Bandeau Présidentielle

Le roi est nu ! Vive le roi !

 |   |  1238  mots
Le livre de Valérie Trierweiler Merci pour ce moment est un objet tout à fait passionnant. Non pas comme œuvre littéraire. Mais comme miroir de notre époque, de notre rapport au pouvoir et à l'autorité et peut-être aussi du rapport amoureux des temps modernes.
Le livre de Valérie Trierweiler "Merci pour ce moment" est un objet tout à fait passionnant. Non pas comme œuvre littéraire. Mais comme miroir de notre époque, de notre rapport au pouvoir et à l'autorité et peut-être aussi du rapport amoureux des temps modernes. (Crédits : Reuters)
En révélant ses relations intimes avec le président, l'ouvrage de Valérie Trierweiler pose la question de notre rapport à l'autorité. Et nous invite à être plus exigeants en matière d'éthique et de qualité des relations humaines de la part de ceux qui nous gouvernent.

Et si c'était elle la femme "normale" ? Elle qui expose sur la voie publique les affres sentimentaux d'un couple présidentiel, ô combien public ! Nous étions habitués à n'avoir jusqu'à présent accès qu'à l'intimité des têtes couronnées comme stars de la vie politique. Les frasques de Berlusconi et la météo amoureuse de Sarkozy avaient fait exception. Mais nous n'avions encore jamais été plongé à ce point au cœur de la crise sentimentale d'un couple présidentiel... aux déchirements dramatiquement "normaux".

Miroir de notre époque

Le livre de Valérie Trierweiler "Merci pour ce moment" est un objet tout à fait passionnant. Non pas comme œuvre littéraire. Mais comme miroir de notre époque, de notre rapport au pouvoir et à l'autorité et peut-être aussi du rapport amoureux des temps modernes. Dans une société où les frontières vie privée/vie publique tendent à s'effacer, où les repères traditionnels ont disparu, voici que l'autorité d'un chef d'État se trouve bafouée par une affaire privée. Disparition de la fonction sacrée, incursion dans un dossier secret-défense d'un homme comme un autre, somme toute tristement banal et terriblement humain, quand bien même il aurait voulu, dans ce domaine, se montrer différent de son prédécesseur. Résultat : c'est la confusion la plus totale.

Le système médiatique le permet

Tous les ingrédients en font un sujet d'actualité fort, un de ces sujets qui devrait nous amener à nous interroger sur son sens global plutôt qu'à en juger les protagonistes. Si nous déplorons l'inélégance de Valérie Trierwieler qui a déshabillé le roi de ses atours, nous avons admis, et applaudi, depuis fort longtemps les déballages en tous genres sur le petit écran, nous nous sommes repus de scandales et avons largement désacralisé le pouvoir depuis longtemps. Énième et ultime étape d'un processus amorcé en amont ? Si Valérie Trierweiler s'est autorisée cet acte, c'est aussi que le système médiatique le lui permet et l'y invite. Alors, que lui reproche-t-on ? De quoi parle notre malaise ? Il révèle ce que nous ne voulons pas savoir, ce que nous ne devrions pas savoir, diront certains. A l'heure où on clame partout l'exemplarité du pouvoir - François Hollande ne s'était-il pas engagé à être un président exemplaire? -, où l'information circule à la vitesse de la lumière, nous sommes gênés de découvrir les contours psychologiques d'un homme que nous ne voulons pas connaître.

Un président absent d'affect

Et pourtant. Dans l'entreprise aujourd'hui, il est partout question de savoir-être. Toutes les conférences autour du leadership invitent les dirigeants à développer leur intelligence émotionnelle. Pourquoi nos politiques, leaders des leaders, devraient eux s'en affranchir ? Le sujet, c'est donc aussi celui d'un président absent d'affect, un agent rationnel affranchi de la complexité des relations humaines et embarrassé à l'excès sur sa vie privé, qui gère une relation sentimentale à coup de dépêches AFP. Ce qui interroge dans cette histoire, c'est la capacité d'un homme, chef d'État de surcroît, à exprimer une part d'humanité. Sa peur de voir des sentiments puissants saper les bases du fonctionnement apparemment rationnel de son pouvoir, à l'image de managers qui prennent toute expression des émotions un tant soit peu intense pour une source de perturbation.Et pourtant la gestion émotionnelle dans le monde du travail comme en politique ne doit pas être synonyme de catastrophe. Ce serait même l'opportunité d'une croissance collective.

Profils narcissiques

On sait bien combien l'exercice du pouvoir privilégie les profils narcissiques. On commence à comprendre combien notre système basé sur l'image et la promotion porte au pinacle des imposteurs. Ce livre peut nous permettre d'entrevoir ce qu'il en coûte d'élire un leader que seule sa propre image intéresse, qui fait l'impasse sur les réalités psychologiques de ses proches mais aussi sur celles de ses citoyens. Un homme dont la seule préoccupation se résume à l'exercice de son pouvoir personnel et de son plaisir et dont le mépris gouverne ses relations, mépris des riches aux "sans dents". Si ce livre heurte notre éthique du pouvoir, il nous invite dans le même mouvement à nous interroger sur ce que nous attendons de l'éthique de nos gouvernants.

Fouquet's/Trierwieler, même dérive ? même combat ?

Tant mieux si la figure du père est attaquée. La France n'est pas à un paradoxe près : elle veut bien cacher la bassesse de ses grands hommes pour se rassurer qu'elle tient encore son rang dans ce monde. Ce que l'on reproche à Valérie Trierweiler, c'est d'avoir mis le roi à nu. Crions "Vive le roi!". Attachons-nous à devenir plus exigeants et plus lucides sur ce que nous attendons de nos politiques.
En nous tendant un miroir dérangeant de notre société, l'ex-compagne du président est aussi et enfin à titre individuel, la nouvelle "femme rompue" des années 2000. Elle, qui en femme bafouée et méprisée, ressent le besoin de laver son honneur aux touches d'un clavier, n'imagine sans doute pas combien son livre va également épouser la cause de tant de femmes qui se sont abîmées dans une relation narcissique. Son idéal de porter loin l'étendard de son homme s'est déchiré aux portes de la réalité. Rien de nouveau dans ce drame intime de la psychologie de l'amour si ce n'est que Valérie Trierweiler, en femme "normale", révèle, hélas, la banalité d'un quotidien féminin dès lors que l'homme louvoie entre son discours et ses actes. Histoire éternelle dont personne ne veut vraiment savoir la vérité tant elle est intime et prenant pour cible un homme en exercice. Et pourtant : de tous temps la parole a libéré les hommes et les femmes, en levant des tabous. Reste alors la volonté de la journaliste de dévoiler aux français le "vrai visage" de l'homme auquel ils ont confié leur destinée. Et, pourquoi pas, de faire avancer dans notre pays la cause des épouses de président qui, avant elles, ont souffert, en silence et certainement avec plus de dignité, d'un statut mal défini ?

Leçon politique

Alors oui, on lui en veut. On lui reproche de mettre à nu la fonction présidentielle, de s'adonner à un vaudeville, au grotesque. On lui en veut d'abîmer et de destituer l'image la plus haute fonction de l'Etat. Comme un sacrilège ! Nous ne sommes pourtant plus des enfants auxquels il faudrait soustraire la vraie vie des parents au risque sinon de nuire à leur autorité. Nous sommes en démocratie et dans une relation entre adultes où un homme a promis à son peuple de tenir son rang.
A la fois leçon politique et reflet médiatique, ces révélations doivent plus que jamais nous interroger sur la fonction présidentielle. Mais aussi sur le processus de médiatisation des hommes et des femmes qui se gargarisent de discours et ne sont jamais jugés sur leurs bilans. Enfin sur le manque de dignité et de noblesse de cœur que véhicule notre société dans ses actes quotidiens. Reste à retrouver, voire à exiger, un peu plus d'élégance dans nos actes comme dans nos institutions.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/09/2014 à 13:56 :
Vous semblez sous-entendre que seuls les hommes louvoient entre paroles et actes, et sont potentiellement des pervers narcissiques. A ce titre, n'y a-t-il pas un intéressant miroir entre VT et vous-même, qui vous appropriez de manière similaire le monopole de la vérité et de la morale. "Tant mieux si la figure du père est attaquée! ": la figure de la femme et de la mère est-elle vraiment grandie par cette histoire ? Ne voyez-vous pas à quel point cette histoire révèle la faillite morale de tous ces nouveaux censeurs, qui se prétendent modernes et sont déjà archaïques: féministes, gauche du cœur, femen, lgbt. Portés par FH, il les entraine dans sa ridiculissime chute.
a écrit le 07/09/2014 à 21:07 :
la gauche droitisé il a bien cacher sont jeux holland une traitrise pareille , et bien c est bien fait pour sa tronche. ensuite si le livre devait etre retirer alors sans est fini de la démocratie
a écrit le 07/09/2014 à 11:56 :
Ah! il est beau le REANCHANTEMENT DU PEUPLE FRANCAIS!! avant de l'ouvrir, faudrait un peu peser ses propres paroles, au lieu de balancer n'importe quoi ! MDR
a écrit le 07/09/2014 à 11:18 :
Je viens de trouver une version pdf du bouquin. On savait la politique un panier de crabes mais là le françois, il est pas jojo. Il est juste le représentant du peuple numéro 1. Sans le peuple, les sans-dents, il est zero.
a écrit le 07/09/2014 à 11:14 :
Il ne leur reste plus que la lutte contre le racisme puisque le chômage est destiné battre des records et la dette à être refilée aux générations suivantes.
Il y a bien des spécialistes à mobiliser en Seine Saint Denis. Pourquoi ne pas mobiliser les professeurs, les lycéens et les étudiants ?
Il faut partir en lutte et faire des marches blanches contre la violence pourquoi pas.
Lutte contre l'échec scolaire, lutte contre la drogue, lutte contre le cancer, lutte contre les MST,...
Avec un peu de volonté, la popularité de François Hollande reviendra à 20%. Ensuite, avec quelques augmentations d'allocations diverses, il peut atteindre 25%. Il sera prêt à se représenter devant les français en 2017.
a écrit le 07/09/2014 à 5:13 :
Le plus comique c'est qu'une poignée de libraires ne veulent pas vendre le livre et applique leur censure à eux.
Leur rentrée littéraire n'est pas flinguée comme ils le prétendent et si ils ne veulent pas de cette clientèle elle ira chez Amazon ou la FNAC, après tout si dans 6 mois ce type de libraire "élitiste" coté culture disparait ça n'est pas une grosse perte.
a écrit le 06/09/2014 à 19:53 :
"faire avancer dans notre pays la cause des épouses de président "...C'est quoi cette connerie? Quelle cause? Elles sont épouses, pas Présidentes. Elles n'ont pas été élues pour ça. Beaucoup ont souffert? Une au moins a eu le courage de renoncer, Cécilia Sarkozy. C'est la seule chose positive qu'on pourrait d'ailleurs retenir du quinquennat du Sieur $arkozy de Nagy Bocsa.
a écrit le 06/09/2014 à 18:58 :
Les journalistes ont aussi de grandes responsabilités dans la dépréciation du Politique, quand une émission d'information comme « C dans l'air » (France 5 à 17h45) fait ses 3 derniers émissions sur le livre de Mme Trierweiler (« Trierweiler balance ! »; « Hollande ne lui dit pas merci » ; « Hollande « j'agirai jusqu'au bout ») ont peut s’interroger sur la finalité de certains journalistes. Et ce matin sur I Télé dans « ça se dispute » on a eu droit à 30 minutes sur Hollande et Trierweiler et 2 minutes sur l'Etat Islamique en Irak.
a écrit le 06/09/2014 à 17:26 :
ou comment mentir tout en disant formellement la vérité !

Valérie Trierweiler
Réponse de le 06/09/2014 à 17:51 :
et répétez là 4 fois avec 4 accords différents dessous.
Vous entendrez 4 ambiances sonores différentes.
Pourtant la Soprano a chanté 4 fois la même note.

Un musicien
a écrit le 06/09/2014 à 17:24 :
En 2012, il promettait de « réenchanter le rêve français »...MDR
Réponse de le 06/09/2014 à 17:43 :
hélas! 3 fois hélas! on en est loin, on en a même pas vu un semblant...!
a écrit le 06/09/2014 à 16:19 :
" A quand une loi et une politique de santé à la hauteur du problème ? "
a écrit le 06/09/2014 à 16:09 :
c'est assez pitoyable mais ça rapporte gros ! combien de livres seront ils vendus ?
Valérie s'attendait elle a être première Dame alors que Ségolène s'était retirée sans histoires ?? HOLLANDE ne la regrettera sûrement pas mais pourquoi rester si longtemps
avec lui sans contrepartie ??
a écrit le 06/09/2014 à 16:00 :
Steve Briois sur BFM a très bien résumé ce qu' il en est de la pensée du Président de la République sur ces français qui l' ont élu ... ou pas. Une HONTE pour la République ...
Les autres responsables politiques devraient en faire autant ... Encore faut - il qu' ils ne partagent pas le même mépris pour les personnes victimes de ... Ce dont je doute ...
Ps : sans être un partisan du FN.
Réponse de le 06/09/2014 à 19:13 :
comment savoir ce qui se dit en petit comité !
Réponse de le 06/09/2014 à 21:52 :
En s'en tenant à la réalité - la preuve par les faits si vous voulez ...
a écrit le 06/09/2014 à 15:30 :
vaut mieux maintenant il a le temps de se refaire une santé , c'est un problème communication et beaucoup non rien compris.
Réponse de le 06/09/2014 à 22:00 :
" un problème de communication etc " Ça ne veut rien dire et c'est beaucoup trop facile de régler les choses en prétextant de ...
a écrit le 06/09/2014 à 15:27 :
Et toujours pas d' annonce sur un projet de loi visant à faire des dommages et des préjudices subis en dentisterie un CRIME DE LÈSE MAJESTÉ ... Et toujours pas de politique de santé réaliste visant à réduire les dépenses de santé des français pour ce type de soins!
A la place des rires ou des sarcasmes ... UNE HONTE ! QUELLE PITIÉ EN VÉRITÉ ...
a écrit le 06/09/2014 à 15:07 :
Merci à Valérie de nous avoir encore mieux éclairé sur Hollande que les papiers des petits journalistes qui votent à 90% à gauche et qui sont bien gentils avec ce pouvoir à la dérive !!!
a écrit le 06/09/2014 à 14:14 :
Valérie, Cécile DUFLOT, elle ne lui dit pas merci: son livre va être éclipsé. Dommage!
a écrit le 06/09/2014 à 13:58 :
A quand un président ayant une éthique et une moralité , le président doit être un exemple pour être cru par le peuple EN attendant vive la transparence qui permet de débusquer les imposteurs
a écrit le 06/09/2014 à 13:29 :
Un peu incohérente cette dame. Pourquoi donc est elle restée si longtemps avec un homme si horrible?
Par ailleurs, la sortie de ce genre de livre étant très prévisible, on peut se demander pourquoi les services secrets n'ont pas au minimum informé la présidence de ce qui se préparait.
Réponse de le 06/09/2014 à 16:44 :
Encore un bobo de gauche qui veut utiliser les services secrets pour des affaires de fesses.
a écrit le 06/09/2014 à 12:15 :
J'ai lu le bouquin, c'est très drôle.
Réponse de le 06/09/2014 à 15:33 :
Il y a des gens que tout fait rire ... Du moment qu 'ils sont épargnés par tout .....
Réponse de le 06/09/2014 à 17:00 :
Heureux celui qui, n'ayant rien à dire, s'abstient d'en donner la preuve.
Réponse de le 06/09/2014 à 20:50 :
bof .....
a écrit le 06/09/2014 à 11:38 :
Les institutions étant ce quelles sont,seules des manifestations de masse pourront nous délivrer du cancer socialiste...
Réponse de le 06/09/2014 à 15:12 :
Du cancer enarquien... Droite-gauche, même combat !
Réponse de le 06/09/2014 à 21:55 :
ou même déroute ...
a écrit le 06/09/2014 à 11:33 :
Lorsque je le vois habillé, ça ne me donne aucune envie de le voir : NU, les cheveux en broussaille et la "cravate" de travers, encore mois !!!
Réponse de le 06/09/2014 à 15:37 :
( ... ) et les dents flinguées par la misère ou par les " soins " de certains dentistes !
a écrit le 06/09/2014 à 10:41 :
la p me fait penser au livre d'Alexandre Duma dans dartanian , elle trahissait pour des raison qui sont compréhensible, mais l ex de François h manque de retenus , le linge sale se lave en famille , j ai pas voté pour FH , j ai voté Sarko , je respect l homme,
si dans mon entreprise je fait mal mon travaille , il me licencie en me respectant , ok le FH fait mal son job , c est pas une raison de le descendre en flèche.....cette ex me dégoûte .....elle nous fait plus de mal , qu elle ex pour la France

l ex de FH c est une journaliste , une femme cultiver , qui a étudier l histoire et qui a était première dame de France
Réponse de le 06/09/2014 à 11:43 :
Alors pourquoi faites vous comme elle en déballant ce commentaire ?
Réponse de le 07/09/2014 à 11:57 :
il fait bien il nous met au courant pour ne pas crever idiot!
a écrit le 06/09/2014 à 10:41 :
En 2012, il promettait de « réenchanter le rêve français »...MDR
Réponse de le 06/09/2014 à 13:44 :
je suis pas première dame et l a j ai encore de la retenue
mes parole pourraient allé au-delà de mes pensée
donc soyant correcte
Réponse de le 06/09/2014 à 17:47 :
c'est qui celle là, qui répond à coté?? de ce dont parle Merlin l'enchanteur?
a écrit le 06/09/2014 à 10:34 :
belkacem se fend la poire et on voit toutes ses dents. Haha Cen est pas une pauvre!!!
a écrit le 06/09/2014 à 10:30 :
Hollande le seul président qui ne représente que 13% des français. Voilà ce que l'histoire retiendra.
Réponse de le 06/09/2014 à 10:43 :
Il est temps de modifier la constitution. A moins de 30% de confiance, il doit partir.
a écrit le 06/09/2014 à 10:25 :
le cas Thomas Thévenoud la pourriture du monde politique encore une fois .... ils font la promo de Marine .... catastrophe économique à venir !!!!!! Vous me direz c'est déjà la cata !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
a écrit le 06/09/2014 à 10:09 :
Ça ne doit pas être très beau à voir.
a écrit le 06/09/2014 à 10:08 :
Je n'ai plus de dents suis je encore français où bien je suis un simple pauvre.
Réponse de le 06/09/2014 à 15:41 :
Vous êtes une victime et un citoyen français.
a écrit le 06/09/2014 à 10:01 :
j'ai une dent contre lui !!!!!!!!!!
a écrit le 06/09/2014 à 9:58 :
ca laisse Thomas Thévenoud sans dents !!!!!!!!!!!!!!! loooooooooool
a écrit le 06/09/2014 à 9:23 :
le roi menteur comme un arracheur de dents dément ne pas aimer les "sans dents " .Allez y comprendre quelque chose.
Réponse de le 06/09/2014 à 20:57 :
Non seulement le despote traite les pauvres de "sans-dents" mais de plus il "n'aime pas les handicapés qui font commerce de leur handicap" (sic).
Le despote : DEMISSION !!!!!!
a écrit le 06/09/2014 à 7:18 :
la meilleure réponse que pourrait faire le président c'est de mettre les soins dentaires gratuits pour les français a faibles revenus ,
a écrit le 06/09/2014 à 0:10 :
Quelle idée aussi des politicards de se mettre en couple avec des hommes et des femmes de plume. Le retour du bâton, plutôt de la plume fait mal derrière. Cela me rappelle, l'affiche de Coluche (moi président)
a écrit le 05/09/2014 à 22:43 :
Toute cette generation soixantehuitarde qui nous dirige depuis le depart de de gaulle est à mettre au panier !
Cette promotion voltaire de l'ENA et leurs enfants de la génération canal + auront assassiné la france avec leur mépris de la famille, de l'armee, de l'eglise, de l'entreprise et des valeurs. DEHORS !!!!
Réponse de le 05/09/2014 à 23:22 :
1000% d'accord!!! Une révolution et vite!
a écrit le 05/09/2014 à 20:28 :
Pas l'habitude de tirer sur une ambulance ou de frapper un homme à terre.
Réponse de le 06/09/2014 à 2:26 :
mais il n'est pas a terre puice qu'il reste la a nous mentir
a écrit le 05/09/2014 à 19:55 :
Duflot doit etre VERTE de rage
a écrit le 05/09/2014 à 19:54 :
La plus belle claque qu'on puisse mettre à Hollande, c'est d'acheter ce livre qui va battre en tirage le prix Con..court
Réponse de le 05/09/2014 à 20:26 :
Est-vous trop payé pour dépenser sans sourciller 20€ dans l'achat de ce torchon ?
Réponse de le 05/09/2014 à 22:28 :
Ce plaisir n'a pas de prix
a écrit le 05/09/2014 à 19:43 :
La seule question qui puisse le remettre en selle lors d'un referendum: "Voulez vous, "oui" ou "non", rester dans l'Union Européenne et donc dans l'euro?"
a écrit le 05/09/2014 à 19:40 :
les gens pauvres n on pas de dent est une realite ,cela fait des annes que tous le monde politique le denonce?,et que les dentiste francais sont cher ? que la secu ne renbourse pas? en contastent cela , , les journalistes plus les mecontent ne parlent pas de ce grave probleme des pauvres ? EN FRANCE LES MEDIATS ET LES POLITIQUES COMMENCENT A NOUS ECOEUREZ SERIEUSEMENT? ILS NE PENSE QU A DETRUIRE UN NOUVEAU GOUVERNEMENT SOCIALISTE? QUI N EST PAS REPONSABLE DE 30ANS D ICONPETANCE de droite comme de gauche,???
Réponse de le 06/09/2014 à 16:16 :
D 'accord avec vous. A quand une loi et une politique de santé à la hauteur du problème ???
a écrit le 05/09/2014 à 19:38 :
Quand on ne sait pas gérer sa "vie privée", comment voulez vous gérer un pays? Ce sont les "autres" qui subissent les dégâts d'un "adolescent" qui a pour nom Sarko ou Holland!
a écrit le 05/09/2014 à 19:16 :
Le vrai visage d'un homme est celui qui se révèle dans l'intimité .
Réponse de le 06/09/2014 à 0:13 :
Des fois aussi, celle des femmes.
Réponse de le 06/09/2014 à 9:25 :
" Des fois aussi, celui des femmes " Non ? On dit " celui " mais bon.
a écrit le 05/09/2014 à 18:38 :
Je comprend que les éditorialistes politiques lui tombe dessus : elle révèle en un simple livre plus que des années de "journalisme" aux ordres du pouvoir. Le cirque médiatico politique révélé au grand jour, ça fait mal à l'ego surdimensionné des journalistes politiques...
a écrit le 05/09/2014 à 17:57 :
Ce personnage a tout raté, sa vie certes mais aussi détruit la notre car le pays s'enfonce dans une crise morale et économique. Quel bilan dans 2 ans????
a écrit le 05/09/2014 à 17:56 :
étant a moitie édenté ,l'avis de mon dentiste CE N"EST SUREMENT PAS DANS LES TROIS ANS RESTANT QUE VOUS RETROUVEREZ VOTRE DENTITION bah;;;;tant pis BOUDIN PURÉE et puis c’est tout
Réponse de le 06/09/2014 à 15:10 :
Il y a deux secteurs où on peut se faire de l'argent facilement ... Dans la dentisterie et dans la politique et en général les dentistes cachent leurs forfaits ..;
Pour le reste c'est du gros balourd pas très futé ...
a écrit le 05/09/2014 à 17:27 :
Bon, elle a fait ça pour de venger et contribue à l'abaissement du moral de nous autres citoyens. En d'autres temps, on l'aurait fusillée. Là, j'aimerais bien que le fruit des ventes serve à rembourser les sommes colossales qu'elle a généré quand elle a détruit le mobilier national lors de l'annonce Gayet. Comment faire en tant que simple citoyen pour qu'elle n'en sorte pas riche au détriment des français?
Réponse de le 05/09/2014 à 19:12 :
alors, là, bonne question! si quelqu'un a une solution, ce serait bienvenu ...
Réponse de le 06/09/2014 à 10:45 :
Ch'ais pas.
a écrit le 05/09/2014 à 16:31 :
Dénoncer ce dont on a profité.
a écrit le 05/09/2014 à 16:30 :
Quel ramassis de niaiseries... Article qui se concentre sur des enjeux de genre en évitant la vraie politique. Le politique "leader des leaders", c'est vraiment le pompon ça. Aujourd'hui le politique est au mieux le sous-traitant des intérêts de la finance ou d'organisme supranationaux type Commission Européenne. Le savoir être vanté par le management n'a pas pour but l'humain, il a pour but d'utiliser l'humain pour manipuler. Et pauvre VT supposée être une victime de sa fascination pour un type narcissique. Elle est majeure, vaccinée et a peu de chances d'ignorer que les ambitions mégalomanes attirent souvent ce genre de profils. Elle a joué avec le feu et se plaint de s'être brûlée. Elle joue les femmes libérées après avoir vécu la très archaïque fascination de la courtisane pour le roi. J'ajoute qu'elle n'est pas la première qu'un type qui a une bonne position sociale trompe avec une femme plus jeune. Surtout en politique. A croire qu'elle vit sur Mars, comme elle le reproche à son ancien compagnon. Quant au fait que les politiques ne seraient pas jugés sur leur bilan... Si Sarkozy a perdu, c'est en partie parce que les grandes espérances de 2007 ont été douchées. J'ajoute en outre que l'éloge de la transparence à tout prix qui sous-tend l'article est porteur de dangers. Il y a des choses qui, en démocratie, ont besoin du secret.
a écrit le 05/09/2014 à 16:13 :
le roi exige mais c'etait un autre temps hollande a pas compris qu'il ne sera jamais roi mais seulement le bouffon j'aime pas valerie plus que lui mais la bravo car il ne c'est pas gener de l'humilier si toute les cocus faisaient il n'y en aurraient moins sans parler des risques de maladie
a écrit le 05/09/2014 à 15:53 :
Une femme bafouée, humiliée, répudiée se venge, quoi de plus normal. Dans le fond, c'est ce président "normal" qui l'a voulu. S'il avait eu une vie "normale", rien de ce qui s'est passé ne serait advenu. J'entends les cris d'horreur de la presse unanime et de certains politiciens à condamner la femme. Je crains qu'il y ait encore assaut de bien-pensance obligatoire. Si Hollande avait été un quidam quelconque, personne n'aurait écrit car ça n'aurait intéressé personne, mais dés lors que l'individu se met en scène, il doit assumer jusqu'au bout. C'est la rançon de la gloire. Quand on est président de la république, on assume sa charge dignement et on évite les balades vespérales en scooter. On ne théâtralise pas ses liaisons car le public peut applaudir ou siffler et en la circonstance...
Réponse de le 05/09/2014 à 19:15 :
de plus, le "respect", ça se mérite! on ne promet pas s'en tenir, on ne raconte pas tout et n'importe quoi, on va faire baisser le chômage, etc que de dires et promesses,! à la longue, plus de crédibilité, c'est normal somme toute..

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :