S and P estime que le risque de crédit sur la dette américaine pourrait augmenter

 |   |  181  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : <small>Reuters</small>)
L'agence de notation a précisé qu'elle n'a pas l'intention d'abaisser la note "AAA" de la dette souveraine des Etats-Unis.

L'agence de notation Standard & Poor's a annoncé ce jeudi qu'elle n'a pas l'intention d'abaisser la note "AAA" de la dette souveraine des Etats-Unis. Mais un responsable de l'agence indique que le risque crédit pourrait augmenter à long terme. "Nous avons une perspective stable; aussi n'attendez pas un abaissement à court ou moyen terme sur les Etats-Unis, en tout cas pas de la part de Standard & Poor's", a ainsi déclaré Scott Bugie, qui dirige les institutions financières de l'agence.

Le 19 janvier dernier, S&P avait déjà évoqué que la note des Etats-Unis pourrait être "mise sous pression". L'agence de notation avait prévenu fin 2010 que si les crédits d'impôts lancés sous la présidence de George W. Bush venaient à être reconduits pour deux années supplémentaires, un placement en perspective négative de la note souveraine serait plus probable. Dans la foulée, l'agence de notation Moody's avait prévenu le 28 janvier qu'elle pourrait être amenée à placer la note AAA des Etats-Unis en perspective négative dans les deux prochaines années.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/02/2011 à 15:03 :
Comme la chanson : Tout va très bien Oncle SAM, nous avons 13 500 Mds de $ de déficit, tout va très bien, mais il faut que je vous dise : Le déficit se creuse de 1Md de $ chaque jour, tout va très bien.
Et puis aussi, il faut que je vous dise : La plupart de nos Etats en cessation de paiement bientôt seront.
Quand aux chinois, il faut que je vous dise : Le paiement de notre dette dans quelques temps ils réclameront
Mais heureusement, Oncle SAM, notre banqueroute le monde ruinera, et alors un nouvel ordre mondial nous imposerons.

a écrit le 04/02/2011 à 6:46 :
AAA ? c'est bien la dernière note obtenue avant le dépôt de bilan ?
a écrit le 03/02/2011 à 17:14 :
Les règles sont édictées par les anglo saxons et celles-ci ne s'appliquent pas à eux mais aux autres. Mais il y a pire, on a vu l'incompétence des agences de notation depuis 2007 (pas de dégradation et ensuite on met le feu).
L'agence chinoise Dagong parait beaucoup plus objective et compétente. Ces notes n'ont rien à voir avec celles attribuées par les 3 ou 4 agences US.
Mais un financier un peu avisé pourrait lui même facilement déterminer que les US ne valent pas aujourd'hui plus de AA- avec outlook négatif, c'est à dire potentiellement un simple A, que la FED fasse du "quantitative easing" ou pas, d'ailleurs on verra bientôt les inconvénients de la politique casino de la FED.

a écrit le 03/02/2011 à 14:21 :
deux poids deux mesures ont dégrade la note en gréce ,en irlande ,en espagne,au portugal ,mais pas touche au état-unie de qui ce moque ton c'est du foutage de g.....!
a écrit le 03/02/2011 à 13:00 :
Ils sont vraiment forts pour constater cela ! avec de tels revenus il y a longtemps que ces banquiers auraient dù tirer la sonnette d'alarme puisqu'ils sont dans la "maison blanche"
a écrit le 03/02/2011 à 11:42 :
Je trouve que votre titre est en contradiction avec le reste de l'article; titre alarmiste, article rassurant.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :