La Chine va durcir sa politique de crédit et geler les prix du charbon

 |   |  494  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Pékin va durcir progressivement sa politique monétaire dès l'année prochaine. La Chine a par ailleurs donné l'ordre aux producteurs de charbon sous administration publique de maintenir les prix inchangés en 2011.

Pékin va durcir progressivement sa politique monétaire dès l'année prochaine, le gouvernement s'efforçant de juguler l'excès de liquidités mondiales et la pression sur les prix à la consommation, a déclaré jeudi un conseiller de la Banque populaire de Chine. Rapportés par le Shanghai Securities News, les propos de Xia Bin confortent les attentes d'un resserrement de politique monétaire afin de lutter contre les pressions inflationnistes.
 

"Les liquidités mondiales sont excessives, notamment depuis que les Etats-Unis ont lancé un second programme d'assouplissement monétaire, et les liquidités sont également assez abondantes en Chine", a-t-il déclaré lors d'un forum.
 

L'inflation a atteint un plus haut de 25 mois en octobre, les prix à la consommation gagnant 4,4% par rapport à l'année précédente, et devrait avoir encore progressé en novembre. La production industrielle chinoise s'est accélérée en novembre mais la hausse des coûts de production témoigne de tensions inflationnistes, selon les indices des directeurs d'achats ( PMI ) publiés mercredi.
 

La Banque populaire de Chine a annoncé récemment un nouveau relèvement du coefficient des réserves obligatoires des banques, le cinquième cette année, a restreint l'accès au crédit et a augmenté les taux d'intérêt. La plupart des analystes anticipent une nouvelle hausse de ces taux avant la fin de l'année.

La Chine a par ailleurs donné l'ordre aux producteurs de charbon sous administration publique de maintenir les prix inchangés en 2011 et leur a demandé d'augmenter la production afin de garantir la stabilité de la production et des prix spot, selon des  sources industrielles.  La semaine dernière, la Commission avait demandé aux exploitants de mines de charbon de "renforcer leur autodiscipline" pour stabiliser les prix.

Le numéro un chinois du secteur Shenhua et les principales centrales électrique du pays se sont entendus cette année sur un prix de référence de 570 yuans pour un charbon de pouvoir calorifique de 5.500 kcal/kg, ce qui représente une hausse de 6% par rapport à 2009.  "Le but principal de la CNDR (Commission nationale pour la développement et la réforme, organe chinois de planification économique) est de combattre l'inflation", a expliqué le dirigeant d'un producteur public de charbon . "Les compagnies d'électricité ont été dans le rouge l'année qui vient de s'écouler et en aucun cas le gouvernement ne peut relever les tarifs de l'électricité", a-t-il ajouté. "Donc la façon la plus simple de réduire le poids des coûts pour les services aux collectivités est de maintenir la stabilité des prix du charbon ."
 

Cao Changqing, chargé des prix à la CNDR, a demandé aux producteurs de maintenir "une discipline stricte" et les a prévenus qu'ils ne devraient pas "perturber l'offre ou s'engager dans des activités spéculatives afin de faire grimper les cours du charbon ", a rapporté mercredi soir l'agence de presse officielle Chine nouvelle.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/12/2010 à 11:19 :
comme au bon vieux temps de l'union soviétique....

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :