La Tribune

Barack Obama veut créer 2,5 millions d'emplois en deux ans

latribune.fr  |   -  569  mots
Le futur locataire de la Maison Blanche prépare un vigoureux plan de relance sur deux ans pour sortir l'économie américaine de sa mauvaise passe.

Barack Obama, qui a brossé samedi un tableau morose de la situation économique des Etats-Unis, prépare un vigoureux plan de relance sur deux ans pour sortir l'économie américaine de sa mauvaise passe, en préconisant une action rapide afin d'éviter une récession profonde et une spirale déflationniste.

"Si nous n'agissons pas vite et vigoureusement, la plupart des experts estiment que nous risquons de perdre des millions d'emplois l'an prochain", a noté le président américain élu dans un commentaire préparé pour une émission radiophonique hebdomadaire du Parti démocrate. "Nous risquons à présent de basculer dans une spirale déflationniste propre à aggraver encore notre dette massive."

En octobre, Barack Obama avait préconisé un programme de soutien de 175 milliards de dollars, mais son discours de samedi a fait comprendre qu'il était prêt à mettre au point un projet beaucoup plus ambitieux, bien qu'il ne l'ait pas chiffré. Selon le président élu, le programme fixerait un objectif de 2,5 millions d'emplois à créer d'ici à janvier 2011 et serait adapté "aux défis que nous avons à relever". Le projet de plan de relance échelonné sur deux ans laisse entrevoir un effort de grande ampleur, la plupart des plans de cette nature étant conçus pour une période d'un an.

Le département du Travail a annoncé jeudi que les inscriptions hebdomadaires au chômage avaient atteint cette semaine leur niveau le plus élevé depuis seize ans en s'établissant à 542.000, contre 516.000 la semaine précédente. Les statistiques officielles font aussi apparaître une situation de plus en plus préoccupante sur le marché du logement. "Les nouvelles de cette semaine ne font que renforcer le fait que nous faisons face à une crise économique de dimension historique", a déclaré le futur locataire de la Maison blanche.

Ce dernier et son équipe s'appliquent à dissiper l'idée qu'il puisse régler rapidement les problèmes économiques. "Il n'y a pas de remèdes rapides ou faciles pour cette crise, qui était en gestation depuis bien des années, et cela risque encore d'empirer avant de s'améliorer", a déclaré Barack  Obama.

"Nous mettrons au point les modalités d'action dans les semaines qui viennent, mais ce sera un effort d'ampleur nationale de deux ans pour faire redémarrer les créations d'emplois en Amérique et jeter les bases d'une croissance économique forte", a-t-il dit. Les parlementaires démocrates ont promis de donner la priorité à un vaste programme de relance économique lorsqu'ils reprendront leurs travaux en janvier. Sont notamment prévus des baisses d'impôts pour les classes moyennes et l'octroi de milliards de dollars pour des travaux publics tels que la construction d'infrastructures routières.

George Soros estime nécessaires entre 300 et 600 milliards de dollars supplémentaires pour l'économie américaine

De son côté, le milliardaire et investisseur George Soros a déclaré que l'économie américaine avait besoin de 300 à 600 milliards de dollars supplémentaires pour faire face à la crise financière qui, a-t-il dit, a dépassé tout ce qu'il aurait pu attendre. George Soros a indiqué au magazine allemand Der Spiegel que les Etats-Unis avaient besoin d'un programme d'infrastructures et d'un ensemble de mesures d'incitation économique afin de fournir aux villes et aux différents Etats des liquidités suffisantes. Le gouvernement américain a lancé un plan de sauvetage du système financier de 700 milliards de dollars.


 

 

Réagir

Commentaires

ventfou  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Pourquoi pas 10 Trillards ? Puisque on y est ?
L'amèrique doit lancer un emprunt de 10 Trilliards un véritable emprunt de sauvetage de la nation..