C'est raté, la courbe du chômage ne s'est pas inversée en 2013... mais elle a freiné !

 |   |  694  mots
le président de la République peut s'attendre à un flot de critiques pour ne pas être parvenu à son objectif. Il s'y attendait, puisqu'à maintes reprises il a signifié que l'emploi restait sa principale bataille pour 2014, tendant même la main au patronat avec le fameux pacte de responsabilité.
le président de la République peut s'attendre à un flot de critiques pour ne pas être parvenu à son objectif. Il s'y attendait, puisqu'à maintes reprises il a signifié que l'emploi restait sa principale bataille pour 2014, tendant même la main au patronat avec le fameux "pacte de responsabilité". (Crédits : reuters.com)
Pour François Hollande et le gouvernement, c'est raté. Avec une hausse de 0,3% du nombre des demandeurs d'emploi en décembre, la courbe du chômage ne s'est pas inversée. Mais le ministre du Travail pourra trouver une consolation dans le net ralentissement de la hausse: 177.800 chômeurs de plus (catégorie "A") en 2013 contre 283.000 supplémentaires en 2012.

Politiquement parlant, les dernières statistiques sur le nombre des demandeurs d'emploi vont faire très mal. Elles attestent que François Hollande a perdu son pari de parvenir à une baisse du nombre des chômeurs à la fin  2013. Et le fait que la progression du nombre des chômeurs a singulièrement freiné passera totalement inaperçue dans ce contexte...

10.200 chômeurs de plus en un mois  et  pus de 177.000 en un an

De fait, les données de décembre montrent, au contraire, une nouvelle hausse du nombre des demandeurs d'emploi, (+ 0,3%, soit 10.200 personnes) en catégorie "A" en France métropolitaine (+ 0,2% si l'on tient compte des Dom). Sur un an (depuis décembre 2012), cette hausse atteint 5,7%. Il y avait très exactement 3.125.400 demandeurs d'emploi en catégorie "A" en décembre 2012, ils sont 3.303.200 à la fin décembre 2013. Et le constat est exactement le même si, cette fois, on ajoute les catégories "B" et "C" (chômeurs ayant occupé une activité réduite). En décembre 2012, le nombre des demandeurs d'emploi inscrits en catégories "A,B et C" étaient de 4.619.400, ils sont 4.898.100 à la fin 2013, soit une progression sur un an de 6% et de 0,5% sur un mois.

Les jeunes sans emploi de moins de 25 ans sont les seuls à bénéficier d'un vent porteur grâce à la politique des contrats aidés: il sont 535.100  inscrits au chômage à la fin décembre 2013, soit une baisse de...0,3% depuis décembre 2012. Toutes les autres catégories progressent.

Hausse préoccupante du chômage de longue durée

D'autres données sont préoccupantes et montrent que pour le gouvernement l'embellie tant attendue n'est pas encore pour tout de suite, c'est d'ailleurs ce que l'Insee et l'Unedic (l'organisme qui gère l'assurance chômage) avaient pronostiqué. Ces deux institutions ne croient toujours pas à une baisse du chômage en 2014, il y aurait, au mieux, une stabilisation.

Le nombre des demandeurs d'emploi au chômage depuis plus d'un an atteint 2.054.500, soit une hausse de...de 13,3% sur un an. Pis, ceux qui sont au chômage depuis trois ans a explosé (+18%)... Résultat, avec cette augmentation de la durée du chômage, la part des demandeurs d'emploi indemnisés par l'assurance chômage atteint 40,1%, en baisse de 1,2 point sur un an. Une donnée importante alors que demain 28 janvier doit se tenir la deuxième séance de négociation entre le patronat et les syndicats pour redéfinir les droits à indemnisation des chômeurs. A l'inverse, la part des demandeurs d'emploi bénéficiant du régime de solidarité nationale (notamment ceux qui ont épuisé leurs droits à l'assurance chômage) progresse de 0,7 point en un an.

Alors certes le président de la République peut s'attendre à un flot de critiques pour ne pas être parvenu à son objectif. Il s'y attendait, puisqu'à maintes reprises il a signifié que l'emploi restait sa principale bataille pour 2014, tendant même la main au patronat avec le fameux "pacte de responsabilité".

Un  très net ralentissement de la courbe aux troisième et quatrième trimestres

Lui et son ministre du Travail Michel Sapin pourront se consoler en constatant que la progression du chômage a nettement ralenti, même si ce n'est pas une donnée très facile "à vendre". Pourtant, en 2012, le nombre des inscrits en catégorie "A" avait progressé de 283.800 (+10%). En 2013, ils n'augmentent "que" de 177.800 (+5,7%). Et la segmentation de  l'année 2013 montre bien ce niveau de décélération encourageant pour l'avenir, surtout si la croissance est de la partie: au premier trimestre, en moyenne mensuelle, le nombre de demandeurs d'emploi progressait de 33.000, un volume qui a baissé à 18.000 au deuxième trimestre, puis à 5.500 au troisième et, enfin, à 2.500 au quatrième trimestre. Pour se rassurer, le gouvernement note aussi qu'au quatrième trimestre, il y a eu 1.200 chômeurs de moins chez les adultes âgés de 25 à 50 ans. Les données qui "plombent" les chiffres du chômage concernent donc surtout les demandeurs d'emploi de plus de 50 ans.

Même si c'est objectivement et techniquement exact, c'est invendable. Une seule chose sera retenue: le chômage de masse est toujours là. Et bien là.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/01/2014 à 11:23 :
Pour juger correctement l'évolution du chômage, il faut tout regarder, c'est-à-dire aussi :
- le nombre de radiations : effort désespéré avec une pointe à plus de 60000 en décembre
- les raisons des radiations avec peu de retour à l'emploi
- l'évolution des emplois hors emplois publics et semi-publics
Contrairement à l'affirmation officielle, ils ne font rien et sont à la remorque de la croissance dans le monde.
a écrit le 29/01/2014 à 9:17 :
avec un système A.B.S. qui permet d'aller droit dans le mur.
a écrit le 29/01/2014 à 8:20 :
Réponse à Très grand président.

Très grand président ! Les chômeurs et vous même vont être surpris de la taxe qui s'annonce et que personne ne sait encore ! Hollande est un lâche !

Voyez plutôt !

A DIFFUSER SANS MODERATION
C'était trop beau pour que cela dure, on va encore payer.

Tous à vos porte-monnaies !!!

François Hollande rétablit la vignette automobile !

Il faut croire que les caisses de l'Etat sont vraiment vides. Jean Marc Morandi, le ministre du Budget, vient d'obtenir l'aval de François Hollande pour rétablir la vignette automobile ! Un impôt pourtant supprimé en 2001 par... Laurent Fabius, ministre de l'Economie de Lionel Jospin. Comme si les automobilistes n'étaient pas assez ponctionnés ! La décision ne devait être rendue publique qu'après les élections, afin de ne pas fragiliser les listes du PS, mais c'était compter sans les réseaux dont dispose encore l'UMP au sein de administration fiscale. D'où cette fuite, qui redistribue les cartes, puisque c'est l'UMP qui va dénoncer la pression fiscale, et le Parti socialiste qui va devoir la justifier!

La nouvelle vignette automobile entrera donc en vigueur rétroactivement au 1er janvier 2014, et le texte devrait être promulgué par décret au cours de la dernière semaine de juin, juste avant les départs en vacances, période assez peu propice aux manifestations. La seule bonne nouvelle est que la proposition de supprimer les départements a été définitivement enterrée par l'Elysée: la nouvelle vignette, qui sera disponible chez les débitants de tabac le 1er septembre, est départementalisée en fonction du lieu de résidence du propriétaire du véhicule, et chaque conseil général pourra décider du monument qui figurera sur le pare-brise. Mais c'est tout: les recettes fiscales, elles, iront à l'Etat. et l'automobiliste continuera d'être une vache à lait, d'autant que les tarifs n'auront aucune mesure avec ceux que l'on connaissait. Pire, cette vignette sera assujettie à la TVA, elle même taxée !
a écrit le 29/01/2014 à 6:59 :
François Hollande n'a certes pas encore réussi son pari contre le chômage mais il réussit tellement bien à lutter contre l'homophobie et les propos qui nous rappellent les heures les plus sombres de notre histoire, qu'on peut le qualifier de plus grand président depuis François Mitterrand ! Sans compter qu'il porte haut les valeurs des droits de l'homme en faisant subventionner les courageuses ukrainiennes femen !
Réponse de le 29/01/2014 à 9:11 :
MDR...
a écrit le 28/01/2014 à 23:25 :
Et si on tenait compte ds ce type d'analyse des emplois bidons financés par nos impôts!!!! On peut aller plus loin et créer 5 millions de ces faux emplois et, comme par miracle, plus de chômage... FH est sûrement allé voir le pape pour lui soumettre cette idée géniale!!!!!!!
a écrit le 28/01/2014 à 22:43 :
Il a perdu son pari alors quand on perd on dégage !! Mais il le fera pas tous comme les autres parce que la place est trop bonne!!
a écrit le 28/01/2014 à 21:42 :
Mais il va gagner une déculottée électorale.
J'ai commandé mon karcher. Il arrivera mi Mars.
Pour une karcheriseration totale !
a écrit le 28/01/2014 à 20:53 :
Je joue au loto depuis des annees.... J'attends toujours mon tour de gagner.
a écrit le 28/01/2014 à 18:49 :
Voila le resultat d'une politique de droite liberale
a écrit le 28/01/2014 à 18:40 :
Cela fait 37 ans que les contrats aidés quelle que soit leur appellation sont sans effet sur le chômage. La très longue liste mérite d’être rappelée : 1977 : Pacte National pour l’Emploi de Raymond Barre ; 1983 : Stage d’Insertion à la Vie Professionnelle de Pierre Mauroy ; 1984 : Travaux d’utilité collective (TUC) de Laurent Fabius ; 1989 : Contrat Emploi Solidarité de Michel Rocard ; 1992 : Contrat Emploi Consolidé de Pierre Bérégovoy ; 1993 : Contrat d’Insertion Professionnelle de Edouard Balladur ; 1995 : Contrat Initiative Emploi de Jacques Chirac ; 1997 : Emplois Jeunes de Lionel Jospin ; 2002 : Contrats Jeunes en Entreprise et d’insertion de Jean Pierre Raffarin ; 2006 ; Contrats Première Embauche ; 2010 : Contrat Unique d’Insertion de François Fillon ; 2012 : Emplois d’Avenir de Jean Marc Ayrault. Dans n’importe quelle entreprise, quand un dispositif n’a pas fonctionné plusieurs fois de suite, on évite de l’utilise
a écrit le 28/01/2014 à 17:37 :
20 mois que FH nous assomme avec sa lutte contre le chômage relayée en masse par la presse (écrite, TV, internet). Echec cuisant (et prévisible ). Et pratiquement personne ne demande de comptes. C'est insensé.
Réponse de le 28/01/2014 à 19:11 :
Et le plus insensé c'est que ce gouvernement reproche aux entreprises de fermer et viré les employé alors que l'état lui même vire dans toutes les administrations a tous vas... Toujours du faites ce que je dit et surtout pas ce que je fais...
a écrit le 28/01/2014 à 17:05 :
le modèle ne fonctionne plus et c'est tout. Trop de rentiers au sens large. On oublie d'ajouter au nombre de chômeurs tous ceux qui sont payés a rien faire ou pire a mal faire. Le total doit être épouvantable.
Réponse de le 28/01/2014 à 18:22 :
Trop "d'élus" et de "ponctionnaires", vous pouvez le dire sans crainte !
a écrit le 28/01/2014 à 17:02 :
C'était un pari idiot même avec les emplois aidés
En faisant partir les investisseurs
En augmentant les impôts de tous bords
Il a tuer l'envie d'entreprendre
Avec cette idéologie d'une autre époque ou il faut faire payer les riches
En France c'est honteux de gagner beaucoup d'argent
a écrit le 28/01/2014 à 16:19 :
Il passe plus de temps à inverser la courbe d'âge de ses conquêtes, que la courbe du chômage.
a écrit le 28/01/2014 à 15:37 :
Voila a quoi mene une politique de droite liberale.
a écrit le 28/01/2014 à 15:33 :
Pendant quasi 1,5 an , tu nous a annoncé qu il fallait juger fin 2013 de l inversion du chômage. cela a stérilisé la critique pendant tout ce temps, et maintenant un très bref moment de solitude qui va être balayé par la séquence "pacte de responsabilité".Pas la tienne bien sur, celle des patrons et plus généralement des entreprises. A ce régime , on va tirer le quinquennat et peut etre même deux sans avoir sauvé la France mais au moins ton poste.
a écrit le 28/01/2014 à 14:39 :
On a eu a la séquence Leonarda, la séquence Julie Valérie, la séquence "je parie, je perds", la séquence Cahuzac....
On n'en a pas le temps de s'ennuyer en France, c'est gag vidéo tous les jours.
Vivement le prochain épisode.
a écrit le 28/01/2014 à 14:15 :
baisse des rémunérations de 15% et diminution de 10% du nombres de fonctionnaires , 39h payées 35h; baisse des charges pour les entreprises, smic à 900 euros, heures supp défiscalisées, indemnités chômages de 12 mois, voilà de quoi apporter des réponses à Bruxelles pour faire en sorte que la France se conforme à la volonté du marché
Réponse de le 28/01/2014 à 14:46 :
On passe aux choses sérieuses : suppression de 50% des députes, totalement du sénat, des conseils machins choses, des réunions francophonies blablabla, des colloques blablabla, suppression de 50% de la flotte de véhicules députes et des ministres. Ministères ramenés a 10.
On supprime tout cela avant de s'attaquer aux droits des salaries qui bossent et qui sont utiles aux pays eux.
Réponse de le 28/01/2014 à 19:16 :
"smic à 900 euros" : Et augmentation des cotisations retraites pour maintenir la moyenne des pensions à 1400 euros... Vous oubliez : Doper les prix de l'immobilier pour que les bailleurs puissent consommer (au Maroc)!
a écrit le 28/01/2014 à 13:46 :
il faut ajouter les 11026 entreprises disparues depuis le 13/11/13 (les sacrifiés) ce qui fera au moins 22000 chômeurs de plus en cours d'inscription ...et tous les sacrifiés à venir ...
le pacte de responsabilité : 1) insupportable de mélanger les entreprises grands groupes et les TPE/PME 2) les banques ne prêtent plus donc blocage total !!
a écrit le 28/01/2014 à 13:05 :
Quand je suis tombé amoureux de ma maitresse je me fichais pas mal de mon entreprise d' ailleur elle a coulée et depuis je suis tout seul
Réponse de le 28/01/2014 à 16:15 :
XD

a écrit le 28/01/2014 à 12:56 :
le role de Président de la France. Et nous sommes tombés sur un perdant que nous avons encore pour 3 ans. Il peut faire pire ! mais nous devons savoir patienter pour voir ses réalisations qui n'aident en rien le pays à se développer mais qui développent, par contre, la lutte des classes. Nous n'avions pas besoin de cela.
Réponse de le 28/01/2014 à 14:45 :
C'est du perdant-perdant
Réponse de le 28/01/2014 à 16:16 :
C'est du perdant perdant !
a écrit le 28/01/2014 à 12:23 :
IL FAUT UNE REMISSE A PLAT DES DROITS SAUCIAUX ET DES IMPOTS??? LA FRANC DOIR REMETTRE DE L ORDRE DANS SONT ECONOMIE???
Réponse de le 28/01/2014 à 14:34 :
votre commentaire ne veut rien dire, quelle profonde vacuité !
a écrit le 28/01/2014 à 12:16 :
Mois après mois on bat des records et personne ne communique là-dessus. Mois après mois nos ministres socialistes croient s'approcher du nirvana. Avec la politique actuelle c'est un pur mirage. Les annonces pour 2014 me semblent fumeuses et "hors-sol". Une croissance poussive, une ponction fiscale excessive due aux besoins d'administrations obèses ne permettront pas de création d'emplois suffisantes pour faire baisser durablement le chômage. La dette va se creuser et .... les contribuables seront fortement sollicités sur leurs patrimoines (dans 2 ou 3 ans).
Réponse de le 28/01/2014 à 20:25 :
"les contribuables seront fortement sollicités sur leurs patrimoines " : Pour l'instant, patrimoine élevé (plus de 500 000 euros, moins de 900 000 euros), revenu faible = paix royale pendant qu'on taxe comme des bêtes les célibataires et jeunes couples avec des revenus corrects mais vivant dans des cages à poule et ne pouvant se payer mieux. Donc, comment dire... Votre ponction fiscale d'ailleurs, les premiers a s'en plaindre sont les retraités qui échappaient aux impôts avec des revenus supérieurs à ces jeunes.
Pour ce qui est du chômage, tant qu'il sera moins couteux de transformer des cocons en jambon en Allemagne en employant des salariés de l'Est payés au lance pierre : Ne vous faites pas d'illusion!
a écrit le 28/01/2014 à 11:50 :
En France si un entrepreneur se plante il perd tout et n'a droit à rien. Et s'il réussit c'est l'Etat qui lui prend tout.
a écrit le 28/01/2014 à 11:45 :
Tout fout le camp en France, restera uniquement le tourisme et l'administration. L'avenir pour les jeunes est à l'étranger, les gesticulations politiques servent juste à se disputer les restes.
a écrit le 28/01/2014 à 10:51 :
La seule courbe qu'il a réussie à inverser, c'est l'âge de ses femmes, elles ont rajeunies de 20ans
a écrit le 28/01/2014 à 10:21 :
Il va bientôt s'y inscrire à pôle emploi. Mais non, il trouvera toujours un fromage
Réponse de le 28/01/2014 à 10:26 :
Et Valérie il l'a mise au chômage sans préavis.
Réponse de le 28/01/2014 à 17:41 :
Heuze50 vous devriez néanmoins réviser les règles d'accord des participes passés.
Mais vous êtes généreux de parler de ses femmes, alors qu'il ne s'est jamais marié. (peur sans doute de s'engager)
a écrit le 28/01/2014 à 10:11 :
On a mis la main sur deux problèmes. 1) le problème économique et 2) nous sommes en train de perdre notre confiance auprès du peuple. L'élimination du vote à Villeneuve-sur-Lot est le premier signe de notre défaite.alors dès maintenant, on doit faire le nécessaire, dont la première chose est supprimer le droit de grève, puis éliminer le système syndicat. Voilà ce qui est à faire pour diminuer les chômage  et dettes d'état et augmenter notre économie. Aucun état ne peut se développer par une petite maîtrise des dépenses ridicules ! Si nous arrivons juste à faire c'truc, la roue de notre économie se mettra à marcher à fond !!
a écrit le 28/01/2014 à 10:01 :
@ Petit Entrepreneur:
"Les bons mots": Le gouvernement a fait diminuer la pente de la dérivée seconde de la courbe du chômage.
a écrit le 28/01/2014 à 9:39 :
Nous n'avons pas à nous réjouir de ces piétres résultats d'une politique complétement déphasée par rapport à la situation actuelle. Le pact avec les entreprises ne peut marcher qu'à la condition que l'administration joue le jeu. Or nous savons tous que dans cette administration il y a des freins idéologiques pour maintenir une main mise sur le pouvoir. Commençons par mettre au pas tous ces fonctionnaires, modifions les régles d'impunité à leur égard, obligeons les à un devoir de réussite, l'obéissance doit étre de mise, sinon c'est la porte. Une fois cette administration réellement au service du pays, alors on pourra commencer à mettre en place des stratégies économiques réalistes.
Réponse de le 28/01/2014 à 11:09 :
Mettre "notre administration" au service de l'Europe n'est vraiment pas une bonne idée, car c'est la France qu'elle veut servir avant tout, mais c'est les "politiques" qui la trahissent!
a écrit le 28/01/2014 à 9:32 :
Ca serait drôle si ce n'était pas si pitoyable la courbe a freinée.... Est-ce que ça veut VRAIMENT dire quelque chose en Français ??? Est-ce qu'un jour un politique aura le courage d'utiliser les bons mots ?
a écrit le 28/01/2014 à 9:24 :
le chomage se stabilisera avec 1.5% de croissance et diminuera à partir de 2%. Tous les autres discours ne sont que des aneries
a écrit le 28/01/2014 à 8:56 :
Mais il va continuer à se goinfrer, de mets luxueux et d'argent, lui et ses sinistres tandis que 5 millions de personnes sombrent dans la grande précarité…ce sont des vies foutues pour pas mal de temps ! Réfléchis à ça, Pinocchio, pendant que tu iras en scooter rue du Cirque !
Réponse de le 28/01/2014 à 17:20 :
Car à la rue du Cirque, il a trouvé ses plaisirs de sa vie.
a écrit le 28/01/2014 à 8:20 :
La protection de ceux qui ont un travail se fait au détrimant de ceux qui n'en ont pas. Faudrait voir de trouver autre chose. Sien plus on ajoute le fait que le revenu moyen des retraités est superieur a celui des travailleurs, il y a quelque chose qui explosera car on est au bout du bout.
Réponse de le 28/01/2014 à 9:27 :
quand tu devras nourrir et loger tes parents comme la loi t'y obligera tu ne baveras plus sur eux. il ne faut pas être bien malin pour ne pas comprendre que si les vieux n'ont plus de revenus ce sont les descendants qui les ont à leur charge. renseigne -toi sur les prix des maisons de retraite avant de brailler.
Réponse de le 28/01/2014 à 17:00 :
ouais mes parents payent 3000 par mois chacun ils ont les moyens. Ils touchent a eux deux 5000 par mois plus quelques économies et c'est bon. Pense au petits jeunes qui ne peuvent même pas se louer un clapier... En bossant ! Si si il y a quelque chose qui vat exploser...
Réponse de le 28/01/2014 à 17:18 :
il y a longtemps que les pensions des vieux sont payées a crédit et qui c'est qui vat rembourser la dette, les jeunes. A payer autant payer pour ses vieux que pour les vieux des autres aux travers des fumeuses COTISATIONS. Ca vat détonner !
a écrit le 28/01/2014 à 8:11 :
Sachant en plus qu'il a mis énormément d'argent public pour réduire le chômage, c'est dire à quel point sa politique est mauvaise !!! ... Mais il n'aura pas le courage d'en tirer les conclusions qui s'imposent .... .
a écrit le 28/01/2014 à 7:59 :
প্যারিসে সংখ্যালগুদের উপর অত্যাচার nicolas Sarkozy 2017 এর প্রতিভাদ সমাভেস ১৯.১.২০১৪
Réponse de le 28/01/2014 à 20:57 :
প্যারিসে সংখ্যালগুদের উপর অত্যাচার nic !
a écrit le 28/01/2014 à 7:58 :
Quand la réalité rattrape la communication cela discrédite le discours des politiques.
Ces derniers ont fait croire que la crise financière était finie, qu'elle était derrière nous, discours tenus par tous les partis lors de la campagne présidentielle.
La bourse est remontée au dessus des 4 100 points, et c'est pas finie, investissez ce sera toujours mieux que le livret A....
Mais non, ne vous inquiétez pas la courbe va s'inverser, l'offre va croitre, le plein emploi reviendra d'ici 2017 en même temps que le rééquilibrage du budget et si ce n'est pas le cas ce sera en 2020 voire 2025. Et tout cela en donnant des crédits d’impôts, des subventions, des aides sociales mieux ciblées et tout cela sans hausse d’impôt...
Votez pour moi les naïfs ! je suis le clone (ou clown) de HOLLANDE/SARKOZY
a écrit le 28/01/2014 à 7:58 :
la défiance est de mise je ne connais aucun chef d entreprise qui veut embauche ou investir sous hollande par peur de l administration bolchevique.
Réponse de le 28/01/2014 à 9:43 :
@SNIPER
Priez pour ne jamais vivre sous une administration bolchévique. Vous ne pourriez d'ailleurs pas écrire votre commentaire dans LT, et outre passer vous conduirait immédiatement au goulag ou pire. Les mots ont un sens, il n'y a aucun "bolchévisme" dans l'administration française.
Réponse de le 28/01/2014 à 14:17 :
il y a tellement de commentaires qui n'apparaissent jamais sur la tribune, mais je pense que c'est dû à un bug informatique qui apparaît lorsque le propos ne plait pas au comité de contrôle
a écrit le 28/01/2014 à 7:46 :
Je vous remercie de tous vos messages de soutien...Certes, je n'ai pas réussi à inverser la courbe du chômage, mais sachez toutefois que c'est en bonne voie. En effet, ces dernières semaines, j'ai relancé l'économie de la presse (Closer) et tous les emplois induis (imprimerie) ; j'ai impulsé les offres d'emplois au travers du pacte de responsabilité ; j'ai relancé l'économie du casque et des chaussures ; j'ai relancé l'économie du rire (affaire Dieudonné). Bref, tout cela démontre l'effort déployé par mon gouvernement pour que demain prospère le changement...
Réponse de le 28/01/2014 à 9:46 :
@tweetFH

Bien vu! j'adore! j'ajouterais encore de la publicité pour le cirque.
Réponse de le 28/01/2014 à 15:22 :
@tweetFH...vous avez oublié ...que vous bénéficié aussi , dés maintenant, du mariage homosexuel pour tous...!
a écrit le 28/01/2014 à 7:23 :
Erreur fatale ...ce gouvernement entièrement de gauche ...a confondu démagogie économique socialiste et économie réelle...le décrochage est avéré et les conséquences sont imparables ...
a écrit le 28/01/2014 à 7:15 :
Malgré un nombre record de radiations, malgré le coût exorbitant des emplois aidés, essentiellement dans l'administration et les associations, le nombre de chômeurs de catégorie A a continué d'augmenter. 2013, c'est 177800 chômeurs catégorie A de plus, c'est un peu moins qu'en 2012, mais plus qu'en 2010 et 2011 dernières années complètes du quinquennat Sarkozy. Et tout cela, alors que le résidu de crise qui perdure fait figure de crisette par rapport à celle de 2008-2009.
Réponse de le 28/01/2014 à 11:58 :
@ jjmiller

Vous oubliez qu'en 2010, il y avait 266 000 chômeurs dispensés de recherche d’emploi et qui n'étaient pas comptabilisés dans les statistiques de demandeurs d’emploi.

Selon les chiffres du ministère du travail, fin 2010, en France métropolitaine, 266 000 personnes indemnisées, âgées de 55 à 65 ans, bénéficiaient d’une dispense de recherche d’emploi, contre 324 000 fin 2009, et 352 000 fin 2008.

Depuis le 1er janvier 2012, plus personne ne peut obtenir de dispense de recherche d’emploi.

En septembre 2013, il ne restait plus que 62 221 chômeurs dispensés de recherche d’emploi.
Réponse de le 28/01/2014 à 15:59 :
Faux et archi faux, que ne ferait on pas pour défendre l'indéfendable. Mon beau frère, agé de 56 ans vient d'être au chômage. Il peut choisir entre un idr classique ou un csp où là, bien qu'en recherche d'emploi, pendant 1 an il ne sera pas comptabilisé comme chômeur. De plus pour inciter les chômeurs à prendre le csp, les revenus peuvent être même supérieurs à ce qu'ils gagnaient en travaillant.
a écrit le 28/01/2014 à 6:24 :
la certitude des énarques ne fait pas la "pleinitude" des emplois. Malgré toute les exonérations fiscales et sociales depuis de nombreuses années, il est temps de mettre à plat tout cela. Ces exonérations et subventions plus ou moins déguisées ont un cout pour ceux qui les payent et augmentent de facto leurs impôts ou cotisations sociales. Le MEDEF ne créera pas 1 million d'emplois ni les politiques d'ailleurs preuve en est.
Le constat est dramatique avec plus de 3 300 000 chômeurs sans parle des emplois très précaires. Le modèle allemand est cité en exemple mais on oublie trop vite la paupérisation d'une grande partie de la population.
La simplification administrative passe par la simplification de la législation sociale et fiscale.
La première pourrait consister à réduire les différences du coût salarial en appliquant la tva sur les produits importés hors CEE sans possibilités de déduction de celle-ci par les importateurs, les entreprises, l'effet immédiat serait une augmentation du prix de ces produits importés à la hauteur du taux de tva applicable, réduirait l'écart de prix avec les pays à bas coût. Il y a d'autres mesures à prendre et notamment sur les ventes passées via internet qui échappent à la tva, cette mesure consisterait à n'autoriser les ventes sur internet que si l'entreprise du net a une représentation fiscale en France, soumise à l'IS et à la TVA..
Réponse de le 28/01/2014 à 12:20 :
bien,,,parle yaka???
a écrit le 28/01/2014 à 6:19 :
si seulement celà pouvait servir de leçon aux 51.62% d'inconscients qui ont voté contre SARKOSY en mai 2012
Réponse de le 28/01/2014 à 9:52 :
@Nicolas2 le retour
Il y a aussi 49,38% d'amateurs de bling-bling, de Rolex, de Fouquet's, de yacht, "d'endetteurs" tout aussi inconscients qui ont voté $arkozy de Nagy Bocsa.
Ce que vous ne voyez pas ou voulez ne pas voir, c'est que le système ne fonctionne plus, aucune théorie économique n'est plus applicable. Le Monde a changé, les règles doivent changer.
Réponse de le 28/01/2014 à 16:01 :
En terme de bling bling, la Maison de l'Amérique Latine, cantine des socialistes n'a rien à envier au Fouquet's
a écrit le 28/01/2014 à 6:18 :
Il a échoué sur le chômage mais il lutte contre les propos nauséabonds qui nous rappellent les heures les plus sombres de notre histoire. C'est un grand président qui nous protège de l'antisémitisme et de l'homophobie qui sont les plus grands périls de tous les temps !
a écrit le 28/01/2014 à 2:15 :
Le pacte de responsabilité n'imposant pas de contre parties, les exonérations de charges sociales pour les entreprises auront un impact limité. Si des énarques ne s'étaient pas occupés de ce dossier, le pragmatisme aurait conduit a exonérer de charges les emplois créés à moins de 1500 euros et là les patrons auraient dû créer de l'emploi pour bénéficier des aides !Mais évidemment cette logique ne passe pas par l'ENA !
a écrit le 28/01/2014 à 0:08 :
article impartial montrant une baisse tendancielle du chomage sur 2013 comparée à 2012...c'est encourageant...
a écrit le 27/01/2014 à 23:51 :
Apres super menteur et un Chirac qui transpire voilà un menteur normal !!
Réponse de le 28/01/2014 à 0:26 :
Eh oui nos élites sont digne des république bananière
a écrit le 27/01/2014 à 22:55 :
C'est pour le mois prochain. On est plus à 1 mois près après 7 ans de crise dont 5 avec Sarkozy!

Lui au moins à redressé la barre!
Réponse de le 28/01/2014 à 0:03 :
Avec des hausses de prélèvement, de taxes ect...

Oui c'est cliar, c'est un messie .... quelles conneries il ne faut pas lire !
a écrit le 27/01/2014 à 22:44 :
C'est pour le mois prochain. On est plus à 1 mois près après 7 ans de crise dont 5 avec Sarkozy!

Lui au moins à redressé la barre!
a écrit le 27/01/2014 à 22:26 :
lamentable ,leurs comportements sont odieux ,pari raté , incapable d assumer leurs propos!!!!!!!!!!!!!!! des merdes ses politiques de gauche
Réponse de le 27/01/2014 à 22:38 :
Un grand manque d'éducation mon cher JML.

Je ne parle même pas de votre culture économique qui doit être au même niveau!
Réponse de le 28/01/2014 à 9:55 :
@Gringo
Il y a beaucoup de JML dont l'inculture crasse fait le bonheur du FN.
a écrit le 27/01/2014 à 22:21 :
Je n'ai pas beaucoup entendu ni lu que nous sommes au record historique du nombre de chômeurs. (vu sur un site suisse!)
Réponse de le 27/01/2014 à 22:39 :
Normalement on raisonne en taux de chômage et non en nombre de chômeurs.
a écrit le 27/01/2014 à 21:48 :
প্যারিসে সংখ্যালগুদের উপর অত্যাচার এর প্রতিভাদ সমাভেস ১৯.১.২০১৪
Réponse de le 28/01/2014 à 5:18 :
Vous avez entièrement raison:les français ont compris que Nicolas Sarkozy était le seul a meme de redresser le pays!L'alternance c'est en Mars!
Réponse de le 28/01/2014 à 9:58 :
@Morano 2017
En Mars??? vous voulez dire: Sur Mars....Donc pas pour tout de suite. Surtout qu'il n'y pas de Fouquet's là haut, pas d'eau, donc pas de yacht non plus!
Réponse de le 28/01/2014 à 14:03 :
ইউরোপ থেকে পাঠানো বাংগালী সাংবাদিকদের সংবাদের সত্যতা কতোটুকো সত্য তা বুঝা খুব মুশকিল , তাদের পাঠানো অধিকাংশ সংবাদেই ইমোশনাল ভাব থাকে , তথ্যগক ভুল থাকে , যা কখনও আমাদের দৃষ্টিতে পরলে লজ্জা পাই , কেননা , ঐসব দেয়া সংবাদে , যে দেশের সংবাদ সাংবাদিক বাংলাদেশে পাঠালো , তাতে সে দেশের মূল ঘটনার বিপরিত ।ঘটানা থাকে।ঘটানা থাকে
a écrit le 27/01/2014 à 21:39 :
La France profonde est dans une colère extrême ;

Les socialistes PS et l'UMP UDI ont précipité la France dans le désastre.

Ca va très très mal finir, Valls va avoir du sang à son passif très lourd, né en Espagne, il se réfugiera en Suisse auprès des siens.
Réponse de le 27/01/2014 à 22:42 :
C'est su blabla du café du commerce.

La France ne va pas si mal, mais on se plaint beaucoup, c'est français. De la faire une révolution, on en est loin.
Certes on ne peut pas se payer la dernière bagnole de chez peugeot, mais ça ne va pas plus loin!
Réponse de le 28/01/2014 à 8:24 :
Gringo est un de ces nantis aveugle et arrogant qui tourne la tête devant la misère,

la France est belle et bien devenue un pays de paupérisation, seuls les fonctionnaires et les voyous s'en sortent, les patrons héritiers parfaits parvenus aussi en exploitant la misère, les Ghosn qui ont réveillé l'esclavage comme leur valeur de référence ;

Les propriétaires de maison de luxe transformées en chateaux peuvent devenir les brasiers de leurs propriétaires qui les ont mal acquises.
Réponse de le 28/01/2014 à 20:45 :
Vous revenez d'un long et lointain voyage pour écrire de telles inepties. La France est devenu l'homme malade de l'UE. Markit, référence dans les milieux économiques titrait il y quelques jours. "
La zone euro en croissance en janvier, sauf en France-PMI

23/01/14 à 11:49 - Reuters 3 Commentaire(s)
Le PMI composite de la zone euro à son plus haut depuis la mi-2011
Le secteur manufacturier mène la reprise
L'Allemagne accélère, 3e mois de contraction pour la France
La zone euro en croissance en janvier, sauf en France. Le PMI composite de la zone euro à son plus haut depuis la mi-2011. Le secteur manufacturier mène la reprise. L'Allemagne accélère, 3e mois de contraction pour la France".
Mais tout va bien madame la marquise
a écrit le 27/01/2014 à 21:14 :
avec 10 000 chomeurs de plus en un mois et +6% en un an, on nous parle de stabilisation...deux solutions, soit j'ai perdu mes esprits et oublié ce que voulait dire le mot stabilisation, soit on nous prend pour des cons...et dire que certains se satisfont de ça et voteront pour eux dans quelques semaines...certains français sont masochistes!
Réponse de le 27/01/2014 à 21:58 :
Eh oui les français son des râleurs et moment de prendre consciencedeleur responsabilité il y a plus personne. Les politiques ils le savent et en profite pour exploiter la situation en leur avantage. au moment du vote ils font la même erreure. La gauche n'est pas du tout inquiète pour les prochaines élections. Vous verrez aux résultats ils ne seront pas tellement différents aux précédentes.
a écrit le 27/01/2014 à 20:57 :
Et si on ajoutait tous les fameux emplois aidé ainsi que les doublons (voire plus) dans les Collectivités par exemple. Cela donne le tournis que de voir ce mille feuilles sans cesse épaissir.
a écrit le 27/01/2014 à 20:26 :
F.Hollande , nous a offert une notion socialiste datée ...du zéro et de l'infini...
Réponse de le 28/01/2014 à 10:02 :
@Pipolino
Au moins, il part de zéro. Avec $arkozy de Nagy Bocsa on navigait entre - l'infini et + l'infini. Dans le néant du $arkozysme.
a écrit le 27/01/2014 à 20:21 :
On n oublie pas que ceux qui vivent des aides de l Etat votent à gauche. CQFD
a écrit le 27/01/2014 à 19:54 :
Le gouvernement peut jouer sur la sémantique ou des énoncés grandiloquents pour éviter de parler de hausse du chômage, les faits sont là ainsi que les millions de personnes en proie à la précarité et au désespoir... Il faut 1.5% de croissance du PIB pour une création d'emploi (Les estimations sont de 0.9% pour les plus optimistes en 2014). On fonce dans le mur!
a écrit le 27/01/2014 à 19:48 :
Valérie aurait insisté auprès de FH pour partir en Inde, en se justifiant par "Inde perdu, dix de retrouvé".
a écrit le 27/01/2014 à 19:41 :
Mr moi président normal en scooter vient t-il de comprendre qu'il ne suffit pas de prier pour voir quelque chose se réaliser ?
a écrit le 27/01/2014 à 19:39 :
Elle a freiné de rien du tout si on tient compte des emplois bidons créés !!!
a écrit le 27/01/2014 à 19:38 :
Il y a une autre raison à la hausse du nombre de chômeurs : La fin des dispenses de recherche d’emploi.

Les chiffres ne sont plus améliorés (dixit Laurent Wauquiez) grâce aux dispenses de recherche d’emploi comme c’était le cas entre 1984 et 2011.

Le PS puis l’UMP ont utilisé massivement cet outil créé par la gauche en 1984 pour faire baisser les chiffres du chômage.

Les bénéficiaires des dispenses de recherche d’emploi touchent leurs droits à allocations chômage mais ne sont pas comptabilisés dans les statistiques de demandeurs d’emploi.

En 1993, arrivée de Balladur à Matignon, il y avait 250 000 chômeurs dispensés de recherche d’emploi.

Entre 2004 et 2008, il y a avait 400 000 chômeurs dispensés de recherche d’emploi.

À partir de 2009 et jusqu’à fin 2011, l’accès à la dispense de recherche d’emploi a été de plus en plus restreint.

Depuis le 1er janvier 2012, plus personne ne peut obtenir de dispense de recherche d’emploi.

En septembre 2013, il ne restait plus que 62 221 chômeurs dispensés de recherche d’emploi.
a écrit le 27/01/2014 à 19:33 :
Plus de pauvres, plus de misère

Moins de croissance, plus de décroissance
a écrit le 27/01/2014 à 19:32 :
Comment freiner une courbe sans l'inverser?
a écrit le 27/01/2014 à 19:26 :
Sur une planète en récession, espérer que le chômage diminue est d'un ridicule sans nom. Même en truquant les chiffres, certains pays ne comptent que sur le découragement ainsi que la fuite de leurs citoyens.
a écrit le 27/01/2014 à 19:26 :
Flamby à inventé les freins du mensonge pour le chômage. Aucune crédibilité. C'est terrible d'être dirigé par un incapable. Les turcs vous s'en apercevoir et bientôt les États Unis
a écrit le 27/01/2014 à 19:24 :
Il y a une autre raison à la hausse du nombre de chômeurs : La fin des dispenses de recherche d’emploi.

Les chiffres ne sont plus améliorés (dixit Laurent Wauquiez) grâce aux dispenses de recherche d’emploi comme c’était le cas entre 1984 et 2011.

Le PS puis l’UMP ont utilisé massivement cet outil créé par la gauche en 1984 pour faire baisser les chiffres du chômage.

Les bénéficiaires des dispenses de recherche d’emploi touchent leurs droits à allocations chômage mais ne sont pas comptabilisés dans les statistiques de demandeurs d’emploi.

En 1993, arrivée de Balladur à Matignon, il y avait 250 000 chômeurs dispensés de recherche d’emploi.

Entre 2004 et 2008, il y a avait 400 000 chômeurs dispensés de recherche d’emploi.

À partir de 2009 et jusqu’à fin 2011, l’accès à la dispense de recherche d’emploi a été de plus en plus restreint.

Depuis le 1er janvier 2012, plus personne ne peut obtenir de dispense de recherche d’emploi.

En septembre 2013, il ne restait plus que 62 221 chômeurs dispensés de recherche d’emploi.
a écrit le 27/01/2014 à 19:18 :
Tant que la France suivra bêtement les recommandations de Bruxelles et que l'euro soit aussi élevé le chômage augmentera. Les seules solutions sont un peu de protectionnisme la chine et les usa le font bien, la dévaluation de l'euro ou bien quitter l'euro. Seul les candidats de Debout la République pour les européennes auront le courage d'effectuer un vrai changement
Réponse de le 27/01/2014 à 19:27 :
Très juste, vive l'extrême-droite comme en 1931..
Réponse de le 27/01/2014 à 19:29 :
c bien fabrice faut dévaluer comme sa le litre d"essence seras a 3 euro et tout augmentras car le petrol a monter , sauf la rénumetration
pourquoi se voiler la face le PB c imigration sécuriter social rien d'autres
Réponse de le 27/01/2014 à 19:50 :
Avec une dévaluation de 20% de l'euro, notre facture pétrolière et gazière augmenterait de 15 milliards d'euros par an.

Et le prix de l'essence montrait à 1,75 euro le litre.
Réponse de le 27/01/2014 à 20:32 :
debout la république n'est pas un parti extrémiste pour le prix du pétrole il ne faut pas oublier que pres de 80 % sont des taxes donc on peut les baisser puis on pourra recréer des emplois en France.9 prix Nobels d'économie ont dit que l'euro était une bétise.le dernier grand défenseur de l'euro c'est Jamel Debouzze.
Réponse de le 27/01/2014 à 21:37 :
où les bolcheviques en 1914 .
Réponse de le 28/01/2014 à 11:08 :
@ fabricedespennes

La taxe intérieure sur les produits pétroliers représente 23 milliards d'euros par.

Avec 75 milliards d'euros de déficit budgétaire, comment fait-on pour supprimer la la taxe intérieure sur les produits pétroliers?
Réponse de le 28/01/2014 à 17:28 :
vous m'avez pas compris 80 % du prix du pétrole sont des taxes donc cela changerait peu si il y avait une dévaluation. Vous êtes devin pour le prix du pétrole ? Le pdg d'airbus dit que chaque fois que l'euro prend 10 centimes airbus perd environ 1 milliards donc dévaluons raisonnablement pour créer des emplois et pour pouvoir faire rentrer des sous dans les caisses que l'umps a vider puis nous pourrons baisser les taxes sur la tipp.
a écrit le 27/01/2014 à 19:13 :
de ma cellule de Rikers Island, dans mon pyjama orange, j'apprends que la France s'enfonce un peu plus chaque jour. Mon ami François était mauvais mais cela vous ne le saviez pas. Maintenant, vous savez qu'il est ultra violent. Et ce n'est pas sa conversion social-libertin qui va arranger les choses. France à 105% de dette publique sur PIB fin 2016
a écrit le 27/01/2014 à 19:09 :
(Sur l'air des lampions) Il a menti, il a menti, il a menti !!!
(Quoi encore une fois ? Ben oui)
Réponse de le 27/01/2014 à 19:30 :
Seule consolation pour le gouvernement : le chômage d'un jeune a reculé... celui de thomas le drian ! nommé chargé de mission auprès du président du directoire» de la SNI et «directeur du contrôle de gestion d’Efidis», l’une des principales sociétés du groupe. Cerise sur le gâteau : ce jeune homme âgé d’à peine 29 ans, diplômé d’une école de commerce de réputation moyenne il y a un peu plus de cinq ans, sans grande expérience dans le domaine du logement social et au CV encore peu garni, se retrouve bombardé au «Comex» (comité exécutif) de la SNI, qui compte seulement 13 membres.
a écrit le 27/01/2014 à 19:07 :
Jacques a dit : "le chômage va s'inverser fin 2013"
Jacques a dit :" le déficit public sera sous 3% fin 2013"
Jacques a dit ....
il faut faire des commissions blablablabla pour recycler un peu les vieilles chouettes politiques de droite comme de gauche.
il n'y a qu'à mettre Thomas premier ministre, allons y
a écrit le 27/01/2014 à 18:58 :
Après avoir été répudiée, la first lady va t elle augmenter le bataillon des chomeurs?
a écrit le 27/01/2014 à 18:53 :
Nous, Français de base, ni énarques, ni polytechniciens, mais les pieds dans le monde réel, savions que ce n'était pas possible avec un gouvernement ayant mis de boulets aux entreprises.
a écrit le 27/01/2014 à 18:53 :
FH a dit " ce n est pas une promesse mais un engagement "...Dans ce cas il doit partir comme toute personne qui ne tient pas ses engagement.
a écrit le 27/01/2014 à 18:49 :
Menteurs,incompétents,dangereux,jusqu'à quand allons nous subir ces dirigeants néfastes?
alors que, dans le meme temps, le chomage diminue fortement en Angleterre et en Espagne sans parler du niveau tres bas en Allemagne,Suisse, Autriche, Pays Bas etc...Au secours la France va mourir.
a écrit le 27/01/2014 à 18:46 :
Plus le taux de chomage s approche des 100% plus il ralenti. Le gouverment peut donc continuer a dormir tranquille.
a écrit le 27/01/2014 à 18:38 :
Comme personne n'y croyait, cela ne fera pas de déçu. Par contre, il est de bon sens de renvoyer le PS dans les poubelles de l'histoire et de bien fermer le couvercle.
a écrit le 27/01/2014 à 18:38 :
nous preconisons en commission dexindexation du smic 14 % = 347891 emplois,idem de 26% sur les assurance vie pour eponger notre dette ,un decret du president
Réponse de le 27/01/2014 à 18:58 :
je préconise une désindexation à 100% de tous les députés PS
a écrit le 27/01/2014 à 18:38 :
nous preconisons en commission dexindexation du smic 14 % = 347891 emplois,idem de 26% sur les assurance vie pour eponger notre dette ,un decret du president
Réponse de le 27/01/2014 à 18:55 :
Pouvez-vous vous exprimer clairement et non en novlangue socialiste ? Merci
a écrit le 27/01/2014 à 18:31 :
Comme Jospin, Hollande devrait se retirer définitivement de la politique, d'un âne on en fait pas un cheval de course.
Réponse de le 27/01/2014 à 18:47 :
en matière d'âne, vous avez l'air bien au fait
Réponse de le 27/01/2014 à 19:00 :
Un âne bâté svp
Réponse de le 27/01/2014 à 23:18 :
Quoique Hollande soit un sacré sauteur (quelqu'un à qui on ne peut faire confiance pour couper court à toute mauvaise interprétation), et sans être un grand spécialiste en matière d'équidé contrairement à ce que pourrait en penser clemher, je rajouterais encore moins un cheval pour le saut d’obstacles
a écrit le 27/01/2014 à 18:26 :
En intégrant les emplois aidés, on est à plus de 200 000 chômeurs de plus
quelle perte de temps pour lancer de vraies réformes structurelles

il attend quoi notre président ?
a écrit le 27/01/2014 à 18:21 :
Tous les politiciens de gauche parle d une stabilisation 10000 chômeur en plus ça fait pas zéro ??? Désolé de pas avoir fait l ENA
Réponse de le 27/01/2014 à 18:25 :
Hollande est un rigolo et comme tout ce qui dit c'est du vent de la poudre aux yeux ................................................ les manifs vont commencer .............................
a écrit le 27/01/2014 à 18:20 :
N'oubliez pas que les emplois aidés (qui ont leur utilité sociale) sont financés à crédit et que ce n'est pas soutenable longtemps : le "ralentissement", c'est eux. L'emploi privé étouffe. Nos industries exportatrices meurent (auto, agroalimentaire, pharmacie, Ariane, même Airbus) et nous ne ferons bientôt plus face à nos échéances d'intérêt. Nous allons vers la catastrophe.
Réponse de le 27/01/2014 à 19:32 :
Avec hollande la catastrophe est déjà bien installée.
a écrit le 27/01/2014 à 18:13 :
Le secrétaire du polit'buro des stats va être viré !
a écrit le 27/01/2014 à 18:12 :
bon résultat:le chomage est stabilisé!il faut maintenant redynamiser le secteur des entreprises.le diagnostic est simple:les entrepreneurs français se sont trop longtemps reposés sur leurs lauriers,soutenus qu'ils étaient par la puissance publique.l'état doit couper ses subventions au secteur privé(170 milliards de niches fiscales)les entrepreneurs doivent réapprendre a voler de leurs propres ailes sans la drogue des subventions de l'état
Réponse de le 27/01/2014 à 18:18 :
les entrepreneurs français se sont trop longtemps reposés sur leurs lauriers.... et les élus ??????... qui vivent par nos impôts !!!!!!!!!!!!!!!
Réponse de le 27/01/2014 à 18:30 :
Et le constat est exactement le même si, cette fois, on ajoute les catégories "B" et "C" (chômeurs ayant occupé une activité réduite). En décembre 2012, le nombre des demandeurs d'emploi inscrits en catégories "A,B et C" étaient de 4.619.400, ils sont 4.898.100 à la fin 2013, soit une progression sur un an de 6% et de 0,5% sur un mois.... j'attends votre commentaire !!!!!!!!!!!!!!!!!!
Réponse de le 27/01/2014 à 18:33 :
@elu ps j'ai travaillé dans le secteur privé dans l'artisanat on a reçu,en vingt quatre ans, une seule subvention de l'état . à quel age tu vas partir à la retraite ? moi pour avoir une retraite de 750 euros je dois partir à 67 ans ? espère de comique !
Réponse de le 27/01/2014 à 18:52 :
tu devrait faire comme bonaparte choisir l'exil avant que la rue le fasse
Réponse de le 27/01/2014 à 18:58 :
une augmentation de 170000 chômeurs n'est pas une stabilisation.
Réponse de le 27/01/2014 à 19:35 :
J'espère sincèrement que toutes vos interventions sont du seconds degrés, que vous ne croyez pas ce que vous racontez ... Pensez-vous que ce sont les entrepreneurs qui doivent réapprendre à voler de leurs propres ailes ou bien les parasites de l'état ?
Réponse de le 27/01/2014 à 20:34 :
Quand l'état arrêtera d'organiser ses cocktails bobos, ses remises de récompenses, ses commissions, sa politique sociale désastreuse ont en reparlera car ce sont les entreprises qui payent tout ça.
Réponse de le 28/01/2014 à 11:47 :
Au début, à chacun de vos commentaires, je vous trouvais comique... En me disant qu'à chaque fois, c'est un autre plaisantin qui s'amuse. Avec du recul, je crois que vous êtes vraiment atteint ...
Réponse de le 28/01/2014 à 13:48 :
Il est pas plus élu PS que moi je suis Pape ! Juste un gars qui s'emmerde dans la vie , comme GODREV qui nous vante les réussites de PSA et Renault quand toute l'industrie auto française se casse la gueule. On trouve les mêmes âmes esseulées et oisives sur les forums du monde, de libération ou du figaro, heureusement qu'il y a le net pour les occuper, ça retarde une éventuelle révolution comme on a vu les prémices lors du jour de colère...
a écrit le 27/01/2014 à 18:08 :
L'augmentation est ralentie en 2013 grâce aux contrats aidés.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :