5,5 milliards d'euros : le montant des recettes fiscales qui manquent à l'appel

 |   |  257  mots
Il y a effectivement de moindres rentrées fiscales pour des raisons qui tiennent à la conjoncture, a reconnu Bernard Cazeneuve, le ministre délégué au Budget, dimanche sur BFM TV.
"Il y a effectivement de moindres rentrées fiscales pour des raisons qui tiennent à la conjoncture", a reconnu Bernard Cazeneuve, le ministre délégué au Budget, dimanche sur BFM TV. (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Bernard Cazeneuve, ministre du Budget, a déclaré dimanche que les recettes fiscales de l'Etat en 2013 seraient moins importantes que prévu, en raison de la conjoncture selon lui.

Un peu moins que prévu. "Il y a effectivement de moindres rentrées fiscales pour des raisons qui tiennent à la conjoncture", a reconnu Bernard Cazeneuve, le ministre délégué au Budget, dimanche sur BFM TV. Avant de préciser:

"Selon nos calculs, (...) il y a sur la TVA un décalage d'à peu près un milliard, et il y a sur l'impôt sur les sociétés, qui est encore une fois un impôt très réactif à la conjoncture, à peu près quatre milliards".

Un manque à gagner de 500 millions d'euros concernant les impôts sur le revenu

Interrogé sur le "constat d'alarme", devant une érosion des recettes de l'impôt et un dérapage accru de certaines dépenses dans le budget rectificatif 2013, dressé mercredi par le président UMP de la commission des Finances de l'Assemblée, le ministre a par ailleurs précisé que, concernant l'impôt sur le revenu, le manque à gagner était de l'ordre de 500 millions d'euros.

Pour rappel, Gilles Carrez s'est notamment inquiété d'"une moins-value considérable sur les recettes fiscales par rapport aux prévisions de 11 milliards d'euros", sur la base du projet de loi de finances rectificative de fin d'année dévoilé mercredi par le gouvernement.

Il a également affirmé qu'"alors qu'elles portent d'habitude sur la TVA ou l'impôt sur les sociétés, pour la première fois, cela porte de façon massive sur l'impôt sur le revenu, avec moins 3,1 milliards par rapport à la prévision".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/11/2013 à 11:31 :
Bon Bernard, je te donne un coup de main ... suppressions: des formations professionnelles bidons, congé paternité qui ne soigne rien, allocations familiales (une grande partie fait des mômes pour de l'argent), diminution de 50% d'élus et fonctionnaires ... tu vois c'est simple ! ... la liste n'est pas terminée ....
a écrit le 19/11/2013 à 10:23 :
les 25 milliards dans les associations sont un scandale ambulant: dans un village voisin: subventions assosss.... pour le tennis, les cours de piano, les voyages organisés ... et mille autres façons de profiter en faisant payer l'état. t'en veux plus , t'en a encore , il suffit de passer voir le maire en braillant un peu ou en faisant le miséreux. gabegie.
la formation professionnelle 30 milliards: IDEM. alors oui ou non on attaque le problème là où il faut ou on continue à distribuer aux copains qui revendiquent le plus. les 6 milliards sont tout de suite trouvés. il suffit de s'y mettre par la diminution des dépenses ABUSIVES ET NOCIVES
a écrit le 18/11/2013 à 23:24 :
Comme dab , 5,5 milliards de plus à l'emprunt .
a écrit le 18/11/2013 à 18:07 :
4,5 millards donné au credit lyonnais normal ???
Réponse de le 18/11/2013 à 22:02 :
Normal; mais je dis Dexia: La faillite de la banque a déjà coûté 6,6 milliards d’euros aux Français, selon la Cour des comptes. Mais les risques que fait peser son démantèlement sur les finances publiques sont loin d’être circonscrits. Dans un rapport assassin, la Cour des comptes détaille le fonctionnement d’une oligarchie qui a conduit à la catastrophe et demande qu’il soit mis fin à l’impunité des dirigeants.
a écrit le 18/11/2013 à 18:05 :
Moi je propose une économie importante au niveau des loyers , supprimons l'aide au logement aux locataires et obligeons les propriétaires de baisser d'autant . Car ils ont fait monter les prix et se gavent sur nos impôts . !!!!!!!
Réponse de le 19/11/2013 à 2:11 :
@abidos : et quand il n'y aura plus un seul investisseur qui fera construire, tu fera quoi : tu rendra l'investissement immobilier obligatoire ou tu demandera que le Gosplan se charge de la question ???
Réponse de le 19/11/2013 à 2:11 :
@abidos : et quand il n'y aura plus un seul investisseur qui fera construire, tu fera quoi : tu rendra l'investissement immobilier obligatoire ou tu demandera que le Gosplan se charge de la question ???
Réponse de le 19/11/2013 à 10:39 :
tu feraS , .... tu rendraS .... tu demanderaS ....
Vous avez un problème avec les conjugaisons ???
Réponse de le 19/11/2013 à 11:29 :
à @Lyon69 , on n'a pas à financer votre rentabilité et votre enrichissement personnel avec nos impôts , si vous n'êtes pas capable de gérer de véritable prix , passez à autre chose comme le bilboquet cela vous causera moins de problème et il y en marre de s'éreinter et de payer pour des gens comme vous !
a écrit le 18/11/2013 à 17:43 :
Suppression de la formation professionnelle : 30 milliards d’euros
Hurlez si vous voulez. Plus nous dépensons dans la formation professionnelle, plus notre taux de chômage augmente ! L’utilité économique est très douteuse et cela fait 40 ans que la gabegie dure. C’est assez. Supprimons-là. La formation doit être assurée par le système scolaire et ce système scolaire doit être profondément réformé non pas dans ses rythmes scolaires, qui sont la dernière préoccupation ou presque, mais dans le contenu et les objectifs même des formations assurées par l’État à travers l’éducation nationale. Il est possible de considérer qu’il sera infiniment moins coûteux de permettre à des adultes de suivre des formations existantes en FAC avec des locaux et des structures déjà existantes. Rajouter un banc dans un amphi c’est presque gratuit, vu que l’on dispose déjà de stocks de bancs !

Enfin, il ne faut pas oublier que là aussi, Internet révolutionne et révolutionnera fondamentalement l’acquisition des savoirs et des compétences. La formation à distance fonctionne, la technologie des cours en ligne s’est considérablement améliorée, les webinaires sont désormais possibles sans problème, bref, de chez soi, la France entière pourrait assister à un cours de physique nucléaire… simplement si nous installions une webcam et nous donnions à l’enseignant un micro… Bref, nous avons les moyens techniques de former des millions de français, en temps réel, et sans aucune augmentation de coût. Alors oui, je l’assume, parce qu’il existe bien d’autres solutions, la formation professionnelle est aujourd’hui une aberration financière. Nous récupérons donc d’un simple trait 30 milliards d’euros.

Suppression des subventions aux associations : 30 milliards d’euros
Sur ce thème, le débat est assez simple à poser. Que préférons-nous ? Etre soigné lorsque l’on est malade, atteint d’un cancer dont, hormis quelques très très riches, personne ne peut payer l’accès aux soins… ou pouvoir faire du ping-pong gratuitement ? Il ne faut pas se mentir. Nous ne pouvons plus financer les deux. Le loisir et le coût du loisir relèvent de la responsabilité financière privée. Pas de la solidarité nationale. Il arrive un moment, il faut arrêter les âneries.

Il faut donc définir les associations prioritaires. Il y en aura 50. Pas une de plus, et elles devront là aussi se regrouper si elles veulent survivre grâce aux subventions de l’État.
Deux thématiques. La première, la recherche médicale et la santé. La deuxième, le remplissage des gamelles et le soutien aux plus démunis. Cela signifie que les Restos du cœur, le Secours populaire, la Croix Rouge et la recherche contre le Cancer seront encore subventionnées. Pas l’association des boulistes de Tulles.

Pour vous donner un point de comparaison concernant le rapport coût/utilité pour la collectivité, les Restos du cœur ont un budget d’environ 180 millions d’euros. Or l’État ne verse que… moins de 5 millions d’euros par an aux Restos du cœur… vous avez bien lu… Si 25 millions proviennent de l’Europe, l’État français ne met presque pas la main à la poche pour les Restos du cœur. Alors oui, lorsque nous en sommes à ce niveau d’aberration où ce sont les citoyens qui paient encore chaque année, en plus de leurs impôts et taxes, pour être sûrs que personne n’ait le ventre vide alors il est temps, grand temps, de supprimer l’ensemble de ces subventions. Ce n’est pas une réduction, une simplification non… il est indispensable de procéder à l’élimination pure et simple de cette honte économique. Et hop, 30 milliards d’euros en plus !
Réponse de le 18/11/2013 à 17:56 :
D'accord avec vous ! mais vous allez assécher quelques syndicats accros ! je vote pour vous et vous donne plein pouvoir !!!!!!!
Réponse de le 19/11/2013 à 9:42 :
quand je vois que les clubs hypique reclament sur l'augmentation de la TVA alors que ce loisir est reserve au plus argente cela me coupe le souffle ,alors que des français n'arrivent pas a manger et a ce chauffer
a écrit le 18/11/2013 à 17:30 :
mr Cazeneuve,avouez ,je vous manque déjà...hélas je suis parti avec armes entreprise et bagages la ou l'air est meilleur,moins pollué par une fiscalité assommante,et je ne suis pas prêt de revenir
a écrit le 18/11/2013 à 17:27 :
bin mon Bernard,il te manque encore des sous,ça va pas tarder que cette lumière,ce génie de la fiscalité va se ruer sur nos économies et ponctionner le peu qu'il nous reste
a écrit le 18/11/2013 à 17:22 :
sans parler de fraude .... réduire les trajets en voiture, consommer moins... achats sur internet pour éviter les parkings payants ... plus de restaurants compte tenu des prix et contrôles de police/gendarmerie ... bref, faire tout simplement des économies.... une manière de se refaire une santé financière tout simplement !... le troc bat son plein ainsi que les achats d'articles d'occasions ... les gens ne sont pas fous !
a écrit le 18/11/2013 à 17:02 :
si vous pouvez économiser un £en impot ou taxe faite le la franc vous le rendrat
a écrit le 18/11/2013 à 16:39 :
Continuez Mesdames et Messieurs du gouvernement, c'est à la fin de la foire qu'on compte les bouses et que vous payerez l'addition. Le glas sonnera le jour des prochaines élections. Je n'ai jamais été dans cet état d'esprit mais trop c'est trop.
a écrit le 18/11/2013 à 16:03 :
cela parait evident lorsque les français sont mattraques d'impots le pouvoir d'achat baisse et la TVA rentre moins ,il ne faut pas etre ministre pour comprendre cela ,les economies supprimer les primes des ministeres de fin d'annee de 20 millions euros que AYRAULT octroi a ces ministeres qui sont imcapable de regler les problemes de la france!!!!!!
Réponse de le 18/11/2013 à 16:52 :
Tout à fait exact, pour ne pas le comprendre, il suffit d'être un bac +25 , marqué par un politicard.
a écrit le 18/11/2013 à 15:56 :
Continuez Messieurs, c'est à la fin de la foire qu'on compte les bouses et que vous payerez l'addition, le glas sonnera le jour des prochaines élections
a écrit le 18/11/2013 à 14:59 :
L'incohérence tient à ce que ceux là même qui ont voté Hollande ne sont pas ceux qui financent sa politique, eux ne font qu'en bénéficier. Conclusion, les jours du pouvoir socialiste et clientéliste sont désormais comptés.
Réponse de le 19/11/2013 à 9:35 :
jespere bien que les français vont reagir! bien que??????
a écrit le 18/11/2013 à 14:58 :
En clair, cela veut dire qu'on va taxer encore un peu plus pour boucher le trou :-)
a écrit le 18/11/2013 à 14:56 :
Que cet incompétent ne compte pas sur moi pour faire rentrer de mon argent dans ses caisses percés. Je préfère dépenser mon argent à l'étranger, j'ai la chance d'être frontalier et j'en profite un max et je ne suis pas le seul.
a écrit le 18/11/2013 à 14:40 :
Qu'est-ce qu'un socialiste genre Cazeneuve ? Quelqu'un qui croit qu'on peut manger la poule et quand même avoir des œufs tous les matins.
Réponse de le 18/11/2013 à 23:01 :
+1
a écrit le 18/11/2013 à 14:28 :
Ah! Un manque à gagner concernant les impôts sur le revenu. Outre-Rhin, au pays de la misère salariale (salaire à 1 EUR / h et minjiobs à 400 EUR / mois) le ministère des finances avait enregistré au 1er semestre 2013 des recettes de 5 milliards supplémentaires juste pour le SEUL impôt sur le revenu. Un pays d'ailleurs qui connaît une croissance très molle, plus molle qu'anticipé. Ce ministère prévoit une centaine de milliards d'euro de recettes supplémentaires jusqu'en 2018.
a écrit le 18/11/2013 à 14:23 :
il semblerait qu'il manque quelque notions économique notamment sur l'élasticité à ces messieurs.... plus on augmente les impôts et taxes, moins les revenus sont élevés, plus la pression augmente et plus les recettes fiscales diminuent... trop d'impôts tue l'impôt.
a écrit le 18/11/2013 à 14:16 :
Il est certain qu' en 2014 tout ira mieux : hausse du gaz, de l'électricité, des assurances, de l'IRPP, de la taxe d'habitation, de la taxe foncière, de la TVA de 19.6% à 20%-d'aucuns ministres de ce gouvernement disent qu'il n'y aura pas de hausse dans les grandes surfaces, on se rappelle les hausses dû à l'euro, un morceau de fromage 5 francs devenus 5 euros soit six fois plus cher, et la hausse de la TVA 7% à 10% hausse du téléphone et de l'internet.-. Par conséquent les ménages ne vont plus consommer car ils n'en auront plus les moyens et ils vont se précipiter sur les produits low-cost fabriqués en Chine, d'où une hausse du chômage et une baisse gigantesque des rentrées fiscales
a écrit le 18/11/2013 à 14:12 :
C'était la nuit, et la pluie tombait ; et quand elle tombait, c'était de la pluie, mais quand elle était tombée, c'était du sang. Ces mots d’Edgar Allan Poe s’appliquent à merveille au lent processus de dislocation du pouvoir en cours ....
a écrit le 18/11/2013 à 14:08 :
Moi je pense qu'ils auraient une riche idée de déléguer le budget à une compagnie privé !
a écrit le 18/11/2013 à 13:58 :
Gros malin qui sait tout, Mr Cazeneuve. On charge l'outil de travail qui ralentit, on taxe les hauts revenus qui réduisent leur activité…..
Pan sur le nez….
a écrit le 18/11/2013 à 13:46 :
Un tout jeune champion automobile, serait d'après la rumeur publique, déjà installé en Suisse, vitesse grand V!!!!. Ha, ha........
Réponse de le 18/11/2013 à 17:16 :
Eh oui, nos jeunes ont tout compris, il faut partir avant d'avoir le moindre capital ! Et se le constituer ailleurs si l'on ne veut pas engraisser une infime bande de crevards !...
a écrit le 18/11/2013 à 13:36 :
Mr Cazeneuve , c'est pourtant simple de trouver ces 5 Milliards dans les magouilles pharmaco-politiques qui plombent le déficit . Dès 2012, il y avait suffisamment de dénonciations du choix de remboursement de médicaments les plus chers . C'est vrai qu'a l'époque, il y avait un cheveux dans la soupe.
Le courage ce n'est pas de combattre le plus faible .
a écrit le 18/11/2013 à 13:16 :
C'est évident : il n'y a pas assez de taxes! Le pays n'est toujours pas totalement ruine et il reste donc beaucoup de marge pour taxer.
a écrit le 18/11/2013 à 13:13 :
Je pensais 1erement qu’il fallait un certain courage pour admettre que les recettes fiscales de l'Etat en 2013 seraient moins importantes que prévu. Mais lorsqu’il donne la raison, j’ai l’impression qu’il y a vent de folie qui souffle au sein de ce gouvernement. La conjoncture est LA coupable, alors encore la croissance qui manque cruellement de reprise? LT titrait cependant et récemment que le gouvernement aurait été prudent en ce qui concerne ses prévisions de croissance! La réalité semble donc être différente : dérapage budgétaire et qui est suivi par maintenant un dérapage fiscal. Quand est-ce que ce gouvernement se ravisera et comprendra que SON boulot, c’est : 1. Gestion des dépenses et 2. Gestion des recettes. Ceci d’une manière utile donc efficace et d’une manière économique donc efficiente. Au boulot, enfin ! Il y a un tout un monde de fonctionnement étatique à refaire et ceci d’urgence. Pour faire ce boulot, il faut un très certain niveau de compétence. C’est aussi certain que la croissance demeura incertaine; Mr Cazeneuve.
a écrit le 18/11/2013 à 13:03 :
Oui quand on agite le bâton sur ceux qui entreprennent on obtient l'effet inverse!
Aujourd'hui tout le monde est ecoeuré pendant que notre royauté institutionnelle vit dans l'opulence et les salaires qui tombent tous les mois pendant que le secteur privé se pose tous les jours la question s'ils pourront vendre, se rémunérer et rémunérer le personnel!
Aujourd'hui les plus malins sont les français qui ont arbitré entre travailler ou entreprendre et toucher le RSA plus l'APL et puis quelques allocations familiales . Pourquoi s’emmerder à chercher un emploi ou créer une activité l'arbitrage est vite fait ? merci les socialistes
a écrit le 18/11/2013 à 12:57 :
Alors mon chef bernard ? Une ENIEME petite taxe pour combler tout ça ?
a écrit le 18/11/2013 à 12:47 :
Du pognon y'en a plein les paradis fiscaux.
a écrit le 18/11/2013 à 12:37 :
"Trop d'impôt tue l'impôt", adage trop simple pour nos technocrates...
Réponse de le 18/11/2013 à 14:25 :
Bruxelles impose une politique de taxes incohérente et installe la fronde à l'impôt ....
les technocrates européens sont dépassés !!!!!!!
a écrit le 18/11/2013 à 12:36 :
Il faut Cahuzaquer la TVA c'est bien connu Bernard !
a écrit le 18/11/2013 à 12:30 :
Nul besoin d'être économiste pour anticiper qu'une augmentation des charges et des taxes sur les entreprises provoque une réaction en chaîne sur les politiques salariales et d'achats. Résultat : moins de ventes, moins d'achats, moins de CA, moins de TVA. moins de bénéfices, moins d'IS.
Nos brillants élus auraient-ils donc élaboré leur politique fiscale et leur budget sans connaître cette réalité, au risque de tirer le pays tout entier vers le fond ?
a écrit le 18/11/2013 à 12:21 :
Encore des explications "foireuses". Lorsqu'ils ne sont pas au gouvernement ils sont tous meilleurs les uns que les autres et lorsqu'ils y sont ils sont tous plus mauvais les uns que les autres.
a écrit le 18/11/2013 à 12:17 :
français:ce sont bientot les merveilleuses fetes de noel!cette année elles se doivent d'etre spécialement réussies!faites plaisir a vos proches et a vous meme et en plus vous aiderez aux recettes de tva.n'oubliez pas que noel est une fete magique pour les enfants,gatez les!
a écrit le 18/11/2013 à 12:15 :
et l'art est difficile. Le total des taxes et impôts représente près de 300 milliards d'euros, un écart de 4 à 5 milliards sur l'année n'est pas constitutif d'une faute de gestion flagrante, en fait c'est quasi inévitable. N'importe quel ménage saurait s'adapter et l'état le fera sans problème.
a écrit le 18/11/2013 à 12:11 :
le racket fiscal organisé depuis 40 ans montre bien qu'aujourd'hui sans entreprises, pas d'emplois, donc baisses de la tva, baisse de l'IS baisse de l'IR. C'est normal, mon fils de 9 ans le sait. Et les politiciens s'en étonnent???
a écrit le 18/11/2013 à 11:58 :
La conjoncture est le resultats de leurs actions, matraquage fiscal et non l'inverse, la Tribune pouvez vous aller a la Rootcause, Merci
a écrit le 18/11/2013 à 11:56 :
Et en plus il la ramene sur BFM TV.
Je propose faire payer des impots a tous les gouvernants et elus de tout bords.
a écrit le 18/11/2013 à 11:45 :
Eh bien qu'ils commencent par faire 5.5 milliards de vraies réductions de dépenses !
a écrit le 18/11/2013 à 11:30 :
ça promet les hausses d impot l'année prochaine
a écrit le 18/11/2013 à 11:20 :
L’impôt tue l’impôt !!!!
a écrit le 18/11/2013 à 11:08 :
Le résultat attendu est là , un an et demi de matraquage tue l'impôt et c'est un cercle vicieux à cause d'eux nous sommes rentrés dans la spiral infernale, mais pour eux ce qui comptaient c'est offrir de l'argent à leur électorat en perspectives de élections Européennes et municipales. Merveilleux bons de vacances et bons de rentrée scolaire et on en rallonge avec les députés qui se votent du chômage à hauteur de leurs émoluments pendant cinq années supplémentaires s'ils ne sont pas élus , sans compter le carnet de chèques ouvert en permanence à l'étranger .
a écrit le 18/11/2013 à 10:27 :
La France avec son choix anti-austérité et pro impôts. L'Angleterre avec son engagement pro austérité et réduction des dépenses publiques et incitations fiscales à la relance. Aujourd'hui, même s'il faut rester prudent sur les prévisions d'avenir, l'Angleterre est portée par l'optimisme, la France plonge dans la déprime
Réponse de le 18/11/2013 à 10:31 :
La France et l'angleterre font une politique d'austérité elle est juste réalisée autrement.

Réponse de le 18/11/2013 à 11:17 :
Politique d'austérité en France????? ou serait votre commentaire ironique?
Réponse de le 18/11/2013 à 11:35 :
augmentation des impôts, baisse des dépenses, ça s'appelle une politique d'austérité, oui (ou de rigueur si vous préférez)
Réponse de le 18/11/2013 à 12:00 :
@clemher: il y a au moins deux facons de faire de l'auterite, mais comme toujours, la France a choisi la mauvaise (hausse massive des impots, pas de reduction de depense = on ne regle aucun probleme structurel) qd le Royaume-Uni garde des impots a un niveau a peu pres stable et reduit le train de vie de l'Etat...
a écrit le 18/11/2013 à 10:27 :
j'espère que le gouvernement a regardé l' excellent reportage de Capital sur M6 le 17/11/2013
a écrit le 18/11/2013 à 10:21 :
et la taxe à 75% pour tous, ils y ont pensé à Bercy?
a écrit le 18/11/2013 à 10:19 :
Effet Laffer... Trop d'impôts, plus d'argent fait au black et plus d'exil fiscal des particuliers et des entreprises... Est-ce si compliqué à comprendre?
a écrit le 18/11/2013 à 10:19 :
Les impôts qui ne rentrent pas, dérapage budgétaire... la méthode coué a ses limites! Le gouvernement ne pourra faire le dos rond encore bien longtemps en attendant une éclaircie. Il va peut être falloir qu'ils se mettent au travail et que l'on songe à faire des économies avec de vraies réformes.
a écrit le 18/11/2013 à 10:04 :
Un petit dérapage de 5 milliards, c'est pas trop grave c'est pas leurs argents, c'est le nôtre...
Cela fait 50 ans qui sont tous des incapables de gérer un budget
a écrit le 18/11/2013 à 10:04 :
6 petites entreprises disparaissent chaque heure en France, soit plus de 53 000 depuis un an… des artisans et commerçants qui payaient directement leurs tva, charges et impôts en France. Mais les socialistes haïssent les petits entrepreneurs , considérés comme des électeurs de droite ou FN, et préfèrent avoir des grandes surfaces et des grandes entreprises sur notre territoire, qui elles payent majoritairement leurs impôts.... à l'étranger.... On a que ce que l'on mérite.
a écrit le 18/11/2013 à 10:03 :
Ils pensaient vraiment qu 'on allait continuer a travailler pour rien !
a écrit le 18/11/2013 à 10:03 :
ce drôle est du même calibre que toute la clique Hollandaise, il crache des chiffres en l'air au doigt mouillé, effectivement ils doit s'agir d'un trou nettement plus important, à voir comment l'Etat cède des participations. Pourtant c'était facile à prévoir, au Portugal c'était exactement pareil et chaque trimestre le gouvernement revenait avec un "manque à gagner" ( lire une " erreur de prévision") de plus en plus grand. Les effets dépressifs de la taxation de la consommation durent au moins 2 ans. Et la France n'a pas vu la fin de la hausse de la tva. Il vont donc vendre le patrimoine public au mieux offrant et le dos au mur.
a écrit le 18/11/2013 à 9:56 :
peut etre une autre "taxe" ou bien une "contribution patriotique", non ?
a écrit le 18/11/2013 à 9:55 :
En plus d'être socialistes, ce sont des amateurs qui nous gouvernent, d'où la catastrophe qui se dessine inexorablement de jour en jour.
a écrit le 18/11/2013 à 9:52 :
Il se moque de qui ? J'attends la CHUTE, ils sont trop nuls et injustes !
a écrit le 18/11/2013 à 9:49 :
Pourquoi la Tribune censure? Cela fait plusieurs semaines que je ne peux plus placer un seul commentaire. Si mes commentaires ne sont pas publiés, je ne consulterai plus leur site.
Réponse de le 18/11/2013 à 10:22 :
Videz le cache de votre browser. Leur dernière "applet" ne fonctionne pas très bien sur certains browsers, et cela amène a croire que les commentaires ne passent pas, alors qu'ils existent bel et bien. La question suivante serait : vont-ils découvrir la cause de ceci ;-)
Réponse de le 18/11/2013 à 12:30 :
Merci!
Réponse de le 18/11/2013 à 16:53 :
Bonjour,

Nous sommes désolés, nous rencontrons effectivement des problèmes avec le dépôt des commentaires.
Les commentaires sont bien validés mais l’internaute qui a posté le commentaire ne le voit pas immédiatement.
Vous devez faire « ctrl + F5 » pour voir votre propre commentaire apparaître sur la page.

Veuillez nous excusez de la gêne occasionnée,
Nos équipes techniques travaillent sur ce problème.

Bonne journée.
Réponse de le 18/11/2013 à 17:36 :
La remarque du précédent intervenant est exacte, votre conseil d'utilisation tombe totalement dans les usines à gaz instaurées actuellement. Pour continuer à lire et commenter vos articles adoptez un système simple et efficace, ne faites pas comme notre gouvernement.
Merci d'entendre mes propos.
a écrit le 18/11/2013 à 9:44 :
Récupéré les 3 milliards donné à Marseille, reste plus que 2,5 ...
a écrit le 18/11/2013 à 9:44 :
Dont 3 Milliards pour Marseille qui ne résoudra pas les problèmes.
Et qui sait si ce n'est pas le financement pour MENUCCI ???
Réponse de le 18/11/2013 à 11:02 :
la réponse est dans les derniers sondages de Marseille.
Nous français nous sommes bon pour rouspéter mais on nous achète facilement. Le clientélisme tue la France
a écrit le 18/11/2013 à 9:44 :
Jusqu'à présent, Gilles Carrez a toujours montré qu'il savait compter et qu'il était d'une honnêteté scrupuleuse, honnêteté qui lui est reconnue à droite comme à gauche.
Qu'il y ait un écart de 1 à 2 entre ses calculs et ceux de ce rond de cuir Cazeneuve, est tout à fait louche. Que les "services" aient inventé une supercherie pour limiter la casse, voilà qui ne nous étonnerait pas.
a écrit le 18/11/2013 à 9:38 :
L'économie va pourtant très bien et "la reprise est là" ....discours d'Hollande en novembre 2012 (conseil économique européen) ! reprise de la meme affirmation en mars, mai, juillet et octobre 2013 !!!!
Cazeneuve ne connait donc toujours pas ses dossiers !
Pourtant bcp avaient prédit, dès octobre 2012, qu'en augmentant les taxes et les impots, que la France aurait besoin de toujours plus de financement. C'est mathématique....plus vous augmentez les impots, plus vous détruisez l'économie, moins il y a de recettes fiscales et...... plus vous devez encore augmenter les impots, plus vous détruisez encore plus l'économie, moins il y a de recettes fiscales etc.....
Il manque 5,5 milliards qui vont etre compensées par de nouvelles hausses d'impots qui affecteront encore l'économie....et en mars 2014, étrangement il va encore manquer 10 milliards ou plus.....
Réponse de le 18/11/2013 à 13:25 :
Vous avez très bien résumé les effets de la courbe de Laffer cher zérollande. Je rejoins votre commentaire.
a écrit le 18/11/2013 à 9:38 :
Il faudrait peut-être réformé Bercy. Il y a de multiples fautes professionnelles, si la somme des taxes qu'ils inventent, font chuter les recettes existantes.

On dirait qu'il y a un problème de compétences et de compréhensions macroéconomiques de ces Hauts Fonctionnaires formatés au moule de l'ENA
a écrit le 18/11/2013 à 9:37 :
Effet Laffer... Sans hésiter! Du nom de l'économiste Arthur Laffer qui a démontré qu'il existe un taux d'imposition compris entre 0 et 100% qui maximise les recettes fiscales... Plus vous vous éloignez de ce seuil d'imposition, vers le haut ou vers le bas, moins les recettes sont importantes. L'argent est mobile, Hollande et les socialistes n'ont rien compris car ils n'ont jamais travaillé de leurs vies et ne paient pas d'impôts. La France va perdre 10 ans de compétitivité. Les entreprises font faillite jour après jour et sont déjà parties. Les diplômés foutent le camp à l'étranger, comme c'est mon cas. BRAVO BRAVO BRAVO les socialos. Il va y avoir un grand ménage aux municipales, je vote Nous Citoyens ou rien du tout! Seul un type comme Denis Payre comprend vraiment comment faire du business, et donc comment redonner de l'emploi aux Français! C'est pas avec du social (mariage gay?) qu'on va revitaliser l'économie nom de Dieu!
Réponse de le 18/11/2013 à 9:51 :
Si on peut comprendre le raisonnement intellectuel de Laffer je suis au regret de vous dire q'u'il n'a jamais rien démontré : aucune étude empirique, aucun travail statistique ..... Comme vous le dîtes justement vivement les municipales : l'UMP pourra montrer comment faire des économies et des ajustements budgétaires dans les villes dont ils ont la gestion ou celles qu'ils ne manqueront pas de conquérir !
Réponse de le 18/11/2013 à 10:18 :
La situation actuelle ne vous suffit pas comme étude empirique ?
Réponse de le 18/11/2013 à 12:28 :
@Erreur… Vous plaisantez j'espère? Il n'a jamais rien démontré haha… Mais Rappelez-vous la période sous Wilson comment l'Angleterre a été massacrée de taxes et d'impôts et l'appauvrissement général qui s'en est suivi? Comment il a tué l'économie? Mais comme le dit le commentaire du dessus, on dirait que vous faîtes exprès de ne pas comprendre. Peut-être avez-vous des lunettes roses? Ou peut-être aussi ne payez-vous pas d'impôts comme bon nombre de hauts fonctionnaires et ministres du gouvernement?
Réponse de le 18/11/2013 à 23:04 :
Je paie des impôts mais je répète qu'ii n'y a aucune vérification de la plaisanterie de LAffer : il a lui même reconnu avoir griffonné sa courbe sur une nappe en papier de restaurant. Il est évident qu'il ne faut pas trop d'impôt mais de là à toujours asséner les mêmes théories douteuses ...... Merci à l'UMP de montrer la voix pour faire des économies budgétaires : je propose Patrick Balkany en ministre des finances ... Au fait désolé mais je ne vote pas socialiste .....
a écrit le 18/11/2013 à 9:35 :
si on comprends bien, le déficit se creuse donc de 5.5mlrds (6.5 avec le fisaco Ecotax). Mais peut-on croire à l'exactitude des comptes de la Nation lorsqu'un gouvernement fait des comptes à ce point approximatifs ? En fait, la France est en faillite, Fillon l'avais déjà dit.
a écrit le 18/11/2013 à 9:35 :
il n'est pas à un mensonge de + ou a une magouille comptable exemple la semaine derniere emprunt de 4,5 M POUR RENFOUER LE LYONNAIS MAIS AVEC UN TOUR FR PASSE PASSE celà ne figure pas dans les déficites publics ,,,??????
a écrit le 18/11/2013 à 9:33 :
Si beaucoup on fait comme moi (!), il est normal que les recettes de l'IR soient moindres que prévu. En 2013, après la raclée que je me suis pris (merci NS pour le gel du barème), je n'ai plus fait d'heures sup. Donc j'ai moins travaillé en 2013 et payé 743€ de moins d'IR. Et n'allez pas croire que les sommes étaient élevées. Mais en bon célibataire (hélas), c'est la claque assurée dès que l'on travaille plus. Désolé pour le gouvernement, mais il y a des limites à ne pas dépasser. C'est psychologique !
Réponse de le 18/11/2013 à 10:49 :
Pareil pour moi. J'ai réduit mes heures. Inutile de travailler plus pour tout reverser à l'état après. Surtout vu le résultat, on ne sait pas ou passe l'argent mais plus ils taxent moins cela va bien alors plus ils taxent et moins cela va bien alors...C'est un truc sans fin leur système. Autant lever le pied.
a écrit le 18/11/2013 à 9:30 :
Il faut supprimer en urgence le millefeuille administratif. Un maillage unique au monde (région, département, commune, intercommunalité, communauté de communes, communauté d'agglomérations, etc....) couteux et et fort inefficace.
Réponse de le 18/11/2013 à 10:12 :
oui, on peut aussi supprimer le Sénat, le monocamérisme c'est suffisant dans un régime présidentiel univoque et introduire une forte dose de démocratie directe. Il faut réduire les administrations à leur minimum possible, privatiser les systèmes d'assurance de santé, prendre toutes les mesures possible pour gagner en productivité ( promotion du gaz de schiste propre pour une énergie bon marché, promotion des OGM pour des plantes résistantes sans pesticides, supprimer toutes les entraves fiscale et juridiques à la croissance des entreprises ), avoir des politiques préventives de santé publiques (taxer le sucre raffiné, les gras toxiques, le sel raffiné) bref on peut trouver des milliers de choses à faire en urgence - suffit de vouloir le bien de son pays et non de ses copains
Réponse de le 18/11/2013 à 10:13 :
oui, on peut aussi supprimer le Sénat, le monocamérisme c'est suffisant dans un régime présidentiel univoque et introduire une forte dose de démocratie directe. Il faut réduire les administrations à leur minimum possible, privatiser les systèmes d'assurance de santé, prendre toutes les mesures possible pour gagner en productivité ( promotion du gaz de schiste propre pour une énergie bon marché, promotion des OGM pour des plantes résistantes sans pesticides, supprimer toutes les entraves fiscale et juridiques à la croissance des entreprises ), avoir des politiques préventives de santé publiques (taxer le sucre raffiné, les gras toxiques, le sel raffiné) bref on peut trouver des milliers de choses à faire en urgence - suffit de vouloir le bien de son pays et non de ses copains
a écrit le 18/11/2013 à 9:30 :
La conjoncture ? Mais elle est pourtant excellente ! Notre Président ne l'a-t-il pas déclaré lui-même cet été : "La reprise, elle est là !".

Cherchez l'erreur...
a écrit le 18/11/2013 à 9:28 :
et c'est qui qui va encore payer ? c'est bibi
a écrit le 18/11/2013 à 9:22 :
Il faut regarder quelle genre de recette sont manquantes, L'IS et l'IR sont reste stable voir mieux que prevu. Le probleme c'est la TVA. La baisse de la consommation. Est ce que cela ne serait pas du a la fin de la defiscalisation des heures supplementaires qui permettaient un gain de revenu des classes moyennes?
a écrit le 18/11/2013 à 9:22 :
La conjoncture ? Mais elle est pourtant excellente ! Notre Président ne l'a-t-il pas déclaré lui-même cet été : "La reprise, elle est là !".

Cherchez l'erreur...
a écrit le 18/11/2013 à 9:09 :
A mon humble avis en 2014, la France va dépasser 57 pour cent du PIB pour sa dépense publique.

Heureusement qu'avec l'anglais et internet les jeunes peuvent de plus en plus travailler et s'installer par-delà nos frontières.
a écrit le 18/11/2013 à 9:07 :
Ce n'est pas un vrai problème! pendant que le ministre du budget cherche 5,5 M€ notre premier ministre en dépense 5: 3 pour Marseille, 2 pour la Bretagne ! si on ajoute les indemnités à la société de gestion de l'écotaxe, la réparation des radars, le coût de l'augmentation de l'assiette de électricité et du gaz, on arrive à combien? Notre ministre du budget devrait chercher 10 milliards et la commission adoc devrait les inclure dans les frais de campagne du PS. Ce dernier ouvrira une souscription par une taxe supplémentaire!
Réponse de le 18/11/2013 à 9:20 :
vous oubliez les 500 millions à la Tunisie ,les 2,8 millions au Mali l'ardoise de la Côte d'Ivoire qui vient d'être effacée .IL ne fait aucun doute que le gouvernement cherche des recettes pour assouvir sa soif de dépenses.
a écrit le 18/11/2013 à 9:07 :
LA TRIBUNE censure !!!!
Réponse de le 18/11/2013 à 9:41 :
quand meme si vous avez mieux il faut proposer
a écrit le 18/11/2013 à 9:05 :
Impôts-> 7mds /an de manque à gagner dû au départ des plus riches
Impôts->chute de la consommation des classes moyennes
Tout ça pour payer une gabegie sans nom des dépenses publiques ( voir rapports de la cour des comptes)
A quand une gestion saine de notre pays?
a écrit le 18/11/2013 à 9:00 :
M.Cazeneuve est dans la situation de la ménagère incapable de gérer son budget pour faire ses courses et à qui on confie la clef du coffre de la Nation..M.Moscovici, avec son petit patrimoine d'épicier de la rue Cuvier de Montbéliard, ne s'en détache pas. Le B.A.BA des finances publiques, c'est d'avoir des prévisions d'entrées et de sorties d'argent fiables.
a écrit le 18/11/2013 à 8:53 :
Le concours d'innovation pour de nouvelles taxes est ouvert à Bercy. Les cranes d'oeuf vont se triturer les ménInges alors qu'il suffirait de généraliser la taxe à 75% à tous les revenus et profits de l'assistanat.
Réponse de le 18/11/2013 à 9:25 :
si le cumul des aides sociales était plafonné à 75% du Smic nous aurions certainement un peu plus de candidats à la recherche d'emploi et des économies en matière de dépense.
Réponse de le 18/11/2013 à 9:37 :
Bien vu rockit !!!!!!!!
a écrit le 18/11/2013 à 8:52 :
" Un peu moins que prévu "simplement 5,5 milliards ce n'est que ce qu'on donne en une semaine a Marseille et aux bretons , une paille. bonjour l'effet de base pour 2014 Qui peux encore croire les prévisions de budget de ces incompétents
a écrit le 18/11/2013 à 8:48 :
C'est l'effet boomerang. La conjoncture n'a rien à voir, c'est l'overdose fiscale qui s'est mise en route.
a écrit le 18/11/2013 à 8:44 :
La consommation moteur de la croissance, le problème c'est qu'il n'y a plus d'essence pour faire rouler la voiture. Les Verts ont certainement une solution, le 11 novembre j'attendais un twit. de Xavier Cantat pour mettre de l'ambiance plus d'électricité sans doute.
a écrit le 18/11/2013 à 8:38 :
Les 11 milliards d'euros pointés du doigt par Gilles Carrez sont essentiellement des indépendants qui veulent payer moins d'impôts.

Comme on ne pourra plus faire d'optimisation fiscale la seule chose qui sauvera notre pays, c'est la fraude fiscale. Il faut cacher l'argent en attendant qu'un gouvernement nous permette de créer des richesses et de l'emploi.
a écrit le 18/11/2013 à 8:37 :
Quand les politiques découvrent les effets de la courbe de laffer
Réponse de le 18/11/2013 à 8:49 :
Nos dirigeants ne prévoient rien, ils subissent les événements.
Réponse de le 18/11/2013 à 9:44 :
Tout à fait mon cher JMG!!!! Laffer a tout prévu et démontré... C'est à vomir de constater qu'on est gouverné par des incapables qui n'ont jamais travaillé de leur vie, et qui ne comprennent à certains principes de base de l'économie. Quant à moi, dégoûté, je me suis barré de France.
Réponse de le 18/11/2013 à 9:45 :
Tout à fait mon cher JMG!!!! Laffer a tout prévu et démontré... C'est à vomir de constater qu'on est gouverné par des incapables qui n'ont jamais travaillé de leur vie, et qui ne comprennent à certains principes de base de l'économie. Quant à moi, dégoûté, je me suis barré de France.
a écrit le 18/11/2013 à 8:29 :
5,5 milliards manquent...Ce qui veut dire 10 milliards
a écrit le 18/11/2013 à 8:27 :
Avec tout ce qu'ils nous prennent ils disent qu'il en manque encore ? Alors la bravo vraiment très forts d'être aussi mauvai..... Incapables !!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :