tout bords? Les avides de pouvoir et praticiens du copinage...?

@ à gauche  a répondu le 03/11/2013 à 9:34:

Vous prenez quand votre billet sans retour pour la Corée du Nord. Vous devez vivre un enfer en restant ici. Adieu et bon voyage.

churchill  a répondu le 03/11/2013 à 11:51:

c'est marrant c'est pas inadmissible quand la gauche applaudit la cgt qui saccage des sous prefectures en rigolant ( car il s'agit d'un ' saccage juste')

A GAUCHE TOUTE  a répondu le 04/11/2013 à 10:35:

Ici, c'est la petite bourgeoisie qui exploite le peuple qui se révolte. C'est d'autant plus inadmissible qu'elle ne veut pas participer à l'effort national. Elle doit donc être réprimée le plus sévèrement possible, et apprendre à partager son dû.

ppa3775am  a écrit le 02/11/2013 à 20:54 :

HOLLANDE, démission !!!!!!!

lucien  a écrit le 02/11/2013 à 20:33 :

la revolte des francais vat ce terminer par un bain de sang, les dirigants de l'europe ne vont pas laisser faire, hollande serat contrain a faire stopper la revolte , le ps est pret a tout pour conserver le pouvoir,

papillon.bdc  a écrit le 02/11/2013 à 20:31 :

Déplorable toute cette casse ! Déplorable cette manipulation de la FNSEA ! je propose que la casse soit déduite des subventions des adhérents à ce syndicat productiviste et protectionniste....

Des  a écrit le 02/11/2013 à 20:31 :

Bravo à vous c'est tous les français qui doivent vous suivre. La révolution c'est MAINTENANT

@ Des  a répondu le 02/11/2013 à 20:34:

+++++100000000000000 !!!!!!!!!

blaise  a répondu le 03/11/2013 à 7:36:

Armons-nous et partez !!!!

@ des  a répondu le 03/11/2013 à 7:47:

Ah chouette ! On va rigoler : les rentiers vont enfin faire la révolution !

papillon.bdc  a écrit le 02/11/2013 à 20:30 :

Déplorable toute cette casse ! Déplorable cette manipulation de la FNSEA ! je propose que la casse soit déduite des subventions des adhérents à ce syndicats productiviste et protectionniste....