G20 : pour DSK, la priorité est de nettoyer le système financier

 |   |  133  mots
Débarrasser le système financier de ses actifs pourris doit être la priorité des gouvernements, selon le directeur général du Fonds monétaire international.

Tout à leur querelle sur la priorité à donner à l'action internationale, les leaders du G20 sont en train de passer à côté de la véritable urgence, selon Dominique Strauss-Kahn: nettoyer le système bancaire des ses actifs toxiques, qui risquent d'aggraver et de prolonger la récession mondiale.

Pour le directeur général du Fonds monétaires international (FMI), interrogé par le Financial Times, "on ne peut guérir (de la crise, ndlr) tant qu'un nettoyage du secteur bancaire n'aura pas été réalisé. Il met en avant l'expérience de son institution dans plus d'une centaine de crises bancaires.

Il ajoute que "les Etats-Unis (?) insistent, à juste titre, sur la relance de l'économie et l'Union européenne insiste, également avec raison, sur l'importance de revoir la régulation du système financier".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
La BNP et la Société Générale ont dejà provisionné les retraites indecentes de leurs principaux dirigeants. Dans 6 mois, les banques auront dejà trouve les moyens d'eviter tout ce qui se decident au G20 en terme de limitation des remunerations: on va ajouter: logement gratuit, voiture, prime de delocalisation pour les traders ....
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
A en croire DSK il faut assainir le système financier des produits toxiques! Très bonnes idées ! Mais qui va acheter ces produits ? Les banques centrales (donc le contribuable)? Les investisseurs, les banques ?
Si c'est le contribuable (comme l'a déjà annoncé la FED le 18/03/09) que vont devenir ces produits toxiques???Vont ils servir pour garantir les prochains bon du trésor et autres obligations??
Autres choses qui m'interpelle mais apparemment je suis bien le seul!!! La FED va rachète des bons du trésor et autre obligations d'états pour 300 milliards de $, pourquoi les avoir émis si elle peut racheté sa propre dette ? Ou a t'elle trouver ces ressources, avec tout l'argents quelle vient d'injecter dans le système, et dans le contexte actuel je vois mal la FED avoir de l'excèdent pour pouvoir racheté sa dette!! Vive la planche a billet !! Mais paradoxalement les dollars ne baisse pas ! Tout un programme pour le futur!! Si ça se passe en douceur pourquoi ne faire que seulement 300 milliards, autant racheté l'intégralité de la dette ! Puisque le dollars n'est basé sur rien donc 1700 milliards de plus ou de moins quelle importance aux américains ça ne leurs coûtent que l'achats du papier et de l'encre !!!
Le dollars peut il rester encore la monnaie de référence ?
Oui selon T Geithner ! Et pour cause, car la création d'une autre monnaie de référence, révélerait au monde entier la supercherie !
Bref si le G20 ne prends pas la décision de créer une autres monnaie de référence, ça recommencera comme avant !!
BREF ON PRIVATISE LES GAINS ET ON NATIONNALISE LES PERTES !!!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Un peu plus d'argent pour les PREDATEURS du FMI et sa va continuer à puer malgré le soi-disant nettoyage de DSK ....
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
reprendre les "reines" au niveau des banques par l'état.Purger ces établissements des responsables afin de redonner du crèdit au petites et moyennes entreprises et aux particuliers.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
EN fait, le FMI pense qu'il faudrait nationaliser le tout, et voir quelle sont les pertes réelles : aucun de nos banquiers ne veut vraiment faire l'inventaire de ses titres toxiques et voir ce que le sous-jacent vaut réellement...

Alors laissons les Trésor Public français, anglais et américains et autres le faire, ils sont très bon pour cela.

Ensuite vendons par appartement... Too big to fail is too big to exist. Ca remettra de la concurrence dans un système où il n'y en a plus à force de "partenariats" de rachats de fusion, etc... et interdisons avant tout le pantouflage, qui fait que tous les Secrétaires d'Etat au trésor viennent de chez Goldman Sachs.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :