Les Français (un peu) plus pessimistes sur leur niveau de vie futur

 |   |  277  mots
L'indicateur de l'Insee qui synthétise la confiance des ménages ressort à 85 points contre 86 points en janvier. (DR)
L'indicateur de l'Insee qui synthétise la confiance des ménages ressort à 85 points contre 86 points en janvier. (DR) (Crédits : reuters.com)
La confiance des ménages a légèrement reculé en février, les Français se montrant plus pessimistes que le mois précédent sur le niveau de vie futur dans le pays et l'évolution du chômage, selon les données publiées jeudi par l'Insee.

Les Français plus pessimistes qu'il y a un mois. La confiance des ménages sur le niveau de vie futur dans le pays et l'évolution du chômage, a légèrement reculé en février selon les données publiées jeudi par l'Insee.

L'indicateur qui synthétise cette confiance ressort à 85 points contre 86 points en janvier. Il retrouve son niveau de décembre mais reste bien en deçà de sa moyenne de long terme, qui est calée à 100. Quinze économistes interrogés par Reuters attendaient en moyenne un indice stable à 86 en janvier, leurs estimations allant de 85 à 90.

Moins nombreux qu'en janvier à juger opportun des achats importants

En février, l'opinion des ménages sur leur situation financière personnelle passée progresse de deux points et celle sur leur situation financière personnelle future recule d'un point. Les ménages sont moins nombreux qu'en janvier à considérer comme opportun de faire des achats importants, le solde reculant d'un point. Ces trois soldes se situent largement en-dessous de leur moyenne de longue période, note l'Insee dans un communiqué.

En revanche, l'opinion des ménages sur leur capacité d'épargne actuelle et sur leur capacité d'épargne future restent au-dessus de leur moyenne de long terme. Si la première est stable, la seconde recule de six points. Elle en avait gagné quatre le mois précédent.

Les ménages sont de plus en plus inquiets sur le niveau de vie futur en France, le solde reculant de cinq points, ainsi que sur l'évolution future du chômage, le solde correspondant augmentant de trois points, après une hausse de quatre points en janvier.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/02/2014 à 20:59 :
Et working state ça veut dire quoi? On fonctionne en mode étouffoir... elle est où la société du bonheur?
a écrit le 28/02/2014 à 20:57 :
Qu'on soient pessimistes, on le comprend, la situation est mauvaise, on peut certes dire qu'on n'est pas comme en Espagne à 30% de chômage! Mais on va sur 4 points de déficit et 0 de croissance... Puisqu'on dit que ls déficits font la croissance, pourquoi ne pas faire 8 points? Concernant les aides sociales: comment un citoyen abandonné sans logement peut-il percevoir l'aide sociale téléphonique! Il faut bien dénoncer que les aides ne sont pas payées! C'est du dysfonctionnement et de la complexité! Commençons par retirer le maux social qui ne veut rien dire, puisqu'on le met à chaque mot, même après TVA.
a écrit le 28/02/2014 à 13:45 :
Mais où sont donc passés les articles et les commentaires triomphalistes qui disaient il y a un mois que la consommation était repartie, alors qu'en fait les ménages puisaient dans leurs économies pour pouvoir faire des fêtes de Noël ? Maintenant, la fête est finie, et les "écoco" (économistes communicants, larbins de l'industrie et des politiciens) nous pondent des "ah !" et des "oh !" de surprise feinte. Ils vont avoir du mal à nous mentir une fois de plus.
a écrit le 28/02/2014 à 12:54 :
ON VIENS D ANNONCE MILLE MILLIARD DE DIVIDENDE REDISTRIBUES DANS LE MONDE? EST ON FAIT CROIRE AUX PEUPLES QUE CA VA MAL,???
a écrit le 28/02/2014 à 8:10 :
" Le socialisme , frère cadet du despotisme ....Frédéric Nietzsche ; mais aussi (Ainsi parlait Zarathoustra) " L'Etat ( remplaçons par le socialisme ) , c'est le long suicide de tous que l'on appelle la vie ..."
Réponse de le 28/02/2014 à 9:49 :
Frère cadet du Sarkozy aussi. Ils sont bien pareil.
a écrit le 27/02/2014 à 20:25 :
Mais non, mais non, faut pas s'inquiéter, Flamby en costume de Superman veille sur vous :-) et en plus, vous avez Wonderwoman pour l'accompagner :-)
a écrit le 27/02/2014 à 20:23 :
La politique conduite? Bah on est pessimiste puisque ça consiste à ne rien faire si ce n'est percer un homoculus sur lequel il est écrit France de multiples aiguilles sur lesquelles il est écrit impots, écotaxe, équitaxe, TVA sociale, chômage, suicides au travail, retraites en baisse, déremboursements etc etc...
a écrit le 27/02/2014 à 20:14 :
comment voulez-vous ne pas être pessimiste: on distribue des thèses à des gens qui ont 4/20. C'est un Etat arbitraire et la population réprouve cette prétendue justice: on paye des fonx en double à ne rien faire et ce sur le dos des chômeurs.
a écrit le 27/02/2014 à 19:50 :
Le pessimisme est bien normal vu la situation terrible que la population subit, une dévastation du sud et un déficit abyssal avec une production réduite à l'indice 98. Nous étions à 115 et l'incide de 1980 est de 90. Cela signifie qu'on tue la production, donc on tue l'économie comme l'agriculture par des normes stupides qui font passer les productions chez nos voisins... prenons l'exemple du poulet. Nous avons donc perdu 17 ans d'efforts à faire de la croissance pour améliorer le niveau de vie de la population. Les allemands ont rétabli leur production il y a bien longtemps... on paresse, on glande et on fabrique 900 000 pauvres de plus. Les allocations ne sont pas payées. Les droits fondamentaux ne sont pas respectés. On parle d'un virage, c'est des maux ou bien des mots, car le déficit enfle... plutôt un mirage et une sortie de piste! On fait dans l'humanisme sur le papier, on fait dans la production de volaille de papiers! Et comme le pouvoir d'achat recule, les ventes de boeuf stagnent en France...
a écrit le 27/02/2014 à 19:39 :
On est bien d'accord, on a une quasi unanimité contre la politique de chômage, c'est une persécution du peuple français. Et même un bon tiers se dit en révolte ouverte! On voit Bruxelles incriminer le régime pour ses débours dispendieux, c'est une paille! En Europe du sud on rivalise de taux de chômage et d'administration! On fait des petits français des garçons sans cédille? ça fait genre... alors par le chômage on se débarrasse de nombreuses familles françaises, nous avons là un bon rossignol de chômage! La société a obtenu une victoire contre la tyrannie de papiers avec le travail du dimanche, seulement la dictature du feignant en espadrilles soulève la population contre elle!
Réponse de le 28/02/2014 à 13:56 :
La politique de chômage ? Celle là, je ne l'avais encore jamais entendue ! Comme si les hommes politiques avaient la moindre influence sur l'emploi !! Ou avez-vous trouvé une ineptie pareille ? Trop rigolo !
a écrit le 27/02/2014 à 15:59 :
Ne vous inquiétez pas, avec les cerveaux de nos politiques actuels, la France va se redresser très très rapidement, c' est MOI..MOI...MOI....qui nous l' a dit !!!!!! notre Sapin de Noël y croit toujours ! ! ! !
a écrit le 27/02/2014 à 15:56 :
Ne vous inquiétez pas, tans qu' ils pourront s' acheter les derniers cris ipad, tablettes , etc..etc.. ils seront optimistes !!!
a écrit le 27/02/2014 à 15:38 :
Y'a pas de souci...suffit de supprimer le forfait téléphonique des enfants.
Si ça suffit pas , y'a qu'à abandonner le chat.
9a suffit toujours pas ???
Alors , abandonnez la grand-mère , mais , faites-le de nuit...ou , abandonnez-la dans une église.
( J'ai pas dit de l'assommer. ).
Réponse de le 27/02/2014 à 20:29 :
@Shangai kid: tu viens de nous dire que t'étais athée, non :-) Pour le cas où t'aurais pas remarqué, il y a belle lurette que les églises ne sont plus ouvertes la nuit pour accueillir les personnes en détresse :-) Elles ouvrent le dimanche pour que tu déposes l'aumône, mais le reste ne les intéresse pas plus que ça :-)
Réponse de le 27/02/2014 à 21:18 :
Ne vous inquiétez pas pour la grand-mère , je vais m'en occuper...
J'aime rendre service...
Réponse de le 27/02/2014 à 21:31 :
@ Patrickb
Très juste !!! Mais je suis pour que la Sainte Eglise acceille les croyants la nuit , et les grands-mères , les chats , les chiens et aussi les belles-mères...les Barons de la Politik ont tellement destroy le Pays , il y a tant de misère...
Le Pape , le Salut ne peut venir QUE de Lui...
Votez le Pape...un petit vote et un autre Monde... ( avec des chiens , des chats et avec des Belles-Mères...). :-))
a écrit le 27/02/2014 à 15:02 :
Encore une fois quand perdrez vous cette détestable habitude de nous coller des parenthèses partout ! Pourquoi mettre "un peu" entre parenthèses, rien à voir avec la grammaire ou la syntaxe française et ça n'apporte rien au contenu.
Réponse de le 27/02/2014 à 16:04 :
Ah vous devez être prof de Français !!! Nous voyons tout de suite l' élite, heureusement que nous avons des gens comme vous pour instruire nos enfants, la preuve est là, regardez les niveaux qu' ils ont en sortant de l' école !!! Nous sommes les derniers de la classe ! ! ! Regardez autour de vous, ceux qui réussissent ne sont pas forcément bons à l' école, alors vos leçons gardez les pour vous !!
Réponse de le 27/02/2014 à 18:18 :
C'est vrai...Momo a raison , faut pas chercher à nous embrouiller avec des fautes d'ortho qu'on s'en tape...alors qu'il convient de rendre la vie des politiques Voleurs et Barons de la politik francese insupportable.

Nonobstant , je suis d'accord pour dire que quand les enfants français sortent de l'école , ils sont plus cons que quand ils y sont rentrés.
a écrit le 27/02/2014 à 14:10 :
2articles contradictoires en 10 mn , les stagiaires font forts. L Insee contredit Viavoice , créée en 2008 en même temps que Bygmalion. Il y a de surprenantes coïncidences .
Réponse de le 27/02/2014 à 15:41 :
Les stagiaires sont courageux , ce sont les Barons de la Politik Française qui foutent la merde partout...Il faut sévir , faire un exemple...!!!
a écrit le 27/02/2014 à 13:47 :
Normal,gestion socialo.
Réponse de le 27/02/2014 à 16:07 :
Entièrement d' accord avec vous ! ! Le pire c' est que les Français revôteront pour les mêmes cerveaux vident ! ! !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :