Le programme économique du Front National au crible (4/5) : logement, l'obsession de la préférence nationale

 |   |  1564  mots
Le FN propose de détruire les cités construites dans les années 1955 à 1970
Le FN propose de détruire les cités construites dans les années 1955 à 1970
Au moment où le Front National vole de record en record dans le sondages, il a semblé opportun à la Tribune de se plonger dans son programme économique histoire de décoder ce qui apparait bien souvent comme des incantations. Des propositions bien souvent approximatives, datées, ou simplement inapplicables. Quatrième volet de notre série : le logement.

Sujet concernant s'il en est pour les Français, le logement a son chapitre dédié dans le programme du Front national. Le parti dirigé par Marine Le Pen y livre une analyse partagée par beaucoup sur la crise du logement en France, mais milite pour se démarquer  pour une refonte de la politique d'attribution des logements sociaux qui souffrirait d'une "préférence étrangère".

La priorité donnée aux français en matière de logements sociaux?

Première des propositions du FN, la "priorité nationale pour le logement social" est l'élément le plus démarquant de son "programme logement". Cette proposition s'inscrit, il faut dire, dans le crédo nationaliste historique du FN.
Il déplore ainsi qu'en matière de logement social

"on assiste parfois à une véritable "préférence étrangère" dans l'attribution des logements sociaux". "L'assistance" apportée par le logement social, peut, selon le parti d'extrême droite, ne doit en aucun cas être étendue aux étrangers en situation irrégulière.

Pour les immigrés en situation régulière, cette "assistance" peut leur être accordée dans des situations précisément définies par la loi, mais pas question d'en faire une généralité.

Les critères d'attribution n'ont rien à voir avec les origines

Dans les faits, si une part importante des habitants des HLM est issue de la diversité, cela ne découle en aucun cas d'une quelconque sorte de discrimination positive.

"Il se trouve que les populations d'origine étrangères se trouvent davantage dans une situation de précarité sur notre territoire", explique Antony Fage, avocat spécialisé dans le droit du logement. "Dire que l'on donne la propriété en France au logement des étrangers est une affirmation biaisée. Aucun élément ne permet d'affirmer que les bailleurs sociaux font une discrimination positive à l'égard des étrangers", assure-t-il. "Les critères d'attribution des logements sociaux sont dans les textes de loi et n'ont rien à voir avec les origines. Ils intègrent les revenus, la composition de la famille, le temps d'attente etc… Et ils sont scrupuleusement respectés par les bailleurs sociaux", constate quotidiennement l'avocat.

Rendre publique la liste des bénéficiaires de logement sociaux?

Pour améliorer la gestion du parc locatif social existant, le FN propose de réaliser un audit des conditions d'occupation actuelles des logements sociaux. Mais aussi "d'assurer la transparence dans les procédures d'attribution des logements sociaux avec la réunion des commissions d'attribution rendues publiques et listes des bénéficiaires disponibles dans les mairies".

Le problème est davantage le manque de logements

Certes, il semble nécessaire de clarifier les processus d'attribution de logements sociaux, mais au-delà de toute considération politique, "le problème de fond n'est pas dans la simplification ou dans la clarification des règles d'attribution des logements sociaux, il réside davantage dans le manque important de logements sociaux", analyse Antony Fage. Une pénurie qui en met certains sur la touche et qui cristallise les aigreurs. 

L'autre proposition qui milite pour rendre publique la liste des bénéficiaires de logements sociaux risque de poser un sujet de protection de la vie privée dont le garde fou, la Cnil, risquerait de s'emparer. De surcroît, le gouvernement a intégré récemment une mesure dans son projet de loi pour un accès au logement et un urbanisme rénové (Alur) qui instaure davantage de transparence en amont du dépôt de candidature, et en aval, en informant le locataire à chaque étape du dossier. Le demandeur aura également accès aux caractéristiques du parc social et le niveau de satisfaction des demandes exprimées sur le territoire qui l'intéresse.

Des dispositifs pour soutenir les primo-accédants?

Pour soutenir l'accession à la propriété, le Front national propose d'instaurer un chèque "premier logement" qui permettrait aux jeunes primo- accédants de bénéficier d'un crédit d'impôt. "Son montant serait défini en fonction des ressources du foyer", écrit le FN.

Certains le souhaitent, d'autres craignent des effets d'aubaine

Des dispositifs de soutien aux primo-accédants existent déjà depuis un certain temps (prêt à taux zéro, prêt à l'accession sociale). Et si certains ont été restreints (fin du PTZ dans l'ancien) et mieux calibrés ces dernières années, c'est avant tout pour éviter les effets d'aubaine à la finalité inflationniste.

Mais en cette période de crise, où les primo-accédants sont exclus du marché de l'accession, beaucoup d'économistes et de professionnels du secteur de l'immobilier militent pour un renforcement des aides publiques aux jeunes actifs souhaitant acheter pour la première fois.

Pourtant, il est légitime de se demander si une politique soutenant coûte que coûte la demande n'empêche pas mécaniquement la baisse des prix des logements. Eux qui sont aujourd'hui trop élevés par rapport au niveau de revenus des Français dans les zones tendues.

Des aides fiscales pour développer le secteur locatif privé

Autre étape du parcours résidentiel des ménages, le logement locatif privé doit aussi être développé, selon le FN. Ce, toujours grâce au soutien constant de l'État.
Le parti milite ainsi pour que les propriétaires de logements bénéficiant d'aides fiscales, comme les dispositifs d'investissement locatif, soient contraints par des contreparties sociales.
Le FN milite en plus pour "une fiscalité modérée des collectivités locales (taxe foncière) qui permettrait de garantir une rentabilité locative attrayante".

Le gouvernement le fait déjà

En substance, le gouvernement de Jean-Marc Ayrault agit déjà dans ce sens pour soutenir le secteur locatif privé : le dispositif d'investissement locatif dit "Duflot" qui a remplacé le "Scellier" propose déjà des loyers réduits en contrepartie d'avantage fiscaux supérieurs pour l'investisseur particulier. L'exonération de taxe foncière durant 15 ans sera pour sa part appliquée dès 2014 aux investisseurs institutionnels attirés par le logement résidentiel.

Priorité pour les zones rurales et destruction des barres HLM

Ciblant les populations rurales, le FN milite pour que "l'Etat stratège" définisse "une politique d'aménagement du territoire favorisant les programmes immobiliers neufs dans les zones aujourd'hui désertées, rurales en particulier".

En outre, "la politique de l'habitat et des paysages doit être repensée en veillant à l'intégration de l'urbanisme et de l'architecture dans l'environnement naturel et le respect de nos traditions architecturales. Il est impératif d'organiser dans le cadre d'un plan décennal, la destruction des cités construites dans les années 1955 à 1970 et leur remplacement par un habitat de taille et d'esthétique traditionnelles, dans le respect de chartes d'insertion paysagère".

Le risque espagnol

Attention à ne pas multiplier les constructions de logements dans des zones où la demande est faible. Ce type de politique a d'ailleurs coûté beaucoup à l'Espagne notamment, où l'on trouve désormais à plusieurs dizaines de kilomètres des grandes métropoles des villes désertes.
En fait, si l'on veut entreprendre davantage de constructions dans les zones rurales, il faut impérativement en parallèle mener une politique d'urbanisme ambitieuse qui favorise l'émergence de bassins d'emplois et de réseaux de transports en commun efficaces.

Concernant la destruction des cités construites dans les années 1955 à 1970, l'idée fait sens, la question du relogement des familles qui les occupent demeure.

Densifier dans les villes?

Attaché à la sauvegarde des zones cultivables, le FN se rend tout de même à l'évidence sur la nécessité de "modifier les règles d'urbanisation dans les zones denses, telles que les grandes métropoles".

"On ne peut plus exclure le retour à un habitat vertical dans les zones très denses, telles par exemple que Paris et sa première couronne. Il devra s'agir alors d'un Parc immobilier nouveau de qualité, orienté en particulier sur le parc locatif intermédiaire", est-il expliqué dans le programme. 

Cécile Duflot s'y attelle

Ce que propose le FN en matière de densité, le ministère du Logement de Cécile Duflot s'y attelle déjà. En accord avec le président de la République, la ministre du Logement a ainsi lancé il y a quelques mois un processus de densification des zones urbaines.
Résultat, des dérogations aux règles d'urbanisme pourront être prises pour faciliter la construction dans les zones tendues.

Elles concerneront principalement l'Île-de-France pour transformer des immeubles de bureaux vacants en logements ainsi que pour surélever des immeubles de logements. La construction de logements sur les "dents creuses" -des immeubles qui ne comportent qu'un ou deux étages et sont insérés entre des bâtiments plus hauts- sera également facilitée sur tout le territoire.

Enfin concernant le logement intermédiaire, il a été remis au goût du jour récemment. Avant même que le statut de ce type de logement destiné aux classes moyennes ne soit créé par voie d'ordonnance, le projet de loi de finances 2014 donne déjà des avantages fiscaux (TVA à 10% et exonération de taxe foncière pendant 15 ans) aux investisseurs institutionnels qui accepteront de louer des logements à des prix inférieurs à ceux du marché.

______

>>> Lire aussi  Les Français et le Front National dans la perspective des élections municipales de 2014

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/12/2013 à 9:07 :
L"UMPS est un tandem politique du passé, le socialo-communisme n'a jamais rien apporté de bon et de profitable aux peuples!.
En 2014, commençons à nettoyer les écuries d'Augias, n'ayons pas peur de l'avenir, votons mouvement national.
a écrit le 02/12/2013 à 8:53 :
Si vous voulez être patriote, achetez français. Félicitations a la tribune pour cette série d'articles sur le FN qui permet de creuser quelques idées du FN au lieu d'en rester a des slogans populistes.
a écrit le 02/12/2013 à 0:35 :
D"ans le chapeau de cet article on note :"(...) à la Tribune de se plonger dans son programme économique histoire de décoder ce qui apparait bien souvent comme des incantations. Des propositions bien souvent approximatives, datées, ou simplement inapplicables" cette déclaration tendancieuse discrédite déjà l'article. Pour le reste quel programme politique de droite comme de gauche n'est pas approximatif et plus encore mensonger. Les Présidentielles précédentes, Sarkosy et Hollande, nous ont montré combien nos partis gouvernants ont des programmes infondés, irréalistes (les preuves ne font hélas que s'accumuler...) et fortement démagogiques.
a écrit le 01/12/2013 à 21:11 :
Pourquoi parlez vous d'obession de la préférence nationale ? Croyez-vous que nos grands-parents et parents et ancètres aient risqué ou donné leurs vies pour la France, pour qu'ensuite on dilapide leur héritage, si durement acquis et protégé, auprès de toute la misère du monde ? Mais que vous passe-t-il par la tête ? N'avez pas d'enfants pour qui vous aimeriez une vie radieuse dans un pays prospère et non pas du tiers monde ? Si rien ne change, la France va passer dans les pays du tiers monde ...
a écrit le 01/12/2013 à 17:39 :
les partis désignés comme les extrêmes pour être ainsi évincés par les tenants, devraient s'allier pour chaque scrutin , alors le pays aurait trouvé son antidote pour bouleverser la sinistrose .
a écrit le 01/12/2013 à 16:20 :
Le fn veut revenir au moyen age avec des octrois autour des villes.
Réponse de le 01/12/2013 à 17:24 :
Le moyen-age est déja en France grace aux "succès" des politiques économiques menées depuis 30 par les rentiers de la politique qui coulent la France impunément en se gavant sous les dorures de la République
Réponse de le 04/12/2013 à 15:05 :
Ah parce que le fn est un parti composé uniquement de prolétaire?!! M. le pen n'est pas un "rentier" de la politique, peut-être? Non ? Bah je ne sais pas ce qu'il vous faut ! On pourrait même parler de rentier tout court en ce qui le concerne !!!
a écrit le 01/12/2013 à 16:07 :
Demandez à MLP ce qu'elle a voté au parlement européen sur le pacte euro-atlantique. Vous saurez selon sa réponse si elle est crédible et digne de foi.
a écrit le 01/12/2013 à 12:42 :
le nationalisme dans un monde comopolites est arriere???
a écrit le 01/12/2013 à 12:40 :
De toute manière, au final on restera des cochons de payant. Eux (umpsfn) continueront à se gaver aux frais du contribuable. Et ça, c'est une certitude.
a écrit le 01/12/2013 à 11:54 :
J'ai travaillé aux Etats Unis durant 22 ans, là bas ils mettent le drapeau des US aux fenêtres, dans la voiture ou dans le jardin. . En France si vous avez le malheur de faire ça gare à vous vous serez traité de fachos, nazis . . . Alors c'est normal que le FN progresse
Réponse de le 01/12/2013 à 12:55 :
C'est drole, mais mes voisins turcs ont mis le drapeau français devant leur maison l'année dernière.
Réponse de le 01/12/2013 à 15:59 :
c'était un signe de victoire c'est bien connu!
a écrit le 01/12/2013 à 11:33 :
Le petit Nicolas c'est servit de de l'euro pour emprunter à outrance ... le couillon de François... qui ne sait absolument pas ce qu'il doit faire ..... respecter les 35H patati patata ... il faut nous remettre à jour ! les politiciens ... en résumé "c'est de la merde " !

3 X 8 = 24 H .... 5 X 8 = 40 H .... c'est la nature qui le dit ! C'est mieux que les portiques écotaxe ... pensés pour vos voiture à long terme !
a écrit le 01/12/2013 à 11:23 :
Le danger une sortie de l'euro n'est pas possible, ni crédible ..... (je n’adhère pas à la gestion l'euro pour info...avec un parlement qui vote sur le taille des pots yaourt) ... mais cela plongerai les citoyens dans la misère !!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Réponse de le 07/12/2013 à 22:20 :
parce qu'aujourd'hui l'euro nous a t il protégé de ce scénario ?
a écrit le 01/12/2013 à 9:09 :
" l'obsession de la préférence nationale" heu ça veut dire quoi ? Haaa vous voulez dire que le FN souhaite aider les gens du pays et non pas la misère du monde ? Apparemment c'est une insulte ?! Parce que perso, je connais pleins d"étrangers qui se logent en payant ! J'ai lu un commentaire ci-dessous " les électeurs du FN ont souvent tendance à réver et croire qu'il suffit de changer de partis au pouvoir pour régler la plupart des problèmes" MDR MDR MDR j'imagine qu'il ne vote pas ??? parce que VOTER ça sert à ça !!!!!!
Réponse de le 01/12/2013 à 9:26 :
Voter ne sert pas forcément à "changer" mais à "choisir" ce qui peut vouloir dire ne pas changer. Le FN veut changer mais n'a pas de propositions suffisamment fiables pour çà. Il ferait déjà mieux d'être "constructif". On peut améliorer un pouvoir en place sans forcément changer. C'est pareil pour des ministres. De même quand vous faîtes des commentaires sur la Tribune, vous ne changez pas forcément chaque fois de journal quand vous êtes en désacccord mais vous faîtes un commentaire pour éventuellement améliorer/compléter un article. Comprendo ?!
Réponse de le 01/12/2013 à 9:53 :
Il est vrai que pour changer quelque chose il faut avoir le pouvoir mais notre situation est différente car le pouvoir est ailleurs. La France est sous la tutelle de l'Europe de Bruxelles qui a sa propre politique!
Réponse de le 01/12/2013 à 10:53 :
Si l'Europe était tant sous la tutelle de Bruxelles, elle aurait évolué dans un sens confédéral voire fédéral ce qui est loin d'être le cas. Et ce qui a empêché l'Europe d'évoluer c'est justement le souverainisme pour ne pas dire l'égoïsme des peuples jusqu'à présent. Dire que la Grande Bretagne par exemple est sous la tutelle de Bruxelles risque de mettre le feu aux chapeaux de la Reine ! Vous y allez fort au FN dans les raccourcis simplistes !
Réponse de le 01/12/2013 à 11:45 :
l'UMPS a montré ce qu'il savait faire. Plus inquiétant, qu'un électeur ne puisse faire le lien entre une monarchie républicaine clientéliste faite de mensonges, de pillages et d'escroqueries, un système politique vicié anti-démocratique, un marché unique sanglant gangréné par le dumping, les subventions et les copinages, avec la déchéance du pays. curieux.
a écrit le 01/12/2013 à 9:02 :
Quand je vois les moyens mis en oeuvre pour demonter le FN (par les copains UMPS qui ne veulent pas partager le gateau)...me donne envie de voter pour lui...rien pour mettre le bazar chez les 40 voleurs..40 veut dire 40000...ou+.
Réponse de le 01/12/2013 à 9:50 :
Quand je vois la démagogie et le populisme comme les accords mis en oeuvre par le FN au plan européen pour démolir l'Europe, la cibler systématique en tout et viser une Umps qui n'est en rien une unité et alors qu'il y a aussi le centre, le modem, les verts etc etc. cà ne donne pas envie de voter pour un parti démolisseur qui parle de France mais divise à longueur de journée.
Réponse de le 01/12/2013 à 10:44 :
Barroso et sa caste de technocrates de Bruxelles n'ont JAMAIS ete elu, Barroso n'a jamais ete elu de sa vie ! Et pourtant il seme tres bien la misere en Europe en toute impunite
Réponse de le 01/12/2013 à 11:04 :
Ben voyons Barroso est bel et bien élu avec un mandat de 5 ans, certes pas directement par les peuples mais la proposition a déjà été faite et refusée par qui ? par les nations souverainistes ! Au FN vous inversez tout pour justifier votre nationalisme ! Quant aux technocrates, José Bové technocrate ? je veux bien mais je ne les imaginais pas fumer la pipe et en pull ! Et que fait la famille le Pen mari et père etc au parlement européen ? Ce sont des "technocrates" comme les autres et leurs indémnités aussi !
Réponse de le 01/12/2013 à 11:15 :
Elu par qui deja Barroso ?? Par sa caste elle meme, qu'il dirige lui meme ! Au royaume des aveugles les bornes sont donc roi ! Ecoutez l'eurodepute Nigel Farage.
Catherine Ashton nommee ministre des affaires etrangeres, elle la baronne qui n'a non plus jamais ete elue dans sa vie !!!!
a écrit le 30/11/2013 à 22:43 :
Ce décryptage du programme du FN est très intéressant car les électeurs du FN ont souvent tendance à réver et croire qu'il suffit de changer de partis au pouvoir pour régler la plupart des problèmes. Les mentalités restent les mêmes et les politiciens d'un parti plus interventionniste encore comme le FN et tel que son programme le souligne, ont toujours tendance à abuser. Les solutions qu'il propose n'ont pour beaucoup jamais marché. Appliquer la préférence nationale en Europe et vouloir sortir de l'euro c'est parmi d'autres les pires idées pour faire éclater une entité de 28 pays récente qui demande beaucoup de temps et d'énergie à se construire mais qui apporte bien plus d'avantages à terme. Pour se distinguer le FN choisi de faire le contraire de ce que font la plupart des grandes zones géographiques mondiales. La réalité le rattrapera mais à nos dépens.
Réponse de le 01/12/2013 à 9:05 :
Je suppose que UMPS est une reussite de democratie propre....moi je pense plutot un fiasco de royaute corrompue....à chacun sa vision...Le FN n est pas une solution mais un moyen pour faire exploser UMPS et sa bande de copains corrompus...qui nous amenent à la cata...que risque t on de plus...????
Réponse de le 01/12/2013 à 9:47 :
L'Umps est une vision très shématique. A l'ump il y a beaucoup de gens proches du FN et vice versa. Idem au FN des gens proches de la gauche. Le FN est juste un concept d'un groupe qui veut le pouvoir mais ne fait pas des propositions suffisamment fiables et réalistes, pas plus que d'autres partis et même plutôt moins. Bien des idées du FN au fil du temps sont populistes et démagogiques mais dans la réalité peu voire inapplicables. Proposer par exemple une sortie de l'euro dans le contexte actuel et à l'inverse de ce que font tous les autres continents c'est par exemple très irréaliste. Si le FN avait un historique plus sérieux en propositions ce serait autre chose, mais il s'est distingué comme d'autres par des propositions opportunistes. C'est ce qui le rend moins fiable que d'autres, sans parler des personnes qui détiennent le pouvoir au FN. Les italiens ont voté Berlusconi ou Beppe Grillo, quand ils n'en sont pas vite revenus çà leur à coûté très cher. Donc en résumé si pour remplacer l'ump, le Ps, le centre etc on choisit le FN on risque plutôt de connaître pire encore. Vous pouvez toujours rêver bien sûr mais on a plus de temps à perdre alors mieux vaut pousser le gouvernement actuel qui est là pour presque 4 ans dans les bonnes directions donc être constructifs pour ce qui concerne l'opposition et on ne peut pas dire que c'est un gouvernement fermé. On gagnera plus de temps que d'attendre une Marine qui n'est d'ailleurs qu'une tendance dans son parti plutôt diverssifié.
a écrit le 30/11/2013 à 22:41 :
Plus vous critiquez le FN et plus je le soutien. Car je suis convaincu que vous comme le PS et l'UMP êtes jaloux d'être aussi minables que vous l'êtes. Vous n'avez aucune solution excepté la critique du FN.
Réponse de le 30/11/2013 à 22:53 :
Le FN existe depuis des décennies et n'a pas montré qu'il avait des solutions constructives qui ont marché ailleurs. Il s'est placé en position la plupart du temps négative. C'est plus facile que de gouverner et d'être dans la réalité. Il critique l'Europe mais en profite bien au parlement notamment. Les villes qui ont voté le FN n'ont pas souvent revoté pour lui déjà au plan local. Vouloir faire croire que le FN est la solution est une supercherie. Ce n'est pas un problème de tel ou tel parti mais d'adopter des politiques au fil du temps qui correspondent aux réalités du moment. Le FN cherche comme beaucoup le pouvoir et c'est en cela qu'il n'y a rien de nouveau. S'il avait su avoir des idées intéressantes il aurait déjà percé en politique depuis longtemps comme beaucoup d'autres car le PS et l'Umps n'ont pas été les seuls à gouverner ni au plan local. Le FN ne fait recette que dans les crises et çà n'est pas un bon signe de durabilité et d'acceptation par la majorité.
Réponse de le 30/11/2013 à 22:54 :
Le FN existe depuis des décennies et n'a pas montré qu'il avait des solutions constructives qui ont marché ailleurs. Il s'est placé en position la plupart du temps négative. C'est plus facile que de gouverner et d'être dans la réalité. Il critique l'Europe mais en profite bien au parlement notamment. Les villes qui ont voté le FN n'ont pas souvent revoté pour lui déjà au plan local. Vouloir faire croire que le FN est la solution est une supercherie. Ce n'est pas un problème de tel ou tel parti mais d'adopter des politiques au fil du temps qui correspondent aux réalités du moment. Le FN cherche comme beaucoup le pouvoir et c'est en cela qu'il n'y a rien de nouveau. S'il avait su avoir des idées intéressantes il aurait déjà percé en politique depuis longtemps comme beaucoup d'autres car le PS et l'Umps n'ont pas été les seuls à gouverner ni au plan local. Le FN ne fait recette que dans les crises et çà n'est pas un bon signe de durabilité et d'acceptation par la majorité.
a écrit le 30/11/2013 à 17:55 :
le programme du front n'est certes pas parfait mais ce qui est sur c'est que celui du PS ou UMP sont mauvais et createur d'impot, de chomage, de surendettement, de descrimination, d'insecurite .
OUI il est temps de changer en gros je dirais que le programme du fn est assez proche du canada, Japon ?Corée... que des pays qui se portent bein mieux que la France et la politiqye nefaste de l'UMP et PS et leur satellites.
Et mr les journalistes demandaient vous pourquoi les français n'achetent plus votre presse aux ordres de l'UMP et PS et votre doctrine du politiquement correct qui ruine notre beau pays.
Et malgres vos articles je voterai pour le fn car plus vous les attaqué plus ça me renforce dans mes convictions.
Et mon nom de famille est bien moins français que le votre.......
Réponse de le 30/11/2013 à 19:14 :
Entièrement de votre avis !
Réponse de le 30/11/2013 à 19:49 :
Bien dit, une presse partial n'intéresse que ceux qui veulent pas se faire d'avis.
Réponse de le 30/11/2013 à 20:28 :
Et mon non plus je n'ai pas un nom à consonnance française
Réponse de le 30/11/2013 à 23:09 :
@ Changement : vos exemples ne sont pas bons : le Japon est bien plus endetté que la France et sa dette s'est accrue très fortement avec le pouvoir actuel contrairement à nous et au nôtre. Vous ne ferez jamais travailler les français individualistes comme des japonais plus disciplinés qui prennent bien moins de vacances. Les modèles sont très différents. Pour le Canada il profite de son grand voisin les EU et des matières premières de son sous-sol que nous n'avons pas. Le FN veut au contraire nous faire sortir de l'euro et de l'Europe, soit le contraire du Canada et des Etats-Unis et même de tous les autres. Quant à la Corée le modèle notamment social est là aussi très différent. Enfin en quoi la presse attaque le FN ? Je lis bien plus d'articles critiques à l'égard du gouvernement actuel et en son temps du précédent. Si vous ne voulez pas être critiqués au FN, ne prenez pas le pouvoir car étant plutôt un parti extrême malgré que vous ne le voudriez pas, vous risquez d'être très critiqués car vous ne représentez absolument pas une majorité durable de français mais seulement des français en crise. La France est ainsi faîte, c'est une réalité.
a écrit le 30/11/2013 à 17:18 :
L'article est partial et ne correspond pas à la réalité et en tout point, vous devriez appeler à voter Socialiste en claire et tout le monde comprendrait mieux .
a écrit le 30/11/2013 à 16:28 :
En Australie, Canada, Grande Bretagne, Emirats Arabes Unis, Coree du Sud, Japon, etc la preference nationale existe et personne ne traite ces pays de dictature nationaliste !, Pourquoi pas en France où les sans papiers comme la famille de Leonarda sont logés et entretenus a nos frais pendant que des SDF francais meurent de froid ? A Lyon, 300 albanais sans papiers sont loges et blanchis gracieusement dans des prefabriques tout neufs installes sur la commune de Oullins !!
a écrit le 30/11/2013 à 16:25 :
Article de science fiction.Quand on est journaliste on ne doit pas écrire ce que on a envie de voir mais ce que l'on voit.
a écrit le 30/11/2013 à 16:00 :
Est-ce vraiment pire que les Khmers Verts ?
L’écolocratie bien-pensante qui ravage notre industrie nous mène droit dans le mur.
Je suis assez âgé pour me souvenir des stalinien des années cinquante : c’était le même topo.
Réponse de le 30/11/2013 à 23:24 :
En quoi l'écologie a t-elle ravagé notre industrie ??? C'est une industrie qui dans le monde s'est largement développé et après une période de trop forte croissante a malgré tout su consolider et repartir nous avons quelques fleurons en France y compris dans les Pme. La Chine parmi d'autres a développé des leaders. L'introduction de l'écologie dans les entreprises a permis des développements spectaculaires, des sociétés comme Google, Microsoft et bien d'autres l'intègrent. Le public en majorité le demande. Vous semblez avoir mal analysé les changement en cours dans le monde et êtes en retard d'au moins une guerre !
Réponse de le 30/11/2013 à 23:24 :
En quoi l'écologie a t-elle ravagé notre industrie ??? C'est une industrie qui dans le monde s'est largement développé et après une période de trop forte croissante a malgré tout su consolider et repartir nous avons quelques fleurons en France y compris dans les Pme. La Chine parmi d'autres a développé des leaders. L'introduction de l'écologie dans les entreprises a permis des développements spectaculaires, des sociétés comme Google, Microsoft et bien d'autres l'intègrent. Le public en majorité le demande. Vous semblez avoir mal analysé les changement en cours dans le monde et êtes en retard d'au moins une guerre !
a écrit le 30/11/2013 à 15:50 :
Cela changera un peu car pour le moment,c 'est plutot priorité au non nationaux !!!
a écrit le 30/11/2013 à 15:43 :
vive le FN baisse de 4,45 % des retraites complementaire suite au versement mensuel a partir de janvier,aux armes
Réponse de le 30/11/2013 à 17:19 :
pourquoi "baisse de 4.45 %" ?? mais vous avez raison, à compter du 1er janv 2014, les pensions ARRCO et AGIRC seront payées tous les mois et non plus tous les trimestres ; mais je ne comprends pas "baisse de 4.45 %"???
Réponse de le 30/11/2013 à 20:36 :
L'écotaxe en plus de la csg et le rds , bof ! faut s'habituer à tout .
Réponse de le 01/12/2013 à 9:48 :
vous ne comprenez pas qu'en vous payant mois par mois vous perdez de l'argent? Si on vous donne la somme des trois mois aux debut de la periode c'est qu'on vous donne plus tôt le 2eme et le 3eme mois du trimestre que vous pouvez placer alors que maintenant...pourquoi croyez vous que les impôts vous poussent à mensualiser c'est qu'ils vous font payer d'avance au lieu de vous faire payer en terme échu! Vous ne croyez pas que ce gouvernement vous propose des choses rentables pour vous,
a écrit le 30/11/2013 à 15:38 :
Si l'auteur de l'article avait fait une demande de HLM il aurait pu constater que la priorité est donnée à ce qu'il appelle la "diversité".
a écrit le 30/11/2013 à 15:31 :
@germaine: au nom de quoi nos ancêtres ont bâti ce pays et se sont fait casser la pipe "pour la France" ? Bon, toi t'arrives, tu mets les pieds sous la table et tu te plains que t'as pas encore assez, non :-)
a écrit le 30/11/2013 à 15:06 :
C est super comique de voir la pseudo élite de France et de Bruxelles s'insurger contre une préférence nationale alors que pratiquement tout les pays l'applique au maximum ( USA, Canada, Russie, et même Allemagne. Cette pseudo élite n a vraissemblablement pas regardé ce qui ce passe en dehors des murs de l'ENA. Vraiment 100% comique.
Réponse de le 30/11/2013 à 17:53 :
Oui sauf que dans les murs de l ENA les politicocrates et les barons pratiquent allègrement la préservation de leurs privilèges. Une sorte de modèle d'integration les élites qui se reproduisent dans leur caste., non...ohoh
Réponse de le 01/12/2013 à 13:01 :
à Bob: Pour la Russie c'est faux ce que vous dites. En France dans certains domaines il y a une préférence nationale. Par exemple, l'embauche d'un spécialiste étranger passe par la DIRECCTE, où il faut prouver qu'il est meilleur que les candidats français.
Réponse de le 01/12/2013 à 18:16 :
C est vrai qu il reste en France quelques préférences nationales bien faibles, mais comparativement aux Canada, USA, Japon et Allemagne, la stimulation nationale est a l'agonie, et c'est pas correcte ni moralement ni économiquement. Nous sommes dans un libre échange totalement asymétrique contraire aux intérêts de la grande majorité des citoyens. Ceci est le propre du libre échange.
a écrit le 30/11/2013 à 14:25 :
La solution c est faire des logements mais comme être propriétaire ne présente que des inconvénients et une non rentabilité et des contraintes administratives, tout les potentiels investisseurs privés quittent le marche , la preuve les ZINZINS ont quittés le marche depuis longtemps, quand ils reviendront sur ce marche alors les investisseurs privés reviendront
a écrit le 30/11/2013 à 13:54 :
La préférence nationale est une absurdité:au nom de quoi les français devraient -ils etre prioritaires sur leur sol par rapport aux étrangers?
Réponse de le 30/11/2013 à 14:57 :
@ germaine n quoi un debouté (fraudeur)donc en situation iréguliere devrait avoir la priorité sur un francais ex le cas famille leonarda où mr ne voulait pas travailler madame n'entrenait meme pas son logement et la gamine avait un record d'absenteisme ???
Réponse de le 30/11/2013 à 21:05 :
Germaine n'a pas parlé de personnes en situation irrégulière mais d'étrangers.
a écrit le 30/11/2013 à 13:39 :
Avec le front national;on retourne au moyen age avec des octrois autour des villes.
Réponse de le 30/11/2013 à 15:22 :
A lemans
Au moyen age,l'intrus était bouté hors territoire,ou il devait soumis.Comment réagir en région PACA ou en IdF,avec une immigration de mendicité????
Quand à l'octroi,les Bonnets rouges se sont souvenus de la révolte de leurs Anciens envers Louvois et Louis 14,car l’écotaxe ,les asphyxie comme au temps du blocus Provinces Unies.
Alors un peu d'histoire fait constater que même diplômé,nous restons des benêts!!!
a écrit le 30/11/2013 à 12:44 :
On ne pourra être en accord avec cet article. Sur le logement, les droits étant identiques pour chacun, il est désolant et mensonger de dire que les étrangers sont plus souvent en situation précaire que les français. Jouer sur une image fausse n'est ni de l'économie ni du journalisme. par contre on sait que nombre de gens riches souvent occupent des logements sociaux par privilège et que certains étrangers bâtissent dans leur pays d'origine des résidences aux frais des français. Le logement social en soi est abberrant. Il convient d'accorder une logique de propriété pour chacun avec un étalement ou des subventions proportionnées. Mais la question se pose aussi de savoir si l'état doit pallier aux salaires trop bas ou au prix de logements trop hauts ?
a écrit le 30/11/2013 à 12:42 :
Le problème c'est que l'on laisse des gens "d'origine étrangère" se précariser dans notre pays et deviennent prioritaire! Donc on peut dire qu'ils ont été dupé dans l'accueil et font concurrence aux autochtones qui n'ont d'autre pays que celui où ils sont! J'ai voulu travailler, étant plus jeune, en Afrique et l'on m'a rétorqué que je ne pouvais y aller car les locaux avaient la priorité, du coup je n'ai pu m'expatrier et cela me semblai logique comme situation!
a écrit le 30/11/2013 à 11:33 :
Le PS a l'obsession d'accueillir de plus en plus de nouveaux entrants illegaux et de les régulariser massivement par paquets entiers de maniere a developper sa clientele electorale.
a écrit le 30/11/2013 à 11:23 :
J'ai hâte de lire la suite des aventures de Mathias Thépot (le rédacteur de l'article). J'adore les fictions.
a écrit le 30/11/2013 à 11:22 :
pourquoi "obsession" la tribune pourrait aussi faire un article sur les obsessions de la gauche comme piquer l'argent des riches, ???
a écrit le 30/11/2013 à 11:20 :
FN ou pas, le problème est insoluble et tout ce qui est, ou sera réalisé ne permettra que de limiter la casse. La question fondamentale est: Qu'est-ce qu'une communauté et plus globalement la Terre peut supporter comme population. Le malthusianisme, la politique de l'enfant unique, les camps d'extermination... ne sont évidemment pas des solutions finales.
Nous sommes condamnés à vivre ensemble, avec tout ce qui fait la vie, bonheurs, malheurs, injustices, il appartient à chacun de trouver son chemin pour la meilleure vie possible, vie qui ne peut-être en permanence guidée par des sentiments négatifs, haine, jalousie, racisme.
a écrit le 30/11/2013 à 10:33 :
Après le 5/5 du programme FN, j'espère que les journalistes de la Tribune vont nous faire savourer les 40 dernières années de gestion des autres partis politiques?.
Il y aura probablement beaucoup plus de grain à moudre, et pour rester un peu objectif, il faudra y consacrer au moins 100 articles, tellement les péripéties sont nombreuses.
Réponse de le 30/11/2013 à 10:49 :
Je suis d'accord avec vous: je n'ai lu aucun de ces articles, mais j'allais mettre un commentaire du même type que le votre. Je ne voterai jamais FN (parce que c'est la droite en pire) d'ailleurs ça fait longtemps que je ne vote plus pour des parties politiques, mais c'est du journalisme de bas étage. Après il ne faut pas que les journalistes s'étonnent qu'ils ne vendent plus de journaux ! (au lieu de se réunir chaque mois au club du siècle pour recevoir la bonne parole de leur maître)
Réponse de le 30/11/2013 à 13:04 :
C'est vrai candide que l'on a peur que de ce que l'on ne connait pas! Le nuit par exemple, mais un peu de lumière suffit pour mieux comprendre!
a écrit le 30/11/2013 à 10:20 :
Quand on rejette la préférence nationale, c'est qu'on préfère l'étranger. Objectivement. Mais il faut oser le dire et l'assumer, ce qui est loin d'être le cas. Mauvaise conscience, peut-être ? Les Américains n'ont pas tant de scrupules.
Réponse de le 30/11/2013 à 18:35 :
Rejeter la préférence nationale n'est pas forcément préférer l'étranger (ce qui serait alors la préférence étrangère)., cela peut aussi être préférer ni l'un, ni l'autre et les traiter comme deux personnes égales en droit, ce qui est un de nos principes républicains hérité de la révolution française.
Réponse de le 01/12/2013 à 14:33 :
Je maintiens que je rejeté la préférence nationale comme je rejette la préférence étrangère.
a écrit le 30/11/2013 à 10:00 :
Tiens tiens!, je ne savais pas que la Tribune avait changé de propriétaire.
a écrit le 30/11/2013 à 9:53 :
Le programme du FN ne semble pas plus différents des autres puisque l'on sait dans tous les cas que les programmes sont fait pour faire voter les gogos. Une fois au pouvoir la majorité fait ce qu'elle a envie elle hiérarchise ses priorités en fonction des désiratas de ses groupes de pressions et s'abrite derrière une sois-disante démocratie républicaine pour gouverner en despote qu'elle soit de droite ou de gauche.
a écrit le 30/11/2013 à 9:50 :
Si le FN arrivait au pouvoir, il faudrait qu'il réapprenne aux médias à travailler sans parti pris et en toute objectivité.
Réponse de le 30/11/2013 à 10:01 :
Je crois que c'est clair, on demande juste un minimum d'objectivité. Il y a clairement de gros problèmes dans la gestion des HLM.
Réponse de le 30/11/2013 à 10:05 :
Très bel espoir. Il faudrait supprimer toutes les niches fiscales juste avant les élections. Alors pourrions nous retrouver peut être un peu d'objectivité dans les médias
A suivre
Réponse de le 30/11/2013 à 10:22 :
@ A suivre
Tout à fait d'accord avec vous.
a écrit le 30/11/2013 à 9:34 :
Je reprends votre article, "l'obsession de la préférence nationale".
Qu'y a t-il d'obsessionnel quand la grande majorité des pays adoptent ce choix?, il est tout à fait normal, légitime et responsable pour des dirigeants gouvernementaux de préférer le bien être de son peuple au desiderata des étrangers.
a écrit le 30/11/2013 à 9:34 :
Je reprends votre article, "l'obsession de la préférence nationale".
Qu'y a t-il d'obsessionnel quand la grande majorité des pays adoptent ce choix?, il est tout à fait normal, légitime et responsable pour des dirigeants gouvernementaux de préférer le bien être de son peuple au desiderata des étrangers.
a écrit le 30/11/2013 à 9:34 :
bel article de propagande qui mélange tout donnant des projets imprécis du gouvernement comme réalisés,de la bouillie pour chat :exemple suppression de la taxe foncière ,oui mais pas pour les particuliers ayant un parc locatif,autrement dit on favorise ceux qui sont déjà nantis, (les institutionnels)ce n'est pas surprenant venant d'une oligarchie socialiste.C'est tout simplement un mensonge d'écrire que la Maman de la petite Térébenthine favorise le logement par des effets d'annonces inaplicables,en réalité Duflot le coule le logement

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :