Bruxelles va soutenir le programme de rigueur grec

 |   |  197  mots
La Commission européenne va proposer ce mercredi d'"approuver" le plan d'économies du gouvernement grec, qui est "réalisable" mais "sujet à risques", a indiqué mardi son président José Manuel Barroso.

Le plan de la Grèce pour réduire son déficit budgétaire semble réalisable et l'exécutif européen l'endossera en dépit des risques qu'il comporte, a déclaré ce mardi le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso. "La Commission a passé ce programme en revue. La correction envisagée est faisable mais est sujette au risque" a-t-il indiqué.

"Pour autant que ces risques ne ne matérialisent pas, par le biais de mise en oeuvre de mesures correctives en temps opportun, le déficit sera effectivement corrigé. Nous pensons que cela sera fait. Le gouvernement grec s'est engagé à mettre en oeuvre de telles mesures (...) Une correction réussie de son déficit très excessif n'est pas seulement importante pour la Grèce, elle n'est également pour la zone euro et pour l'UE dans son ensemble", a estimé le président de la Commission.

Athènes est sous le feu des projecteurs depuis plusieurs semaines, les investisseurs doutant de sa capacité à ramener son déficit budgétaire sous les 3% du PIB. La Grèce doit parvenir à cet objectif en 2012 alors que le déficit s'est établi autour de 12,7%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :