Age de la retraite : débat en France, décision en Espagne

 |   |  187  mots
Le gouvernement socialiste espagnol souhaite retarder de deux années supplémentaires l'âge légal de la retraite. Les organisations patronales saluent ce projet de réforme justifié par le vieillissement de la population. Les syndicats y sont hostiles.

Alors que la France réfléchit à une nouvelle réforme des retraites, l'Espagne, elle, avance. L'âge légal de la retraite devrait passer en Espagne de 65 à 67 ans. Pour justifier cette réforme importante de sa législation sociale, le gouvernement de Jose Luis Zapatero s'appuie à la fois sur le vieillissement de la population et le déséquilibre financier de son système de pensions.
La ministre socialiste de l'Economie a précisé ce vendredi que le passage de 65 à 67 ans s'appliquerait graduellement à partir de 2013. "C'est une proposition (...) nous avons beaucoup de temps pour débattre" a ajouté Elena Salgado.
La mesure n'est pas du goût des syndicats. En revanche, le patronat, qui milite pour une retraite à 70 ans, n'a pas caché sa satisfaction.
Cette annonce intervient au lendemain de la publication par l'Institut national de la statistique d'une nouvelle projection. Si l'âge légal de la retraite restait fixé à 65 ans, l'Espagne compterait en 2049, presque autant de personnes en âge de travailler (16-64 ans) que de jeunes en formation et de retraités. Le ratio serait précisément de dix actifs pour neuf inactifs.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/02/2010 à 19:21 :
J'accuse...l'Etat et la gestion paritaire du systeme de retraite d'avoir mis en place une gestion des risques irresponsables incapable d'identifier et de couvrir les risques de reduction de mortalité et de baisse des cotisations lié a une crise previsible. La resposnabilité de l'Etat etant engagé dans cette gestion clalmiteuse qu'il tente de dissimuler avec des pretendus evolution demographiques, il doit abonder au systeme en reduisant son budegt de defnse et de recherchesur les 50 ans qui viennent pour compenser les deficits de retraites issus de ses fautes de gestion de debutant. Et si 20 ou 30 millions de proces aupres du Tribunal Administratif sont necessaire pour lui imposer d'honorer ses obligations, les Français le lui infligeront,même si le paiement de leur retraite impose une liquidation des actifs de l'Etat.
a écrit le 09/02/2010 à 8:53 :
Le système s'écroule en Espagne. On peut encore sauver l'essentiel en France à condition d'aller très vite
a écrit le 09/02/2010 à 8:21 :
Le seul effet de l'allongement de la durée d'activité, c'est qu'on pourra être chômeur plus longtemps.
a écrit le 01/02/2010 à 3:01 :
chaumage=plus de retrait
a écrit le 30/01/2010 à 18:07 :
Quand tout le monde cotisera la même durée on pourra parler de réformes des retraites....
a écrit le 30/01/2010 à 16:16 :
Evidemment, TOUS nos élus, vu le montant de leurs indemnités et surtout de leur retraite, ne sont pas pressés de partir ...en retraite!!!!!!!!!!

C'est vrai, quand on a déjà droit a une retaite de 1506? par mois au bout d'un seul mandat, on s'accroche!...................
a écrit le 30/01/2010 à 15:55 :
Je pense qu'il serait plus juste de s'occuper uniquement d'un nombre minimum d'année de cotisations et de l'augmenter (comme cela a été déjà fait) et d'un age minimum de 60 ou 62 ans et surtout d'arreter les énormes privilèges des fonctionnaires et des régimes spéciaux EDF etc. Au lieu de parler de pénébilité du travail car il y a de plus en plus de stress on devrait regarder l'état de santé du futur retraité.
a écrit le 30/01/2010 à 15:53 :
Les Français s'opposent, les Espagnols agissent. Le PS espagnol est réaliste face à l'économie. Le PS français pratique une opposition systématique particulièrement stupide. Il faudrait se rendre compte que c'est néfaste pour tous. Le peuple français reste frondeur et majoritairement contre tout ce qu'on lui propose avec en plus une méconnaissance totale du problème. Dès qu'il faut lacher un petit avantage c'est le refus systématique, la solution serait de prendre dans la poche des autres. Lamentable. C'est une position suicidaire.
a écrit le 30/01/2010 à 11:45 :
Sauver un régime de retraite en changeant l'age de départ conduira au court terme à supprimer la retraite. Comment un état comme l'espagne avec prés de 20% de chomeur peut avancer ces propositions. Le problème est tout d'abord de procurer du travail à ceux qui en manque pour faire rentrer des cotisations. prolonger la durée de travail n'a de sens que si les conditions du plein emploi son réunies, en espagne comme ailleurs.
a écrit le 30/01/2010 à 11:13 :
Avec le taux de chomage actuel de l'Espagne à 18%, croyez vous que cela soit acceptable
Equilibrer les finances des régimes de retraites ne va t'il pas creuser le déficit des assurances chomage?
Lorsque qu'il n'y a pas de travail, il n'y a pas de recettes miracles.
Maintenant, on peut repousser l'age de la retraite, réduire les indemnités chomage et laisser les gens dans la rue. Dans ce cas, c'est la consommation qui souffre et l'ensemble de l'économie qui peut s'effondrer
Sans parler du risque de révolte lorsque l'insupportable est atteint
Sincérement, je ne voudrais pas etre un décideur politique.
a écrit le 30/01/2010 à 11:05 :
Tout le monde est bien conscient du problème du vieillisement de la population et de ces conséquiences sur l'équilibre financier des régimes de retraites.
Mais il y a 2 problèmes à résoudre
Pourquoi les salariés sont-ils si mal dans leur travail et aspire a en finir au plus vite?
Pourqoui les entreprises se débarassent ils des seniors avant l'age légal actuel?
Régler ces 2 problèmes et il y aura une acceptation du recul de l'age de la retraite
N'oublions pas que ceux qui arrivent actuellement à l'age de la retraite ont commencés leur activité avec la perspective d'une retraite à 65 ans.
a écrit le 30/01/2010 à 10:59 :
Le titre "débat en france, décision en Espagne" est en contradiction avec le contenu de l'article. . Le ministre dit bien: "c'est une proposition, nous avons tout le temps pour débattre"
Ce n'est plus de l'information mais du parti pris
a écrit le 30/01/2010 à 8:24 :
Et l'age de la retraite de Martine ?
Qui pense à faire appliquer aux autres ce qu'il ne fait pas ?
a écrit le 29/01/2010 à 17:35 :
le PS clairvoyant en Espagne, pleutre et irresponsable en France.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :