La Tribune

Le roi du Maroc refuse la "démagogie et l'improvisation"

Copyright Reuters
Copyright Reuters
latribune.fr  |   -  265  mots
Alors que des milliers de Marocains ont manifesté dans plusieurs villes du pays pour exiger de leur souverain qu'il rétrocède une partie de ses prérogatives à un nouveau gouvernement, Mohamed VI a choisi de maintenir une posture de fermeté.

Il ne cédera ni à "la démagogie" ni à "l'improvisation". Voilà, pour résumer, la réponse de Mohamed VI aux Marocains qui ont défilé dans les rues des grandes villes du pays pour réclamer une démocratisation du pays, incluant des changements constitutionnels. Le roi du Maroc qui venait de présider une cérémonie d'installation d'une centaines de nouveaux membres du Conseil économique et social, a estimé qu'il lui revenait de décider du tempo des changements à conduire dans le pays.

"En installant le Conseil économique et social, nous donnons une forte impulsion à la dynamique réformatrice que nous avons enclenchée (...). Ce faisant, nous avons constamment veillé à ce que la construction d'une démocratie effective aille de pair et en concomitance avec le développement humain durable", a-t-il dit selon l'agence de presse officielle Map. "Nous nous sommes constamment refusé à céder à la démagogie et à l'improvisation dans notre action visant à consolider notre modèle singulier de démocratie et de développement", a conclu Mohamed VI.

Lundi, le ministère de l'Intérieur a fait état de manifestations, la veille, dans 53 villes et agglomérations du pays réunissant en tout 37.000 personnes. Les organisateurs ont évoqué quant à eux 300.000 participants dans tout le royaume.

Le Maroc est officiellement une monarchie constitutionnelle avec un Parlement élu mais le roi, par ailleurs Commandeur des croyants, détient le pouvoir constitutionnel de dissoudre l'assemblée et d'imposer un état d'urgence. Il exerce aussi un forte influence sur la désignation des membres de l'exécutif, y compris la nomination du Premier ministre.

Réagir

Commentaires

optip  a écrit le 02/05/2011 à 12:16 :

cet article apporte le bien pr ntre payes mais la tribune familialle reste un point d interogation et surtout les juges ils ont fais ce qu il vx les hommes souffres

clèment  a écrit le 02/03/2011 à 11:29 :

Il faut retracer le chemin parcouru par ce pays depuis 12 ans :
fin des années 90, les opposants sont autorisés à rentrer
mise en place de l'IER (instance équité et réconciliation) qui à fait un formidable travail de mémoire sur les années de plomb (sous Hassan 2).
Cette démarche est Unique dans tout le monde Arabe et même dans des démocraties Européennes telle que l'Espagne avec les années Franco .
Réforme du code de la famille.
Mise en place de l'INDH (Initiative nationale de développement Humain) initiative encore originale et sans équivalent dans les pays voisins.
Une véritable vision du développement economique avec des stratégies sectorielle et régionales qui commencent à porter leurs fruits.
Intégration dans le jeux politiques de la mouvance des "Islamiste" du PJD qui à permis d'isoler les franges les plus extrêmes.
Organisation d'elections législatives dont la transparance à été confirmer par les instances internationales et nomination d'un 1er ministre issue de la majorité.
Donc l'on peut dire de manière objective que ce pays à entamé sa transition.
Aujourd'hui celle ci-doit être parachevé par la révision de la constitution garantissant les règles d'un état de droit et assurer une croissance plus soutenue pour la création d'emploi et la répartition de la richesse.
Sans ressources naturelles particulière et bien avant tout ces mouvements actuels voici un pays qui trace sa propre voie et dont les résultats sont palpables sur place.

justine  a écrit le 23/02/2011 à 12:13 :

si y aura de vrai soulèvement il fera quoi???? trop d'illettrisme dans ce pays, trop de corruption dans l'entourage du roi, faibles revenus, trop de bidonvilles, pas de travail ni de logements, tandis que lui dépensent des milliards pour ses palais????? il ne doit pas aimer les nouvelles technologies, car c'est avec ça que les révolutions ont commencées, et aussi via la faim. A mon avis il ferait bien de se faire du soucis.

achille  a répondu le 04/03/2011 à 11:16:

t as déjà vu le MAROC , je vois que non !! l évolution est bel et bien concrète dans le pays , mais changer ne veut pas dire : tuer , massacrer et ... ( en référence à la révolution française 1789 ) le vrais changement émane du l être lui même et pas besoins de l attende d autrui , ce qui se passe actuellement dans les ex- coloniales
est le fruit de la politique menée par les occidentaux et les usa ,normal non ? c est eux qui tirent profit dans tout ces massacres et non pas LES DIRIGEANTS

ivo  a écrit le 22/02/2011 à 21:23 :

Il faut qu'il tienne bon , son régime à bien évolué ,son pays aussi , pourtant on ne donnait pas cher de sa peau ,lors de la transition.

loi  a écrit le 22/02/2011 à 21:09 :

Faux ,je vais souvent au Maroc j'ai eu l'occasion de croiser ,HASSAN 2 , et L'actuel ROI , ils sont dans la norme des convois officiels .

nero 51  a écrit le 22/02/2011 à 17:13 :

allez, chers americains ,un petit effort.allez mettre le désordre au maroc ,comme en tunisie,egype,lybie,avec l'aide de la cia et en inondant le marché de dollars qui ne valent rien ,ce qui fait monter les prix et provoque le mécontentement.

Hi  a écrit le 22/02/2011 à 15:37 :

Je crois qu'il y a une grande méprise sur le sens donné aux propos du roi Mohamed VI. Dans le contexte du discours du roi, les termes "démagogie" et "improvisation" s'adressent aux politiciens véreux et à ceux qui entravent le train des réformes.

MVI  a écrit le 22/02/2011 à 15:16 :

Quand le roi se déplace, tout est bloqué, autoroutes, routes, aéroports, espace aérien. Une demi-journée auparavant. Il part se "reposer" à Agadir? L'aéroport est fermé aux trafics non commerciaux. Il se déplace à Casa? On ferme l'autoroute 2 heures avant.

Qui est-il pour imposer aux marocains de tels contraintes?

elo  a répondu le 22/02/2011 à 15:52:

et quand SARKO se déplace, cela se passe comment ? tout est bloqué également quelques heures avant et après son passage selon les lieux ... le pb n'est pas sur ce type d'évenements mais bien sur le fonctionnement démocratique d'un pays avec des élus représentants le peuple? ce qui n'est pas le cas au Maroc actuellement, même si le roi a réalisé des avancées democratiques malgré tout.

tbigot  a répondu le 22/02/2011 à 17:05:

je ne suis pas d'accord ca était a l'époque de hassan 2 ce n'ai plus le cas depuis que mohamed 6 est devenu roi tout ca a changé heureusement personne ne sait quand il passe ni ou se trouve

hello  a écrit le 22/02/2011 à 11:00 :

Je pense qu'il a dit cette phrase en s'adressant à la classe politique locale...
j'ai vu ces phrases en arabes et elles s'adressent aux politiciens qui veulent faire de la récupération et "surfer" sur cet évènement.

Un contre sens à 180degré....waw....

Avant, il avait dit que les demandes sont légitimes et il faut écouter....et après il parler de ces 2 mots en s'adressant à certains partis qui ont fait de la récup....

L'argentier du Net  a écrit le 22/02/2011 à 10:58 :

LA GRANDE MARCHE du peuple marocain est en voie de réalisation ; allant même au-delà, des espérances, en refusant ce cache sexe ...

Kipo  a écrit le 22/02/2011 à 10:40 :

Espérons pour lui (pour le peuple marocain, je ne connais pas la question) que ce ne soit pas un nouveau cas de "too little, too late".

SAMIR69  a écrit le 22/02/2011 à 10:18 :

Le problème est le manque de perspective pour la jeunesse, pour la plupart diplômée, en terme d'emploi et finanicère

pieds sur terre  a écrit le 22/02/2011 à 8:08 :

si Mohamed VI est 1 dictateur, qu'était donc mitterrand avec sa politique, ses lois Evins et ses contrôles quasi permanents de sondages troquées, il est malheureux que M. Chirac est suivi le même chemin ou presque et que M. Sarkosy n'est pu nous sortir de l'ornière ou nous sommes englués depuis le 10 mai 1981, je vais très souvent au Maroc et pas dans les circuits vacances comme bon nombre de gens, mais chez l'habitant, j'ai beaucoup d'amis dans ce merveilleux pays et dans le nord comme le sud, le travail est moins payé qu'en France mais les charges et le coût de la vie sont insignifiants contrairement à la France ou pour 5% de plus sur le SMIC la vie augmente de 10 à 15%8 jours après sur des produits incontournables comme l'EDF qui ne cesse d'augmenter ainsi que la nourriture et bien d'autres choses essentielles.

Kipo  a répondu le 22/02/2011 à 10:39:

Et si Mitterrand... qu'était donc De Gaulle, qui a supprimé une Haute Cour quelconque qui n'avait pas condamné Salan à mort, pour le remplacer par une autre Haute Cour qui n'aurait pas les mêmes états d'âme ?

Mordrakheen  a répondu le 22/02/2011 à 11:35:

comparer De Gaulle avec Miterrand ...ce n est pas plus les serviettes et les torchons .Si De Gaulle avait voulu faire une dictature militaire en France avec les soutiens qu il avait il n aurait eu aucun mal Et quand le reférundum lui a montré que les Français le désapprouvaient il est partit Vous en connaissez bcp des politiques comme ça vous? Moi pas !! Alors évitez les raccourcis vous êtes ridicule

tbigot  a répondu le 22/02/2011 à 17:10:

moi je dis que les nouveau gouverneurs en Tunisie et en Égypte ne seront pas différents de ben ali et de mobarek le scenario est toujours le même et le peuple croit au changement et a la démocratie lololololol

mimi21  a écrit le 22/02/2011 à 7:14 :

la meilleure chose pour le Maroc est de conserver Mohamed dans ses pouvoirs, car je vis à Casablanca et je travaille avec le conseil de la ville de Casablanca qui est élu par les habitants de la ville et qui décide de la plupart des décisions de la ville.
je peux vous assurer que c'est une totale anarchie 1 pas en avant et 10 en arrières , rien n'avance et personne n'est capable de prendre de décision, donc on voie un peu l'avenir. et s'il n'y avait pas le roi qui a décidé d'intervenir pour sauver les anciens quartiers de la ville personne ne voyait l'avenir dans ces lieux

gert  a répondu le 22/02/2011 à 11:42:

Je souhaite fortement que les Marocains continuen de faire confiance à Mohammed VI!

fakofako  a répondu le 22/02/2011 à 13:28:

Mimmi, tu as deja ete a tiflet?khemmissat?Lhajeb?...je tinvite a faire un tour la bas et ca te donnera une idee des conditions des marocains. Mimi!Mimi! tu as deja ete a un tribunal au Maroc?Tu as deja vu comment les affaires sont traitees la bas ?Mimi, t'es la? T'as deja ete arrete par un policier? T'as deja ete a la douane? T'as deja ete a un hopital public a Nador/hocima/larache? Tu trouves qu'il y aun equilibre ds la distribution des pouvoirs au maroc? les banques/assurances/porjet immobiliers/ministeres...J'ai mal au doigt mais je peux vraiement continuer. La monarchie contitutionnelle est inevitable si l'on veut que cela cesse. Les intermediaires entre Roi et peuple pourrissent le systeme, ainsi que la relation Roi-Peuple, ce sont des double faces. J'aime le Roi, parce que je trouve qu'il a une bonne volonte et veut construire qq chose, mais a lui seul avc les double faces qui sont autour de lui ca va etre dur d'avancer.

Marocain à l'étranger  a écrit le 22/02/2011 à 1:01 :

D'après un sondage réalisé en 2009 et interdit de publication au Maroc pour cause d'infraction à la loi marocaine, 91% des marocains jugeraient que le bilan de la première décennie du règne du roi Mohammed VI est positif ou très positif. La mobilisation du 20 février n'a réuni que 37 mille personnes (soit 0,1% de la population) elle est donc loin de refléter l'adhésion des 99,9% restant. L'urgence de la lutte contre la corruption et la pauvreté ne doit pas précipiter l'évolution vers plus de démocratie. enfin, affaire à suivre.

ALADIN  a répondu le 22/02/2011 à 13:01:

LA VOUS AVEZ COMPTER MEME LES BEBES ,

Patrickb  a écrit le 21/02/2011 à 23:38 :

Comme les autres dictateurs, il n'a pas l'intention de partir !!!

moimeme  a répondu le 22/02/2011 à 10:32:

à Patrickb: M6 est chez lui et vous faites mieux de vous mêler de ci qui vous regarde
Tiens par exemple, vos gouvernants qui se proposent à apprendre aux services de repression de "BEN ALI" à mieux oppresser les tunisiens. Ce sont qui vos gouvernants alors?

Patrickb  a répondu le 22/02/2011 à 13:35:

@ moimeme: je n'ai jamais dit que la France était un exemple, mais le Maroc a eu un des régimes les plus répressifs...avec l'Arabie saoudite dont on parle d'ailleurs très peu. Toutes ces dictatures ont été mises en place par les Occidentaux et ont tenu grâce au concours des Occidentaux. Mias maintenant que les système occidental s'écroule, les gens sont en mesure de se rebeller. la résurrection d'Edward Gibbon en quelque sorte :-)

Marocain  a répondu le 23/02/2011 à 19:43:

Patrickb, la monarchie au Maroc date bien avant l'apparition de la France en tant qu'entité politique. La dynastie actuelle date de 1666. Elle n'a donc pas été mise en place pas les occidentaux.

Mehdi Ess  a répondu le 08/03/2011 à 15:36:

mais de quel droit tu ose dire que MON ROI est un dictateur ?? qu'est ce que tu en sais ?? comment tu peux jugé une chose que tu ignore , comment tu peux jugé quelqu'un dont tu conné absolument rien a part le nom ! RAMÉNE TOI AU MAROC ET VIENS VOIR PAR T'ES PROPRE YEUX COMMENT CA SE PASSE !
bref pour te dire il ne partira PAS ! et meme les manifestations pacifique du 20 février ne demande pas le changement du régime , les gens ne demande que des réformes parce que la plus part des gens savent qu'il y a eu beaucoup de changement et il y aura encore des changements (et c'est pas pour rien qu'on voit de plus en plus de françains retraité venir finir leurs vie au maroc au lieu de la france libre démocratique pacifique mélancolique pathétique )
pffffff IL A DIT DICTATEUR ! LOL