Hollande met 50 millions d'euros sur la table pour que la "France s'engage"

 |   |  942  mots
"Ce que nous voulons faire, c'est fédérer, mobiliser, démontrer la vitalité d'un pays comme le nôtre", a déclaré le chef de l'Etat devant un parterre de responsables associatifs et acteurs de l'économie sociale et solidaire, réunis à l'Elysée. /Reuters
"Ce que nous voulons faire, c'est fédérer, mobiliser, démontrer la vitalité d'un pays comme le nôtre", a déclaré le chef de l'Etat devant un parterre de responsables associatifs et acteurs de l'économie sociale et solidaire, réunis à l'Elysée. /Reuters (Crédits : reuters.com)
Le président de la République a inventé un nouveau dispositif, baptisé "La France s'engage" pour développer les initiatives d'économie sociale et solidaire. Ce fonds d'expérimentation sera doté de 50 millions d'euros pour une période allant jusqu'à 2017. Il soutiendra des projets "isolés mais prometteurs" portés par des bénévoles.

Au tour du milieu associatif d'avoir sa "boîte à outils". François Hollande veut donner plus de moyens aux bénévoles portant un projet "innovant, utile et qui puisse être généralisé", a-t-il expliqué ce matin sur France Info

Quinze associations déjà choisies

Cet appel à projets un peu particulier veut mettre en lumière et soutenir financièrement des initiatives sociales, souvent isolées. Une enveloppe de 50 millions d'euros y sera consacrée jusqu'à 2017. Présentés sur un site Internet, quinze projets ont déjà été retenus.

"Ce que nous voulons faire, c'est fédérer, mobiliser, démontrer la vitalité d'un pays comme le nôtre", a déclaré le chef de l'Etat. Alors que l'engagement associatif a été désigné "grande cause nationale" de 2014, ce "grand chantier présidentiel" vise à identifier et soutenir des initiatives "socialement innovantes" afin de leur permettre de se développer et "changer d'échelle", a expliqué M. Hollande. Il s'agit de "faciliter la vie de ces initiatives", par exemple en "sécurisant leur environnement juridique". L'Elysée présente les 15 premières associations bénéficiaires :

- La Cohabitation intergénérationnelle. Ce réseau CoSI pour "Cohabitation Solidaire Intergénérationnelle" propose une chambre dans le domicile d'un senior contre une présence et une aide dans les tâches quotidiennes. L'Elysée explique : "L'objectif est l'extension du réseau CoSI à l'ensemble des agglomérations disposant d'une université et le développement des habitats intergénérationnels y compris dans des villes plus petites et des milieux ruraux où des besoins ciblés peuvent exister aussi". 

- Monalisa.  C'est «la Mobilisation nationale contre l'isolement des personnes âgées. Le défi est de mobiliser le bénévolat d'initiative citoyenne pour renforcer l'entourage de ces personnes souffrant de solitude».

 - L'Institut du Service civique. "Destiné à offrir aux jeunes talents du Service Civique tous les outils pour réaliser leurs projets. L'objectif est de faire de l'institut le laboratoire d'une nouvelle conception de la promotion et de l'égalité des chances républicaine et d'atteindre 1000 lauréats en 2017".

- Energie Jeunes. Une association qui "lutte contre le décrochage scolaire en ZEP en formant les collégiens à la persévérance scolaire, tout au long de leur parcours de la 6e à la 3e. L'objectif est de permettre le développement de ce programme dans tous les collèges de l'éducation prioritaire en France qui sont demandeurs".

- Le Labo des Histoires. Ses bénévoles ont pour mission de "transmettre la passion de l'écrit aux jeunes, de façon créative et ludique, en créant des lieux originaux d'échanges et d'apprentissage pour les romanciers, scénaristes, paroliers en herbe".

- Simplon.co forme au développement d'applications web et mobiles en six mois. " Elle est ouverte gratuitement ou de manière rémunérée/indemnisée aux publics éloignés de l'entrepreneuriat numérique mais ayant un objectif d'innovation sociale et de création d'emploi".

- Cuisine et Boulangerie Mode d'emploi(s). Proposé par le chef Thierry Marx, le concept offre gratuitement des formations courtes de 12 semaines aux jeunes sans diplôme ou en reconversion.

- Web@cademie. Cette école pour les 18-25 ans passionnés d'informatique mais sortis du système scolaire sans qualification doit "se démultiplier dans les régions".

 - La cravate solidaire. Cette association "lutte contre les discriminations liées à l'apparence en entretien d'embauche en donnant aux demandeurs d'emplois, femmes et hommes, des tenues professionnelles gratuites et en leur procurant un conseil en image".

- L'appui. Un dispositif de prévention de l'exclusion bancaire mis sur pied par La Banque Postale. L'objectif est d'"éviter l'exclusion bancaire en améliorant la prévention des situations de fragilité financière et en accompagnant les clients de La Banque Postale rencontrant des difficultés financières ponctuelles ou récurrentes".

- Les Microfranchises solidaires. L'association l'Adie veut "proposer à des micro-entrepreneurs, à des personnes éloignées du marché de l'emploi, avec peu ou pas de qualification professionnelle, des activités "clé en main" à l'image d'une franchise privée associant une enseigne, un modèle économique rentable, un savoir-faire éprouvé et duplicable et une assistance et une formation de la part du franchiseur".

- Tous chercheurs. Cette Ecole de la recherche consiste à "permettre à tous, dès le plus jeune âge, de se former par la recherche et de contribuer à une société de la connaissance et de la reconnaissance ouverte et créative".

- Helloasso. Cette plateforme permet de collecter des fonds pour accompagner les associations dans leur développement numérique.

- ADN. L'Agence du don en nature "collecte des produits neufs non alimentaires invendus auprès des entreprises et les redistribue aux plus démunis en France. Son credo : moins de gaspillage, plus de partage".

- Jaccede. Ce site Internet et son application smartphone collaboratifs recueillent de données précises sur l'accessibilité aux personnes handicapées de tous les lieux publics. 

Un financement public/privé

Les 50 millions d'euros mobilisés dans un fonds de soutien sur la période 2014-2017 pour accompagner le déploiement des projets, sont apportés par l'Etat (à hauteur de 25 millions d'euros) et par le groupe Total notamment.

François Hollande a par ailleurs réaffirmé son objectif de voir le service civique accueillir "100.000 jeunes" d'ici la fin de son quinquennat, comparé aux 35.000 volontaires attendus en 2014. "Il y a aujourd'hui 4 ou 5 fois plus de candidats que de postes disponibles", a-t-il souligné.

Créé en 2010, le service civique permet à des jeunes de 16 à 25 ans d'effectuer une mission d'intérêt général sur 6 à 12 mois, indemnisée environ 570 euros nets par mois.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/07/2014 à 21:40 :
Il , l'a prit ou le pognon ??? Dans sa fouille j’espère !! Ses citrons sont secs archi secs !
a écrit le 25/06/2014 à 10:45 :
c est vrais que c est utile les subventions aux asiociations, est d emploiyees des jeunes pour les faire fontionnee avec un petit revenue, mais c est aussi vrais que c est une operation de camouflages des vrais chiffres du chomage ,???
a écrit le 25/06/2014 à 9:11 :
Il dépense sans compter car il soutire en permanence l'argent dans la poche des français et en plus ça part en fumée. Ça ne peut plus durer.
a écrit le 25/06/2014 à 7:58 :
Y a t' il un budget prévu pour l' EIIL (Etat islamique en Irak et au Levant). L' EIIL promeut l'islam de France à l' étranger. Et les armes, ça coute cher !
a écrit le 25/06/2014 à 7:21 :
C'est de la démagogie : il donne l'impression de faire une bonne action en dépensant NOTRE argent qu'il a encaissé avec les impots qu'il a voté ou avec les emprunts que l' Etat fait chaque mois auprès des marchés financers. Et pendant ce temps, tous les ans : + 80 milliards d'euros d'emprunt sur les marchés financiers (si décriés). A quand la banqueroute du système français ?
a écrit le 25/06/2014 à 7:17 :
Avec la politique de l'UMP et le PS qui a permis à des millions d ' africains de s'intaller en France, plus besoin de partir à l'étranger pour faire de l' humanitaire. Il suffit d'aller dans les "bons" quartiers. En plus, 40 ans de pouvoir UMP et PS a donné : 2000 milliards de dette et + 5 millions de chomeurs et + 9 millions de pauvres (dont + 2 millions d'enfants). C'est dire si l'UMP et le PS nous gatent !
a écrit le 25/06/2014 à 6:15 :
Comme dit le français aime bien se plaindre le ventre plein...
Réponse de le 25/06/2014 à 9:12 :
Pourquoi vous n'êtes pas français.
a écrit le 25/06/2014 à 0:11 :
Et Hollande met un milliard d'Euros sur la table pour financer l'aide médicale aux étrangers clandestins, super logique le mec ! C'est sûr très efficace.
a écrit le 24/06/2014 à 23:55 :
"34 milliards d'euros de subventions sont accordées chaque année par l'État et les collectivités locales à 250.000 associations." alors un peu plus ou un peu moins, continuons.
a écrit le 24/06/2014 à 23:48 :
L'enfumage continue de plus bel.
a écrit le 24/06/2014 à 22:48 :
50 millions à crédit en plus sur la dette Nationale.
a écrit le 24/06/2014 à 19:51 :
A l'euromillion, ils mettent plus... Sinon, les détournements de l'ump, ça doit donner aussi plus. Nous avons vraiment un Président petit-joueur...
a écrit le 24/06/2014 à 18:30 :
Encore de l'argent jeté!!!
a écrit le 24/06/2014 à 18:12 :
Un gadget socialiste de plus. Le chômage et la misère vont augmenter. Ces concepts "solidaires" et bla bla bla, c'est l'argent public et la spoliation habituelle des contribuables
a écrit le 24/06/2014 à 17:40 :
C'est tout de même incroyable tous ces gens qui se plaignent en permanance pour un oui ou pour un non. Mais cassez vous si vous n'êtes pas content ! Voyagez un peu ! Allez voir comment ca se passe dans les autres pays. Faites un séjour en Afrique ou en Asie du Sud Est, vous y verrez des milliers de gens qui ont tous pour se plaindre, eux, et pourtant qui vous acceuilleront avec un sourire jusqu'aux oreilles. Vous voulez qu'on vous pleure alors que la qualité de vie en France est parmis les meilleurs du monde ? Alors que nous avons pour nos enfants l'école gratuite (sans faire 15km à pieds par jour pour rejoindre la classe), un reseau de transport (voiture, train, avion) parmis les plus denses au monde, des soins de qualités et peu onéreux, une fiscalité loin d'être la plus lourde, ne serait-ce qu'en Europe, l'accès à Internet partout (ou presque), un taux d'alphabétisation parmis les plus élevés, l'esperance de vie la plus importante pour les femmes dans le monde, un taux de mortalité infantile insignifiant (renseignez vous sur les USA...), un pays magnifique où l'on peut randonner, skier, surfer, flaner, vivre quoi !! Et parce que vous n'avez pas assez pour acheter le dernier écran plat ou le manteau en Vison de bobonne vous chouinez comme des gamins à qui ont a retirés son jouet. Pathétique. Et honte d'être potentiellement amalgamé à toutes ces pleureuses à qui ont a fait l'erreur de donner le droit de vote.
Réponse de le 24/06/2014 à 18:58 :
merci merci mille fois je n'aurai pas dit mieux MERCI, je ne suis pas seul alors....
Réponse de le 24/06/2014 à 23:50 :
Bravo pour votre commentaire Chich, la France c'est des gens gâtés qui se plaignent tout le temps.
ceux qui sont vraiment à plaindre, nous ne les entendons, et ne voyons jamais.
Réponse de le 25/06/2014 à 8:23 :
vous etes trois!
Réponse de le 25/06/2014 à 9:26 :
Qu'avez vous fait pour eux, rien alors vos leçons à dix balles on s'en tape, vous êtes comme ceux qui regardent un spectacle gratuit sur un lieu public et qui partent juste avant la fin pour ne pas mettre un euro dans le chapeau, ça vaut aussi pour les deux autres.
a écrit le 24/06/2014 à 17:36 :
Tout ça avec 2 fois le salaire annuel d'un PDG (cf. article suivant) ! Est-ce bien sérieux ?
a écrit le 24/06/2014 à 17:25 :
C'est pas parce qu'il ne sait plus quoi faire qu'il doit faire n'importe quoi ,on n'est plus dans la normalité mais dans l'utopie la plus fumeuse.Il parle d'économies et gaspille pour des chimères !
a écrit le 24/06/2014 à 17:22 :
NSATELECOM.CH la france s engage dans la confidentialite des donnees !!!
a écrit le 24/06/2014 à 17:21 :
D'une oligarchie libérale et prédatrice, la France a basculé dans un simulacre de socialisme coincé entre les mesures d'austérité de Berlin et les impositions boursières venant des agences de notation, pour finalement ne rester qu'une pure kleptocratie inefficace. Et tant pis pour nous, les Français moyens, de plus en plus défavorisés.
a écrit le 24/06/2014 à 17:16 :
En France ont ne sait rien faire sans subventions.
Le service civique c'est pour "accueillir" 100.000 jeunes qui ne seront donc plus comptés comme chômeurs d'ici les élections présidentielles.
a écrit le 24/06/2014 à 17:02 :
La France coule doucement. C est hallucinant !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :