"Si vous n'entendez pas crier, c'est que nous ne faisons pas d'économies” (Hollande)

 |   |  369  mots
Notre rôle doit être de maitriser les déficits pour éviter que nous puissions encore augmenter le niveau absolu de la dette même si elle se finance à des taux d'intérêts très bas., a assuré le président de la République.
"Notre rôle doit être de maitriser les déficits pour éviter que nous puissions encore augmenter le niveau absolu de la dette même si elle se finance à des taux d'intérêts très bas.", a assuré le président de la République. (Crédits : Reuters)
Le président de la République a expliqué mardi qu'il n'y avait "pas de plan d'économies qui soit indolore", au moment du coup de rabot annoncé par le gouvernement sur les prestations familiales et la réforme des professions réglementées.

"Il faut faire des économies. C'est ce que nous allons faire en 2015 et cela a forcément des conséquences [...] Si vous n'entendez pas crier, c'est que nous ne faisons pas d'économies."

Lors de la remise du prix de l'Audace créatrice, à l'Élysée, et devant un parterre de patrons, François Hollande a réagi à la levée de boucliers suscitée par les économies annoncées sur les prestations familiales et la réforme des professions réglementées. Au total, le budget 2015 prévoit en effet un plan de 21 milliards d'euros d'économies concernant l'État, la Sécurité sociale et les collectivités locales.

"Pas de plan d'économies indolore"

Réagissant à la  grève, ce mardi 30 septembre, des professionnels libéraux (pharmaciens, huissiers, notaires, médecins...) pour protester contre la réforme touchant leur profession, François Hollande a avancé:

"Il n'y a pas de plan d'économie qui soit indolore. Sinon, ça aurait déjà été fait [...] Les économies forcément sont douloureuses, il n'y a aucun secteur qui peut accepter de voir un certain nombre de ses habitudes, parfois de ses financements, être remis en cause."

En outre, il a souligné la nécessité de faire ces économies "de manière juste, de manière efficace, de manière innovante".

"Maîtriser les déficits"

Concernant le déficit de la France, qui a franchi le cap des 2.000 milliards d'euros à la fin du deuxième trimestre selon l'Insee, François Hollande a lancé une pique en direction de son prédécesseur, Nicolas Sarkozy:

"Pendant les cinq années qui ont précédé mon entrée en responsabilité, la dette publique a augmenté de 600 milliards, nous sommes à 2.000 milliards. Donc notre rôle doit être de maitriser les déficits pour éviter que nous puissions encore augmenter le niveau absolu de la dette même si elle se finance à des taux d'intérêts très bas."

Enfin, faisant référence à la loi sur la croissance, le président de la République a ajouté:

"Il nous faut améliorer aussi le fonctionnement de notre société" en instaurant "plus de concurrence, plus de sécurité, plus de simplification."

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/10/2014 à 10:27 :
Quelle insolence, quel mépris des citoyens. Cet homme pense que son statut le protège des turpitudes de la vie. C'est mal connaitre les français. Commence donc par imposé les indemnités des élus à l'IR ! A supprimer les avantages en tout genre, le cumul des mandats !
a écrit le 01/10/2014 à 10:15 :
Il a engraissé l'Education Nationale, mis l'Armée à la diète stricte, et n'a rien foutu pendant deux ans et plus. Puis il semble voir que la situation est proche de la cata. Belle image pour un sois-disant Président Normal.
Réponse de le 01/10/2014 à 14:02 :
Il n'a pas engraissé l'éducation nationale.
personne n'a jamais vu la couleur des 60 000 postes.
a écrit le 01/10/2014 à 8:02 :
Mr Hollande, est réputé pour aimer les "blagounettes"! sauf, que nous, elles ne nous font pas rire !!
Réponse de le 01/10/2014 à 12:00 :
son ami, c'est le "grand humoriste D Debouzze ".......oui! oui!
a écrit le 01/10/2014 à 7:58 :
IL EST OU , le RE ANCHANTEMENT pour les FRANCAIS, Mr Hollance????? !!!!!! le pire cauchemar, OUI !!!
Réponse de le 01/10/2014 à 12:00 :
" réenchantement ", pardon!
Réponse de le 01/10/2014 à 13:05 :
m'est avis, hélas, que nous n'avons pas encore tout subi........le "meilleur" reste à venir!
a écrit le 01/10/2014 à 7:54 :
Et les politiques....ils se sont oublies ...A leurs yeux ils ne sont pas nantis et corrompus....
a écrit le 01/10/2014 à 7:53 :
Les oligarques, nous ne les entendons pas crier, pourquoi le feraient ils? ils ont la belle vie !!
a écrit le 01/10/2014 à 3:50 :
Le problème c' est que ceux qu' on entend le plus crier sont bien souvent ceux qui devraient plutôt se taire - et faire la part des choses au lieu de crier au loup pour rien ... La défense de leurs privilèges ou de leurs intérêts sans se soucier du " reste du monde"
L'esprit petit bourgeois conservateur qui croit toujours que la plus petite réforme envisagée va lui arracher la peau et les os ... Ne vous inquiétez pas outre mesure Messieurs les tenants des monopoles et des privilèges en tout genres; l' État est conservateur et le gardien de vos privilèges ... Et puis vous pouvez bien rendre à la nation un peu de ce qu' elle vous a permis de gagner si généreusement tout en préservant vos marges ...
a écrit le 01/10/2014 à 3:03 :
et mois de fonctionnaire et plus d'egalite aved les ranties de l'etat (les fonctionnaires)
a écrit le 01/10/2014 à 2:09 :
J'ai voté pour lui... Je vous présente à tous mes excuses...
Réponse de le 01/10/2014 à 7:54 :
faute avouée, est à moitié pardonnée......mais, ça fait mal, quand même ! ( Sarko, valait pas mieux....alors... ! )
a écrit le 30/09/2014 à 23:12 :
Il a raison ! On va entendre les spéculateurs chanter de joie...
a écrit le 30/09/2014 à 23:07 :
Toujours le même humour méprisant . S'il n'entends pas c'est qu'il est sourd mais le temps va lui déboucher les oreilles
Réponse de le 01/10/2014 à 7:56 :
humour méprisant pour les Français! cynisme et humour à 2 balles.....il ne nous aime pas! il a ses préférences" !........
Réponse de le 01/10/2014 à 10:07 :
Un bourgeois de " droite " ou de " gauche " est un bourgeois avec ses particularités et son mépris de classe.
a écrit le 30/09/2014 à 22:39 :
économies, dites-vous ? je suggère de rogner de moitié les rémunérations de tous nos élus, à commencer par le Président de la République, logé, nourri, blanchi. Pourrait-il vivre quand même avec le reste ? je vis avec beaucoup, beaucoup, beaucoup moins, moi. S'il faut accepter de voir un certain nombre de ses habitudes, parfois de ses financements, être remis en cause, il serait bon de montrer l'exemple, qu'en dites-vous ?
a écrit le 30/09/2014 à 22:32 :
à voir absolument :
https://www.youtube.com/watch?v=3i9s66BPEvY
a écrit le 30/09/2014 à 20:59 :
Fade personnalité, aucun charisme, cynisme,pleutre....
a écrit le 30/09/2014 à 20:56 :
Le casse du siècle.
Nos gouvernements ont abandonné la création monétaire aux banques privées. Nos prétendus "représentants" se sont même interdit à eux-mêmes de créer l'argent nécessaire au financement des besoins publics !
Cela entraîne une dette publique extravagante et un chômage insupportable, mais aussi une dramatique dépendance des responsables politique envers ceux qui les financent.
L'impôt sur le revenu sert uniquement à rembourser les intérêts de la dette publique française .Dans ce cas toutes les économies faite ne serviront qu'à engraisser les banques qui fabrique notre dette à partir de rien .
L’endettement de la puissance publique auprès d’acteurs privés voulu par nos représentants, notamment à travers l’article 104 du traité de Maastricht qui interdit aux États de créer la monnaie dont ils ont besoin pour financer les besoins publics.
"le hara-kiri monétaire par lequel les États s’imposent d’emprunter ces sommes auprès de prêteurs privés, moyennant un intérêt exorbitant, à la source d’une dette folle qui va finir par asphyxier les États et qui, finalement, nous interdit déjà toute politique publique volontariste." (Étienne Chouard un économiste avec une autre vision)
La dette ne sera jamais remboursé.
Réponse de le 01/10/2014 à 2:56 :
@françois La limpidité même ... Bravo pour ce commentaire !
Réponse de le 01/10/2014 à 6:19 :
@dan
Bel article.
Réponse de le 01/10/2014 à 8:00 :
c'est tout à fait ça !
a écrit le 30/09/2014 à 20:48 :
@ Jeff ,:et il a hurlé avec les loups quand il était dans l'opposition .
Il a hurlé " moi président , je baisse les impots" Il a hurlé tellement fort contre toutes les réformes a Sarko , qu'on entendait que lui !
Il n'est plus crédible , il es incomptétent !!!! Ni lui ni Sarko !
Réponse de le 30/09/2014 à 20:55 :
très bien dit !
Réponse de le 30/09/2014 à 23:30 :
@Luc. Ni Hollande ni Sarko, ni le PS ni l'UMP ne sont crédibles, et ça me désole de voir que notre classe politique est aussi médiocre!
Réponse de le 01/10/2014 à 8:01 :
d'une cupidité et médiocrité ABSOLUES !!
a écrit le 30/09/2014 à 20:32 :
Il a pourtant raison. Aucune réforme ne se fait sans douleur.... Les Français veulent le beurre et l'argent du beurre. Des réformes oui mais pour les autres!
Réponse de le 30/09/2014 à 21:03 :
100%d'accord avec Jeff .
Et à mon avis ce n'est pas le gouvernement qui est responsable de l'impossibilité de réformer , mais ce sont les français.

Les derniers exemples en sont un bel exemple:
On entend depuis des années de la droite qu'il faut accepter une reforme du marché du travail des salariés blablabla .
Et quand on touche aux intérêts des pilotes d'Airfrance qui touchent en moyenne 10 000€ par mois et qui votent à 95% Sarko , Vlan une bonne grève façon CGT.
Quand on dit que l'on va proposer un plus de concurrence pour certaines professions pépères (Huissiers, Notaires, Pharmaciens, …) , Vlan une bonne manif façon CGT.

Grève et manif de CGT qu'ils étaient les premiers à vomir lors de leur repas entre "petits bourgeois" à "refaire" le monde.

Les français sont pitoyables.
Réponse de le 30/09/2014 à 21:23 :
...et vous en faites partie!
Réponse de le 01/10/2014 à 3:54 :
C'est une réalité française ...
a écrit le 30/09/2014 à 20:31 :
il est vraiment pas bon , ils savent même pas où passe l'argent .
a écrit le 30/09/2014 à 20:06 :
Comment une personne aussi insignifiante peut nuire a un pays, dommage que 1789 ne peut se reproduire
Réponse de le 30/09/2014 à 21:20 :
Patience... sans guillotine les têtes tomberont! et vivement! parce le plumage! stop!
a écrit le 30/09/2014 à 20:00 :
Cette façon de le dire, pleine d'ironie" est dans la droite ligne des "sans dents". Ce n'est pas digne d'un président de la République qui devrait se contenter de nous expliquer en faisant de la pédagogie et pas en nous rabaissant comme il le fait avec son prédécesseur.
Réponse de le 01/10/2014 à 8:04 :
pffffft ! sinistre personnage, c'est tout.......rien à en tirer....
a écrit le 30/09/2014 à 19:58 :
bientot le fn il va degager
Réponse de le 30/09/2014 à 20:01 :
que le FN , lui fasse voir du pays !
a écrit le 30/09/2014 à 19:56 :
Ni honneur, Ni honte....
a écrit le 30/09/2014 à 19:53 :
il nous fait endosser 3 guerres , et on est bon qu'à supporter les méfaits des répercussions, comme RE ANCHANTEMENT de la FRANCE, il ne pouvait nous offrir mieux, insupportable..
a écrit le 30/09/2014 à 19:15 :
La guerre en Irak lui est monté à la tête.
Est ce que lui et ses confrères politiciens protégé des méfaits de cette mondialisation, crient ils?! C sûr c tellement bon de faire des réformes qui vont contre l'intérêt général
a écrit le 30/09/2014 à 19:02 :
à force de crier on est aphone !!!!! du matin jusqu'au soir on crie : dehors et vite !!!!!!!
Réponse de le 30/09/2014 à 19:59 :
Son fameux "humour", on y est pas sensible !!
a écrit le 30/09/2014 à 18:53 :
C'est sans doute que nous n'avons pas les sous pour nous refaire le dentier !!
a écrit le 30/09/2014 à 18:18 :
C'est sur que les gens ne vont pas crier puisque RIEN ne se passe dans ce pays !
Vous attendez 2017 et après la saignée commencera dans les dépenses publiques; vous gagnez du temps mais on sera contraint tôt ou tard de réformer et donc faire mal à votre électorat ! (Sanctions de l'Europe, des marchés financiers). A la prochaine crise, notre économie sera balayée (elle est en piteuse état) parce que vous n'aurez rien fait pour éviter le mur ! Mais vous, Mr le Président, vous aurez quitter le pays ainsi que vos copains avec votre retraite dorée.
a écrit le 30/09/2014 à 18:14 :
C'est toujours les mêmes qui doivent se serrer la ceinture dans ce pays. Cela même qui travaillent le plus, prennent le plus de risques et ne bénéficient pas de la couverture chômage, retraite... Comment ne pas être remonté contre les fonctionnaires après de tels discours ?
Alors certes, il faut des fonctionnaires pour gérer le pays. C'est indispensable. Mais devons nous vraiment en avoir deux fois plus que nos voisins européens ? Pour la plupart d'entre eux le statut d'emploi à vie ne se justifie même plus ! Et dernière remarque, en dépit d'investissements colossaux, pourquoi notre service public fonctionne t-il si mal ?
ça n'est certainement pas en tapant sur les producteurs de richesse qu'Hollande réussira à redresser l'économie française !!!
Réponse de le 30/09/2014 à 19:55 :
Mr Hollande, devait réanchanter la France, qu'en pensez vous??? !!!
Réponse de le 01/10/2014 à 4:24 :
" c' est toujours les mêmes etc ... " ? Effectivement oui ... Les pauvres et les plus modestes ... Les autres c' est plutôt du domaine de la fable ...
a écrit le 30/09/2014 à 18:13 :
Diminuer les aides aux familles pour éponger la dette. Mais nos enfants sont ils responsables de la dette laissée par nos ainés ?
N'y a-t-il pas mieux à faire : revoir le montant des retraites des plus aisés, revoir l'AME, les APL qui finissent dans la poche des propriétaires, l'ASPA pour ceux qui n'ont jamais travaillé, faire les réformes structurelles en divisant par deux le nombre d'élus, en réformant l’éducation nationale et la fonction publique territoriale, conditionner l'octroi des aides à un minimum de présence sur le territoire français....
Mais on préfère dire à nos enfants qui n'ont pas encore le droit de voter, qu'ils devront faire des sacrifices pour tous les autres. On préfère sacrifier l'avenir que faire payer les erreurs du passé à ceux qui sont réellement responsables. A vomir.....
a écrit le 30/09/2014 à 18:05 :
Le souci, c'est que ce sont toujours les personnes du privé qui font des économies. Hollande doit remettre en cause le statut de fonctionnaire et licencier les personnes inutiles. Y en a marre de supporter le poids de l'administration Française doublé d'une efficacité toute relative...
Réponse de le 30/09/2014 à 19:44 :
Pourquoi croyez vous qu'aucun militaire n'a mis les pied en Irak? C'est parce qu'il n'y a plus assez de militaire pour y aller... Quand aux autres administrations c'est pas mieux. En ce moment mieux vaut ne pas être malade on a autant de risque de mourir que de voir un docteur dans un hôpital un week end... En revanche le nombre de politiciens lui ne diminue pas (si ce n'est les élus locaux)... La réforme a bien lieu mais n'est pas du tout bien faite et ce ne sont pas les bon fonctionnaires qui sont viré...
Réponse de le 30/09/2014 à 19:58 :
toujours dans le même sens, on touche les Français dans tous les domaines, mais tous ces messieurs continuent de plus belle à profiter de la vie!
Réponse de le 01/10/2014 à 1:49 :
@@iliad
Ah bon, parce que le nombre d'élus locaux diminue ?! Ou ça ?
a écrit le 30/09/2014 à 17:52 :
Et en plus il se moque de nous
Les réformes c'est pas augmenter les impôts ou diminuer les aides
Mais c'est de faire de vraies. Économies
RAS du côté syndicale c'est bizarre.
Réponse de le 30/09/2014 à 18:15 :
Exactement !
a écrit le 30/09/2014 à 17:40 :
Cela a au moins le mérite d'être clair; mais nous n'en sommes pas encore à la sueur, aux larmes et au sang comme le dit Churchill.
a écrit le 30/09/2014 à 17:35 :
Vraiment imbuvable !
Réponse de le 30/09/2014 à 17:42 :
Vous avez déjà bu des potions qui soient vraiment buvables ?
a écrit le 30/09/2014 à 17:25 :
Je trouve quand même dingue que les journalistes l'écoutent religieusement sans broncher... au lieu d'aller vérifier sur le site de l'INSEE l'évolution de la dette sur 2 ans: 30 juin 2012: 1832 Mds; 30 juin 2014: 2037 Mds. Soit + 205, un rythme de +100/an, malgré le bonus lié à la faiblesse des taux d'intérêts. Et sans crise financière majeure comme celle de 2008, où, il faut s'en souvenir, les socialistes avaient jugé timorées les mesures de soutien décidées alors par Sarkozy. Mais bon, on nous dira encore que c'est le passif qui enfle mécaniquement, et qu'il n'y est pour rien... Pffffff.....
Réponse de le 30/09/2014 à 18:06 :
Tout à fait d'accord avec vous, c'est ahurissant. Mais quand vous savez comment sont financés les journaux français vous comprenez qu'ils n'ont pas intérêt à fouiner et amener des idées nouvelles.
a écrit le 30/09/2014 à 17:25 :
On n'entend pas crié la fonction publique et territoriale, c'est donc que la gabegie continue.
Réponse de le 30/09/2014 à 17:26 :
Ca signifie SURTOUT que le droit de grève n'existe plus pour les autres...
a écrit le 30/09/2014 à 17:23 :
Notez, tant que nous n'avons pas de food-stamps comme 50 millions de cowboys aux US, on pourra s'estimer heureux... Marrant comme il faudrait qu'il y ait une crise économique mondiale et que "tout se passe bien"...
a écrit le 30/09/2014 à 17:22 :
si lon entend pas crier est que les poches sons pleines pour certazins..
a écrit le 30/09/2014 à 17:17 :
Du coté des politiques, élus, et hauts fonctionnaires on n'entend pas grand chose: effectivement ils ne font pas des économies. Le dérapage des dépenses publiques en témoigne.
Réponse de le 30/09/2014 à 17:25 :
Heeu... non, Gc. Les états ont été pris en otage par la finance et son bras armé, les banques. Logique que les états soient rincés. Et tu as le fmi qui est là pour empêcher les faillites, contre le rinçage des peuples. Bien étudié, le système...
a écrit le 30/09/2014 à 16:43 :
je crie donc je suis ...dévalisé !
a écrit le 30/09/2014 à 16:18 :
C'est comme en bagnole. Pour faire des économies il y a deux manières. Lever le pieds et ne plus avancer ou changer les moteurs par de plus performants.
a écrit le 30/09/2014 à 16:01 :
que vont dires les "sans dents", les illettrés de la réflexion de ce type? où sont passées nos augmentations colossales d'impôts, taxes, en tout genre depuis 2 ans et demi? OU SONT LES IMPOTS ET TAXES qu'il nous a volés, spoliés, depuis DEUX ANS ET DEMI?????ce type et son gouvernement sont l'horreur personnifiée.
Réponse de le 30/09/2014 à 16:09 :
exécrable , inintéressant au plus haut point.
Réponse de le 30/09/2014 à 16:25 :
Et Sarkozy, il en a fait quoi des 600 milliards d'euros (en plus de la dette structurelle), lui qui a osé augmenter son salaire de 170 %...
Réponse de le 30/09/2014 à 17:20 :
Sarkozy n'a pas eu d'augmentation. Il n'a fait qu'intégrer dans son salaire des primes nettes, occultes (du cash, quoi, du black si vous préférez) qui existaient auparavant. Au plus haut niveau de l'Etat, eh oui. Mais ça, tout le monde l'a oublié. Accessoirement, son salaire n'avait rien d'extraordinaire, il faisait plutôt petit joueur par rapport à ses homologues, et encore plus par rapport à ses potes du CAC40. Il gagne plus actuellement à donner ses conférences.
Réponse de le 30/09/2014 à 17:20 :
lache ses sbires expliquer que le responsable c'est sarkozy!!!! ca ne nous change pas depuis 2007 !
Réponse de le 30/09/2014 à 18:09 :
D'après la cour des comptes dirigée par un socialiste, le passif de Sarkozy est de 450 md d'euros. Ce qui fait de Hollande le champion toute catégorie en terme d'endettement de la France. Sans compter que contrairement à Sarkozy, Hollande travaille dans une conjoncture internationale beaucoup plus favorable, même si elle n'est pas idéale... Hollande n'est pas responsable de tout, c'est une réalité, mais il est extrêmement mauvais.
Réponse de le 30/09/2014 à 18:15 :
ben mon loulou, je te la fais courte: 2007: 1208.8mds de dette, t1 2012: 1789.4mds de dettes, ça faire 508mds de dette en plus, Allemagne, pareil, GB pire, Italie pire, donc Nico super bon, quant au salaire ça être intégration prime avec salaire, mais hollande dire plus faire mais pas diminution de salaire LUI, d'ailleurs grossi comme il a grossi il bouffe super sur ton compte, ouarfff aujourd'hui le gros a en 2.5 ans augmenté la dette de 234 mds et sans crise financière, monétaire comme en 2008/2009. Toi voir Allemagne et Italie dette toi comprendre, peut être?
Réponse de le 01/10/2014 à 4:06 :
Ce sont des comptes de boutiquiers et sur le fond ça ne change strictement rien à l'affaire ... Aucune réforme de fond sur les causes premières des déséquilibres et des injustices en France. Les hiérarchies établies ne seront jamais remises en cause par ces gens ...
a écrit le 30/09/2014 à 15:52 :
C'est sûr que l'on n'entends pas crier les fonctionnaires pendant leurs jours de carence.....
a écrit le 30/09/2014 à 15:37 :
...à ne même plus écouter...mais plus du tout.
a écrit le 30/09/2014 à 15:34 :
Il invente la fiscalité redistributive qui ne redistribue plus alors que les prélèvements augmentent. Les effectifs de la fonction publique eux ne baissent jamais et d'ailleurs il faut le prendre au mot, on ne voit pas des millions de fonctionnaires dans la rue, c'est bien la preuve qu'il n'économise rien à leur niveau... (de plus en plus nombreux et de plus en plus mal payé, c'est la marque habituelle du socialisme)
a écrit le 30/09/2014 à 15:31 :
J’entends bien ce que dit le Président mais il préfère pénaliser le citoyen que le politique cette grande famille tellement dans l’organisation noire de la magouille et la corruption. Les politiques y compris et en tête le Président refusent des réformes de nos institutions pour montrer l’exemple des économies, comme en autres supprimer au moins la moitié de nos communes regroupées dans ce qui devait être économe mais est encore un gouffre politico financier, les communautés de communes. Autre point supprimer les sous préfectures, les salariés seront soit mis en pré retraite automatique soit mutés dans d’autres entités , revendre l’immobilier. Supprimer la moitié des parlementaires de l’assemblée et réduire le sénat au minimum de la représentativité hexagonale, soit environ 50 personnes non plus comme sénateurs mais comme représentants des entités territoriales. Supprimer les « cantines » des ministères, supprimer l’inutile conseil économique social et environnemental qui sert à caser les amis, les syndicalistes à 2 balles et les lèches bottes des politiques. Supprimer ce que l’ex Président Sarkozy avait mis en place pour gagner des sièges les élus de l’étranger ayant été expatrié résident je n’ai jamais eu besoin d’inutile mais couteux représentant et n’ont aucune idée de ce qu’est un expat etc etc . Alors M. le Président encore une fois à côté  de la plaque vous vivez dans votre palais avec vos courtisans sans vision rationnelle pour les français qui eux en ont ras le bol des errements de politiciens qui se moquent de la France. Je note d’ailleurs que l’élection de M. Guérini montre le peu d’estime de vos courtisans pour la France mais également de votre part car nommer au poste de secrétaire d’état un ancien condamné pour abus de biens sociaux, également valider le secrétaire de votre parti avec des casseroles de mains dans le pot de confiture montrent combien vous êtes loin de votre discours de propagande politique moi Président….. Il est vrai que votre prédécesseur n’est pas une oie blanche il voudrait nous faire croire qu’il a changé mais ses dernières prestations politiques montrent aussi la médiocrité du personnage. Vous êtes tous les deux différents par vos familles politiques mais sur le fond à l’identique dans la médiocrité de gouverner la France ce pays que vous dites aimer mais vous confondez la France avec votre égo que lui vous admirez ce qui n’est pas le cas des citoyens. Alors au lieu de discours creux sans grande envergure ayez du courage ce que la France politique refuse car trop attachée à sa caste insipide mais lucrative sans risque car pour un poste perdu le reclassement est assuré, tellement dans la médiocrité de la gouvernance basée sur le mensonge et la girouette sans aucun point de repère pour notre pays. Allez montrez que vous êtes à la hauteur de ce Pays que vous et vos amis des clans de droite comme de gauche ont mis dans une situation de mendiant. Vous noterez j'en suis sur que vos amis politique de droite comme de gauche ne crient pas et pour cause rien ne leur est demandé pour eux tout est indolore et lucratif et cela depuis des décennies.
Réponse de le 30/09/2014 à 15:39 :
EXCELLENT ! MERCI ! tout est dit !
Réponse de le 30/09/2014 à 16:00 :
Bravo, c'est la pure vérité mais hélas , nos chers politiques se tapent bien de tous nos commentaires. Ou bien ils lisent en se marrant ou bien et je pense que c'st le cas ils ne lisent pas car la pensée du peuple ne compte pas comme sous la monarchie qui a sous-disant été renversée en 1792
Réponse de le 30/09/2014 à 16:21 :
je suis de votre avis, ils ne lisent rien des commentaires, sinon, ils seraient, au minimum au fait de la "haine", que nous leur portons.....ça ne les toucherait pas de toute façon, installés tous autant qu'ils sont dans leurs tourt d'ivoire, palais, et orsde la "république" ! quant à 1792, pour eux, c'est loin à présent, et les Français ont l'air bien sages....
Réponse de le 30/09/2014 à 21:14 :
REVOLUTION , supprimons l'ENA , les élus seront des personnes issus du peuple
Réponse de le 01/10/2014 à 4:13 :
En partie d' accord sur ce constat et Oui, supprimons l' ENA !
Réponse de le 01/10/2014 à 23:19 :
@samarinda
Bravo et merci pour votre coup de gueule ........ça fait du bien !
a écrit le 30/09/2014 à 15:27 :
Si vous n'entendez pas crier, c'est que nous ne faisons pas d'économies."...c'est comme si votre dentiste vous disait: si vous ne criez pas c'est que je soigne pas votre dent! quel triste sir!
a écrit le 30/09/2014 à 15:25 :
toujours la meme ironie , après les sans-dents , les illettrées , est-ce que les "guignols de l'info" embauchent ?
a écrit le 30/09/2014 à 15:22 :
Il nous fait crier SANS faire d'économies !
a écrit le 30/09/2014 à 15:14 :
On verra comme dit Marisol si la qualité de service sera la meme après le plan d'économies.
On verra.

Il est plus facile de s'attaquer au lambda qu'au puissant.
a écrit le 30/09/2014 à 15:11 :
Les propos n'était t-ils pas "Si vous entendez crier, c'est que nous ne faisons pas notre travail ! ". A 13% hier ...
a écrit le 30/09/2014 à 15:07 :
Je comprends mieux pourquoi ça bouge pas dans les banlieues djeunes
a écrit le 30/09/2014 à 15:05 :
Ce n’est pas moi, c'est l'autre. Il montre bien là son incapacité à diriger le pays. Le moi je, n'est en fait capable à rien. Il oublie qu’il y a quand même une grosse différence entre la situation de banque route mondiale de 2008 et la situation d’aujourd’hui ou la France reste à la traîne malgré la reprise dans pratiquement tous les pays. Une seule solution, qu'il dégage!!!!!!!
a écrit le 30/09/2014 à 15:02 :
Il faut limiter le salaire et les retraites des fonctionnaires!. Il faut aussi supprimer toutes les niches fiscales. Il faut supprimer le Sénat et revenir à 400 députés!
a écrit le 30/09/2014 à 15:01 :
Quand va t'il enfin faire crier les fonctionnaires? Les vrais privilégiés de la France d'aujourd'hui!!!
Réponse de le 30/09/2014 à 15:35 :
C'est vrai que des privilégiés à 1200 € ça donne envie d'être privilégié !!!
a écrit le 30/09/2014 à 14:58 :
Vivement que ce Président vraiment inutile et dangereux dégage.......encore deux et demi à attendre !!!
Réponse de le 30/09/2014 à 15:10 :
600 milliards de dette supplémentaire sous Sarkozy, n'est il pas dangeureux?
Réponse de le 30/09/2014 à 15:55 :
600 milliars de dette supplémentaire, mais je vous rappelle que beaucoup à gauche trouvaient que ce n'était pas suffisant pour relancer la machine....ils sont tous d'accord pour dépenser plus.
Réponse de le 30/09/2014 à 18:17 :
tcom : C'est bien, t'as bien appris ta lecon rue de Solférino. Maintenant, va chercher les vrais chiffres, et argumente !
a écrit le 30/09/2014 à 14:55 :
Hollande a raison. Les réformes c'est toujours douloureux. Tout le monde les réclame, mais c'est toujours pour l'autre...
Réponse de le 30/09/2014 à 15:16 :
Oui..mais il ne touche pas aux fonctionnaires ...
Il tape suur les catégories sociales qui n'ont pas voté pour lui...president de tous les Français ?
Réponse de le 30/09/2014 à 15:29 :
ça moi je président il c'était bien gardé de le dire lui qui devait tout financer avec la croissance ( je reprends ses propos)
Réponse de le 30/09/2014 à 15:36 :
il n'a qu'à commencer par lui même et tous ces feignants de hauts fonctionnaires! (dégraissage, et il Y A DE QUOI , du millefeuille gouvernemental "and C° !....il y en a d'autres , aussi !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :