Face à la crise boursière, les suicides se multiplient

 |   |  329  mots
Le discret milliardaire et industriel allemand Adolf Merckle s'est suicidé. Des cas se sont aussi produits aux Etats-Unis. Un financier français avait mis fin à ses jours fin décembre après le scandale Madoff.

La famille du discret milliardaire et industriel allemand Adolf Merckle a annoncé qu'il s'est suicidé à 74 ans. Il n'aurait pas supporté d'avoir en partie dilapidé en Bourse la fortune familiale, notamment en jouant à la baisse le titre Volkswagen alors que ce dernier, en cours de rachat par Porsche, s'est au contraire envolé fin 2008.

Le risque est maintenant que la holding familiale, VEM, qui contrôle notamment le groupe pharmaceutique Ratiopharm, une des plus grandes entreprises de vente en gros de médicaments d'Europe, et le cimentier HeidelbergCement, soit démantelée.

Adolf Merckle faisait partie des cent premières fortunes mondiales (94ème) selon le magazine Forbes, avec 9,2 milliards de dollars. Son groupe comptait quelque 100.000 salariés et réalisait 35 milliards d'euros de chiffre d'affaires cumulé.

"J'ai déjà surmonté beaucoup de ces dits +crashs boursiers+. Mais je ne pouvais pas m'attendre à une crise bancaire et financière de cette ampleur" avait-il déclaré début décembre, dans une de ses rares interviews, au Frankfurter Allgemeine Zeitung.

Ce mercredi, on apprend que le groupe, très endetté, aurait trouvé un accord avec ses banques mais devra en retour vendre Ratiopharm.

Cette nuit, un autre suicide s'est produit, près de Chicago, aux Etats-Unis. Il s'agit de Steven L. Good qui dirigeait une société de ventes immobilières, Sheldon Good & Co.

Comme latribune.fr l'avait révélé le 23 décembre, un financier français, Thierry Magon de la Villehuchet, très actif aux Etats-Unis à la tête du fonds d'investissement Access International, avait mis fin à ses jours le mois dernier à la suite du scandale Madoff, ce spécialiste américain des placements qui garantissait à ses clients des placements élevés en les payant...avec l'argent apporté par les nouveaux clients. Une escroquerie via ce système de cavalerie à hauteur de cinqutant milliards de dollars à laquelle le financier français s'était trouvé associé.

Lors de la grande crise boursière de 1929, de nombreux financiers s'étaient suicidés.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
bon débarras - un usurpateur du revenu du travail et un spéculateur de moins
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Enfin un article qui ne traduit pas mot à mot les expression anglaise. Qu'il est énervant de lire "schéma de Ponzi". Cavalerie est bien plus élégant.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
pauvres riches!!!je ne pourrais jamais me pendre les banques ne veulent pas m'avancer l'argent pour acheter la corde!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Wouuuu!.... tain, tu m'as fait peur
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Bravo Pierre!!!Enfin un individu qui sait se servir de

sacervelle.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Si tous les "pauvres" que ces Milliardaires ont fait par leurs spéculations se suicidaient ....!!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Le suicide: une lacheté? Continuer: une bêtise! Et réfléchir quand on a fait des études et que l'on occupe une position sociale: un devoir?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Et alors tous les pauvres gars qui sont morts socialement à cause de ces gens là monsieur on en parle? celà fait la une des journeaux? je n'ai aucun sentiments pour le decés de ces financiers individualistes qui ne pensaient qu'a engranger un peut plus chaque jour, au moins lui il pourra se payer une belle tombe...ce qui ne sera peut etre pas le cas de ces 100.000 salariés, aucune pitié désolé...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Je vous en prie laissez rédiger ce genre d'articles minables par des tabloids mais pas par un journal comme la tribune.
Merci
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Allé les gars, encore un effort ! il y a tout un système a renouveler ;)
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Seulement 3 suicides et on dit que ça se multiplie? C'est vraiment de l'interprétation a posteriori. Essayez de connaître plutôt le taux de suicide *normal* des financiers et si celui-ci a vraiment augmenté dernièrement. Ce sera de la science, pas du journalisme.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
ce n'est que de la lacheté.la vie est ainsi faite tout n'est pas rose pitié à ceux qui font de la fortune leur vie; ya plus de pauvres que de riches.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Le niveau de cet article est aussi bas que les pages publiées par votre journal ces derniers mois... Continuez, bientôt vous serez vendus en kiosque à côté de Gala et Voici mais n'oubliez les photos, c'est important pour les articles chocs comme celui-ci!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Un peu léger l'article, travaille plus ton sujet et à bientôt.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
"en jouant à la baisse le titre Volkswagen"
Ce n'est qu'un jeu, ce n'est pas si grave. Adolf Merckle n'était-il finalement qu'un mauvais perdant?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
ils auraient perdu un enfant ou un autre membre de leur famille il se serait pas suicider pour autant...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
ca doit pas être facile de se dire qu'on va vivre avec le smic du jour au lendemain. Comme plusieurs millions de Français actuellement.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
ca doit pas être facile de se dire qu'on va vivre avec le smic du jour au lendemain. Comme plusieurs millions de Français actuellement.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
On ne va pas les plaindre tout de même ! Ils ont joué (parce qu'ils en avaient les moyens) et ils ont perdu. Que devraient faire les smicards ? Il faut relativiser !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
latribune.com=gala.com

du bon boulot mr le journaliste
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
La richesse une pathologie ancienne depuis Crésus sans vaccin efficace,harpagon et sa tirade mon argent mon bel argent ou oncle Picsous se vautrant sur son tas d'or ...
démdés ces cliché obsolètes surranés?? NON!!! sans cesse remis au goût du jour.
Faut-il pleurer sur le quidam qui joue à la roulette "Russe Belge" (variante où l'on prend un automatique à la place du colt) et qui perd ?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
il y a donc une justice:
et oui, parier à la baisse, qq part, c'est par pure avidité, enfoncer une boite, précipiter sa chute, lui refuser sa capacité à rebondir alors qu'elle est pourtant performante. c'est permis mais immoral qq part et ca pousse qq part les boites à delocaliser alors qu'elle sont pourtant en bonne forme.

j'espère que ce sera un avertissement pr les autres: cette chute totale d'un homme tellement aumoureux du fric qu'il ne peut supporter de revenir à un condition normale à 74 ans, qui exploitait à fond ce système qui enrichit de plus en plus les uns sur le dos des salariés de plus en plus pressurisés pr ameliorer le rendement des actions (cadres y compris)

un juste retour des choses qd on a vu le nbre de suicide de cadres chez renault (arbre qui cache la foret), qui eux n'ont jamais joué avec l'argent produit par les autres, ont gagné si peu à la sueur de leur front

à qui le tour ? madoff ? lui devrait, car qq part il a du sg sur les mains avec son escroquerie

c'est triste de devoir se rejouir ainsi, mais l'immoralité incroyable de tous ces financier qui palpent des mds d'euros alosr qu'on rfeuse à l'afrique l'annulation de ses dettes, qu'on refuse à d'autres des services publics corrects, l'education , la formation prof, des hopitaux viables appelle à un snetiment de revolte profond

il faudra aussi traquer tous ceux qui ont exploité le malheur des autres comme madoff

j'espère que ca va les vacciner pr un bon bout de tps...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
En fait, la spéculation est une maladie qui peut être mortelle. Quelle triste fin pour Adolf Merckle qui aurait pu être vénéré comme un honnête homme. Au lieu de cela, l'appât du gain lui a fait tout perdre. Il a perdu la fortune cetes mais plus grave encore l'estime de soi et des autres.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Depuis le temps que je suis à découvert à la banque simplement pour pouvoir manger et alors que je travaille plus de quarante heures par semaine, j'aurais du me suicider une bonne centaine de fois. Mais je n'aurais pas eu un papier à la Tribune ...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Assez d'accord avec l'ensemble des intervenants. Je ne verserais pas une larme sur ces suicides, trop rares à mon goût. Ils pleurent sur leur argent perdu, mais certainement pas sur la misère qu'ils ont créés parmi les différents peuples, ce de manière éhontée et sans scrupules. Et oui, leur suicide n'est qu'une forme de lâcheté. Inutile d'écrire un article sur ce sujet. Mieux vaudrait mettre les financiers en face de lmeurs responsabilités, et les mettre au banc des accusés...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
L'amour de l'argent est la racine de tous les maux.La Bible
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
On se mobilise pour l'Ethiopie, le tsunami, la mucoviscidose... pourquoi ne fait-on jamais rien pour ces gens là. Pourquoi les artistes ne se mobilisent-ils pas pour venir en aide aux milliardaires ruinés qui en sont rendus à se suicider. Ce monde injuste et terrible, reste froid devant tant de désespoir.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Si des gens qui ont certainement prévu pour leurs vieux jours se suicident cela veut dire que nos prochaines années à venir vont être TRES sombres... Les pontes de la finance connaissent certainement ce qui va bientôt arriver et, à mon humble avis, la violence, le retour des idées des vieux démons historiques, la disparition d'une société sécuritaire efficace seront d'actualités dans peu de temps.

"Ahhhh si j'étais riche je serais déjà sur une île déserte gardée par une milice cachée dans les cocotiers"
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Les épicuriens soulignaient qu'avec un quignon de pain et un verre d'eau, ils rivalisaient de félicité avec les Dieux et leur ambroisie. Il en va de même avec l'argent, on peut vivre très convenablement sans rouler sur l'or. En revanche, ce qui doit être plus délicat, c'est de reculer soudainement, ce qui explique sans doute certaines de ces détresses liées aux à-coups des marchés...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Ben, "démantelé", ça doit pas s'accorder pas avec "holding familiale" ? Comprends rien moi.
Sinon c'est pas mal comme analyse. Bien complet.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
J'ai perdu 40% de la valeur de mon contrat d'assurance-vie en actions avec leurs conneries (la bourse fait toujours des bénéfices sur le long terme prétendait mon conseiller. Au bout de 8 ans, j'aurai mieux fait de tout mettre sur un livret).
Ce n'est pas le moment de me tirer une balle dans la tête. Ma veuve y perdrait trop
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Il semble qu'en fin de compte tous ces milliardaires ne sont pas vraiement les milliardaires. Leur standing parmi les premiers fortunes dependent du montant des dettes accordees par les amis banquiers. Les Oligarchs Russes fournissent l'exemple parfait de ce monde virtuel. Et entre temps les petites entreprises ne peuvent pas obtenir des petits prets.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Personnellement je ne sais pas ce que j'aurais fait à sa place. Il donnait tout de même à 100.000 personnes ( peut-être même 100.000 familles)la possibilité de manger et vivre ! Je ne me permettrais surtout pas de juger.

Par contre je constate que de nombreux imbéciles ont des réactions sectaires d'un autre temps, ayant pour cause une culture au raz des pâquerettes. Qu'ils n'oublient pas que ces grands patrons ont aussi une âme et des problèmes comme tout un chacun . Heureusement qu'ils existent pour permettre aux millions de gens de travailler et vivre.

Signé: un Français moyen qui réfléchit.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
envoyer vos dons a la fondation pour la recherche sur la maladie nommé "dépression " je connais trop de malade mais pas le remède ; et vous , vous avez des infos ?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Rien a voir avec la mort d'un enfant bien sur, mais ils ont pleinement consciences de ce que ça implique : perte de la credulité, perte de confiance, leur famille ruiné, des millier de gens au chomage avec les drame qui en decoule.
Etre au service de l'argent toute ça vie et tout perdre en quellque jour en etant si vieux ...
Seul le hara-kiri peut sauver l'honneur.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Aujourd'hui, je ne suis pas pauvre mais pas tres riche non plus Cependant, si tous les riches se suicident, je passerai dans le clan des plus riches... Ca me fait froid dans le dos arès avoir lu tous les commentaire de cet article, dignes d'Arlette Laguiller
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Et rien d autre?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Les suicides se multiplient? Ca n'en fait que deux selon l'article! C'est vrai que maintenant qu'on a compris comme fonctionnait la spéculation: Une simple pyramide. C'est sur que les rendements vont être plus difficiles maintenant. Alors, autant se suicider si on ne peut pas avoir plus de 12% par an! La vie ne vaut rien en dessous de ça. Misère.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Les requins sont en voie de disparition
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Verra t on bientôt les envieux regarder le dernier cupide (auto-)pendu avec les tripes du dernier avides?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
La Tribune vraiment pathétique comme les autres prospectus publicitaires. Restons léger pour ne pas trop se poser de question
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
j'invite tous ceux qui voient dans la mort de ces hommes une forme de justice sociale et se rejouissent confortablement dans l'anonymat d'internet a aller faire un tour ici: http://www.facebook.com/home.php#/group.php?gid=56065731969
ce sera le moment de contribuer, si vous en êtes capables.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
un milliardaire qui se suicide ? = un salaud de moins
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Tant mieux pour les pauvres, les riches qui les exploitent sont en voie de disparition
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Ohlala ! le suicide pour raison d'éclatement de l'ego ! si cela pouvait devenir épidémique l'humanité finirait par mieux se porter !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
J'appel ça de la Consanginité financière abusive ce qui a deformé les gênes qui sont liés aux décisions.

Finalement la caricature des financiers qui sautent de leurs buildings n'est pas si éloignée =)

J'ai le chien de ma voisine qui est mort, on va en faire un article ? "Chien qui se suicide après avoir appris qu'il n'aurait plus ses croquettes de marques"
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Je suis entiérement d'accord avec LILI, la richesse sur la spéculation c'est comme le sida, alors attention sortez couverts les milliardaires, sinon votre paradis c'est le risque de passer de l'autre côté. et pour le pauvre Pékin comme rien à battre..........................;;
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
tant mieux, cela fait des pourris en moins sur la surface du globe. dommage qu'il en reste autant !!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Bernard Madoof a escroqué de riches particuliers et l'on s'en étonne! Il a commencé sa carrière comme maître nageur. Il ne me viendrait pas à l'idée de confier la gestion de mon patrimoine à Laure Manaudo...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Je n'ironiserais pas sur la mort d'un être humain ni le désespoir qui a pu le conduire à mettre fin à ses jours.

Aucun commentaire non plus sur les raisons de prénommer le fils d'une riche famille "Adolf" dans l'Allemagne de 1934.

Je constate simplement que la recherche sur le mot-clé "suicide" dans les archives de La Tribune ne renvoit à aucun article sur les suicides en prison (4 depuis le début de l'année en France, 115 en 2008). Et si ce sujet n'est pas jugé assez "économique" pour ce journal, on peut s'étonner que la recherche ne renvoie à aucun article sur le harcèlement moral (Technocentre Renault, par exemple).
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
tous ces pauvres mecs qui se suicident pour pertes financières, ils sont à vomir.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Pleurons surtout sur tous les morts de faim de par le monde chaque jour..;mais pas une larme sur les "morts de fric"
ah Robin Des Bois !!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
a si tous ces financier s etais rappeler la morale du
corbeau et du renard tous flateur vie au dépent de celui
qui l ecoute a bon entendeur salut at bonne année a tous
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
@ nono
ce n'est pas parceque on est outré par ce syst financier qui montre depuis 4 mois son absurdité, qu'on vote arlette laguiller.
et c'est bien ce que les ultra-liberaux (et non les capitalistes, + raisonnables) veulent ns faire croire depuis une dizaine d'année: qu'il n'y a que 2 solution : soit la fuite en avant vers tjs + de rendement et de couts bas, soit devenir revolutionnaire comme laguiller.
il existe bien une voie entre les 2 et il y a 10-20 ans , on y était, et il n'y avait pas autant de gens au bout du rouleau. du capitalisme mais avec des regulations, et non ce libre echangisme integral mondialisant qui s'ecroule comme un chateau de carte car n'a pas plus de protections.
meme si ca fait froid ds le dos que tous se rejouissent ici de leur suicide, il faut dire que ces types ont souvent pressé le citron à des milliers de gens pour avoir des rendements de 10-15%, sans verser aucune larme, et pdant 74 ans pour certains. Prquoi certains ont ils besoin de posseder 9 mds, si ce n'est que par pur amour du fric. qd à ceux qui disent cet homme donnait le droit à 100000 personne de travailler: c'est l'inverse, ce sont les 100000 personnes qui lui donnaient le droit d'avoir tous ces profits, et un pdg n'est pas irremplacable. 2,3 milliardaires suicidés tous les 20 ans, ca compense à peine tous ceux qui crèvent de faim chaque jour et auraient juste besoin d'un mds par an pr survivre.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Mais non les capitalistes n'ont pas d'âme. Ce sont des monstres cyniques. Et à la place de coeur, ils ont en général une bourse en peau de hérisson retournée ! S'ils se suicident, ce n'est qu'une nouvelle anodine... ils font mourir tant de monde par leur rapacité ! S'ils avaient un minimum de conscience, il se suiciderait d'abord pour cela !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
@ pierre
se rejouir de la mort de profiteurs ne veut pas dire qu'on ne reflechit pas. oui ces hommes ont une ame mais pas de conscience. oui il font travailler 1000000 pseronne mais svent tres dur pr dégager leurs profits. qd vs savez vraiment ce qui se passe derrière ds les PME (1), on peut imaginer ce qui se passe ds les grosses boites. Et qu'un homme qui a une fortune perso de 9 mds n'a certainement pas acquis cette somme de son seul merite, mais aussi grace au travail intensif de ses 100000 salariés. 9 mds ca correspondrait à 15 millions de gains/mois ds une vie active !!! mais quel etre humain normal aurait besoin de ts cet argent pr vivre ? qd vs savez que ds le meme tps ces types radinent pr augmenter leur salariés, c'est de la pure gourmandise. il est evident qu'à ce niveau, lui (et sa famille) ne peut qu'avoir exploité d'autres personnes pr en arriver là. et que ces types ont le pouvoir de resoudre bcp de pb sur cette terre et le ne font jamais. à ce stade, c'est de la cupidité totale. PISCOU à la puissance 4 (1)(ex mon frère administrateurs syst qui a acces a plein d'infos confidentielles sait que son pdg s'est augmenté son salaire de 8000 à 15000? alors qu'ils rechignent à l'augmenter lui de 200? ds le meme tps).
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Quelle drôle d'idée que celle de se suicider à cause de l'argent. Une gentille petite femme dans un petit appartement, voilà le bonheur ! Je t'aime ma chérie !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Les riches s'enrichissent sur le dos des pauvres qui s'appauvrissent ,y compris les banques , jamais nous n'avons connu telle démesure... Alors votre article ...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Et la vie continue! Le capitalisme n'est pas mort; il bande encore.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Pierre: un français moyen qui réfléchit ça fait plaisir mais un riche qui fait travailler 100 000 familles pour uniquement manger et vivre, c'est pas bien et ceçi s'appelle de l'exploitation .Malheureusement c'est le sentiment qui se dégage actuellement, mange et dorts et ferme ta !!!! pour ceux qui n'ont rien a manger et qui dorment sur le trottoir la nature s'en occupe. Bravo
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
L'enterrement a lieu demain ...avec un combi-Volswagen
La tribune pourra nous commenter....
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
comme quoi y'a des bonnes nouvelles.....

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :