La popularité de la CGT a brutalement chuté

 |   |  226  mots
Le niveau de mauvaise opinion à l'égard de la CGT atteint 63%, soit le plus haut mesuré par l'Ifop depuis 2002.
Le niveau de mauvaise opinion à l'égard de la CGT atteint 63%, soit le plus haut mesuré par l'Ifop depuis 2002. (Crédits : Reuters)
Seuls 31% des Français disent avoir une bonne opinion du syndicat, soit une baisse de 14 points par rapport à un sondage de mars 2013 avant l'élection de Thierry Lepaon comme secrétaire général, selon un sondage de l'Ifop. D'après l'institut, cette chute est notamment imputable "à l'agitation médiatique des derniers mois autour du train de vie" du leader de la CGT.

Juste après la clôture des élections professionnelles dans la fonction publique "le niveau de mauvaise opinion à l'égard de la CGT atteint 63%, soit le plus haut mesuré par l'Ifop depuis 2002", selon l'institut, dans un sondage pour Dimanche Ouest-France. Ainsi 31% des Français ont une bonne opinion du syndicat. Ils étaient 45% dans un sondage de 2013.

Opinions favorables chez les moins de 35 ans

Le niveau de bonne d'opinion de la CGT reste toutefois plus élevé chez les salariés du secteur public (41%), comme chez les moins de 35 ans ou encore les catégories populaires. Le score de bonne opinion atteint 52% chez les sympathisants de gauche 52% et jusqu'à 68% chez les proches du Front de Gauche. La CGT ne rassemble en revanche que 17% de bonne opinion chez les 65 ans et plus, 23% chez les travailleurs indépendants et 18% chez les sympathisants de l'UMP.

"Si le contexte syndical morose peut expliquer un fléchissement de la cote d'opinion de la CGT, à travers la défiance à l'égard des organisations syndicales et politiques, ainsi que le relatif échec des dernières mobilisations (grève à la SNCF, etc.), une baisse de cette ampleur est sans doute en partie imputable à l'agitation médiatique continue des derniers mois autour du train de vie de Thierry Lepaon, actuel secrétaire général de la Confédération Générale du Travail", estime l'Ifop.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/12/2014 à 8:21 :
Sauf pour les fonctionnaires!!!
a écrit le 07/12/2014 à 23:58 :
je m'interroge ai-je oublié un passager
a écrit le 07/12/2014 à 18:22 :
a quoi servent les syndicats , ils accompagnent le plus souvent les mauvaises mesures et accompagnent les politiques qui nous sortent par les yeux .
a écrit le 07/12/2014 à 17:43 :
Mauvaise nouvelle Il y a donc 31% de gens qui n'ont pas encore compris?
a écrit le 07/12/2014 à 16:49 :
Contre la casse du service public, contre les attaques contre le monde syndical, contre l'austérité, contre les gros profits et les retraites chapeau, contre le mal logement, contre la mal bouffe, contre le mal de mer, contre la baisse de la qualité de l'air, contre le mal éducation, contre le mal de dos, contre l'arthrite, contre le VIH, contre la déforestation, contre l'extinction des espèces menacées, ....
C'est parti pour 200 ans de mobilisation camarades !
a écrit le 07/12/2014 à 9:48 :
18% chez les personnes de droites, c'est n'importe quoi! Ce sondage est bidonné comme beaucoup pour nous dire ce que nous devons penser! En plus, que d'argent dépensé pour vraiment rien, c'est affligeant d'informer sur du vent.
a écrit le 07/12/2014 à 8:06 :
La cgt spolie TOUS les français en nous imposant une augmentation du prix de l'électricité de 1%.

Si la cgt prétend défendre les salariés, qu'elle offre sans délai l'augmentation de pouvoir d'achat correspondant à 1% de votre facture EDF.

Honte à vous
Réponse de le 07/12/2014 à 10:41 :
Vous auriez pu citer le procès pour détournement de fonds auquel la CGT a été condamnée pour s'être servi dans la caisse du CE d'EDF...
a écrit le 07/12/2014 à 7:25 :
pourquoi ne pas en profiter pour enfin noyer ce dinosaure!
a écrit le 06/12/2014 à 20:30 :
Honte au syndicats français qui cultivent le mensonge, la haine, la paraisse, la fainéantise et l'inhumanité
a écrit le 06/12/2014 à 18:48 :
Après le désastre de Goodyear Amiens nord, on ne doit pas s'en étonner !!! La stratégie de force dans un monde de ruse, c'est la mort des dinosaures et la victoire des petits malins...
a écrit le 06/12/2014 à 18:03 :
toutes ces attaques contre un syndicat majoritaire au moment d'une élection professionnelle...
Réponse de le 06/12/2014 à 21:07 :
... c'est surtout inquiétant que la seule démarche de la direction de la CGT, ce ne soit pas de lutter contre de tels agissements, ... mais de vouloir rechercher QUI les a dénoncer !!!
a écrit le 06/12/2014 à 17:34 :
Les syndicats ont le retour de ce qu'ils produisent (ou disons de ce qu'ils ne produisent pas). Ils sont censés protéger les syndiqués et payer leurs jours de grèves qu'en ils la fond avec leur syndicat... Or aujourd'hui, de plus en plus de syndicat sont payer par les netreprises et donc par les patrons, ils s'en fichent un max dans les poches et laissent les travailleurs dans leur merde... Qu'ils coulent n'est pas surprenant.
Réponse de le 06/12/2014 à 17:58 :
.....et elles sont basées sur quoi vos ellucubrations ! Dans un discours de bistrot derriére un pastaga ? Pauvre France ! Sachez qu'ils y a peu de pays qui subventionnent la gréve des salariés pas en France en tout cas ! Et les militants dont je faisait partie ne perçoivent pas de salaire ! Bien au contraire , il y laissent leur carrière professionnelles , beaucoup de temps et bien souvent leur propres ressources ! Quand il y a une augentation de salaire dans votre boite , vous la prenez n'est ce pas ? Et bien c'est pas grace a vous et vos discours retrogrades en tout cas ! Arretez de lire le journal de Mickey !
Réponse de le 07/12/2014 à 8:02 :
Les syndicats, et en particulier les plus revendicatifs dont la cgt fait partie, ne se préoccupe nt absolument pas du bien être et de l'avenir des salariés.
Moi, je propose que seuls les adhérents bénéficient des accords qu'ils signent.
Réponse de le 07/12/2014 à 14:20 :
@ Provençal: Je vois a votre réaction que mes dire sont fondés. Merci de confirmer mes écrits.
a écrit le 06/12/2014 à 17:25 :
on doute fort qu'il y a un mois la cgt avait une cote de popularite de 31 + 14 = 45 % !!!!
a écrit le 06/12/2014 à 15:54 :
comment obtenir 63% de défavorable,quand seul 7% sont syndiqués????
N'importe quoi comment Lepaon d'ailleurs,qui devrait avoir honte.
Mais c'est aussi un politique comme Martin.
a écrit le 06/12/2014 à 15:15 :
le peuple français s'est enfin réveillé ; pas trop tôt !!!!!!!!!!!
a écrit le 06/12/2014 à 14:14 :
Il faut voir le côté positif. Les planqués de la CGT qui ont perdu leur fauteuil vont devoir se mettre à travailler.
a écrit le 06/12/2014 à 13:25 :
Entreprise de démolition partiellement réussi comme de nombreuses manipulations médiatiques très en vogue actuellement. Cette intoxication médiatique ridicule au vue des sommes dérisoires de rénovations immobilières est digne du flacon de poudre d'anthracs a l'ONU ou de la pseudo invasion de la Russie en Ukraine. Les moutons sauront encore une fois se faire avoir par le mainstream médiatique et oligarchique.
Réponse de le 06/12/2014 à 13:33 :
+1.On n'a pas fini de voir les conséquences de l'affaiblissement temporaire de la CGT:remise en cause de la retraite a 65 ans,fin des 35 heures,sécu payante!Les dogues libéraux sont lachés sur le peuple!
Réponse de le 06/12/2014 à 15:09 :
Bernard Thibault sors de ce corps!
a écrit le 06/12/2014 à 13:02 :
Ces dépenses somptuaires pour un apparatchik d'une organisation survivante de l'ère glacière du communiste ne m'étonnent nullement.
Réponse de le 07/12/2014 à 14:04 :
Et les dépenses somptuaires des patrons survivants de l'ère glaciaire du Capitalisme sans syndicats, ça vous étonne?
Si tous les syndicats sont si inutiles que cela, pourquoi inquiètent ils tant le patronat?
a écrit le 06/12/2014 à 12:42 :
La CGT est un syndicat avec une démarche et un fonctionnement dépassé, nébuleux et si peu constructif. Ils n'ont pas su évoluer et s'adapter. Il est devenu le syndicat des échecs, des fermetures, des magouilles. Un syndicat du passé !
a écrit le 06/12/2014 à 12:13 :
les syndicats entrent dans le 21ème siècle, pas de place pour les ringards!
Allons-y messieurs, un effort................
a écrit le 06/12/2014 à 12:11 :
Citez moi une entreprise que la CGT aurait réussir à sauver ?
Moi je ne constate que des fermeture depuis 1936.
Réponse de le 06/12/2014 à 17:19 :
La SNCM!
Réponse de le 07/12/2014 à 7:29 :
A quel prix!
Réponse de le 12/12/2014 à 9:19 :
Oui pour finir en liquidation !
a écrit le 06/12/2014 à 12:02 :
Faire la roue du paon ça ne marche plus !
a écrit le 06/12/2014 à 11:46 :
On peut aussi se passer des syndicats et revenir au XIX éme siècle. Les acquis sociaux les plus élémentaires sont les conquêtes de syndicats dont la CGT a souvent été la cheville ouvrière.
A tout pouvoir, il faut un contre-pouvoir équivalent. Les syndicats sont ce contre-pouvoir mais qui s'affaiblit face à une droite réactionnaire, néo libérale, "Médéfisée"qui dispose de tous les moyens de communications et de l'argent nécessaire pour imposer un modèle délibérément anti-social. Le rapport de forces n'est pas en faveur actuellement des syndicats. Mais nul doute que la misère augmentant, beaucoup retrouvent le chemin du syndicat et que ce rapport ne finisse par s'inverser.
Réponse de le 07/12/2014 à 10:38 :
La CGT est un bel exemple de syndicat extrémiste agissant comme une sangsue là où elle se trouve en situation de monopole. L'exemple des dockers de Marseille et Fos est un bel exemple ; la Cour de Comptes a montré dans un rapport que ces gens gagnaient en moyenne 4.500 €/mois en travaillant 12 heures par semaine. Et comme leurs grèves à répétition se poursuivaient, ils ont obtenu une retraite avancée... pour des raisons de pénibilité.

Résultat ; les bateaux préfèrent Gènes ou Rotterdam pour le fret.

On pourrait en dire autant de la SNCM que ce syndicat a fini par couler. Et la liste des entreprises coulées par la CGT est tellement longue qu'on peut se demander pourquoi ce syndicat existe encore.
a écrit le 06/12/2014 à 11:37 :
Bientôt plus de syndicat, plus d'association de consommateur, plus de juges, plus de contrainte écologique; le meilleur des monde se prépare.
a écrit le 06/12/2014 à 11:32 :
sur les techniques de communication du pouvoir médiatique, car enfin qui n' a pas refait une chambre un bureau ne serait-ce que pour refaire l'électrécite pour le prix qu'on nous a donné ?
a écrit le 06/12/2014 à 11:20 :
CGT = Cancer Généralisé du Travail (Coluche)
Réponse de le 07/12/2014 à 7:31 :
1+++
a écrit le 06/12/2014 à 11:14 :
heureusement le PEUPLE évolue plus vite que nos SYNDICATS et nos POLITIQUES qui sont completement deconnecte de la realite et ne PENSENT QU'A PRESERVER LEURS PRIVILEGES ;
a écrit le 06/12/2014 à 11:10 :
ol est temps de se révolter contre ce syndicat jusqu'au boutiste et archaïque qui distille une haine viscerale des chefs d'entreprises....
Réponse de le 06/12/2014 à 11:31 :
@ras
On peut en dire autant à l'égard du Medef vis-à-vis des travailleurs.
Réponse de le 06/12/2014 à 12:16 :
Syndicats et MEDEF, pas mieux, magouilles, casseroles et postures archaïque dans les 2 camps
Réponse de le 07/12/2014 à 7:34 :
Exacte, et depuis longtemps !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :