Pourquoi Arnaud Montebourg a-t-il cité Cincinnatus ?

 |   |  433  mots
Arnaud Montebourg... Un Cincinnatus moderne ?
Arnaud Montebourg... Un Cincinnatus moderne ? (Crédits : DR)
Qui était ce général romain ? Et pourquoi le ministre démissionnaire a jugé bon de le citer à la fin de son intervention ?

La référence d'Arnaud Montebourg à Lucius Quinctius Cincinnatus n'est pas anodine. L'histoire de cet illustre consul de la république romaine est contenue dans le livre III de l'histoire romaine de Tite-Live et c'est celle d'un « héros républicain. » Maltraité par la république romaine qui avait condamné injustement son fils à une lourde amende, ce noble romain décida de se retirer des affaires.

Son histoire

Dans le chapitre 23 du livre III de son histoire romaine, Tite-Live raconte que Lucius devint, alors que les armées romaines avaient été battues à plate couture par les Volsques et les Eques, peuples voisins, « le dernier espoir du peuple. » Cincinnatus travaillait son champ, le « pré du Quinctius. » « C'est là que les députés le trouvèrent, creusant un fossé, selon les uns, et appuyé sur sa bêche, selon d'autres, derrière sa charrue; mais, ce qui est certain, occupé d'un travail champêtre », explique Tite-Live.

Par patriotisme, Lucius décida d'abandonner sa charrue pour prendre la tête des armées romaines et accepter le poste de dictateur (limité à six mois dans la république romaine). Victorieux des Eques et des Volsques, Lucius abandonna son poste à son terme et reprit immédiatement sa charrue.

La fonction de la référence

Cette histoire est un classique de la vertu républicaine. La figure de Cincinnatus a été mise en avant non seulement par les révolutionnaires français, mais aussi par certains américains qui ont fondé la ville de Cincinnati dans l'Ohio. Dans le cas d'Arnaud Montebourg, cette référence a plusieurs fonctions.

La première, c'est celle d'appuyer sur le caractère « vieux républicain » et « patriote » de sa démarche. L'ancien ministre se retire, mais reste fondamentalement attaché à la France et à ses intérêts. Son retrait dans la Bresse n'entame pas ses convictions.

La deuxième est de se placer en recours. Quoique en retrait, il reste à la disposition de la nation, prêt à agir si les circonstances et le peuple l'appelle.

Le troisième, c'est insister sur son caractère désintéressé, vertueux. Le pouvoir ne l'intéresse que lorsqu'il est utile, pas pour lui-même.

Un héros « de droite »

Un bémol cependant : patricien, fier de sa naissance, Cincinnatus était un ultra conservateur. Il aimait Rome, mais détestait l'ouverture des institutions républicaines aux plébéiens. Son retrait était celui d'un homme dégoûté par la « démocratisation » de la république. Il était, à Rome, un héros conservateur, « de droite. » Arnaud Montebourg aura préféré oublier ce détail.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/08/2014 à 7:44 :
Et la France dans tout ça ? Ici il ne s'agit que d'ambitions personnelles...
a écrit le 25/08/2014 à 19:36 :
Je ne saurais vous imaginer autant érudit que cela, Monsieur Godin, chapeau bas !
Réponse de le 25/08/2014 à 20:23 :
Suivant cette réponse , va-t-on commémorer aussi la fameuse déclamation :" Français , je vous ai compris ..." ,
Réponse de le 25/08/2014 à 21:15 :
Quel rapport entre Montebourg et Vladimir Poutine dans ce sujet ?
Réponse de le 25/08/2014 à 21:16 :
Mea culpa : j'aurai du écrire " à l'instar" au lieu de "suivant" , et je ne suis pas certain que cette fameuse déclamation d' il y a plus de 50 ans débute par "Français" ,
Réponse de le 25/08/2014 à 23:34 :
Apès vérif sur le net , on aurait pu comprendre :" je vous hais , compris " , bref , ce n'est pas clair !
Réponse de le 26/08/2014 à 14:52 :
Après controle sur le net , on aurait pu ouir :" Je vous hais , verstein " , mais bof !
a écrit le 25/08/2014 à 19:01 :
Quand on a son calendrier politique en tête, on ne jette pas le pavé dans la marre, il ya 6 mois Montebourg acceptait le poste de Ministre Finances en savait la tâche qui l'attendait.S'il n'a pas été capable de la remplir pour se passer de donneur de léçons, on verra bien s'il sera Cincinnatus un jour pour la France.
a écrit le 25/08/2014 à 18:55 :
Individualisme un jour, ... A quand un retour des citoyens ..?? (et surtout pas cityzen...)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :