Bandeau Présidentielle

Les villes françaises où la fiscalité est la plus modérée

 |   |  410  mots
La capitale est la première du classement si on la compare aux autres grandes villes du pays.
La capitale est la première du classement si on la compare aux autres grandes villes du pays. (Crédits : Reuters)
Le Forum pour la gestion des villes a étudié dans le détail la fiscalité des villes de l'Hexagone. Si les écarts peuvent varier de 10 points d'une commune à l'autre, le rapport note néanmoins que ces taxes ont globalement peu augmenté en 2014.

Où faut il emménager pour payer le moins de taxes ? Le Forum pour la gestion des villes départage ces dernières en passant au crible dans son rapport annuel les différents taux d'imposition en 2014. Taxe d'habitation (TH), taxe foncière sur le bâti (FB) et le non bâti (FNB), les métropoles où il fait bon vivre sa fiscalité du point de vue des ménages sont...

La région parisienne tire son épingle du jeu

En tête du palmarès, Paris joue au coude à coude avec Boulogne-Billancourt. La faible pression fiscale dans la capitale s'illustre par un taux de taxe d'habitation cumulé (ville et groupement) fixé à 13%, soit plus de 10 points en dessous du taux moyen constaté en France (24%). L'écart est également significatif en ce qui concerne la taxe sur le foncier bâti : le taux cumulé est de 8% à Paris, contre en moyenne 16% sur l'ensemble des villes. Même chose sur le foncier non bâti, avec un taux de 16% à Paris, contre 29% pour les autres villes françaises.

La capitale est la première du classement si on la compare aux autres grandes villes du pays. Elle est très proche de Boulogne-Billancourt. S'agissant du taux de taxe d'habitation il atteint 13,38% à Paris (ville plus groupement), contre 17,87% à Boulogne.  En revanche, s'agissant du foncier bâti, Boulogne Billancourt bat Paris, avec 8,01% contre 8,37% pour Paris.

 En troisième position, on trouve Saint Denis, avec un taux global de taxe d'habitation de 20,33%. La ville la plus chère est Lille (45,65% de TH). Marseille est proche (40,57%).

Un faible recours global au levier fiscal

Au delà du palmarès, le Forum remarque que la progression globale des taux de taxes des ménages est bien inférieure en 2014 (+0,5%) à celle de 2009 (+4,2%). La raison serait entre autre politique :

"En cette année d'élections municipales, les grandes villes et leurs groupements ont très peu utilisé le levier fiscal, la progression moyenne des taux des taxes ménages ressortant à +0,5% en 2014 [...] et elle est même nulle si l'on ne prend pas en compte dans la moyenne les +20% de la communauté urbaine de Marseille" remarque le rapport.

En bas du classement, les villes aux taux d'imposition les plus élevés se répartissent au quatre coin du territoire français : Nîmes avec 83% de taxe foncière sur le non-bâti, Lille avec 33% de taxe d'habitation, suivi de Marseille (27% de TH), Nantes (24% de TH) et enfin Strasbourg (24% de TH et 68% de FNB).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/10/2014 à 18:26 :
Chiffres sans aucun sens, la "base d'imposition" étant une fiction sans aucun rapport avec une quelconque réalité vécue.
Saint-Etienne : une maison de ville d'une valeur vénale de 280 à 300 K (évidemment valeur vénale "théorique" car la liquidité n'est pas là) induit une taxe foncière uniquement de plus de 2500€/an....qui dit mieux?
a écrit le 08/10/2014 à 22:33 :
Les coûts locaux sont pour partie proportionnels à la densité (logement et foncier) et pour partie au contraire inversement proportionnels (réseaux et services publics). La somme des deux doit se compenser. Les impôts locaux se rapportent à la deuxième catégorie donc c'est normal qu'ils soient proportionnellement plus faibles en Ile de France...
a écrit le 08/10/2014 à 16:42 :
Arrêtez cette démagogie anti impôt primaire. ce qui est le plus important ce n'est pas le montant des impôts payés mais le rapport entre cette imposition et les services fournis aux administrés. sinon YAKA supprimer les communes les administrations les fonctionnaires etc... et le taux d'impôt sera égal à 0 FOKON étudie cette éventualité!
Réponse de le 08/10/2014 à 17:53 :
supprimons un tas de machins inutiles !
Réponse de le 08/10/2014 à 19:17 :
ce qu'il y a de bien chez les socialistes, c'est qu'ils insultent tjs ceux qui en ont marre de payer des impots qu'a titre personnel ils ne payent pas ' car ils n'en n'ont pas les moyens' !
Réponse de le 09/10/2014 à 13:39 :
@lol je paye également mes impôts ne vous en déplaise; Mais j'ai par rapport à l'impôt une analyse éco je regarde ce que je paye et ce que j'ai en face ce qui n'est pas le cas de tout le monde!
a écrit le 08/10/2014 à 15:22 :
bien sur, l'ile de france ne paie pas bcp de services qui relèvent de l'impot de la nation
à quand la meme péréquation sur tout le territoire ?
la province doit tout payer et en plus elle paie pour l'ile de france
a écrit le 08/10/2014 à 15:19 :
A ma connaissance, là où la Taxe foncièreest la plus faible, c'est Puteaux
a écrit le 08/10/2014 à 14:06 :
Exemple de Levallois avec Balkany:pression fiscale modérée,équipements luxueux,endettement abyssal
Réponse de le 08/10/2014 à 15:30 :
Exemple : Le Havre : ville portuaire et industrielle .... très riche : pression fiscale colossale, endettement monstrueux N'est plus gérée depuis # 10 ans par le Parti Communiste, mais dispose toujours d'un nombre faramineux d'employés municipaux
Au suivant !!
a écrit le 08/10/2014 à 14:00 :
Il est vrai que ces comparaisons ne sont pas toujours bien fondées. Ceci étant, ce que soulève ce classement, c'est que c'est en Île de France, la région la plus riche du pays (et d'Europe) où les habitants disposent du plus gros pouvoir d'achat que la fiscalité est la plus faible.
Le PIB moyen par habitant y est de 48 000 € contre 19 000 € en Languedoc Roussillon où l'on paye pourtant plus de taxes... Même en Rhône Alpes, la seconde plus riche région de France le PIB par habitant est de 18 000 € inférieur à celui de la région parisienne !

Alors c'est sympa de réorganiser les régions, mais le fond du problème n'est il pas plutôt la répartition des entreprises dans ce pays ? Quand on sait que même l'Etat concentre la majorité de son effectif en région parisienne... dans un si petit pays, avec tant de moyens modernes pour communiquer !
Les provinces françaises sont traitées comme les colonies africaines à l'époque de l'empire.
Liberté, égalité, fraternité : mon oeil ! La République doit vraiment revoir ses fondamentaux si elle veut perdurer !
Réponse de le 08/10/2014 à 15:07 :
le rapport de la première ( quartier - ville - région - etc.. ) versus la seconde.. versus la troisième.. etc est une loi mathématique: la loi de Zipf
République égalitaire ou pas ceci est incontournable.
Réponse de le 08/10/2014 à 17:11 :

argenteuil mérite une palme
a écrit le 08/10/2014 à 13:56 :
Tout ceux qui ne peuvent pas payer l'exorbitante taxe d'habitation et vont pleurnicher aux impôts ne paient rien. Ca ne fait qu’augmenter régulièrement le tarif pour les autres, quelle politique intelligente ...
Réponse de le 08/10/2014 à 19:18 :
valls les sort de l'irpp comme ca ils sont dispenses de taxe d'habitation et de taxe tv
a écrit le 08/10/2014 à 13:42 :
Un impôt, c'est une base par un taux. Si on ne parle que du taux, cela ne veux rien dire. On ne peut comparer une commune à une autre qu'à partir de deux biens identiques, et encore en raisonnant sur le montant de la taxe foncière, et avec des charges et des revenus comparables pour la taxe d'habitation.
Réponse de le 08/10/2014 à 20:21 :
Exactement.
A Antony je paie 2000 euros de taxe d'habitation et 1600 euros de taxe foncière pour un appartement de 95 m2 !
Pourtant le Maire se vante en comparant le taux à celui de Fresnes à côté... mais il oublie de rappeler la base (loyer pris dans les années 60 je crois) plus élevé à Antony. Taux x Base = mon impôt élevé; et le Maire nous fait payer la cantine à 6 euros, l'école est hyper loin ("ne veut pas investir"), zéro activité péri-scolaire dans le coin, etc etc. La Croix de Berny ne venez pas, à Antony il n'y en a que pour le centre-ville.
a écrit le 08/10/2014 à 13:28 :
Ces classements n'ont aucub sens, meme s'il y a des bons et mauvais gestionnaires. Comment comparer Boulogne Billancourt et Nimes?
Réponse de le 08/10/2014 à 15:56 :
Celui qui cherche à se loger en étant taxer le moins possible aura l'utilité d'un tel classement. Vous n'êtes pas le nombril du monde

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :